Partagez | 
 

 Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]   Mer 20 Jan - 22:23



Frappé par la foudre
With Ziegler Siobhan





" You can take everything I have, you can break everything I am, like I'm made of glass, of paper.  "

- Demi Lovato



Cela devait faire un petit moment que j’avais décidé de sortir de ma cachette, allez de l’avant, avancer en retrouvant les assassins qui ont ôté la vie des miens. Pendant toutes ces années ce fut pénible de rester à l’abri, loin des regards, éviter de sortir tard le soir, de peur de croiser l’ombre d’un quelconque vampire totalement affamé.  
Aujourd’hui, c’était différent, non pas que la peur ne m’habitait plus, mais, parce que j’avais décidé que si je restais ainsi toute ma vie, à me cacher derrière ces murs de bêton, jamais je ne pourrai accomplir ma vengeance, jamais je ne pourrai trouver la paix, ni même eux d’ailleurs. Combien de fois leurs fantômes se sont-ils invités, lorsque plongé dans un sommeil profond, ils me suppliaient de leurs larmes de les apaiser ? Vous devez certainement me prendre pour un fou, mais n’est-il pas mieux placé celui qui a subit mille et une tortures ? Peu importe, personne ne le saura, car de toute évidence je serai celui qui sera le moins à plaindre.

Ce soir, j’avais décidé de me rendre à Hongdae, apparemment il eut des rumeurs au sujet d’un petit groupe de vampires qui se rendait une fois par semaine en ce lieu. Curieux, mais surtout intrigué par ce qui pouvait bien les attirer hormis le sang frais, avait de suite suscité mon attention pour eux. En réalité il m’était difficile de pouvoir évaluer la situation réelle. Comment pouvais-je penser « les » trouver alors qu’en réalité ce fut comme si je cherchais une épine dans une botte de foin. Ceux qu’on nommait « vampires » étaient des créatures, qui, depuis bien longtemps déjà, s’étaient approprié nos terres, et s’abreuvaient de notre sang, allant chasser comme si nous n’étions que de simples bêtes inoffensives qu’ils pouvaient parfaitement maîtriser. C’était frustrant, mais pour l’instant nous n’étions pas en la mesure de nous en défendre, du moins je n’en avais eu aucun vent.

Alors que je pénétrais la petite ruelle sur le côté droit, je pris peine de regarder aux alentours avant de me laissais tenter par le diable. J’avais déjà fait l’erreur à cette époque, il n’était pas question que cela se reproduise une fois de plus. Jae Jin n’allait pas débarquer à nouveau, alors je me devais d’être prudent.
Lorsque je ne vis l’ombre d’une quelconque silhouette je me jetais entièrement dans l’entre du gouffre et aperçu une porte qui se tenait au bout de la ruelle. Un immense bâtiment s’y caché et cela ressemblait plus à un club où seuls des clients privilégiés pouvaient y avoir accès.  
Étais-je filmé ? M’observait-on de l’intérieur ? Alors que je m’approchais du bâtiment je ne vis aucune caméra aux alentours, peut être avais-je fais fausse route ? Peut être que leur repère n’était pas ici et que ce qui a été dit n’était en réalité que de simples mensonges, ou alors …

« Hey, toi là bas ! » … un piège.  Je me retournais alors que je vis au loin une silhouette qui se dessinait dans ce décor sombre. « Tu fais quoi par ici ? » L’inconnu continuait de me questionner, et je me demandais s’il n’allait pas finir par me chercher les ennuis. Alors que je songeais à cette idée, il arriva finalement en ma direction sans même que je n’eu le temps de m’en apercevoir. « Hey, mais tu es humain ! » Je déglutis rien qu’à entendre ces mots sortir de sa bouche. Il n’y avait aucun doute, il en était un.
Je n’eu le temps d’apercevoir et de comprendre ce qui se passait que je me retrouvais déjà plaqué au sol, victime sous ce monstre assoiffé du liquide rouge. Il me détailla du regard avec une telle insistance que cela en devenait presque gênant. Alors que j’essayais de me lever, il n’hésita pas à me plaquer de nouveau contre le sol, déterminé à vouloir ce qu’il désirait à tout prix. « Ne pense même pas à m’échapper. » Je crois bien avoir le don de m’attirer tous ces buveurs de sang, quoique je fasse, je suis certain que jamais je ne passerais inaperçu à leurs yeux.

Le vampire s’était penché un peu plus près en ma direction, et venant m’étouffer de tout son poids il venait humer près de mon cou. « Tu ne ressentiras rien. C’est promis. » Alors que ses deux énormes et canines aiguisantes, comme deux lames de rasoir vinrent apparaître dans mon champ de vision, je frémis légèrement rien qu’à me remémorer ces nombreuses fois où Jae Jin avait planté ses canines dans ma chair. Ce fut à chaque fois délicieusement douloureux, et je savais qu’il ne pouvait y avoir plus doux, alors à cet instant même, la peur ne pouvait couvrir qu’entièrement chaque membre de mon corps. Qu’allais-je devenir ?



© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.


Age : 25 ans.
avatar
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]   Dim 24 Jan - 0:53

    Ce soir, Siobhan devait se rendre à la planque des rebels pour donner un coup de main. C'est dernier temps, les attaques des vampires avaient été de plus en plus fréquentes et importantes. Ils avaient besoin de beaucoup d'aide. Alors qu'elle terminait sa tresse, la jeune femme prit son sac à main pour partir en direction du point de rendez-vous. Elle n'était qu'à deux stations de métro, de quoi lui permettre de prendre tout son temps. Assise dans le métro, la rousse regarda les personnes présentes et notamment les enfants qui jouaient joyeusement. C'était vraiment craquant de les voir courir et rire. Ils ne réalisaient pas réellement dans quel monde ils pouvaient vivre et tant mieux pour eux. Cela serait horrible si même les enfants arrêtaient de sourire et rire. Il y avait assez d'humains défaitistes comme ca. En voyant qu'elle était arrivée, l'occidentale sortit du métro tranquillement. Elle était un peu en retard, si bien qu'elle pressa le pas. Elle n'avait pas envie de se faire engueuler pour son rater. Surtout … Il faut avouer qu'un coréen en colère, ca faisait assez peur ! Alors qu'elle tournait dans la rue donnant sur la planque, son regard se posa sur une scène horrible. Non mais … Cet abrutis de vampire n'avait pas choisi le bon lieu pour agir de la sorte. Marchant rapidement, elle sortit l'arme qu'elle avait dans son sac à main pour le pointer contre la nuque du vampire. «  Tu as raison … Tu ne vas rien sentir. Une balle en argent et tu n'existera plus très cher... Je te conseille donc de lâcher prise de suite.  »

    Appuyant dans la nuque du vampire en retirant le cran de sécurité, Siobhan était déterminée. Elle ne laisserait pas un humain se faire tuer sous ses yeux. Et même s'il le laissait en vie, il n'était pas question qu'elle assiste à cela. En tout cas, le vampire ne semblait pas d'humeur à jouer. Dommage, l'occidentale aurait rêvée pouvoir lui faire peur plus longtemps. Se redressant, le vampire ne mit pas longtemps avant de fuir mécontent. Il allait rester en vie c'était mieux que rien non ? Bon, il est vrai que Siobhan n'aurait peut-être pas été en mesure d'appuyer sur la détente, mais elle n'avait plus à se poser cette question. Soupirant de soulagement, elle afficha un beau sourire à l'attention du pauvre humain. « Tout va bien ? Il n'a pas eu le temps de te faire trop de mal j'espère !  » Elle rangea son arme dans son sac à main tout en vérifiant du regard les alentours. Il pouvait revenir après tout. Elle tendit sa main au jeune homme pour l'aider à se remettre sur pied. Cette pauvre petite bouille... Non, mais regardez le. Forcément que les vampires rêvent de le mordre, il a tout pour plaire. Une fois sur pied, elle le regarda en lui adressant un magnifique sourire. «  Viens ! Tu pourras te reposer un peu avant de repartir ! Et puis, ca pourrait te servir de savoir où se tiens la base des Rebels, si un jour tu as besoin d'aide.  »

    Elle lui fit signe de le suivre, alors qu'elle se dirigeait vers cette fameuse porte qui avait intéressée Jun Myeon sans qu'elle ne le sache. Poussant la porte, elle attendit que son petit protégé soit à l'intérieur avant de refermer la porte. Sio ne se voyait pas le laisser repartir aussi vite après ce qu'il venait de se produire. Saluant de la main quelque collègues et amis, elle le guida vers le centre de soin. Elle lui montra un lit, pour qu'il s’assoit, ou s'allonge. Après tout … C'était à lui de voir. «  Tu as faim ou soif peut-être ?  » Affichant un beau sourire, la rousse voulait essayer d'être la plus agréable possible. Se faire attaquer n'était pas une situation évidente à gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]   Lun 25 Jan - 14:16



Frappé par la foudre
With Ziegler Siobhan





“La curiosité est indispensable, elle diminue la peur de la Mort.”

- Isabelle Chenebault



Les yeux fermés, les pupilles humidifiées par la peur, je crus que mon heure allait sonner. J’eus l’envie de hurler de toutes mes forces, gonfler mes poumons à bloc, inspirer une grosse bouffé d’air avant de me mettre à hurler à l’aide, et pourtant, je ne le fis pas. Je ne fis rien de tout cela, non, à la place je restais immobile bien après avoir tenté de m’échapper de ses griffes, mais impossible pour moi. Peut être m’étais-je résigné à mourir ? Pathétique, mais croyez moi, lorsqu’un monstre tel que celui-ci vous approche de tout son poids, affamé, alarmé, quoi que vous tenteriez il ne sera jamais bien utile en ce genre de situation. Un vampire affamé, c’est comme, un humain dépendant d’une drogue.

Je ne tentais donc plus rien, si bien qu’il fut aisé pour le monstre d’en venir au but. Il saisit le col de ma chemise avec une telle force, serrant dans son poing le tissu déjà froissé, pour ensuite m’attirer à lui. Je plissais des yeux avec plus de force tandis qu’il dégageait délicatement le tissu afin de laisser champs libre sur cette partie nue. Pitié, avais-je envie de lui souffler au creux de l’oreille. Mais encore une fois je ne dis rien, immobile je sentais ses crocs effleurer avec délicatesse ma peau, devenue sensible sous les cercles qu’il dessinait inlassablement.

Pas deux minutes s’étaient écoulées qu’il stoppa net son petit jeu et vint d’un trait, planter ses crocs dans ma peau sans pour autant presser dessus. Une fois encore je ne bronchais pas, comme si je connaissais le processus, comme si cela était une habitude. Évidemment.

Sentant par la suite ses crocs s’enfonçaient délicatement dans ma peau, il se retenu d’aller plus loin lorsque, quelqu’un l’interpela. Mes yeux s’ouvrirent automatiquement, et j’aperçu face à moi l’horrible monstre dont les pupilles s’étaient dilatées, entièrement avide d’un désir peut être un peu trop acharné. Il ne fit plus attention à moi,  ses crocs avaient lâché prise et son regard s’était perdu dans le décor sombre face à lui, comme s’il semblait réfléchir.

Un moment d’hésitation qui ne perdura pas pendant des siècles cependant, puisqu’il finit par se rétracter, lorsque, déterminé, la jeune femme pressa un peu plus l’arme contre sa peau, laissant entendre le bruit qui en émanait lorsqu’elle retira le cran de sécurité de l’objet. Il finit par déguerpir en vitesse, préférant sauver sa peau que tenter, plutôt, de nous avoir tous les deux.

« Tout va bien ? Il n'a pas eu le temps de te faire trop de mal j'espère !  » Toujours immobile à terre je n’arrivais toujours pas à croire ce que je venais de voir. Cette femme, à l’aide de cette arme, venait-elle bien à l’instant de l’effrayer ? Comment ? Pourquoi ?

Après de brèves minutes nous regagnons cet immeuble dont j’eu cru que c’était un club pour des gens privilégiés. En réalité il était apparemment le repère des Rebels. Je n’avais jamais entendu parler de ce groupe d’individus. Qui étaient-ils ? Que faisaient-ils ? Plus je l’observais, plus je me disais qu’elle ne devait certainement pas être liées aux vampires pour m’avoir sauvé la vie. On aurait dit une héroïne de bande dessinée avec son flingue. Mécaniquement je ne pus m’empêcher de me poser encore que plus de questions, cette jeune femme occidentale avait éveillé en moi, l’ensemble de ma curiosité.

Je la suivis en silence sans trop m’éloigné d’elle, j’ignorais où nous allions, et à chaque fois que nous changions de salle, elle saluait d’autres qui semblaient, eux aussi, normales vais-je dire. Nous finissons par arriver dans une petite salle, où elle m’indiqua un lit sur lequel je pouvais me permettre de me reposer. Je la remerciais d’un signe de tête et allais m’asseoir, n’osant pas m’allonger question de ne pas trop abusé de son hospitalité et de sa gentillesse. J’avais beau être grossier en temps normal, mais jamais avec quelqu’un qui venait de me sauver la vie.

«  Tu as faim ou soif peut-être ?  » Si j’avais faim ? Sa question résonna dans mon esprit. Est-ce que j’avais faim ? Ou peut être soif ? Ne sachant que vraiment répondre du à cet étrange sentiment qui s’était emparé de moi après l’attaque, je ne désirai ni l’un ni l’autre, alors je le lui fis comprendre d’un simple signe de tête que je ne souhaitai aucun des deux. À la place je me permettais de le lui demander. « Puis-je vous poser des questions ? »




© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.


Age : 25 ans.
avatar
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]   Sam 30 Jan - 15:46

    Cela était une soirée qui commençait fort, il fallait le reconnaître, elle n'aurait jamais cru qu'en venant ici, elle serait tombée sur une telle scène. Il faut dire qu'elle était arrivée ici dans l'espoir de pouvoir passer une nuit assez calme. Mais pour cela, il faudrait peut-être, que les vampires n'existent plus. Il faut dire, qu'elle avait eu comme espoir de pouvoir faire des recherches sur le fils de son ancienne amie. Passant sa main dans ses cheveux, la rousse regarda le jeune homme. Il ne voulait rien manger, ni boire. Bon, s'il n'avait besoin de rien, cela n'était pas important. Il voulait donc plutôt poser des questions. «  Oui, avec plaisir ! Je t'écoute ! Mais tu t'appelles comment au fait ?  » Sortant son arme à feu de son sac à main, l'occidentale ouvrit cette dernière qui était complètement vide. «  Une chance … En devenant un vampire, il n'a pas récupéré de cerveau celui là …  » Riant doucement, elle rangea l'arme dans son tiroir. Ben oui … Elle n'avait pas de quoi se payer des balles en argent pour trouer la peau des vampires. Et puis … Il faut dire, qu'elle n'était même pas sûr de pouvoir le faire de toute manière. Elle se sentirait bien trop mal. Oui, réussir à tuer quelqu'un, ce n'était pas donné à tout le monde.

    Se levant de sa chaise, la demoiselle alla rapidement se prendre un verre d'eau. Si lui, il n'avait pas soif, elle si. Elle n'avait pouvait plus. Cela avait été une journée incroyable. Croisant ses jambes, la rousse mit en marche l'ordinateur, tout en reposant son regard sur le jeune homme. D'ailleurs, si il avait des questions, elle également. Elle fit une petite moue avant de commencer : «  Dis … J'aurais aussi des questions pour toi. Je suis un peu curieuse.  » Elle continua d'allumer l'ordinateur avant de faire tourner sa chaise et se mettre face à lui. «  Qu'est-ce que tu faisais dans ce coin ? Si on ne connaît pas ce lieu … Ça crains un peu. Tu ne serais pas un peu suicidaire par hasard ?  » Elle penchait légèrement la tête en affichant un doux sourire. Elle ne savait pas trop si elle devait s'inquiéter pour lui ou pas. C'était un peu perturbant. Surtout, qu'il fallait avouer qu'il avait eu un comportement étrange. Elle l'avait vu plus ou moins … Se laisser faire. Il ne semblait pas se débattre, même pas hurler pour qu'on le sauve. Il le connaissait peut-être ? «  Tu avais l'air, de ne pas réagir … Est-ce que tu aimes cela ? Tu sais, même si je ne suis pas la première à embrasser la cause des calices. » Et elle savait de quoi elle parlait, étant une née calice. «  Tu es peut-être lié à ce vampire ? Bien qu'il semblait très agressif avec toi.  » C'était à croire que Siobhan avait raté sa carrière de psychologue. Elle aurait peut-être pu faire cela pour aider les mortels en mal. Et sûrement les vampires, vu qu'elle était toujours présente pour aider Chul Hei quand il avait besoin d'elle. Mais bon, lui c'était différent, elle arriverait presque à le voir comme un ami ce ronchon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]   Mer 10 Fév - 3:41



Frappé par la foudre
With Ziegler Siobhan





“Le suicide réussi est le seul péché mortel dont on ne puisse pas se confesser.”

- François Cavanna  



Combien de fois avais-je croisé la route de vampires affamés ? Je ne sais plus, mais le nombre me parut bien assez grand pour ne pas m’en rappeler. Nombreux, ont été les fois où j’ai frôlé la mort, mais étrangement, et heureusement, je fus sauvé de justesse par des inconnus dont je n’avais jamais croisé la route. J’ignorai d’où ils pouvaient sortir, ils arrivaient, là, comme s’ils avaient senti le danger de loin, comme s’ils étaient nés pour faire régner la justice dans ce bout de terre trop injuste, tenu par des monstres sans l’ombre d’une pitié.  Comment en étions nous arrivés jusque là ? Comment les humains ont-ils pu finir par sombrer dans le chaos ?
Je n’avais jamais vécus dans un cet ancien monde où notre nation avait été gouvernée par les humains, mais grand-mère me contait souvent comment était autrefois la vie, ici, au pays du matin calme. Il paraissait si différent, si lointain, si inimaginable pour quelqu’un de mon époque qu’il me fallut du temps avant de pouvoir m’imaginer un monde sans vampires, un monde, parfait ?

Alors que la jeune femme se rapprocha à nouveau de moi, elle me confia à son tour qu’elle aurait quelques questions à me poser. Je haussais les épaules en guise de réponse et l’écoutait poursuivre dans ses paroles. «  Qu'est-ce que tu faisais dans ce coin ? Si on ne connaît pas ce lieu … Ça crains un peu. Tu ne serais pas un peu suicidaire par hasard ?  » Mes yeux avaient du s’écarquillaient à ce moment là et bien même durant tout le long, jusqu’à ce qu’elle termine de confesser son étonnement par rapport à mon comportement. Si je n’étais pas un peu suicidaire ? Oh que si, je l’étais, et je m’en rendais parfaitement compte, mais que faire, aucune autre solution ne s’offrait à moi. Je devais me lancer seul dans cette aventure, à mes périls et risques. De toute évidence cela ne concernait que moi, ce fut mes parents qui ont été victime de cette attaque sanglante du 25 décembre, il n’y avait donc que moi qui puisse mettre fin à cette affaire. « Suicidaire, hein … » Un léger sourire timide ne put s’empêcher de s’étirer sur mes lèvres et j’avouais. « Peut être bien. Si je n’avais pas à venger quelqu’un, j’éviterai de m’attirer des ennuis, c’est certain. » Je haussais les épaules avant de reprendre. « Je ne suis pas lié à lui, non. » Je fronçais les sourcils, puis poursuivais. « Je savais que je n’avais aucune chance de m’en sortir de toute évidence. Quoique je tente, il était beaucoup plus fort que moi. J’ai préféré rendre ça plus doux, plutôt que de la rendre invivable. » Un léger et faible sourire s’étira sur mes lèvres, montrant combien ce fut une habitude que de vivre parmi des créatures constamment en chasse d’une nouvelle proie. Mais surtout, lui montrer également combien ce fut  lassant que de vivre entouré de ces monstres. Les épaules lourdes je frottais l’arrière du crâne afin d’éviter de craquer. Fondre en larmes n’était certainement pas en mon genre, je ne me défoulais uniquement en présence que de rares personnes, et dont grand-mère fut la principale, l’unique qui sache apaiser mes peines et chagrins.  Je n’avais le droit d’exposer mes sentiments ici, non, je devais rester fort. « Quel est cet endroit ? » Dis-je pour éviter toute tentation plus longtemps. « Cela ressemble à une base secrète, non ? » Finissais-je par avouer en posant les deux paumes de mes mains de chaque côté sur le drap propre et lisse.  





© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.


Age : 25 ans.
avatar
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]   Ven 12 Fév - 21:19

    Ce jeune homme était réellement intéressant. Il faut dire qu'à l'entendre parler, il avait de bonnes raisons d'être suicidaire. Il chargeait donc à se venger de quelqu'un. Ah. C'était compliqué non ? Même si Lucas avait tué ses parents, elle ne cherchait pas à se venger, il faut dire qu'étant un Aureus Sanguis, elle risquait plus de se faire attraper et vendre par cet homme. Elle était sa petite calice, comme il avait l'habitude de dire. Elle avait aussi perdue sa grande sœur, mais pour le coup, sa sœur avait connu l'amour avec un vampire. Siobhan était plus du côté mitigé et optimiste. Il avait de bons vampires, elle en était persuadée. Le tout, c'est qu'il fallait tomber sur les bons, cela n'était pas toujours facile et sur nous que le bon numéro tombe. Bon apparemment, il n'était pas non plus lié au vampire, une chance. Elle aurait pu le tuer sans le vouloir. Un vampire qui meurt entraîne forcément la mort de son calice. Alors qu'à l'inverse cela n'est pas similaire. Hum. En tout cas, Siobhan devait avouer que ce jeune homme avait bien agit. Il était sûr qu'il était plus facile de jouer les personnes consentantes. Le vampire ne cherchera pas à vous faire plus de mal que nécessaire. Hochant doucement la tête, elle finit par afficher un beau et grand sourire. «  Ce n'est pas faux, je pense que tu as très bien agit. Beaucoup de personnes perdent leur sang froid lorsqu'ils se font mordre. En même temps cela doit être réellement traumatisant.  » Elle n'avait jamais été mordu, par chance. Elle ne pouvait donc pas savoir la douleur que des gens pouvaient ressentir. Juste imaginer mentalement la douleur alors qu'elle s'occupait des mortels venant ici.

    En tout cas, Siobhan n'avait plus vraiment de question pour lui. Ah ! Il n'avait pas répondu pour se présenter, mais bon. Ce n'était pas non plus des plus important. Elle pouvait lui redemander plus tard. Ou peut-être, qu'il n'avait pas voulu lui donner son prénom. Se reculant avec sa chaise quand il l'a questionna sur les lieux, la demoiselle afficha un petit sourire en regardant autour d'elle. Elle était assez fière de faire partie de cette organisation. Même s'il avait des tarés ici aussi, mais bon. Elle voulait surtout donner un coup de main aux humains qui étaient dans le besoin. Hochant un peu la tête, elle finit par lâcher. «  C'est vrai … Ca fait très base secrète … En même temps, on préfère éviter de montrer ce lieu aux vampires. Cela peut poser de grave soucis, s'ils venaient à nous trouver! » Affichant une grimace, elle continua. «  Tu es chez les Rebels. Je ne sais pas si tu connais ? C'est une organisation d'humains, qui œuvre pour protéger les mortels contre les vampires.  » Il fallait l'avouer, ca faisait toujours un peu classe de dire qu'on se trouvait ici ou que l'on travaillait pour eux. Du moins, quand on ne le disait pas à un vampire. La de suite … Il trouve cela moins classe. «  Tu as réussi à te faire attaquer au bon endroit pour te faire sauver.  » Elle se mit à rire un peu amusée avant de se lever de sa chaise d'un bond vif. «  Tu veux visiter un peu ?  » Autant l'occuper un peu, ils n'allaient pas rester là éternellement à deux à papoter tranquillement, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]   Lun 15 Fév - 23:11



Frappé par la foudre
With Ziegler Siobhan





“Who are you?”



Plus j’y songeais, plus je pensais sincèrement que cet endroit était une base secrète dans laquelle les humains, les plus courageux, se rassemblaient afin de se lever contre les vampires. En tout cas, cette jeune femme m’en avait donné tout l’air, elle n’avait hésité une seule seconde à me venir en aide alors que l’autre taré, complètement aveuglé par la faim, s’était jeté sur moi comme une furie. Il fallait avoir du cran pour osé les défier, venir les interrompre dans leurs chasses. J’osais ainsi donc imaginer que ce genre d’organisation existait ici, à Séoul, en l’espace de quelques secondes.

Alors que les minutes perdurèrent, une lueur d’espoir finit par s’allumer dans chacune de mes prunelles lorsque la jeune femme se décida à prendre la parole pour m’avouer l’identité secrète de cet endroit reculé. Ainsi donc je ne rêvais pas, ce fut bel et bien vrai, existant. Je devinais déjà le reste de ses propos sans qu’elle n’ait le besoin de poursuivre. Depuis combien de temps rêvais-je de rencontrer de personnes aussi courageuses qu’elle, qu’eux ? Je pensais qu’il ne restait presque plus d’humains, du moins de véritables qui n’ont été mordu avant de sombrer à demi, dans les ténèbres, se vouant corps et âmes à leurs maitres, fidèles. Je ne désirai devenir l’un des leurs, leur ressembler, et pourtant, quelque part une partie de moi, enfouie au plus profond de mon être, sembla tenter par leur monde.  Pourquoi ? N’avais-je pas une vengeance à accomplir ? Pour quelle raison m’étais-je mis à les détester ? Rappelle-toi de ton objectif Jun Myeon. Rappelle-toi ce pourquoi tu cours après vengeance depuis ce 24 décembre au soir. «  Tu es chez les Rebels. Je ne sais pas si tu connais ? C'est une organisation d'humains, qui œuvre pour protéger les mortels contre les vampires.  » Mes yeux s’écarquillèrent tout en même temps. Non, je n’avais eu vent de cette organisation secrète, mais à présent, il était certain que je n’allais oublier de si tôt le nom des Rebels. Ils étaient mon espoir, les justiciers dont je rêvais, les inconnus qui ont été envoyés par je ne sais quel messager afin de délivrer le monde du chao. Ils étaient tout simplement, un miracle, notre miracle. Et pourtant, bien que cela sembla remarquable, j’eus la nette sensation que cela ne lui plaisait des masses d’en faire partie. J’osais même penser qu’elle ne vouait aucune haine envers ces créatures si dangereuses, pourtant. Pourquoi cette grimace sur ce visage ?  

Je n’eus le temps d’y songer plus longtemps lorsqu’elle se pressa à me proposer de me faire visiter les lieux. Son visage souriant de tout à l’heure vint habiller de nouveau sa petite mine, la faisant complètement disparaitre. Cachait-elle quelque chose ? Si oui, je me demandais bien ce que cela pouvait bien être. « Allons-y. » Lui répondis-je tout simplement avant de la suivre en silence.
 





© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...


Dernière édition par Kim Jun Myeon le Mer 17 Fév - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.


Age : 25 ans.
avatar
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]   Mer 17 Fév - 15:46

    Siobhan continuait de sourire au jeune homme. Peut-être, qu'elle avait devant elle une future recrue. En tout cas, il semblait un peu … Surpris d'être ici. Il avait le chance d'être tombé assez facilement dessus. Malgré le fait qu'il avait faillit se faire trouer le cou. La rousse avait repris son beau sourire rapidement avant de hocher un moment la tête. Apparemment, il avait l'intention de visiter la planque des Rebels. Il montrait un évident intérêt pour ce lieu, c'était fort agréable à entendre. «  D'accord ! Eh bien, suis moi dans ce cas ! Je vais te faire visiter.  » Elle lui fis un signe de la main pour l'inviter à suivre. Elle commença par lui montrer les salles de soins, là, où elle travaillait. Puis, elle lui montra les lieux plus appropriés aux recherches, sans lui montrer les dossiers. Il ne fallait pas trop lui en montrer. Elle ne savait toujours rien de lui après tout. Et enfin, elle montra simplement du doigt une salle. «  Ici on gère des cas difficile. » Elle ne pouvait pas lui en parler. Cela pourrait poser des problèmes. Lâchant un long et doux soupire, elle finit par rire un peu.

    Elle avait fini rapidement le tour. La planque était relativement grande, mais elle ne pouvait pas tout lui exposer non plus. Juste les pièces qui n'allaient pas mettre en danger les Rebels. «  Voilà, on a fini. Tu as vu les lieux principaux de ce lieu.  » Souriant en coin elle finit par s'arrêter devant la porte de sortie de la planque. Elle restait à fixer dehors un moment. Elle veillait à ce qu'il n'y est aucun danger pour lui sortir. «  Je ne sais pas ce que tu penses des Rebels, mais saches que si tu as besoin un jour d'aide ou de soutiens. Tu sauras où nous trouver. Prend soin de toi d'accord ?  » Elle continuait de lui sourire telle une mère demandant à son fils de prendre soin de lui. C'était du Siobhan tout craché, de faire attention aux autres. Ouvrant la porte, elle tapota sur l'épaule du jeune homme pour lui donner un geste de soutiens. «  Bonne soirée à toi.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]   Jeu 18 Fév - 0:18



Frappé par la foudre
With Ziegler Siobhan





“Thanks, god”



Je la suivais en silence, longeant les longs et interminables murs que renfermé le repaire des Rebels. Nous voyageons de salle en salle,  et je découvrais, pour la première fois, à quoi s’adonnaient des justiciers dans leur base secrète, bien que je devinais qu’elle ne me dévoilait pas tout, bien évidemment. J’étais incroyablement stupéfait de voir combien des humains s’étaient enfin décidés à se lever contre toute cette armée de vampires. Depuis combien de temps cette organisation secrète existait-elle? Depuis combien de temps œuvraient-ils ? Comment se faisait-il que je n’en avais jamais eu vent ? Peut être était-ce finalement mieux ainsi, que je ne le découvre, seulement qu’aujourd’hui. Peut être, oui. Pourquoi est ce que leurs visages venaient à présent, hanter mon esprit ?

Nous finissons par nous arrêter à un endroit et elle me montra du doigt une porte qui devint subitement effrayante lorsqu’elle m’avoua à la suite, qu’il s’agissait du lieu dans lequel ils se chargeaient des cas difficiles. Qu’était-ce ? Que voulait-elle dire par là ? Je fronçais des sourcils et m’imaginais des scénarios les plus terrifiants et sombres qui puissent me venir à l’instant. Peut être était-ce en ce lieu qu’ils torturaient certains vampires afin de leur soustraire des informations ? Ou alors, peut être tentaient-ils des expériences sur les cobayes pêchés après chasse ? Qui sait. J’eus l’envie de le lui demander mais ne le fis pas. Pas tout de suite, il était encore trop tôt pour jouer les curieux.  

Nous finissons par regagner la sortie, jusqu’à revenir à la case départ. Devant le bâtiment, nous restons un instant ainsi jusqu’à ce qu’elle prenne de nouveau la parole, toujours aussi souriante.  «  Je ne sais pas ce que tu penses des Rebels, mais saches que si tu as besoin un jour d'aide ou de soutiens. Tu sauras où nous trouver. Prend soin de toi d'accord ? »  Je lui rendis ce même sourire, pour la première fois, un sourire aussi radieux que le sien, un sourire que personne n’avait jamais vu mis à part grand-mère. Il avait été adressé à cette jeune femme dont j’ignorai le nom d’ailleurs, mais dont je n’étais pas prêt d’oublier de si tôt, son visage. Un visage peu commun qu’on croisait ici, et surtout à une heure si tardive pour une étrangère qui ne sembla craindre les rues folles de Séoul. Quelle inconsciente, dirait certainement l’un d’entre nous qui ignorerait qu’elle est en réalité l’une des héroïnes qui parviendrait à nous délivrait de la terreur qu’engendrent les vampires à chacun de leur passage. Je finis par hocher de la tête pour affirmer suite à ses paroles. « Prenez-soin de vous également. » Je lui adressais une dernière fois un dernier sourire, bien qu’il soit, cette fois-ci, plus léger, mais sincère et je m’en allais en vitesse, retourner chez moi.
 





© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frappé par la foudre. [ Ziegler Siobhan ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 2-
Sauter vers: