Partagez
 

 Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen]   Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] EmptyVen 29 Aoû - 20:50


550 de large
Un vampire frappe à la porte


Alors, je t'ai manqué ?
La nuit était tombée depuis bien longtemps sur la capitale de la Corée. Même si l'endroit était plutôt rempli et plein de vies à ces heures tardives, il ne valait mieux pas trop traîner lorsqu'on est un humain. Mais pour Kôji aucun souci à se faire, c'était lui le chasseur et si des petites proies pouvaient s'garer pour en faire son festin ça l'arrangerait. Pour l'instant, il ne ressentait pas le réel besoin de se nourrir l'ayant fait la veille grâce à un humain qui avait accepté de lui donner de quoi boire. Bien entendus, c'était formellement interdit par la Milice de s'allier à un humain, mais n'ayant pas de calice Kôji n'avait pas d'autre choix que de se servir sur les cadavres fraichement tués qu'on lui offrait. Comme quoi on peut être fortuné et manquer toujours de quelque chose ... Dommage que le sang ne s'achète pas, il n'aurait jamais eus de problème avec ça et le fait de ne pas avoir de calice ne l'aurait pas dérangé le moins du monde !

Le blond vagabondait dans le quartier de Gagnam les mains dans les poches de son manteau. Son casino se trouvant dans le même quartier, il avait décidé de rendre une petite visite à son mentor. Il était temps depuis ! Puis de toute manière, il avait dit lui-même vouloir de ses nouvelles le plus longtemps possible. Il l'avait rencontré de manière totalement inattendue, mais Chen avait su le prendre sous son aile et l'aider à s'intégrer chez les vampires. C'est sans doute grâce à lui qu'il en ait là aujourd'hui avec ses capacités de vampire. Cette malédiction ne lui apportait rien de bon ... Heureusement qu'il y avait encore des âmes charitables comme lui. Kôji s'engagea dans une autre rue regardant le bout de l'allée sachant qu'il était bientôt arrivé à destination. Il fallait qu'il avance encore quelques mètres et c'était bon. C'est très bien que son casino soit situé non loin du logement de son instigateur, en cas de problème, il savait où le trouver.

Il s'arrêta devant la porte avant de sonner deux fois comme il avait l'habitude de le faire. C'est comme ça que l'on pouvait le reconnaître. Il avait cette sale habitude de frapper deux fois à une porte ou de sonner deux fois pas plus pas moins. C'est étrange, mais c'est une habitude qu'il a finie par prendre. Il appuya son épaule contre l'encadrement en attendant que l'on vienne lui ouvrir. En entendant les pas de Chen de l'autre côté de la porte un sourire amusé se forma sur ses lèvres. Quelques secondes plus tard la porte s'entrouvrit pour laisser distinguer une tête brune qui ne mit pas longtemps à ouvrir entièrement la porte.

« Bonsoir. Je t'ai manqué ? Ça fait un moment que je ne t'ai pas vu alors je me disais pourquoi attendre plus ? » Son sourire en coin ne l'avait pas quitté depuis que son ami lui avait ouvert. Il le salua comme il se doit avant d'entrer dans la demeure du brun. « Depuis la dernière fois, il n'y a rien qui a changé ici. Faudrait faire quelque chose pour cette horloge, elle est dans un piteux état. » Dit-il en regardant de part et d'autre du hall d'entrée.

Il aimait bien taquiner les personnes qu'il appréciait cela prouvait qu'il les aimait bien justement. Un sourire narquois s'afficha sur ses lèvres à la suite de sa phrase avant de se tourner vers l'autre vampire. Il est vrai que Kôji avait une manière assez étrange de fonctionner, mais depuis Chen le connaissait, il savait comment il était. Mais c'est comme ça et son entourage sait très bien qu'on ne pourra pas le changer.


100x100

Ft.

Liu Chen
100x100

Our Story.

Chen est le mentor de Kôji et l'a pris sous son aile pour l'aider à se contrôler en temps que vampire.
100x100

HRP

Je tiens vraiment à m'excuser pour le retard en ce moment je vie à 200 à l'heure ><. En plus c'est court mais je ferais mieux la prochaine fois :3.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen]   Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] EmptyDim 21 Sep - 17:31



Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] 585793ouverturerp3
Un vampire frappe à la porte.

Mon petit bébé 8D

Voilà encore une journée remplit de travail intense, qui aurait pu croire que les fleurs pouvaient demander autant de travailler. Beaucoup de personne venait dans la boutique pour acheter des fleurs. Pour montrer son amour, son amitié ou pour s'excuser. Toutes les fleurs avaient un sens bien précis. Une fois chez lui, Chen était ravi  de pouvoir retrouver son élément ! Il n'y avait pas Il Kwon à la maison ce soir. Un grand malheur pour le vampire qui ressentait déjà le manque de son calice. Il était tellement beau et son comportement de rebelle était fort amusant. Mais il fallait le laisser respirer et sortir. Pas facile de ne pas se sortir seul. S'occupant des fleurs sur son balcon, le vampire oubliait un peu ses soucis. Il était même en harmonie avec ses orchidées. Mais rapidement, son attention fut portée par une douce odeur. Il savait que le jeune vampire n'était pas loin, voilà un moment qu'il n'avait pas eu l'occasion de le voir pour son plus grand regret. Mais apparemment son petit protégé se rapprocher de son logement, de quoi rendre le plus vieux assez heureux !

Allant à sa porte en entendant son petit protégé se manifester, Chen ne pouvait qu'être heureux. Heureux de le revoir depuis un long moment, mais également heureux de trouver une distraction. Il faut avouer, sans son calice, le vampire était presque désespéré, qui plus est son fils ; Ming ; était de nouveau invisible. Ouvrant la porte, le chinois affichait un merveilleux sourire remplit de joie. Son petit Kôji ! Enfin petit … Vu sa propre taille, cela était amusant de penser de la sorte, mais qu'importe. «  Oh ! Kôji, cela faisait longtemps effectivement que je n'avais pas vu ta tête de délinquant! » Il finit même par le laisser rentrer sans rechigner. Il faut dire qu'il n'allait pas être contre le fait de passer du temps en compagnie de son ami, mais aussi de son petit protégé.

Allant dans le couloir, le vampire se retourna sur son jeune compagnon alors qu'il le taquinait. «  Un jour peut-être oui !  » Cette pauvre horloge n'était jamais à l'heure, ce n'étais pas ma faute, j'étais trop petit pour l'atteindre. En arrivant dans le salon, je laissais mon invité  s'installer avant de m'asseoir dans mon fauteuil préféré. «  Il y a des choses qui ont changés chez moi ! J'ai un nouveau calice, un jeune homme charmant, mais il a un caractère de cochon! » Souriant, le vampire était ravi de pouvoir avoir de la compagnie. Chen n'aimait pas la solitude ! « Mais toi, que deviens-tu ? Tu as réussi à ne pas attaquer trop d'humains j'espère, mon grand! » Le fixant, il attendait sa réponse sagement tout en gardant un doux sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen]   Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] EmptyMar 28 Oct - 12:46


550 de large
Un vampire frappe à la porte


Alors, je t'ai manqué ?
Le jeune vampire aimait beaucoup rendre visite à son mentor. C’est lui qui lui avait tout appris et c’est grâce à lui si aujourd’hui il fait un vampire digne de ce nom ! Seulement vu comment son mentor l’appel il n’est pas sans dire que le jeune homme est un ange. Bien au contraire combien de fois il a enfreint les règles de la milice ? Il répondrait qu’il n’avait pas le choix que ça s’est passé comme ça et puis c’est tout, mais de nombreuses fois il a réussi à échapper à la milice on ne sait par quel miracle. Un de ces jours le jeune homme risque fort d’avoir de grave ennuie … Puis Chen était quelqu’un d’attentionné avec lui, il avait tout fait pour que Kôji soit un bon vampire et le directeur des jeux le remercie pour son enseignement. Mais combien de temps va-t-il se cacher ?

Kôji finis par entrer lorsque son ami l’y invita et répondit positivement pour la remarque sur l’horloge. Le jeune vampire ne plus s’empêcher de sourire il reconnaissait bien là son mentor. Pour lui Chen est le modèle même du vampire parfait. Il veut devenir comme lui et espère atteindre un niveau égalant le sien. Le blond suivit son ami dans le salon et s’installa sur un fauteuil à l’invitation du brun. Il attendit que le jeune homme en fasse de même et l’écouta attentivement. Alors comme ça, sa vie avait grandement changé ? Chen lui expliqua les nouveautés et Kôji hocha la tête avec un grand sourire. Il était heureux de voir que son mentor c’était poser, qu’il menait une vie plus tranquille. Et surtout qu’il avait su trouver l’homme de sa vie. Kôji était bien loin de ce calme. Son quotidien était mouvementé et il avait impression de ne pas arrêter une seconde …

Puis vint le moment de la question … S’il n’avait pas trop attaquer d’humain depuis ? Sans calice cela allait être grandement difficile … Puis il en avait même tué plusieurs pour des affaires personnel. Trois agents de police, deux mafieux et sans doute une dizaine de dealer … Et tout ça en même pas un mois … Le blond se gratta l’arrière de la nuque essayant de changer de sujet et essayant de sourire de manière naturel sans éveiller les soupçons. Mais il savait qu’il ne pouvait pas mentir à son mentor. Il ne l’avais jamais fait et il n’oserait jamais lui manquer de respect … Il était trop attacher et bien trop poli envers lui pour lui mentir … Le blond craqua et relâcha ses muscles ainsi que son sourire avant de se laisser tomber contre le dossier du canapé.

« Je n’y arrive pas … » Avoua-t-il enfin. Il se ressaisit et posa les coudes sur ses genoux. « Je n’en aie tué que 15 ce mois-ci … Mais je n’avais pas le choix … » Décidément le petit délinquant ne changeras jamais … « Ne dit rien à la milice je t’en prie. J’ai déjà assez de problème avec les forces de l’ordre … » Avoua-t-il s’enfonçant toujours plus. « Sans calice tu sais à quel point c’est dur … On survie comme on peut dans un monde qui ne veux pas de nous c’est toi-même qui me l’as appris … »

Un silence s’installa et on pouvait entendre les tic-tac de cette fichue horloge que Kôji n’appréciait guère … Il savait qu’est-ce qu’il allait prendre pour l’anniversaire de son mentor, une horloge digitale … Kôji avait baissé le regard l’espace d’un instant avant de les reposer sur Chen. Il ne voulait pas qu’il ait des ennuis à cause de lui ni même qui lui en veuille … Le blond se pinça la lèvre avant de reprendre un peu confus.

« Ne m’en veux pas Chen, je respecte ce que tu m’as appris mais je survie comme je peux … » Dit-il sincèrement désolé de son comportement. Mais il sait qu’il allait recommencer si même pas son maître avait réussis à le canaliser ou même à le faire tenir sur le bon chemin personne ne pouvait y arriver. Chen était celui qui avait le plus d’influence sur son protégé et ce dernier lui devait beaucoup il le savait …


100x100

Ft.

Liu Chen
100x100

Our Story.

Chen est le mentor de Kôji et l'a pris sous son aile pour l'aider à se contrôler en temps que vampire.
100x100

HRP

Je tiens vraiment à m'excuser pour le retard comme je l'avais expliquer je n'ais pas beaucoup de temps ><. En plus je n'ai que 5 jours de vacances c'est l'horreur ><.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen]   Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] EmptyJeu 6 Nov - 14:15



Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] 585793ouverturerp3
Un vampire frappe à la porte.

Mon petit bébé 8D

Voir son cher protégé ici était un réel plaisir pour Chen. Surtout que dernièrement le fils biologique et vampirique du level 3, se faisait de nouveau rare. A croire que le cher Level 3 n’aura jamais la chance de passer beaucoup de temps avec Ming. C’est ainsi qu’avoir Koji dans sa vie était bénéfique. Il était un peu son fils d’adoption. Il en avait grandement besoin car son amour paternel n’était pas assouvit avec son propre enfant. Ah ! Même un vampire arrive à souffrir de l’absence et du peu d’intérêt que lui porte un fils. Une fois dans le salon, Chen attendait sagement de savoir comment son petit protégé s’en sortait. Il savait que cela était difficile pour lui de rester calme et se contrôler n’était pas son fort. Chen ne comprenait pas réellement ce souci, il faut dire qu’il avait toujours eu étrangement un certain contrôle de lui-même. Debout, il comprit vite qu’il y avait un souci. Son cher Koji ne semblait pas dans son état naturel. Il avait fait quelque chose de mal c’est ca ? Mais Chen ne s’attendait pas réellement à se genre de révélation. Le chiffre quinze resta longuement à tourner dans sa tête. Quinze pauvres personnes qui n’avaient sûrement rien demandé avaient été victime de Koji. Enervé, agacé et déçu. Il était passé par toutes ses phases en y repensant. A croire que ses méthodes éducatives n’étaient pas assez strictes.

Prêt à le crier et lui hurler dessus, le level 3 se ravisa bien vite en voyant le visage de Koji. Il n’avait vraiment pas l’air d’être fier de lui. Il semblait même assez mal. Soupirant lentement, le plus vieux, vint s’asseoir sur la table basse devant le jeune vampire. Il est vrai, il était en colère, mais plus réellement contre Koji. Il s’en voulait juste de ne pas avoir été là pour l’aider pendant ce moment de lutte. Assis devant le japonais, le chinois laissa une main affectueuse et paternelle parcourir les cheveux du plus jeune. «  Ne tant fais pas Koji… Je ne dirais rien à la Milice. J’ai du mal avec cette organisation.  » Même s’il faut avouer que depuis quelques temps, le level 3 se rapproche d’eux. Il partage quelques idées et puis, il avait un espoir de venger sa fille ainsi. Lâchant un gros soupire, le jeune homme finit par s’asseoir à côté de Koji et passer un bras autour de ses épaules pour venir le serrer légèrement contre soi. Frottant lentement le dos du jeune vampire, le plus vieux fixé le mur en face de lui. Son mouvement était lent et étrangement réconfortant malgré la froideur naturelle de sa peau de vampire. «  Ne tant fais pas Koji. On va trouver une solution… On va bien réussir à t’aider. Tu n’as pas le fond méchant, tu peux réussir à te retenir de les tuer. Que tu mordes je m’en fiche, c’est normal. Mais il va falloir savoir lâcher prise au bon moment sans les tuer… Ou alors …  » Le chinois posa son regard sur le japonais. «  Ils vont venir par te tuer. » Il ne parlait pas de la Milice, mais bel et bien des Rebels, ils étaient bien plus fort et malin que ce que l’on pourrait croire. Stoppant sa main dans le dos de Koji, Chen ferma les yeux un bref instant avant de soupirer et le regarder de nouveau dans les yeux. «  J’ai déjà perdu ma fille ainsi, ne me fais pas revivre un enfer en te faisant tuer ! » Une voix stricte, mais suppliante à la fois. Cela n’était pas facile pour lui de ne pas lui hurler, de ne pas le secouer pour qu’il réalise l’importance de cela. Soupirant de nouveau le level 3 essaya de se calmer pour reprendre. « Il va falloir que j’arrive à t’aider, je ne peux pas te laisser dans cette situation.  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen]   Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] EmptyJeu 25 Déc - 17:57


550 de large
Un vampire frappe à la porte


Alors, je t'ai manqué ?
La réaction de son mentor faisait peur à Kôji … Il ne voulait pas le décevoir après tout c’est lui le premier à lui avoir ouvert les bras pour l’accueillir lorsqu’il était seul et perdus … C’était d’ailleurs le seul qui avait bien voulus le former c’était un peu comme un père pour le jeune vampire. A l’époque il avait tout perdus … Sa vie d’humain ses enfants et surtout la femme qu’il aimait plus que tout au monde … Il avait gardé chaque souvenir d’elle mais cela ne voulait pas dire qu’il ne l’avais pas perdus … Malheureusement son seul et unique amour lu fut arracher en devenant lui-même un vampire … Forcer à fuir il ne l’a plus jamais revus … Il était terriblement seul et totalement déboussolé sans compter la perte de cet être cher … Un fardeau lourd à porter tout seul que Chen l’avais aider à surmonter. Une étape dure à franchir mais qui semble plus simple à deux. Il devait tout à son mentor et à son aîné, il ne voulait en aucun cas le décevoir et c’est ce que la nouvelle fit malheureusement … Kôji s’en voulais terriblement dans le fond et à en voir l’expression du brun cela lui fit encore plus mal … Il savait qu’il ne fallait pas agir ainsi après tout c’est lui qui lui avait tout appris …

Le blond baissa un peu les yeux pas fière de lui du tout ni de tous les actes qu’il a pu commettre … Il savait qu’un jour il devrait payer les conséquences de ses actes … Cela allait être dur de faire face à la milice mais il n’allait pas trop avoir le choix … Si un jour cela arrive il ferait face sans rien dire tout simplement. Il devra un jour payer ce qu’il a fait et cela pourrait arriver bien plus tôt qu’il n’aurait pu l’imaginer … Chen s’approcha alors de lui avant de s’asseoir sur la table basse en face du vampire. Ce dernier s’attendait à la claque du siècle et en même temps il l’aurait bien mérité. Il ferma les yeux en attendant l’impact mais celui-ci n’arriva pas … Chen entreprit de lui caresser la tête dans un geste paternel qui surprit Kôji. Ce dernier releva la tête d’un seul coup vers son mentor plongeant ses yeux dans les siens. Il écouta ce qu’avait à dire le plus âgé tout en restant immobile. Même après tout ce qu’il avait fait son mentor et père adoptif en quelque sorte continuait de le traiter avec tendresse. Cela fit plaisir au vampire mais sa culpabilité n’était que plus grande …

« Si tu savais comme je m’en veux … » Avoua le jeune vampire sentant ses yeux se remplir de larme sous la culpabilité d’un tel acte … Il n’aimait pas être faible et pleurer comme une fillette mais il y a des moments où ça doit sortir … Il ne pouvait pas retenir ses larmes et lorsque son aîné s’assit prêt de lui en lui tendant les bras Kôji n’hésita pas plus longtemps. Il se serra contre lui le prenant également dans ses bras. Il déposa sa tête sur son épaule pinçant ses lèvres pour ne pas laisser échapper plus de larmes. Oui un vampire peut pleurer malgré les rumeurs mais il aurait aimé que ce ne soit pas possible. Le fait d’être faible de la sorte ne lui plaisait pas du tout. « Si tu savais comme je ne suis pas fière de moi … Je suis désolé mais c’est plus fort que moi … » Dit-il en fermant ses yeux laissant se déverser deux autres perles le long de ses joues.

Le blond écouta le discours du plus âgé et même après tout ça il voulait quand même lui venir en aide. Décidément il ne le remerciera jamais assez pour tout ce qu’il fait pour lui … Le directeur des jeux garda les yeux fermer essayant de se ressaisir et de calmer cette émotion qui ne voulait pas le laisser tranquille … Mais grâces aux caresses réconfortante de Chen cela lui permit de s’apaiser un peu. Pas plus de larmes ne couleront aujourd’hui c’est un soulagement … Du moins il espère … Il écouta les conseils avisés de son mentor avant de le regarder dans les yeux lorsqu’il annonça les paroles fatidique du plus grand. Que s’il continuait comme ça il allait se faire tuer … Il avait horreur de la milice mais s’il y avait bien quelque chose qui le dégoûtait encore plus c’était ces Rebels … Ils devaient être sans doute nombreux et intelligents … Kôji profita encore quelques secondes de l’étreinte apaisante de son conseiller avant de le regarder une fois encore dans les yeux. Il baissa la tête en entendant le triste récit du vampire … En effet le blond n’était pas le seul à avoir perdus un être cher il savait que sa fille avait été tué et il se doute que s’il mourrait aussi il ne le rendrait que plus triste encore et ça c’est bien la dernière chose qu’il souhaite …

« Je te promets de ne jamais te laisser … » Il savait se défendre dans le fond mais il ne savait pas s’il serait à la hauteur … Il espérait qu’il le serait pour Chen … « Je suis désolé je te fais vivre l’enfer et en plus de ça je suis vraiment irresponsable … »

Avoua le jeune homme qui ne savait plus comment s’excuser … C’est rare voir même presque impensable que le vampire s’excuse de la sorte ou qu’il soit dans une position de faiblesse comme ça. Il n’y a qu’avec son aîné qu’il réagissait comme ça … Il lui devait la vie … Il lui devait tout … Le plus âgé se mit une fois de plus à parler et Kôji but ses paroles sans lâcher prise. Il trouva cela admirable que Chen veuille encore l’aider après tout ça … Personne n’aurait fait ça après un tel acte pas même un père pour son fils … Seulement il ne savait pas comment le brun pourrait s’y prendre … A l’heure qu’il est la milice devait déjà être sur ses traces ou peut être pire encore …

« Je ne saurais comment te remercier … Tu me donne tellement et je te le rends si mal … Je me sens coupable … » Annonça-t-il sans lâcher Chen du regard. « Tu as toujours été un modèle pour moi … Et jamais je n’ai su être comme toi … Je fais n’importe quoi je le sais … Je ferais tout pour réparer mes fautes mais je n’ai aucune idée de comment faire puisqu’on ne peut pas ramener les morts à la vie … » Kôji avait du mal à se contrôler lorsqu’il était en manque de sang, n’ayant pas de calice il n’osait pas mordre le premier venus il attendait toujours le dernier moment … Mais bien entendus c’est un moment bien funeste qui attends la personne sur qui ça tombe … « Je suis conscient d’abuser mais j’ai besoin de ton aide je suis perdus sans toi … »

En effet le jeune vampire ne savait pas comment se sortir de ce mauvais pas … Il avait cherché maintes et maintes fois des solutions sans succès … Avoir un calice serait sans doute la plus facile des solutions mais il ne savait pas où en trouver … Il ne c’était jamais donner la peine de chercher non plus mais il préférer ne dépendre de personne … Tout paraissait tellement plus simple ainsi … Mais cette fois il ferais des efforts … Quel que soit la solution proposé par son aîné il l’accepterait sans faire d’histoire …


100x100

Ft.

Liu Chen
100x100

Our Story.

Chen est le mentor de Kôji et l'a pris sous son aile pour l'aider à se contrôler en temps que vampire.
100x100

HRP

Je tiens vraiment à m'excuser pour le retard comme je l'avais expliquer je n'ais pas beaucoup de temps ><. En plus je n'ai que 5 jours de vacances c'est l'horreur ><.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen]   Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] EmptyVen 23 Jan - 14:58



Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] 585793ouverturerp3
Un vampire frappe à la porte.

Mon petit bébé 8D

Regardant le vampire, Chen semblait réellement triste. Il ne savait pas comment s'en sortir avec son jeune vampire. Cela était compliqué. Restant silencieux après les paroles du plus jeune. Il est vrai qu'avoir un calice pouvait aider grandement le plus jeune à se contrôler. Bien que pour Chen et sa famille, ils sont restaient longuement sans personne. Chen a mit plus de deux cents ans avant d'avoir quelqu'un à ses côtés. Il faut dire qu'il n'avait jamais ressentit le besoin, il avait le soutien de sa famille et cela était déjà très important pour lui. Peut-être que Koji ne se sentais pas assez soutenu par lui. Oh, le pauvre petit. « Il faut te trouver un moyen de te calmer et souffler quand tu es au point de non retour. » Se levant du canapé le plus vieux alla fouiller dans son réfrigérateur pour revenir avec une poche de sang. Il en avait quelques unes en réserve. Bon, il est vrai qu'à présent avec Il Kwon il n'en avait plus du tout l'utilité. Cela était réellement si jamais son calice venait à partir loin de lui à cause de ses cours. Ou pour rendre visite à sa famille. Chen à toujours été très prévoyant et il ne pouvait supporter son côté animal. Versant le sang dans un verre, le plus vieux s'approcha pour le donner à Koji. «  As-tu des poches de sang chez toi ? Cela peut t'aider à résister un peu plus longtemps à la tentation. Et surtout calmer une envie folle avant de mordre quelqu'un dans la rue. » Revenant s'asseoir à ses côtés, son regard tendre se plongeait dans celui du plus jeune. « Il faut que je t'aide à te contrôler. Trouver un calice n'est pas une chose évidente. Donc je te propose d'apprendre à te stopper quand tu bois le sang d'un humain.  » Il lui souriait tendrement avant de lui remettre le verre de sang sous le nez. Il devait boire cela. Chen allait pouvoir savoir si les poche de sang allait aider Koji à se maîtriser un peu plus.

Passant sa main, dans les cheveux du japonais. Le chinois affichait un doux sourire. Il ne voulait pas voir son petit protégé, avoir des soucis avec la milice. Surtout que Chen savait que leurs membres n'étaient pas du genre à rigoler et à laisser les vampires mal agir. Ils n'avaient pas un but de tuer leur semblable. Mais les voir répandre la peur parmi les humains n'était pas bien vu. « Tu veux rester ici ? Le temps de te cacher ? La milice ne viendra pas chez moi pour te chercher, je ne leur pose aucun problème. Ils ne penseront pas à regarder dans mes contacts. Je sais devenir invisible et me fondre dans la masse. »


PS : Désolée pour le temps que j'ai mis pour répondre et la longueur ><
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen]   Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] EmptyVen 6 Fév - 16:36


550 de large
Un vampire frappe à la porte


Alors, je t'ai manqué ?
Commettre une telle faute relever d’une gravité immense … Sur le coup il n’y avait pas pensé … Dès l’instant où il se rassasiait enfin de cette soif de sang à chaque fois qu’il prenait le sang de ses victimes il en oubliait sa culpabilités … Tellement qu’il ne s’arrêtait jamais de boire tant qu’il y avait du sang dans les veines de sa victime. Mais lorsqu’il réalisait qu’il tuait la personne il était déjà trop tard. Il ne sait pas vraiment ce qui est bon ou non mais pour lui tuer c’était la nature … Un vampire devait bien se nourrir … Sans penser aux conséquences il buvait l’intégrale du sang de la personne et cela lui suffisait à tenir des semaines entière. Heureusement car s’il devait faire un meurtre toutes les nuits … Seulement en voyant le mal qu’il avait fait et surtout en voyant le visage de son mentor il s’en voulait … Après tout ce qu’il avait fait pour lui … Il avait été comme un père et ce n’est pas un remerciement de se comporter comme ça … Le brun lui dit qu’il allait l’aider à se contrôler en prenant le sang de ses victimes pour qu’il ne le tue pas mais c’était difficile … Une fois que le repas est entamer il le termine …  

« Merci d’encore m’aider après ça … Je suis un monstre à y réfléchir mais je ne sais pas comment je pourrais faire pour arrêter … » Kôji disait la vérité il voulait bien faire des efforts mais il se connait à l’instant même où il aura commencé la dégustation il la terminera inévitablement …

Le jeune vampire suivit alors son protecteur du regard qui le mena jusqu’au réfrigérateur. Kôji ne comprenait pas trop le but de cette manœuvre … Il faut avouer qu’il se demandait ce que Chen pouvait trafiquer mais il en eut bien vite la réponse en le voyant sortir une poche de sang. Il fixa ce liquide rouge sans vraiment pouvoir détacher son regard. Cela faisait un petit moment déjà qu’il n’avait pas pu en boire. De plus il n’avait jamais pensé à cet option de conserver le sang quelque part et encore moins dans son frigo ! Mais le brun était très attentionné envers son poulain et cela touchait beaucoup le plus jeune qui pensait être irrécupérable. Le plus grand lui demanda s’il avait pensé à faire la même chose de son côté. Cela ne lui avait même pas effleuré l’esprit … De plus un autre problème s’ajoutait à ça.

« Même si j’en avais eus l’idée je ne sais pas où m’en procurer … » Il n’allait tout de même pas le voler à l’hôpital … De plus ce ne serait pas du sang de bonne qualité, sans doute pas … « Puis tu me vois en dérober à quelqu’un ? Comment tu as fait pour avoir le tiens ? C’est ton calice c’est ça ? »

Le Chinois revint s’assoir prêt de l’autre asiatique lui expliquant qu’il fallait qu’il se contrôle le temps de trouver un calice. Si seulement il pouvait s’en trouver un … Cependant un calice ne court pas les rues … Rares sont les humains qui acceptent de donner de leur sang … Il ne savait pas comment son mentor avait fait pour en avoir un. D’ailleurs les autres vampires ils s’y prenaient comment eux ? Kôji les voyaient mal déposer une annonce disant "Vampire cherche calice" qui accepterait ? Puis même si c’était le cas le directeur du casino refusait catégoriquement de faire ça … Il voulait bien faire des efforts néanmoins. La route allait être très longue voir même interminable mais il fallait qu’il essaye. La seule chose qui le poussait à changer était Chen. S’il le faisait c’était pour lui et personne d’autre. En y réfléchissant il n’en avait pas grand-chose à faire de la milice … Et même s’il se faisait attraper il trouverait le moyen de s’en sortir. Du moins il l’espère. A la proposition du plus âgé Kôji hocha la tête de manière positive.

« Oui je veux bien apprendre à me contrôler. » Annonça-t-il avant de poser le regard sur le verre que lui tendait le brun. « Merci. »

Le vampire ne se fit pas attendre et récupéra le verre en l’approchant de ses lèvres mais avant de boire le breuvage il fixa ce liquide rouge puis recula le verre. S’il pouvait revenir des siècles en arrière et empêcher sa transformation … S’il avait fait attention il aurait pu éviter de se réduire à une éternité de pénible existante … De plus il aurait pu vivre heureux avec sa femme et ses enfants … Les voir grandir et accompagné son épouse dans la mort … Malheureusement tout cela n’est pas possible à cause d’un seul et même homme … Il est devenus cette créature immortel aujourd’hui et est surtout devenus un monstre pour l’humanité tout entière. Il a perdus tellement de chose qu’il se demande comment il a pu tenir jusqu’ici sans trouver un moyen de mettre fin à ses jours … La cause était bien entendus le brun poser juste à côté de lui … C’était bien grâce à lui s’il était toujours en vie à l’heure qu’il est … Son regard se posa sur la bague qu’il avait au doigts ne pouvant s’empêcher de repenser à elle. Il fronça les sourcils avant de boire d’une traite le verre de sang qu’il avait dans la main. Une fois finis il le reposa et fit une drôle de grimace se demandant si c’était le froid qui le dérangeait ou que le goût était différent de d’habitude.

« C’est vraiment étrange de boire ça … Et tu arrives à boire ça toi ? C’est différent de ce que je bois d’habitude … » Mais il fallait qu’il évite de faire la fine bouche il devait se contenter de ce qu’il avait, de plus Chen avait été gentil de lui en donner un peu. «Merci en tout cas tu me sauve la vie … »

Tout en reposant il sentit la main de son protecteur se glisser dans les cheveux dans une caresse rassurante qui le décontracta un peu plus. Il soupira lacement pour évacuer toutes mauvaises pensées et éviter de faire une bêtise. Il avait déjà assez fait de victime il devait se reprendre et ne plus recommencer … Il allait avoir la milice au derrière ça c’est sûr … Kôji resta un moment immobile tentant de profité du calme et de la sérénité qu’il avait auprès de Chen puis tourna les yeux lorsque ce dernier lui posa quelques questions. Il adorerait rester ici, il savait que la milice ne viendrait pas fouiller ici, de plus il serait avec son mentor, celui qui lui a tout appris … Mais quelque chose l’en empêchais c’était plus compliquer que ça.

« Tu sais j’y ai pensé … J’aimerais beaucoup rester ici mais … Même si tu dis que la milice ne viendras pas fouiller ici j’ai peur que tu es des ennuis par ma faute … » Avoua-t-il. Mettre Chen dans l’embarras était bien la dernière chose qu’il souhaitait … « Puis même, il va falloir que je retourne à mon casino de temps en temps mes allés et retours vont vite t’énerver. Et je ne veux pas te déranger lorsque tu seras avec ton calice tu vois … »

Il savait bien la situation dans laquelle se trouvait le brun et il n’avait nullement envie d’interférer ou de déranger en venant s’incruster ici. Malgré que l’idée lui plaise beaucoup il ne voulait en aucun cas déranger son mentor. Au contraire s’il voulait aller jusqu’à changer pour lui c’est bien qu’il y avait une raison … Il lui devait tout … Le vampire fit une pause et réfléchit un moment avant de lever à nouveau les yeux en direction de l’autre vampire.

« Maintenant … Si tu dis que ça ne te pose pas de problème … J’aimerais beaucoup rester ici. » Il avait cet air qui suppliait presque qu’il accepte au final. Même si Kôji était un grand fêtard et aimait rencontrer beaucoup de gens il avait horreur de la solitude … Il lui fallait toujours une présence avec lui et ses derniers temps même au casino il n’était pas très entourer … Son mentor pourrait rapidement remédier à ça rien qu’avec sa présence. Le directeur de casino avait détourné les yeux l’espace d’un instant et s’enfonça dans le canapé avec le sourire. Ses yeux rouges se posèrent sur son protecteur et son sourire en coin était toujours présent. « Si tu peux me supporter quelque temps je ne vois pas d’inconvénients à venir ici. Et comme tu le sais je suis loin d’être un cadeau. Tu t’en sens capable ? »


100x100

Ft.

Liu Chen
100x100

Our Story.

Chen est le mentor de Kôji et l'a pris sous son aile pour l'aider à se contrôler en temps que vampire.
100x100

HRP

Je tiens vraiment à m'excuser pour le retard comme je l'avais expliquer je n'ais pas beaucoup de temps ><. En plus je n'ai que 5 jours de vacances c'est l'horreur ><.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen]   Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vampire frappe à la porte [Ft. Liu Chen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 1-
Sauter vers: