Partagez | 
 

 Des nuits de supplice... |Pv Jung Won|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.


Age : 25 ans.
avatar
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Des nuits de supplice... |Pv Jung Won|   Mar 10 Mai - 14:51

    En poussant doucement la porte du studio, Siobhan se sentit comme … Désemparée. Cela allait faire trois nuits qu’elle devait rester ici pour se tenir en planque. Oh, cela pourrait sûrement être un moment fort intéressant et une situation plein d’enrichissement si elle n’avait pas comme partenaire Jung Won. Etrangement, elle comprenait pourquoi ses collègues avaient été nombreux à ricaner quand elle leur avait parlé de cette mission. Monsieur ronchon en planque avec elle pendant plusieurs nuits. Il lui arrivait presque à supplier mentalement les petits délinquants de se mettre en action pour pouvoir les arrêter. Mais non, depuis deux soirs c’était le calme plat. Elle espérait que ce soir tout serait différent ou tout au moins … Que Jung Won soit plus agréable et vivable. Une fois était sûr, ils n’avaient pas des masses de conversations, la rouquine était souvent à se parler mentalement. Elle était persuadée qu’à la moindre parole elle allait se faire rembarrer.

    Tout en rentrant dans le studio, Siobhan posa son petit sac sur le canapé avant d’aller faire le réfrigérateur pour le remplir tranquillement. Elle avait fait le plein de provision dans le but de grignoter tout au long de la nuit. Allant s’installer sur la chaise non loin de la fenêtre, elle regarda par l’appareil photo dehors. Rien d’intéressant, en même temps, il était encore un peu trop tôt.

    Elle n’arrivait pas trop tard, juste après son boulot pour s’installer ici. Soupirant doucement, elle se leva pour aller ouvrir son sac sur le canapé. Parmi tout son bordel typiquement féminin, avec ses produits de beauté et surtout ses vêtements, mais elle réussit à sortir de ce petit sac un ordinateur. S’installant sur la table, elle regardait dehors concentrée avant de soudainement éternuée. Le bruit se propagea dans le studio et elle se mit à rire un peu. « Oula … C’était charmant ca Siobhan … » Grimaçant, elle mit en marche son ordinateur pour travailler sur un texte à traduire. Elle prenait des notes sur une feuille et lentement elle se retrouvait à jouer avec son stylo entre ses doigts. Le faisant agilement tournoyer, elle finit par pencher la tête regardant de nouveau dehors. Un petit soupire s’échappa de ses lèvres. Une chance que Jun Min n’avait pas l’idée de la suivre ici. Elle aurait la chance de ne pas avoir Jung Won dans ce studio en tête à tête avec Jun Min le chef de la Milice. Sinon l’ambiance serait folle.

    Souriant amusé elle, continua son travail en regardant de temps en temps par la fenêtre. Elle ne mit pas trop de temps avant de réaliser son travail. Il faut dire que cela lui venait tellement naturellement. Fermant son ordinateur, la rouquine finit par s’étirer et lâcher un long soupire de satisfaction. Une bonne chose de faite ! Elle n’avait plus qu’à attendre que son adorable compagnon arrive. Avec un peu de chance, il acceptera de parler un peu plus. Enfin, c’est en voyant le jeune homme arriver qu’elle allait surement se douter de quel pied il s’est levé.

_______________________________

let a sky comes falling down
We be all night, and everything all right. No complaints from my body, so fluorescent under these lights. Boy, I'm drinking, park it in my lot, 7-11. I'm rubbing on it, rub-rubbing, if you scared, call that reverend.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Seo Kang Joon + M (엗랜)
Messages : 78
Double compte ? : Kim Jun Myeon + Wu Gao Sheng

I will, for you.
avatar
Yim Jung Won
MessageSujet: Re: Des nuits de supplice... |Pv Jung Won|   Ven 13 Mai - 21:42

Talking to the Moon


Cela faisait déjà deux nuits que nous avions pour mission de nous trouver dans ce studio afin de veiller ce qui se passait aux alentours. Beaucoup de rumeurs circulaient sur le fait que des vampires venaient fréquemment se balader ici, et selon les dires de certains témoins, ils seraient incontrôlables et prêts à se jeter sur n’importe quel humain pour atténuer leur soif, bien trop violente et incontrôlable pour de pauvres nouveau-nés. Deux jours, oui. Deux jours que je me trouvais accompagné de la rouquine occidentale sur qui les doutes continuaient de fuser. Bien qu’il ce put qu’elle ne mente, une part de soupçons persistait à me pousser à me méfier d’elle. Je n’accusais personne, simplement il me fallait la surveiller de près et je vous avouerais que cette mission tombait bien.

Jusqu’à présent aucun de nous ne rencontrons de soucis, aussi bien du côté professionnel que personnel, et j’osais espérer que cela se finisse dans la même ambiance. Du tant qu’elle ne s’amusait pas à jouer les pipelettes, c’est tout ce qui m’importait. Ayant regagné la salle de bain après une longue sieste, je venais d’en ressortir et nouais ma serviette autour de mon cou. Rejoignant lentement la salle principale je la vis apparaître dans mon champ de vision. Là se tenait Siobhan, certainement en train de travailler, ou bien chercher à tuer le temps, que sais-je. Je ne daignais lui accorder mon attention dans un premier temps et traversais simplement la pièce avant d’aller saisir une bouteille d’eau et d’en vider le quart. « Rien de nouveau ? »  Avais-je simplement demandé à la rouquine. Avançant à petits pas je regagnais la fenêtre, installé non loin de la jeune femme, et me laissais contempler la vue. Passant une main dans cette chevelure rebelle et trempée afin d’y mettre de l’ordre je repris. « C’est vraiment d’un ennui total, et moi qui espérais sincèrement que nous interviendrons. J’espère que d’ici là ça bougera un peu plus. » Je laissais échapper un long soupir d’ennui avant de m’avancer près d’elle et jetais un coup d’œil à l’écran qui se tenait face à elle. « Des nouvelles du QG ? » Il n’y avait place que pour le côté professionnel, il n’était pas question que l’on empiète l’un et l’autre sur la vie privée de chacun. De toute évidence je ne la laisserai pas chercher à découvrir mon passé, ni même personne d’ailleurs.


© M

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.


Age : 25 ans.
avatar
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: Des nuits de supplice... |Pv Jung Won|   Lun 16 Mai - 20:44

    Siobhan trouvait le temps long. C’est fou ce que cela pouvait être ennuyant quand il n’y avait pas Jung Won à essayer de comprendre. Elle savait parfaitement qu’il ne fallait mieux pas trop lui parler, mais c’était plus fort qu’elle. Si elle ne parlait pas, il lui arrivait de fixer longuement le coréen pour essayer d’interpréter sa manière d’agir. L’ennui c’est qu’à part passer pour une psychopathe, elle n’était pas sûre d’arriver à le cerner. Il était beaucoup plus difficile de s’entendre avec Jung Won qu’avec un vampire, c’était vraiment le comble non ? Se mordant doucement la lèvre inférieure, la rouquine se mit à parcourir ses mails, alors que son index gauche se mit frénétiquement à jouer avec une de ses mèches de cheveux. Elle était complétement absorbée par son occupation qu’elle sursauta presque de son assise en voyant une ombre passer à côté d’elle. Bon sang ! Jung Won ! Que ? Quand était-il arrivé ? A en jugeait l’état de ses cheveux, il était là depuis bien avant elle. Mince. Elle n’avait même pas remarqué sa présence. C’est fou ca … Ce type était décidément plus flippant qu’un vampire. Ecarquillant un peu les yeux à cette conclusion, Siobhan ne lança pas la discussion. Elle avait bien compris une chose chez les Rebels, il fallait trouver le bon moment pour lui parler. Et tant qu’il ne commençait pas la conversation, elle était presque sure à 100% que cela ne serait jamais le bon moment.

    L’observant faire sa petite vie, la rouquine finit par regarder de nouveau par la fenêtre à sa question. « Hm. Non … C’est toujours d’ennui mortel. J’ai l’impression que cette nuit on n’aura rien à se mettre sous la dent. » Elle fit une petite grimace avant de regarder de nouveau Jung Won. Tiens, quand il avait une serviette autour du cou, il ressemblait plus à un homme normal. Tant qu’il n’était pas désobligeant, il était presque agréable. Au pire des cas… Elle pouvait toujours essayer de l’étrangler avec cette serviette autour de son cou. Ah ! Rien que cela pouvait lui donner le sourire. D’ailleurs un petit sourire en coin apparut sur le visage de l’occidentale.

    Penchant un peu la tête sur le côté, Siobhan venait de rater ce que Jung Won venait de lui dire. Bien trop perdue à admirer la chevelure noire de jais de son collègue. Ah ! Les asiatiques avaient vraiment des cheveux formidables. Oh ! Sio était fière de sa chevelure flamboyante, mais il faut avouer que les asiatiques avaient des cheveux magnifiques. Et à passer cette main dans ses cheveux. Hum. C’était horrible mais Siobhan adorait passer sa main dans les cheveux d’un homme asiatique. Il avait vraiment quelque chose de sexy…

    Mais pas le temps de rêvasser plus longtemps, Jung Won était arrivé bien trop proche d’elle. Louchant un peu sur son écran, la rouquine mordilla nerveusement sa lèvre avant de regarder de nouveau ses mails. « Des nouvelles, concernant de nouvelles recrues et une potentielle aide de Rebels de l’ouest… A part cela … Tu as le droit à une réduction sur des produits de beauté … Je suis sûr que tu dois adorer cela. » Oui, elle n’y pouvait rien. C’était plus fort qu’elle, elle avait besoin de venir le taquiner. Elle savait pertinemment qu’il allait se mettre à ronchonner, mais au fond… Est-ce qu’elle n’aimait pas cela ? Masochiste. Mais, elle était sérieuse pour les réductions sur les produits de beauté. Un collègue chez les Rebels avait une bonne place dans un magasin de cosmétique et pouvait en faire profiter tout le monde.

    La soirée allait être horriblement longue et à part fantasmer sur la chevelure trempée de Jung Won, il n’y avait pas beaucoup d’occupation à prévoir. C’est pour ça, que Siobhan essayé de proposer une petite idée : « Tu veux … Regarder un film pour faire passer le temps ? » Ben oui… Ils pouvaient au moins essayer de faire une activité plus ou moins de groupe. En plus, elle était presque sûre de ne pas parler et dire d’ânerie ! Enfin presque.

_______________________________

let a sky comes falling down
We be all night, and everything all right. No complaints from my body, so fluorescent under these lights. Boy, I'm drinking, park it in my lot, 7-11. I'm rubbing on it, rub-rubbing, if you scared, call that reverend.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Seo Kang Joon + M (엗랜)
Messages : 78
Double compte ? : Kim Jun Myeon + Wu Gao Sheng

I will, for you.
avatar
Yim Jung Won
MessageSujet: Re: Des nuits de supplice... |Pv Jung Won|   Mar 17 Mai - 22:02

Talking to the Moon


Une chose était certaine, Siobhan avait un sens de l’humeur propre à elle. Il n’y avait pas deux personnes comme elle, d’ailleurs il n’y avait aucune autre personne chez les Rebelles qui puisse la ressembler, ni même la concurrencer. Et je ne pus toutefois être aussi insensible à la petite blague qu’elle venait de tenter, alors, un léger sourire en coin étira mes lèvres. Elle n’en ratait jamais une et cela devait certainement faire son charme.

Je me penchais légèrement d’avantage par-dessus son épaule et fixais l’écran qui se tenait face à nous avant de lui répondre. « Garde les plutôt pour toi. » Je détaillais en vitesse l’ensemble des produits avant de finir par ajouter. «  Ils te seront plus utiles. » Avouais-je sans l’ombre d’une gêne, cherchant simplement à la taquiner. Je me mis alors à sourire de nouveau, ne me retenant cette fois-ci d’afficher un large sourire.

Je me redressais aussitôt et passais à nouveau la serviette dans mes cheveux avant de soupirer. « Il est bon de voir autant de gens s’impliquer. Je n’aurai jamais pensé que les humains finiraient par se lever. C’est bon signe. » Satisfait, j’imaginais le nombre incroyable qui se rassemblait, prêt à se battre pour ne plus avoir à se cacher dans l’ombre. Si seulement tous pouvait en donner autant, je suis certain que les vampires ne feraient autant les malins à se balader dans les rues de Séoul à d’heures aussi tardives. Il en était certain. Perdu dans mes songes et sans m’en rendre compte, je ne faisais plus attention à ce qui m’entourait et avais alors, déposé une main sur l’épaule de la jeune femme en y pressant doucement dessus. Ce fut  seulement quelques secondes après, que je me rendis compte du résultat. Mes prunelles croisèrent les siennes durant de brèves secondes le temps de me rendre compte de ce qui se passait, et elles cherchèrent très vite à s’éterniser ailleurs, autre que sur sa personne.

Je me raclais la gorge dans un bruit sourd et me redressais en vitesse en profitant de m’éloigner d’elle de quelques centimètres, comme si cela allait réellement arranger quelque chose, n’est ce pas ? « Tu veux … Regarder un film pour faire passer le temps ? » Il n’y avait eu réaction de sa part, simplement cette suggestion. Peut être l’avait-elle fait exprès pour calmer la situation, ou faire comme si de rien n’était. « Regarder un film ? »  Dis-je en reprenant mon sérieux. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle sortirait ça comme cela. C’était surprenant et inattendu de sa part. « Pourquoi pas. » Pourquoi pas ? « Choisis ce que tu veux, mais ne m’oblige pas à regarder un film de nana à l’eau de rose. » Non, parce que sinon je préférais encore rester près de la fenêtre à veiller jusqu’à ce qu’un affreux monstre, buveur de sang répugnant, se pointe pour lui faire subir le plus douloureux des châtiments.


© M

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.


Age : 25 ans.
avatar
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: Des nuits de supplice... |Pv Jung Won|   Dim 22 Mai - 21:00

    Si vous souhaitez voir un vrai match de tennis n’hésitez surtout pas à vous enfermer dans une pièce en compagnie de Jung Won et Siobhan. Ils avaient cette aisance naturelle de se taquiner mutuellement, voire même s’envoyer des pics plus dur. Ok … Il avait gagné pour les produits de cosmétiques, c’était bien joué. Il fallait bien s’avouer vaincue quand c’était le cas. Le regardant sourire, la demoiselle, lâcha un petit rire avant de regarder de nouveau son écran. En tout cas, Jung Won semblait de bonne humeur c’était vraiment une bonne chose. Elle n’aurait jamais cru à le dire, mais … Il était presque agréable de passer du temps avec lui. Même si cela concernait les Rebels ; elle le voyait enfin sous un jour tout à fait différent de cette mission dans la rue. Il semblait … Avoir un tout autre comportement avec elle. Peut-être qu’il avait compris grâce à leur discussion qu’il n’était pas dangereux d’avoir une aureus sanguis dans le groupe. Ou même qu’elle n’allait pas les vendre à un quelconque vampire. L’écoutant sagement, la rousse hocha doucement la tête tout en continuant de vaquer à ses occupations sur son ordinateur. Elle avait reçu un mail de sa voisine Hanna. Apparemment, elle avait quelque chose d’extra à lui raconter. Ah ! Elle allait devoir lui mentir de nouveau et lui dire qu’elle était encore en conférence et qu’elle allait rentrer de nouveaux très tard chez elle.

    Une fois son message adressé à son amie, elle regarda Jung Won et malgré son admiration pour ses cheveux, elle réussit à proposer quelque chose. Elle n’avait pas eu une super idée, à vrai dire, elle n’en était pas spécialement fière, mais c’était mieux que rien non ? Se mordillant doucement la lèvre, elle attendait une réponse de Jung Won, qui semblait répéter ce qu’elle venait de proposer. Merde, elle l’avait cassé ? « Oui ? » Lança-t-elle toute hésitante.

    C’était surement le pire de tous les suspenses de sa vie. Elle en retenait presque son souffle, elle avait au fond peur de sa réaction. Il n’était sûrement pas un monstre, mais… Elle avait une appréhension avec ses manières de réagir. Sio cligna des yeux un long moment alors qu’il répondit. Oh … Il n’avait pas refusé. Un beau sourire apparut sur le visage de la polonaise qui hochait vivement la tête. Elle ne put s’empêcher de rire un peu à sa remarque sur les films d’amour. Ok ! Elle aurait pitié de lui et surtout … Elle préférait le garder de bonne humeur ! « D’accord ! Je vais nous chercher un film, loin des films de romance à outrance ! » Siobhan se lança dans des recherches du film parfait. Comique ? Heum. Est-ce qu’il avait un sens de l’humour débordant ? Pas facile à dire. Policier ? Là, c’était Siobhan qui allait mourir d’ennui … Lançant son curseur tourner autour d’un film bien précis, la rouquine soupira doucement. Cela était plus difficile que prévu. Bon, pas sur qu’il aime son film préféré Sucker Punch, autant aller sur autre chose. Souriant en coin, elle opta pour un film : Insaisissable. Il était un peu policier et comique par moment. Du moins, c’était une intrigue plutôt sympa sur des magiciens voleurs. Se levant de sa chaise, elle installa l’ordinateur sur la table basse devant le canapé. Une fois branché, elle posa ses fesses sur le canapé en soupirant doucement. « Je pense que j’ai réussi à trouver un film assez sympa … J’espère qu’il va te convenir ! Bon il date … D’environ cinquante ans, mais il est cool ! » Souriant de toute ses dents, elle tapota sur le canapé à côté d’elle pour l’inviter à s’asseoir. Elle n’avait plus qu’à attendre qu’il arrive pour lancer le film.

_______________________________

let a sky comes falling down
We be all night, and everything all right. No complaints from my body, so fluorescent under these lights. Boy, I'm drinking, park it in my lot, 7-11. I'm rubbing on it, rub-rubbing, if you scared, call that reverend.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Seo Kang Joon + M (엗랜)
Messages : 78
Double compte ? : Kim Jun Myeon + Wu Gao Sheng

I will, for you.
avatar
Yim Jung Won
MessageSujet: Re: Des nuits de supplice... |Pv Jung Won|   Jeu 16 Juin - 20:29

Talking to the Moon


Au moins c’était ça ! Je n’allais pas m’endormir devant un film qui m’ennuierait à mourir. J’étais même plutôt satisfait de voir que Siobhan ne chercherait pas à me contredire, quoique, à la longue, après l’avoir observé lors de nos innombrables missions, j’ai pu constater qu’elle n’avait rien d’une femme fragile, loin d’être incapable de rétorquer face à un homme prit de colère. Elle avait du cran, du répondant, ce que je commençais à « apprécier » petit à petit, sûrement.  
Je la laissais nous chercher un film, et pendant ce temps, je me dégageais légèrement sur le côté, rejoignant la fenêtre pour y observer les ruelles silencieuses, dans ce sombre décor. Je ne pouvais le nier, chacun de ces êtres me ramener sans cesse à « elle », il m’était impossible d’y faire abstraction. À chaque fois que je croisais l’un des leurs, il me fallait commettre l’irréparable pour me consoler, ne serait ce qu’un peu. C’était ainsi et je ne pouvais rien n’y changer. Il m’arrivait souvent de me demander si je finirais un jour par trouver l’assassin. Chose qui n’allait pas être aisé, sachant qu’aucun objet ou autre de ce genre n’avait été laissé près de son corps. Il se pouvait même que l’assassin avait déjà été éliminé de mes mains, qui savent. Jamais je ne trouverai le repos tant qu’un seul de ces êtres demeurera toujours parmi nous.

Je me perdais, m’enfonçais que plus dans les ténèbres, j’en avais conscience, et je l’avais pleinement accepté. Elle était mon tout, ma vie, la raison qui me faisait croire en moi, croire que je n’étais pas qu’un simple déchet inutile sur cette planète. Avez-vous déjà ressentit un tel sentiment ? Si misérable, si inutile, si transparent aux yeux des autres, que vous en venez même, par finir par vous lasser de votre personne, vous haïr, et se dire qu’il n’y a de raison de rester parmi les Hommes si égoïstes et si cruels entre eux. Alors, je ne pouvais accepter qu’on lui ôte la vie, pas quelqu’un comme « elle », non.

« Je pense que j’ai réussi à trouver un film assez sympa … J’espère qu’il va te convenir ! Bon il date … D’environ cinquante ans, mais il est cool ! »  J’avais simplement entendu la fin de sa phrase, ce qui, d’ailleurs, m’avais légèrement fait sursauter sur place. Je détournais le regard du paysage pour le déposer à nouveau sur sa personne. Semblant être prête à dévorer le film, Siobhan s’était déjà installée sur le canapé, attendant simplement que je la rejoigne. Un sourire étira ses lèvres peignées d’un rouge flamboyant qui lui allait bien, tandis que d’une main, elle me fit signe d’aller à sa rencontre. Je lâchais un petit soupir discret, et ne la fis pas plus attendre.

Me joignant à la jeune femme,  je laissais un espace assez suffisant entre nous, je n’aimais pas me trouvais trop près de quelqu’un et encore moins, que l’on me touche. Installé convenablement comme il faut, je pris peine d’ouvrir la bouche. « Tant que ce n’est pas l’un de ces films romantiques à dormir debout, tout me va. » Avais-je dis avec toute honnêteté. « Tu peux le démarrer. » Au moins, il était certain que pendant au moins un peu plus d’une bonne heure j’allais cesser de penser à Ha Na.


© M

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.


Age : 25 ans.
avatar
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: Des nuits de supplice... |Pv Jung Won|   Mer 29 Juin - 22:34

La demoiselle continuait de sourire ravie et surtout impatiente à essayer de dompter ce cher Jung Won. Ils allaient peut-être enfin réussir à se parler et se tolérer un peu. Il ne pouvait pas avoir que des défauts. Il avait au final surement au moins une qualité que Siobhan ne pourrait pas lui reprocher ? A part avoir des cheveux magnifiques. En tout cas, il semblait comme revenir sur terre quand elle s’adressa à lui. Il avait été perdu dans ses pensées un moment. Il avait forcément des choses à cacher. Sa haine envers les vampires ne pouvait pas être seule. Mais, elle ne se voyait pas le questionner. Elle avait bien compris que Jung Won ne l’a portait pas vraiment dans son cœur. Ce n’était donc pas la peine d’essayer de faire ami-ami avec lui. Prenant une inspiration, l’occidentale attendit sagement son compatriote coréen qui finit par poser ses fesses non loin des siennes. Affichant de nouveau un petit sourire, elle l’écouta prendre la parole. « Pas d’histoire d’amour à vomir ! Promis ! Il n’y a pas de relations amoureuses développées dans ce film juste … De la magie. Ma sœur adorait ce film. » Ah. Perdant son sourire, Siobhan se mordit doucement la lèvre inférieure. Bon, cela n’était pas une bonne idée de parler de sa sœur. Mais la rousse prit une bonne bouffée d’air avant de sourire à Jung Won. « D’accord ! Je lance donc le film. » Se penchant en avant, la rousse lanca le film. Se calant alors confortablement dans le canapé, Siobhan se mit machinalement à jouer avec ses cheveux. Remontant petit à petit ses jambes sur le canapé, elle finissait par s’étaler un peu plus sur le canapé.

Vers la fin du film, Siobhan avait réduit considérablement l’espace entre eux. En ayant les jambes remontaient sous elle sur le canapé, elle c’était machinalement décalée vers Jung Won. Elle était restée silencieuse à regarder le film sans jamais broncher, ni même vraiment réagir. Il faut dire qu’elle était vraiment dans l’histoire, souriant par moment aux moments comiques.

En voyant le générique du film, Sio lâcha un petit soupir. « C’était sympa … » Tournant alors et enfin la tête vers Jung Won, elle remarqua alors qu’elle avait fini par se décaler vers lui. Ne disant rien, elle se mordit la lèvre mal à l’aise avant de se lever pour éteindre le film. Elle ne préférait pas rester trop proche de lui. Cela n’était pas une bonne chose à faire. Il allait finir par râler et lui reprocher d’être contre lui. Bon elle ne le touchait pas non plus, mais il fallait avouer qu’elle était très méfiante avec lui et ses réactions. Fermant son ordinateur, elle fila vers la fenêtre pour étudier les environs. S’asseyant à côté, elle posa sa tête contre cette dernière pour regarder dehors. Rapidement un long soupire s’échapper de ses lèvres. « C’est toujours aussi mou ce soir. A mon avis, il ne va rien se passer ce soir de nouveau. » Ce n’était pas ce soir, qu’ils allaient faire quelque chose d’intéressant. « Ca sera encore une soirée qui ne sert à rien. » La demoiselle posa son regard sur le jeune homme et pencha la tête sur le côté. « Cette nuit, c’est à toi de dormir sur le canapé … » Etrangement, c’était souvent le tour à Jung Won à dormir sur le canapé. La rousse avait souvent la mémoire courte.

_______________________________

let a sky comes falling down
We be all night, and everything all right. No complaints from my body, so fluorescent under these lights. Boy, I'm drinking, park it in my lot, 7-11. I'm rubbing on it, rub-rubbing, if you scared, call that reverend.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Des nuits de supplice... |Pv Jung Won|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des nuits de supplice... |Pv Jung Won|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 2-
Sauter vers: