Partagez
 

 une urgence pour révélé un prodige [Ichiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatarInvité
MessageSujet: une urgence pour révélé un prodige [Ichiro]   une urgence pour révélé un prodige [Ichiro] EmptyMer 3 Fév - 23:00

Une heure, une heure avant la représentation de Roméo et Juliette. Et la robe que je devais portée était saccagé par les folies du costumier en chef. Costumier en chef de merde oui. Même pas capable de suivre mes instruction. Simple, délicat et inspiré de l'époque victorienne, mais évidemment il en a encore fait qu'à sa tête. Ce n'est pas parce que c'est un grand costumier très réputé d'Italie à l’ego aussi surdimensionné que sa connerie, qu'il a le droit de faire n'importe quoi. Je regardais, dépité, la robe complètement saccagé. Trop de bijou, trop de froufrou, trop de couleur criardes,il a même osé enlever la dentelle qu'une des costumières avait mis au départ et qui donnait beaucoup de charme à la robe. J'ai donc décidé de le renvoyer, et puis il n'a pas pu protester, il a beau etre un vampire level 2 il avait pas intérêt à provoquer une level 3.

J'étais complètement désespérée. Mon seul espoir c'était Takahashi Ichiro. J'ai rencontré cet étudiant il y a deux ans, quand il est venu en stage au théâtre en tant que costumier stagiaire. Il a énormément de talent, si bien qu'après son stage j'ai plusieurs fois fait appel à lui pour un petit coup de main. Evidemment je lui faisais pas faire ca gratuitement. Je tournais en rond quand l'un de mes employés m'informe qu'il est arrivé. Je court rapidement vers le hall avant de prendre Ichiro dans mes bras.

-Dieu merci tu as pu venir! Je suis désolé de te donner cette pression mais j'ai vraiment besoin de tes talents!

Je lui prend le poignet avant de l'emmener rapidement dans la salle réservé aux costumes. Je lui montre l'horreur fait par mon ex costumier en chef. Je lui explique à la base ce que je voulais pour la robe, un style victorien sobre mais avec une touche de délicatesse.

-Je suis désolé de te donner qu'une heure et pas une seconde de plus, mais c'est hyper important, je t'expliquerais après!
Revenir en haut Aller en bas
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : WAX
Avatar : Miyamoto Takeshi (Takeru) – SuG
Messages : 42
Double compte ? : Kumazawa Satoru.

une urgence pour révélé un prodige [Ichiro] Tumblr_mak48uI3nl1qdus4yo5_250
Age : 28 ans en apparence, 78 ans en réalité.
Takahashi Ichiro
Takahashi Ichiro
MessageSujet: Re: une urgence pour révélé un prodige [Ichiro]   une urgence pour révélé un prodige [Ichiro] EmptySam 6 Fév - 15:54


Ma soirée s'annonçait, d'avance, très mouvementé. Des copains m'avaient appelés à la dernière minute pour les rejoindre à une fête organisée par un petit humain dont le nom m'est totalement inconnu. Ils m'avaient assuré que nous pouvions nous y rendre sans soucis. Oui, c'est ce qu'ils avaient dit. Ces imbéciles ne savent pas se tenir correctement cinq minutes. À peine la porte d'entrée franchie, ils s'étaient jetés sur ses bouteilles contenant de l'alcool et désormais, ils sont en train d'emmerder le monde et ont, plus-ou-moins, saccagé la calme soirée que pensait faire le pauvre gars dont appartient la maison. Le bruit, ce son épouvantable, cette musique assourdissante, commence sérieusement à me briser les oreilles. J'aurai peut-être dû rester à la maison. J'observe à travers la porte vitrée, quelques personnes s'amuser à leur manière. Quelle belle bande dévergondé ! S'ils pouvaient se mettre à poil, ils le feraient. Je grimace lorsque j'aperçois deux personnes s'embrasser comme des cochons dans un coin plus assombris, mais restant visible aux yeux de tout le monde. J'avoue ne pas être tout propre, non plus, mais pas à ce point-là, il y a quand même des limites. Inconsciemment, je prie pour que quelque chose – ou quelqu'un – vienne à mon aide. Je n'ai pas de solution pour esquiver la fin de la soirée. Pour passer le temps qui me semble si ennuyeux, je décide de faire un tour des lieux, peut-être dans l'espoir de trouver un coin plus calme.

Je rôde. Finalement, ce n'est pas mieux que dans le jardin. Il y a juste la musique qui est moins forte, mais les gens sont toujours autant des porcs en rut. Une charmante mademoiselle a osé s'approcher de moi et gentiment, j'ai refusé toutes ses avances, ça ne l'a pas empêché pour autant de me mettre la main aux fesses. Saleté !
Mon tour est presque terminé et je m'en mords déjà les doigts de devoir retourner à l'ennui. Cependant, je sens une vibration particulière dans l'une de mes poches. Je devine qu'il s'agit de mon téléphone, je l'extirpe de ma poche et regarde le destinataire : Ji Min. Ça fait bien longtemps que je n'ai pas eu de ses nouvelles, son appel m'étonne, mais je ne tarde pas pour répondre.

À travers le bruit, je suis parvenu à entendre son appel à l'aide. Elle était vraiment fâchée et je me demande jusqu'où ce fameux couturier qui était censé lui confectionner une merveille a pu aller pour que le vêtement ne lui convienne pas. Ji Min est exigeante, c'est vrai, mais je ne l'ai jamais entendu autant en colère contre quelqu'un. Sans prévenir personne, j'ai quitté la soirée. J'ai traversé quelques rues avant de prendre un taxi, proche du centre-ville pour m'emmener jusqu'au théâtre. À plusieurs reprises, je manifeste mon empressement au chauffeur qui commence à s'agacer. J'arrêterai de râler s'il avançait plus vite. Ce type roule moins vite qu'un senior qui ne voit plus rien. Ça a le don de m'agacer, j'ai bien envie de lui en mettre une dans la gueule lorsqu'il me fait comprendre que si je ne suis pas content que je n'ai qu'à courir pour aller là où je le souhaite. Espèce d'imbécile ! Je m'empêche de perdre le contrôle de moi-même et me mords nerveusement la lèvre jusqu'au sang. Durant le reste du trajet, je tente de reprendre mon calme et une fois arrivée, je jette l'argent à la tronche de ce charmant chauffeur avant de quitter l'automobile précipitamment.

Je cours jusqu'à me glisser dans le hall. Là, une dizaine de personnes se hâtent dans tous les sens que ça en ferai perdre la tête. À travers ce bazar, je parviens à mettre la main sur l'un des assistants de Ji Min et lui confie de lui dire que je suis arrivé. J'attends quelques minutes avant de la voir apparaître, rayonnante comme jamais. Elle se précipite dans ma direction, me serrant dans ses bras chaleureusement.

« Dieu merci, tu as pu venir ! Je suis désolé de te donner cette pression, mais j'ai vraiment besoin de tes talents ! »

« Tu sais bien que tu peux m'appeler quand tu le veux, il n'y a pas de souci ! »

Sur le chemin, je l'écoute attentivement au sujet du type qui lui a confectionné des horreurs. Nous traversons les coulisses jusqu'à parvenir à la salle réservée aux costumes. Là, elle montre ce qu'elle appelle « horreur » depuis tout-à-l'heure. Effectivement, c'est… très laid ! Même Marie-Antoinette aurait refusé de porter un truc pareil. Rapidement, elle m'explique ce qu'elle souhaite pour sa représentation et me confie que je n'ai qu'une heure pour retravailler le tissu.

« Ne t'inquiètes pas, ta robe sera prête. »

Sans perdre une seconde de plus, je commence à découdre toute la customisation et le tissu qui me semble inutile.

Une heure plus tard, je termine les finitions et pose la robe sur le mannequin en tissu. Je coupe un dernier fil un peu trop long juste au moment où Ji Min revient.

« Tu tombes bien, elle est terminée ! J'espère que c'est ce que tu attendais. » lui dis-je tout sourire en déposant la paire de ciseaux sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
https://calix-sanguinis.forumactif.org/t1260-takahashi-ichiro-con
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: une urgence pour révélé un prodige [Ichiro]   une urgence pour révélé un prodige [Ichiro] EmptyJeu 11 Fév - 18:06

Je faisait les 100 pas alors que dehors, un groupe de spectateurs se formait. J'avais la boule au ventre surtout que parmi eux se trouvaient des futurs investisseurs. il fallait que tout soit parfait ce soir. Il ne restait que 30 minutes et j'étais envahis par un immense trac. Je faisait le tour de la salle pour voir si rien ne manquais. Je retourne dans le hall quand je vois les premiers spectateurs arrivés. Je décide de fuir dans la salle des costumes. Je tombe sur Ichi qui m'annonce qu'il a fini la robe.  Je m'approche doucement avant d'avoir un gros choc

-Mon dieu

La robe était d'une beauté...Je n'arrive pas à décrire cette merveille, c'était absolument ce que je voulais pour la robe. il a reussi à changer une horreur en chef d'oeuvre. Même les autres costumières et comédiens étaient fasciné. Je sautille et hurle de joie avant de prendre ichi dans mes bras et le remercier de tout mon coeur. J'emmène la robe avec moi dans un loge et les costumières m'aident à la mettre. Je me redirige vers ichi une fois la robe mise et lui prend les mains. 

-Merci de tout coeur pour ton aide! Tu as fait un magnifique travail.

Je demande à un des employer d'emmener ichiro vers l'une des zones V.I.P de la salle. Je lui devais bien ca pour ce qu'il a fait et pour pas qu'il soit là juste pour du travail. En plus j'avais l'habitude de lui laisser voir gratuitement un pièce de théatre après qu'il avait fini de m'aider pour les costumes.

-Je te paierais à la fin de la représentation et j'aurais aussi quelque chose à te proposer. Mais on fera ca après là on doit vite y aller ca commence dans trois minutes

Je cours avec les autres comédien alors que l'un des employés emmène ichi rejoindre les spectateurs. J'espère qu'il acceptera l'offre que je vais lui proposer
Revenir en haut Aller en bas
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : WAX
Avatar : Miyamoto Takeshi (Takeru) – SuG
Messages : 42
Double compte ? : Kumazawa Satoru.

une urgence pour révélé un prodige [Ichiro] Tumblr_mak48uI3nl1qdus4yo5_250
Age : 28 ans en apparence, 78 ans en réalité.
Takahashi Ichiro
Takahashi Ichiro
MessageSujet: Re: une urgence pour révélé un prodige [Ichiro]   une urgence pour révélé un prodige [Ichiro] EmptySam 13 Fév - 22:27

J'ai sacrément eu du mal à faire de cette immonde robe, un chef-d’œuvre. La personne qui s'en était occupée, au départ, a vraiment réalisé quelque chose de particulier. Les coutures étaient en double, certaines doublures – qui étaient nécessaires, étaient inexistantes. Il y avait beaucoup trop de choses qui n'allaient pas, beaucoup de choses à faire ou à refaire, à retirer ou à remettre correctement en place. J'ai perdu beaucoup de temps à retirer toutes ces conneries ou à les corriger. Sincèrement, je ne sais pas où Ji Min a dégoté ce type, mais il vaudrait mieux, pour le bien de tout le monde, qu'il cesse immédiatement cette activité. Le pauvre gaillard ne parviendra jamais à réaliser quelque chose de convenable, il doit lui manquer du savoir-faire, mais surtout de la pratique. Il ferait mieux de retourner sur les bancs de l'école ou entre les mains d'un professionnel parce qu'il n'est clairement pas possible qu'il continue sur ce chemin.

Je termine mes finitions, coupant les fils en trop à l'aide d'une paire de ciseaux, lorsque Ji Min revient. Elle s'extasie en admirant la robe délicatement posé sur un mannequin et parfaitement terminée. Déposant les ciseaux que je tenais sur le bureau mit à ma disposition dans la salle improvisée comme celle d'un atelier de couture, je l'entends être satisfaite jusqu'à en faire des petits bonds sur elle-même lorsque mes yeux se posent sur elle. Ji Min a beau être une très grande adulte, elle a toujours gardé cette attitude un peu infantile. Ces petites mimiques me font souvent sourire. Elle me prend, avec délicatesse, dans ses bras avant de prendre la robe et de vite l'apporter à la comédienne qui est censée la porter durant la représentation de ce soir.
Le temps que Ji Min s'absente, je range les outils qui m'ont été nécessaires et je jette le surplus de tissus, d'accessoires, qui ne serviront plus à rien pour confectionner quelque chose. Je me demande qui pourrait bien utiliser de telles horreurs, ça devrait même être interdit à quiconque de mettre la main dessus.
Je termine à peine de tout ranger, qu'elle est déjà de retour, le sourire aux lèvres. Elle me remercie, une nouvelle fois, et me félicite pour mon travail. J'esquisse, de nouveau, un sourire, content de moi. J'avoue que cette robe doit bien être l'une de mes plus belles créations en si peu de temps et à l'instant, je me demande si un jour, je serais capable de faire beaucoup plus que ça. Soudain, elle interpelle quelqu'un, faisant partie de son personnel, pour lui demander de me guider jusqu'à l'une des zones réservées aux personnes qui sont invitées. Avant de le suivre, Ji Min me dit rapidement :

« Je te paierais à la fin de la représentation et j'aurais aussi quelque chose à te proposer. Mais on fera ça après, là, on doit vite y aller, ça commence dans trois minutes. »

Hochant la tête, je lui réponds :

« Ce n'est pas la peine, vraiment, ça m'a fait plaisir de venir t'aider. Je t'attendrais à la fin de la représentation, bonne chance ! » je rajoute avant de la voir partir dans la précipitation.

La personne faisant partie de l'équipe m'a conduite jusqu'à cette fameuse zone dite « V.I.P ». Le siège sur lequel je suis assis est vraiment confortable. Je crois qu'il n'en existe pas de meilleur que celui-ci, même ceux du cinéma sont complètement pourrit et donne mal aux fesses.
La représentation a commencé depuis peu et les couleurs sont somptueuses. La mise en scène est agréable à entendre, le décor est magnifique. Tout semble vraiment parfait pour cette chère Mademoiselle Ji Min, du moins, je l'espère vraiment pour elle. Elle me mérite.
Pendant quelques secondes, je l'imagine en train de paniquer dans les coulisses, devenant presque hystérique, ça serait tellement son genre de se comporter ainsi. Cette brève pensée me fait sourire. Pensée que j'oublie rapidement en regardant, en admirant plutôt, la représentation sur laquelle elle a dû tant travailler.

La représentation est terminée depuis cinq bonnes minutes. Je sors de la « zone », revenant sur mes pas quelques heures plus tôt, en attendant patiemment Ji Min qui ne devrait plus tarder et enfin, me dire ce qu'elle souhaite tant me proposer. À ce souvenir, je me demande bien ce que cela pourrait être.
Revenir en haut Aller en bas
https://calix-sanguinis.forumactif.org/t1260-takahashi-ichiro-con
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: une urgence pour révélé un prodige [Ichiro]   une urgence pour révélé un prodige [Ichiro] EmptyDim 21 Fév - 15:42

La représentation était parfaite, tout avait bien fonctionné. Tout le monde avait adoré, j'étais soulagée. La représentation venais de se finir et je rejoint le hall pour parler avec certains spectateurs. ils ont tous était émerveillé par la robe. Je ne pu m'empêcher de leur parler de Ichiro. Ce petit prodige devais se faire connaitre, il a un très grand talent qu'il ne faut pas cacher. Tout le monde étaient émerveillé et certains d'entre eux ont décidé de donner de l'argent pour améliorer le théâtre. Mon future projet allait enfin se mettre en place. Je demandais à un employé d'emmené Ichiro dans mon bureau le temps que je me change. Je me rhabille rapidement et le rejoint dans mon bureau.

-Assis toi ichi j'ai quelque chose d'important à te proposer. Je ne te forcerais pas si tu refuse evidemment.

Je souri avant de m'asseoir à mon tour et de sortir des feuilles de mon tiroirs. Je préfère les sortir au cas ou. Grace à lui tout a été parfait et on ramassé beaucoup de don pour améliorer le théâtre.

-Ichiro grâce à tout tout a été parfait! Des personnes ont décider de faire des dons au théâtre. On a enfin pouvoir organiser des cours de théâtre enfant/parents et crée une grande salle pour ce cours. Sans ton aide on en serais pas là. Tout le monde a appréciés ce que tu as fait pour la robe. Je sais que tu n'a pas encore fini tes études, mais je te propose quelque chose. J'aimerais que tu devienne le nouveau costumier en chef de l'Oiseau de paradis. Tu n'est pas accepté d'accepter tout de suite si tu veux finir tes études avant. Si tu refuse je comprendrais aussi t'en fais pas. Tout dépend que de toi.

Je lui souri, lui montrant que j'accepterais n'importe lequel de ses choix
Revenir en haut Aller en bas
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : WAX
Avatar : Miyamoto Takeshi (Takeru) – SuG
Messages : 42
Double compte ? : Kumazawa Satoru.

une urgence pour révélé un prodige [Ichiro] Tumblr_mak48uI3nl1qdus4yo5_250
Age : 28 ans en apparence, 78 ans en réalité.
Takahashi Ichiro
Takahashi Ichiro
MessageSujet: Re: une urgence pour révélé un prodige [Ichiro]   une urgence pour révélé un prodige [Ichiro] EmptySam 5 Mar - 23:52


Finalement, cette soirée fut une bonne chose. Une bonne chose d'être sorti de chez moi, une bonne chose d'avoir répondu à l'appel de Ji Min et de lui avoir rendu service autant que j'en étais capable. La robe terminée, la propriétaire des lieux m'avait chaleureusement invité à continuer la soirée en assistant à son spectacle. Qui fut très beau, d'ailleurs.
Une fois la représentation terminée, je me suis rendu – de nouveau, dans les couloirs appartenant aux coulisses. Là, j'attends une nouvelle Ji Min qui ne mit pas longtemps à revenir vers moi, avec un immense sourire. C'est évident ! La soirée avait très mal commencé et finalement, elle avait été resplendissante.
Ji Min me prit vite sous son aile pour me guider jusqu'à son bureau. Celui-ci, se trouve un peu plus éloignée des autres pièces. Le calme commence à régner dans les couloirs et mine de rien, ça nous fait beaucoup de bien. Elle ouvre la porte et m'invite à entrer, puis, de m'installer sur une des chaises faisant face à son magnifique bureau qui me semble, à première vue, gigantesque. Des tas de bibelots s'y trouvent, mais ils ont de l'élégance, de la beauté, de la sensualité. Ce ne sont pas des bibelots comme on peut en trouver dans les brocantes ou chez les personnes âgées qui collectionnent tout un tas de conneries, ils sont tout-à-fait au goût si délicat de Ji Min. Je me prends de fascination pour un petit animal en pierre, scintillant de quelques pierres précieuses, très brillantes de couleur blanche. Cette espèce de truc, aussi fragile qu'une plume, est vraiment beau. Je m'étais complètement perdu dans cette contemplation que je n'avais même pas prêté attention à Ji Min qui avait pris le soin de sortir tout un tas de feuilles – pour ne pas ainsi dire, de la paperasse, d'un tiroir. Elle se mit soudainement à me dire :

« Ichiro, grâce à toi, tout a été parfait ! Des personnes ont décidées de faire des dons au théâtre. On va enfin pouvoir organiser des cours de théâtre enfants-parents et créer une grande salle pour ce cours. »

« Oh ! C'est vraiment chouette, ça ! Félicitations encore une fois ! » ne puis-je pas m'empêcher de lui dire, coupant son élan. Cependant, elle reprit rapidement comme si elle ne m'avait pas entendu :

– « Sans ton aide, on n'en serait pas là ! Tout le monde a apprécié ce que tu as fait pour la robe. Je sais que tu n'as pas encore fini tes études, mais je te propose quelque-chose. J'aimerais que tu deviennes le nouveau costumier en chef de l'Oiseau de Paradis. Voyant ma grande surprise, elle rajouta : Tu n'est pas obligé d'accepter tout de suite, si tu veux finir tes études avant. Si tu refuses, je comprendrais aussi, ne t'en fais pas. Tout dépend que de toi ! »

La nouvelle, cette demande, plutôt, est vraiment des plus surprenantes. J'ai toujours ramé dans mes choix d'études, ne sachant vraiment quoi faire exactement. Le fait d'être curieux et de m'intéresser à énormément de choses m'ont toujours un peu bloqué dans mes plus grandes décisions. Tardivement, j'ai repris mes études pour me passionner davantage dans l'univers de la mode. Auparavant, j'avais fréquenté le domaine artistique, mais autrement. Je savais que je ne pourrais pas faire grand-chose de ce côté-ci, du coup, j'ai opté pour m'en sortir grâce à une autre porte. Et finalement, voilà, après de très longues années, qu'on me propose une opportunité en or. J'en viens vite à penser que je ne peux pas refuser cette offre. Je serai vraiment fou de le faire ! Le seul soucis, c'est que je n'ai pas encore terminé mes études. Il me reste encore quelques semaines à tenir et j'en aurai fini avec tout ça. Si Ji Min peut m'attendre encore un petit moment, j'en serais des plus ravi. Évidemment, un gigantesque sourire s'incruste sur mon visage et s'exclame :

« Ça serait vraiment avec plaisir ! Seulement… est-ce que je peux te demander une toute petite faveur ? J'ai bientôt terminé mes études, si tu peux attendre jusque-là… ça serait fantastique ! Je ne t'en voudrais pas si tu as besoin de quelqu'un d'autre, mais si tu es d'accord, entre temps et si tu as besoin de mains, n'hésite pas à me contacter, ça serait encore avec plaisir de te rendre service ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://calix-sanguinis.forumactif.org/t1260-takahashi-ichiro-con

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: une urgence pour révélé un prodige [Ichiro]   une urgence pour révélé un prodige [Ichiro] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
une urgence pour révélé un prodige [Ichiro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 2-
Sauter vers: