Partagez
 

 Heal me without asking nothing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Heal me without asking nothing.   Heal me without asking nothing. EmptyDim 17 Jan - 19:58

Heal me, fuckin'human
Siobhan is my target.
La nuit était tombée depuis quelques heures sur le pays quand Chul Hei se décida à délaisser son repère de l'instant. Quittant lascivement le toit du domicile qu'il occupait depuis plusieurs minutes à l'insu des résidents, il passa ses longs doigts à travers sa tignasse sombre pour replacer quelques mèches désinvoltes. La brise légère du soir lui parvint comme une amie de longue date, et il l'accueillit en ouvrant la bouche, cherchant par ce geste à appréhender les multiples odeurs du quartier. Ses pas effleuraient en silence les rues pavées de la capitale, n'y croisant que de rares personnes majoritairement atteinte par la boisson en ces heures avancées. Il n'ignorait pas où il allait, il était bien trop confiant en lui pour cela, il était seulement incertain quant à la façon d'y parvenir. Jamais encore, il n'avait pris ce chemin-là. Chaque part de son corps était en ébullition, cherchant à stimuler sa mémoire par tous les sens qu'il lui était possible de percevoir. Et puis, quelque part au travers de cet oxygène pollué, Chul Hei trouva ce qu'il cherchait depuis ce temps. Ses pas se pressèrent naturellement, il enfonça ses mains dans ses poches, ne laissant de son passage que quelques marques humides et pourpres.

D'un bond presque félin, et de quelques acrobaties plus aléatoires, le jeune vampire posa ses deux paumes contre la fenêtre d'un logement bien singulier. Ses lèvres formèrent une grimace douloureuse. Chul Hei détestait d'autant plus la douleur qu'elle lui rappelait qu'il n'avait pas été capable de l'éviter. S'en suivait inexorablement une phase de remise en questions sur cette impuissance qu'il n'assumait aucunement. Grognon depuis cette  dispute de rue qu'il avait perdu, furieux de songer qu'elle n'était pas la première où il se faisait ainsi blesser, ses mains s'échouèrent à nouveau contre la fenêtre, avec plus de force. Répétant plusieurs fois ce geste, les sourcils froncés, il ne cessa de tambouriner qu'une fois certain que l'habitante des lieux était éveillée. Il ne connaissait personne de mieux placer que Siobhan pour apaiser ses maux ; il ne pouvait pas attendre. Chul Hei n'attend jamais.   
©Millow
Revenir en haut Aller en bas
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.

Heal me without asking nothing. 2dqk4mf
Age : 25 ans.
Ziegler Siobhan
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: Heal me without asking nothing.   Heal me without asking nothing. EmptyDim 17 Jan - 21:51

    En rentrant chez elle, Siobhan ne mit pas longtemps pour se changer. Attrapant une barre chocolatée, la rousse se déshabilla pour troquer sa jupe et son petit chemisier pour un short et un débardeur. Une tenue idéale pour traîner chez soi. Détachant ses cheveux, la demoiselle mis en marche sa radio pour écouter les derniers tubes. Hum. Rien de bien intéressant, mais elle n'aimait pas trop rester sans aucun bruit autour d'elle. Se posant dans son canapé avec toute la grâce et la délicatesse d'un hippopotame. Cette réunion avait fini beaucoup trop tard. Elle n'avait même pas le courage d'aller s'amuser en ville. A quoi bon après tout, pour se faire attaquer par un vampire. Terminant sa barre chocolatée, la demoiselle, finit par se relever pour se décider à se faire un vrai repas. Du moins, de quoi avoir quelque chose de plus consistant. Préparant alors du riz et du bœuf, elle n'avait pas envie de se prendre la tête. Cela serait bien assez pour elle.

    Quelque temps après elle retourna dans le salon pour se poser devant la télévision. Hum. Rien de bien passionnant. Perdu dans le bruit entre sa télévision et sa radio, elle ne remarqua pas de suite les bruits à sa fenêtre. Soudainement, en se redressant, un bruit lui fit froncer les sourcils. « Qu'est-ce que ?  » Se levant, la demoiselle attrapa son escarpin pour s'approcher de la fenêtre. Regardant alors par cette dernière, elle ne put s'empêcher de lâcher un léger cri de surprise. Mais ? Comment est-ce qu'il avait fait pour atterrir ici lui ? Lâchant sa chaussure à ses pieds, elle ouvrit sa fenêtre sans hésiter. Il aurait pu très bien venir avec l'idée en tête de la vider de son sang... Néanmoins, étrangement, elle lui faisait confiance. Elle ouvrit et se pencha pour essayer de l'aider pour rentrer dans son logement. «  Qu'est-ce que tu fiches ici Chul Hei ?  » Se reculant une fois le vampire rentrait elle le toisa du regard. Il semblait assez mal en point. «  Ca ne va pas ? Tu as l'air étrange...  » Faisant deux pas en arrière Siobhan se méfier. Un vampire blessé n'était pas forcément les compagnons les plus agréable. «  Comment tu sais où j'habite d'abord ?  » Oui, commençons par cela au final.
Revenir en haut Aller en bas
https://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Heal me without asking nothing.   Heal me without asking nothing. EmptyMar 19 Jan - 18:09

Heal me, fuckin'human
Siobhan is my target.
Face à la réaction de la jeune femme, Chul Hei pinça les lèvres en fronçant les sourcils. Sa mâchoire se crispa tandis qu'il souffla rapidement pour marquer son exaspération. De toutes évidences, les humains étaient tous similaires : risibles, et pathétiques surtout. S'il avait un instant songé à exclure Siobhan de cette classe inférieure, il se souvint alors que la seule raison pour laquelle il était là aujourd'hui, c'est parce que son corps souffrait le martyr. Être vampire ne le dispensait pas de ressentir la douleur, à son plus grand regret : il aurait préféré que cette mort éternelle ait au moins une utilité. Depuis qu'il était de ces créatures nocturnes, Chul Hei en avait adopté certains comportements bestiaux bien contre son gré : il rebutait cette idée d'être affabulé de réactions animales, bien que ce fut des plus pratiques pour traquer certaines choses. Certaines personnes, en particulier. Lorsque la jeune femme ouvrit la fenêtre, le garçon retroussa sa lèvre supérieure en montrant les crocs, repliant instinctivement son corps dans une position permettant à sa blessure d'être épargnée par tous contacts. Et il entra. Sans autre forme de procès ; pour quelle raison s'en soucierait-il ? « Tait toi, tu me prends déjà la tête. »

Le vampire s'avança dans la pièce en scannant du regard le mobilier. Chaque pas laissait sous ses bottines de cuir une marque pourpre qui encrassait le sol, et dont il se moquait éperdument. « Qui est étrange, de nous deux ? » Cinglant et glacial, il releva le menton avec fierté en soufflant d'exaspération sur cette fine mèche de cheveux qui barrait son front. Après tout, qui avait été assez idiote pour rester aux côtés d'un vampire lorsque ce dernier était à terre au risque de se faire dépecer l'instant suivant ? Elle ne pouvait que remercier la pitié qu'il avait ressenti à l'instant pour elle. Ou sa fierté malmenée. Aucunement le traiter d'étrange. « A quel moment tu comptes te taire ? Si j'étais venu pour entendre piailler, j'aurais préféré passer le temps en meilleure compagnie. » Chul Hei repéra ce qui lui tenait tant à cœur, et rompit la distance jusqu'au lit en quelques enjambées douloureuse. Il retira à la hâte son manteau long et son sweat sombre qu'il abandonna aux pieds du meuble, s'allongeant une fois en débardeur, le regard assombri par la nécessité. « Soigne-moi. C'est ton boulot, non ? » Malgré son timbre, ses mots, il ne détestait pas tant Siobhan. Il ne l'aimait juste pas tant non plus. Et, par jeu, pour la mettre dans l'inconfort, il ricana sans localiser sa blessure pour le plaisir de la voir s'empourprer à toucher son corps ; quand bien même il restait prêt à bondir à la moindre douleur.
©Millow
Revenir en haut Aller en bas
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.

Heal me without asking nothing. 2dqk4mf
Age : 25 ans.
Ziegler Siobhan
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: Heal me without asking nothing.   Heal me without asking nothing. EmptySam 23 Jan - 17:16

    La jeune femme se recula et toisa du regard le vampire. Il ne semblait pas être au meilleur de sa forme. Fronçant les sourcils aux commentaires de ce dernier, elle ne répondit rien. Peut-être qu'au fond, elle avait déjà compris le caractère du vampire. C'était fou non ? Elle donner un coup de main aux vampires. Elle aurait de quoi le détester pourtant. Non pas qu'elle se taisait parce qu'il lui demandait, cela serait stupide de lui faire ce cadeau. Alors qu'il marchait dans la pièce, la jeune femme fut choquée de voir du sang sur le sol. «  Chul … Tu es blessé...  » Sa voix était remplie d'inquiétude. Cela était débile, après tout, il allait se soigner. Mais qu'importe … Il était blessé et accessoirement il salissait sa maison. Cela lui prenait du temps à entretenir ce petit logement. Soupirant longuement, elle fit abstraction du mieux qu'elle le pouvait de ses remarques insupportables. «  Arrête de te plaindre Chul Hei ! Tu n'as surtout personne d'autres dans ta vie...  » Elle n'en savait rien, mais il ne voulait pas non plus rester sans rien dire plus longtemps. Cela était une horreur pour elle. Elle ne supportait pas se laisser marcher dessus.

    Voyant le vampire prend possession dans son lit, Siobhan ne put s'empêcher de lâcher un cri de surprise. Mais... Il avait déjà mis du sang partout, si lui, il aimait le sang, pas elle ! Passant sa main dans ses longs cheveux roux, elle soupira. Attrapant sa pince à cheveux, elle accrocha ses cheveux. Elle n'avait pas envie d'avoir du sang dessus. Elle fila dans la salle de bain pour prendre de quoi le soigner.

    Revenant lentement, elle s'assit sur le lit à côté du vampire. «  Encore une envie d'attaquer un humain sans y arriver ? Tu n'es pas très doué pour un chasseur mon cher Chul Hei...  » Elle regarda le vampire avec un regard taquin. Ah … Elle ne voulait pas être méchante.
    C'était une manière de … Lui montrer son affection. Relevant le débardeur du vampire la fraîcheur de sa peau, la fit frissonner. «  On parle de la beauté des vampires, mais il faut avouer que vous êtes gelés !  » Elle s'appliqua à chercher sa blessure. Cela la rendait nerveuse et elle s'arrêta très vite pour soulever ses mains loin du torse du vampire. «  Où es-tu blessé ?  »
Revenir en haut Aller en bas
https://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt
Invité

avatarInvité
MessageSujet: Re: Heal me without asking nothing.   Heal me without asking nothing. EmptyJeu 28 Jan - 10:51

Heal me, fuckin'human
Siobhan is my target.
Alors que les mains chaudes de la jeune femme exploraient son torse avec une délicatesse propre aux soigneurs, Chul Hei se rembrunit. Ses paroles passaient en boucle dans sa tête, lui faisant perdre les pieds un instant de cette réalité qu'il exécrait. Il eut envie de lui rire au nez, ne serait-ce que pour la contredire ou la blesser, imposer sa supériorité qui n'était que feinte, mais il en fut incapable. C'était vrai, il n'avait personne dans sa vie. L'espace d'un instant, il avait pensé avoir Jae Jin en soutien infaillible, en frère pour l'éternité, en jumeau fusionnel, mais il avait été dupé pour ses sentiments trop forts envers sa moitié de chair et avait été éclipsé au profit d'un humain arrogant et détestable. Lui aussi, n'était-il pas ainsi ? Alors qu'avait ce gamin qu'il ne possédait pas, si ce n'était une mortalité qui aurait tôt fait de détruire son frère ? Quant aux autres, le vampire était bien trop haïssable pour avoir une vie sociale stable. S'il était ainsi méprisant avec les autres, c'était avant tout parce qu'il se méprisait lui-même, qu'il ne supportait pas ce qu'il était devenu. Plusieurs fois, l'idée d'en finir avec tout ceci lui avait traversé l'esprit, mais il avait songé à son jumeau et sa lâcheté en avait été ravivée. Aujourd'hui, qu'est-ce qui le retenait ? La voix de Siobhan lui parvenait sans qu'il n'en comprenne le sens de ses mots, perdu dans ses réflexions suicidaires d'être éternel et torturé.

Il sursauta en reprenant contact avec le monde tangible et fronça aussitôt les sourcils en entrouvrant les lèvres. Il se mit à feuler, détestablement, l'amertume et le reproche alourdissant sa voix : « C'est vous qui êtes froids comme la mort. » Cela pouvait sembler ironique aux yeux des humains, mais Chul Hei avait une façon particulière d'appréhender les choses. Si les humains n'avaient pas cherché à éliminer les vampires, jamais ces derniers ne se seraient sentis menacer et dans l'obligation de se reproduire. Il ne serait pas ainsi, coincé dans un corps qu'il ne supportait pas, pour une éternité qui se promettait d'être longue. Encore aujourd'hui : il tuait pour subvenir à ses besoins. Les hommes tuaient pour dormir sur leurs deux oreilles. Qui représentait la mort, ici bas ? La bile inexistante de son être lui montait à la gorge en songeant que son regard sur le monde avait bien changé, trop changé. Le vampire secoua la tête, affligé par tant d'horreurs. « J'ai été touché à la cuisse droite et au dos. Des chasseurs indépendants m'ont pris en chasse, j'ai réussi à les semer mais ils m'ont eu de loin. » 
©Millow
Revenir en haut Aller en bas
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Choi Jae Sun ; Zhao Kasem & Llewellyn Aurèl.

Heal me without asking nothing. 2dqk4mf
Age : 25 ans.
Ziegler Siobhan
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: Heal me without asking nothing.   Heal me without asking nothing. EmptyDim 7 Fév - 22:53

    Ce vampire avait vraiment un comportement insupportable. Il avait un caractère encore plus détestable. Mais à le voir agir de la sorte, un sourire amusé apparut sur le visage de l'occidentale. Cela était plus simple en sachant ce qu'il avait. Se mordant la lèvre en l'entendant lui répondre. Oh non ! On avait osé attaquer son pauvre petit vampire chat chéri ? Ah ! Quel honte ! Caressant doucement la joue du vampire comme pour marquer son soutien mais aussi sa certaine estime pour lui, elle finit par lui ouvrir le pantalon. Elle allait commencer par sa jambe. Cela serait plus facile ensuite de finir par son dos. Baissant alors le pantalon du vampire, les jours de la demoiselle prirent une couleur rouge. Non, mais franchement, il se rendait compte, de ce qu'il lui demandait de faire ? «  Je vais terminer par ton dos. Cela te fais beaucoup de mal ?  » Regardant le vampire, la rouquine, commença alors à soigner la cuisse du vampire. C'est fou, il faisait quand même plus chaud maintenant. Elle n'avait jamais eu des vues sur Chul Hei. A vrai dire, elle s'imaginait plus l'étrangler qu'autre chose, mais qu'importe. Cela était surtout un peu gênant. C'était gênant, il faut l'avouer. Doucement, la mortel commença ses soins sur la jambe du jeune vampire. «  Tu as attaqué un humain, pour qu'ils s'attaquent à toi ?  » Il avait sûrement dû attiré leur attention.

    Calmement, elle continuait ses soins avec une grande douceur. Même si elle était le plus douce possible, elle était presque sûr que le vampire aurait des choses à redire. Terminant de soigner sa cuisse, la rousse, le regarde en souriant doucement. «  Tu arrives à bien te régénérer, mais il faut apprendre à être plus prudent Chul Hei. Tu as besoin d'apprendre à être un vrai chasseur … Tu n'as pas de … Maitre ? Ca marche comment dans ce cas ? Un maitre ninja vampirique ?  » Souriant elle tapota doucement sur l'autre jambe de Chul Hei. « Tourne toi s'il te plait! » Elle devait s'occuper de son dos maintenant. Ce pauvre chat avait besoin de soin et après elle pourrait nettoyer un peu le sang qu'il avait fait tomber sur son sol.
Revenir en haut Aller en bas
https://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Heal me without asking nothing.   Heal me without asking nothing. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Heal me without asking nothing.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 2-
Sauter vers: