Partagez | 
 

 FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Jeu 27 Mar - 22:33



What a pleasure... To meet you, I mean...



Cette nuit était particulière. Cela allait faire un an et deux mois que j’étais loin de mon chez moi. Bizarrement, je me sentais assez triste. En marchant dans les rues de la capitale, ma guitare sur le dos, vêtue de ma veste en cuir, ma chemise à carreaux rouge, mon slim noir moulant, le vent caressant doucement mes longs cheveux noirs et faisant voltiger la fumée de ma cigarette, je fixais le sol, l’esprit complètement plongé dans mes pensées. Yasuo me manquait. Et ce vide que je portais depuis longtemps, que mon ex petit ami avait laissé dans ma poitrine, me parut encore plus immense et plus lourd à porter. Je levais alors les yeux vers le ciel. Pas une étoile n’était visible d’ici. Mais même s’il ne faisait pas si froid, j’avais eu un frisson. Peut être que j’avais encore pas assez mangé dans la journée ? En tout cas, il serait temps que j’arrive au Roetgen si je voulais pouvoir encore amasser de l’argent pour mon mini concert solo. Solo… La batterie de Yasuo n’était plus derrière moi, la basse non plus et la deuxième guitare encore moins. C’était triste. Du moins, moi je trouvais ça triste ce soir.

Rien de tel que d’arriver à destination et de se faire accueillir chaleureusement par le patron et avec le sourire. Il me propose même direct un verre. Il n’y a pas encore trop de monde, mais ça risque de se remplir assez rapidement, m’avait-il assuré. Faut croire que les chansons d’une pauvre petite nippone devait attirer la curiosité de pas mal de gens. Le patron lui, disait qu’il aimait beaucoup ma voix, un peu « soul », un peu grave et en même temps pouvant aller parfois dans des aigus incroyables. Ses compliments à chaque fois me réchauffaient le coeur. Ici, je me sentais chez moi. Il faisait même chaud. Je mettais toujours un bon bout de temps avant de quitter les lieux, et je sentais que ce soir, je rentrerais chez moi un peu tard. Voir même très tard.

Les techniciens vinrent me voir pour que l’on commence à mettre en place la scène et voir les détails au niveau de l’organisation. J’étais tellement plongée dans tous les réglages techniques que j’en oubliais mon blues. Je faisais même une mini répétition dans les coulisses et voyait avec les techniciens au niveau des transitions pour harmoniser le tout. Ce soir, je n’avais pas beaucoup de chanson, mais je comptais bien chanter Yuki no Hana à la fin. Elle était toute nouvelle et je voulais vraiment voir la réaction du public, car pour la première fois, j’allais me mettre au piano. C’est le deuxième instrument que mon ex m’avait appris à jouer. Et ces derniers temps j’étais passé au Roetgen pour m’entraîner sur l’accompagnement de ma chanson. Bien entendu, le patron avait voulu en savoir plus sur le morceau. Mais je n’avais rien dit, voulant lui réserver la surprise à lui aussi.

Le début de la soirée arriva vite. Le bar était assez plein. Depuis les coulisses je pouvais voir la salle se remplir doucement. Tout le monde semblait impatient. Ce que j’aimais, c’était de voir quelques fans fidèle. En les voyant, un sourire s’était dessiné sur mon visage. Cela me réchauffait tellement le coeur de voir que quelques personnes aiment autant ma musique. Je remarquais même un paquet avec mon nom dessus. Cela me rappelait de très beau souvenirs que j’avais pu vivre avec mon groupe. Et puis mon regard tomba sur un homme assis au bar. Je ne voyais pas son visage pour le moment, mais lui, il était nouveau. Je ne l’avais encore jamais vu. Et puis les lumières se tamisèrent et je montais sur la scène avec ma guitare. Et après avoir accueilli mon public, le concert commença. Mes doigts se mirent à jouer les premières notes de ma première chanson. Le visage rayonnant, je chantais, regardant mon public avec bienveillance et recevais avec plaisir ses sourires, ses réactions enthousiastes. Et puis mon regard retomba sur l’homme du bar. Son visage. Je le voyais cette fois. Et la sensation que je reçu fut assez surprenante.

Même lorsque la deuxième chanson fut lancée, même quand je poussais mon regard à se poser ailleurs, sur mes fans, sur d’autres personnes du public, il revenait sur cet homme-là. Finalement c’est le piano qui me sauva. Assise devant l’instrument, dès les premières notes, j’eus l’impression de me retrouver ailleurs. Et mon regard fixé sur le devant du piano, j’avais l’impression de voir mon ex. Cela ne m’empêcha pas d’aller jusqu’au bout. Et de la chanter entièrement. L’ambiance dans la salle avait changée, certes, mais cette musique là, me fit un bien fou. Je me sentais pour une fois libérée de ce qui avait mis mon moral un peu bas dans la journée. L’image même de mon ex s’était effacée. Et lorsqu’enfin la dernière note fut jouée, un silence plana un moment, avant que je ne tourne la tête vers la salle. Une de mes fans pleurait, le patron était comme… surpris d’avoir entendu une telle chanson et puis les applaudissements commencèrent à se faire entendre.

Ouf. Ca avait plut. Beaucoup même apparemment. Je fis deux trois saluts et puis je retournais en coulisse. La lumière revint dans la salle. Les trois fans alors se précipitèrent vers les coulisses pour venir me voir. Les techniciens ne voulaient pas les laisser passer, mais j’arrivais pour aller prendre leur cadeaux et leur signer des petits autographes. Ils étaient si adorables. Je retournais ensuite dans les coulisses et après avoir tout remballé correctement, je me glissais au bar. L’homme s’y trouvait encore. Non vraiment, la dernière fois que j’avais eu cette sensation c’était quand j’avais rencontré mon ex pour la première fois. Respirant un grand coup, je vins m’assoir à un siège près, à côté de ce bel inconnu. Et je demandai mon verre d’alcool. Le patron me parlait de ma dernière chanson, mais moi je ne l’entendais qu’à moitié, mon attention totalement focalisée sur mon voisin, vers qui je jetais des regards furtifs. Et puis lorsque le patron alla servir un client à l’autre bout du bar, je me lançais :

« Ca vous a plut ? » Je lui adressai alors un léger sourire. « C’est la première fois que je vous vois à un de mes.. concerts. » Je le regardais un moment avant de reporter mon regard sur mon verre. Comme si j'avais peur de trop le regarder.

©COPYRIGHT-Codes By Hyunnie
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Dim 20 Avr - 22:08




What a pleasure ... To meet you, I mean...

On fait parfois des rencontres plus incroyables que les autres.

Ah ! Il fallait donc qu'il se détende et pense à autre chose. Je souriais doucement au téléphone ne croyant pas que l'idée de sortir allait m'aider à oublier mon ex petite amie. Cependant, j'avais fini par accepter. M'habillant rapidement pour être le plus acceptable possible voire même le plus beau [Tenue]. Je fus ravi pourtant de sortir. Me changer les idées n'était pas une si mauvaise chose. Rejoignant mes amis je rentrais dans le bar en leur compagnie, je n'avais pas l'intention de faire attention aux filles, je voulais même les snober. Mais mon regard se posa sur une demoiselle malgré mes efforts pour ne pas faire attention aux demoiselles. Il faut dire que sa voix était attirante et ce n'était pas la seule chose d'attirant chez elle. Je finis par laisser mes amis pour rejoindre le bar pour avoir une meilleure place pour profiter du show sans me lasser un seul instant. C'est fou, j'avais pu fricoter avec un nombre incroyable de filles depuis ma séparation, mais rien n'était comparable à ce qu'elle pouvait me faire ressentir. Cela n'était pas qu'une histoire de physique c'était bien plus incroyable souriant en coin, je ne pouvais m'empêcher de sentir quelque peu son regard sur moi.

Une fois son show terminait, je n'aurais jamais pensé qu'elle serait venue vers moi, j'avais même dans l'idée qu'elle me laisserait à mes occupations. Buvant tranquillement mon verre de vodka, je fus un peu surpris de l'avoir de nouveau dans mon champs de vision. Elle venait même de m'adresser la parole, oh ! Oui, elle était réellement charmante. Affichant un sourire charmeur je finis par hocher la tête. «  Cela était réellement bien, j'ai beaucoup appréciais surtout la dernière. Différente mais très belle, je pense que c'était ma préféré. » Je pris une gorgée de ma boisson avant de rire à sa question. «  Je suis si impressionnant que j'aurais du être remarqué avant ?  » Je penchais la tête sur le côté un peu curieux, bien que cette question n'avait pas réellement de réponse. Je voulais juste l'embêter un peu.

Terminant mon verre, je souriais à la demoiselle en demandant au serveur de lui offrir un nouveau verre aussi pour elle. «  Au fait, je m'appelle Jae Sun et toi ?  » Je buvais tranquillement mon nouveau verre avant de regarder autour de nous. Apparemment beaucoup de personnes nous regardaient. Rien de bien agréable, il faut le dire. «  Que dirais-tu de parler dans un coin plus calme ? Cela serait sans doute plus agréable. J'ai l'impression d'être dévisageait parce que j'ose parler à leur petite chouchoute !  » Je riais un peu avant de me lever pour l'inviter à me suivre vers un petit salon agréable et assez intime. Cela sera bien plus facile pour parler, du moins, j'avais cette impression. Je pense que certain fan de la demoiselle voulait ma mort pour oser parler à leur idole. «  Tu as vraiment une très belle voix, tu chantes depuis longtemps ?  » Il faut dire que cela n'était pas donné à tout le monde de chanter aussi bien. Moi par exemple quand je me met à chanter cela ne donnait rien de bien, au contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Jeu 24 Avr - 23:34



What a pleasure... To meet you, I mean...





Cette soirée s’annonçait vraiment meilleure que la journée. Le petit concert m’avait permis de me remonter le moral. Et puis voir toujours ces personnes venir assister à mes live me touchait énormément. J’aimais vraiment ce bar et son ambiance. C’était si agréable d’être là. Je me sentais comme chez moi. Et ce soir, j’étais d’autant plus heureuse que ma nouvelle chanson leur avait plut. Enormément. Et ça, ça n’a pas de prix de voir que lorsque l’on créé encore quelque chose, les gens vous suivent encore.

Et puis cette soirée s’annonçait exceptionnelle. Dans le public, un nouveau venait d’y prendre place. Je connaissais suffisamment mon public pour pouvoir repérer les nouveaux. Certes, cet homme n’avait pas été le seul à venir ici pour la première fois. Mais il m’a attiré le regard dès l’instant où je l’avais vu au loin, installé au bar. L’effet qu’il crée ainsi sur moi était déroutant. Jamais je n’aurai cru revivre cette émotion là.

Mais je ne suis pas du genre timide et du genre à me cacher et rester en retrait. J’étais directement allée au bar peu de temps après ma prestation. Et je m’étais installé à côté de lui. Ce « il » inconnu qui m’avait quasiment captivée durant mon concert. J’avais pris mon verre d’alcool et puis j’avais commencé à engager la conversation avec lui. Je souriais, contente de savoir que ça lui ait plut. « Cela me fait plaisir d’apprendre que ma nouvelle chanson ait été si bien appréciée. J’avoue avoir pas mal appréhendé à la jouer. Surtout que cela ne fait que peu de temps que j’ai repris le piano. » Et puis je fus doucement amusée par sa question. J’en ris un peu d’ailleurs. M’accoudant au bar, ma joue appuyée sur ma main, je le regardais un moment, profitant donc de la vision que m’offrait son visage et son sourire. « Disons plutôt que c’est parce que tu es impressionnant que ma mémoire peut me faire penser ne pas t’avoir vu ici avant. Mais ceci n’est vraiment pas pour me déplaire. J’apprécie de voir que mon public s’élargit et s’enrichit. » je lui offris un joli sourire.

Je finissais alors mon verre et puis je le remerciai lorsqu’il m’offrit le second. « Kirishima Aoi » lui répondis-je lorsqu’il se présenta. Jae Sun. Ca lui allait bien comme prénom. Oui par moment je pouvais en venir à ce genre de pensée. Et puis, je remarquais qu’il ne semblait tellement à l’aise. Sa demande me laissa un peu perplexe. Tellement habituée à être avec mon public juste après, je n’avais pas du tout fait attention au fait que certains de mes fans affichaient une mine jalouse ou surprise. Je ne sais pas pourquoi cela me fit de nouveau rire légèrement. « Désolée de te mettre ainsi dans l’embarras. T’en fais pas, je ne laisserai jamais mes fans se maltraiter entre eux. Et encore moins venir faire la misère à la première personne qui vient me parler. En tout cas cela ne me dérange pas d’aller dans un coin plus calme. J’avoue tout de même que le raffut du bar me fait un peu mal au crâne. »

Je le suivis dans le petit salon privé. Petit. C’était bien le mot. Je me sentais encore plus proche de lui d’un coup. C’était comme si à présent, on pouvait tout dire sans craindre que des oreilles indiscrètes n’entendent notre échange. C’était… merveilleux à mes yeux. Je bus une gorgée de mon verre et souris à son compliment. « Je chante depuis que j’ai 18 ans. Et toi ? Tu fais quoi dans la vie ? »

©COPYRIGHT-Codes By Hyunnie
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Jeu 8 Mai - 16:27




What a pleasure ... To meet you, I mean...

On fait parfois des rencontres plus incroyables que les autres.

La belle Aoi. Une japonaise, apparemment les japonaises étaient des jeunes femmes très sensuelles et sexy. Oh … Cela ne serait donc pas une mauvaise idée de se rapprocher d'elle non ? Quoi ? Bon, cela n'était sûrement pas correct de penser ainsi, mais je suis un homme seul. Et puis, une jolie fille qui nous approche c'est plutôt flatteur. En plus, j'avais la chance de pouvoir être en tête à tête avec elle. Une chance pour moi. Lui souriant je m'installais tranquillement sur le canapé tout en buvant en paix. C'est fou, ainsi assis non loin d'elle, je pouvais constater au mieux les traits de son visage. Elle était vraiment belle, en plus elle avait un charme fou qui se dégageait d'elle. Souriant en coin, je l'écoutais sagement. «  Oh ! Tu es une vraie artiste alors ? Moi je suis … Loin d'être doué avec l'art.  » Je grimaçais un peu, avant de repenser à moi avec une flûte, a vrai dire le seul instrument pour lequel j'étais doué c'est pour jouer du triangle. Souriant en coin assez amusé à ma pensée, je finis par réfléchir un moment. J'étais plus un militaire ou un rebel désormais ? Pas facile à dire ? «  Je travaille dans l'armée de l'air.  » Je me redressais un peu, l'air frimeur avant de rire. «  J'arrive à faire craquer pas mal de filles avec mon uniforme !  » Je la regardais en souriant alors que je regardais les personnes dans le bar, apparemment il personne voulait se tester à la scène. Il avait sûrement trop bu, mais il faut avouer cela était super amusant à voir.

Continuant de boire après avoir recommandé encore des verres, je commençais à sentir l'effet de l'alcool monter en moi. Si bien qu'au fur et a mesure mes fesses glissaient vers la demoiselle. Je me rapprochais d'elle et doucement je me permettais de jouer avec une mèche de ses cheveux en lui souriant tendrement. «  Si je peux me permettre … Je te trouve réellement très belle. Je sais que cela ne se fait pas forcément, mais, pourquoi le cacher quand cela est vrai ?  » Je lui souriais ravi avant de laissais ma main glisser doucement contre son épaule avant de soupirer doucement l'air lointain. Ah. Mon ex petite ami était aussi très belle, malheureusement elle avait fini par m'abandonner. Une fille aussi belle n'était pas pour moi non ? Oh et puis qu'importe, pour le moment, j'étais si proche de son visage. Sentant son souffle contre mon visage je rapprochais mon visage pour venir l'embrasser légèrement et presque timidement. Je la regardais ensuite dans les yeux avant de lui sourire. «  Je suis désolé … C'est … Pas pardonnable.  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Mar 13 Mai - 19:42



What a pleasure... To meet you, I mean...





A l’avoir ainsi près de moi, je mentirais en disant ou pensant qu’il me laissait indifférente. Non. Il était vraiment très agréable à regarder. Son visage, son regard… Tout ceci me fascinait déjà. Et je n’avais pas vraiment besoin de l’alcool pour le savoir. L’alcool ne faisait qu’accentuer mes sensations. Même son corps bien bâti se laissait voir sous les plis de ses vêtements. Je ne suis pas dupe, je sais reconnaître un homme frêle d’un homme fort. Ren était fort… Je chassais directement la pensée de mon ex petit ami bien vite. Je me connaissais trop pour me laisser emporter dans la peine à cause de lui.

Non je préférai boire tranquillement mes verres en présence de cet homme et apprendre à le connaître, plutôt que de penser à Ren. Et Jae Sun était beau et charmant. Tout pour me plaire en fait dans le fond. Je ris doucement quand il parla de ses compétences artistiques. Je souris juste après, m’accoudant au dossier de mon siege, croisant les jambes, m’installant donc d’une façon à ce que je sois un peu moins de côté pour mieux lui parler. « Artiste… C’est vite dit ! Je n’ai pas fait d’études pour ça. Je me suis mise au chant un peu par hasard. » Grâce à mon ami d’enfance à vrai dire. Mais pas la peine d’entrer dans les détails où j’allais finir par être déprimée. Et pas question que je le sois quand j’ai un bel homme aussi sympathique à côté de moi.

De nouveau je ris doucement quand il se mit à frimer au sujet de son uniforme. « Ca ne m’étonne pas. Toutes les filles craquent facilement au moindre mec dans uniforme. Mais j’avoue que j’aimerai bien voir comment tu es dedans. » Je souris légèrement. Avant de reprendre un verre de de boire encore un peu. Je sentais l’alcool me monter un peu à la tête. J’étais raisonnable. Je ne boirais pas un verre de plus. Surtout que ça n’allait pas arranger mon mal de tête du au tumulte du bar.

J’allais sortir mes cigarettes quand je le sentis encore plus près de moi. Je tournais la tête vers lui, assez… intriguée. Mon coeur se mit à battre légèrement alors qu’il jouait seulement avec une mèche de mes cheveux. Je me retrouvais perdue. Il était si près, si doux aussi. Et je ne comprenais plus mes réactions non plus. Il sentait l’alcool presque autant que moi, et semblait peut être un peu plus atteint par lui que moi. Et ses paroles… Que dire après de tels compliments. Dire qu’il est beau ? Non sûrement pas. Je me contentais de lui sourire un peu et de lui dire. « Ceci dit, même si ça ne se fait pas, c’est gentil de ta part. »

Et là, je ne comprenais vraiment plus rien. Mon coeur s’emballa, et je ne le repoussais pas non plus quand il vint m’embrasser. Ses lèvres. Sur les miennes. Alors que l’on venait à peine de se rencontrer. J’étais encore plus paumée. Alors qu’il s’excusait, je le regardais dans les yeux, légèrement surprise. Pas que j’en avais eu envie, mais… Cela ne m’avait pas déplût non plus. Mais il y avait quelque chose dans son regard. Un quelque chose que je connaissais entre mille, vu que c’était le même que j’avais dès que mon ex entrait dans mon esprit. La main venant se poser sur sa joue, je ne le quittais pas des yeux. « … C’est rien… Je ne t’en veux pas. » On ne m’a pas embrassée depuis que je suis ici. Avais-je une chance que quelqu’un remplisse le vide que j’avais dans la poitrine ? Mon regard glissa sur ses jolies lèvres. Il me captivait. Et davantage par l’alcool. Et son souffle chaud caressant mes lèvres… Je me sentais toute chose. Et si jamais je faisais une grosse bêtise, tant pis pour moi. Mais je l’embrassais doucement à mon tour avant de le regarder de nouveau. Non, je ne pouvais pas éviter la question. Vraiment pas. Le regardant dans les yeux : « … Tu m’as l’air si triste… Si je peux faire quelque chose…  » Pourquoi demander ça tiens ? Comme si je pouvais vraiment y faire quelque chose…

©COPYRIGHT-Codes By Hyunnie
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Mer 14 Mai - 22:05




What a pleasure ... To meet you, I mean...

On fait parfois des rencontres plus incroyables que les autres.

Comment j'avais pu faire cela ? Je n'en sais rien. J'en avais eu envie c'est tout. Je la regardais calmement malgré ma peur de me faire envoyer balader dans les fleurs en peu de temps. Je fus surpris par ses paroles avant de sourire. Oh ! Elle avait réellement de quelqu'un chose de différent, cela était vraiment plaisant. Je penchais un peu la tête sur le côté pour sourire de plus en plus. Elle avait vraiment un beau visage. Son souffle était tellement envoûtant et attirant, affichant un petit sourire en coin, je fis par fermer quelques instant les yeux un peu perdu dans mes esprits. Il faut dire qu'elle me revenait en tête. Pourtant, Aoi ne lui ressemblait pas. Elles étaient belles toutes les deux, mais avec des styles très différents. Rouvrant lentement les yeux pour regarder mon interlocutrice en souriant, j'étais ravi de pouvoir l'admirer encore et peu à peu elle rapprochait son visage du mien. Sentant mon cœur accélérer lentement je fus surpris de la voir si proche. Cela était tellement agréable et lentement ses lèvres rencontrèrent les miennes. Frissonnant légèrement, j'avais un fin sourire. C'est fou, j'avais la chance de goûter à ses lèvres deux fois de suite. Cela était une vrai chance ! J'en étais certain. Cela devait être difficile d'être dans ses grâces et bien plus. Elle devait certainement faire attention aux gens autour d'elle, il y avait des détraqués partout. Mais apparemment je n'en faisais pas partit et tant mieux. Sentant malheureusement ses lèvres quittèrent déjà les miennes. Je fis une légère moue presque invisible. Souriant un peu je me redressais soudainement en entendant sa question. J'ouvrais la bouche avant de rester sans voix incapable de dire quelque chose. Passant ma main dans mes cheveux je finis par hausser les épaules en douceur. «  Ah … Juste de vieux démons qui remontent à ma mémoire. Rien de méchant, je suis désolé. Je ne voulais pas t'inquiéter avec cela.  »

J'affichais un léger sourire avant de venir attraper mon verre pour le finir. C'était tout pour ce soir, en tout cas pour moi. Il fallait que j'arrête si je ne voulais pas venir à ronronner contre les pieds de Aoi. Pas sûr que pour une première rencontre cela soit une bonne chose. Bien qu'au fond, elle avait peut être un faible pour les nekos sexy. Je reposais mon verre vide sur la table basse avant de regarder la demoiselle en souriant en coin. « On n'a tous des vieux démons je suppose.  » Je sortais mon téléphone en le sentant vibrer dans ma poche. Oh, mes amis partaient pour un autre endroit, leur répondant je leur souhaitais une bonne soirée. Regardant ensuite la jeune fille avec un petit sourire en coin, je lui tendais mon téléphone. « Est-ce que par chance, il est possible de me confier ton numéro de téléphone? » Je lui adressais un beau sourire alors que je voyais cette demande comme une échappatoire à sa question. Je ne pense pas que parler de mon ex petite amie, soit une bonne chose. Elle allait penser que je m'attachais au passé, que je n'arrivais pas à aller de l'avant et ce n'était … Bon si, c'était le cas, mais cela ne donne pas envie de s'intéresser à un mec s'il pense encore à son ex non ? Être la roue de secours, en général, personne n'aime cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Dim 18 Mai - 19:01



What a pleasure... To meet you, I mean...





Je ne sais pas trop ce qu’il m’avait pris. Mais j’avais eu envie de l’embrasser à mon tour. Sentir de nouveau ses lèvres contre les miennes. Oh ce n’était rien de plus comme baiser. Mais cela avait été suffisant. C’était comme si je voulais retrouver la sensation que cela avait provoqué en moi. Comme si je voulais de nouveau sentir la pulsation de mon coeur suite à un simple contact de ses lèvres contre les miennes. On peut le dire, revivre ça jamais je n’y avais cru ou pensé. De plus, pour l’instant je ne faisais même plus gaffe à ce qu’il se passait autour de moi. J’avais l’impression qu’on n’était plus que lui et moi dans ce bar.

Alors que j’avais osé l’embrasser une nouvelle fois, j’eus le temps de voir dans son regard une pointe de tristesse. Je n’avais pas pu m’empêcher de lui demander ce qui lui arrivait. Je ne sais pas trop pourquoi. D’habitude, je ne demande pas ce genre de chose aux autres. En plus je venais de le mettre mal à l’aise avec cette question. Non mais quelle idée de la lui poser. Je me tapais mentalement. Forcément qu’après il allait éluder la réponse, ne pas donner de détails ou autre. J’avais l’impression d’avoir tout fait capoter juste en lui demandant une telle chose.

« Non non c’est moi qui m’excuse d’avoir été indiscrète. Je ne sais pas vraiment pourquoi je t’ai posé la question… Désolé. Je ne voulais pas non plus te mettre mal à l’aise. » Je finis aussi mon verre, n’en redemandant pas un autre de plus. Je ne bois pas autant d’habitude, sauf en cas de grosse tristesse. Je ne dis rien non plus lorsqu’il évoqua le fait que l’on devait tous avoir des démons. Oui. Moi j’en avais aussi. Mais sans doute comme lui, je ne voulais pas y penser.

Je le laissais répondre à son téléphone et puis je tournais la tête un peu surprise. J’eus un léger sourire. Une chance que j’ai un téléphone. J’aurais pu perdre la chance de garder contact avec un nouvel ami. « Je n’y vois pas d’inconvénients » Je pris son téléphone et tranquillement j’ajoutais mon numéro. « Voilà. Au moins tu pourras savoir en avant première quand je ferai un nouveau live » Je souris amusée et lui rendis son téléphone. je sortis le mien et le lui tendis. « Fais toi plaisir. » Non, tu regardes pas mes sms, mais tu peux y mettre aussi ton numéro. Voilà ce que je disais. Mais là je mourrais d’envie de fumer. Alors j’attendis qu’il me redonne mon téléphone pour me lever en enfilant ma veste.


« Je vais dehors prendre l’air et fumer un peu…. » Oh mon dieu… j’aurais du rester assise. J’avais le tournis. Heureusement que je tenais sur mes jambes. J’avais plaqué ma main sur mon visage, attendant que ça passe. « …Awh… Heureusement que c’était pas de la bière dans mon verre…. j’aurais été bien pire je crois… » commentais-je pour moi-même mais à voix haute. «… Tu voudrais pas m’accompagner ? Je sais pas si je tiens vraiment debout…. »  

©COPYRIGHT-Codes By Hyunnie
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Ven 20 Juin - 10:48




What a pleasure ... To meet you, I mean...

On fait parfois des rencontres plus incroyables que les autres.

Souriant, j'étais ravi de la voir me donner son numéro de téléphone. Hum ! Tant mieux, j'allais avoir le numéro d'une autre demoiselle très charmante. Cela n'était pas une chose commune en ce moment pour moi de trouver de jolies femmes avec qui échanger mon numéro de téléphone. Me mordant la lèvre inférieure je récupérais mon téléphone. Cela était une bonne chose et la voir me tendre son téléphone était aussi un bon élément pour moi. J'avais de la chance, apparemment, je lui plaisais un peu ou tout au moins, elle me trouvait sympathique. Notant mon numéro dans son téléphone je ne pouvais que me redresser quelque peu, la fierté m'enveloppant. J'avais le numéro d'une si jolie demoiselle pour moi, jolie, intéressante et douée. C'était un peu … Cela n'est pas une bonne chose, je commençais à repenser à la rencontre avec mon ex petite amie. Elle aussi semblait parfaite et pourtant, je l'avais déçu. Passant ma main dans mes cheveux je lui rendais son téléphone en souriant. Je la voyais se lever et enfiler sa veste, elle devait déjà partir ? Oh ! Cela serait tellement dommage ! J'aurais bien voulu en profiter et apprendre à en savoir plus sur elle. Mais apparemment elle allait simplement fumer dehors. Une chance, je n'avais pas envie de la voir partir de suite. Lui souriant, je perdis rapidement mon sourire alors que la voyais planquer sa main sur son visage. Oh ? Elle n'allait pas bien, me redressant rapidement, j'étais prêt à la rattraper si elle allait mal. La pauvre … Cela n'était pas une bonne chose.

Oh, l'alcool en était la cause, attrapant ma veste pour l'enfiler rapidement je hochais la tête. «  J'arrive ! La prochaine fois, je te commanderai du jus de fruit !  » Oui, discrètement j'essayais de lui proposer de se revoir une prochaine fois. Il fallait bien tenter et tester le terrain non ? Passant son bras sous le mien tout en lui souriant. «  En avant, chère demoiselle ! Votre prince charmant vient vous soutenir dans cette lourde quête. » L'alcool devait aussi jouer aussi sur ma conception des choses. Pas facile, mais je me sentais si joyeux, sur un petit nuage, même si tout commençais à devenir brumeux. Toutefois, je tenais encore bien debout. Je la guidais vers la sortie du bar, calmement en profitant pour parader légèrement avec elle à mon bras. Eh ouais les mecs ! La jolie japonais est à mon bras, pas au votre. Sortant de la chaleur étouffante du bar, la fraîcheur de la nuit, mordit ma peau. Oh, cela était perturbant de se retrouver dans le froid. « Piouuf ! Il fait froid ici. » Je me rapprochais quelque peu d'elle. La chaleur des corps était la plus forte pour se tenir chaud. Je plongeais mes mains dans mes poches de veste pour essayer de trouver un peu de chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Mar 22 Juil - 21:47



What a pleasure... To meet you, I mean...





Lorsqu’il me rendit mon portable après y avoir mis son numéro, je pouvais enfin me dire que cette soirée était de loin la meilleure depuis que je fais du live ici. Parce que pour une fois, je ne la passais pas seule. J’en oubliais même ma situation bien compliquée, le fait que je faisais ça pour avoir juste de quoi payer mon loyer, et que oui pendant un temps j’avais presque été dans la rue. C’était ça. Avec lui, j’en oubliais toutes mes difficultés et puis surtout je l’oubliais lui, celui qui avait finit par laisser un vide. Je m’en sentais vraiment heureuse et légère, comme libérée d’un poids. Je ne pouvais qu’être assez contente d’avoir eu la chance de rencontrer Jae Sun.

Ayant envie de fumer un peu, je m’étais levée et avait enfilé ma veste en sortant mon paquet de cigarette. Cependant je ne me sentais pas si bien que ça. Alors je lui avais demandé de m’accompagner dehors. Enfin… J’aurais fait de même, même si je n’avais pas été si prise par l’alcool. Jamais je n’aurais osé le laisser en plan comme ça. Je ris à sa remarque. «Haha ! Pourquoi pas ? En général je tiens plutôt bien l’alcool. Mais là, j’ai un peu trop abusé on va dire. Cela fait surtout un moment que je n’avais pas bu autant. Il faut juste que je retrouve l’habitude ! » Je ris de nouveau à ses propos. Il me rappelait l’un de mes amis. C’était agréable.

Une fois dehors, j’allumais ma cigarette et apprécia la sensation de l’air frais. A son exclamation j’eus un léger sourire et le laissais venir contre moi. Coinçant ma cigarette dans ma bouche, je retirais ma veste et ne gardais mon écharpe. Et puis je lui mis ma veste sur ses épaules. Oh non je ne cherchait même pas à la lui mettre vraiment, elle était pas assez grande pour lui. Mais j’espérais qu’au moins comme ça il n’avait pas trop froid. La maintenant ainsi sur ses épaules, de ma main gauche :

« Tiens. N’attrape pas froid ! Et t’en fais pas pour moi, je ne crains pas le froid » J’avais grandi dans une ville bien plus froide que ça. Je restais cependant contre lui. Haha. C’était un peu comique. En général, on dit que ce sont les garçons qui mettent leur veste sur les épaules des filles. A croire que j’avais réussi à inverser les rôles. « Marchons un peu ! Ca évitera que l’on ait trop froid » Et je me mis à avancer un peu sans trop savoir quelle route je prenais. Je ne dis rien pendant un moment. Et puis sans trop savoir pourquoi je lui tendis mon paquet de cigarette : « Je ne sais pas si tu fumes, mais… si t’en veux une, fais-toi plaisir »

©COPYRIGHT-Codes By Hyunnie
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Ven 25 Juil - 20:48




What a pleasure ... To meet you, I mean...

On fait parfois des rencontres plus incroyables que les autres.

Il faisait vraiment froid, je n'arrivais pas à me réchauffer, cela était étonnant mais sûrement que la fatigue entre mon travail et mon rôle de rebels. Cela n'était pas évident de rester qu'avec quatre heures de sommeil par jour. Mais, Aoi eut une réaction étrange, cela me fit même bien rire de la voir mettre sa veste sur mes larges épaules. Du moins, nettement plus large que les siennes. Je penchais la tête sur le côté avant d'afficher un beau sourire quelque charmeur. «  Un grand merci ! Cela aurait été dommage si vite après une belle rencontre. Tu as l'habitude ? Comment ca ? Tu as grandis dans un igloo? » Attrapant la veste pour la maintenir je n'avais plus de raison pour m'approcher d'elle. Cela était bien dommage. Reculant légèrement, je fis quelque pas dans la largeur de la rue avant de me stopper aux aguets. Je ne pouvais m'empêcher de surveiller que les lieux étaient sûr, après tout, pour la première fois depuis longtemps j'étais sortit sans arme pour me défendre et tuer un vampire. Mais je n'avais pas le temps de psychoter que Aoi me proposait de marcher un peu pour nous réchauffer. «  Avec plaisir! » L'accompagnant pour marcher un peu dans les rues, je surveillais où nous allions. Je savais parfaitement où menait chaque rue de cette ville. A force de les dévaler la nuit, il fallait bien les connaître pour ne pas se faire prendre au piège. Relevant les yeux, je regardais le paquet qu'elle me tendait. «  Merci … Mais non merci! » Je souriais avant d'attraper la cigarette dans la bouche de Aoi. «  Je préfère celle-ci! »

Je riais de nouveau avant de prendre une taff et lui rendre. Un baiser indirect. Quelque chose que beaucoup de jeunes femmes asiatiques adoré. Certaines devenaient même fébriles à ce genre de chose. Cela avait toujours amusé Jae Sun. Malheureusement cela ne fonctionnait pas toujours avec toutes les filles. Certaines avait un caractère tellement prononcé que cette petite joie ne pouvait jamais prendre vie. Toutefois, je préférais largement les jeunes femmes qui n'ont pas froid aux yeux, elles étaient bien plus attirantes à mon goût. Arrivant à l'approche d'une rue moins bien fréquentée, je lui fis prendre discrètement une autre direction en prétendant qu'il y avait des magasins avec des vitrines à couper le souffle dans une rue annexe. Pas question de prendre de risque inutile pour ce soir. Lentement je me stoppais devant une des vitrines joliment et stupidement décoré avant de regarder Aoi. « Je suis persuadé que cette robe t’irait bien... » Attrapant la main de Aoi je l'approchais de la vitrine pour essayer de la visualiser, du moins, faire semblant. « Ahh ! Oui ! Tout de suite ! Ca irait bien avec tes jolies yeux.  » Se rapprochant doucement, j'étais de nouveau pris par une envie de l'embrasser. L'alcool était loin d'avoir disparut et j'étais toujours porté par son ivresse et sa force. Rien ne pouvait me faire peur. Posant ma main sur sa joue, je venais l'embrasser tendrement bien que poussait par un brin d'envie. Dire que cette scène devait être comique à voir. De mon autre main, j'essayai du mieux que je le pouvais, d'empêcher sa veste de tomber de mes épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Dim 27 Juil - 14:45



What a pleasure... To meet you, I mean...





A peine avait-on mis le nez dehors que je le voyais avoir froid. Je n’avais pas plus réfléchis que ça et lui avait posé ma veste sur les épaules. Même si elle lui était trop petite au moins un peu de ma chaleur viendrait lui réchauffer les épaules. Cependant, je ne m’écartais pas de lui. Même s’il la tenait à présent de ses mains, j’étais restée tout près de lui, ma main sur ses épaules pour maintenir ma veste là où je l’avais mise. Je lui rendis son sourire, amusée par sa question. « On peut dire ça oui, haha ! Non, plus sérieusement, j’ai grandi dans une petite ville au nord du Japon, et en hiver, on a toujours au moins 15 ou 20 cm de neige sur les routes, il fait un vrai froid de canard, et comme en plus c’est aussi une ville de pêcheurs, on se tape le vent glacial. Alors, je me suis endurcie comme ça. »

Et puis je le trouvais un peu étrange, comme aux aguets. Cependant je ne lui posais pas de questions là dessus. Et plutôt que de lui demander ce qu’il avait, je l’invitais simplement à marcher un peu. Je souris lorsque je l’entendis accepter ma proposition. Il était vraiment un sacré phénomène. Et une agréable présence. Je lui tendis mon paquet, ma cigarette en mes lèvres, lui en proposant une. Il refusa. Sur le coup j’avais compris qu’il ne fumait pas. Mais je fus un peu surprise de le voir prendre ma cigarette. Je lâchais un léger rire. Décidément, il allait me faire tourner en bourrique. Et avec l’alcool encore dans le crâne, je crois qu’il aura de la chance. Récupérant ma cigarette, je lui jetais un regard légèrement charmeur à mon tour. « Je me demande bien pourquoi » Bien sûr que je savais pourquoi.

Je me laissais après entraînée dans une rue annexe à celle où mes pieds m’emmenaient au départ. Je n’étais pas du tout du genre à faire du shopping et puis je ne sais pas. Soudainement je me sentis perturbée. Comme s’il me refit vivre quelque chose que j’avais déjà vécu avec mon meilleur ami. « Hein ? » avais-je juste lâché quand Jae Sun m’annonça qu’il était sûr que la robe de la vitrine m’irait très bien. Dans ma tête je revoyais la scène du passé, où mon meilleur ami m’avait dit à peu près la même chose, avant que je ne finisse par acheter la robe en question et ne la mette pour aller au concert où je l’avais vu, lui, mon tout premier amour. L’image du souvenir fut bousculée par la réalité quand Jae Sun me mis devant la vitrine. La robe n'était pas pareille. Même légèrement ridicule. Je le fixais, complètement perdue. « …. Vraiment ? » avais-je bêtement demandé alors qu’il se rapprochait de moi.

Je sentais son souffle légèrement alcoolisé, alors, proche du mien. J’avais perdu ma cigarette dans la précipitation. Je lui rendis son baiser, mes mains venant derrière sa nuque, s’agrippant à ma veste encore sur ses épaules. « J'peux aller l'essayer si tu veux » Et puis dans cette boutique, il y avait des tas de trucs marrants. Sauf que j'oubliais qu'il était trop tard pour ça et que la boutique était fermée. Je n'avais pas vraiment toute ma tête non plus, entre les souvenirs, son baiser et l'alcool... Ce n'était pas facile de rester lucide.

©COPYRIGHT-Codes By Hyunnie
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Mer 3 Sep - 15:50




What a pleasure ... To meet you, I mean...

On fait parfois des rencontres plus incroyables que les autres.

La regardant devant la vitrine et devant la robe, un rire m'échappait. Ce rire ne pouvait que laisser deviner de mon état d'alcoolémie assez élevé. Pas facile donc d'être sérieux plus de trente secondes. Non, mais sincèrement, cette robe était réellement … Atypique, pour être gentil. Je ne pouvais pas la laisser avec l'envie de l'avoir. Faisant une petite moue avant de pointer du doigt la robe, je finis par hocher négativement la tête. « Nan ! Je t'en trouvais une plus belle que celle là! » Je me rapprochais de la demoiselle tout en souriant. Elle était vraiment jolie à regarder. Un délice pour les yeux. Caressant doucement sa joue et jouant avec une mèche de ses cheveux, je la regardais droit dans le regard. «  Enfin … Si jamais tu voulais la mettre un jour pour que je te l'a retire … Tu sais où m'appeler! » Cela était si facile de se sentir libre lorsque que vous avez de l'alcool dans le sang. Tout en posant ma main contre la vitrine, mon regard parcourut les vêtements avant d'en trouver une bien plus chouette. Mais rien ne m'inspirais vraiment. Tournant la tête vers le visage de Aoi, un fin sourire apparut sur mes lèvres. Mon visage se rapprocha du sien avant de frôler ses lèvres. L'embrassant tendrement, mes doigts caressèrent son visage.

M 'écartant lentement de la japonaise je regardais autour de nous avant de m'écarter. Soupirant doucement je lui tendais la main en souriant. «  Je te ramène ?  » Enfin … Je n'étais pas déjà censé le faire ? J'en doute, il faut dire que j'avais une mémoire assez sélective pour le coup. Penchant la tête légèrement sur le côté je lui adressais un regard attendrissant. Cela était plus fort que moi, j'avais un besoin de plaire. Je finis par avancer un peu sans savoir où il fallait aller, mais je restais un peu attentif. Il fallait faire attention tout de même aux vampires. Non pas que je suis parano, mais tout de même. Les vampires n'étaient pas une affaire à prendre à la légère. Lentement au fil des pas nous arrivions à destination. Je regardais la porte sans même espérer un seul instant rentrer. «  Bon ben … Bonne soirée à toi alors. Tiens moi au courant pour quand tu fais une nouvelle représentation.  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Ven 17 Oct - 18:41



What a pleasure... To meet you, I mean...



Je ne la voulais pas spécialement cette robe. Mais il faut croire que l'ambiance était assez légère en cet instant. alors pourquoi pas ne pas rigoler un peu avec une robe qui n'est pas du tout dans mon style. Je souris à sa remarque. « Oh beh si tu m'en trouves une plus belle que ça... je ne dirais pas non, non plus. » Je le regardais droit dans les yeux tandis qu'il s'approchait de moi. Son toucher sur ma joue m'électrisa. Il était si doux. Je ris même à ses mots. « ... Ce serait dommage de me l'enlever sans même avoir pris le temps de la voir sur moi non ? ... Mais qui sait ? J'pourrais aussi ne pas rappeler du tout ?  » J'avais un petit sourire fin et malicieux. Il me rendait même joueuse. Décidément. Ce type. A peine rencontré que je me mets à agir avec lui comme si ça faisait déjà plusieurs mois que je le fréquentais. L'alcool y était aussi pour quelque chose, mais tout de même. Et puis il m'embrassa. Je l'embrassais en retour. Je ne sais pas trop ce qu'il me prenait avec lui. Normalement, je ne franchis pas les étapes aussi vite. Mais comment faire autrement quand déjà l'homme avec qui vous êtes, vous donne des frissons dès qu'il se tient là, et vous offre une caresse ? Dès que sa main vient toucher la votre ? Le pire là dedans - ou le meilleur ?- c'est que j'aime quand il m'embrasse.

Quand il rompt le baiser et me demande s'il doit me ramener, je redescend d'un coup sur terre en me demandant déjà ce qu'il me prend. Il me rassure, il est doux, mais je ne peux pas m'empêcher d'avoir peur tout de même. Et si lui aussi m'abandonnait comme Ren l'avait fait ? Je finis par lui prendre la main et, ma guitare sur l'épaule, je prends déjà la direction de mon immeuble pitoyable. « ... Pourquoi pas ? » Je n'ai honte de rien. Même pas de l'endroit où je vis. C'est pauvre, c'est triste, c'est même assez abîmé et peu entretenu, mais c'est le seul loyer que je peux arriver à me payer. J'ai connu pire ceci dit. Et je suis mieux là, avec un toit sur la tête que dehors dans la rue. Je ne sais même pas ce qu'il pourrait penser en voyant l'endroit où j'habite.

Une fois arrivée devant la porte de mon immeuble, je m'arrête. Pas parce que j'ai pas envie qu'il vienne, mais parce qu'il s'arrête là le premier, me disant déjà bonne nuit. Je reste interdite un moment. Avant de sourire un peu. « Baka... » J'ouvris la porte et lui tenant toujours la main, je l'invitais carrément chez moi. « T'as bu... Autant que moi... Et tu crois que j'vais te laisser errer dehors ? Tu veux que j'me fasse un sang d'encre ? Non. Dors ici. Et tu rentreras chez toi demain matin. » A peine entrée, je posais ma guitare dans son espace dédié de la pièce principale et puis je me mis à traverser le petit deux pièces en rangeant quelques affaires qui traînent. Je ne pourrais cependant pas lui proposer de dormir ailleurs qu'avec moi. Quand on a pas les moyens d'avoir un lit et un canapé, on ne les a pas.

©COPYRIGHT-Codes By Hyunnie
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Jeu 23 Oct - 22:01




What a pleasure ... To meet you, I mean...

On fait parfois des rencontres plus incroyables que les autres.

J'étais plutôt bien à la raccompagner chez elle. Il faut dire, que je n'avais pas eu l'occasion de ramener une jolie fille ; en dehors de mon travail ; depuis un petit moment. Ah ! J'avais l'impression d'être rouillé et un vieux machin à présent. Sur la route, j'avais timidement passé mon bras au fur et à mesure autour de sa taille. J'avais fait semblant de lui faire éviter quelque chose sur le trottoir pour venir discrètement poser ma main sur sa taille. Elle était fine. Cela faisait plaisir à toucher. Certes, je n'avais pas à agir de la sorte, cela serait même mal vu par mes aînés. Ma grand-mère m'aurait sûrement tiré l'oreille en disant que je ne devais pas me comporter de la sorte avec une dame. Et mon grand-père m'aurait déjà mis son pied au fesse. Souriant un peu, j'ignorais déjà pourquoi j'avais pensé à eux. Oui, l'alcool n'était pas trop bon, la preuve j'avais passé la trajet à réfléchir sans me rendre compte qu'on était déjà à destination. Je ne lui avais pas réellement fait la conversation. La honte. Je lui avais souhaité de passer une bonne nuit tout naturellement. Mais elle lâcha un « baka ». Je l'avais déjà entendu dans les anime que je regardais plus jeune. Il me semble que ce n'était pas très flatteur sans être trop méchant non plus vu la manière qu'elle l'avait dit. Rah ! Cela voulait dire quoi déjà ? Je l'avais sur le bout de la langue. Si je pouvais le cracher par terre, peut-être que j'aurais ma réponse.

Sentant ma main se faire kidnapper je suivais la jeune femme dans son logement. Un peu surpris de me faire emporter de la sorte. Rentrant chez elle, j'avoue j'avais rapidement passé les lieux au scanner. Oui, j'avais l'habitude de tout repérer quand je rentrais quelque part pour la première fois. De quelle manière était placé les objets, la lumière présente dans la pièce et surtout les points de sorties. C'était une fâcheuse manie que j'avais, je pouvais même retrouver facilement une anomalie dans un logement en sortant et rentrant après. Mon boulot, me demandait d'être hyper attentif et avoir une très bonne vision. «  Tu es sûre ? Je ne voudrais pas te déranger ou te donner l'impression de m'imposer.  » Même si au fond, je devais avouer que j'étais ravi de rester ici avec elle. J'allais sûrement pouvoir en savoir plus sur elle. Après avoir retiré mes chaussures par respect, mais aussi par habitude, j’avançais dans son logement. Cela me changeait considérablement de mon appartement. Il faut dire que j'y vivais avec des colocataires, nous avions donc de la place pour pas nous marcher dessus. Mais le logement de Aoi n'était pas désagréable au contraire. «  Tu es bien ici ?  » Me baladant dans la pièce à vivre, je finis par poser mes fesses, en soupirant doucement. Ce que boire pouvait être fatiguant par moment. « Bon ! Tu me fais un défilé en robe toute mignonne. Que j'évalue si l'autre était si moche que cela ?  » Elle pouvait même faire un défilé en petite tenue, mais cela serait sûrement plus difficile à négocier d'entrée de jeux non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Mer 19 Nov - 20:36



What a pleasure... To meet you, I mean...



Honnêtement, je ne cherchais même plus à comprendre ce que je faisais. Jae Sun, je venais à peine de le rencontrer que je l’avais fait venir chez moi. A quel prix et avec quels risques ? Je m’en foutais. Certes peut-être que dès le lendemain il partirait direct, sans un mot. Mais ce serait son droit. Je n’ai pas à commencer à m’attacher à un homme aussi vite. Alors que l’on se rendait à mon appartement, j’avais bien deviné sa méthode pour pouvoir passer son bras autour de ma taille. Plus ça allait ce soir, plus on se rapprochait. Je ne sais pas jusqu’où on ira comme ça. Et je n’ai pas vraiment envie de le savoir. J’aurais pu le laisser partir, ne pas le faire franchir le seuil de ma porte, mais non. J’avais fait l’inverse.

Et tandis que je rangeais deux trois choses, je le laissais s’installer sur le canapé lit. « Tu ne me déranges pas et tu ne t’imposes pas, c’est moi qui t’invites non ? Alors cesses de te prendre la tête. » Je lui souris. Je jetais un regard à mon courrier ramassé en entrant. Des factures comme d’habitude. Je laissais ça sur la table, ce n’était pas bien urgent. Cela me faisait vraiment drôle qu’il soit là. Il était le premier après Angie a y avoir mis les pieds. Je n’étais pas encore bien habituée. Trop de choses fusaient dans ma tête. Je haussais des épaules à sa question. « C’est tout ce que je suis capable de me payer pour l’instant... Et puis, j’ai déjà connu pire que ça comme... Enfin, au moins ici, j’ai un toit et de quoi me chauffer.» J’avais déjà vécu dans un endroit bien où il faisait bien plus froid que ça. « Et puis pour moi seule c’est suffisant non ? »

Je finis par retirer mes chaussures et m’installai à côté de lui. Je ris à sa demande. « J’ai pas autant de robe que ça tu sais. Je n’en ai même qu’une seule pour dire vrai. Que je ne sors pratiquement plus jamais. » Je lui jetais un regard. Peut-être qu’il serait temps de la sortir ? Je souris. « Mais ça pourrait bien changer très vite. » Je me levais et alla vers mon placard, où je pris tout ce qu’il me fallait. Et puis je filais à la salle de bain où je me changeais. Elle n’avait rien de sexy cette robe. Elle était toute simple même : noire, et décorée de broderies dorées. Je ne l’avais mise qu’une fois. Et la remettre ainsi me faisait un drôle d’effet. Alors j’étais sortis un peu timidement de la salle de bain, me demandant vraiment comment il me verrait là-dedans. Ça ramenait des souvenirs un peu douloureux, mais je faisais de mon mieux pour ne pas y penser. Je le fixais en attendant qu’il exprime un avis.

©COPYRIGHT-Codes By Hyunnie
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   Jeu 22 Jan - 18:35

=


What a pleasure ... To meet you, I mean...

On fait parfois des rencontres plus incroyables que les autres.

Je continuais de regarder chez elle assez curieux pour le coup. Je souriais assez ravi. C'était petit certes,mais assez conviviale. Je ne me sentais pas mal à l'aise ici. Peut-être que mon état alcoolisé m'aidait à me sentir bien. J'étais persuadé que je pouvais me sentir très bien et à l'aise parmi des délinquants. «  Oui, et puis quand c'est petit c'est pratique... Il faut se serrer si tu invites un bel homme chez toi … Un peu comme moi.  » Souriant en coin, j'abordais une approche de charmeur. Après tout, il fallait bien qu'elle me trouve des avantages non ? La voyant s'installer à mes côtés, je souriais de plus belle. Il est vrai que je me serais bien penché pour lui voler un petit bisou, mais je n'étais pas assez rapide. Elle était déjà debout, prête à me montrer sa fameuse robe. Elle en avait qu'une seule, c'était dommage, j'aurais bien voulu en profiter un moment. Il faut voir le côté positif sinon … J'allais peut-être pouvoir la déshabiller plus vite. C'était mal de penser et espérer quelque chose non ? Enfin je n'étais sûrement pas capable de tenir de debout encore tout seul. J'attendais sagement tout en regardant autour de moi de nouveau. Oh ! Cela était intéressant tout de même. Je pouvais fouiller ? Non, pas réellement. Je n'étais pas sûr de pouvoir me lever. Peut-être en roulant sur le sol ? J'avais un doute que cela soit très sexy à voir. Prenant une posture virile et légèrement sexy, j'attendais la belle demoiselle. Elle ne manqua pas de se montrer. Une robe noire et un peu dorée. Oh, je restais à la regarder un long moment. Elle était vraiment belle dans cette robe. J'étais réellement sous le charme. Il est vrai que c'était dommage de la voir dans une couleur sombre alors qu'elle avait un sourire qui rayonné. «  Wooh ! Tu es réellement très belle. Tu fais classe et branchée.  »

Me hissant de mon assise, je m'approchais d'elle pour faire semblant de la juger. Je prenais le temps de faire le tour de la demoiselle avant de m'arrêter dans son dos et sourire. « Tu devrais porter plus souvent des robes, cela te va très bien.  » Attrapant les mèches de la demoiselle, je les mettais sur le côté pour dégager un côté de son cou. «  Il te manque juste un petit quelque chose... » Déposant un doux baiser dans son cou, je laissais mes mains se poser sur ses hanches. Sans être trop basses pour passer pour un pervers, mais pas trop haute non plus afin de lui faire remarquer mon intérêt pour elle. «  C'est déjà mieux ainsi. » Me collant légèrement contre elle, je la fis se déhancher légèrement. A la voir en robe, je ne pouvais que profiter de ses courbes harmonieuses.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...   

Revenir en haut Aller en bas
 
FT. JAE SUN || What a pleasure... To meet you, I mean...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 1-
Sauter vers: