Partagez | 
 

 Deep vengance is the daugter of deep silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Deep vengance is the daugter of deep silence   Jeu 3 Nov - 10:27



Deep vengance is the daughter of deep silence

ft JinHyun


Il est bientôt une heure du matin, et mes recherches tournent en rond. J’ai mal à la tête à force de fouiller dans les documents que mon frère a réussis à récupérer pour moi. Je ne comprends pas… J’ai l’impression de passer à côté de quelque chose d’essentiel… Ce n’est pas normal qu’après tout ce temps passer à chercher je ne tombe sur rien de concret… Si avant je me contentais de massacrer tous les vampires que je croisais en me disant qu’un jour le coupable finirait par y passer aussi. J’ai fini par comprendre que ça ne rimait à rien et que celui qui avait fait ça avait sûrement saisi depuis longtemps ma technique ridicule… Alors j’ai changé de méthode et j’ai entrepris des recherches poussées, j’y consacre presque tout mon temps. Pourtant ça ne mène à rien… Comme si quelque chose m’empêchait de voir la vérité…
Je soupire doucement et range tous les documents correctement avant de quitter les lieux. J’essaie de ne pas trop perdre de temps pour rentrer. Il est déjà tard, Jin va sûrement m’en vouloir de rentrer en plein milieu de la nuit comme ça…  
En même temps  ce n’est pas très facile maintenant qu’il fait parti de la milice… Étant le bras droit de Keegan, ce n’est plus très facile pour nous… Nous servons des causes complètement différentes…

Sur le chemin, je fais un tour par le quartier jeune pour me nourrir. Un autre problème, c’est que j’ai la sensation que mon statut de level 1 ne va plus durer très longtemps… J’ai passé un temps anormal en tant que level 1. Il est rare qu’un vampire le reste plus d’un an…
Mais même si je n’ai aucune volonté de passer au level suivant, mon comportement fait inévitablement rapprocher l’échéance…

Quand j’arrive enfin à la maison, il est presque 2h. JinHyun va sûrement m’en vouloir de rentrer si tard…
Je le trouve installé sur le canapé, la télé allumée, sûrement entrain de m’attendre…
Je referme la porte derrière moi et me débarrasse de ma veste avant de venir m’installer à côté de lui posant ma tête contre son épaule.
Voir que ses reproches ne m’énervent même plus me confirme de nouveau que la nervosité caractéristique les level 1 est belle et bien entrain de me quitter…

« - Je n’arrive à rien… Je ne comprend pas pourquoi toutes mes recherches me mènent à rien… J’ai l’impression de manquer quelque chose d’évident... »

Pour une fois, je me confis un peu… Tant pis pour lui si il n’approuve pas. De toute façon j’ai l’impression qu’il ne peut pas me comprendre….

_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Jeu 3 Nov - 11:58

Il est déjà 23h30 lorsque je rentre du travail. Epuisé, j’espère trouver Sei Wong à la maison. Je n’ai qu’une envie : me réfugier dans ses bras et m’y endormir jusqu’au lendemain. Cependant, c’est sans surprise que je trouve l’appartement vide. Un soupir m’échappe tandis que je me dirige à l’étage, une bonne douche me fera du bien, et puis ça m’occupera en l’attendant.

La journée a été longue, déjà au garage, il y a eu un bon nombre de voiture à réparer, et rien n’était qu’une simple formalité. Il m’a fallu crier après les fournisseurs pour être livré dans les prochains jours, le retard de ces derniers commençant à me mettre dans une situation compliquée. Et comme si ça ne suffisait pas, la milice m’a appelé pour une mission de dernière minute, la capture d’un nouveau-né jugé trop dangereux. Il m’a fallu le questionné, je préfère passer les détails de cet interrogatoire dont mes supérieurs n’ont été qu’à moitié satisfait. Je suis trop doux paraît-il.

Après une douche bien chaude, je me change, troquant mes vêtements sales et tâchés de sang contre un jogging et marcel. Pour faire passer le temps qu’il me reste à attendre mon petit-ami je décide d’allumer la télé et m’installe sur le canapé, regardant les programmes défiler sous mes yeux sans même les voir. A vrai dire, mon esprit est tourné ailleurs. Vers la milice, vers Sei, vers notre avenir.

Ca fait quelques temps que ce rythme s’est installé, et je le supporte de moins en moins. On ne se voit presque plus, et on s’en veut l’un l’autre des activités que nous exerçons. Autant dire que les temps ne sont pas les meilleurs pour nous.
Perdu dans mes pensées, je ne vois pas le temps passer et me mets à somnoler.

Ce n’est que vers 2 heures du matin que le bruit de la porte qui s’ouvre et se ferme me réveille. J’ouvre les yeux et les laisse se poser sur la silhouette de ma moitié qui vient naturellement s’assoir à mes côtés. Il pose sa tête contre mon épaule tandis que je ne peux m’empêcher de lui faire un énième reproche.

« Bébé, t’as vu l’heure qu’il est .. ? »


Il n’en a que faire, il ne relève pas. A ma plus grande surprise, il me parle de ses activités. Il se confit à moi, et c’est plutôt rare.

« Je n’arrive à rien… Je ne comprends pas pourquoi toutes mes recherches me mènent à rien… J’ai l’impression de manquer quelque chose d’évident... »

Avec toute la tendresse que j’éprouve pour lui, je le prends dans mes bras, glissant une main dans ses cheveux d’ébènes. Je dépose un baiser contre sa tempe, là où son sang bat à tout rompre et où ses veines délicates se dessinent sous sa peau blanche comme neige.

« Tu veux m’en parler .. ? Peut-être que si tu me racontais je pourrai t’aider, parfois ça aide d’avoir un regard extérieur … »

C’est la première fois que je lui propose mon aide pour ses recherches que je n’approuve pas vraiment. Mais au stade où nous en sommes, j’ai la sensation qu’il n’y a que cela qui pourrait nous rapprocher, alors je tente le coup. Et puis je l’aime tant … N’est-ce pas de mon devoir de l’épauler dans ce genre de moment ?

« J’aimerai vraiment t’aider mon cœur … Je sais que ça compte pour toi … »

Il est toute ma vie, je lui dois bien ça …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Ven 4 Nov - 8:23

« J’aimerai vraiment t’aider mon cœur … Je sais que ça compte pour toi … »

Je soupire doucement. Je me doute que si il pouvait il le ferait, mais je suis certain qu’il ne pourra pas… Je ne sais même pas pourquoi je lui en parle, ça ne fera pas avancer les choses, à mois que…

« Bien sur que ça compte ! Ce n’est pas normal qu’après autant de temps et d’énergie, je n’ai toujours rien… Je connais quasiment tous les vampires transformés à cette époque, pourtant ça correspond jamais... »

Grâce à mon frère et mon nouveau rôle à ses côtés, j’ai accès à beaucoup de document de la milice, sans avoir besoin de me glisser discrètement chez mon enfoiré de créateur pour subtiliser des documents et ensuite me faire tabasser pendant des jours.
C’est comme si j’étais un membre fantôme de la milice, mais sûrement pas pour la servir. Mon frère y joue un rôle important mais pour mieux la faire tomber…

Je retire mes chaussures, les laissant tomber en bazar sur le sol et étend mes jambes sur le sofa, m’appuyant contre lui.

«  Tu ne peux pas m’aider Jin... »

Je ferme les yeux, me perdant dans mes pensées. Et hésite avant d’ajouter :

« Jun Min possède une ou deux dossiers sur des vampires auquel je n’ai pas accès… Si tu pouvais les récupérer… Ca serait facile pour toi, tu n’as qu’à profiter d’une de tes « missions » »


Je fixe l’écran qui diffuse des flashs lumineux dans la pièce. Le connaissant, il n’acceptera pas… Pourtant il sait que si il ne le fait pas j’irais chercher ces papiers moi même à mes risques et périls….

_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Ven 4 Nov - 9:07

« Bien sur que ça compte ! Ce n’est pas normal qu’après autant de temps et d’énergie, je n’ai toujours rien… Je connais quasiment tous les vampires transformés à cette époque, pourtant ça correspond jamais... »

C'est évident qu'il allait mal le prendre. Néanmoins, il y a quelques mois, il serait littéralement sorti de ses gongs et aurait été bien plus énervé que ça. A croire qu'il commence enfin à évoluer vers le level 2. Rares sont les vampires qui stagnent aussi longtemps au level 1.
Il retire ses chaussures et s'étend de tout son long, prenant appuie sur moi. Malgré le ton qu'il vient d'employer, je le serre dans mes bras, cherchant à le réconforter, espérant que cela puisse le calmer. Je n'ai ni l'envie ni la force de lui faire une quelconque remarque.

« Jun Min possède une ou deux dossiers sur des vampires auquel je n’ai pas accès… Si tu pouvais les récupérer… Ca serait facile pour toi, tu n’as qu’à profiter d’une de tes « missions » »

Mon regard se pose sur lui, plutôt surpris qu'il me demande une telle chose. Il sait que je n'accepterai jamais, que je ne compte pas trahir la milice. Pourtant il en parle quand même, le regard rivé sur la télé qui diffuse je ne sais quelle absurdité en cette heure tardive. Je ne réponds rien, me contentant de l'observer, impassible. Pourquoi me demande t-il cela ? Est-il seulement sérieux ? Si il l'est, je devrai me considéré chanceux qu'il me propose un tel rôle, mais je ne sais pas si je peux l'accepter. Je suis partagé entre mon devoir de milicien et celui de petit ami. Le second est sensé être le plus important, mais le premier m'ordonne de le mettre de côté. Pourquoi faut-il que tout soit toujours compliqué lorsqu'il s'agit de la vengeance de Sei ... ?

« Il est tard, on devrait aller se coucher ... Je suis exténué. »

Je ne lui demande pas son avis et me lève avant de le porter jusqu'à la chambre. Ca fait des heures que j'attends de pouvoir me coucher avec lui, alors maintenant qu'il est là, je vais enfin pouvoir me reposer. Et puis ça m'évite de lui donner ma réponse, puisque moi-même je ne la connais pas.
Doucement, je dépose mon âme-soeur sur le lit et m'allonge à ses côtés, venant me blottir contre son torse.

« Bonne nuit mon coeur ... »

*****

Deux jours ont passé, et je n'ai toujours pas donné ma réponse à Sei concernant le vol des documents. Moi-même j'hésite encore.
Me voilà chez JunMin, comme souvent en ce moment. Il m'a encore assigné l'une de ces missions que je déteste le plus, soit-disant pour forger mon caractère et prouver mon engagement envers la milice. Comme si ce dernier pouvait se mesurer grâce aux cris de mes victimes ...
Mon mentor est absent, ce qui ne change pas vraiment de d'habitude. Je suis seul dans l'immense demeure. Enfin presque, ma victime m'attend dans l'un des salons non loin du bureau de Jun Min, sans doute ligoté à une chaise au moyen de chaîne en argent qui a coup sûr lui brûle la peau.
Afin de prendre connaissance du cas d'aujourd'hui, je fais un détour par le bureau du principal tortionnaire, allant chercher le dossier qui m'intéresse. Ce dernier m'attend sur le bureau en noyer, un post-it à mon nom apposé sur le dessus. Je soupir et m'en empare, feuilletant sans grande conviction la composition du dossier. Un level 1 accusé de trafiquer le sang des anciens sous forme de Bloody Stream. Cas classique. Je soupire et lève les yeux au ciel, mon regard retombant sur un placard contenant bon nombres de dossiers sur les vampires de la ville. « Jun Min possède une ou deux dossiers sur des vampires auquel je n’ai pas accès… Si tu pouvais les récupérer… Ca serait facile pour toi, tu n’as qu’à profiter d’une de tes « missions » » Je jette un rapide coup d'oeil autour de moi, sans surprise, il n'y a personne. Alors, à pas prudent, je me dirige vers le-dit placard et essaye de l'ouvrir. A ma plus grande surprise, il est ouvert.

Dix minutes plus tard, je ressors du bureau avec trois dossiers sous la main. Celui de la victime, et deux pour Sei. Je m'aventure dans le petit salon où le level 1 m'attend et pose les trois dossiers sur un meuble. Je n'en ouvre aucun. Je connais plus ou moins celui de ma victime, quant aux deux autres, je les lirai chez moi avant de les donner à Sei. Je préfère m'assurer de ce qu'il va découvrir afin de prévenir sa réaction.

« Si tu pouvais te montrer bavard dès maintenant, ça arrangera tout le monde. Je n'aurai pas à te torturer et tu n'auras pas à souffrir. Alors, qui est ton fournisseur ? »

C'est maintenant que mon travail ingrat commence ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mar 8 Nov - 20:16

Deux jours que je n’ai pas de réponse. Je vais devenir fou tellement ça m’énerve. Au point ou nous en sommes, qu’il prenne ses couilles et me dise non puisque monsieur a trop peur de JunMin pour m’aider. Enfin j’espère que c’est bien par peur et pas pour une quelconque raison de fidélité...
En plus il faut toujours qu’il se pointe à la maison avec l’odeur de ce connard partout sur lui ! Ca me donne envie de vomir que ma maison puisse prendre son odeur.
J’en déduis d’ailleurs qu’il passe tout son temps chez lui. Ca me met tellement sur les nerfs que je finis par le suivre lorsqu’il va sois disant travailler aux heures ou son garage est fermé.
Je me demande bien ce qu’il peut foutre pour la milice.

Pas facile de suivre sa trace tout en restant discret. Mais mes sens sont moins confus que d’habitude. Comme si ils commençaient enfin à s’améliorer… C’est d’ailleurs tellement étrange de pouvoir ressentir le monde correctement pour la première fois depuis des années... Mes oreilles ne sifflent pas au moindre bruit, mon odorat n’est pas agressé au moindre relan, au contraire, j’arrive à sentir correctement et de manière précise.
Ca me fait réaliser à quel point mes sens sont agressés en temps normal… J’ai la tête beaucoup plus légère sans toutes ces sensations qui fusent de part t d’autre pour ne former qu’un brouillard confu. Et j’arrive à le traquer plus facilement, en laissant de grandes distances entre nous.

Quelle surprise de découvrir qu’il se rend chez l’autre connard. Je continu de le suivre, sauf que lui, il rentre sans soucis, mais moi il me reste encore à affronter le système de sécurité. Jun Min en a eu marre que je m’introduise chez lui, alors autant vous dire qu’il possède le truc le plus pointu pour empêcher les autres vampires de pénétrer sur son territoire. Pas de chance, mon frère se sert toujours de moi pour récupérer ce dont il a besoin chez ses congénères alors je suis devenu un expert dans la matière.

Après une bonne quinzaine de minutes à chercher la meilleure entré, je suis enfin chez lui. Pour m’être déjà fait enfermé dans le bureau alors que j’essayais d’y voler des trucs, et m’être fait battre à mort après, je sais que c’est la pièce impénétrable. Seul un allié de Jun Min pourrait y rentrer, soit quelqu’un comme Jin…

Je peux sentir une autre présence vampirique ici. Au départ, je pense naturellement a un autre larbin de mon créateur et ne m’en soucis pas trop.
Je me glisse furtivement dans les couloirs du palais qui lui sert de baraque cherchant à retrouver JinHyun. Peut être que je pourrais le forcer à récupérer les papiers pour moi si je suis sur place…

Un bruit sourd, suivit d’un cri. Je sursaute brusquement, cherchant automatiquement d’ou ça vient, sans comprendre de quoi il s’agit. Aussitôt de me précipite vers sa source, ayant réussis à la localiser, ce qui m’étais jusqu’ici impossible...

Me voilà dans l’entré du salon. Face à moi JinHyun et un autre vampire, des serpents d’argent autour des pieds et des mains. C’est seulement maintenant que je réalise qu’il s’agit tout simplement d’un prisonnier et non d’un vampire aux ordres de JunMin. Je constate alors qu’il s’agit d’un simple level 1, prisonnier dans ce que j’associe moi même à un enfer.

Je suis incapable de bouger face à cette scène. J’ai la sensation de me voir moi même, enchaîner sur une chaise face à mon bourreau, avec cet argent qui me brûle la peau et qu’il me force à subir sans même pouvoir me défendre. Venir voir les coups sans rien pouvoir y faire, ressentir les os céder et la peau se déchirer, incapable de se régénérer à cause des effets destructeurs de ce métal.
Sauf que cette fois, c’est bien JinHyun le bourreau, pas celui que je hais le plus au monde, mais bien celui que j’aime le plus au monde.
Mes yeux deviennent humides de sang eux même, me brouillant la vue, dévalant mes joues face à cette scène qui s’offre à moi.

Son regard croise le mien, me faisant sortir de ma torpeur. Sans lui laisser le temps de réagir je me précipite sur lui, le poussant aussi loin que possible de sa victime.

«  - T’as pas le droit ! »


Le cri s’échappe tout seul de ma gorge, accusateur. Ma voix tremble, secoué par un mélange de colère et de déception.
Comment peut-il faire ça ? Comment peut-il agir comme mon créateur ?
Je suis mal placé pour parler me diriez vous ? Et pourtant, malgré tout le mal que j’ai pu faire, je ne peux pas laisser ce tout jeune vampire souffrir sous les mains de la personne que j’ai si longtemps vu comme la plus douce du monde.
Sans réfléchir je me saisis des chaînes d’argent qui entrave ce parfait inconnu et lui retire comme je peux, malgré les brûlures qu’elles infligent à mes mains.

_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Ven 11 Nov - 21:41

J'entame malgré moi la séance de torture. Je déteste faire ça, je ne suis pas violent, bien au contraire. Malheureusement, c'est la première étape de mon engagement dans la Milice. Il me faut passer par là pour avoir accès à un rôle plus important. En d'autres termes, je n'ai pas le choix si je veux que JunMin m'accorde sa confiance.

Je n'ai pourtant pas l'occasion de terminer mon interrogatoire que mon petit ami apparaît dans l’entrebâillement de la porte. Que fait-il là ?! Il n'est pas sensé être ici, chez son principal tortionnaire, et encore moins me voir dans une telle situation. Ce n'est pas pour rien que je ne lui parle pas de ce que je fais au sein de la Milice, il serait dévasté s'il venait à l'apprendre.

Mais c'était sans compter sur sa soudaine apparition. Il ne me laisse pas le temps d'ouvrir la bouche et se jette sur moi, me projetant loin de ma victime.

« - T’as pas le droit ! »

Son cri est accusateur, sa voix lourde de reproches. Ce que je comprends. J'aurai aimé qu'il ne soit jamais au courant ... Je n'ose pas imaginer comment il va me voir à présent, il va me détester, surtout après ce qu'il a vécu dans cette pièce ...
Aussitôt après m'avoir éloigné, il se charge de libérer le jeune vampire sur qui j'avais pour mission de m'acharnais, ce dernier ne perdant pas de temps pour s'enfuir, remerciant ma moitié à travers ses sanglots. Je me mords la lèvre devant la scène, ne pensant pas au répercusion sur ma "carrière", mais plutôt sur mon couple. Car il va de soi que ça va être compliqué entre nous pendant une longue période, il va m'en vouloir pendant longtemps, et je ne pourrai jamais me faire pardonner, j'en ai bien conscience.

« - Sei Wong, qu'est ce que tu fais ici ? Tu n'aurais jamais dû venir ...! »

Ne sachant pas comment l'apaiser, je m'avance vers lui et pose mes mains sur ses épaules, espérant l'empêcher de partir.

« - Ecoutes, je ne fais pas ça par plaisir, tu dois me croire ! Et puis tu n'as pas le droit de m'en vouloir, tu as déjà fais bien pire que moi ! Certes c'était pour ta vengeance, mais un crime reste un crime, tu ne peux pas m'en vouloir Sei .. »

Mon regard est empli de détresse, de sincérité, mais surtout de peur. Je ne veux pas qu'il s'éloigne, pas pour ça. Je sais que notre relation tient à pas grand chose, et je ne gâcher ça pour rien au monde, pas lui, pas à cause de ce boulot ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Sam 12 Nov - 10:06

Mon regard croise celui désespéré du jeune vampire avant qu'il ne s'échappe malgré ses blessures.
Les larmes continuent de dévaler mes joues quand il pose ses mains sur mes épaules. Un mélange de colère et de deception.

« - Ecoutes, je ne fais pas ça par plaisir, tu dois me croire ! Et puis tu n'as pas le droit de m'en vouloir, tu as déjà fais bien pire que moi ! Certes c'était pour ta vengeance, mais un crime reste un crime, tu ne peux pas m'en vouloir Sei .. »

Mes poings se crispent si fort que mes jointures blanchissent.
Ma main se porte d'elle même à mes lèvres. Je ne sais même plus comment réagir. Au delà de me mettre hors de moi, ses mots et son comportement me brisent le coeur.
Je ne peux pas nier ce que j'ai fait. Mais est ce que pour cette raison je dois laisser un enfant à peine transformer se faire malmener ?

"Salop..."

Les mots m'échappent tout seuls, malheureusement sincères. Je n'arrive pas à croire qu'il se serve de ça pour justifier ces crimes... Comme si ce que j'avais fait, aussi grave cela puisse être, justifiait ses actes à lui.

"Ça ne t'excuse pas ! T'as pas le droit d'excuser tes crimes par les miens ! En aucun ça te donne le droit de faire ça !"

Je recule d'un pas, les larmes continuant de dévaler mes joues, je ne veux pas qu'il me touche.

"Je ne me rendais pas compte ! Tu le sais très bien ! Tu sais très bien ce que c'est de perdre le contrôle ! Toi tu fais ça en en ayant parfaitement conscience !"

Ma voix se brise sur les derniers. Depuis combien de temps ? Combien de vampire ? Ont ils tous subit la même chose que moi..?

J'ai l'impression de soudainement prendre conscience de ce pourquoi je me bas... Pas pour mon frère, parce que c'est lui qui m'a éduqué et tout appris, mais parce que moi aussi je suis convaincu que les régime de terreur mener par la milice doit prendre fin...




_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Sam 12 Nov - 10:56

Comme c'était à prévoir, il pète littéralement un câble. Des larmes de sang s'écoulent sur ses joues enfantines, me brisant le coeur. Je me sens tellement coupable ... Je sais que mes actes sont impardonnables, mais je ne veux pas qu'il me déteste à cause de ça, j'en mourrai si c'était le cas. Je me surprends même à penser que j'ai bien fais de voler ces documents, peut-être que cela adoucira ma sentence quand il les aura en main ... Néanmoins, je ne vais pas lui donner tout de suite, je préfère y jeter un oeil avant.

Il s'éloigne, ses poings tant serrés qu'on croirait que ses os vont se briser d'eux mêmes.

" Salop ... "
" Sei, je t'en prie, écoute moi ... "

Il recule encore d'un pas, et je n'ose pas avancer. Comme si ce pas en avant pouvait tout détruire entre nous. Cependant, il ne m'écoute pas, et ses paroles pleine de rancoeur m'atteignent en plein coeur.

"Ça ne t'excuse pas ! T'as pas le droit d'excuser tes crimes par les miens ! En aucun ça te donne le droit de faire ça ! Je ne me rendais pas compte ! Tu le sais très bien ! Tu sais très bien ce que c'est de perdre le contrôle ! Toi tu fais ça en en ayant parfaitement conscience !"

Ma vue se brouille, gênée par les larmes sanglantes qui menacent de couler. Je n'avais jamais envisagé les choses sous cet angle. Egoistement, je n'avais pas fais le rapprochement avec les traitements qu'avait pu subir ma moitié. Pour moi, c'était complètement différent. Je n'approuvais pas le mauvais traitements que JunMin avait pu faire subir à mon amour, loin de là, ni même ceux infligés à ces suspects, mais pour moi, c'était deux choses différentes. Les vampires que j'avais pour ordre d'interroger étaient des criminels, ils avaient fait quelque chose qui allait contre nos lois, alors que Sei était innocent ... Et même s'il ne l'était pas, ses coups n'étaient aucunement justifiés.

" Je ne justifie pas mes actes par les tiens bébé, je sais que ce que je fais est atroce, mais crois moi je n'ai aucune envie de faire ça ..! Tu me connais, je déteste la violence ! Je ne ferai pas ça éternellement, ce n'est qu'une étape à passer pour gagner la confiance de Jun Min, ça ne durera pas, je ne supporterai pas que ça puisse durer, tu le sais ..! Je t'en prie Sei, ne m'en veut pas ... Tu sais bien que c'est pour nous que je veux intégrer la milice, pour améliorer notre situation ... "

Je ne sais quoi ajouter. Je ne peux pas me justifier, et j'en ai conscience. Je ne peux que le supplier, c'est misérable. Et même avec ça, je sais qu'il m'en voudra toujours. Mais jamais autant que moi ...
Dans un ultime geste je me rapproche et le saisit dans mes bras, le serrant de toutes mes forces par peur qu'il s'échappe.

" Tu peux me détester autant que tu veux pour ce que tu viens de voir, tu ne me détesteras jamais autant que moi je me déteste de faire ça ... Je t'en supplie Sei, ne me rejette pas ... Pas maintenant ... Tu sais que j'en mourrai ... "

Je ne cherche en aucun cas à lui faire du chantage affectif, je ne fais qu'énoncer la vérité. Je ne peux pas vivre sans lui, et vu l'état de notre couple ces derniers temps, j'ai bien peur que ce soit la dispute de trop ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Dim 13 Nov - 3:31


J'arrive à peine à bouger, restant de marbre, une main portée à mes lèvres tandis que mes larmes ne veulent pas cesser de dévaler mes joues.
Même quand il me prend dans ses bras je reste immobile, incapable de réagir.
Je n'ai plus la force de lui faire regretter ce qu'il a fait. Pourtant il le mérite amplement. Mais ça ne servira à rien et ça ne sera qu'une nouvelle excuse pour dire que c'est moi qui suis instable.

Un sanglot m'échappe, secouant légèrement mon corps pétrifié. Il n'aime pas ça ? Il le fait en attendant de gravir les echelons. Mais pourquoi faire ? Pour ensuite laisser d'autres s'occuper de ça ? Ça ne changera rien...

"Pour gravir les échelon ? Et après tu laisseras d'autres s'occuper de ça ?!
C'est ça que tu veux devenir JinHyun ? Tu veux être de ce côté ?"

Je le laisse m'enfermer dans son étreinte sans même y répondre, ayant à peine la force de me dégager. Je le pensais si différent d'eux... J'ai toujours cru que j'étais en sécurité avec lui... Alors qu'en fait il exactement pareil, exactement eux. Eux qui n'ont jamais élucidé le meurtre de mes parents parce que c'était trop futile une petite famille d'humain détruite. Eux qui veulent m'éliminer pour tenter de réparer l'injustice qu'ils ont laissé faire.

"Je suis tellement déçu..." ma voix se brise sur ces mots. Je suis sincère, et c'est bien ça qui me fend le coeur. C'est comme si je venais de découvrir son vrai jour. Il n'aime peut être pas ça mais dans le fond ça ne le dérange pas plus que ça. Toujours cette excuse de "nous". "Je l'ai fais pour nous". À croire que c'est moi qui ai demandé ça...

"Je te croyais différent d'eux... Mais en fait tu es exactement pareil...!"

_______________________________

Ahn Sei Wong




Dernière édition par Ahn Sei Wong le Mer 16 Nov - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Lun 14 Nov - 20:40

Ses mots me glacent. Qu'il ne réponde pas à mon étreinte, ça, je m'y attendais, mais qu'il me dise ça ... je ne l'aurai jamais imaginé. Pourtant je les mérite amplement.


"Pour gravir les échelon ? Et après tu laisseras d'autres s'occuper de ça ?!
C'est ça que tu veux devenir JinHyun ? Tu veux être de ce côté ?"

Il s'échappe de mes bras, je ne cherche même pas à le retenir.. J'entends dans sa voix le dégoût et la déception, ceux-là même que je vois chaque matin dans le miroir. Je pensais tenir bon en me disant que ça nous permettrait de mieux vivre après, que je pourrai lui offrir tout ce qu'il n'a jamais eu, et que je pourrai le protéger contre la milice qui le met en tête de sa liste noire. Mais je n'ai rien pu faire de tout cela, je l'ai juste dégoûté de la seule personne en qui il semble avoir un semblant de confiance. Bon sang ce que je me hais de faire naître cette expression sur son visage innocent ... Je n'ai cependant rien pour me justifier. Aucune excuse, rien. Je suis seul coupable de la situation.

" Sei ... " un soupire m'échappe. Tais toi Jin, tais toi, tu ne feras qu'envenimer les choses. " Tu devrais partir avant que JunMin arrive, il sera là dans peu de temps, et j'ai aucune envie qu'il te trouve ici ... "

Je sens bien que je le déçois un peu plus. Néanmoins, je reste silencieux et le regarde partir, mes poings serrés à m'en faire blanchir les jointures.
A peine deux heures plus tard, me voilà au volant de ma voiture à éplucher les dossiers volés. Ma pommette me fait souffrir, et pour cause, elle est bleue à présent. Comme prévu, Jun Min s'est pointé, et il n'était pas vraiment content de voir que son suspect s'était échappé. Lorsqu'il m'a demandé des explications, j'ai dis que je l'avais laissé partir, que je ne pouvais pas continuer d'infliger un tel sort à ce qui avait été des êtres humains. Alors il m'a fait comprendre que ce n'est pas moi qui décide. Mon corps en est la preuve ambulante pour au moins deux jours. Mais même ça, je sais que c'est rien comparé à ce que Sei à subit, et comparé à ce que j'ai moi-même fais subir à d'autres levels 1.
Je parcours des yeux les documents, pensant que ma journée ne pourra jamais être plus horrible que ça. Et pourtant j'ai tort. Dans ses dossiers qui ressassent les noms de tous les levels 1 à une période donnée figure mon nom. "Heo Jin Hyun, 02 OCtobre 20XX". Au début, ça ne m'alerte pas trop. C'est évident que mon nom doit figurer quelque part dans les dossiers de la milice. La révélation ne vient qu'à la lecture du second document. Le rapport manuscrit de Jun Min sur un funeste événement. Le meurtre d'une famille humaine aisée, habitant dans les beaux quartiers. Le 23 Octobre de cette même année, celle de ma transformation. Des photos polaroids accompagnent les mots du milicien, montrant chaque détail du massacre.
Tiens, cette maison ... Ca me dit quelque chose ... Vaguement. Pourtant, humain, je n'étais pas du côté des riches. Du moins pas lorsque je vivais en Corée. Et l'argent n'a jamais été ma priorité en tant que vampire, mis à part lorsque j'ai rencontré Sei. Je n'ai jamais fréquenté le beau-monde, alors d'où peut me venir cette sensation de déjà vu ?
Meurtre par un level 1. Soif de sang. Vampires aperçus dans la zone : Park Hyo Shin [level 2 + mobile] - Kim Ethan [level 2] - Heo Jin Hyun [level 1]

Mon coeur s'arrête de battre. Qu'est ce que j'aurai bien pu faire là ? D'autant plus que je suis le seul level 1 de la liste. Est-ce qu'une triste coïncidence ou .. ? En tant que level 1, j'ai déjà tué, bien plus que je ne l'aurai voulu. N'ayant aucun vampire pour m'apprendre ce nouveau mode de vie, je me souviens avoir été livré à moi-même, incapable de contrôler ma soif. Je me contentais d'errer, de suivre des odeurs, et quand la faim devenait intenable, de croquer le premier humain qui me passait sous la main. Mais de là à tuer une famille entière ..? La famille de Sei qui plus est ... Non, je n'aurai jamais été capable de ça ..!

Je reste un long moment à contempler le dossier encore incomplet et vraisemblablement abandonné, cherchant le moindre détail qui pourrait me disculper de ce crime affreux. Mais rien. Au contraire, tout m'accuse. Même mes semblants de souvenirs. Mais comment annoncer ça à Sei, lui qui me hait déjà, c'est un miracle si il ne me tue pas sur le coup.
Le connaissant, il ne sera pas à la maison, surtout pas après la discussion que nous avons eu. J'en profite donc pour monter et constater que j'ai deviné juste.
Je me pose alors sur le canapé, me perdant dans mes pensées. Je suis obligé de lui dire, mais il le prendra forcément mal. Et comme je lui ai dis tout à l'heure, sans lui, ma vie ne vaut pas la peine d'être vécue ...

Toujours indécis, j'entreprends finalement de cacher les documents volés, me disant que je lui donnerai quand le moment sera plus opportun. De plus, cela me laisse le temps de réfléchir à si oui ou non je colle avec le meurtrier, ce que je n'espère vraiment pas. Je ne me pardonnerai jamais d'avoir fait une chose pareille, et surtout pas à l'amour de ma vie.
Une fois les documents hors de vue, je prends mon téléphone et compose le numéro de Sei Wong qui, comme c'était prévisible, ne me répond pas. Cependant, je ne m'avoue pas vaincu et lui laisse un message que j'espère qu'il écoutera ..

" Bébé, c'est moi ... Ecoute, je sais que tu n'as aucune envie de me voir maintenant, mais rentres à la maison, s'il te plait. Il faut qu'on parle ... Ce que j'ai fais est inadmissible, je le sais ..! Je ne fais pas ça en attendant que quelqu'un d'autre puisse le faire à ma place, à vrai dire je n'avais même pas penser à ça ... Ce serait égoïste de dire que si ce n'est pas moi, un autre le fera, mais c'est vrai pourtant ... Mais écoutes, je ... Je quitte la milice si ça peut te permettre de ne serait-ce que supporter ma présence. Je ferai n'importe quoi pour toi Sei Wong, j'ai fais n'importe quoi ..! Je voulais tellement t'offrir une vie meilleure ..! Je voulais simplement qu'on ait de quoi se nourrir, assez d'argent pour que tu ais tout ce que tu veux, et que tu sois en sécurité ... J'aurai tout fait pour que la milice te lâche enfin, je te jure que je ne pensais qu'à ça en m'engageant ..! Mais j'ai juste fais une erreur de plus, et maintenant tu me détestes .... Rentres s'il te plaît mon coeur ... J'aimerai vraiment qu'on en parle ensemble ... S'il te plaît ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Jeu 17 Nov - 21:31

La lumière blafarde des lampadaires éclaire grossièrement les parois de la maison de banlieu séoulienne. Dans la rue, plusieurs petites villa se tiennent serrées les unes aux autres parmis les immeubles luxueux du quartier.

Ca fait des années que je ne suis pas venu ici je crois bien… Il m’est arrivé de revenir une ou deux fois depuis ma transformation, mais c’est bien la première fois depuis un très long moment. Les feuilles mortes ont envahit le jardin, les haies se sont développés outre mesure et le lierre continu de grimper les murs année après année.
La boîte au lettre affiche toujours sur son écritaux presque illisible avec le temps, le nom “Anh” et elle continuera de le faire pendant longtemps.

Je n’ai pas le courage de rentrer. Je ne l’ai jamais fait depuis que tout c’est terminé… Et je ne le ferais pas ce soir. Je n’ai pas le droit de franchir cette porte tant que l’assassin n’est pas mort. Si j’avais pu le faire, j’aurais éliminé tous les vampires de Seoul pour m’en assurer…

Mon téléphone sonne. Ca doit bien faire des heures que je suis planté la dans l’obscurité, àobserver la villa qui tombe en ruine.
Sans surprise, le nom de Jin Hyun s’affiche à l’écran. Je n’ai ni le courage, ni l’envie de répondre à cet apelle. Ca me fatigue. Je n’ai pas envie d’entendre des excuses que je n’arriverais, sans aucun doute, pas à entendre jusqu’au bout.
Nouveau bip sonore. Je jette encore un oeil à l’écran. Message vocal. Je soupire en voyant qu’il ne peut pas me laisser tranquille et me résoud à écouter, trouvant ça moins pénible que de l’entendre en direct.
J’écoute tout ce qu’il a à dire, fatigué de toutes ces disputes. Il veut que je rentre. Lui aussi souffre de ses engueulades perpetuelles. Mais cette fois ci, je veux qu’il ressente toute ma deception et toute ma colère.

Malgré tout, je me décide à rentrer à la “maison” si on peut encore l’appeller comme ça. Malgré la distance, je rentre à pied, ce qui me prend bien une quarantaine de minutes. Une fois arrivé, je me défais de ma veste et de mes chaussures sans aucune hâte. Mes vêtements et ma peau sont gelés d’être restés aussi longtemps dans le froid.
Je le trouve dans le salon entrain de m’attendre…

“Je n’ai jamais demandé tout ça, tu le sais très bien. Je n’ai pas besoin de toi pour échapper à la millice. Tu me prends encore pour le gamin sans défense que tu as rencontré, mais c’est faux, tout à changé, tu veux juste pas le voir. Je ne le redirais pas une troisième fois. Quitte la millice ou je pars.”

Sans attendre sa réponse, je monte et me change rapidement pour aller me coucher, fatigué par ce trop-plein d’émotion.

_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Jeu 17 Nov - 22:17

Je repose le téléphone sur la table basse et attend qu'il me rappelle ou qu'il revienne. Et j'attends longtemps. Au moins 40 minutes. Il finit tout de même par rentrer, bien qu'aucune motivation n'émane de lui. Bien sur, il n'a aucune envie de voir, c'est évident, ça me ferait le même effet si j'étais à sa place ... Mais on doit parler, c'est important, notre couple ne pourrait survivre autrement. Contre toute attente, il est le premier à parler.

“Je n’ai jamais demandé tout ça, tu le sais très bien. Je n’ai pas besoin de toi pour échapper à la millice. Tu me prends encore pour le gamin sans défense que tu as rencontré, mais c’est faux, tout à changé, tu veux juste pas le voir. Je ne le redirais pas une troisième fois. Quitte la millice ou je pars.”

Il ne me laisse même pas le temps de répondre et monte directement. Il n'a pas tort. Je refuse de voir qu'il a grandit et qu'il a surtout mûrit. J'ai pourtant conscience de tout ce qu'il me dit, je sais qu'il est devenu plus mature, c'est une autre personne à présent, et je suis fière du chemin qu'il a parcouru jusqu'ici, même si mon comportement ne le montre pas. Quant à sa menace ... je n'ai pas besoin de réfléchir plus.
Je reste un instant assit dans le canapé et le rejoint à l'étage, espérant qu'il accepte tout de même ma présence dans le lit que nous partageons depuis des années. Je me glisse dans son dos et le prend doucement dans mes bras, craignant cependant qu'il ne cherche à se dégager.

" Le choix est vite fait mon coeur ... "

Je le serre encore quelques secondes contre mon torse et me redresse, déposant un tendre baiser sur sa tempe avant de me relever.

" Je reviens d'ici quelques heures, le temps que je démissionne. "

Je crains déjà la réaction de Jun Min, surtout après ce qu'il s'est passé quelques heures avant ... Mais tant pis, je ferai n'importe quoi pour lui ... J'espère qu'il en a conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mar 22 Nov - 22:13



Je suis tellement soulagé... Il y a quelques temps, je n'aurais jamais craint sa réponse, mais pourtant, tout va tellement mal entre nous en ce moment que j'ai eu une appréhension....
Ça me tue que ce soit le cas, mais je ne lui accorde plus la même confiance qu'avant....

" Je reviens d'ici quelques heures, le temps que je démissionne. "


Je me crispe tout à coup sous les draps, et me redresse, attrapant son poignet d'un geste vif. Je sais très bien ce qu'il va se passer si il y va... On ne sort pas aussi aisément de la milice... Et encore, c'est une chance qu'il ne soit pas trop empêtré dans les affaires...

Bien sur que j'ai vu son bleu, mais je ne m'y suis pas arrêté, me disant que ce n'était pas bien grave et qu'il le méritait. Et en effet ce n'est qu'un bleu mais ce qui va arriver quand il va annoncer à Jun Min son dépars, va être bien pire. Et je parle en connaissance de cause.

"Reste la s'il te plaît, n'y va pas..."

Je sais que ça ne fait que remettre le problème à demain... Mais je ne veux pas qu'il lui arrive quelque chose, ni même qu'il parte ce soir... J'aimerai au moins qu'on en discute ensemble...

_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mar 22 Nov - 22:49

Je n'ai même pas le temps de sortir entièrement du lit qu'il saisit mon poignet, se redressant d'un bon, l'air alerte. Ca me surprend. Je n'ai pas envisagé une seconde la possibilité qu'il me retienne, pour moi c'était certain qu'il me laisserait faire, après tout c'est lui qui demande ma démission.

"Reste la s'il te plaît, n'y va pas..."

Un faible sourire naît sur mes lèvres, touché par ses mots. Ce n'est pas grand chose aux yeux des autres, mais pour moi, chaque mot est empreint de son amour. Son amour pour moi, celui-là même que je pensais éteins à cause de mes idioties.
Je reviens alors m'asseoir sur le lit et entrelace doucement nos doigts, ma main libre se glissant dans ses cheveux d'ébènes que j'aime tant caresser.
Je sens bien que lui aussi sait ce qui arrivera à l'instant même où j'annoncerai à Jun Min que je cesse de travailler pour la milice, et Dieu sait que la raison de le rendra encore plus fou de rage. Qu'il s'agisse de Sei ou de mes ressentis envers la torture que j'exerce, il ne laissa rien passer, ce seront des réponses erronées à ses oreilles.

" Mon coeur, tu as raison, j'ai été trop égoïste. Certes, c'est toi que j'ai voulu combler, mais je ne t'ai jamais demandé ton avis alors que j'aurai dû. Il faut que je démissionne, pour toi, mais surtout pour nous ... Ce sera qu'un mauvais moment à passer, et ça ne peut pas être pire que le travail que la milice me fait faire ou que ce que toi tu as vécu ..."

Profitant qu'il soit également redressé, je l'attire doucement dans mes bras, glissant mon nez contre ses cheveux dont l'odeur empli délicieusement mes narines. Qu'est ce que j'aime son odeur ... Jamais je ne m'en lasserai. Je donnerai n'importe quoi pour continuer à le sentir aussi proche de moi.

" Je t'aime tellement Sei Wong ... Je ferai tout pour toi, je subirai n'importe quoi si ça nous permet de rester ensemble. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mar 13 Déc - 18:38

Un mois s'est écoulé depuis ma funeste découverte, et je n'en ai toujours pas touché un mot à Sei Wong. J'ai préféré faire quelques recherches d'abord, m'assurer de la véracité de ce que je m'imaginais. Et après tout mes efforts pour me souvenir, il s'avère que c'est bien moi cet assassin sanguinaire qu'il cherche sans relâche depuis des années ...

Les tensions entre Sei et moi se sont quelque peu allégées, mais pour combien de temps ? Il va bien falloir que je lui dise la vérité, et si je ne peux pas me pardonner moi-même, il ne le fera jamais. J'ai de plus en plus de mal à vivre en sachant cela, surtout avec son ignorance que je côtoie chaque jour. Bien sur que je vais lui, j'attendais juste d'être sûr. Et maintenant que je le suis, j'appréhende sa réaction bien plus que la mort elle-même. Peut-être est-ce le sort qu'il me réserve. Bien qu'il penche de plus en plus vers le Level 2, il n'en reste pas moins imprévisible en ce qui concerne ce sujet là. Ca fait tellement de temps qu'il attend cette vengeance ... Ce serait une mort juste. Une mort amplement méritée.

Je fais les cents pas dans la cuisine, attendant que mon unique amour termine sa douche et me rejoigne au rez-de-chaussé. Comment lui dire ? Il faut que je le fasse, maintenant, je ne peux pas plus attendre, mais quels sont les mots à employer dans ce genre de situation ? Je crains qu'il n'y en ai pas. Rien au monde ne pourra adoucir ce que j'ai à lui annoncer, jamais il ne pourra me pardonner ...

Finalement, je l'entends sortir de la douche. Le bruit du tissu qui se froisse contre sa peau encore humides, le son de la porte qui s'ouvre, et ses pas dans les escaliers ... Le voilà devant moi, sans doute à se demander ce que je fais. Alors je prends une inspiration et m'appuie de mes deux mains sur le plan de travail, unique obstacle qui nous sépare l'un de l'autre.

" Bébé, j'ai quelque chose à te dire ... "

Avant de continuer, je saisis le dossier volé chez Jun Min caché sous le bar et le pose dessus, la pochette glissant vers lui, bien trop vite à mon goût.

"J'ai pris ça chez Jun Min, et je me suis un peu renseigné avant de te le donner, parce qu'il fallait que je vérifie quelque chose ... "

Je le laisse ouvrir le dossier et feuilleter les pages jusqu'à celle où mon nom apparaît en gros caractères. Mon souffle se coupe, les battements de mon coeur s'accélèrent, le moment fatidique est arrivé.

" Il semblerait que ... " Ne te dégonfle pas Jin. Prends ta respiration, ferme les yeux une seconde, regarde le ... Maintenant. " Que ce soit moi, le meurtrier de tes parents. "

Je me mords la lèvre, craignant plus que tout sa réaction. Mais je prends les devants, contournant le bar pour venir poser mes mains sur ses épaules, mon regard noyé dans un mélange de panique et d'excuses maladroitement posé sur le sien.

" Ca remonte à quelques semaines après ma transformation, bien avant que je rencontre Jun Min et bien avant que je te connaisse ... Je n'ai presque pas de souvenir de cette époque, je ne sais pas ce qu'il s'est passé ... Je sais que c'est impardonnable, que je mériterai de mourir pour ça, mais je t'en pris Sei Wong, accepte mes plus sincères excuses. Tu n'as pas idée à quel point je regrette chaque acte que j'ai pu commettre durant cette période, mais de savoir que j'ai pu te faire du mal ... c'est vraiment le pire des sentiments ... "

J'ai dis tout ce que j'avais à dire, tout ce que je devais lui avouer, tout ce qu'il devait savoir. C'est maintenant à son tour de réagir, d'encaisser et de répondre. J'appréhende ce moment bien plus que le jugement dernier. Je sais exactement ce que je viens de briser, tout comme je sais qu'il ne pourra jamais me pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mar 13 Déc - 20:09


Deep vengance is the daughter of deep silence

ft JinHyun


« Bae qu’est-ce que tu fais ? »

Il n’a même pas semblé m’entendre… Ça m’a un peu interpellé sur le coup, alors j’ai posé la serviette avec laquelle j’étais entrain de m’éponger les cheveux en lui lançant un regard interrogatif.

" Bébé, j'ai quelque chose à te dire ... "

Comme n’importe qui à ma place, j’ai senti mon cœur manquer un battement. Personne n’aime entendre ça. Dans tous les cas, on s’attend toujours au pire, en ayant le temps de se faire tous les scénarios dans notre tête. Pourtant, venant de Jin, je n’ai pas du tout vu de quoi il pouvait s’agir. L’adultère, j’y ai pensé, comme l’aurais fait n’importe qu’elle personne en entendant son conjoint lui annoncer ça… Pourtant je n’envisageais pas une seule seconde qu’il puisse me tromper. En fait, sur le coup, je n’ai pas vraiment paniqué, tout simplement parce que je lui faisais tellement confiance que ça ne pouvait pas être si grave.

"J'ai pris ça chez Jun Min, et je me suis un peu renseigné avant de te le donner, parce qu'il fallait que je vérifie quelque chose ... "

J’ai regardé la pochette un instant, incrédule. Jin avait-il vraiment eu le courage de voler les dossiers de Jun Min ? Sur le coup ça m’a touché qu’il ait accepté de le faire pour moi …
Sans hésitation, j’ai attrapé les papiers pour les feuilleter, curieux de voir ce qu’ils renfermaient de si précieux pour que mon créateur les ait conservés avec autant de soin.
Je ne comptais pas m’y plonger dès ce soir, mais au moins y jeter un petit coup d’œil. J’ai fait défiler les feuilles d’un geste habile entre mes doigts, ravi de ses nouvelles pistes.
Un nom a néanmoins accroché mon regard dans la liste, tant j’étais habitué à le voir écrit. Je suis donc aussitôt revenu en arrière dans la pile de papier, les sourcils légèrement froncés.
Pourquoi le dossier de Jin se trouvait-il là-dedans ?

" Il semblerait que … Que ce soit moi, le meurtrier de tes parents. "


Je n’ai pas entendu au début, les mots sont tout simplement passés au travers, sans m’effleurer. Refus automatique, comme parfaitement programmé. On aurait pu en rester là. J’aurais posé le dossier d’un autre geste tout aussi automatique, puis on serait allé voir notre film. J’aurais peut-être abandonné toutes recherches du jour au lendemain, j’aurais effacé quelque chose en moi pour préserver mon petit bonheur artificiel, pour pouvoir continuer à vivre dans l’ignorance. Mais il a continué…

" Ca remonte à quelques semaines après ma transformation, bien avant que je rencontre Jun Min et bien avant que je te connaisse ... Je n'ai presque pas de souvenir de cette époque, je ne sais pas ce qu'il s'est passé ... Je sais que c'est impardonnable, que je mériterai de mourir pour ça, mais je t'en prie Sei Wong, accepte mes plus sincères excuses. Tu n'as pas idée à quel point je regrette chaque acte que j'ai pu commettre durant cette période, mais de savoir que j'ai pu te faire du mal ... c'est vraiment le pire des sentiments ... "

Appel d’air. J’ai senti le sol foutre le camp sous mes pieds. Quelque chose s’est brisé à l’intérieur, d’un coup sec, presque futile. Une sensation de nausée a soulevé mon estomac, sensation que j’avais presque oublié avec le temps.
Les larmes sont montées d’un coup, d’une façon presque ridicule. Le dossier est tombé par terre. C’était comme si on essayait de m’étouffer avec un coussin.

« Qu’est-ce que tu racontes à la fin, c’est n’importe quoi ! »

J’avais envie de hurler, de supplier qu’il me dise que c’était n’importe quoi.
J’étais prisonnier, incapable de bouger, mis dans une minuscule cage dont les barreaux n’étaient rien d’autre que mes propres sentiments. Il n’y avait pas de choix possible, à part celui de mourir sur le champ…

_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mar 13 Déc - 20:56

Dans un premier temps, il ne réagit pas, semblable à un automate fait de bois et de peinture. Automate dénué d'articulation, il fait tomber le dossier par terre, les feuilles se dispersant à ses pieds. Tout à coup, et par je ne sais quel mécanisme, de la peinture rouge se met à couler de ses globes de bois, peint pour mimer une lueur que ces larmes viennent d'éteindre à jamais. Ses larmes ? Non, je pousse trop loin la métaphore. Je viens d'éteindre cette lueur à jamais, cette petite flamme au fond des prunelles qui m'a toujours passionné, que j'ai admiré à chaque instant que nous avons partagé.

Mais alors qu'un silence lourd écrase la pièce, me coupant le souffle tant son poids compresse mes poumons, sa voix jaillis d'entre ses lèvres que j'aurai jurer vu trembler.

" Qu'est ce que tu racontes à la fin, c'est n'importe quoi ! "

Dans un contexte différent, j'aurai contourné ce foutu bar et l'aurais pris dans mes bras. Je l'aurai serré fort, si fort, rien que pour qu'il comprenne que je suis de son côté, qu'il est toute ma vie et que je m'en voudrai toujours d'avoir fait ça. Mais là, le scénario est bien pire. Je n'ai aucune envie de jouer ce théâtre digne des plus grandes tragédies grecques, mais, comme bien souvent dans ce genre de script, le destin nous y poussé. Combien y a t-il de chance pour que le meurtrier rencontre la progéniture de ses victimes ? Quelles sont les probabilités pour qu'ils tombent amoureux, qu'ils fassent leur vie ensemble ?Les chances paraissaient nulles, et pourtant, sur toutes les personnes que Sei Wong aurait pu rencontrer, sur tous ces gens avec qui il aurait pu avoir un avenir, être amoureux, il a fallut qu'il tombe sur moi, le seul et l'unique qui ait causé son malheur.

Doucement, je contourne le bar et me mets à sa hauteur, ne craignant aucun des coups qu'il pourrait me donner, m'étant préparé aux mots qui vont certainement me blesser, mais jamais plus profondément que la blessure que j'ai moi-même causé des années plus tôt, sans en avoir conscience, sans savoir ce que je faisais, ni de qui il s'agissait.

" J'aimerai tellement que ce soit n'importe quoi bébé ... Tu es toute ma vie, si il existait un moyen de changer ce que j'ai fais, je t'assure que je le ferai ..! "

Je serre les poings et détourne le regard. Je n'arrive même plus à le regarder dans les yeux après ça. Les miens s'embuent de larmes, et je me déteste d'être aussi faible. Je n'ai pas le droit de souffrir, de ressentir cela, il est le seul ici en position de pleurer, d'être dévasté et bien d'autres sentiments encore. Moi ... Moi, je ne devrai même pas être là .. Il aurait dû me trouver avant que l'on se connaisse et me tuer de sang froid comme il en a sans doute rêver tant de fois depuis ce jour tragique, le visage d'un autre à la place du mien.

" Tu es le plus grand bonheur de ma vie Sei Wong, j'en serai jamais arrivé là sans toi. J'ai l'impression que les seuls souvenirs heureux que j'ai sont ceux que j'ai avec toi, tu n'as pas idée à quel point je t'aime ... Et quand je pense que je suis ce qui a pu t'arriver de pire je .. "

Mes poings se resserrent à en faire blanchir les jointures, mes mains étant à la limite de trembler tant mes muscles se tendent. Comment pourrais-je lui dire ce que je ressens ? Comment lui faire comprendre toute la haine que j'éprouve à mon égard ? Moi qui déteste heurter quiconque j'ai fais le plus grand mal à celui qui est devenu mon univers, mon monde, mon oxygène.

" Quelle que soit ta décision, je l'accepterai, je ne me débattrai pas. Mais entends au moins que je suis sincèrement désolé .. Je sais que ça ne changera rien, mais je t'en prie, n'oublie jamais à quel point je t'aime, et à quel point je hais ce que j'étais avant de te rencontrer ..! N'oublie pas nos moments, c'est tout ce que je te demande ... "


J'ai gâché sa vie autant que je l'ai illuminé, et c'est impardonnable, voilà pourquoi je n'envisage même pas qu'il puisse passer l'éponge sur cela. Je le connais trop bien. Et je ne peux pas lui en vouloir.

S'il veut me frapper. Qu'il me frappe. S'il veut m'insulter. Qu'il m'insulte. S'il veut me tuer ... qu'il me tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mar 20 Déc - 22:21


Deep vengance is the daughter of deep silence

ft JinHyun

Ca ne pouvait pas être vrai. Et pourtant, tout prenait enfin son sens. Pourquoi est ce que ça avait prit autant de temps. Pourquoi est ce que tout semblait avoir été effacé, comme si il manquait quelque chose. Depuis le début, c'était sous mon nez et j'avais rien vu.

La chose à l'intérieur a commencé à s'emballer. Elle voulait me pousser à faire quelque chose alors que tout ce que je voulais, c'était m'enfoncer dans le sol et disparaître.
D'un coup, tout est parti en éclat. Je me suis laissé faire. Je n'avais aucune envie de lutter. Je me suis caché derrière la colère.

Les coups sont partis d'eux même. J'étais comme simple spectateur de la scène. Il ne s'est pas débattu. J'aurais pu en finir si rapidement... Pourtant, je n'ai pas touché de points sensible. J'ai juste fait de mon mieux pour faire mal.
Moi aussi j'avais mal. Mais tant que j'étais dans cet état, je ne sentais pas vraiment la douleur.

Je suis revenu à moi, sans savoir combien de temps s'était écoulé. L'appartement était dans un sale état.
Mon regard s'est posé sur le corps immobile de Jin. Malgré tout, je n'avais pas réussis à le tuer. Je me suis tout à coup senti déchiré. C'était insupportable comme situation... Je m'en voulais tellement pour ce que je venais de faire, et la seconde suivante je mourrais d'envie de le tuer...

Dans un élan de regret, j'ai fini par le porter jusqu'au lit. Avant que mon attitude ne change de nouveau, je me suis précipité hors de l'appartement.
Une fois à l'extérieur, je me suis mis à courir aussi loin que je pouvais. J'avais tantôt envie de retourner sur mes pas pour achever mon travail, tantôt envie de m'enfuir le plus loin possible pour ne pas recommencer.
Je n'avais jamais imaginé que c'était possible d'être autant divisé... Je devais le tuer. Mais qu'est ce que j'allais faire sans lui ?
Les souvenirs de ma famille me revenait, remplacés à la seconde suivante par ceux avec Jin et ainsi de suite.
Je n'avais qu'une envie, qu'ils me laissent tranquilles, qu'ils sortent de ma tête...

J'ai fini par m'éloigner de la ville, sans savoir ou aller ni quoi faire. Mon frère, il savait depuis le début. Il a essayé de me préserver... C'était pour ça qu'il n'avais jamais laissé filtrer ce fameux dossier... Tout était si limpide tout à coup.
J'ai fini par réaliser que les larmes dévalaient mes joues depuis un bon moment, si bien que même mon haut en était imbibé. Je m'étais retrouvé au milieu de nul part, sans doute un peu perdu.
J'ai commencé à me forcer à me souvenir des bons moments avec lui, parfois entrecoupé d'une envie meurtrière, pour m'empêcher de faire quelque chose que j'allais regretter. Je ne pouvais tout simplement pas le tuer. Et pourtant il le fallait... Mon père, ma mère, mon frère. Ils n'avaient rien demandé. Mais sans lui, je n'étais rien du tout...



_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mar 20 Déc - 23:22

Une vive douleur me prend. Où ? Je ne sais pas. Elle est omniprésente, dévore chaque muscle, chaque centimètre carré de ma peau. J'ai la sensation de m'être fait passer dessus par un train. J'ouvre doucement les yeux. Je suis dans la chambre, à l'étage, seul. Aucun signe de mon bourreau. Je n'ai pourtant pas souvenir de m'être rendu ici, ni de par moi-même, ni pour me replier. Pourtant je suis là, étendu sur le lit, mon corps couvert de plaies et de bleus en tout genre.

Il a littéralement implosé. Sans un mot, sans un cri, juste des coups. Je ne me suis pas débattu. Je l'ai laissé me frapper jusqu'à perdre conscience. Il aurait pu me tuer mille fois, il en avait l'occasion, pourtant, il n'a touché aucun de mes points vitaux, se contentant de briser mes os ou de frapper là où ça guérirait sans causer de dommages trop importants.

Je ne sais par quel miracle je parvins à me redresser pour observer la pièce. Il n'est pas là, il n'y aucun signe de lui. Pas même sa respiration au-rez-de-chaussé, son odeur disparaissant peu à peu comme s'il avait quitté les lieux il y a un moment déjà. Combien de temps suis-je resté inconscient ? Depuis quand est-il parti ? Où a-t-il pu aller ? Dans quel état est-il ? Tout un tas de question traverse mon esprit sans que je ne puisse répondre à aucune. Je cherche maladroitement mon portable dans ma poche mais n'en sort qu'une carcasse complètement détruite, des morceaux de verre venant se planter dans mes doigts. J'aurai voulu l'appeler, ou lui envoyer un message, mais mon seul moyen de communication avec lui est définitivement détruit. C'est sans doute mieux comme ça. Un signe de vie de ma part ne ferait qu'enfoncer le couteau dans la plaie, ce n'est pas le moment. Après tout il va avoir besoin de temps pour encaisser la nouvelle. Mais reviendra-t-il un jour ? La question s'impose comme la pire des douleurs. Il aurait toutes les raisons du monde de ne jamais revenir.

A cette pensée mon coeur se serre douloureusement, m'infligeant une blessure bien plus profonde que toutes celles qui marquent mon corps à présent. D'ailleurs, même si je mérite bien plus que ces ecchymoses, il faudrait que je songe à me soigner à me remettre deux ou trois os en place. J'arrive à me lever, non sans difficultés, et me rend à la salle de bain pour faire ce qui doit être fait, prenant ensuite une douche pour me débarrasser de tout le sang sur mon corps.
Lorsque je redescends finalement, c'est un véritable choc. Je n'ai jamais vu l'appartement en si mauvaise état. Comment les murs peuvent-ils encore être debout alors que la moitié des meubles sont fracassés ? Tout ici est dans un sale état. Alors, d'un geste automatique, je me mets à ranger, à réparer, à nettoyer. Je m'occupe ainsi toute la journée, oubliant la douleur ou la faim, ne pensant qu'à Sei Wong et à l'atrocité que j'ai commise. Jamais il ne me pardonnera. Tout comme jamais il ne reviendra.

C'est dans cette optique que je me laisse pourrir sur le canapé depuis deux jours. Ranger et nettoyer ne m'a pas prit si longtemps que ça sur une journée, et je me retrouve seul avec ma culpabilité et mes incertitudes, certains que je ne reverrai jamais l'amour de ma vie. Pourtant, alors que j'ai perdu la notion du temps qui a pu s'écouler depuis mon réveil, il finit par rentrer. J'entends ses pas dans le couloir. Peinant à y croire, je pose mon regard sur la porte qui finit par s'ouvrir sur lui, dont l'air dévasté me déchire le coeur. Je me relève immédiatement en le voyant, ne sachant que dire ou que faire. Je meurs d'envie de le prendre dans mes bras, de le serrer si fort que mes blessures se réouvriraient, de lui dire ô combien je l'aime et je suis soulagé de le revoir, mais je n'en fais rien, incapable de bouger. Je ne sais pas encore pourquoi il est revenu, je ne sais pas ce qu'il pense, ni ce qu'il a décidé de faire. Alors je reste planté là, debout au milieu du salon aussi rangé qu'il l'était avant mon avoeux, comme si rien ne s'était produit.

" Mon amour ... J'ai cru que tu ne reviendrais jamais ... "

Ma voix est pleine de ce mélange amère de désespoir et de soulagement. Bien entendu, j'appréhende la suite, mais je suis surtout reconnaissant qu'il soit revenu, qu'il accepte d'une manière ou d'une autre de me revoir. Je m'attends maintenant à une discussion à laquelle je ne pourrai pas échapper, mais le laisse l'amorcer. De toute façon, qu'ai-je à dire si ce n'est des excuses ? Je n'ai rien pour me défendre, mon précédent statut de level 1 n'excusant rien. Je n'ai que mon amour pour lui et mes plus sincères excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mar 20 Déc - 23:47


Deep vengance is the daughter of deep silence

ft JinHyun

J'ai passé quasiment deux jours en dehors de la ville, à tout simplement déambuler. Deux jours au cours desquels je n'ai fait que crever d'envie de rentrer à la maison...
Si bien que j'ai fini par prendre le chemin du retour, soulagé de rentrer bien qu'angoissé d'arriver... J'ai pris tout mon temps avant de revenir en ville. L'idéal aurait été que le trajet dure éternellement pour me maintenir dans cet état de pseudo soulagement.

Au cours de ces deux jours, je me suis tout simplement contenté de vivre, mangeant quand j'avais faim, courant lorsque j'avais envie de courir, me reposant quand j'étais fatigué. J'avais tout simplement vécu comme une bête sauvage... et ça m'avait permis de mettre tout ça de côté... Malheureusement, je ne pouvais pas continuer comme ça éternellement, et le trajet du retour ne s'est pas autant éternisé que ce que j'aurais voulu.

J'ai fini par arriver à l'appartement. J'avais envie de le voir. Pourtant je savais ce que ça allait me faire...
Je suis resté un instant devant la porte, hésitant. Puis je suis entré. J'ai été surpris de voir que l'appartement était rangé... Et je me suis mis à m'en vouloir d'avoir dévasté notre maison comme ça... Puis les souvenirs de ma propre maison, complètement détruite, sont remontés, sans que je ne demande rien.

" Mon amour ... J'ai cru que tu ne reviendrais jamais ... "


Mes poings se sont serrés. Tout à coup, j'ai compris que je n'aurais jamais du revenir... Sans m'en rendre compte, je me suis mis à hurler. Je lui ai ordonné de se taire, je lui ai reproché de ne pas avoir tout garder pour lui, parce qu'il méritait de vivre avec sa conscience et de me laisser tranquille.
Puis tout a recommencé... Je me suis de nouveau jeté sur lui, le frappant de toutes mes forces.
Cette fois ci, ça a été plus rapide que la première, parce qu'il était déjà blessé... Cette fois ci, je me suis calmé plus vite que la première. Bizarrement, j'ai fondu en larme en constatant ce que je venais de faire.
Une fois de plus, je l'ai relevé pour l'allonger sur le canapé, et me suis mis à serrer son corps entre mes bras, secoué par les sanglots.

C'était tellement injuste. J'avais fait tellement pire. Des dizaines de personnes souhaitaient se venger de moi pour les mêmes raisons. Alors que lui, il avait perdu les pédales une seule fois... Mais comme c'était moi, ça me donnait la sensation que c'était différent. Que c'était plus grave.
Je ne voulais plus le lâcher, dévasté par mon propre comportement.

_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mer 21 Déc - 0:12

J'ai à peine le temps de finir ma phrase qu'il se met à hurler. Il me hurle de me taire, et j'obéis. Il me hurle que j'aurai dû vivre avec ma conscience, et j'acquiesce. D'un côté, il n'a pas tort. Qui suis-je pour foutre sa vie en l'air maintenant qu'elle se range calmement ? Qui suis-je pour lui rappeler tout ça, pour lui avouer une vérité que de toute évidence il ne veut pas connaître. Je n'ai aucun droit de faire ça, et il me le fait bien comprendre. Il frappe aux mêmes endroits que deux jours avant. Ca fait encore plus mal, car ce n'est pas guérit. Je le laisse faire. Telle une marionnette, je le laisse malmener mon corps à sa guise, je le laisse crier sa colère sans rien dire, encaissant les coups et les mots.

Les os craquent, certains se brisent, le sang coule, et je m'évanouis à nouveau lorsque la douleur devient trop insupportable. Pourtant, j'aurai préféré rester éveillé. J'aimerai sentir le moindre de ses coups et toutes ses répercussions, rien que pour assumer mes actes et endosser la punition que je mérite. Lorsque je me réveille, je sens toujours la douleur. Plus forte que la première fois, elle s'imprime en moi comme une marque au fer rouge. J'ai l'impression que je ne peux plus bouger, que si je fais le moindre geste, tout mon corps se brisera comme un verre que l'on jette contre un mur. Sans doute suis-je resté inconscient moins longtemps, ne laissant pas le temps à mon corps de se reposer, du moins pas assez pour récupérer. J'ouvre doucement les yeux. Je ne vois pas grand chose, si ce n'est ce qui ressemble au tee-shirt de Sei tout près de moi. Comme si j'étais contre son torse. Des bruits me parviennent en écho, j'ai du mal à les cerner, je ne parviens pas à entendre convenablement. Sans doute qu'il m'a mit un coup à la tête et que j'ai un peu de mal à m'en remettre. Ou alors en tombant, j'ai dû me cogner. Je n'en sais rien, et je m'en fiche, j'aimerai juste savoir quels sont ces bruits. Essaie-t-il de me parler ? Non, non, ce ne sont pas des mots. Je mets de longues secondes avant de comprendre de quoi il s'agit. Des sanglots. Et ça me brise le coeur. J'ai toujours détesté le voir pleurer, mais de savoir que je suis à l'origine de ses larmes ... C'est tout bonnement insupportable.

Au risque de me prendre une nouvelle déferlante de coups et de reproches, je relève difficilement les bras, le droit certainement cassé, et les glisse dans son dos. Je parviens à peine à le serrer contre moi tant la douleur est forte. Paradoxalement, je ne sens plus mes muscles. Pourtant je m'obstine à vouloir le serrer contre moi, à lui montrer que je suis là, que je suis toujours l'homme qu'il aime a aimé ?. Et puis je réalise que malgré sa colère et ses pleurs, je suis dans ses bras. Il sanglote mais serre mon corps, me tenant dans ses bras depuis que je suis inconscient. C'est plus fort que moi, des larmes se mettent à rouler sur mes joues sans que je ne les ai vu venir. Même si la douleur qui m'envahit n'est pas étrangère à la cause de mes propres larmes, elles ne viennent pas de là. Elles viennent du fait que malgré tout ce que j'ai pu lui avouer l'autre soir, il a suffisamment de sentiments pour me serrer contre lui.

J'aimerai pouvoir lui dire quelque chose, j'aimerai le consoler, le supplier de me pardonner, mais aucun son ne sort de ma bouche. Je ne sais pas quoi dire, conscient que quoi que je dise, je ne ferai qu'attiser sa colère une fois de plus. Alors je me tais, me contentant de le serrer désespérément contre moi, de toutes mes faibles forces, même si cela me fait souffrir d'avantage. Je peux supporter ça. Pour lui, pour Sei, je dois supporter ça, car la douleur qui assaille mon corps entier n'est rien comparé à la douleur qu'il doit lui-même ressentir. J'ai déjà perdu un proche, je sais ce que ça fait. Ca nous rend fou de colère. Et cette colère, je préfère qu'il la déverse sur moi plutôt qu'il sorte et tue. Au moins, si il se défoule sur moi, la milice n'en saura rien et ne tentera pas de l'arrêter. Alors pour Sei, j'encaisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mer 21 Déc - 22:34


Deep vengance is the daughter of deep silence
ft JinHyun

Je suis resté la un long moment. Je n'avais plus la notion du temps. J'ai pleuré de tout mon saoul, jusqu'à me vider de toutes mes forces. Je suis ensuite resté un bon moment ainsi, contre son corps immobile, le visage plein de sang. J'étais tellement fatigué que j'arrivais à ne penser à rien...
Alors j'en ai profité pour me lever. Je suis allé à la salle de bain pour me débarbouiller. J'ai ensuite ouvert le placard à pharmacie et en ait sorti pas mal de trucs. Il était toujours pleins de bandages et autre matériel de secours. Au cas ou...

Je suis retourné auprès de Jin est ai entrepris de le soigner. Il était immobile et silencieux. Je n'étais même pas sûr de savoir si il était conscient ou non.
Avec le temps je commençais à avoir quelques bases sur le sujet.
Je l'ai débarbouillé de tout le sang, à la fois le sien et celui de mes pleures, avant de panser les plaies qui commençaient déjà à cicatriser. J'avais tendance à oublier que les level 2 cicatrisaient beaucoup plus vite.

J'ai ensuite mis une écharpe un peu grossière autour de son bras et l'ai monté jusqu'à la chambre.
Malgré la fatigue, je me suis forcé à aller prendre une douche et me changer. Je ne voulais pas aller me coucher maintenant, reprendre des forces, me rappeler..
J'ai jeté mes anciens vêtements. Après tout ça faisait des jours et des jours que je n'avais pas été dans un endroit civilisé. Ils étaient irrécupérables... J'ai rangé un peu ce que j'avais sorti, les objets que j'avais renversés puis je suis monté... J'ai hésité. J'aurais mieux fait de partir maintenant, mais je n'en avais pas la force. Alors je me suis glissé entre les draps. Je n'ai pas pris Jin dans mes bras, mais j'ai rapproché mon corps du sien. C'était bon de sentir sa chaleur...

Je me suis forcé un moment à ne pas m'endormir. Mais le sommeil a fini par me rattraper, et je me suis laissé emporter. Pour une fois, je me suis endormi paisiblement, même si j'avais conscience que ce n'était que de courte durée.
Je comptais bien repartir dès le lendemain à la première heure...

_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Mer 21 Déc - 23:15

Je me réveille une nouvelle fois dans le lit, n'ayant pas même le souvenir de m'être rendormi. Ni même celui d'être monté. Mais à la différence de mon premier réveil dans la chambre qui remonte à plus de deux jours, je ne suis pas seul. Il fait encore nuit noire, pourtant je distingue le visage endormi de Sei Wong tout près du mien. Il ne me serre plus contre lui, mais au moins, il ne pleure plus. Son visage est propre, lavé de toute trace de larme. L'odeur qui émane de sa peau laiteuse me laisse penser qu'il a prit une douche il y a peu de temps.

Cependant, cette odeur de gel douche se fond parmi celle de l'arnica et de l'alcool. On se croirait presque à l'hôpital. Ne voulant pas risquer de réveiller l'ange endormi à mes côtés, je n'allume pas la lampe de chevet et me redresse simplement pour observer les dégâts. De nombreux pansement couvrent mes blessures, tandis qu'une écharpe soutient mon bras qui, contrairement à d'autres parties de mon corps, me fait encore souffrir. J'ai bien peur que, cassé, il se soit mal réparé. Mais cela m'importe peu. Tout ce que je me demande, c'est dans quel état ma moitié va se réveiller. Souhaitera-t-il partir ? Ou frappera-t-il à nouveau ? Malgré son étreinte de tout à l'heure et tous les soins qu'il m'a apporté, je doute sincèrement qu'il puisse continuer à vivre normalement avec moi.

Alors, secrètement, je le prends dans mes bras, faisant de mon mieux pour ne pas le réveiller, oubliant la douleur causées par le mouvement rien qu'à sentant son corps contre le mien. Je l'enlace avec douceur, profitant de cet instant volé comme s'il s'agissait du dernier. J'hume son odeur, imprime son visage dans ma mémoire, son air serein, paisible, que je ne verrai sans doute plus jamais sur son visage éveillé, quoi que je ne l'ai jamais vraiment vu ainsi.
Je glisse mon nez contre ses cheveux, resserrant doucement mon étreinte. Je ne veux pas me rendormir, tout simplement pour ne pas avoir à craindre son absence à mon réveil. Dormir m'aurait apaisé, cela m'aurait permis de penser à autre chose qu'à mes crimes, mais je redoute l'instant où il pourrait partir, tout comme je redoute l'instant où il se réveillera et constatera que je l'étreint ainsi. Il y a quelque jours encore il se serait blottit, m'aurait sans doute embrassé, mais à présent... Je ne suis plus sûr de rien. J'aimerai tant qu'il reste dans le même état d'esprit que lorsqu'il m'a soigné, mais j'ai de sérieux doutes.

Je reste ainsi jusqu'au levé du jour, luttant contre la fatigue occasionné par le manque de sang frais dans mes veines, me battant contre la douleur dans mon bras pour pouvoir le garder contre moi. Les premiers rayons du soleil traversent la fenêtre, et je sens mon coeur se serrer.

" Je t'en prie restes avec moi ... Ne repars pas, restes avec moi ... Je t'aime tellement ... "

Je murmure en boucle ces paroles, comme une prière. J'ai tellement peur qu'il décide de me quitter. Je préférerai mille fois qu'il me frappe jusqu'à ce que je m'évanouisse, et cela tous les jours, plutôt que de devoir passer ne serait-ce qu'une journée sans lui, sans savoir où il est, ni ce qu'il pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d
Level 1
baby vampires

Pseudo : gizibae
Avatar : Zelo [Choi Jun Hong] - B.A.P
Messages : 70
Double compte ? : nop

Age : 17 d'apparence et 27 en vrai
avatar
Ahn Sei Wong
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Sam 14 Jan - 19:49


Le sommeil a fini par me quitter, me laissant complètement revigoré. J'ai essayé de prolonger cet instant de torpeur au réveil le plus longtemps possible, voir me rendormir. Malheureusement, le sommeil était un peu trop un truc d'humain pour que je puisse compter sur lui.
J'ai senti ses bras autour de moi... Ca m'a fait sentir à la fois coupable et en colère. Jamais de toute ma courte vie vampirique je n'aurais cru que c'était possible d’éprouver autant de haine et d'amour en même temps...

" Je t'en prie restes avec moi ... Ne repars pas, restes avec moi ... Je t'aime tellement ... "

Ca m'a mis encore plus en colère d'entendre ça... Mais muscles se sont crispés, prêt à se relâcher pour bondir. Avant de perdre une fois de plus les pédales, je me suis levé en 4éme vitesse. Je me suis réfugié dans le coin de la pièce le plus éloigné du lit, fixant désespérément les escaliers pour ne pas avoir à le regarder et voir son regard pitoyablement suppliant.

"Tais toi je veux pas t'entendre bordel ! Me parles plus jamais t'as compris ?!"

Je m'étais mis à hurler avant qu'il dise autre chose. J'en étais à un point ou le seul moyen d'accepter de rester avec lui était de le frapper jusqu'à ce qu'il perde connaissance. Sauf que j'allais finir par le tuer à force... Il fallait que je me barre de la sinon il allait encore me le payer ! Sa pauvre condition de vampire l'empêchait de succomber à mes coups, ce qui rendait les choses bien pires.

Sans réfléchir je me suis précipité vers la sortie en lui hurlant de "me foutre la paix" et suis parti de cet appartement dans un rare élan de raison...

[...]

La nuit avait fini par tombé enfin. Sans réfléchir, je me suis rendu dans ce bar ou je travaillais encore il y a quelques mois. J'avais un peu quitté le poste comme ça du jour au lendemain... En même temps, mon frère m'avait fait indirectement entrer dans la milice et j'avais tout à coup reçu beaucoup d'argent et de nourriture... Mais avec tout ça, Jin n'avait même pas eu le temps de s'en rendre compte.

Dans un moment de calme, je suis allé retirer au distributeur le plus proche et suis rentré dans mon ancien lieu de travail... Si dans un état normal il m'était impossible de m'approcher de lui sans le tabasser, alors il fallait que je trouve autre chose...

[...]

J'avais l'impression d'être entouré d'un immense voile blanc... J'ai marché de cette boite pourri jusqu'à notre appartement sans même me rendre compte du trajet... En fait, une fois en bas de l'appartement, je me rappelais même plus comment j'étais arrivé ici.
J'ai grimpé les escaliers en m'agrippant à la barre. Je tenais à peine debout. J'avais tellement envie de le voir... Quand je suis enfin arrivé sur le palier, il était déjà dans l'entrée. Je me suis laissé tomber dans ses bras.

"Tu me manques tellement quand tu n'es pas la !"


Je ne me sentais plus du tout en colère. Après tout, c'était il y a 10ans. Et dans 1000ans, je me rappellerai même plus que j'avais été humain. Ce qui comptait, après tout, ce n'était pas comment j'allais passer l'éternité, plutôt que ces 18 première pitoyables années...?
J'ai glissé ma main dans la poche de ma veste pour saisir la petite fiole au contenu rouge. C'était affolant comme je ne sentais même plus le bout de mes doigts...
Je l'ai donné à Jin.

"Redonne m'en quand ça fera plus effet, s'il te plait mon coeur. ~"


La Bloody steam avait un effet incroyable. J'avais l'impression que c'était la solution au problème. Si je pouvais pas être avec lui dans un état normal, alors je n'avais qu'à me défoncer pour oublier toute cette colère et l'embrasser sans ressentir aucune haine.

_______________________________

Ahn Sei Wong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Qiaocake
Avatar : Moon JongUp [B.A.P]
Messages : 78
Double compte ? : Lee Qiao

Age : 69 ans
avatar
Heo Jin Hyun
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   Dim 15 Jan - 10:13

Ses muscles se crispent tout à coup, il est réveillé. Alors mon coeur se serre, je retiens mon soufflé, craignant sa réaction qui ne tarde pas à venir. Il bondit hors du lit, s'éloignant de moi sans me laisser le temps de réagir. Son regard fuit le mien. J'ai l'impression que mon coeur est réduit en cendre, qu'il s'effondre un peu plus à chaque battement.


"Tais toi je veux pas t'entendre bordel ! Me parles plus jamais t'as compris ?!"

Me frapper m'aurait fait moins mal. Ces mots ... Jamais je ne l'aurai cru capable d'en prononcer des pareils à mon égard, pourtant, c'est tellement évident ... Tout aussi évident que son départ auquel je n'omet aucune objection, tout simplement car il ne me laisse même pas le temps de réaliser ce qu'il se passe. Je reste de marbre dans le lit, mon coeur me faisant affreusement souffrir. Quelle horrible sensation que celle d'être détesté par sa moitié. Chaque souffle me brûle les poumons, chaque battement de mon faible coeur m'arrache la poitrine, me rappelant dans un rythme régulier que je n'ai aucun droit d'être en vie.

Je reste un long moment immobile, incapable de bouger, me repassant en boucle la précédente scène. Il avait l'air si paisible lorsqu'il dormait, j'ai du mal à croire qu'on puisse changer d'humeur en un battement de paupière ...
Espérant me changer les idées, je prends une douche qui éveille encore plus mes maux. Cette fois c'est certain, mon bras ne s'est pas remit correctement, mes os se sont ressoudés dans une mauvaise position, il ne me reste plus qu'à le déboîter pour le remettre. Une triste voix dans ma tête me dit de retrouver Sei, qu'avec la haine qu'il éprouve à mon égard il le fera sans état d'âme. Ce n'est pourtant pas lui que je vais voir pour me remettre le bras en place, mais une connaissance de la milice avec qui j'ai déjà eu quelques échanges. Je n'ai pas vraiment d'amis à qui demander ce service, alors je vais le voir lui. Il ne cherche pas à comprendre, ne pose pas de question, et remet mes articulations en place, c'est très bien comme ça. Bien entendu, sur le coup, ça me fait mal, mais la douleur s'estompe rapidement, contrairement au vide qui s'étend petit à petit en moi. J'ai l'impression de mourir, de n'être qu'une coquille vide qui se raccroche à un semblant de souffle de vie, un infime espoir qui n'a pas lieu d'être.

Incapable d'aller travailler ou quoi que ce soit d'autre, je rentre à l'appartement et m'affale dans le canapé, le regard dans le vide, des tas de pensées défilant. Et si je partais ? Si je m'enfuyais quelques jours, une semaine, le temps de le laisser réfléchir sans le souvenir vivant et matérialisé du meurtre de ses parents ? Peut-être qu'il pourrait envisager une autre solution que celle de me tabasser, me soigner, et me cogner. Quoi que même ça, je n'en suis pas sure. Il éprouve tant d'aversion ... Mais m'absenter quelques jours pourrait lui faire du bien, ça lui permettrait de réfléchir, et ça me laisserait une chance de cicatriser un peu mieux. Et de me nourrir. Jusque là je n'y ai pas pensé, mais la faim me ronge l'estomac. Si ça continue je risque de m'affaiblir encore plus, et mes chances de me régénérer s'amoindriront.

Ma décision n'est pas encore prise, j'y pense longuement sans même bouger, ne voyant pas les heures passer. Ce n'est qu'en entendant des pas désordonner dans l'escalier que je me redresse, alerte. S'agit-il de Sei Wong ? Comment se fait-il qu'il semble à peine de tenir debout ? Inquiet, je me rends dans l'entrée. Sans avoir besoin de l'attendre, il ouvre la porte et se laisse tomber dans mes bras, ce qui me surprend. Je le serre tout de même contre moi, tendrement, désespérément.

"Tu me manques tellement quand tu n'es pas la !"

Je resserre doucement mon étreinte, inquiet. Il n'est pas dans son état normal, même son odeur est différente. Où-a-t-il bien pu traîner ?
Il ne me laisse pas le temps de m'éparpiller, cherchant quelque chose dans sa poche qu'il finit par me tendre. Il s'agit d'une petite fiole rouge que je reconnais parfaitement, en ayant intercepté quelques unes lorsque je travaillais pour la milice.

"Redonne m'en quand ça fera plus effet, s'il te plait mon coeur. ~"

Je saisis le petit flacon entre mes doigts, horrifié à l'idée de comprendre son raisonnement.

"Sei qu'est ce que tu as fais ..? "

Un soupir m'échappe tandis que je range le flacon dans la poche arrière de mon jean, resserrant mon étreinte sur mon amant.

"Ne refais plus jamais mon ange, tu m'entends ? Je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose ... "

Doucement, je le soulève et le porte dans mes bras jusqu'à la chambre. Je sens bien que mes forces me quittent, j'ai trop besoin de sang frais, pourtant, je parviens à l'étage et le dépose délicatement sur le lit, tout en le gardant dans mes bras, profitant de cet unique moment où il m'affectionne encore.
Je ne sais même pas comment agir, je ne sais plus si je dois m'excuser en l'embrasser, si je dois le laisse faire ou prendre les devants, je suis complètement perdu. Il m'a appelé "mon coeur", s'est presque jeté dans mes bras, mais combien de temps cela va-t-il duré ? Car non, je ne lui donnerai pas de drogue en échange de son affection, c'est hors de question. Lorsque la dose qu'il a dans le sang sera estompée, je le laisserai revenir à la normal, je cacherai la fiole pour qu'il ne s'en serve pas.
Avec tendresse je caresse sa joue, plongeant un regard désolé dans le sien.

"Qu'est ce qui t'as pris de faire ça bébé ..? C'est pas la solution, et c'est mauvais pour toi ... Je t'en prie promets moi que tu ne recommenceras pas, mh ? S'il te plait mon coeur ..."

Ma voix n'est plus qu'un souffle, je réalise peu à peu à quel point je suis entrain de le détruire avec ma confession. J'en viens à me demander si lui mentir n'aurait pas été une meilleure solution, si je n'aurai pas dû ne rien lui dire, garder ça pour moi et continué à filer le parfait amour avec mon aimé. Mais c'est trop tard. Le désastre est lancé et il ne fait qu'empirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1215-heo-jin-hyun-fiche-d

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Deep vengance is the daugter of deep silence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deep vengance is the daugter of deep silence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Séoul † :: Eunpyeong :: Rivière Han-
Sauter vers: