Partagez | 
 

 welcome to my life (hwan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calices
willing slaves

Pseudo : billpazuzu
Avatar : JIMINIE PABO + moimêmehuhu©
Messages : 126
Double compte ? : Song Hyo

it's too cold outside for angels to fly
Age : 25 ans
avatar
Bang Kibum
MessageSujet: welcome to my life (hwan)   Lun 20 Juin - 14:03


Why do you care about me ?


Il était rare pour Kibum qu'il se retrouve dans un lieu public. Un lieu où les étudiants pouvaient eux aussi se retrouver. Des amis, il n'en avait pas à foison. Il n'avait pas l'habitude de sortir non plus. Passée une certaine heure, il était en chasse. Du moins sa famille, son clan l'était. Lui ne faisait que suivre et tentait de déjouer discrètement leurs attaques. Il était la plus grande honte de son père qui le pensait piètre chasseur. Ca n'était pas le cas. Il s'évertuait seulement à épargner les créatures perdues qu'étaient ces fameux vampires. Pour certains, ils n'avaient pas choisi leur condition. Il était injuste de décider de qui méritait de vivre ou mourir. C'était se prendre pour Dieu. Ils affirmaient faire ça en son nom. Mais c'était d'un orgueil surdimensionné que de prendre de telles décisions sans peser le pour et le contre. Nul humain n'aurait dû avoir de droit de vie ou de mort sur qui que ce soit d'autre. C'était ce que pensait Kibum.

Aujourd'hui exceptionnellement après les cours, il ne retourna pas directement chez lui. Des camarades de classe l'avaient persuadé de suivre le mouvement en direction d'un coffee shop au succès grandissant. Beaucoup d'étudiants s'y retrouvaient et apparemment, le patron était adorable. Kibum n'en avait pas vraiment quelque chose à faire mais ça ne lui déplaisait pas de se sentir, pour une fois, inclus dans un groupe de jeunes de son âge. Il avait toujours eu du mal à se fondre dans la masse. Peut-être en partie à cause de sa scolarité tardive ? Ou de sa personnalité d'apparence froide ? Ou juste parce qu'il n'était pas sociable... ? Il n'y arrivait pas. Il savait communiquer avec ses pairs, aucun problème ne se présentait à lui lorsqu'il devait dialoguer. Pourtant, s'il ne le faisait pas, ça ne lui manquait pas. Il refusait certainement de s'attacher à qui que ce soit. La peur d'être dévasté à nouveau par la perte d'un être cher peut-être ? Ou bien simplement d'être déçu ? Il aurait pu en trouver, des tas d'excuses. Mais aucune n'expliquait vraiment le fait qu'il soit si seul et qu'il ne cherche pas à changer ça. Posé à une table avec trois autres étudiants, il écoutait leurs conversations, n'y trouvant d'intérêt que s'ils se mettaient à parler de leurs cours en commun. Autrement, tous les ragots, les cancans et les histoires d'amour digne des soap opera des dernières années ne lui apportaient pas grand chose. Il se contentait d'écouter distraitement, souriant lorsque tous se mettaient à rire, sirotant son café crème. Le barista qui le lui avait apporté était extrêmement enjoué. Il se demanda s'il s'agissait du fameux patron mais la question ne lui échappa pas. Il se contentait de lui jeter des coups d'oeil, sans trop savoir pourquoi. Peut-être qu'il s'ennuyait et qu'il était le seul à trouver un intérêt à ses yeux. Travailler au contact de tant de gens... Kibum ne s'y verrait pas. Devoir sourire de façon perpétuelle, être toujours aux petits soins d'inconnus pas toujours aimables... Non ça n'était vraiment pas un univers qui lui plaisait.

Il se lassa un instant de regarder l'homme courir partout avant d'entendre un grand fracas. Se retournant vers la source du bruit, il découvrît le brun qui l'avait intrigué un moment affairé à ramasser des morceaux de plusieurs tasses brisées sur le sol. Kibum laissa son regard filer tout autour de l'homme. Aucun ne réagissait pour venir prêter main forte au garçon de café. Avec un léger soupir de désespoir face à la nature humaine, égoïste et méprisante, il se leva et s'approcha de l'homme en question. Il s'accroupit près de lui, sans un mot et commença à recueillir quelques morceaux de faïence qu'il déposa sur le plateau où s'y amoncelaient déjà quelques bouts. « Ca va vous coûter cher, tout ça ? » demanda-t-il gentiment, sans aucune once de jugement. « Vous devez être fatigué, peut-être. » s'inquiéta-t-il. « Pourquoi ne prenez vous pas une pause de cinq minutes ? » proposa-t-il en le regardant. Il lui adressa un léger sourire, ses doigts continuant de rassembler des bouts coupants. Si coupants qu'il vînt s'entailler le pouce sur l'un deux. Il laissa échapper un léger sifflement, plus de dépit devant sa propre maladresse que de douleur. Il regarda le sang s'échapper de façon assez impressionnante de la légère blessure et serra la base de son doigt afin de calmer l'écoulement carmin. « Et m... » laissa-t-il sortir avec un autre soupire. « Je suis désolé, je vous tache tout. Je ne suis d'aucune aide. » s'excusa-t-il, voulant se relever pour s'éloigner et ne pas rendre la tâche nettoyage plus laborieuse encore pour son interlocuteur.

_______________________________


Listen to my heartbeat. It calls you whenever it wants to. Because within this pitch black darkness, you are shining so brightly. Give me your hand save me save me. I need your love before I fall...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1245-kibum-in-nomine-patr
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Noona
Avatar : Jeong Ho Seok (JHOPE) - BTS + ©KIKI
Messages : 44

Age : 23 ans
avatar
Lim Jae Hwan
MessageSujet: Re: welcome to my life (hwan)   Mar 21 Juin - 23:05

Depuis tôt ce matin, Jae Hwan s'occupait de son établissement, épaulé de ses trois employés. A peine le café ouvert, qu'il s'était attelé à travailler la torréfaction de différents cafés et à la vérification des différentes petites douceurs préparées par son cuisinier. Il checka une dernière fois la mise en place de la salle avant de recevoir ses premiers clients. Toujours le sourire aux lèvres et délivrant toujours une aura des plus agréables et positives, il se tenait à l'écoute de ses jeunes clients les plus fidèles, les encourageant ou les réprimandant gentiment. Il enchaînait les services, le nettoyage des tables vides, la préparation des boissons, avec une facilité assez déconcertante, à se demander s'il ne terminait pas ses journées totalement épuisé.

Personne n'était au courant, mais Jae Hwan était presque infatigable. A peine ses services terminés, bien souvent il laissait la fermeture à l'un de ses employés pour aller jouer les anges gardiens à distance. Malgré son beau sourire, sa jovialité, et sa sociabilité, Jae Hwan était surtout un homme plein de secrets. L'un d'entre eux était un jeune garçon, fruit de la chair de celle que le vampire avait aimé du plus profond de son coeur. Il aurait donné n'importe quoi pour que sa bien-aimée revienne à la vie et voit de ses yeux ce que son fils était devenu, mais le mal était fait. Alors peut-être pour se racheter et se sentir moins coupable, Jae Hwan veillait de loin sur un garçon, Bang Kibum, et ce depuis l'enfance de ce garçon.

Et pour le moment, le vampire n'avait pas trouvé ni le courage ni le temps d'aller directement à la rencontre de Kibum, n'osant pas vraiment finalement sortir de l'ombre. Mais le destin parfois force le cours des évènements. Et au nouveau tintement à l'entrée de son café, le nouveau groupe d'étudiant arrivant accueilli par l'un de ses serveurs attira particulièrement l'attention du patron. Kibum était là. Pour la première fois. Jae Hwan se sentit soudainement pris d'une sorte de panique. L'imprévu de ce genre là n'était pas ce qu'il savait gérer au mieux. Aussi il manqua plusieurs fois de briser de la vaisselle à peine lavée, tant son regard n'arrêtait pas d'être tourné vers la bouille de l'étudiant.

Puis même. Cela stressait beaucoup Jae Hwan. Instinctivement, il avait inspecté du regard l'ensemble de la salle et les nouveaux arrivants, guêtant le moindre vampire mal intentionné qui pourrait profiter de la situation pour s'en prendre à Kibum. C'était purement instinctif et incontrôlé de la part du vampire. Il ne pouvait pas non plus faire autrement, Kibum était devenu trop précieux à ses yeux pour qu'il accepte qu'il puisse lui arriver la moindre broutille. Il avait vu ce que son père biologique était capable de faire et en avait surtout subi les conséquences... Ses mains tremblaient légèrement, lui qui avait toujours le geste assuré pour préparer un café. Tout son service se passa sous tension et de façon si peu habituelle que cela attira quelque peu l'attention de ses serveurs. Cependant comme toujours Jae Hwan dissimulait le tout sous un merveilleux sourire et savait toujours reprendre le contrôle des situations sur le point de finir en catastrophe.

Enfin ceci était sans compter le pied d'une chaise qui le déstabilisa pitoyablement à peine avait-il débarrassé une table s'étant libérée quelques minutes plus tôt, l'empêchant de garder le contrôle de son plateau chargé de vaisselle. Celle-ci termina donc au sol, en morceau, dans un fracas assourdissant. Ni une ni deux, Jae Hwan se mit à ramasser les morceaux et à tout mettre sur le plateau, quand il sentit que Kibum était maintenant là, tout près, à l'aider. Il resta une seconde comme tétanisé, avant de se remettre à ramasser la vaisselle cassée. Il lâcha un léger rire, quelque peu embarrassé :
- Haha ! Sans doute oui. Quel maladroit je fais aujourd'hui...

Son sourire s'était réinstallé sur son visage malgré lui. Il se sentait quelque peu perdu. Mais Kibum se montra des plus gentils avec lui. Et son inquiétude toucha le vampire :
- J'avoue que je n'ai pas trop le temps de me reposer vu la popularité grandissante de mon café. En tout cas, merci à toi de m'aider... Prendre une pause ? Tu as vu le monde ? Ca risque d'être un peu compliqué.

Continuant de ramasser les morceaux, Jae Hwan prenait le temps aussi de surveiller comment Kibum s'y prenait, avant de le mettre en garde :
- ... Fais tout de même attention à ne pas te couper. Il aurait sans doute mieux fait de le lui dire plus tôt. A peine l'avait-il prévenu, que Kibum s'était déjà coupé. Si Jae Hwan arrivait sans mal à se contrôler depuis un bon bout de temps, il n'avait pas non plus pu surveiller les entrées récentes et la possibilité qu'un vampire autre s'en prenne à Kibum le fit réagir au quart de tour, sans doute un peu trop soudainement.

- Yah ! Ne touche plus à rien ! s'était-il écrié. Ni une ni deux, voilà qu'il se saisit du poignet de Kibum, le fit se lever et l'embarqua dans l'arrière boutique, après avoir fait signe à l'un de ses serveurs de terminer le nettoyage. Et de quoi tu t'excuse ? C'était très gentil de ta part de m'aider ! Seulement tu aurais du faire plus attention ! Rapidement il sortit de quoi désinfecter et faire un pansement au pouce de Kibum. Il prit alors la main de Kibum dans la sienne et prit le temps d'abord de désinfecter la coupure.

Sans doute faisait-il une scène trop exagérée pour une petite égratignure, mais ce n'était pas n'importe quelle main qui vient d'être blessée... Du moins aux yeux de Jae Hwan.

_______________________________

It seems during the day that I'm a spy reincarnated into a very strange love affair between a dream and a man. It's seems during the night that I can't even close my eyes. I gotta tell you about my sweet living nightmare, I fall in love with, every night. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calices
willing slaves

Pseudo : billpazuzu
Avatar : JIMINIE PABO + moimêmehuhu©
Messages : 126
Double compte ? : Song Hyo

it's too cold outside for angels to fly
Age : 25 ans
avatar
Bang Kibum
MessageSujet: Re: welcome to my life (hwan)   Lun 29 Aoû - 2:07


Why do you care about me ?


Kibum était loin, très loin d'être un garçon sociable. Bien sûr si qui que ce soit lui inspirait de la sympathie il n'allait pas rester fermé à la discussion si ce dernier l'approchait. Mais il n'était pas du genre  à aller forcément vers les autres. C'est aussi pourquoi il ne se retrouvait que rarement dans des endroits comme celui-ci.  Pourtant, quand il se retrouvait en bonne compagnie, il trouvait toujours agréable de faire une petite virée dans un lieu comme ça. Il y régnait une ambiance cosy, réconfortante. L'étrange sensation de s'y sentir en sécurité l'avait envahi. Et dieu sait que ça faisait longtemps qu'il n'avait pas eu cette impression. Qu'avait ces locaux de si particulier pour qu'il ressente ça ? Il n'aurait su le dire. Peut-être l'ambiance ? La bienveillance du personnel ? Les lumières tamisées ? La décoration chaleureuse ? Il n'en savait strictement rien. Mais il pensa dans son fort intérieur que certainement... oui certainement... il reviendrait. Si l'occasion se présentait en tout cas. Peut-être même pourrait-il songer à venir réviser ici, pourquoi pas ? Vraiment... il ne regrettait pas d'avoir suivi ses camarades.

Pourtant, quelque chose d'autre encore l'intriguait dans ce café : le patron. Du moins supposait-il qu'il était au moins le gérant. Il semblait être celui qui dirigeait les lieux et les employés notamment. Et ce fameux individu dont il n'avait jamais vu la frimousse auparavant ne cessait d'attirer pourtant son regard. Une impression étrange là encore. Mais à peine s'était-il détourné qu'une catastrophe arriva. L'homme venait de faire tomber son plateau et de casser de la vaisselle. Par instinct, Kibum s'était immédiatement levé pour venir à sa rescousse. Non sans manquer de lui demander s'il allait bien, s'il n'était pas fatigué ce à quoi s'empressa de répondre l'homme : « Haha ! Sans doute oui. Quel maladroit je fais aujourd'hui... » Son ton était léger. Il laissait paraître une personnalité enjouée, enthousiaste et dynamique. Presque à l'opposé de ce que pouvait traduire Kibum par ses expressions ou ses attitudes nonchalantes. Mais le sourire de l'homme à ses côtés avait quelque chose de communicatif. Et l'étudiant se surprît à laisser ses lèvres s'étirer d'un côté et de l'autre de son visage. Tout naturellement. Il lui proposa de prendre une pause, proposition que le barista n'envisageait pas vu le travail qu'il avait à faire. Kibum pouvait bien comprendre. Il était lui aussi travailleur et assidu. Prendre une pause ne lui serait pas venu à l'esprit non plus. Il acquiesça donc simplement tout en continuant, distraitement à ramasser les morceaux de faïence éparpillés sur le sol.

« ... Fais tout de même attention à ne pas te couper. » lui intima le plus brun mais il était déjà trop tard. Le mal était fait. Kibum s'était entaillé le pouce et regrettait déjà amèrement sa maladresse et son inattention. L'autre homme lui ordonna de ne plus rien toucher et à sa grande stupéfaction, le jeune catholique se vît entraîner dans l'arrière boutique. Il regarda hagard autour de lui, découvrant ce que cette partie de l'établissement contenait avant d'être rappelé à la réalité par les mots de l'inconnu. Il s'étonnait de ses excuses mais lui reprochait quelque peu aussi sa distraction, tout en s'affairant à désinfecter la plaie légère mais pourtant encore sanguinolente qui marquait la pulpe de son doigt. Kibum regarda la scène. Il trouvait ça étrange. Il ne se souvenait pas de la dernière fois que quelqu'un avait prit soin de lui de la sorte. Son père ne l'avait jamais ménagé et l'avait toujours incité à se relever et se débrouiller seul pour les soins à octroyer à son corps meurtri, après les entraînements ou une journée d'école un peu houleuse. Alors Kibum avait toujours fait ça seul. Comme un grand. Indépendant, n'ayant besoin de personne d'autre. Pourtant les gestes tendres et précautionneux de l'homme qu'il ne connaissait pas il y avait de ça quelques minutes serrèrent son cœur agréablement. Un bref instant, il se demanda si sa mère avait eu ce genre d'attention à son égard avant... Il était si petit à l'époque, les souvenirs étaient trop flous. Tout ce qu'il gardait d'elle était la petite croix dorée autour de son coup et un portrait d'elle dans sa table de chevet. Pas dessus. Non. Son géniteur ne le supportait pas. Trop douloureux peut-être ? Kibum n'en savait rien. Mais par mesure de sécurité, il cachait la photographie. C'était tout ce qui le rattachait encore à la femme qui l'avait mis au monde.

Il releva légèrement les yeux de sa main vers le visage du patron. Il scruta ses traits, doux et intelligents. Il y avait quelque chose d'apaisant dans sa présence, dans ses expressions même inquiètes. Et Kibum esquissa un nouveau sourire. Il posa doucement une main sur le poignet de l'homme qui s'affairait encore à lui poser un pansement. « Ca ira... » souffla-t-il d'une voix un peu éteinte par ses pensées nostalgiques. Il se racla la gorge, pour reprendre contenance. « Je vous remercie. Je promets de faire attention la prochaine fois. Et de ne jamais me porter candidat pour un poste de serveur ici. Ce serait une catastrophe. » plaisanta-t-il avec un sourire en coin. Il n'était pas un grand rigolard mais il savait plaisanter. Son humour un peu pince sans rire pouvait déstabiliser mais faisait au final toujours son effet. Il posa sa main non estropiée sur l'épaule de l'anonyme face à lui. « Encore merci. Je suis navré de vous avoir inquiété. » lui adressa-t-il respectueusement avant de le saluer en se penchant poliment en avant. « Au fait, je m'appelle Kibum. Bang Kibum. Enchanté. » l'informa-t-il tout en se redressant, passant une main dans ses cheveux épais et dégageant son visage légèrement poupon. « J'ai une drôle d'interrogation qui me brûle les lèvres. » continua-t-il en penchant à peine la tête sur le côté. « Êtes vous le patron de cet endroit ? Si tel est le cas... je suis impressionné. Vous paraissez vraiment jeune ! » s'enquît-il d'un ton aimable, piqué par la curiosité. En effet, l'homme face à lui ne semblait pas plus vieux que lui. Peut-être même plus jeune ? Mais au fond de ses prunelles pourtant... il pouvait deviner l'expérience. Idiot, n'est-ce pas ? Mais c'était ce qu'il avait l'impression de lire dans ces iris sombres et pétillants.

_______________________________


Listen to my heartbeat. It calls you whenever it wants to. Because within this pitch black darkness, you are shining so brightly. Give me your hand save me save me. I need your love before I fall...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1245-kibum-in-nomine-patr
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Noona
Avatar : Jeong Ho Seok (JHOPE) - BTS + ©KIKI
Messages : 44

Age : 23 ans
avatar
Lim Jae Hwan
MessageSujet: Re: welcome to my life (hwan)   Jeu 8 Sep - 11:52


La présence inattendue de Kibum dans son café avait eu raison du calme du vampire. En même temps comment pouvait-il faire autrement ? Il s'était tellement bien caché de la vue de Kibum jusqu'à aujourd'hui, qu'exister enfin à ses yeux était assez déstabilisant. C'était la première fois en plus que Jae Hwan le voyait dans son établissement et même qu'il le voyait en compagnie de camarades de classe. Il avait toujours plus ou moins eu l'habitude de le voir seul. Mais passons, peut être que ses camarades avaient su trouver les bons arguments pour le faire venir. Mais du coup... Que dire ? Que faire ? Il allait devoir jouer les inconnus, faire celui qui ne le connaît pas du tout... Et ce de but en blanc !

Jae Hwan avait même tenté de tout faire pour éviter d'attirer l'attention, tout en surveillant attentivement ce qu'il se passait dans le café, qu'il n'avait pas pu éviter le pied de chaise. La vaisselle finissant par terre, Jae Hwan se mit étonnamment à se maudire. La présence soudaine et si proche de Kibum ne l'aida pas tellement à se calmer, et pourtant, son calme, il su le garder pour ne pas paraître trop étrange d'un coup aux yeux du jeune garçon. Enfin ce fut le cas jusqu'à ce que Kibum se blesse. Jae Hwan avait réagi au quart de tour, entraînant l'humain dans son arrière boutique. Allez savoir pour qui il passait maintenant aux yeux des employés, ou même des autres cliens tiens... Mais qu'importe. Kibum s'était blessé. Et même si ce n'était rien qu'une égratignure, imaginez un peu la catastrophe si un tout jeune vampire était présent ! Non non, Jae Hwan préfère éviter le pire et soigner cette petite coupure de rien du tout vite fait.

Jae Hwan prit donc le temps de désinfecter la blessure légère et d'y mettre après un pansement. Mais il fut interrompu par Kibum. En le regardant, Jae Hwan comprit qu'il avait du mettre un peu mal à l'aise le jeune garçon sans s'en rendre compte. Alors il lui rendit sa main et lui sourit :
- Ne me remercie pas va, ce n'était pas grand chose Il ria un peu à la boutade de Kibum avant de le taquiner Tout le monde commence par faire ce genre de catastrophe tu sais, alors dis toi que tu pourrais avoir toutes tes chances ici ! Il lui adressa un clin d'oeil amusé.

Même agir de façon naturelle était compliqué. Il se sentait si tendu. Et pourtant si heureux de pouvoir parler à ce garçon dont il avait vu grandir et qu'il protège de loin.
- Muarf... Je suis un peu du genre à réagir un peu trop excessivement pour ce genre de chose en réalité. Et donc à en faire un petit peu trop... Pas qu'un petit peu en fait... Et allons... Soit pas si formel avec moi voyons ! je vais me sentir un peu mal à l'aise... Enchanté en tout cas Kibum. Moi c'est Jae Hwan.

Lorsque Kibum déclara avoir une question, Jae Hwan s'attendit vraiment à tout. Et même aux pires questions... Du style "je ne vous ai pas déjà vu quelque part ?"... Son coeur se mit à battre la chamade, malgré le sourire léger et rassurant qu'il adressait au garçon.
- Je t'écoute, demande moi ce que tu veux ou pas... non vraiment pas tout ce qu'il veut... Il en implorait les cieux même. C'est pour dire ! La question enfin posée, Jae Hwan se sentit tellement soulagé qu'il en eut un plus grand sourire et même un léger rire plutôt discret. Non mais qu'est-ce qu'il avait pu imaginer dans le fond.... Kibum venait de le rencontrer !

- Effectivement. Ceci est mon établissement. Il est encore assez récent. Et c'est mon petit bijoux. Quant au fait que je sois jeune. Quelque part c'est un atout non ? Je ne suis pas vraiment fait pour les études et le café ça a toujours été une passion. La vérité est qu'il est bien plus vieux que ce que pense Kibum... mais il est un peu tôt pour lui dire qu'il est un vampire non ? ... Il craignait même la réaction de Kibum par rapport à ça... Et plus encore. Il venait d'apparaître bien trop soudainement dans le monde de Kibum. Jae Hwan se disait qu'il n'était pas encore prêt à se dévoiler même juste sur ce petit détail. Mais maintenant laissons le temps au temps... Maintenant qu'il existait aux yeux de Kibum, il allait en profiter, prendre son rôle de protecteur encore plus au sérieux, et créer de vrais souvenirs avec lui.

Jae Hwan prit le temps de l'observer avec cette espèce de douceur que l'on pourrait attribuer à un grand frère ou un père. Retrouver des traits de la personne qu'il avait aimé, chez le jeune homme, le rendit un peu nostalgique. Aussi il poussa gentiment Kibum vers la salle principale :
- Par contre, allons discuter ailleurs qu'ici, si tu veux bien, sinon tes amis vont se poser des questions et mes employés se demander ce que je peux bien faire avec un client dans l'arrière boutique...

_______________________________

It seems during the day that I'm a spy reincarnated into a very strange love affair between a dream and a man. It's seems during the night that I can't even close my eyes. I gotta tell you about my sweet living nightmare, I fall in love with, every night. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: welcome to my life (hwan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
welcome to my life (hwan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 2-
Sauter vers: