Partagez | 
 

 Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : KwonHyo
Avatar : Hyuna (4minute) + me
Messages : 70
Double compte ? : Park Soo Hyun

avatar
Im Cheo Yeon
MessageSujet: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Sam 18 Juin - 4:13


Tenue +

Son sourire habituel avait disparu. Sa sérénité également. Tout ce qui l’entourait était soudainement devenu plus hostile, comme si chacun de ses pas était suivit. Comme si elle se jetait dans la gueule du loup à chacun de ses gestes. Elle avait le sentiment qu’il était là, tout proche, qu’il l’observait, se jouait d’elle. Elle se souvenait de ce touché, ses mots, sa respiration. Tout lui revenait en tête, absolument tout. Ce qu’elle avait senti, ce qu’elle avait pensé, les sensations, les meubles autour, l’odeur, le bruit… Elle ne pouvait pas oublier, elle y avait cru. Elle avait pensé pouvoir vivre et oublier… que ces cinquante dernières années allaient pouvoir tout effacer, que Jun Min allait pouvoir lui faire oublier la mauvaise passe. Mais c’était impossible. Ce destin qu’on l’avait forcé à suivre s’imprimait une nouvelle fois dans ses veines maintenant froides.

« Ah ! »

Elle n‘avait pas pu retenir ce cri. Pourtant ce n’était pas comme si elle était en danger, cet homme qui venait de la bousculer, de la faire reculer ainsi de quelques pas, ce n’était qu’un humain. Un simple humain inoffensif et assez poli pour s’excuser devant son air apeuré. Les pas de Cheo Yeon ne faisaient que s’accélérés, comme si elle était suivie par une aura menaçante, elle n’arrivait pas à réfléchir clairement. Même chasser était devenu impossible pour elle depuis quelques jours. Elle n’avait même pas soif malgré sa gorge brûlante et douloureuse. A vrai dire, elle ne sortait que pour les cours maintenant. Sa dernière sortie véritable avait été avec Anh Hào, celui qui avait fait renaître ce sentiment de peur en elle. Elle le détestait, lui, elle ne voulait plus le revoir, pourtant, la voilà au pied de cet hôtel. La voilà qui passait ce même hall qu’elle avait pénétré la première fois avec le garçon au bras, tout sourire. Ses pieds grimpaient les escaliers à une vitesse folle, comme si elle risquait quelque chose à arriver plus tard. La vampire avait peur mais elle ne pouvait faire autrement que d’aller le voir.

Elle ignorait la raison de son comportement, mais elle voulait croire qu’en y allant, en le revoyant, elle pourrait retrouver une vie normale. Que tout pourrait aller tellement mieux après ça, alors la voilà devant la porte. Ce même numéro. Cette même odeur d’alcool. Mais un sentiment différent. Sa main se levait, tremblante, hésitante et horriblement tendue. Ses dents se serraient, son cœur semblait s’accéléré alors qu’il était immobile toujours. Immobile depuis plus de cinquante foutues années ! Alors pourquoi avait-elle peur ? De quoi avait-elle peur ? Comme si derrière cette porte, sa vie pouvait changer ou brutalement s’arrêter…

Toc toc

Elle avait pris son courage à deux mains pour enfin frapper à la port. Instinctivement, elle reculait de deux pas, comme si cela pouvait changer quelque chose si celui qu’elle redoutait se trouvait derrière… Elle savait que personne d’autre n’allait ouvrir, seulement Anh Hào avec ce même air déglingué et complètement péter. Mais elle ne pouvait que croiser les bras sous sa poitrine de toutes ses forces le temps de le rencontrer de nouveau. Ses ongles s’enfonçaient dans la paume de sa main alors qu’elle serrait sans s’en rendre compte les poings.

Elle devait se calmer, elle le savait. Son état n’était clairement pas raisonnable. Mais cette odeur, ces mots, ces gestes, pourquoi elle ne pouvait pas oublier ce soir-là ? Pourquoi elle était revenue vers lui après qu’ils aient couché ensemble ? Pourquoi ne pas l’oublier comme tous les autres ? En quoi était-il si spécial ? Comment pouvait-il tant lui ressembler ?! Est-ce que la réincarnation existe ? Pourquoi dans ce cas le destin s’acharnait-il tant contre elle ? Ses nerfs semblaient craquer totalement, son corps ne réclamait plus rien d’autre que du sang et du sommeil. C’était ça, dormir, depuis combien de temps n’avait-elle pas dormi ? Depuis Anh Hào ? La voilà qui soupirait de nouveau, tout recommençait… Ses insomnies, cette envie de ne voir personne d’autre que celui qui lui a fait ça… Se venger, lui demander pourquoi pour enfin lui demander de la tuer… Abréger cette condition qu’elle ne peut plus supporter. Elle pensait en avoir fini après ses premiers jours en tant que vampire, mais elle avait dû se tromper lourdement et son entêtement n’allait que la poussée encore plus dans ce sentiment de peur qui semblait déjà à son paroxysme.  

───────────────────── ✧ ─────────────────────
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Sam 18 Juin - 22:38


Tenue +

La routine. Journée plutôt ennuyeuse, à vrai dire. Il a eu une cliente, le matin. Une vraie diva. Gosse de riche, comme il les déteste. Puis il a bu, comme d'habitude, et il a décidé de dormir. Pas trop de problèmes en ce moment. Ça va. Juste le quotidien qui s'égrène lentement, et qui lui rappelle que le temps passe, que le monde tourne, et que lui reste bloqué dans son quotidien qui ne semble pas évoluer, qui ne l'aide pas à avancer. Juste au jour le jour. Il se réveille le matin avec la gueule de bois, se vide l'estomac, accueille les clients quand il le peut, se lave, en accueille de nouveaux... va dîner, boit, puis se couche. Et ainsi de suite. Parfois, il va en boite. Parfois, il sort avec ses quelques connaissances. Certaines d'entre elles savent, pour son métier. D'autres non. Et il préfère leur en préserver. Il se permet de décompresser, parfois. Non pas qu'il soie stressé. Mais nerveux, anxieux, presque tout le temps. Rien de bien critique. La routine, comme on dit. Il s'inquiète aussi vaguement pour sa santé, parfois. Bien qu'il n'ait aucun projet d'avenir. Là, alors qu'il est dans son lit, à tenter de se vider la tête, il pense à tout ça. Rien de bien passionnant. A comment il fera pour se réveiller dans quelques heures, alors qu'il sent déjà ses paupières se fermer. L'air de rien, c'est fatiguant, comme façon de se faire de l'argent... Il doit toujours être aimable. Après tout, maintenant, il est pute de luxe. Ça doit se faire proprement, tout en satisfaisant les fétichismes plus ou moins bizarres. Parfois c'est si crevant... ou frustrant. Il y a des jours, où il espère presque revoir un certain client qui lui semblait particulier... mais ça ne se produit pas souvent. Les gens qui viennent sont inintéressants. Inodores. Pas pour lui. Juste assez riches, et assez seuls ou infidèles pour se payer ses services. Voilà. Il sent son corps qui s'enfonce dans le matelas, petit à petit... Puis, le noir. Réconfortant, confortable, qui ne lui impose rien.

Il se réveille en entendant qu'on toque à la porte. Sommeil léger. Grognant, il enfile un débardeur baillant, un pantalon noir, histoire d'être présentable. Surtout si c'est un client, ou un de ses supérieurs. Il n'a pas regardé l'heure, mais normalement, plus de clients. Étouffant un bâillement, il ouvre la porte. Les cheveux en bataille, les yeux injectés de sang. Pas si présentable que ça, en fait. Mais ça va. Il a juste l'air totalement à côté de la plaque. Ce qui, en soi, ne change pas vraiment de d'habitude. Mais au moins, il est propre, frais, habillé. Il lui faut quelques secondes pour que les taches blanches cessent de troubler son champ de vision. Cheo Yeon. Elle est là, sur le seuil. La dernière personne avec qui il a couché simplement parce qu'il s'en sentait l'envie. Sans se faire payer, ou sans y être spécialement contraint. Elle est venue le voir, après ça. Pourtant, ils ne s'étaient pas spécialement mis d'accord. Du coup, ils étaient sortis. Parfois ils passent du temps ensemble. Assez rarement tout de même. Il ignorerait quoi faire s'ils devenaient amis. Mais bon, il verrait bien. Elle a l'air dérangée par quelque chose. Ou même carrément en pleine panique. Il plisse les yeux, penche la tête sur le côté. Long silence. "Salut ?" Il ne sait pas trop quoi dire. Cette fois c'est un peu différent. Elle semble vraiment... Mal. Sans rien dire, il ouvre la porte complètement et se recule, lui faisant signe d'entrer. Façon implicite de lui dire qu'il a du temps. Rien à faire. Il se pose sur son lit, laissant son regard se balader sur la vampire. Elle est extrêmement attirante, comme à chaque fois. Surtout avec cette robe à même le corps. Il se passe une main dans les cheveux, attend encore. Puis, de nouveau, il ouvre la bouche. "Qu'est ce qu'il y a ?" Question suivie d'un soupir. Il ne sait pas vraiment s'il s'inquiète pour elle. Il ne sait même pas quel genre de relation ils entretiennent. Toujours est-il que si elle vient là, c'est qu'elle a besoin de lui. Alors il fera de son mieux, probablement. "T'as l'air malade." lâche-t-il dans un murmure, même si en soi, c'est stupide. Puisqu'elle est morte il y a bien longtemps.

───────────────────── ✧ ─────────────────────

_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : KwonHyo
Avatar : Hyuna (4minute) + me
Messages : 70
Double compte ? : Park Soo Hyun

avatar
Im Cheo Yeon
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Dim 19 Juin - 23:58


Tenue +

La vampire avait espérer, qu’il ne soit pas là, qu’il soit occupé. Tout et n’importe quoi pour la faire rentrer chez elle. Mais elle entendait du bruit dans la chambre, un simple bruit de quelqu’un qui se lève et marche. Et merde… Quoi que.. Ses sentiments étaient partagés. Du stress ? De la joie ? De l’anxiété peut-être ? Ou encore de la peur ? Elle ne savait pas très bien décrire ce sentiment qui s’emparait d’elle. Mais quand la porte s’ouvrait, ce fut un soulagement qui la gagnait. Anh Hào. Juste Anh Hào… Personne d’autre, une simple odeur de sang frais et chaud, d’alcool, de sexe froid… Pas d’odeur de vampire, rien de menaçant. Non, même le garçon semblait différent, plus … doux ? Il prenait même la parole en premier devant le silence de l’immortelle. Un léger sursaut la gagnait en entendant sa voix et elle murmurait un rapide « salut » tout bas. Où était donc passé la Cheo Yeon joyeuse, radieuse, tactile et avenante qu’il avait l’habitude de voir ?

Le propriétaire des lieux lui faisait signe de rentrer et elle le fit sagement sans un mot. Elle n’arrivait pas à formuler de phrases. Elle n’avait rien à faire ici, absolument rien. Son esprit était vide de toutes pensées, de toutes formes d’idées ou de mots. Son corps voulait un contact physique avec le garçon, qu’il la prenne dans ses bras, s’occupe d’elle comme il aurait dû le faire ce jour où elle a rouvert les yeux dans ce corps froid et sans vie.. Qu’il lui dise que ça va, qu’elle n’a pas à avoir peur de lui, à se méfier, qu’ils ne le connaissaient pas, n’était pas lui. Mais il ne savait pas, et la preuve étant qu’il lui demandait ce qu’il y avait. Comment lui expliquer ? Le formuler avec des mots clairs pour que l’humain comprenne ? Rien qu’un peu… Son esprit bouillant n’arrivait pas à remettre en ordre les choses. Entre la fatigue et le stress des derniers jours, c’était impossible de faire la part des choses. « Anh.. » murmure-t-elle juste après sa réflexion un peu idiote sur son état de santé. Elle ne pouvait plus être malade. Même si elle le voulait, elle ne pouvait plus. Sa voix paraissait ailleurs, comme perdue dans ses pensées. Puis ses pas la guidaient vers lui mollement, fatiguée, épuisée. Elle était tellement épuisée. Par tout, cette roue infernale dans laquelle elle était enfermée, cette renaissance sans fin qu’on lui imposait en tant que vampire, cette peur de le revoir mélanger à cette excitation de pouvoir lui reparler… Les périodes où elle voulait se foutre en l’air lui étaient passés, mais là, tout revenait.

Une fois arrivée près du garçon, elle s’asseyait et posait sa joue sur son épaule. Ses mains tremblaient de façon incontrôlable sur ses cuisses alors qu’elle tentait de les contracter pour qu’il ne le voie pas. Il ne le verrait pas hein ? De toute façon il ne pouvait rien pour la calmer, il ne ferait rien. Son corps lui semblait si lourd à balader, rien que lever la main lui semblait difficile. « Anh… » Murmurait-elle doucement avant quelques secondes d’hésitation. Elle voulait partir, loin, très loin, Séoul lui rappelait trop de choses à l’heure actuelle… Mais seule encore, c’était trop dur. Alors… « Tu veux pas qu’on parte au Vietnam… ? » Il venait de là-bas, ça pourrait lui faire du bien et à elle aussi. Plus de cours, plus de peur, plus rien pour la mettre dans cet état… Comme lors de ses précédents voyages quand elle le cherchait, sauf que cette fois elle le fuyait.

Son bras passait contre celui d’Anh Hào, elle semblait retrouver sa tacticité, comme avant, mais avec quelque chose de plus calme et plus... Triste ? Mais au moindre mouvement qu’il pouvait faire, pour prendre sa bouteille, la prendre dans ses bras, ou autre, elle risquait de sursauter et de se mettre sur la défensive. Elle n’arrivait pas à les différencier l’un de l’autre. Leurs gestes, leurs mots, leurs lèvres sur cette marque horrible qui logeait sur sa nuque, tout était si semblable que s’en était effrayant. Si seulement il n’avait pas touché à cette partie de son corps, jamais elle n’aurait eu à revivre tout ça. Finalement, elle s’en rendait enfin compte, que tout ce qui se passait était de la faute d’Anh Hào… Mais elle n’arrivait pas à lui en vouloir ni à le détester. Quoi que si, elle le déteste. Elle le déteste d’avoir fait renaître cette douleur, cette culpabilité, ce mal-être… Mais en même temps, elle était heureuse de l’avoir, de pouvoir venir le voir quand elle se souvenait de tout cela et avait besoin de quelqu’un comme lui auprès d’elle.

« T’as personne ce soir hein ? » Façon à elle de demander si elle pouvait rester là aussi longtemps qu’il l’autoriserait. Elle voulait rester encore et encore, penser à autre chose sans s’envoyer en l’air. Elle n’y arriverait pas. Même ça elle n’en avait pas envie.

───────────────────── ✧ ─────────────────────
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Lun 20 Juin - 19:38


Tenue +

Il ne faut pas avoir fait des études supérieures pour comprendre que quelque chose cloche. Manifestement, elle ne va vraiment pas bien. Il la laisse entrer, mais ne cesse de la dévisager de haut en bas - et ce n'est pas parce qu'elle porte une robe qui met en valeur ses courbes, non non. - S'asseyant sur le lit, il l'invite à faire de même. Il ignore ce qu'elle veut exactement, mais ce n'est pas le plus important. Tranquillement, il attend. Attend qu'elle parle. Qu'elle s'explique. Il ne va pas poser plus de questions, pas pour le moment. Il risquerait de la brusquer. Et ça semble complètement inapproprié. Alors il ne fait rien. Elle se place à ses côtés. Toujours rien. Elle pose sa tête sur son épaule. Il ferme les yeux, retient un soupir. Ça va être compliqué, si elle a besoin d'affection ou de réconfort. Elle s'est dirigée vers la mauvaise personne. Il ne sait pas comment on fait. Et il a du mal à s'exprimer : vocabulaire trop peu efficace, paroles qui ne risquent pas de se montrer particulièrement pertinentes. C'est délicat, vraiment. Alors le silence pèse dans la chambre, pendant encore quelques secondes. Jusqu'à qu'elle rouvre la bouche. Question complètement inattendue. Tu veux pas qu’on parte au Vietnam… ? Il bat des paupières, plusieurs fois, surpris. Qu'ils quoi ? Ils se souvenait lui en avoir parlé, une fois. Ce n'était pas si sérieux. Comme s'il pouvait voyager. Mais le plus troublant n'est pas de savoir qu'il devra dire non, c'est de se demander pourquoi elle pense à ce genre de choses. Ils ne sont pas en couple, pas amis, ni même vraiment proches. Et elle veut qu'il l'emmène...? Et la voilà qui se refait douce, tactile. Elle lui attrape le bras, l'attire gentiment vers elle. Il esquisse un sourire presque invisible. Un sourire un peu désolé. Pas triste, mais presque. Il ne sait pas quoi lui répondre. "Ecoute... uhm... Cheo Yeon..." Il se racle la gorge. Il ne voudrait pas la rendre plus mal qu'elle n'est déjà. Mais voilà qu'elle reprend la parole, qu'elle lui repose une question. Il secoue la tête. Non, personne ce soir. Il a tout son temps. Et comme d'habitude quand il est libre, il ne sait pas quoi faire. Alors tant mieux, si elle est là. Au moins il se sent un peu utile pour toutes ces heures qu'il passe sans accueillir de clients. Il décide de rester encore sans parler un petit moment. Il réfléchit. A comment formuler son esprit confus. Parce qu'il ne comprend toujours pas ce qu'elle lui veut. "Tu veux vraiment partir au Vietnam ?" A peine a-t-il fini sa phrase qu'il se demande même pourquoi il a sorti ça. C'est un peu con. Il déglutit, attrape la flasque en dessous de son lit, jetant un regard à la vampire du coin de l’œil. Il boit une gorgée. Tout de suite, cette sensation de chaleur dans la gorge qui descend jusque dans son estomac. Ça fait du bien. Il se sent un peu plus à l'aise, déjà. Il lui tend ensuite, se demandant si boire de l'alcool changerait quoi que ce soit, pour elle. Logiquement, non. Mais on ne sait jamais. "T'sais bien que j'peux pas t'y emmener... " Il pince les lèvres, lui adresse une moue. Comme s'il voulait lui signifier qu'il ne peut pas vraiment y faire grand-chose. Il espère au moins, au fond de lui, qu'il lui sert à quelque chose. Qu'elle ne regrette pas d'être venue. Même s'il ne peut s'empêcher de se demander pourquoi, encore et encore. C'est ridicule tout de même. Ils ne se sont pas souvent vus, ils ont couché ensemble, et la voilà qui débarque avec toute la misère du monde sur le dos. Comme si elle fuyait un prédateur. Et comme si lui, il allait l'aider. Dit comme ça, ça lui paraît presque comique. Mais évidemment, ça ne l'est pas. Il n'a pas l'habitude qu'on vienne le voir pour.. venir le voir, simplement. C'est tout. Il se décide à la regarder. La regarder pour de vrai, poser son regard sur son visage et s'interroger sur quel genre de personne elle est réellement. Elle a l'air si triste, là... "Tu veux en parler ?" Il ne sait même pas de quoi. Mais il demande quand même. Après tout, elle n'est pas là pour le tripoter. Alors quoi ? Lâchant un soupir, il passe la main dans ses cheveux longs, maladroitement. "T'as vraiment pas l'air bien, c'est tout." Voilà. Il aura fait de son mieux. Si elle ne dit rien, tant pis. En tout cas, il essaie vraiment. C'est plus difficile que ça en a l'air.

───────────────────── ✧ ─────────────────────

_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : KwonHyo
Avatar : Hyuna (4minute) + me
Messages : 70
Double compte ? : Park Soo Hyun

avatar
Im Cheo Yeon
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Mar 21 Juin - 17:59


Tenue +

La vampire savait que venir voir Anh Hào n'était pas gage de câlins ou de mots réconfortant mais qu'importe, elle n'avait pas l'habitude d'en avoir de toute façon. Elle vivait seule, le peu de compagnie qu'elle pouvait avoir était les amphithéâtres remplis ou les soirées à s'envoyer en l'air quand son humeur le lui permettait. En dehors de ces deux situations, elle vivait comme n'importe quel être de la nuit: isolée du reste du monde. Seulement voilà, elle n'en pouvait plus. Elle n'avait jamais vécu comme ça avant, et le choc à été plutôt brutal quand elle s'était souvenu de toute sa vie d'avant. Le garçon près d'elle n'avait pas fait un mouvement encore, il n'avait rien dit de plus comme s'il attendait simplement qu'elle parle. C'était ce quelle faisait quelques temps après, dans une question soudaine et plutôt brusque à propos du Vietnam. Ils en avaient parler lors de leur première rencontre sur un ton léger et pas du tout sérieux mais sa demande cette fois l'était. Partir, loin d'ici, de tout ça, oublier pour reprendre un nouveau départ, comme elle l'avait fait déjà quelques fois avant. Mais le silence à côté d'elle ne lui disait rien de bon... Ni le début de sa phrase alors avant qu'il ne continue, elle préférait lui demander s'il était seul ce soir et sans utiliser de mots, il lui confirmait que c'était le cas.

Un léger sourire apparaissait sur le visage de la vampire avant d'entendre sa question. Si elle voulait partir au Vietnam? Bah... Vietnam ou ailleurs, du moment qu'elle partait dans un pays autre que la Corée ça lui convenait. Elle faisait alors une liste mentale de tous les pays qu'elle voulait visiter et il y en avait pas mal en fait, heureusement pour elle qu'elle pouvait y aller plus tard. Avec peut être un amant lambda? Peut être seule.. Elle ne savait pas encore et elle avait le temps avant de se décider de toute façon. Mais alors qu'un silence naissait entre eux, un sursaut la prenait et elle reculait un peu. Anh Hào prenait juste sa bouteille mais elle avait eut peur comme une idiote. D'ailleurs elle se giflait mentalement d'avoir eu cette réaction  mais elle recommençait juste après quand il lui tendait la bouteille.. pourquoi il la lui tend d'ailleurs? Elle n'a jamais bu, elle n'aime pas ça alors elle secoue la tête simplement. Mais sa main prenait la bouteille pour la lui retirer des siennes et la poser plus loin. Si elle aimait voir des inconnus se bourrer la gueule, elle n'appréciait pas vraiment d'avoir des gens imbibés dans son entourage.

« Je sais bien.. »

Sa voix n'était qu'un souffle devant cette évidence. Il ne pouvait pas l'emmener et elle le savait. Il ne pouvait pas vraiment partir d'ici non plus, elle était la seule à pouvoir se permettre ce genre de folie. Personne ne pouvait se permettre de partir sur un coup de tête comme elle, comme si elle n'avait aucune attache ici, aucun raison de rester..  « Tu veux en parler? » Est ce qu'elle avait l'air si mal? Même quelqu'un comme Anh Hào le voyait alors elle devait vraiment avoir mauvaise mine. Mais qu'est ce qu'elle pouvait lui dire? Alors qu'elle réfléchissait à ça, le garçon passait une main dans ses long cheveux, un peu maladroitement certes mais ça la faisait sourire. Il faisait des efforts pour elle, elle pouvait le sentir et l'immortelle lui en était reconnaissante.

« Je sais. J'ai pas manger depuis un moment et j'ai du mal à dormir.. »

Autant être honnête, ça ne servait à rien de mentir. Ce n'est même pas comme si Anh Hào allait en profiter ou en abuser, au fond c'était un gentil petit garçon, elle en était persuadée. Mais lui en parler c'était déjà plus difficile, elle ne voulait pas finir rouler en boule dans le lit à pleurer, à trembler ou dieu sait quoi d'autre encore. Elle ne voulait pas non plus mettre Anh Hào en danger avec sa soif meurtrière. Alors elle lui souriait doucement et levait ses yeux légèrement rougeâtre vers lui.  « Tu voudrais pas plutôt qu'on parle d'autre chose? J'ai juste envie d'oublier. » Elle voulait croire qu'il pouvait l'aider à se changer les idées, sortir, faire du shopping.. mais est ce qu'elle pouvait vraiment sortir?

Ses yeux se tournaient vers la fenêtre et elle réalisait la panique dans laquelle elle serait si elle mettait un pied dehors. Même avec le jeu homme à ses côtés,  elle ne pourrait pas se détendre et profiter. Comme un animal en cage, elle avait peur d'en sortir..  « Non en fait,  c'est pas une bonne idée de sortir.. Anh.. T'as déjà eu peur de quelque chose? » Comment vaincre ses peurs, elle avait besoin de conseils. Et étrangement,  c'était vers Anh Hào que son esprit se tournait pour trouver des réponses.

───────────────────── ✧ ─────────────────────
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Mer 22 Juin - 20:32


Tenue +

Il y a bien une chose que l'on peut dire sur Anh Hào : il fait de son mieux. Même si, de son mieux, ce n'est pas grand chose. Au moins, il essaie. C'est déjà beaucoup, venant de lui. Il a du mal à communiquer. Probablement parce qu'il n'a pas les mots, ni la motivation ou le courage. En parlant de motivation, il ne faut pas penser qu'il s'en fiche. Non, non : même quand il se retrouve face à un problème qui lui semble important... c'est difficile de trouver la volonté de chercher des solutions. Parce qu'il est fatigué. Vraiment fatigué, la plupart du temps. C'est pour ça qu'il se demande si Cheo Yeon se rend compte qu'il fait des efforts, là. Et pourtant, ce n'est pas comme s'il la connaissait vraiment. Mais déjà, le fait qu'elle vienne jusqu'à lui quand elle va mal, pas pour le sexe, ça semble beaucoup... Dans son esprit de jeune homme qui a oublié qu'il était une personne à part entière, avec des sentiments et le droit de s'accorder de la valeur. Elle lui sourit. Bon, elle n'a pas l'air très heureuse, mais c'est déjà ça. Elle sait bien qu'il ne peut pas l'emmener au Vietnam, non ? pourtant, elle a quand même l'air déçue...Il se mordille la lèvre, pensif. Il se demande comment s'y prendre. Il n'est pas connu pour sa finesse. Puis il a fini par abandonner : pour lui demander simplement ce qui ne va pas. Pour lui dire qu'elle a l'air... malade. Ce à quoi elle répond sur un ton légèrement résigné. "Je sais. J'ai pas manger depuis un moment et j'ai du mal à dormir.. " Il fronce les sourcils. Alors, ce n'est que ça ? De la fatigue et de la sous-alimentation ? Mais non, Anh Hào, idiot, réfléchis. Il y connait quelque chose, lui. Quand on oublie de se nourrir correctement, c'est que quelque chose ne va pas, de toute évidence. Il n'a peut-être pas de véritables études, mais il y a des choses qu'il connait bien. C'est pareil avec les insomnies. Pour la simple et bonne raison qu'il les vit, parfois. C'est vraiment déplaisant, il comprend. Croit comprendre. Il baisse les yeux, laissant son regard se poser au sol. "Si tu as besoin de manger, c'pas compliqué..." Il hausse les épaules. Ça ne le gêne pas, de se faire mordre. En temps normal, il n'y pense qu'ancré dans un contexte érotique ou carrément sexuel, entretenant une sorte de fantasme curieux. Mais là, si c'est pour aider Cheo Yeon qui vient le voir avec cet air là, il y pense avec une indifférence qui l'étonne lui-même. Quand il en rêve d'habitude, c'est tout de même avec une sorte de peur, de goût du risque. C'est dangereux, ça doit faire mal. Mais maintenant qu'il reconsidère l'affaire, ça lui semble insignifiant. Ou en tout cas, ça ne l'affecte pas. De toute façon, il n'a pas spécialement peur pour sa santé, qu'il a déjà à moitié pourrie avec tout ce qu'il consomme. Enfin bref... Il esquisse une moue qui se veut nonchalante. Comme pour lui montrer que, franchement, elle peut. "Enfin, comme tu veux..." Puis de nouveau, un petit silence. Il ne sait pas si elle a réfléchi à sa proposition, mais voilà qu'elle lui demande s'il veut parler d'autre chose. Enfin, elle ne lui demande pas s'il le veut. Elle lui supplie de le faire. En tout cas, c'est ce qu'il entend. Il s'apprête à lui demander ce qu'elle préférerait faire, alors. Mais au moment où il ouvre la bouche, elle change d'avis. Comme si quelque chose l'avait soudainement retenue. De quoi piquer la curiosité du jeune homme. Mais il n'a pas besoin de demander. La question qui suit de la part de la vampire répond déjà presque à ses interrogations : "Anh.. T'as déjà eu peur de quelque chose?" Il bat des paupières. Alors, c'est ça. Elle n'est pas stressée, affaiblie ou blessée par un événement quelconque. Elle a peur. Elle est terrifiée, même. Il s'en rend compte, maintenant. La façon dont elle réagit à chacun de ses mouvements, son corps tendu sans raison apparente, sa mine angoissée. Il s'éloigne légèrement d'elle, simplement pour mieux la regarder. "Oui, j'ai peur de l'avenir, et de... d'être seul." murmure-t-il sans conviction, se suçant la lèvre inférieure. Petit silence. Non, non et non. C'est gênant, maintenant. "Mais franchement, on s'en fout. s'empresse-t-il de rajouter. "Pourquoi tu d'mandes ça ? De quoi t'as peur ? A ces mots, il la fixe dans les yeux. ll veut qu'elle parle. Vraiment. Sinon ça va s'éterniser, elle n'y arrivera jamais. Puis il pense au fait qu'il est peut-être en train de la brusquer. Redirigeant son regard vers le bas - il vient automatiquement sur la bouteille, hors de portée - il se mord la langue, réfléchissant à ce qu'il peut bien lui dire. "C'est quelqu'un, qui te fait peur ? Ou une pensée, comme euh... J'sais pas..." Bravo Anh Hào. Il se trouve vraiment con. Il ne sait pas parler correctement ou quoi ? Il aimerait bien trouver les bons mots.

───────────────────── ✧ ─────────────────────

_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : KwonHyo
Avatar : Hyuna (4minute) + me
Messages : 70
Double compte ? : Park Soo Hyun

avatar
Im Cheo Yeon
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Jeu 23 Juin - 22:34


Tenue +
Cheo Yeon ne savait plus trop quoi faire, comment se sortir de ce cercle infernal  et tout ce qu’elle avait trouvé à faire c’était de se tourner vers Anh Hào. Soit, le type qui n’a pas la vie la plus stable au monde, pas une thune, qui boit toute la journée… Mais qui sait ? Peut-être qu’il allait avoir une solution pour l’aider ? Ou juste un conseil, un conseil tout con qui ferait ‘Bam’ dans son esprit et la sortirait de ce mal-être de plus en plus étouffant. Mais lorsqu’elle disait qu’elle n’avait pas mangé depuis un moment, il lui disait que ce n’était pas compliqué. Pas compliqué ? Il ne la connait pas assez visiblement…  Puis rien d’autre pendant quelques secondes. A quoi est-ce qu’il pense au juste ? Elle ne le comprends pas, le fixe sans un mot jusqu’à.. « Enfin, comme tu veux... »

Comme elle veut ? Comme elle veut de quoi ? Ses sourcils se haussaient naturellement dans cette interrogation intérieure à laquelle elle n’aura pas de réponses. Elle n’allait pas le mordre, elle ne voulait pas. Jusqu’à maintenant, elle n’avait que rarement bu le sang d’un homme de son âge, même 16 ans lui semblait trop vieux… En plus à le voir boire de la sorte, ça lui coupait toute envie. Enfin mentalement, physiquement, la proposition éveillait encore plus cette brûlure dans sa gorge. Alors elle changeait de sujet. Il valait mieux pour eux deux.  

« Anh.. T'as déjà eu peur de quelque chose? »

Elle espérait que cette question ne soit pas trop révélatrice mais c’était se tromper. Anh Hào reculait et la détaillait du regard sans gêne apparente avant de répondre à sa question. L’avenir et la solitude… Des inquiétudes bien humaines tiens. Elle avait la même peur d’être seule avant, mais à bien réfléchir, elle n’avait pas grand monde maintenant. Mais même si Anh Hào disait qu’on s’en fichait, elle se rendait compte qu’elle avait surpassé cette peur elle.

« Pourquoi tu d'mandes ça ? De quoi t'as peur ? »

A ce moment-là, elle se rendait compte que sa question était trop sortit de nulle part pour passer inaperçu. C’était obligé qu’il s’en rende compte.. Pourtant, elle ne voulait pas en parler ni même y penser. Faisant une moue, elle attendait quelques secondes pour savoir comment esquiver le sujet. Mais Anh Hào cherchait encore, décidemment trop curieux… Quelqu’un ? Est-ce qu’on peut appeler une personne morte et immortelle « quelqu’un » ? Mais la façon dont il tournait les choses faisait rire Cheo Yeon. Il ne savait pas. Il n’avait pas l’habitude et pourtant il tentait de la réconforter. Son regard s’attendrissait et elle penchait la tête sur le côté.

« T’es trop mignon… » Murmurait-elle doucement, une main posée sur les cheveux du garçon face à elle. Ses doigts tremblaient toujours légèrement et elle se demandait s’il le sentait ? Si elle lui dit qu’il ressemble à ce qui lui fait peur, il risque de mal le prendre non ? Elle n’apprécierait pas dans son cas, alors elle devait tourner les choses différemment… Lui dire qu’elle revivait une situation qu’elle avait déjà vécue avant ? C’était à peu près ça… Mais ça ne lui suffirait sans doute pas…

« J’ai l’impression que celui qui m’a transformer rode dans le coin et… J’ai pas envie de le voir… »

Doux euphémisme de « j’ai peur de lui » à vrai dire mais elle ne le lui dirait pas comme ça, ou en tout cas pas maintenant. Ses lèvres pâles se pinçaient dans un rictus des plus embêtés avant qu’un soupire ne les passent, comme si elle abandonnait l’idée de lui cacher plus longtemps. « J’aimerais juste oublier et vivre comme je l’ai fait jusqu’à maintenant mais j’ai peur qu’il m’attrape » Qu’il l’attrape et finisse le boulot en fait. Ou se moque d’elle peut être… Il faut dire qu’elle n’avait pas vraiment eu de « maitre » pour lui apprendre les choses, Jun Min avait fait une part du travail mais l’autre avait été fait par… elle-même. Peut-être que son étrange alimentation fait partie de ce problème aussi ? Qui sait… Avant qu’il ne prenne la parole, elle continuait dans ses explications.  

« Je sors plus de chez moi, à part pour venir te voir aujourd’hui, je chasse plus. Comme au début.. » Sa dernière phrase n’était qu’un murmure rempli de douleur et de nostalgie. L’âge la rendait fragile. Elle qui était provocante au début de sa vie de vampire se laissait maintenant bouffer par ses souvenirs douloureux et mine de rien, elle comptait vraiment sur Anh Hào pour régler le problème, ou au moins l’atténuer sans vraiment savoir s'il allait pouvoir y arriver.. Ce n'est qu'un humain après tout.

───────────────────── ✧ ─────────────────────
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Dim 26 Juin - 15:27


Tenue +

Déjà que ce n'est pas facile, d'aider Cheo Yeon à aller mieux alors que ce n'est vraiment pas son genre... Mais en plus, elle ne veut pas s'expliquer.  C'est pour ça qu'il se met à chercher lui-même, à fouiller dans ses pensées encombrées de tant de flous inutiles pour essayer de trouver une explication possible. Mais c'est tellement dur, quand on est comme lui, qu'on a du mal à montrer de l'empathie. Il s'efforce de comprendre ce qui pourrait rendre quelqu'un aussi paniqué qu'elle semble l'être en ce moment. Elle lui tripote les cheveux. Il sent ses doigts trembler légèrement alors qu'elle le regarde. Il s'apprête à pousser la réflexion plus loin, à lui faire une remarque peut-être. Manifestement, elle ne va pas bien. "T’es trop mignon…" Il ouvre la bouche. La referme. Ah, d'accord. Comment ça ? Lui ? Non, non. On ne le complimente pas comme ça. Ça ne lui est jamais arrivé. Pas de cette façon, en tout cas. Après quelques secondes de flottement, il se rend compte que toutes les idées de questions qu'il avait emmagasinées dans sa tête - pour inciter la vampire à parler - se sont envolées. Pourtant, ce n'est pas grand-chose, mais il sent légèrement bousculé. Merde, il aurait aimé pouvoir en savoir plus sur ses problèmes. Vraiment. Mais voilà qu'elle reprend la parole. Tant mieux. " J’ai l’impression que celui qui m’a transformée rode dans le coin et… J’ai pas envie de le voir…" Il se mord la lèvre, incline la tête sur le côté. Alors, ce ça qui la terrifie. Ce... Cette personne qui l'a rendue comme ça. Mais pourquoi ? Ça fait longtemps, non ? Pourquoi a-t-elle peur ? Ça n'a aucun sens. Pas pour lui, en tout cas. Elle a l'air si angoissée. Pour un homme... Non, un vampire qu'elle n'a pas revu depuis des années ? Il plisse les yeux. Préfère ne rien dire. La laisser expliquer, pour le moment. Alors elle continue. Elle ne veut pas ... qu'il l'attrape. Qu'il la retrouve. C'est aussi simple que ça. C'est ce qui la dérange, alors ? Savoir qu'il n'est pas loin ? Qu'elle pourrait le croiser dans la rue sans s'y attendre ? Il se dit que ce n'est pas si grave. Qu'elle a juste besoin d'être rassurée. Mais elle rajoute qu'elle ne sort plus de chez elle. Plus du tout. Qu'elle ne mange pas. C'est... C'est sérieux, quand même. La voix de Cheo Yeon s'est brisée, alors qu'elle a fini sa phrase. Silence. Une dizaine de seconde. Il ne la quitte pas du regard. Il ne connait pas la notion de la décence, il lui est difficile d'être mal-à-l'aise. C'est pour ça qu'il peut la fixer sans gêne, sans penser au fait que ça la perturbe peut-être. Il finit par dire quelque chose. Sur un ton étonnamment neutre. "Dis-moi, t'aimes pas être vampire, non ?" Il a bien compris qu'elle vivait un cauchemar. Que si elle avait eu le choix, ça ne se serait pas passé comme ça. Mais après tout, la plupart du temps, le destin aime se montrer ironique... Alors ça ne l'étonnerait pas que les idées noires de Cheo Yeon ne soient pas infondées. Mais il sait qu'il doit la rassurer. Essayer. Il déglutit. Lui caresse les cheveux, plus franchement cette fois. Il aimerait pouvoir être plus gentil. "Peut-être que ce n'est qu'une impression de ta part ?" Il ne sait pas trop quoi faire. Lâchant un soupir - il s'exaspère tout seul - il se rapproche d'elle, posant ses mains sur ses hanches pour la ramener sur ses genoux. La dévisage de plus près, ramenant des mèches qui lui retombent sur le visage en arrière. Il a l'air... sincèrement embêté, sincèrement inquiet. Pour une fois. Ses yeux sombres fixent tous les détails de son beau visage avec curiosité. Il ne connait pas la vérité. Que c'est de sa faute si elle se sent comme ça. Et il ne voudrait pas la connaitre. Il se rend compte qu'il se fait du souci. Mais ce n'est pas que pour elle. Pour lui. Parce qu'il réalise qu'il n'arrive pas à communiquer. Qu'elle est venue le voir pour lui en parler, dans l'espoir d'avoir un ami ou confident. Et qu'il va probablement la décevoir. Alors elle s'en ira, le laissant aussi inutile que d'habitude. Et il s'en voudra, et pensera qu'encore une fois, il n'est bon qu'à baiser. Alors il décide que ça n'arrivera ps. Qu'il sera là pour elle et que tout ira bien, avec un peu de chance. Il ne veut décevoir personne. Et surtout pas la jeune femme, qui a choisi de lui rendre visite personnellement. Alors il se force à penser. Ne pourrait-il pas sortir quelque chose d'intelligent, de pertinent, d'efficace ? Juste cette fois... "Ecoute Yeon je..." Non, non c'est con. "Je... ça m'plait pas de te voir comme ça. T'es... T'es mieux quand tu souris. " Et voilà. Ce n'est pas faux. Elle est si jolie. Il n'a aucune idée de ce qu'est l'amour, l'amitié, ou même le sexe, en vrai. Mais il sait reconnaître de la beauté, quand il en voit. Et, de toute façon, il n'aime pas mentir. Il n'a jamais appris à le faire. "Alors arrête de déprimer sur ce type, dis-toi que tu sauras te défendre si un jour il a la mauvaise idée d'te rendre visite. Et au pire.. T'es... t'es pas seule, quoi." Il n'a pas la prétention de dire qu'il pourrait la protéger, non non. Il faudrait déjà qu'il puisse s'occuper de lui-même.

───────────────────── ✧ ─────────────────────

_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : KwonHyo
Avatar : Hyuna (4minute) + me
Messages : 70
Double compte ? : Park Soo Hyun

avatar
Im Cheo Yeon
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Dim 7 Aoû - 23:39


Tenue +
Perdue dans ses pensées, la vampire ne se rendait pas compte des yeux bruns qui la fixaient en silence. Et même si elle le voyait, elle s’en ficherait pas mal. Elle a l’habitude d’être regardé même si dans ce genre de situation, elle préférait être aussi invisible qu’un fantôme mais il faut croire que la vie se joue encore et toujours d’elle. Après un long moment, la voix de son vis-à-vis s’élève et brise ce silence pour poser une question qui résonne comme une bombe en elle. Les yeux de Cheo Yeon se tournaient vers lui et le détaillait malgré elle. Finalement.. Il semblait la comprendre plus qu’elle ne le pensait. Alors avait-elle vraiment besoin de parler ? De confirmer ce qu’il pensait déjà ? Elle savait que ça ne ferait que la mettre encore plus en face de la réalité déjà bien trop douloureuse et pourtant.. La voilà qui ouvrait la bouche pour laisser échapper ses pensées.

« Je déteste ça… »

Ses yeux se baissaient suite à cette phrase et la main d’Anh Hào se posait sur ses cheveux pour les caresser. « Qu’il est gentil » pensait-elle alors qu’il reprenait la parole. Une impression de sa part ? Qu’est-ce qu’il entend par cela ? Si elle était humaine, son cœur battrait surement la chamade à l’heure qu’il est mais en tant qu’immortelle, elle ne peut que ressentir un bien-être certain à son touché et de la confusion à ses mots. Elle sait que ce n’est qu’une impression, qu’il était parti pour ne jamais laisser de traces. Et pourtant… Son esprit continuait à être tourmenter par la possible présence de ce type dont elle ne pourrait jamais oublier le visage.

Anh Hào la tirait soudainement contre lui et elle ouvrait grands les yeux étonnée de son comportement. Est-ce qu’il comptait lui changer les idées de cette façon ? Pour une fois, elle n’était pas d’humeur pourtant… Mais il ne fait rien de plus, il l’a installé sur ses cuisses et la regarde sans un mot, rien de plus. Les mains froides de l’immortelle se posaient sur les épaules du garçon et elle lui renvoyait son regard pour le détailler à son tour. De cette façon elle pensait pouvoir penser à autre chose et y arrivait tant bien que mal.

« Ecoute Yeon je... »

Ayant capter son attention, la vampire l’écoute avec soin, remarquant au passage la difficulté avec laquelle il s’exprime. Il faisait beaucoup d’efforts pour tenter de lui rendre son sourire avec lequel elle est, selon ses dires, plus belle. Il n’en fallait pas vraiment plus pour le lui rendre d’ailleurs. Tout petit, faible mais il était bien là et sincère. Mais ce n’est que de courte durée. Un air bien plus triste prend place sur son visage juste après.

« Anh.. Il.. est beaucoup plus fort.. Je suis pas forte tu sais ? Plus qu’un humain, mais comparé à un vampire.. Je peux seulement fuir. »

Elle ne pouvait vraiment que faire ça, sans oublier qu’elle ne pouvait pas bien se soigner alors s’il la blessait, elle n’aurait qu’à se vider de son sang dans un coin en voyant sa vie défilée devant ses yeux… Cette pensée lui donnait un frisson et elle pinçait les lèvres sans un mot de plus. Mais elle n’arrivait pas à être triste, pas totalement. Non pas parce qu’elle ne supporte pas sa condition et souhaite mourir mais parce qu’Anh Hào lui a dit qu’elle n’était pas seule. Est-ce qu’il se comptait dans cette phrase ? Comment est-ce qu’il voit Cheo Yeon ? Une amie ? Une connaissance ? Une fille chiante qu’il tente de consoler le plus vite pour la voir partir ? Non.. Non, la dernière solution absolument pas. Anh Hào n’est clairement pas le type à raconter des choses en l’air dans ce genre et le fait qu’il fasse des efforts pour elle la convainc de cela.

« Dis… Tu me vois comme une amie ? Ou une simple connaissance ? »

La question pouvait se posée, elle qui avait toujours marcher sur des relations superficielles avant sa transformation.. Est-ce que l’ironie de la vie va lui faire avoir un ami mortel qu’elle ne pourra jamais garder ? Si Dieu existe, elle se demandait bien ce qu’elle avait fait pour qu’il lui en veuille autant…

La vampire posait sa tête contre l’épaule du garçon et le prenait dans ses bras délicatement. Elle aurait voulu le serrer fort contre elle, tellement fort qu’elle aurait pu le garder contre elle plus longtemps encore. Mais elle n’en avait pas la force. Après quelques secondes, elle se rendait cependant compte que quelque chose n'allait pas. Et même pas du tout.. Elle ne pouvait pas rester aussi près de son cou après plusieurs jours sans boire. C’était… Comme donner un gâteau au chocolat à une jeune fille au régime, comme donner une bouteille d’alcool à un alcoolique ou de la drogue à un accroc et leur dire :

« Tu ne touches pas hein ! Ce n’est pas pour toi. »

C’était exactement pareil mais elle ne pouvait s’empêcher d’humer son odeur, de se rapprocher millimètres par millimètres par secondes qui passaient pour poser ses lèvres sur sa peau qui, pour elle, semblait brûlante. Pourtant son esprit lui criait de ne pas s’approcher, de reculer, de mordre autre chose que cet épiderme qui tremblait au rythme des pulsations du pouls de son propriétaire. Mais son corps agissait de lui-même et titillait de plus en plus sa soif grandissante. Est-ce qu’elle pouvait vraiment le mordre ? C’était de cela dont il parlait tout à l’heure ? Elle n’était pas sûre de pouvoir s’arrêter si elle le faisait et prendre le risque ne lui faisait pas trop envie…

« Repousses-moi Anh. »

Plus qu’une demande, c’était un ordre. Elle ne voulait pas le mordre pour ne pas lui faire de mal ou pire, le tuer. Elle ne se remettrait pas de tuer quelqu’un qui s’inquiète pour elle ou avec qui elle était proche. Sa condition était assez horrible à supporter pour elle sans en plus rajouter des débordements douloureux à celle-ci.

───────────────────── ✧ ─────────────────────
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Lun 22 Aoû - 19:19


Tenue +

Elle a peur. Elle meurt de peur, ça se voit, ça se sent. Pas besoin d'être un vampire pour reconnaître cette odeur. Toute la chambre en empeste. Il n'a aucune idée de quoi faire, quoi dire, comment la consoler ou l'empêcher de trembler. Les gens normaux se prennent dans les bras, se serrent de toutes leurs forces, murmurent des je suis là pour toi. Il n'est pas normal, il en a conscience. Incapable de faire ce genre de geste, incapable même de sortir une parole réconfortante pour qu'elle sache qu'il pense tenir un minimum à elle. Alors il lui caresse les cheveux, parce que c'est moins amical, moins chaleureux, plus ambiguë, et c'est tout ce qu'il sait faire : être ambiguë. C'est avec la même pensée qu'il la ramène sur ses genoux, la regardant avec cet air à l'expression étrange qui le définit si bien, son regard qui semble calme mais qui, en fait, est juste totalement paumé. Il aimerait être capable de lui changer les idées, de passer un moment avec elle comme lors de leur première rencontre, c'était presque naturel. Sauf que non, c'est n'importe quoi, c'est trop de toute façon. Alors il reste là, à la contempler pendant qu'elle lui parle d'elle, qu'elle affirme être si faible, si vulnérable.
C'est facile pour lui, d'écouter. Il n'a pas à s'exprimer, à chercher les mots dans une langue qu'il ne maîtrise pas assez, à être gentil ou convaincant. Il préfère la regarder de ses grands yeux en amande qui ont toujours l'air de dire vraiment ? à tout ce que les gens lui font remarquer, et c'est tout. C'est pour ça qu'il lui faut plusieurs secondes avant de comprendre qu'elle lui a posé une question, et encore plus de temps pour pouvoir se figurer une réponse. Ce n'est pas évident. Une amie. Une connaissance ? Quelle est la différence ? Que fait-on avec les amis, de plus qu'avec les connaissances ? On couche ensemble ? On boit, on rit ensemble. On se partage des secrets. Et avec les autres ? On discute de nos métiers, mais certainement pas quand on est une pute. On ment, alors. Il bat des paupières, passe ses mains sur les hanches de la jeune femme machinalement. "On est amis." C'est tout. Il l'a murmuré d'une voix mal assurée, parce que ça fait bizarre, de le réaliser. Il n'a pas d'amis. Les gens comme lui n'ont pas d'amis. Des faux. Ils restent comme ça. Sans rien dire. Elle le serre, fort. Il se demande ce qu'elle veut à présent. Peut-être qu'une partie de jambe en l'air lui changerait les idées. Mais ils en seraient déjà à là si elle le voulait. Donc, elle ne veut pas. Aussi simple, logique que ce raisonnement. Mais il sent sa prise se raffermir sur son épaule. Elle lui ferait presque mal. Il se souvient soudainement à qui, ou plutôt à quoi il a affaire. Un vampire. "Repousse moi, Anh." Un vampire qui veut le mordre. Cette simple pensée lui arrache un frisson. C'est si soudain. Il la sent souffler contre sa gorge, sa peau sensible et palpitante. Mais il ne s'arrache pas à son étreinte, sans savoir pourquoi, peut-être simplement parce qu'il n'a pas la force. A la place, il se contente de murmurer, ignorant ce que cela changera réellement : "Je bois, je fume, je baise. Je croyais que ça t'dégoûtait." Puis, le silence à nouveau. Une sorte de crainte diffuse qui circule en lieu sans vraiment élire domicile, une peur passagère, légère comme du vent. La peur de la proie, piégée par le prédateur. La peur naturelle d'un animal confronté au sommet de la chaîne alimentaire. Mais il a l'impression d'être si calme, si étrangement serein que cette émotion lui est incompréhensible, presque imperceptible. "Tu as soif ?" Question inutile, à peine murmurée, comme une évidence. "Profite, alors." Il ne va pas mourir. Et puis s'il meurt, ça change quoi ? C'est avec un frémissement dont il ne parvient pas à identifier la cause qu'il rejette la tête en arrière, sa gorge blanche exposée, la pomme d'Adam bien visible. Elle n'a qu'à le mordre. C'est sans savoir pourquoi qu'en cet instant, il la trouve aussi attirante et magnétique qu'à leur rencontre alors qu'ils se sont retrouvés au lit en dehors de son cadre professionnel, sans argent en jeu.

───────────────────── ✧ ─────────────────────

_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : KwonHyo
Avatar : Hyuna (4minute) + me
Messages : 70
Double compte ? : Park Soo Hyun

avatar
Im Cheo Yeon
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   Lun 3 Oct - 23:31


Tenue +
Les lèvres pâlottes de la vampire s’étiraient tout doucement dans un sourire attendri à sa réponse. Un ami alors ? Le peu d’amis qu’elle avait eu avaient fini par raconter de la merde sur elle ou par l’ignorer à cause des rumeurs qui circulaient sur elle. Mais Anh Hào s’en fiche. S’il dit qu’ils sont amis alors ils doivent l’être. Même s’il pose sa main sur sa hanche comme si de rien n’était. Même s’ils viennent à s’embrasser. Ce n’est rien pour lui, ce n’est rien pour elle. Les normes des autres ne les touchent pas et ne les toucheront sans doute jamais… Mais certaines choses ne pouvaient pas être évitées, comme la soif de la vampire dès qu’elle eut posé son front contre l’épaule du mortel. Peu importe combien elle se répétait de ne pas le faire, de reculer, qu’elle ne pouvait pas le mordre, son corps continuait d’être attiré de plus en plus par le liquide écarlate qui circulait dans ses veines. « Je bois, je fume, je baise. Je croyais que ça t'dégoûtait. » C’est vrai, ça la dégoûte. Rien que d’imaginer tout ça dans son sang lui donne l’envie de vomir mais elle a soif et sa nature la dépasse.

Pourquoi il ne recule pas ? Pourquoi il ne lui dit pas d’arrêter ? Les sourcils de la jeune femme se froncent, étant visiblement en train de lutter pour ne pas boire le sang d’Anh Hào. Pourtant il remue le couteau dans la plaie, lui demandant si elle a soif, lui disant de profiter. A croire qu’il ne connait les risques qu’il encoure si jamais les choses se passent mal… Sauf qu’il ne s’arrête pas aux mots et penche la tête en arrière. Il ne faut qu’une seconde, une seule, pour que la vampire ne vienne mordre dans cette peau si magnifiquement offerte. Sans faire preuve de délicatesse pour celui qui vient de l’accepter comme une amie, Cheo Yeon commence à avaler une première gorgée d’hémoglobine, puis une autre, jusqu’à ce qu’elle parvienne à reprendre contrôle de son corps et recule aussi rapidement que sa nature le lui permet.

Les yeux grands ouverts, du sang perlant encore au coin de ses lèvres, elle heurte un meuble dans son mouvement de recul et garde les yeux vers le mortel. Est-ce qu’il est encore vivant… ? « A-anh Hào… ? » Totalement paniquée, elle soulève la main pour la tendre faiblement vers lui, incapable de s’approcher dans l’immédiat. Qu’est-ce qu’elle vient de faire ? Le fixant, totalement sous le choc, elle remarque pourtant son cou et la plaie qu'elle vient de faire. Le sang… Elle doit soigner sa plaie avant qu’il ne perde trop de sang. La seule chose à laquelle elle peut penser à l’heure actuelle, c’est soigner le garçon. Tentant de surpasser sa peur et son angoisse, elle s’approche et appuie sa main contre la gorge du jeune homme pour arrêter l’effusion de sang.

« Je suis désolé… Excuses-moi… » murmure-t-elle encore et encore, la voix tremblante. La main libre de la vampire attrape un bout du drap et elle le déchire comme elle peut pour le poser sur sa plaie juste après. Elle ne sait pas combien de temps il va mettre à se soigner, une heure ? Un jour ? Une semaine ? Elle ne sait pas, elle n’a jamais gardé une victime en vie jusqu’à maintenant… Elle ne sait pas comment soigner ça rapidement ni les effets que ça peut avoir. Elle ne connait pas assez de choses. Et même si elle en connaissait, elle est incapable de réfléchir tant elle est stressée. Ses doigts couvert de sang tremblent, sa voix également alors qu’elle continue à s’excuser envers le vietnamien, comme si il ne l’avait pas poussé à le faire, que c’était totalement de sa faute pour être le monstre qu’elle est. Elle se déteste. Elle aurait préféré mourir le soir où cet ordure l’a mordue. Elle aurait préféré vieillir plutôt que d’être un monstre assoiffé de sang sans aucun contrôle quand la soif la frappe. L’immortelle enfoui son visage dans le torse du garçon et fond en larme, s’excusant toujours plus de ce qu’elle vient de faire.

───────────────────── ✧ ─────────────────────
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ft. Anh Hào ─✧─ Nerves, fear & helpless. Take me out of this nightmare
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 2-
Sauter vers: