Partagez | 
 

 [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Jeu 16 Juin - 23:59


Trop de lumières. Trop de bruit. Il a du mal à respirer. Le bras devant les yeux, comme pour se protéger, il chancelle, lâchant la bouteille qu'il tenait du bout des doigts. Il entend à peine le bruit du verre qui se brise sur le trottoir. Il a chaud. Journée de merde, soirée encore pire. Cinq clients, tous les uns après l'autre. Ils ricanaient, n'ont pas arrêté de cracher des paroles obscènes, qui sonnaient juste de mauvais goût, dans leur bouche. Puis, l'alcool, pour noyer la douleur diffuse dans son bassin par la chaleur confuse de l'ivresse. Mais il n'a plus rien maintenant. Juste une impression de détachement complet. Il ne sait pas trop qui il est, mais qui s'en soucie ? Les gens dans la rue ont tous un but : il y a ceux qui marchent vite, qui ont un rendez-vous, ou qui rentrent chez eux. Il y a ceux qui traînent en groupe, qui lâchent des murmures sur son passage. Mais personne pour le remarquer vraiment. Ce qu'ils remarquent, ce sont les vêtements. Le collier en cuir, proche du cou, le débardeur en V, le short mi-cuisses, les bottes. Il ne sait même pas marcher dans ces putain de chaussures. Il a juste l'air paumé, comme ça. Et c'est précisément ce qu'il est. Il ignore même où il sera le lendemain. Et honnêtement, il s'en contrefout. Sa vie n'a pas vraiment de sens. Soupirant, il s'adosse à un mur après avoir carrément foncé dedans. Il attend. Toujours aussi chaud. Rien ne se passe. Mais qu'attend-il au juste ? Il n'en a aucune idée. Il lâche un petit rire. Pathétique non ? Sa situation. Ses cheveux lui retombent dans les yeux, mais il n'a même pas la foi de les ramener en arrière. Le béton froid, dans son dos lui fait du bien. Il est totalement mou. Il a un goût bizarre dans la bouche. Il sait qu'il va falloir trouver d'autres clients. N'importe où. Dans les toilettes sales d'une boite ou d'un bar. Dans un coin de rue peu fréquentée. Dans un appartement plein de types rassemblés autour de jeux sordides. Il s'en fout, franchement. Il a besoin d'argent. Désespérément. Il ne sait même pas où il dort ce soir. Et il veut boire, encore. Se laisser s'empâter dans un état second, oublier qu'il n'a que 16 ans et qu'il a déjà tout raté, à coup sûr.  
Lâchant un soupir, il ferme les yeux l'espace de quelques secondes. En vrai, il ne se sent même pas chagriné, ou quoique ce soit. Mais la tête lui tourne affreusement. Il doit se poser... Rouvrant les yeux, battant des paupières alors que les lumières de la rue dansent autour de lui, il incline la tête sur le côté en remarquant qu'un inconnu s'est arrêté non loin. Et cet inconnu le dévisage. Oh. Il a trouvé plus vite que prévu. Se redressant tant bien que mal, il fait quelques pas maladroits vers le jeune homme. Il doit avoir environ son âge. Il ne sait pas trop. Un peu plus âgé. "Tu veux quoi ?" demande-t-il avec un léger sourire, son regard sombre et flou, à cause de l'alcool. "C'pas compliqué... Vingt pour le faire pas loin, ou juste pour que je te suce, cinquante pour que ce soit chez toi." Faut toujours être franc. Et puis, il a pas le temps. Autant se taper la corvée avant de se sentir trop mal pour ça. Ou avant d'entamer la descente. Étrangement, alors qu'il s'adresse à l'inconnu - perché sur ses talons, dans ses fringues indécentes, les cheveux en bataille - il a l'air bizarrement jeune. Il ne fait pas son âge. Il est frêle et ses pupilles dilatées lui donnent l'air d'un enfant qui aurait vu quelque chose d'affreux. Il est totalement décalé, à côté de la plaque. Ne quittant pas son client potentiel des yeux, il lui attrape le bras, un sourire vague aux lèvres. "On peut faire moins cher, s'tu veux. Tant que tu pars pas sans payer..." L'idée qu'il se trompe peut-être ne lui effleure même pas l'esprit. Et puis, même s'il a mal interprété l'attitude du type... Quel gars refuserait une fellation improvisée contre quelques sous ? Il ne sait pas trop. Dans son esprit tordu, aucun, ou presque.

_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Kwonhyo
Avatar : Lee Soo Hyuk + me
Messages : 127
Double compte ? : Im Cheo Yeon

Age : 23 ans
avatar
Park Soo Hyun
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Sam 18 Juin - 0:23


Le ciel rose orangé tombait peu à peu sur la capitale, les lumières s’allumaient dehors pour éclairer les quelques passants qui trainaient encore dehors. C’est précisément à cet instant que Soo Hyun pointait le bout de son nez dehors, dans ces rues bondées de jeunes en recherche de toujours plus d’amusements, de sensations, d’aventures. Que ce soit en boite, dans une ruelle, un hôtel ou encore un bar.. Tout était bon pour prendre du bon temps jusqu’à l’aube. Mais le garçon avait d’autres ambitions. S’il sortait le soir, ce n’était clairement pas pour faire le fou jusqu’à cinq heure du matin et ensuite rentrer la queue entre les jambes pour ne pas croiser papa-maman. Non, son but était bien plus dangereux : les vampires.

Cette fascination malsaine qu’il avait pour ses êtres de la nuit, assoiffés de sang chaud. Voilà ce qui le tirait dehors toute la nuit. Il ignorait les quelques faces familières qui se trouvaient sur son chemin et qui ne lui adressait pas la parole. Après tout, Soo Hyun n’était clairement pas le genre de type hyper sympathique avec qui vous allez pouvoir vous défoncer toute une nuit. Ni le genre à vous inciter à aller voir une jolie minette juste parce qu’elle vous plait. Tout ce qu’il veut, égoïstement, c’est l’immortalité. Quel que soit le prix à le payer pour cela. Alors que tout semblait calme et normal, le voilà qui voyait un jeune homme, appuyé à un mur. Il semblait dans un état second, perdu, mou, comme si quelque chose n’allait pas. Puis, comme une machine qui se met en marche et dont les rouages semblaient défectueux, le voilà qui s’avançait vers lui. Chancelant, étrange. Le genre de type que vous ne voulez pas vraiment croiser dans la rue, qui vous effraie. Mais la peur n’était pas un frein, plutôt un trampoline. C’est ça. Un grand trampoline qui le fait aller plus loin, dans des choses plus folles et plus malsaines chaque fois qu’il pouvait.

Une fois près de lui, le garçon qui semblait plus jeune lui adressait la parole. Ce qu’il veut ? Ce n’était clairement pas lui qui allait pouvoir le lui donner. Pourtant l’inconnu se vendait en quelques secondes. Sans aucun amour propre, sans questionnement ou raisonnement au préalable. Ses sourcils se fronçaient légèrement comme pour intensifier ce regard déjà sombre qu’il abordait. Alors il avait affaire à un prostitué ? De son âge ? Lui qui vivait avec de l’argent ne pouvait pas comprendre ce genre de personne. Tout ce qui lui venait en tête, c’était comment profiter de cette rencontre ? Oh non, il ne lui passerait pas dessus. Ce n’était clairement pas de son bord. Mais s’il proposait de se vendre de la sorte, autant en profiter pour s’amuser n’est-ce pas ?

L’odeur d’alcool lui grimpait au nez et donnait presque le tournis à ce garçon qui n’avait pas encore touché à quelque chose d’aussi fort. Le vin à la limite, mais ce qu’il avait pris semblait bien plus puissant que ça. Puis quelque chose d’autre lui venait aux narines… Une odeur de transpiration mélangé à quelques chose de plus lourd, du sexe ? C’était ça, une odeur de sexe. Ce type représentait la débauche à lui seul, et le voir s’agripper à son bras, lui proposer de baisser les prix… « T’as besoin de thune à ce point ? » lance-t-il au jeune homme de sa voix grave et basse. C’était ça alors. Juste de l’argent. Alors il allait pouvoir l’aider. Un sourire en coin, il supportait le garçon de son bras alors que sa main libre sortait soixante-quinze dollars de sa poche.

Montrant les billets au garçon comme preuve qu’il paiera, il les mettait hors de sa portée dès qu’il juge qu’il avait pu compter. « Soixante-quinze dollars mais je te ferais rien. J’aime pas les bites. A la place, tu vas m’amuser un peu. Ça te va ? » Des idées malsaines, Soo Hyun en avait un rayon en stock, et les appliquer, il n’attendait que ça. Alors qu’est-ce qu’il allait bien pouvoir lui faire faire ce soir ? Regardant autour de lui avec intérêt, il voyait quelques passants les regarder étrangement. Mais il n’y portait pas vraiment attention. Il avait l’habitude d’être regardé de travers, au collège, au lycée, rien de nouveau de ce côté-là. Et son esprit étrange devait sans doute déranger puisqu’il ne parlait pas à grand monde. Un grand solitaire comme on dit, et les personnes comme ce petit être perdu finissaient toujours par l’éviter par la suite. Brutal, violent, rien chez Soo Hyun ne peux être appelé de magnétique, d’attirant. Seulement un regroupement de choses peu gratifiantes selon la société actuelle.

Alors que quelques secondes passaient, Soo Hyun agitait de nouveau les billets sous le nez de son martyr du jour pour le maintenir avec lui. Si vampire il ne trouve pas, occupation fera son affaire. Pendant qu’il faisait quelques pas, il finissait par avoir une idée qui selon lui, était lumineuse. Mais en y pensant.. Le prix serait sans doute trop faible. Alors il sortait un billet de vingt en plus et pointait du doigt un type qu’il connaissait vaguement de vue au lycée. Il savait qu’il était gay, alors il ferait l’affaire.

« Suce-le, garde son sperme en bouche et va emballer une nana, n’importe laquelle. Tu lui refileras le tout dès qu’elle mettra la langue... Et à toi les quatre-vingt-quinze dollars !  Facile non ? »

Après avoir dit ça avec un sourire, Soo Hyun lui montrait l’argent en question. Ce n’était pas un menteur, il le lui donnerait sans hésité dès que c’était fait. Mais est-ce qu’il va le faire ? S’il le fait, Soo Hyun pourrait franchement s’amuser de leurs réactions. Et puis avoir un type à sa disposition pour tout et n’importe quoi, même à ravaler son amour propre pour quelques billets, c’était le pied, alors autant en profiter un maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Sam 18 Juin - 20:49


Il s'accroche à son bras, chancelant. Il pense vaguement au fait qu'il doit empester l'alcool, la sueur et le sexe, mais ce n'est pas comme si ça l'empêchait d'avoir des clients. Il ne le quitte pas du regard, ses yeux grand ouverts, plein d'espoir. Il a besoin d'argent. Même si ce n'est pas beaucoup. Comme un idiot, il a dépensé toute la soirée.  Tout ça pour avoir la nausée, le vertige, le corps entier en surchauffe. Et maintenant ? Maintenant le voilà à aborder n'importe qui, à interpréter chaque regard de façon erronée. Mais il sent que cet inconnu auquel il s'agrippe toujours veut quelque chose. Il se trompe juste sur la nature de ce qu'il désire, plus ou moins.  "Tu veux quoi ?" répète-t-il comme s'il avait oublié l'avoir demandé un peu plus tôt. Cette fois, il se fait légèrement plus insistant. Mais voilà que son potentiel consommateur lui répond finalement. Sans répondre. Frustrant. "T'as besoin de thune à ce point ?" Mais bien sûr qu'il en a besoin. Il l'attire plus près de lui, son bras tout contre son torse, pose sa tête sur son épaule. "Et toi, t'as pas besoin d'une bonne pipe ?" Aucun amour-propre. Il s'en contrefout, tant qu'il y arrive, au final. Mais il n'a pas besoin d'en faire plus. Voilà qu'on lui agite des billets sous le nez. Réagissant au quart de tour, il se redresse pour les attraper. En vain. Son client les a déjà éloignés. Et Anh Hào manque de tomber en avant, alors que le monde se remet à tourner autour de lui. Il entend le jeune homme lui proposer le prix. Mais cela ne fait que le rendre plus confus qu'il ne l'est déjà. Il ne comprend pas. Il ne lui fera rien ? Il n'aime pas les hommes ? Mais alors ? Alors qu'il devrait être soulagé de ne pas avoir à se rabaisser à la prostitution pour gagner de l'argent - pour une fois -, il ne s'en sent que plus anxieux. Il n'a aucune idée de ce qu'il pourrait faire d'autre. Il ne sait rien faire d'autre. Il fronce les sourcils, bat des paupières, tente de rendre son esprit encombré un peu plus clair. De ne pas s'embrouiller, de ne pas tout mélanger. S'éloignant légèrement, il se frotte les avant-bras nerveusement, dévisageant son... non, ce n'est pas un client. Mais alors quoi ? "Tu veux pas que j'te touche ?" Il pince les lèvres. Paumé. "Pourquoi tu m'mates comme ça alors ? De quoi t'as envie ?" Encore une fois, mauvaise interprétation. Mais l'autre est vraiment bizarre. Voilà qu'il sort encore des espèces. Merde. Ça fait beaucoup, pour Anh Hào. De quoi se louer une chambre d'hôtel miteuse pour une nuit, peut-être. C'est presque une centaine. Beaucoup, oui. "Suce-le, garde son sperme en bouche et va emballer une nana, n’importe laquelle. Tu lui refileras le tout dès qu’elle mettra la langue... Et à toi les quatre-vingt-quinze dollars !  Facile non ?" Avec ses mots, il lui montre un type quelconque, qui traîne dans la même rue. Les yeux du vietnamien s'agrandissent. Le... Comment ça ? Faire ça là ? En plein milieu ? Devant tout le monde ? Impossible. Par contre, plus loin... oui... Alors qu'il devrait s'indigner de ce genre d'idées glauques, il y pense vraiment sérieusement. Il réfléchit à comment il pourrait obéir sans rechigner, et se faire payer... Payer autant pour emballer un gars, puis une fille. Rien de si compliqué... non ? Mais comme ça, dans la foule... mais, quatre-vingt-quinze dollars. Il n'y pense même plus. Il se débrouillera pour faire ce qu'on lui demande. C'est vulgaire, dégoûtant, voyeur... Mais qu'importe ? Ce genre de trucs ne comptent même plus pour lui. Se suçant la lèvre inférieure, il hoche légèrement la tête. "Mhh. Très facile." Pas tant que ça, mais il fera comme si. Déglutissant, feignant de ramener le goulot de sa bouteille vers ses lèvres - avant de se rappeler qu'il l'a vidée et laissée tomber plus tôt - il fait quelques pas vers l'inconnu qu'il doit aller voir et... auquel il doit offrir une fellation. Il se demande si... l'autre, l'hétéro... les regardera. Bizarrement, ça le fait réagir. En bien ou en mal ? Il l'ignore. Fébrile, il se dirige franchement vers sa prochaine victime, sans plus d'hésitation. Allez, un effort. Le sourire séducteur, en coin collé au visage. Le regard plein de sous-entendus lourds de sens. La main qu'il lui pose sur l'épaule. "Salut beau gosse. Perdu ?" Il laisse sa main se balader dans les cheveux du mec en question, alors qu'il se mord la lèvre, tentant tant bien que mal de ne pas lui tomber dessus, tant il a du mal à rester droit debout. Il voit son interlocuteur froncer les sourcils, alors que le rouge lui monte aux joues. Oh, il ne doit pas avoir l'habitude de se faire aborder comme ça. Anh Hào se demande s'il s'est déjà fait sucer.  "T'as de quoi te payer un bon moment ?" Il pose la question sur un ton doux, sa voix presque inaudible, au milieu du vacarme de la ville. Il regarde le type fourrager dans ses poches, Puis, il pense à l'enjeu. Le paiement qu'il recevra quoiqu'il arrive, s'il fait tout comme il le faut. Autant ne pas s'enlever des chances. Il lâche un petit soupir. Pose sa main sur son torse, le caresse du bout des doigts. Il sait qu'il a l'air défoncé, il ne sait pas s'il est même attirant ou quoique ce soit. "En fait t'es mignon, alors j'te le fais même si t'as pas un centime sur toi..." Il essaie de ne pas faire attention à celui qui a lancé ce pari insensé. Il aimerait au moins voir s'il s'est rapproché, s'il écoute en douce... Mais au final, ça ne change rien. Il est prêt à tout, pour recevoir le butin promis, au final. C'est tellement ridicule. Attrapant la main de l'autre, il le ramène lentement vers lui, se dirigeant vers une ruelle moins fréquentée, histoire de se mettre dans un coin. Pour l'instant, aucune résistance. Juste de la surprise, puis ensuite, quelque chose qui se rapproche de l'excitation. Pourtant, il ne l'a pas encore chauffé... Pour être certain de ne pas le perdre, il effleure son entrejambe de sa main libre alors qu'il passe devant son nouveau tortionnaire, qui n'a pas quitté la scène des yeux, apparemment.  

_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Kwonhyo
Avatar : Lee Soo Hyuk + me
Messages : 127
Double compte ? : Im Cheo Yeon

Age : 23 ans
avatar
Park Soo Hyun
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Mar 21 Juin - 19:36


Semblant ne pas réaliser qu'il avait poser la question avant, Anh Hào lui redemande encore ce qu'il veut. Ce qu'il veut? S'amuser. Passer le temps. Rien d'autre. Sa vie était bien trop morne et monotone à son goût mais il ne faisait rien pour la changer, seules quelques rencontres comme celle de ce soir lui permettait de penser à autre chose de temps à autres. Le jeune homme, sans aucun doute plus jeune que lui vu son visage, lui posait d'autres questions, mais Soo Hyun avait déjà l'esprit ailleurs, perdu à trouver quelque chose d'un tant soit peu amusant à regarder. Il était prêt à tout? Il allait en abuser.

Après avoir proposer son deal des plus bizarres, le jeune homme agitait de nouveau les billets sous les yeux globuleux de sa victime du soir. Facile, facile.. c'était tout sauf facile en fait mais pour lui ça l'était puisqu'il regarderait bien tranquillement dans son coin. Observant le garçon qui semblait hésité, il attendait simplement de voir le choix qu'il allait faire. Il se fichait pas mal de savoir comment il allait s'y prendre ou de comment allait réagir le gars, il se fichait aussi de savoir si il allait le faire, ce n'était pas lui qui perdait le plus dans cette histoire. Et celui qui avait tant besoin e cet argent finissait par se rapprocher de sa cible. Il allait vraiment le faire?!

D'un seul coup, un sourire étirait les lèvres fines du plus vieux. Cette soirée serait amusante à souhait! Pour pouvoir savourer au mieux le petit jeu qu'il vient de commencer, Soo Hyun sortait de sa poche un paquet de cigarette et calait un bâton de nicotine entre ses pulpes avant de l'allumer. La douce fumée rentrait dans ses poumons et il les vidait peu après en prenant soin de retirer le papier d'entre ses lèvres. Ses pas le rapprochait des deux garçons discrètement et il prenait appui sur le mur non loin. D'ici, il pouvait entendre la voix de Anh Hào aborder son camarade de classe. Son approche le faisait document sourire mais les intentions étaient claires dès la première phrase et le garçon en face.. il tombait misérablement dans le panneau! Quel idiot. Soo Hyun ne quittait pas des yeux le garçon même lorsqu'il le guidait vers une ruelle, non non non, il ne regarderait pas ça! Déjà qu'il est assez proche pour entendre les bruits qu'ils vont faire, il ne va pas regarder en plus.

Non à la place,  il regardait les demoiselles passer dans leurs tenues de soirée tout sauf couvrantes. Des mini shorts, des mini jupes, des décolletés, des robes hyper courte... voilà de quoi donner des étoiles dans les yeux du garçon! La demande de son cadet tout à l'heure lui revenait en tête... s'il avait pas besoin d'une bonne pipe. En effet, il en avait besoin,  même plus que ça mais il n'allait décemment pas sauter sur le premier qui lui proposait cela. Et encore moins quand c'était pour de l'argent.

Un coup d'oeil dans la ruelle et il grimacait en se détournant de la vue. Bon.. il voulait juste que ça dure pas trop longtemps parce qu'à faire le mur comme ça... ben un type en costard venait le voir avec des cartes en main pour savoir s'il était pas intéressé par des massages tout sauf normaux. Mais au lieu de dire non, il prenait les cartes en remerciant chaleureusement le plus vieux qui partait déjà voir un  autre jeune homme. Oui bon, payer pour avoir une  nana bien rouler qui le chouchoute pendant quelques heures il crachait pas dessus non plus..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Mer 22 Juin - 19:30


Tout ça passe à une lenteur insupportable. Pourtant, il le sait le faire sans problème. Attraper sa proie - en l'occurrence, un jeune homme qui le reluque depuis tout à l'heure -, l'emmener dans un coin, effectuer sa petite besogne en deux temps trois mouvements, avec une efficacité froide, professionnelle ; mais là, il a clairement le temps de sentir le dégoût remonter dans sa poitrine comme s'il avait la nausée. Il ne sait même pas ce qui le fait réagir comme ça : depuis quand a-t-il du mal à sucer une queue quelconque ? Peut-être est-ce juste cette histoire de pari tordu... Alors qu'il s'éloigne de la place et de la foule avec l'inconnu qu'il tient par le bras, il se rend compte qu'il n'est bon qu'à ça. Se rabaisser pour de la monnaie. Il n'a probablement aucun espoir de s'en sortir un jour avec autre chose. Dommage. Tant pis, oui. C'est tout.  Alors il se contente de faire ce qu'on lui demande.

Une sorte de soulagement confus l'envahit lorsqu'il sent que son partenaire du moment est presque à bout : ça doit faire cinq minutes qu'il a son membre en bouche, et déjà il le voit faiblir. Pas si étonnant, non plus. Il déteste ce qu'il est en train de faire bien plus que d'habitude. Mais évidemment, ce n'est pas pour ça qu'il compte s'arrêter. Il a son pari à gagner, et de l’argent à trouver s’il veut dormir sur ses deux oreilles ce soir. Alors il ne bronche presque pas quand l’autre se laisse aller dans sa bouche ; après tout ce n’est pas comme si c’était la première fois que ça lui arrivait. Il a à peine le temps de se relever et de s’essuyer la lèvre inférieure que le type a déjà filé comme un voleur. Sympathique. Enfin… Ce sera plus simple comme ça… Mais déjà, il sent un haut le cœur remonter dans sa gorge alors qu’il se force à ne pas avaler le liquide épais et tiède qui lui colle à la langue. Génial, vraiment. Encore une fois, se relevant difficilement - le monde tout entier semble tourner autour de lui -, il se retrouve frappé un peu trop violemment par une prise de conscience qui lui semble plus que ridicule en cet instant. C'est répugnant. Il a envie de tout cracher à la gueule de Soo Hyun, et d'aller boire de la vodka pour faire passer le goût, la substance... Enfin, tout ce qui s'ensuit. C'est tellement inapproprié. Mais il ne dira rien à ce sale gosse de riche aux délires pervers. Il ne lui montrera pas non plus à quel point ça le révulse. Ce serait lui donner raison, lui offrir une satisfaction qu'il préfère garder pour lui. Quand il aura les quatre-vingt-quinze dollars, encore une fois. Alors qu'il le rejoint d'un pas chancelant sans un mot, la sensation de la semence dans sa bouche se faisant de plus en plus insupportable, une nouvelle idée lui traverse l'esprit. Et si, au final, il ne tenait pas sa promesse ? Et s'il partait sans laisser ne serait-ce qu'un billet ? Mais non, non Anh Hào. Il sait qu'il ne doit pas penser comme ça. Qui ne tente rien n'a rien. Et il est prêt à tout tenter, pour avoir un peu plus que rien. Alors il se contente de lui lancer un regard qui en dit long sur la façon dont il le considère. Il n'a pas envie de respecter un gars pareil. Que doit-il faire, déjà ? Ah, oui. Aller chauffer une fille au hasard dans la foule. Il soupire. Dans la mesure du possible, avec du sperme dans la bouche. S'adossant au mur en face de son tortionnaire, il plante son regard quelque part dans le vide. Attendant de se faire aborder. Ou de voir passer une potentielle victime. Après tout, c'est comme ça que les gens viennent, en général. Avec ses vêtements qui lui donnent l'air d'une pute de bas étage - ce qu'il est, indéniablement -, il attire l'attention facilement. Remarque tout de suite qui est apte à lui servir de consommateur ou de proie, et qui ne l'est pas. Ce qui le dérange n'est pas dans le fait lui-même d'aller emballer une inconnue. C'est l'attente. Rester calme, comme ça, sans déglutir, alors que son corps entier se révolte de dégoût totalement légitime. Il n'a qu'une envie : trouver un endroit où dormir, et oublier toute cette merde. Mais voilà qu'une cliente potentielle s'approche : parfait. Il ne la quitte plus du regard, à présent. Il n'a pas envie de laisser l'opportunité.
Se forçant à se redresser et à s'éloigner du mur à contre-cœur, il lui offre un sourire en coin comme il sait bien le faire. C'est toujours comme ça que ça se fait. Juste... de cette manière. Il prend dans la foule, les gens viennent le voir, s'assurant avant tout de ne pas être aperçus par des proches aux côtés d'un prostitué. Ils se dirigent vers le coin de la rue en général, comme s'ils y avaient quelque chose à faire, et quand ils sentent qu'ils n'ont rien à craindre de l'attention de la foule, ils lui adressent la parole. Exactement ce que fait la jeune femme - âgée d'environ dix ans de plus que lui - qui l'aborde. Elle lui demande le prix. S'il a un endroit où l'amener. Alors qu'elle commence à sortir son portefeuille pour voir si elle a assez - probablement oui, le vietnamien est plutôt bon marché -, il l'attire vers lui, pressant ses lèvres contre les siennes. Il a besoin que ça se finisse vite. Pas de cérémonie. Et puis, c'est ce qu'elle veut, non ? Adressant à peine un coup d’œil à Soo Hyun, il incline la tête sur le côté, entrouvrant les lèvres, et... rajoutant la langue. Avec tout ce qui va avec. Réaction immédiate de sa cliente. Elle le repousse relativement violemment, laissant échapper un couinement surpris et brusqué. Sur le coup, il a presque envie d'en rire. Mais ce n'est pas si drôle, en fait. Voilà qu'elle commence à lui crier dessus. Lui demander ce qu'il a dans la tête. S'il veut lui refiler des MST, aussi, tant qu'on y est. Elle jure qu'elle le répétera. A qui, de toute manière ? Secouant la tête, il crache par terre ce qui lui reste de goût dans la bouche, avant de courir vers celui qui lui a fait faire tout ça, l'attrapant par le bras. "On peut y aller, maintenant ?" murmure-t-il, la voix tremblante, alors qu'il l’entraîne dans sa marche rapide. "Elle veut ma mort." La vérité est qu'il a peur. Pas peur qu'elle lui fasse quoique ce soit, non non. Peur d'être humilié. Ce n'est pas comme s'il lui restait de l'amour propre, de toute façon. Mais tout de même. Alors il resserre sa prise autour du bras du plus âgé, se précipitant vers une autre rue moins fréquentée, avant de tourner à droite, puis à gauche, et encore... Jusqu'à qu'enfin il n'y ait plus qu'eux deux, et personne d'autre. Il le lâche, reprend son souffle. Il n'a pas l'air en pleine forme. Il vient de faire un petit voyage dans un ascenseur émotionnel extrêmement désagréable. Ecœurement, nervosité, haine pure envers le jeune homme qui lui fait face, frayeur totalement irrationnelle. Maintenant c'est fini. Il passe une main dans ses cheveux, se tapote les joues, cherchant du regard sa bouteille d'alcool, par pur réflexe... Il a besoin de boire, mais évidemment, il n'a rien. "Tu refiles les billets ?" demande-t-il du ton le plus sec possible, tout en restant un minimum respectueux. Il ne veut pas que l'autre s'en aille sans le récompenser.

_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Kwonhyo
Avatar : Lee Soo Hyuk + me
Messages : 127
Double compte ? : Im Cheo Yeon

Age : 23 ans
avatar
Park Soo Hyun
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Dim 26 Juin - 20:05


Soo Hyun ne faisait pas vraiment attention à ce qu’il se passait dans cette ruelle, il ne voulait pas voir ce genre de scène entre deux hommes. Si Anh Hào aurait été une fille, ça aurait été plus facile, il l’aurait emmené chez lui, lui aurait donné les billets, et hop, c’était une affaire conclus très vite sous les couettes, mais là, il avait un service trois pièces en bas et hors de question de même regarder cette partie de son anatomie pour tout l’or du monde.  Ce n’est que lorsqu’il vit courir le type qu’il connait qu’il se tournait vers Anh Hào. Est-ce qu’il avait vraiment tout gardé en bouche ? A voir le regard qu’il lui lance et sa bouche bien fermée, il comprenait que oui. Oh bordel, son cœur commençait à s’emballer en imaginant la sensation qu’il pouvait avoir dans la bouche. La gélatine et Soo Hyun s’était ridicule à côté, d’ailleurs comme pour se débarrasser de la sensation désagréable que son imagination a engendré, il se met à mâcher tout doucement l’air. Enfin, il voyait Anh Hào attendre, sans un mot, sans un geste vers quelqu’un. Son attitude rendait Soo Hyun perplexe, qu’est-ce qu’il attendait au juste ? L’idée qu’il aime le goût ou la texture de ça le révulsait encore plus. Comment il pouvait aimer ?!

Mais quand il voyait une femme arrivé, plus vieille que lui et bien plus vieille qu’Anh Hào, il comprit que le garçon savait ce qu’il faisait. Attendre pour trouver un client. Depuis combien de temps il faisait ça au juste ? Captant toute son attention, les lèvres de Soo Hyun s’ouvraient en grand devant la scène .Anh Hào qui se jette sur les lèvres de la femme qui juste après lui cri dessus. Après la surprise, c’est de l’amusement qui s’empare du garçon, un amusement qu’il n’avait jamais connu jusqu’à maintenant et dont il aurait du mal à se passer. Complètement mort de rire, il sentait le plus jeune lui prendre le bras et tirer dessus pour s’enfuir avec lui. Soo Hyun ne prenait même pas la peine de répondre à sa question, bien sûr qu’ils pouvaient partir, il avait fait sa part du marché après tout !

« Elle veut ma mort. »

A ses mots, Soo Hyun posait son regard sur le garçon accroché à son bras. Evidemment qu’elle voulait sa mort, il venait de lui refiler le sperme d’un parfait inconnu, elle n’allait pas avaler toute souriante en le remerciant du repas non plus ! A le voir prendre pleins de petites ruelles, Soo Hyun se demandait un instant s’il allait pouvoir retrouver sa route après l’avoir payé… C’était tellement casse-tête ce genre de choses. Anh Hào semblait quelque peu perdu et chambouler par tout ce qui vient de se passer, est-ce qu’il avait eu peur ? En attendant qu’il se remette de ses émotions, Soo Hyun sortait son portefeuille et comptait pour lui donner l’argent. Il rajoutait même pour faire un compte tout juste de 100 dollars pour l’amusement, aimable pas vrai ?

« Tiens. » dit-il en lui tendant les billets, un sourire aux lèvres. Son autre main rangeait le portefeuille dans sa poche arrière avant de se poser sur les cheveux du jeune en face de lui. « T’as bien travaillé, viens j’te paie un truc à boire, tu dois encore avoir le goût en bouche… » Honnêtement, il n’osait même pas imaginer le goût que le sperme pouvait avoir, mais il savait que ça avait un goût immonde d’après pas mal de gens, alors avoir à garder ça en bouche pendant plusieurs minutes… ça devait avoir eu le temps de bien s’imprégner sur ses papilles, ses gencives, un peu partout en fait.

Sans faire attention à la réaction du jeune Anh Hào à ses mots, il passait un bras sur ses épaules et regardait en face d’eux. Ok… Il est perdu en fait. « Tu sais comment on sort d’ici au fait ? » Il aurait été vampire, il aurait tout simplement suivi l’odeur du sang en effervescence que représentait la foule mais là, petit humain qu’il est, il ne peut pas faire grand-chose en fait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Mar 28 Juin - 12:22


Il ne sait pas ce qui est le pire, en fait. Soo Hyun à côté de lui qui n'arrête pas de rire de la situation, le goût immonde qu'il a dans la bouche, ou la jeune femme qui continue à crier, l'humiliant plus qu'il ne l'était déjà au passage. Toujours est-il qu'il se retient de péter de câble, se dirigeant le plus rapidement possible vers une rue totalement inoccupée et isolée. Il se sent un peu mieux. Suffisamment pour dévisager son tortionnaire, qui a l'air franchement amusé du coup qu'il vient de marquer. Il veut juste l'argent. Quand il l'aura, tout sera fini, tout ira bien et il n'y aura plus aucun problème. Il pourra s'en aller loin de ce type aux fantasmes pervers et sadiques, et, avec un peu de chance, n'avoir jamais besoin de lui redemander quoique ce soit. Pensée qui le fait sourire, parce qu'il sait déjà que ça ne se passera pas comme ça. Il se trouve con. Mais au moins, ça n'aura pas servi à rien... Ses yeux s'arrondissent alors qu'il voit les billets... Encore plus que prévu. Ok, c'est seulement cinq dollars, mais ça fait réellement une centaine... Il n'attend même pas l'invitation de Soo Hyun à les prendre pour les glisser rapidement dans sa poche, sans rien dire. Il ne va pas le remercier quand même. Pas après ça. Il les a mérités. Enfin, dans un sens... Flanchant alors qu'il sent la main du jeune homme dans ses cheveux, il plisse les yeux, apparemment confus lorsqu'il entend ce que celui-ci a à dire. "T’as bien travaillé, viens j’te paie un truc à boire, tu dois encore avoir le goût en bouche…" Sérieusement...? Lui payer un truc à boire ? Parce qu'il a... bien travaillé ? Il a presque envie de lui rire au nez, de lui faire un doigt d'honneur et de s'en aller sans rien dire de plus, mais c'est vrai qu'il en a besoin... Besoin de s'asseoir quelque part, si possible à l'intérieur, dans un endroit propre ; besoin d'avaler quelque chose de bon et réchauffant, besoin de se reposer. Et surtout, de ne plus sentir les restes du liquide épais et collant qu'il a sur la langue. Quelle idée, de laisser un gars quelconque lui éjaculer dans la bouche... Enfin, ce n'est pas comme si c'était la première fois. A bien y penser, le vietnamien se demande comment il a fait pour ne jamais attraper le sida... Il laisse échapper un petit rire amer, avant d'attraper le bras de Soo Hyun. "Je te préviens juste, on retourne pas là bas..." murmure-t-il avant de le guider en sens inverse dans le dédale de ruelles, le tenant par le poignet.
C'est une dizaine de minutes plus tard qu'ils sont assis l'un en face de l'autre dans un bar, après avoir passé commande. Anh Hào sait qu'il aurait dû se contenter d'un verre d'eau fraîche ou d'un café, mais évidemment, il a penché pour de l'alcool. Du whisky, très probablement. Il ne sait même plus... Il a envie de se détendre et d'avoir la tête qui tourne. Comme s'il n'avait pas assez bu dans la soirée. Il veut qu'on le laisse tranquille, aussi. Mais ça va être compliquée avec la façon dont il est habillé, dans un bar en pleine nuit. Se mordillant la lèvre, il se penche vers Soo Hyun. "Tu peux me prêter ta veste...?" Les gens regardent. Evidemment la plupart le fixent comme s'il n'avait pas le droit d'être là ou comme s'ils ne comprenaient pas ce qu'un garçon a l'air aussi jeune faisait ici à cette heure-là, bien trop dénudé pour son âge - apparent. Mais il a aussi peur qu'on l'aborde, ou qu'on le reluque. Ça le fatigue, là. Il se demande si Séoul a toujours été comme ça. Il a l'impression d'être dans un vieux film révélant la vie quotidienne dans un pays obscur et sous-développé, gouverné par la débauche et... n'importe quoi. Il sait bien que ce n'est pas comme ça. Qu'il traîne juste toujours aux mauvais endroits, avec les mauvaises fréquentations, aux mauvaises heures. D'ailleurs, il se doute que Soo Hyun ne connait pas du tout ce quartier. Ça ne l'étonnerait pas qu'il soit complètement perdu, lui et sa belle gueule de gosse de riche. Il en profite pour le regarder sans rien dire, le menton posé sur sa main. Il ne sait pas comment se comporter. Il pourrait le remercier de lui avoir payé à boire. Mais non. Il fait la moue. "C'est quoi ton nom, au fait...? " Voilà. Y a pas plus con. Mais c'est bien comme ça qu'on commence les discussions... Et, connard sadique ou pas, il lui a quand même refilé cent dollars... Il se concentre sur son verre, fixant le fond en le faisant tourner dans ses mains. "Tu dois en avoir beaucoup, de l'argent, pour le passer à la première personne qui te divertit, comme ça..." C'est censé sonner légèrement comme un reproche, mais à la place, son murmure se perd de façon hésitante sur la fin de sa phrase.

_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Kwonhyo
Avatar : Lee Soo Hyuk + me
Messages : 127
Double compte ? : Im Cheo Yeon

Age : 23 ans
avatar
Park Soo Hyun
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Mer 27 Juil - 16:43


L’attention ? La compassion ? La gentillesse ? Pour Soo Hyun cela ne signifiait rien, lui qui n’avait jamais vraiment chéri quelqu’un de pouvait pas se rendre compte combien son comportement était problématique. De l’impact que cela pouvait avoir sur un homme aussi jeune qu’Anh Hào. Il n’en savait rien, et il se fichait pas mal de l’impact d’avoir. Ne lui avait-il pas demandé de lui-même à avoir de l’argent ? Ne s’était-il pas vendu en quelque secondes alors qu’ils venaient à peine de se rencontrer ? Ce n’était pas sa faute en somme, seulement celle du garçon pour avoir agi de la sorte avec un parfait inconnu. Il pouvait être content qu’il lui ait donné l’argent d’ailleurs, maintenant que Soo Hyun lui avait donné les billets, il se demandait si le garçon était naïf au point de faire confiance de cette façon à n’importe qui… Non pas qu’il s’inquiète ou qu’il le volera si jamais ils se recroise, mais il sait que le monde est assez pourri pour faire faire n’importe quoi à ce garçon sans rien lui donner en échange. D’ailleurs il avait un peu pitié pour l’inconnu en se disant que quand même… le goût du sperme devait bien être dégueulasse. Alors il lui proposait d’aller boire un verre qu’il lui paierait évidemment. Il ne va pas lui donner des billets pour ensuite les lui faire cracher dans n’importe quoi.

Son bras était prisonnier d’Anh Hào avant qu’il ne le guide hors de ce labyrinthe en lui disant qu’il ne retournerait pas là-bas. Cela fait rire Soo Hyun et il se dit que ça aurait pu être drôle quand même d’y retourner juste pour voir le grabuge que ça avait fait ! Mais bon.. Comme il est incapable de s’orienter il le suit bien sagement sans un mot.

***

Après avoir suivi le garçon, les voilà dans un bar, les yeux de tout le monde rivés vers eux sans que Soo Hyun ne le remarque. Il s’en fiche pas mal vu qu’il fait pareil en fait. Surtout envers les filles qu’il trouve particulièrement belles. Une bière devant lui, l’étudiant incline légèrement la tête sur le côté à sa question. Sa veste ? Prenant soin de retirer son portable de celle-ci ainsi que ses clefs, il la lui passe d’une main. « T’enfuis pas avec.. J’ai plus rien dedans mais quand même. » Bon, il voyait mal le blondinet s’enfuir en courant avec sa veste tout de même mais mieux vaut prévenir que guérir n’est-ce pas ?

« C'est quoi ton nom, au fait...? »

Après une gorgée de l’alcool, Soo Hyun soulève légèrement ses sourcils devant cette question toute bête. Son nom ? Pourquoi il voulait savoir son nom ? Un instant il se demande s’il ne va pas le balancer aux flics…. Puis il trouve cette idée bête. S’il va voir les flics il va devoir expliquer comment il lui a proposé son corps en échange de billets et il risquait plus gros que lui alors il ne dira rien. « Soo Hyun. Et toi ? » Même s’il tente de capter son regard, il en est incapable tant le jeune homme a les yeux rivés vers son verre. D’ailleurs… De l’alcool ? C’était vraiment le mieux dans cette situation ? Il a l’air jeune, trop jeune pour boire ce genre de boissons, mais avec la vie qu’il mène, qu’il ait 25 ans ou 14, il avait l’habitude. Soo Hyun le savait, le comprenait.

Le voilà qui baisse aussi le regard sur son verre pour jouer avec le liquide qui s’y trouve. L’argent.. Faisant une légère moue Soo Hyun se met à hausser les épaules avec détachement. « J’en ai et j’en fait rien. Autant qu’il serve à des types comme toi qui n’ont même pas de quoi se nourrir. » Son ton montre combien il se fiche totalement de l’argent qu’il ‘donne’ mais aussi combien cette discussion ne lui plaisait pas. Soo Hyun a horreur de parler de lui, ce genre de choses passent encore, mais s’il continue avec ses questions il risquait de le mettre de mauvaise humeur.

« Et pourquoi t’es aussi pauvre toi ? Ta personne pour s’occuper de toi ? Famille, tuteur, amis ? »

Tout le monde doit avoir au moins un parent, un proche pour aider pas vrai ? Il repense à son père, la seule personne qu’il a dans la vie finalement, sa mère n’est pas là, pas de frère ou sœur, pas d’amis, pas d’animaux pour combler le vide seulement sa passion pour les êtres de la nuit… Sans son paternel, il serait probablement aussi désespérer que le garçon face à lui tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Jeu 28 Juil - 16:47


Il n'ose pas vraiment le regarder, alors il continue à montrer un intérêt injustifié envers le fond de son verre, se contentant de poser des questions murmurées au jeune homme en face de lui. Il relève en revanche les yeux en l'entendant accepter sa demande quant à sa veste, sans rien dire. Un peu surpris. Alors il lui prête vraiment ? Il ne s'y attendait pas plus que ça. C'est avec une sorte de reconnaissance confondue qu'il l'attrape et l'enfile, hochant légèrement la tête, se focalisant à nouveau sur son whisky. Il a du mal à se sentir à l’aise, surtout après ce qu’il s’est passé… Il a l'impression que tout ça n'est que pour s'amuser, qu'on se fout ouvertement de lui ;  pour de l'argent. Comme d'habitude, en fait. C'est bien l'argent qui régit le monde et les mœurs, qui influence tant les gens et les pousse à la déchéance physique et morale. Sans argent, tu meurs. Avec trop d'argent, tu finis par mourir aussi. C'est con, un peu. S'arrachant à ces pensées joyeuses, l'adolescent se risque enfin à demander le nom de son tortionnaire, qui lui répond simplement qu'il s'appelle Soo Hyun, avant de lui renvoyer la question. Pinçant les lèvres, il prend le temps de boire une gorgée d'alcool avant de prendre la parole. "Anh Hào..." Et voilà c'est tout, à nouveau le silence. Jusqu'à qu'il se décide à enfin parler de ce qui le tracasse vraiment : toujours cette histoire d'argent. Alors il finit par aborder le sujet. Comment cela se fait-il, que Soo Hyun en ait autant ? Qu'il sorte les billets comme ça, pour le plaisir de voir un type qu'il ne connait pas en sucer un autre ? "J’en ai et j’en fait rien. Autant qu’il serve à des types comme toi qui n’ont même pas de quoi se nourrir. " Il fronce alors les sourcils, gagné par une sorte de dégoût qui s’insinue sournoisement en lui, suintant par tous ses pores. Alors ce type s’en fiche totalement ? Il est sûrement chanceux, d’être né dans une famille qui lui a permis d’assurer de bonnes études et une vie correcte, et il lui sort comme ça qu’il ne sait pas quoi faire de tous ces billets, avec un haussement d’épaule ennuyé. Se mordant la lèvre, il remue légèrement sur sa chaise, jouant avec ses mains nerveusement. Il ne sait pas quoi faire remarquer à ça, juste résigné par la discussion. Mais voilà que Soo Hyun relance en lui posant une question sur… sa vie, à lui ? Comment ça ? Il doit parler de lui ? De ses parents, des raisons pour lesquelles sa vie est devenue aussi merdique ? Il doit vraiment s'intéresser à ça ? Anh Hào ne devrait pas le prendre aussi mal, étant donné qu'il a aussi demandé des choses assez indiscrètes. Pinçant les lèvres, finissant son verre d'un trait, il lâche un soupir. "Nan, j'ai personne. Ma mère s'en fout, mon père j'sais pas qui c'est." C'est tout. Il n'y a pas grand chose à dire, en réalité. Il a juste envie de boire plus encore, ce soir. Mais il va quand même pas claquer les cent dollars dans de l'alcool, si ? Il en est capable, il le sait. Qu'est-ce qu'il peut être con, parfois. "Enfin bref... tu devrais profiter un peu plus de ta thune..." marmonne-t-il en le fixant, les yeux dans le vague. Mais bon, il ne va pas se plaindre, si ce type est d'accord de lui payer un verre, et de lui refiler des centaines de dollars sans raison apparente. Se passant une main dans les cheveux, il se lève alors, chancelant - pour changer, tiens -, lui adressant un sourire mal assuré. "Je vais prendre l'air, il fait trop chaud ici.. t'as pas une clope ?" Il n'a pas envie de parler de lui, vraiment pas. En espérant qu'il n'insistera pas. Mais en même temps, Anh Hào sait qu'il lui est redevable, et qu'il devra bien faire tout ce gars lui demande, surtout s'il lui repropose de l'argent.


_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Kwonhyo
Avatar : Lee Soo Hyuk + me
Messages : 127
Double compte ? : Im Cheo Yeon

Age : 23 ans
avatar
Park Soo Hyun
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Lun 5 Sep - 0:59

L’odeur d’alcool qui entoure le jeune homme commence à lui donner mal aux narines, cette fameuse sensation de picotements et de brûlure qu’il ne connait que pour la première fois. Il n’a pas l’habitude de ce genre d’endroits, même la nuit lorsqu’il sort, il ne met pas les pieds dans les bars. Il ne sait que trop bien combien les gens pourraient tuer pour les quelques billets qu’li peut avoir sur lui alors… mieux ne pas prendre de risques avec ses stupides humains. Pourtant, accompagné d’un garçon qu’il ne connait même pas, il n’a pas rechigné à y entrer, comme si avec lui il ne risquait rien dans ce genre d’endroit. Faisant tout de même attention, il lui donnait sa veste sans plus d’explications. Ce n’est qu’une veste. Certes, pour le garçon fasse à lui, c’était peut-être important, touchant même sans doute, de le voir lui donner le vêtement de cette façon mais pour lui, ce n’était rien de très étrange. S’il part avec, il pourra s’en racheter une. S’il l’abîme, il peut la faire réparer. S’il la tâche, il l’emmènera à un pressing. Tout à une solution quand on a de l’argent, c’est la triste loi de ce monde et Soo Hyun l’a bien compris. Le fait que le cadet lui réponde n’est autre qu’une réponse naturelle quant à l’argent qu’il lui a donné et au verre qu’il lui a offert. Rien n’est gratuit, même avoir le nom d’un gosse de la rue.

Et comme pour confirmer ce qu’il vient de se dire, Anh Hào lui reparle de comment il lui a tendu ces billets sans avoir l’air de se douter de combien ils pouvaient être vital pour d’autre personnes. Il s’en fiche. Il baigne dans l’argent depuis longtemps, il continuera comme ça. Rien ne changera. Tout est monotone une fois qu’on a tout ce qu’on veut. Tout est inutile quand on se rend compte que notre désire le plus profond ne peut être acheté avec quelques billets. C’est ce qu’il ressent, de plus en plus et de plus en plus fort à présent. Mais il est lassé d’entendre des discussions autour de l’argent. Son père lui a assez pris la tête avec ça, l’école aussi, tout le monde. Alors autant changer de sujet. De cette façon, il vient à demander au garçon à l’air dépravé face à lui s’il n’avait personne pour s’occuper de lui, un proche, un parent, un frère, une sœur, n’importe qui. Mais juste quelqu’un qui pourrait lui payer à manger sans qu’il n’ait à faire le trottoir à son jeune âge. Il se doute de la réponse mais Anh Hào le confirme en répondant. Personne. Ni mère, ni père. Il se dit pendant un moment qu’il n’était peut-être même pas désiré, qu’il a été abandonné à son sort sans qu’on ne lui permette de réussir dans la vie. N’importe qui aurait été touché, aurait voulu prendre ce petit garçon dans ses bras pour le consoler et le choyer. N’importe qui sauf Soo Hyun, doté d’une insensibilité incroyable mais toujours capable de s’étonner de la stupidité humaine.

« Hein ? » ces mots lui échappe alors qu’il voit Anh Hào le fixer et murmurer quelque chose qu’il ne capte que grossièrement. Profiter de son argent ? Un soupir passe ses lèvres, lasse, fatigué. Il ne pourra jamais avoir ce qu’il veut avec cet argent alors à quoi bon le garder ? Cependant, il ne dit rien, comme s’il ne voulait pas se rajouter à la liste des connards égoïstes qui existent en milliers sur cette Terre en lui disant combien il s’en balance de l’argent. Les doigts du garçon se pose sur son verre alors qu’il pensait boire une nouvelle gorgée mais il faut croire que voir Anh Hào tituber ainsi sous ses yeux l’en dissuade puisqu’il tend sa main vers lui pour lui apporter un soutien et l’empêcher de tomber.

« Je vais prendre l'air, il fait trop chaud ici.. t'as pas une clope ? »

Sa tête se pose sur le côté avant qu’il ne se lève. Soo Hyun boit d’une traite son verre avant de le reposer sur la table et de prendre le bras du plus jeune dans sa poigne. « Aller viens p’tit. » Lance-t-il comme s’il allait le protéger de tout ce qui les entoure en le guidant ainsi à l’extérieur. Une fois hors de la chaleur alcoolisée du bar, ils se retrouvent dans le froid de la nuit des rues de Séoul. Un frisson traverse le dos du garçon alors qu’il sort de sa poche son paquet de cigarette et un briquet, tendant les deux au plus jeune devant lui. « T’fais le tapin depuis longtemps ? » L’idée qu’il lui réponde ‘depuis toujours’ lui vient en tête mais il n’arrive pas à imaginer une petite tête blonde de huit ans et moins proposer son corps sur la rue contre de l’argent.. Il n’aurait certainement pas survécu… Quoi que ce monde est plein de surprise alors.. Rien n’est si étonnant que ça quand on y pense. Soo Hyun allume un bâton de nicotine peu après et laisse un nuage de fumée blanchâtre s’échapper de ses lèvres pendant que ses yeux se perdent sur les différentes personnes qui marchent dans la rue. Encore une fois, il préfère observer. Ceux qui semblent s’amuser, ceux qui sont totalement bourrés, ceux qui proposent des services tout sauf illégaux aux passants. Chaque personne sa particularité, encore une fois, le petit garçon à côté de lui ne fait pas exception et il sait qu’il ne déroge pas à la règle non plus. Un type bien habillé, jeune, encore sobre et calme, dans cet endroit, cela peut porter à confusion sur la nature de sa présence ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : ethan.
Avatar : wu ji ho (zico).
Messages : 63
Double compte ? : //


Age : 20 ans.
avatar
Yu Anh Hào
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   Lun 12 Sep - 16:52


C'est tellement injuste. Comment se fait-il que certains enfants naissent avec une cuillère en or massif dans la bouche, alors que d'autres grandissent sans jamais connaitre le confort ? Comment se fait-il que des connards comme Soo Hyun qui n'ont rien mérité aient de l'argent à ne s'avoir qu'en faire ; alors que des malades comme lui passent leur existence misérable à tout juste survivre, dans la douleur, le vice et les efforts inutiles ? Il s'en indignerait presque. Il aimerait pouvoir. Le truc c'est qu'il n'en a plus rien à foutre, qu'il n'est plus capable de ressentir quelque chose d'aussi intense que le mépris ou la haine. En ce moment, il n'y a que de l'ennui. C'est comme ça. Le monde craint vraiment, putain, et puis voilà c'est tout. Une sorte de constat, rien qu'une pensée froide qui lui a déjà traversé l'esprit bien trop souvent, ne laissant qu'une déception amère de tout ce qui l'entoure. Il a déjà essayé de faire des efforts pour croire que les choses s'arrangeraient, mais tout ce qui lui fait face, tout ce qu'il rencontre prouve le contraire et l'enfonce un peu plus dans son malheur insignifiant.
Enfin dehors. Il devrait avoir froid, mais il porte la veste du plus âgé, qui semble trop grande sur ses frêles épaules. Il n'est pas très grand. Probablement parce qu'il est encore jeune, mais sûrement aussi parce qu'il ne mange pas comme il faut. Peu importe... Prenant une cigarette qu'il place entre ses lèvres avant d'en faire brûler le bout, il remercie son... son quoi ? Disons, son compagnon du jour d'un hochement de tête.
Et voilà que ce dernier continue avec les interrogations. Fait comme s'il s'intéressait un tant soit peu à lui, à sa vie, sa personne. C'était clair pourtant, non ? Il n'a pas envie de parler de lui. C'est ridicule, inutile, absurde, vainement dramatique.  Depuis combien de temps il se prostitue, c'est ça dont il est question ? Un rire sans joie passe la barrière de ses lèvres alors qu'il tire une bouffée de nicotine qui s'évanouit en nuage de fumée dans la nuit. Ça fait du bien. "Depuis toujours." Il n'est pas du genre à en faire des tonnes, à rendre les histoires spécialement tristes. C'est juste la réalité, qui lui apparaît comme un fait avéré, une évidence. Parce qu'avant de faire la pute dans la rue, il a vu sa mère faire la pute sous ses yeux, et elle le faisait avant même qu'il ne soit né. Il baigne depuis le début dans la saleté de la luxure et de l'intérêt. Après tout, à part vendre son corps, prendre l'amour pour de l'argent, c'est la seule chose qu'il sait faire.
C'est d'un air de reproche, presque, qu'il hausse un sourcil, repose le regard sur son interlocuteur. "Pourquoi même ? tu t'en contrefous." Il effrite son mégot du bout des doigts. Déjà terminé. Et il sait que ça va lui manquer pendant encore quelques temps, parce que ça coûte cher ces merdes, et qu'il doit réfléchir à comment dépenser sa petite fortune de cent dollars. Silence, instant de flottement. Puis il finit par le laisser tomber dans le caniveau, éteignant l'étincelle encore luisante du talon. "T'es paumé ici ? Tu veux que j'te ramène ?" Proposition qu'il fait avec un haussement d'épaules désinvolte. Vu son état instable, déjà, c'est plutôt Soo Hyun qui va le ramener... même s'il est celui qui connait le chemin. Un pas, deux pas. Il tient encore sur ses jambes, un peu près. Ça va. C'est avec un léger - très léger, presque inexistant - sourire de triomphe qu'il se remet alors en route, chancelant par moments.
Il ne lui faut pas plus de cinq minutes pour retrouver la place fréquentée et éclairée de leur rencontre. La femme à qui il a joué son tour... répugnant n'est plus là. Tant mieux. Se dégageant de l'emprise de Soo Hyun, qui lui tenait toujours le bras, il le regarde avec un air curieux. "Dis..." Vient le moment qu'il déteste. Le moment où il va se sentir opportuniste et profiteur, le moment où il va vraiment se rendre compte de ce que ça veut dire. Dépendre des autres. "... parfois.. J'ai des urgences... J'veux dire... tu pourrais m'passer ton numéro ? Histoire qu'je puisse... t'appeler si j'ai besoin d'argent ?" Il se mord la lèvre. Finit par rajouter un "j'ferai ce que tu veux" qui sonne faux à ses oreilles. Mais ce n'est même pas un mensonge.
Il se détourne. C'est vraiment... tout ce qu'il ne peut pas supporter. Supplier les gens. Faire le mendiant, comme ça. Encore plus que de proposer une fellation ou une séance de galipettes dans une ruelle dégoûtante. Se frottant l'arrière de la nuque sans rien dire, il finit par s'adosser contre le mur le plus proche avec un soupir. Ses yeux vagabondent sur les gens qui sont encore là à cette heure, à la recherche de prochains clients potentiels. Cent dollars c'est bien, mais ça s'envole vite... Il sait les reconnaître. Ceux à qui ils pourraient proposer ses services. Ceux qui sont là seuls, sans amis, qui ne semblent pas avoir de but précis, qui n'ont rendez vous nulle part si tard, qui ont de l'argent sur eux... Tous ces signes qu'il a su détecter. Parce que la place a beau être au plein cœur de la ville, avec des gens de toutes sortes marchant par ici, il suffit de s'éloigner juste un peu pour se retrouver dans les endroits les moins bien famés. Ils le savent tous. Enfin il finit par en apercevoir un, qu'il suit du regard quelques secondes, comme pour s'assurer que ce sera la bonne proie. "J'vais y aller, maintenant." Phrase prononcée sur un ton neutre, sans plus d'explication, alors qu'il se redresse sans regarder le jeune homme à ses côtés. C'est tout. Il n'a qu'à rentrer chez lui, à présent. De toute façon, qu'est-ce qu'un gosse de riche comme lui aurait à faire avec Anh Hào ?

_______________________________


Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes, dans nos cerveaux
ribote un peuple de Démons, et, quand nous respirons, la Mort dans
nos poumons descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes. Si le viol,
le poison, le poignard, l'incendie, n'ont pas encor brodé de leurs
plaisants dessins le canevas banal de nos piteux destins, c'est que notre
âme, hélas ! n'est pas assez hardie.


(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1401-anh-hao-he-d-trade-h

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN   

Revenir en haut Aller en bas
 
[-16] wake up, you need to make money. + SOO HYUN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 2-
Sauter vers: