Partagez | 
 

 (Jade) talking to the moon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : billpazuzu
Avatar : Chanyeol + billpazuzu
Messages : 32
Double compte ? : Bang Kibum ♥ leplusmieuxdelaterre

Elle...
Age : 19 à ma mort, 21 en réalité.
avatar
Song Hyo
MessageSujet: (Jade) talking to the moon   Mer 8 Juin - 17:20


You're like a flower
blooming in the wildwood



Cet endroit, il le connaissait parfaitement. C'était interdit d'y traîner la nuit mais ça ne les avait jamais empêché de s'y retrouver entre potes. Ou tous les deux... Jade et lui. Il se souvenait de cet Eté. Il lui avait fait la courte échelle pour qu'elle passe par dessus les barrières. Il avait focalisé son regard vers le bas, pour ne pas dériver sous sa jupe et passer pour un pervers. Et lorsqu'elle avait atterri de l'autre côté, il s'était hissé lui aussi et l'avait rejoint. Elle lui avait souri, de ce sourire si mignon qui la rendait irrésistible. Le sourire malicieux de l'adolescente qui sait être en train de faire une bêtise mais qui en jubile. Elle avait toujours eu un goût affirmé pour le risque, le danger. Et pour peur qu'elle se retrouve dans une situation un peu délicate, elle s'en sortait en un battement de cil. Ses longs cils que Hyo aimait admirer discrètement lorsqu'elle était de profil et ne lui accordait pas toute son attention. Ils avaient certes quatre ans de différence mais... il la trouvait belle. Il l'avait vu grandir, avait constaté les changements que son corps avait subi. Et il s'était retrouvé face à ses propres sentiments et aux battements un peu trop rapides de son cœur lorsqu'elle passait une main dans ses cheveux ou le regardait droit dans les yeux. Elle était une jeune fille en fleur, sublime. Et cet Eté là, ils étaient venus dans ce stade, avec pour seul objectif de faire un match ou de s'allonger sur l'herbe tendre en regardant les étoiles. C'est ce qu'ils avaient fait. Ce qu'ils avaient fait avant que lors d'une course poursuite pour récupérer le ballon, il ne l'attrape et la plaque au sol, l'écrasant sous son corps. Et la proximité entre eux... Cette proximité tellement infime... Elle le regardait de façon si intense qu'il aurait pu avoir une crise cardiaque. Mais au lieu de ça, il s'était redressé vivement après de longues secondes et avait ébouriffé ses cheveux, gêné. Il avait eu tellement envie de l'embrasser à ce moment là. Mais c'aurait été stupide de le faire. Il devait partir pour Paris dans quelques jours. Ca n'aurait été que plus frustrant.

Et cette nuit, il se retrouvait à nouveau sur les lieux du crime. Là où ils avaient été le plus proche d'un premier baiser. Là où ils avaient subtilement flirté tout en se faisant des passes. Là où ils s'étaient étendus en fixant le ciel noir joue contre joue. Et le souvenir était encore si vivace que Hyo dû passer ses doigts sur sa joue pour s'assurer que Jade n'était pas là. Depuis quelques temps, il la suivait. Il voulait savoir ce qu'elle devenait. Il s'était tellement posé la question que des réponses s'imposaient. Mais elle ne faisait rien d'extravagant. Elle partait tôt le matin pour le lycée, rejoignant Hyun Ae pour faire la route bras dessus bras dessous. Elles ressemblaient, dans ces moments là aux petites filles qu'il connaissait. Pourtant elles avaient grandi. Elles faisaient plus femmes. Malgré son visage poupon, ses courbes témoignaient de son âge proche de celui des adultes. Jade était devenue plus belle encore. Un soupire lui échappa, il était ridicule. Espionner les demoiselles... c'était au bord de la perversion. Pourtant il n'y avait aucune arrière-pensée là dedans. Il voulait juste s'assurer qu'elles allaient bien. C'était la seule et unique chose qu'il voulait savoir lorsqu'il les suivait au petit-matin. Et la routine matinale des demoiselles n'avait rien d'extravagant.

En revanche... ce qu'elles faisaient le soir était beaucoup plus original. Il les avait surprises dans les quartiers de Eunpyeong et de Myeondong. C'était non sans une certaine crainte pour leur vie qu'il les avait observé de loin. Que faisaient-elles là ? Etaient-elles folles ? Aujourd'hui qu'il faisait partie de ces créatures sanguinaires, il savait parfaitement que la population de ces deux quartiers étai0t dangereuse. Etaient-elles au courant ? Sinon quel intérêt pouvaient-elles trouver à ces deux lieux ? Et si oui... avaient-elles perdu l'esprit ? Mais plutôt que de les approcher pour les interroger, il avait gardé sa distance de sécurité et s'était promis de les protéger autant qu'il le pourrait.

Vautré dans le gazon parfaitement taillé, il fixait le ciel, comme lors de cet Eté là. Jouant avec quelques brins d'herbe sur lesquels il passait ses doigts, il soupirait doucement à toutes ces questions qui le taraudaient et à ces souvenirs qui le torturaient. Plus jamais il ne pourrait la revoir comme ça. Plus jamais. Jamais il n'oserait non. Jamais.

_______________________________


hate this part, paper hearts
Remember the way you made me feel. Such young love but something in me knew that it was real, frozen in my head. Pictures I’m living through for now, trying to remember all the good times. Our life was cutting through so loud. Memories are playing in my dull mind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calices
willing slaves

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Yeri
Messages : 19
Double compte ? : Jung Jae Jin

Age : 17 ans
avatar
Hwang Jade
MessageSujet: Re: (Jade) talking to the moon   Sam 25 Juin - 1:16

Une gastro ? Sérieusement ? Juste ce soir là ? Alors qu’elles devaient aller toutes les deux voir ce concert qu’elles attendaient depuis des semaines ?
Jade remercia cependant Mme Song poliment, ne laissant que très peu transparaître sa déception et la salua d’un sourire, lui promettant évidemment de transmettre son bonjour à ses propres parents. « Vous n’aurez qu’à venir prendre le thé avec Hyun Ae quand elle sera rétablie. » proposa la jeune fille en prenant congé, gardant son sourire jusqu'à ce que la porte se ferme derrière elle. A cet instant une moue triste s’installa sur son visage poupin et un soupire franchit la barrière de ses lèvres tandis qu’elle trainait des pieds en prenant la direction de chez elle. Pensivement elle observa les alentours et son regard se stoppa sur le portail du stade, à mi-chemin entre sa maison et celle des Song et s’en approcha machinalement. Cela faisait un petit moment qu’elle n’était pas venue. A vrai dire elle ne s’amusait plus autant dans le quartier ces derniers temps. Trop de choses avaient changées depuis le départ de Hyo. Ce crétin.
Un sourire tendre se dessina sans qu’elle ne s’en rende compte sur ses lèvres rosées à la pensée du grand brun. Sourire généralement accompagné d’une accélération de son rythme cardiaque et d’une sensation de vide désagréable. Penser à lui lui donnait envie de rire et de pleurer en même temps...Elle ne savait même pas quelle serait sa réaction si elle le revoyait un jour. Le frapperait-elle à mort ? Oui. Mais avant ou après avoir fondu en larmes et foncé dans ses bras ?

Tout le monde avait perdu espoir de revoir un jour Hyo. La famille Song pensait même qu’il était mort, tout comme les autorités qui s’étaient découragées après de longues recherches. Et plus personne ne parlait de lui à présent, comme si il n’avait jamais existé mais Jade les comprenait. La douleur était encore trop vive et le sujet Hyo avait fait verser bien des larmes. Elle aussi avait pleuré. Beaucoup. Seulement personne ne l’avait vu faire. Jade n’était pas du genre à montrer ses faiblesses. Elle avait toujours eu cette pudeur. Au lieu de ça elle avait de son mieux pour faire sourire Hyun Ae qui demeurait toujours inconsolable et au fur et à mesure. Et puis la vie avait reprit lentement son cours sans le grand brun. La routine était revenue, mais le vide dans son coeur lui restait malgré tout bien trop grand...

Jade sorti un instant de ses pensées, toujours face au grand portail et jeta un regard aux alentours pour vérifier que personne ne la regardait avant d’escalader tant bien que mal l’obstacle pour se retrouver de l’autre côté en un petit saut. Un petit sourire satisfait apparut sur le coin de ses lèvres alors qu’elle épousseta un peu sa jupe et la jeune fille reprit sa marche, explorant une énième fois les lieux. Rien n’avait changé. La même allée de graviers, les mêmes arbres trônant fièrement de chaque côté du sentier qu’elle n’hésita pas à prendre, la démarche lente. Elle se revit le parcourir avec Hyo, se chamaillant gentiment, rougissant alors que leurs mains se frôlaient, parlant de tout et de rien..Son coeur aussi se souvenait, se gonflant de nostalgie et battant plus vivement dans sa poitrine. Et plus elle s’approchait du terrain de sport et plus les moments passés ensemble lui revenaient en mémoire, faisant se troubler sa vue. Jade en grogna de frustration, détestant se sentir aussi dépendante d’un être qui l’avait abandonnée, elle et ses fichues sentiments. Et râlant, la jeune femme shoota dans un caillou et essuya rageusement les larmes qui roulaient délicatement sur ses joues enfantines. Elle releva ensuite le regard alors qu’elle pénétra dans le grand stade à peine éclairé et s’immobilisa en voyant une forme au sol. Qui pouvait bien être là à cette heure? Allait-elle avoir des problèmes? Curieuse, Jade s’avança le plus discrètement possible, les yeux plissés, cherchant à distinguer la silhouette. La silhouette longiligne, étrangement familière..Non..elle se refusait à y croire. Pourtant plus elle avançait et plus le doute l’assaillait. Mais quelque chose en elle la poussait à croire en cette hypothèse. Après tout, les récents événements avaient remit la mort de Hyo en question. Les révélations de ses parents quant à ses origines et l’existence de créatures s’abreuvant de sang avaient semé le doute dans son esprit quant à la disparition de Hyo. Certains détails qui lui avaient semblé étranges se coordonnaient très bien avec certains récits de ses parents qui eux n’avaient jamais cru à une mort définitive du jeune homme. Cependant même si elle avait pensé à la forte probabilité que tout ça soit véridique...à cet instant elle avait du mal à se faire à l’idée qu’il soit bien dans ce stade, dans son champ de vision. Elle du cependant se faire une raison alors qu’elle se trouvait à présent assez près pour distinguer certains détails qui ne pouvaient pas tromper. C’était lui. C’était bien lui... «Idiot!» avait-elle fini par lâcher sans réfléchir en lui jetant dessus le premier projectile qu’elle trouva, soit son téléphone qui se trouvait entre ses doigts. «Crétin!» ajouta-t-elle sans bouger, suivi d’un: «ABRUTI!» qu’elle cria, sa voix se brisant malgré elle. «Je te déteste! Toi et tes stupides oreilles!». Elle avait eu raison, la seule envie qui la prenait là c’était de le frapper, de se défouler pour toutes les larmes qu’elle avait versé à cause de lui. Mais elle resta immobile, ses yeux à nouveau humides rivés sur lui et ses petits poings serrés.

_______________________________

I wonder
if you ever
think of me
And I need you. And I miss you. And now I wonder... If I could fall into the sky, do you think time would pass me by ? 'Cause, you know, I'd walk a thousand miles if I could just see you tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : billpazuzu
Avatar : Chanyeol + billpazuzu
Messages : 32
Double compte ? : Bang Kibum ♥ leplusmieuxdelaterre

Elle...
Age : 19 à ma mort, 21 en réalité.
avatar
Song Hyo
MessageSujet: Re: (Jade) talking to the moon   Jeu 4 Aoû - 14:03


You're like a flower
blooming in the wildwood



Il faisait bon cette nuit là, comme la dernière fois qu'ils étaient venus d'ailleurs. Mais la nuit n'avait pas la même saveur. Pas du tout même. Parce qu'elle n'était pas là pour qu'il puisse passer ses doigts dans ses cheveux, d'abord de façon taquine puis avec plus de douceur. Elle n'était pas là, elle et son magnifique sourire pour faire battre son cœur à une allure folle. Elle n'était pas là pour faire éclater son rire dans le silence du stade. Elle n'était juste pas là. Et c'était ce qu'il y avait de plus dur à supporter au quotidien. Son absence. Leur absence. Car sa famille lui manquait aussi. Notamment sa sœur. Mais Jade... Jade c'était autre chose. Jade était son premier coup de coeur. Jade était la première fille qu'il avait jamais voulu embrasser sans que jamais ça ne se fasse. Elle était la première fille qu'il avait vraiment trouvé... belle. D'une beauté pure et éclatante. Comme une fleur aux couleurs vives. Mais une fleur épineuse. Une fleur qu'on aimerait possédé mais qu'on ose approcher qu'avec précaution. Une espèce de trésor un peu maudit. Maudit dans le sens qu'elle était d'un caractère fort et vif. Mais c'était ça qui la rendait si particulière, si attirante. Mais aujourd'hui qu'il était de retour, il n'arrivait pas à se laisser une chance. Il n'arrivait pas à se convaincre qu'il avait le droit d'aller la voir, de l'approcher. En tant que vampire... il craignait trop de lui faire du mal. Beaucoup trop.

Il avait peur de la blesser voire pire. S'il arrivait à la jeune fille la même chose qu'à Benjamin... il se haïrait pour le restant de ses jours. Et puisqu'il était un vampire... ce « restant » serait infini. La culpabilité serait trop lourde. Mais la nostalgie le poussait à se rendre dans des lieux symboliques, des lieux marqués de souvenirs. Ou à la suivre, de loin. Pour l'observer. Pour savoir comment elle évoluait. Mais sans jamais se permettre d'aller plus loin, de la saluer, de lui parler. Non, c'était hors de question. Mieux valait qu'elle ignore son retour pas vrai ? Oui, c'était certainement mieux ainsi.


Les yeux fermés, assis dans l'herbe, il respirait l'odeur qui montait du sol. Odeur de terre, de gazon fraîchement coupé et d'humidité. Des odeurs fortes, coriaces. Des odeurs qu'avant il n'aurait qu'à peine perçu mais qui aujourd'hui était d'une puissance inqualifiable. Ses sens étaient si développé qu'il aurait presque pu reconnaître l'odeur que portait une fourmis parmi les brins d'herbe. Presque sans exagération. Il respirait, profondément, lentement. Ces senteurs se mêlaient, lui donnaient un peu le tournis. Et parmi elles, s'en ajouta une nouvelle. Une odeur légèrement épicée, une note de fleur et de sucre... C'était frais, vivifiant et très agréable et un léger sourire, inconscient, vînt prendre possession de ses lèvres. Le parfum se faisait de plus en plus intense mais il ne réagissait pas. Il était trop agréable pour qu'il puisse être capable de s'en détacher. Et pourtant... il aurait dû réagir. Reconnaître. Se relever et fuir avant que...

« Idiot ! » tonna une voix qui lui était familière. Il sursauta vivement d'abord au cri puis en recevant un coup derrière la tête. Il baissa seulement les yeux vers l'objet, reconnaissant le téléphone que la jeune fille utilisait depuis qu'il était revenu. Il n'y avait plus de doute possible. Et pourtant il n'osait pas bouger. « Crétin ! » entendît-il encore. Et elle avait raison. Il était un idiot. Un crétin. Un... « ABRUTI ! » Oui. Aussi. Il rentra sa tête dans ses épaules. Avait-il encore le temps de fuir ? Non. C'était inutile. Il était trop tard. Elle l'avait clairement reconnu. Et s'en aller, même à sa vitesse vampirique n'y changerait rien. Il respira profondément avant de se retourner, lentement tandis qu'elle lui disait à quel point elle le détestait, s'attaquant à un de ses plus gros complexes, ses oreilles. Il déglutît et finît par se lever, se retournant pour lui faire face. Il avait beau être plus grand qu'elle, elle était tellement tendue et les poings crispés qu'elle en était plus impressionnante que lui. Et ses centimètres en plus ne compensaient en rien l'attitude de la demoiselle. Il remarqua les larmes dans ses yeux. Rage ou déception, il n'aurait su le dire exactement. Peut-être y avait-il des deux. « Jade... » lâcha-t-il de sa voix grave mais non assurée. Son parfum était si fort à cet instant. Plus fort qu'il ne l'aurait cru. A si peu de distance, son odeur lui brûlait le crâne, de façon entêtante. Les effluves fleuris et sucrés étaient terriblement alléchant et il sentît sa propre respiration trembler sous les sensations. C'était violent et tellement attirant que pendant un instant, il crût bien être capable de lui sauter à la gorge. Reculant d'un pas, par mesure de sécurité, il déglutît. « S... Salut. » tenta-t-il. C'était banal. Presque déplacé dans un instant comme ça. Il finît par baisser la tête, se sentant plus que coupable. « Je suis désolé... » souffla-t-il d'un ton effacé. « Je suis vraiment... désolé. » continua-t-il et il passa une main dans ses cheveux. Il les agrippa, soupira avant de lui refaire face avec tout le courage qu'il pouvait encore amasser dans ses tripes. « C'est une très longue histoire, tu sais ? » confia-t-il. Espérait-il s'en sortir par cette introduction ? Certainement. Il voulait retarder l'échéance. Le moment où il devrait tout balancer. Où il devrait lui avouer ce qu'il était devenu. Un vampire. Cette idée lui arracha un frémissement. « Je sais... que t'es en colère mais... j'ai jamais voulu t'abandonner. Vous abandonner. » chuchota-t-il presque, tristement. Les remords lui revenaient en pleine poire. Toutes les erreurs qu'il avait enchaîné pendant ses quelques années en France... Sa transformation... ses meurtres... Il se détestait tellement à l'instant même. Et la dernière chose qu'il désirait était que la jeune femme le déteste aussi, comme elle venait de le dire.

_______________________________


hate this part, paper hearts
Remember the way you made me feel. Such young love but something in me knew that it was real, frozen in my head. Pictures I’m living through for now, trying to remember all the good times. Our life was cutting through so loud. Memories are playing in my dull mind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calices
willing slaves

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Yeri
Messages : 19
Double compte ? : Jung Jae Jin

Age : 17 ans
avatar
Hwang Jade
MessageSujet: Re: (Jade) talking to the moon   Lun 29 Aoû - 15:57

Ca ne lui paraissait pas réel. Se trouver à nouveau face à lui après tous ses efforts pour l’oublier...Elle avait l’impression de se trouver dans une autre dimension. Il se tenait là, plus beau que jamais, même si ça lui en coûtait de se l’avouer. Et que dire de ses grands yeux sombres qui malgré tout semblaient toujours enfantins, de son air perdu, et ses..adorables oreilles. Jade avait envie de s’insulter elle-même pour trouver ces caractéristiques encore séduisantes. Elle devrait le détester, le torturer jusqu’à ce que mort s’en suive pour se venger de la souffrance qu’avait causé son absence..Mais tout ce qu’elle voulait à cet instant c’était se jeter dans ses bras et l’embrasser désespérément. Seulement elle ne le ferait pas. Parce qu’elle était bien trop fière pour engager le premier contact mais surtout parce qu’il ne le méritait pas. Et il pouvait appeler son nom avec cet air de chien battu autant qu’il le voulait. Elle ne lui pardonnerait pas si facilement. «Oui. Jade c’est prénom. Heureuse que tu t’en souviennes.» répliqua la lycéenne d’un ton tranchant, ses yeux pourtant toujours humides de larmes et la voix tremblante. D’un geste rageur elle essuya la seule larme qui avait osé lui échapper et renifla tout sauf élégamment sans répondre à la salutation du garçon. Etait-ce vraiment utile?

Jade avait envie d’attaquer à l’aide de ses poings sans force l’épaule bien formée du brun et de lui assener un coup de pied dans le tibia, comme elle avait l’habitude de faire quand il prenait un malin plaisir à l’agacer auparavant mais elle se retînt en voyant le garçon reculer. Ses sourcils se froncèrent un peu plus alors qu’elle avança d’un pas et d’un autre..et encore un autre avec lenteur. Ses orbes sombres, reflétant une sorte de méfiance et d’interrogation rivées sur celles impénétrables du garçon. « De quoi tu es désolé Hyo? C’est pas envers moi que tu devrais l’être. Qui je suis après tout hein? Tu m’as bien prouvé qu’au final, pour toi, je ne suis qu’une gamine sans grand intérêt.» Ses paroles étaient amères et pas vraiment contrôlées. C’était sa fierté qui parlait. Elle lui en voulait terriblement mais c’est à elle-même qu’elle en voulait le plus. D’avoir espéré, ressenti, pleuré pour un garçon. Elle qui avant Hyo ne cessait de répéter que ce n’était qu’une perte de temps. « Oui ça doit être une longue histoire..Tellement longue que ta famille pleure ta disparition. Non, ta mort. Même pas une lettre pour les rassurer. Pas un mot. Pas un signe..pour personne.»

Ses mots étaient durs. Elle-même se trouvait détestable à cet instant. Elle avait tant espéré le revoir et là..elle crachait son venin dans le seul espoir de le faire souffrir un peu plus. Elle savait qu’elle devait arrêter d’essayer de le culpabiliser. Mais c’était incontrôlable. Et pourtant, pour avoir fréquenté Hyo depuis des années, elle savait qu’il n’était pas méchant. Qu’il était toujours doux et gentil pour son entourage, que jamais il n’aurait fait volontairement du mal à ceux qu’il aimait. Surtout en se doutant de sa nouvelle nature. Oui. Mais la vérité c’était qu’elle ne lui en voulait pas pour une chose dont il n’était pas responsable. Elle lui en voulait surtout de ce qu’il y avait eu avant, dont elle seule ici était au courant. Ces nombreux déboires dont elle avait eu vent..son silence radio...Son imagination avait bien vite fait le reste du travail. Si Hyo faisait les 400 coups..il ne devait certainement pas les avoir fait seul. Qui pouvait savoir combien de filles lui avaient tourné autour. Combien de filles a-t-il dragué. Combien de filles avaient partagés son lit... « Ah ça..ça devait être bien Paris. Tu n’as qu’à y retourner..Oppa.» Sur ces mots qui s’étaient encore échappés de ses lèvres tremblantes et menteuses, la jeune fille s’approcha rapidement du garçon pour venir récupérer son téléphone qui gisait sur le sol. Sans plus lui adresser un regard elle essuya l’écran sur sa jupe et s’écarta de lui. Elle devait partir. Retenir ses paroles blessantes qui menaçaient encore de sortir et aller s’effondrer sur son lit en pleurant à chaudes larmes comme l’enfant capricieuse qu’elle était encore.

_______________________________

I wonder
if you ever
think of me
And I need you. And I miss you. And now I wonder... If I could fall into the sky, do you think time would pass me by ? 'Cause, you know, I'd walk a thousand miles if I could just see you tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Jade) talking to the moon   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Jade) talking to the moon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 2-
Sauter vers: