Partagez | 
 

 Don't worry, I’ll take care of you tonight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humans
we are weak

Pseudo : Nuage
Avatar : Kyosuke Hamao
Messages : 217

Age : 24 ans
avatar
Shimizu Naoya
MessageSujet: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Lun 23 Mai - 22:15




Don't worry, I’ll take care of you tonight

Shimizu Naoya & Choi Jae Sun


Naoya vérifia une dernière fois que tout étant en ordre dans la librairie avant de la fermer à double tour et de sortir affronter la noirceur de la nuit. Une fois dehors, le japonais remonta légèrement la fermeture-éclair de sa veste pour empêcher l’air frais de caresser sa peau. Il marcha tranquillement en direction de son appartement situé dans le même quartier que son lieu de travail et arriva au bout de quelques minutes à destination.

Néanmoins, quelque chose dans le paysage n’était pas habituelle. Un jeune homme se trouvait en effet au pied de l’immeuble dans lequel habitait Naoya, recroquevillé sur lui-même, et il semblait être dans un sale état. Naoya s’approcha doucement vers cet inconnu et vint s’accroupir à ses côtés. Ce dernier avait les yeux mi-clos et avait une respiration presque saccadée. Le japonais déposa une main sur son épaule et il sentit que l’individu fut pris d’un léger frisson suite à son geste.

« Vous m’entendez… ? » demanda doucement Naoya.

La question pouvait paraître idiote, mais le libraire n’avait jamais vécu une telle situation et ignorait donc comment agir en conséquence. En réalité, il était paniqué à l’idée que ce jeune homme puisse être sur le point de mourir. Et avoir une personne agonisant dans les bras n’était clairement pas quelque chose qu’il souhaitait expérimenter au cours de sa vie. Quelques secondes défilèrent jusqu’à ce que l’inconnu finisse par relever péniblement la tête et pousser un faible gémissement.

Naoya fut surpris quand il découvrit son visage. Il le connaissait… enfin du moins, il avait déjà eu l’occasion de le croiser en ville il y a maintenant quelques semaines. Il se trouvait ce jour-là dans l'un des parcs de Séoul et son regard avait été attiré par la tenue que portait ce jeune homme. Une tenue militaire que le japonais avait observé durant plusieurs minutes, comme hypnotisé…

Naoya secoua aussitôt la tête. Ce n’était pas le moment de se perdre dans ses souvenirs, il devait d’abord s’occuper de cet homme. Après quelques instants de réflexion, il prit alors la décision de le transporter jusqu’à son appartement, préférant prendre soin de lui pendant quelque heures avant de potentiellement l’emmener à l’hôpital le plus proche. Il ne souhaitait pas l’amener directement là-bas car le jeune homme pouvait refuser de s’y rendre, pour une raison ou une autre, mais Naoya ne pouvait décemment pas le laisser agoniser dans le froid.

« Laissez-vous faire, je vais m’occuper de vous… » chuchota simplement Naoya.

Il essaya, non sans difficulté, de le relever et de le soutenir pour l’emmener jusqu’à son appartement, sans lui donner vraiment la possibilité de refuser son aide. Il ouvrit la porte de son studio et entraîna le jeune homme en direction de sa chambre pour pouvoir l’installer dans son lit, où il sera plus confortablement installé que dans le canapé du salon. Il le fit allonger sur le matelas et ajusta l’oreiller qui se trouvait derrière sa tête.

« Ne vous inquiétez pas, je vais prendre de soin de vous. » indiqua le japonais avec un sourire qu’il voulait le plus chaleureux possible. « Vous avez faim, soif ? Chaud, froid… ? Si vous n’arrivez pas à parler, vous pouvez toujours hocher la tête… » ajouta-t-il en prenant place à ses côtés et en attendant patiemment une quelque conque demande ou réponse de la part de son vis-à-vis.


love.disaster

_______________________________

Born to be free

« Just believe in love. Breathe in life. You'll seize the world of difference, you'll cross the line... It's endless. As if destiny has it's own mind, it's love covers mine with blindness, it's hatred cuts through the skin of shallowness. But I wont run, I will rule. »
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1363-shimizu-naoya-live-w
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Lee Chang Seon (Joon).
Messages : 207
Double compte ? : Ziegler Siobhan ; Seo Sek Shi & Ahn Marc.


Age : 28 ans en apparence et 78 ans en âge réel.
avatar
Choi Jae Sun
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Mer 1 Juin - 21:27



 

 
Don't worry, I’ll take care of you tonight

 
 
feat Naoya & Jae Sun

       
Fermant les yeux, cachant ses oreilles de ses mains et se recroquevillant de plus en plus, rien n’y faisait. Jae Sun entendait toujours la voix suppliante de cet humain. Comment avait-il pu agir de la sorte ? Ce n’était pas possible, ce n’était pas lui. Sentant sa gorge se serrer, le vampire se serra un peu plus sur lui-même. Il s’était pourtant juré de ne plus attaquer d’humain, mais Ichiro … Ichiro aurait été si fier de lui. Il avait peur que maintenant le japonais ne voit en lui qu’un stupide vampire incapable de se retenir de mordre quelqu’un. Glissant ses mains doucement vers sa nuque, le militaire rouvrit doucement les yeux. Pourtant, le goût de cet humain avait été réellement délicieux et il avait réussi à ne pas se salir. Au moins, il pouvait rester là assis sur ce pas de porte sans attirer l’attention sur lui. Lâchant un long soupire de frustration, le level 2 avait du mal à oublier cette scène. C’est fou ce que chasser un humain pouvait être plaisant, se sentir si puissant avec une prise de décision de vie ou de mort sur l’autre. Etrangement dans son métier, il ne se posait pas la question, peut-être parce que dans son avion, il n’avait pas à voir la personne en face de lui. Et puis, il faut avouer qu’il avait de la chance, il n’avait pas à tuer grand monde.

Ecoutant les bruits environnant, des pas se firent entendre et une odeur humaine vola doucement jusqu’à ses narines. Oh, pourquoi fallait-il qu’il passe par ici ? Le teint blafard de Jae Sun était encore présent. Certes, il avait bu le sang d’un humain, mais pas assez pour retrouver toutes ses forces et ne plus avoir une tête de déterré.  Le vampire espéra simplement que l’humain allait continuer son chemin mais … Non. Voilà qu’il s’adressait à lui. Grognant un peu à sa question, Jae Sun tourna la tête pour ne pas le voir même de côté. Est-ce qu’il avait une tête à aller bien ? Il était fatigué par cette petite lutte pour avoir du sang, mort de honte et surtout encore affamé. Pourtant, il ne pouvait pas rester sans répondre, si bien que Jae Sun leva son visage fatigué et morne vers le libraire. « Non. » C’était bref et pas très chaleureux, mais il espérait au fond de lui le faire fuir.

Cependant, l’humain ne semblait pas de cet avis. Il était … D’une gentillesse incroyable et il était peut-être un peu trop naïf. Comment, pouvait-il se douter après tout que Jae Sun était un vampire ? Un vampire n’était pas dans un état assez lamentable dans la rue. Voilà que le jeune humain venait de s’approcher de lui, pour l’aider à se mettre debout. Le regardant avec des yeux ronds, le militaire se laissa faire et appuya légèrement son poids sur lui. Il ne savait pas vraiment où il pouvait bien le mener, il était peut-être un rebels… Jae Sun allait peut-être se faire exécuter la ? Pourtant, en rentrant chez l’humain, rien ne semblait alarmant. Et encore moins son lit moelleux dans lequel il venait d’atterrir. Ah, il voulait peut-être vendre ses organes après l’avoir endormi ? En tout cas, il allait avoir une sale surprise si c’était ça, plus rien n’était vivant. Le regardant être au petit soin pour lui, le vampire avait du mal à imaginer que quelqu’un puisse simplement être d’une telle bonté d’âme. « Merci… » Il ne prononca rien de plus jusqu’à entendre sa question. Manger ? Son regard se posa automatiquement sur le cou de Naoya avant qu’il ne secoue négativement la tête. « Hum. Juste quelque chose pour le mal de tête… » Il lui fallait une excuse et le mal de tête, c’était plutôt pas mal non ? En tout cas, une chose est sûre, cet humain était sûrement l’être le plus gentil au monde. « Tu t’appelles comment ? »

 
made by guerlain

 

_______________________________

HOMELESS

Je n'ai pas toujours été parfait. Pardonnez-moi, ne m'en voulez pas. Je ne voulais pas être celui-là. Mon propre corps a décidé de me chasser. ©️shinouh


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : Nuage
Avatar : Kyosuke Hamao
Messages : 217

Age : 24 ans
avatar
Shimizu Naoya
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Mar 7 Juin - 16:48




Don't worry, I’ll take care of you tonight

Shimizu Naoya & Choi Jae Sun


Soutenir le jeune homme jusqu’à son appartement n’avait pas été une mince affaire et Naoya était vraiment soulagé de pouvoir enfin le déposer sur son lit. Il ignorait encore les raisons de son geste, de cette soudaine pulsion, de cette envie de recueillir chez lui cet individu qui se trouvait être dans un état plutôt lamentable. Pourtant, le jeune homme lui avait clairement fait comprendre qu’il refusait son aide mais il avait agit sans réfléchir. Peut-être allait-il le regretter. Peut-être que cet homme avait de sombres intentions à son égard. Mais qu’importe, il ressentait pour l’instant le besoin de s’occuper de lui.

« Je vais aller vous chercher quelque chose pour faire passer votre mal de tête alors. » répondit le japonais avec un sourire. « Ah et... je m’appelle Naoya… Mais je ne pense pas que mon prénom soit si important. Et tu... tu n’es pas obligé de me dire le tien… » ajouta-t-il d’une voix douce avant de laisser son vis-à-vis seul quelque instant dans la chambre pour aller lui chercher un médicament.

Il revint rapidement dans la pièce avec un verre d’eau ainsi qu’un cachet d’aspirine et soupira quand il aperçut son chat Karoo, un mâle au pelage noir, couché non loin de l’épaule de son hôte. Le japonais s’installa aux côtés du jeune homme et lui tendit le verre d’eau et le médicament après avoir soulevé légèrement l’oreiller pour qu’il soit un peu plus confortablement installé pour boire.

« Je suis désolé, mon chat est un peu trop affectueux quand il veut… » révéla Naoya en poussant son compagnon à quatre pattes pour qu’il n’importune plus son vis-à-vis. « Je peux le faire sortir s’il vous embête un peu trop… » rajouta-t-il avec un sourire penaud. « Je sais que je dois vous paraitre insupportable mais… vous êtes sûr de ne pas vouloir manger quelque chose… ? » suggéra après quelques secondes de silence le japonais, qui s’inquiétait de la pâleur du jeune homme. On aurait dit qu’il n’avait pas consommé de nourriture depuis plusieurs jours et cette impression ne rassura pas Naoya sur l’état dans lequel se trouvait son hôte. Il avait peur que ce dernier perde connaissance ou pire, qu’il s’endorme pour ne plus jamais se réveiller.

« Si vous reprenez des forces, vous pourrez partir si vous le souhaitez… mais… je préférerai quand même que vous restiez ici au moins jusqu’à demain matin… même si vous pouvez trouvez cela étrange de ma part… » indiqua le japonais. « Sinon… je peux aussi faire en sorte de vous emmenez jusqu’à l’hôpital le plus proche si vous préférez… » proposa le libraire, bien que conscient qu’il n’y ait pas beaucoup de moyens de transports qui puisse l’emmener dans une clinique de la ville à cette heure là.

Mais le japonais avait une question qui lui brûlait les lèvres depuis qu’il avait recueillit cet individu chez lui et sa curiosité le piquait au vif. Que risquait-il s’il lui demandait ? Le jeune homme pouvait simplement refuser de parler après tout.

« Pourquoi… pourquoi étiez-vous assis au bas de ma porte… ? Pourquoi étiez-vous… dans cet état… ? » osa finalement demander le japonais, timidement, en imaginant déjà plusieurs scénarios possibles, des plus réalistes au plus invraisemblables.


love.disaster

_______________________________

Born to be free

« Just believe in love. Breathe in life. You'll seize the world of difference, you'll cross the line... It's endless. As if destiny has it's own mind, it's love covers mine with blindness, it's hatred cuts through the skin of shallowness. But I wont run, I will rule. »
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1363-shimizu-naoya-live-w
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Lee Chang Seon (Joon).
Messages : 207
Double compte ? : Ziegler Siobhan ; Seo Sek Shi & Ahn Marc.


Age : 28 ans en apparence et 78 ans en âge réel.
avatar
Choi Jae Sun
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Mer 8 Juin - 21:28



 

 
Don't worry, I’ll take care of you tonight

 
 
feat Naoya & Jae Sun

       
Comment est-ce qu’il allait pouvoir se sortir de cette situation délicate ? Il n’en avait aucune idée, c’était beaucoup trop … Comique pour le coup. Comment expliquer à quelqu’un, surtout un humain, qu’on se sentait mal d’avoir vidé un humain de son sang. Il allait lui dire de consulter c’était certain. Il ne se sentait pas bien quand il ne chassait pas et la culpabilité le rendait fou quand il attaquait un humain. Bon sang … Ce que cela pouvait être difficile pour lui. Il ne savait plus comment agir. Le seul moment où il c’était sentit bien c’était avec Ichiro. Ah … Ichi. Un peu de réconfort traversa son esprit. Il aurait dû aller le voir directement au lieu d’attendre assis sur les marches d’un immeuble. En tout cas, l’humain décida d’aller chercher le médicament et le vampire hocha doucement la tête. Humain qui se nommait donc Naoya. Ce type était tellement incroyablement gentil, que Jae Sun n’avait aucun doute sur le fait qu’il lui ait dit la vérité. « Moi c’est Jae Sun… » Oui bon, il n’était toujours pas très loquace, mais il n’avait pas grand-chose à dire en plus.

En tout cas, le temps que le propriétaire disparaisse, Jae Sun reçu de la visite féline. Souriant en voyant le chat, il avait eu le droit de lui faire un gratouillis derrière l’oreille avant que le fauve n’aille s’allonger. Ah ! Les chats … Ils étaient les pires égoïstes de cette planète, mais il les adorait. L’humain ne mis pas beaucoup de temps avant de revenir, attrapant le médicament et l’eau, il se laissa chouchouter. Il avait l’impression de revenir plusieurs longues années en arrière quand enfant il était malade. Sa mère avait toujours été au petit soin pour lui. Un léger sourire apparut sur son visage alors qu’il prenait le médicament en grimaçant un peu. Déjà humain, le goût n’était pas terrible, mais une fois vampire, ce n’était pas mieux. Au moins, il n’avait pas à cacher son dégoût, beaucoup d’humain n’apprécie pas le goût des médicaments. Tout en posant le verre sur la table de nuit, il le regarda faire avec le chat avant de secouer négativement la tête. « Je n’ai rien contre les chats au contraire … Et merci … Pour le médicament. Ça devrait passer plus facilement. » Il se frotta doucement la tête comme pour simuler une douleur à cet endroit. Avant d’écouter l’humain. Arf ! En plus, du médicament se goinfrait de la nourriture humaine ? Non, non ! Vite, il lui fallait une excuse. « J’ai déjà pris mon repas merci … Je suis militaire et je reviens d’une mission de deux jours assez éprouvante. C’est surement un cumul de fatigue. Désolé vous t’inquiéter de la sorte … Naoya. » Oui, il faisait des efforts pour paraitre agréable, on peut noter l’effort !

En tout cas, l’idée même d’aller à l’hôpital, fit rapidement réagir le vampire. « Non ! S’il vous plait, pas l’hôpital ! » Déjà parce qu’il n’avait rien, les médecins allaient vite savoir qui il était, mais aussi … Il avait une odeur bien trop forte de sang. Il n’allait pas tenir. « Je resterai sage ici, promis. Je vais me reposer. » Oh ! Pire que a mère au final ce japonais ! Il n’avait rien de grave et il parlait d’hôpital. En même temps, il avait un inconnu chez lui, ça pouvait se comprendre. La question de son hôte, le fit doucement soupirer. Bon sang, pourquoi lui poser autant de questions ? « La fatigue… Je n’ai pas réussi à finir le trajet jusque chez moi. Désolé. » Le vampire aperçut le regard du chat à l’autre bout de la pièce et il afficha un petit sourire en coin. « Il s’appelle comment ? » C’était dommage que les chats aient une espérance de vie aussi courte… Jae Sun aurait bien pris un compagnon poilu chez lui. Oui, les visites de Ichiro ne compte pas…

 
made by guerlain

 

_______________________________

HOMELESS

Je n'ai pas toujours été parfait. Pardonnez-moi, ne m'en voulez pas. Je ne voulais pas être celui-là. Mon propre corps a décidé de me chasser. ©️shinouh


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : Nuage
Avatar : Kyosuke Hamao
Messages : 217

Age : 24 ans
avatar
Shimizu Naoya
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Dim 12 Juin - 21:22




Don't worry, I’ll take care of you tonight

Shimizu Naoya & Choi Jae Sun


L’homme qu’il avait hébergé se prénommait donc Jae Sun… Au moins, il pourrait désormais l’appeler par son prénom si besoin est, au lieu de le surnommer « inconnu que j’ai ramassé au pied de mon immeuble », ou tout simplement « inconnu ». « De rien… Et tant mieux si les chats ne te dérangent pas… Au moins… vous ne serez pas trop surpris s’il vous rend visite dans la nuit… » indiqua Naoya avec un léger sourire. Et il faisait bien de le prévenir, car son adorable compagnon à quatre pattes allait très certainement se coucher à ses côtés, ou du moins sur le matelas étant donné qu’il dormait à cet endroit toutes les nuits.

« Oh… Je comprends mieux… » assura le japonais, même si quelque chose lui semblait peu plausible dans son histoire… S’il venait de revenir d’une mission militaire, pourquoi s’était-il retrouver dehors à cette heure-là, dans un état lamentable, au lieu d’être tranquillement en train de se reposer chez lui ? Mais après tout, peut-être était-ce simplement la vérité.

« Je… je suis désolé… Je ne voulais pas vous brusquer… ! » affirma Naoya, l’air à la fois penaud et surpris, avoir après proposé à son-à-vis de l’emmener à l’hôpital s’il en ressentait l’envie. Il se demanda pourquoi le jeune homme avait eu une telle réaction, mais il préféra ne pas répondre à sa curiosité et ne rien lui demander de plus. Il avait certainement ses raisons et Naoya n’était probablement pas la personne à qui il les avouerait. Mais désormais, le japonais n’allait plus prononcer le mot « hôpital » en sa présence, de peur de le brusquer à nouveau.

« Hum… » répondit Naoya en notant le soupir du jeune homme. Il ignorait pourquoi, mais il sentait que son interlocuteur lui mentait. Mais le japonais avait certainement été trop curieux et puis, rien n’obligeait le jeune homme à lui dire la vérité, surtout qu’ils ne se connaissaient pas. Il nota dans un coin de sa tête de ne plus interroger son hôte, qui ne toute manière ne semblait pas vraiment très communicatif… ce qui était compréhensible. Bien entendu, le mortel avait d’autres questions en tête, mais il préféra encore une fois retenir sa curiosité. Autant laisser le jeune homme tranquille pour la nuit et ne plus le harceler avec ses interrogations. De toute manière, rester à ses côtés pendant la nuit allait très certainement le gêner plus qu’autre chose.

« Il s’appelle Karoo… C’était le nom d’un personnage d’un anime que je regardais quand j’étais enfant… » répondit le mortel en se levant du lit. « Je… je vais vous laissez vous reposer… Vous… vous  pouvez aller dans la salle de bains ou la cuisine si vous le souhaitez… Et… si vous avez besoin de quelque chose… n’hésitez pas à m’appeler… ou à venir à me voir… » assura Naoya d’une voix douce après quelques secondes de silence avant de quitter la pièce. Mais quoi qu'il arrive, le japonais retournerait de temps à autre dans la chambre pour vérifier si son hôte se porte bien.  

Après avoir fermé la porte de la chambre, Naoya se dirigea vers la cuisine de son appartement pour se préparer à manger. Il n’avait rien avalé depuis quelques heures et son estomac commençait à protester. Il ouvrit son réfrigérateur et inspecta son contenu avant de décider de se préparer une salade avec quelques ingrédients qu’il trouva. Après avoir préparé puis avalé son repas, le mortel fit rapidement un tour dans la salle de bains avant de retourner dans le salon. Il s’installa ensuite sur son canapé et alluma son ordinateur portable qu’il posa sur ses genoux. Il ouvrit sa boîte mail et prit quelques minutes pour trier et supprimer les messages qu’il avait reçu, avant de décider de regarder un ou deux épisodes d’une série qu’il venait de commencer. Il se leva pour aller chercher des écouteurs afin de ne pas faire trop de bruit dans l’appartement, puis il revint s’installer dans le sofa.

L’épisode avait commencé depuis une dizaine de minutes qu’il aperçut une boule de poil sauter sur le rebord de son canapé pour s’y installer. Le mortel caressa doucement le sommet du crâne de son compagnon avant de lui chuchoter : « Tu ne voudrais pas plutôt tenir compagnie au jeune homme dans ma chambre, au lieu de venir m’embêter… ? ».


love.disaster

_______________________________

Born to be free

« Just believe in love. Breathe in life. You'll seize the world of difference, you'll cross the line... It's endless. As if destiny has it's own mind, it's love covers mine with blindness, it's hatred cuts through the skin of shallowness. But I wont run, I will rule. »
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1363-shimizu-naoya-live-w
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Lee Chang Seon (Joon).
Messages : 207
Double compte ? : Ziegler Siobhan ; Seo Sek Shi & Ahn Marc.


Age : 28 ans en apparence et 78 ans en âge réel.
avatar
Choi Jae Sun
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Mer 29 Juin - 22:27



 

 
Don't worry, I’ll take care of you tonight

 
 
feat Naoya & Jae Sun

       
Parler du chat était une bonne solution pour passer pour un gentil monsieur non ? C’est vrai, si une personne aime les animaux c’est quelqu’un de gentil de base non ? Bon, c’était surement les pires théories au monde pour le moment, mais c’était la seule qui lui était venu à l’esprit. Il ne se voyait aussi … Pas lancer un autre sujet. C’était assez pesant comme situation. Le japonais présenta alors le félin et Jae Sun regarda le regard de l’animal en souriant en coin. C’était donc Karoo. Il ne connaissait pas la référence du japonais mais bon … Rien d’étonnant, il était si jeune par rapport à lui. Il avait un quart de son âge à tout casser. « C’est plutôt sympa comme référence, j’aime beaucoup ! » Ecoutant sagement le jeune homme, le vampire hocha simplement la tête. « D’accord. » Une fois l’humain sortit de la chambre, Jae Sun se laissa retomber dans le lit en soupirant longuement. Posant ses mains à plat sur son visage, il avait du mal à réaliser ce qu’il pouvait bien vivre. Il était là, dans la maison d’un humain qui le pensait avoir des soucis d’humain. Cela lui semblait si lointain, qu’il avait du mal à savoir comment agir. Comment un humain est censé agir ? Massant doucement ses tempes le jeune homme essayait tant bien que mal d’essayer de se calmer. Le mieux serait de reprendre un peu des forces. Mais pour ça … Il doit boire du sang. Quel était sa meilleure option ? Sortir et attaquer ce gentil japonais dans son salon ou attaquer un voisin ? Même un voisin cela pouvait être vraiment risqué.

Se redressant un peu, le vampire sortit son téléphone de sa poche pour aller sur son site internet. Bon, avec de la chance il allait trouver une solution. Mais alors qu’il voulait trouver un humain qui acceptera de se faire mordre contre une contrepartie financière, mais rapidement le vampire sentit des coussinets frotter contre la porte de la chambre. Tournant la tête, il regarda le félin qui voulait sortir de la chambre. Affichant un petit sourire en coin, Jae Sun se leva pour ouvrir au compagnon poilu. Le vampire regarda par la porte et aperçu l’humain assis avec son ordinateur. Il était curieux de savoir ce qu’il pouvait regarder. S’avançant discrètement vers son nouvel « ami ». Il tapota doucement sur l’épaule de son sauveur. « Je … Peux regarder ? » Oui … Il avait plus envie de boire du sang. S’amuser et passer du temps comme un simple humain … Cela ne serait pas une mauvaise chose non ? Faisant le tour, le vampire prit la place à côté de l’humain et soupira doucement. « Je … Voudrais me changer l’esprit un peu … Je peux aussi me reposer devant un écran … Tu ne trouves pas ? Enfin si cela ne te déranges pas… » Bon il s’imposait c’est vrai, mais ce n’était pas sa faute … Il n’avait besoin de rien concrètement.

 
made by guerlain

 

_______________________________

HOMELESS

Je n'ai pas toujours été parfait. Pardonnez-moi, ne m'en voulez pas. Je ne voulais pas être celui-là. Mon propre corps a décidé de me chasser. ©️shinouh


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : Nuage
Avatar : Kyosuke Hamao
Messages : 217

Age : 24 ans
avatar
Shimizu Naoya
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Lun 11 Juil - 14:44




Don't worry, I’ll take care of you tonight

Shimizu Naoya & Choi Jae Sun


Naoya était tellement absorbé par sa série qu’il n’entendit pas son hôte arriver derrière lui pour lui tapoter l’épaule. Le japonais, surpris, fit un brusque mouvement de recul et manqua de faire tomber son ordinateur sur le sol mais par chance, il réussit à le rattraper avant que la catastrophe n’arrive. « Euh… oui bien sûr, il n’y a pas de problème… » assura-t-il à son vis-à-vis après avoir retiré ses écouteurs, une main posée sur son cœur qui commençait seulement à ralentir son rythme. Heureusement que la série qu’il regardait n’était pas une série d’horreur et d’angoisse, sinon il serait probablement apeuré et recroquevillé sur lui-même, le teint livide et le regard perdu dans le vide…

« Hum. Je vais aller brancher mon ordinateur sur la télé, on verra un peu mieux. » Le mortel se leva du canapé pour aller chercher un câble HDMI posé dans un tiroir puis le brancha à son ordinateur avant de le relier à la télévision. « Vous… Tu veux quelque chose à boire ? » demanda-t-il en se tournant face à Jae Sun. Depuis le début de leur rencontre, il n’avait cessé de le vouvoyer et il venait désormais d’en prendre conscience. Il avait toujours eut l’habitude de vouvoyer une personne qu’il ne connaissait pas, mais peut-être que tutoyer son hôte le mettrait plus à l’aise… En attendant la réponse du jeune homme, le mortel se dirigea vers la cuisine pour y faire chauffer de l’eau afin de se préparer une infusion.

« J’étais en train de regarder Never give up Dodo… C’est un drama humoristique qu’une amie m’a conseillé… C’est de l’humour un peu absurde mais c’est plutôt agréable à regarder. » informa le japonais en esquissant un sourire. « Mais… si tu veux, je peux changer de série… ou mettre un film, j’en ai quelques uns dans ce tiroir. » précisa le libraire en désignant ledit tiroir situé dans le meuble de la télévision. « C’est comme tu veux… ». Même si Jae Sun avait simplement prévu au départ de rester tranquillement assis devant un écran, le regard fixé sur l’écran sans pour autant se concentrer sur les images qui défilaient devant ses yeux, le libraire pouvait éventuellement lui trouver une série ou un film qui puisse lui plaire. Mais peut-être que tant de gentille à son égard allait finir par rebuter le jeune homme ? Mais Naoya avait du mal à s’interdire d’être aimable envers les autres, quand bien même ce ne soit pas son rôle d’avoir à aider toutes les personnes qu’il rencontre… Bien qu’il reste toujours un peu sur ses gardes, il ne voyait pas en Jae Sun un potentiel psychopathe qui viendrait le torturer ou pire, le tuer dans son sommeil… Non, il paraissait être un jeune homme qui avait besoin d’aide, sinon pourquoi l’avait-il récupéré dans un état lamentable au pied de son immeuble ? Finalement, il ressentait surtout le besoin de venir en aide à ceux qui semblait ressentir un profond mal être… Il avait simplement envie de les voir aller mieux, de les voir esquisser ne serait qu’un sourire… Mais bon, il fallait bien qu’il se rende à l’évidence, il n’était en rien un super-héros qui avait pour mission de sauver toutes les personnes malheureuses dans leur vie, et ça, il faudra bien que ça lui rentre un jour dans le crâne.


love.disaster

_______________________________

Born to be free

« Just believe in love. Breathe in life. You'll seize the world of difference, you'll cross the line... It's endless. As if destiny has it's own mind, it's love covers mine with blindness, it's hatred cuts through the skin of shallowness. But I wont run, I will rule. »
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1363-shimizu-naoya-live-w
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Lee Chang Seon (Joon).
Messages : 207
Double compte ? : Ziegler Siobhan ; Seo Sek Shi & Ahn Marc.


Age : 28 ans en apparence et 78 ans en âge réel.
avatar
Choi Jae Sun
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Lun 25 Juil - 16:58



 

 
Don't worry, I’ll take care of you tonight

 
 
feat Naoya & Jae Sun

       
Il l’acceptait donc à côté de lui pour regarder cette fameuse série. Il ne savait pas réellement de quoi cela pouvait bien parler, mais cela serait surement amusant non ? En tout cas, il l’espérait. Il avait plus de chance que l’humain s’endorme et lui laisse la possibilité de se balader librement. Si seulement, il avait une ou deux poches de sang à disposition, il pourrait reprendre des forces et avoir l’air plus reposé. Cela serait plus évident pour lui de fuir alors le lendemain sans risquer de se faire suivre par Naoya. Alors qu’il le voyait tout mettre sur la télévision, le vampire hocha doucement la tête et continua de regarder autour de lui. Tout était sympa ici. D’ailleurs, les voisins semblaient assez silencieux, c’était en forçant sur son ouïe de vampire qu’il les entendait vraiment nettement. En voyant le jeune homme revenir il hocha doucement la tête. Il n’était pas contre le fait de regarder cette fameuse série. Tant que cela pouvait faire passer le temps. Il n’était pas contre. « Non … Ca va ! On peut regarder cette série, je ne suis pas contre, cela va me permettre de découvrir quelque chose de nouveau. Je ne regarde pas tant que cela les séries habituellement donc, pourquoi pas ! » Il afficha un petit sourire avant de passer une main dans ses cheveux. Bon c’était donc partie pour cette petite série, qui n’était … Pas désagréable. Cela eut pour effet même de faire sourire voire même rire un peu notre militaire.

Tout semblait très bien se passer jusqu’à … Cette odeur. Quelqu’un dans la rue était blessé. Il le sentait, il le savait. Il frémit doucement à côté de Naoya avant de fermer vivement les yeux. Non … Il n’était pas faible. Il ne pouvait pas agir de la sorte dès qu’il allait sentir du sang. Ichiro voulait qu’il boive plus de sang frais, mais c’était vraiment difficile pour lui de le faire. Se recroquevillant en gémissant longuement le vampire glissa ses mains dans ses cheveux. Il n’allait pas faiblir de suite, non … Pas de suite. Il pouvait résister, il pouvait montrer qu’il se contrôlait. « Je ne veux pas… » La voix rauque et surtout serré. Il crispa ses doigts dans ses cheveux, le tout étant d’être le plus calme et oublier … Oublier. Oublier cette douce odeur de sang qui était si tentante. Il ne pensait plus qu’à cela. A l’envie de mordre de sentir du sang couler dans sa gorge.

« Noon… » Comme hanté par des démons, le vampire se mit à trembler peut être par manque. Cela était difficile surtout que maintenant il sentait l’odeur de l’humain assis à côté de lui. Ah … il sentait bon. S’il venait à le mordre et le vider de son sang. Cela sera tellement délicieux… Sous un dernier reflexe, le vampire réussi à glisser sa main droite vers sa bouche pour la mordre violemment, laissant du sang couler sur le sol en abondance. Cela avait le don de le calmer… L’humain blessé s’éloigné enfin… Son odeur se diminuait et disparaissait dans la foule. Il n’avait plus qu’à se calmer, doucement, lentement … Et surement se faire chasser rapidement de ce logement. Gardant les yeux fermés, il n’osait pas les rouvrir et laisser ses yeux injectés de sang se dévoiler. Il ne voulait pas non plus lâcher sa main. Il voulait attendre d’être sur de lui. Sur de ne pas sauter sur l’humain dans le logement. Il l’avait accueilli et aidé. Il n’allait tout de même pas venir le tuer. Il serait alors un monstre, un cruel monstre sans cœur.

 
made by guerlain

 

_______________________________

HOMELESS

Je n'ai pas toujours été parfait. Pardonnez-moi, ne m'en voulez pas. Je ne voulais pas être celui-là. Mon propre corps a décidé de me chasser. ©️shinouh


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : Nuage
Avatar : Kyosuke Hamao
Messages : 217

Age : 24 ans
avatar
Shimizu Naoya
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Mer 3 Aoû - 9:53




Don't worry, I’ll take care of you tonight

Shimizu Naoya & Choi Jae Sun


Après avoir versé son infusion dans une tasse, Naoya rejoignit Jae Sun sur le canapé et but une gorgée de sa liqueur avant de reposer la tasse sur la table basse. Son ordinateur portable se trouvait également sur ce même meuble et le libraire appuya sur le bouton « démarrer » pour que l’épisode de la série puisse commencer. Il s’installa ensuite confortablement dans le sofa, laissant sa tête reposer sur l’un de ses poings. Deux épisodes se succédèrent, quand le libraire sentit son hôte se mouvoir et pousser de faibles gémissement à ses côtés. Interloqué, le japonais tourna la tête dans sa direction et se recula instinctivement alors que Jae Sun semblait être en pleine crise de panique. Bien que surpris, le mortel commença à tendre un bras vers lui, mais il retira rapidement ce dernier quand son hôte vint se mordre la main avec force, déversant son sang sur le sol par giclée. Le souffle coupé, les yeux écarquillés et la bouche grande ouverte, le libraire se recula jusqu’au bord du canapé, manquant de tomber à la renverse. Il observait son vis-à-vis avec effroi, le cœur au bord de l’arrêt cardiaque. Un vampire… il avait recueillit un vampire sous son toit… Pourquoi ne l’avait-il pas remarqué plus tôt ? Et pourquoi ce genre de situation n’arrivait qu’à lui… ?

Jae Sun parut finalement se calmer peu à peu après plusieurs minutes, même s’il n’osait ni bouger ni retirer ses crocs de sa propre chair, et un silence s’installa entre les deux hommes. Quant à Naoya, il demeurait sur le bord du canapé, en proie à de trop nombreuses réflexions. Il ne craignait pas spécialement les vampires. En fait, il considérait qu’ils étaient à la fois bons et mauvais, tout comme les humains pouvaient l’être. Mais il aurait tout de même préféré découvrir la vraie nature de Jae Sun d’une manière un peu moins brutale… Et malgré la scène qui venait de se produire, le japonais décida finalement de s’approcher vers le vampire, peut être par naïveté, et de poser calmement l’une de ses mains sur son épaule la plus proche, veillant à ne pas le brusquer. « Jae Sun… Regarde-moi, s’il te plait… ». Il avait essayé de lui parler d’une voix qu’il voulait la plus douce possible, même si sa peur se faisait tout de même ressentir. Légèrement tremblant, le libraire fit descendre sa main sur l’avant-bras du vampire pour l’inciter à retirer ses crocs de sa chair. Il se doutait bien que son comportement pouvait réveiller subitement les instincts carnassiers de son vis-à-vis, mais il espérait que ce dernier puisse arriver à se contrôler, jusqu’à ce qu’il trouve un moyen de se nourrir. Et même si accorder sa confiance à un inconnu ne présageait rien de bon, Naoya ne se préoccupait pas plus de ce détail. Probablement à tort.

« Je… veux bien te permettre de sortir d’ici, mais… quitte à assouvir tes besoins… je préférerai que tu prennes mon sang, plutôt que celui d’un inconnu dans la rue qui n’a rien demandé à personne. A moins qu’il n’existe une autre solution pour que tu puisses te nourrir… ». Sa proposition allait sans doute autant surprendre le coréen que lui-même. Malgré la peur et l’appréhension qui le tenaillaient, sa gentillesse prenait le dessus et il est était le premier étonné. Bien entendu, il était effrayé à l’idée de sentir de se faire mordre… mais s’il fallait passer par là pour que son vis-à-vis aille mieux, il était prêt. Ou du moins il pensait être prêt à faire un effort et à serrer les dents pendant quelques instants pour supporter la douleur… même si, au fond de lui, il espérait qu’une alternative puisse exister.


love.disaster

_______________________________

Born to be free

« Just believe in love. Breathe in life. You'll seize the world of difference, you'll cross the line... It's endless. As if destiny has it's own mind, it's love covers mine with blindness, it's hatred cuts through the skin of shallowness. But I wont run, I will rule. »
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1363-shimizu-naoya-live-w
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Lee Chang Seon (Joon).
Messages : 207
Double compte ? : Ziegler Siobhan ; Seo Sek Shi & Ahn Marc.


Age : 28 ans en apparence et 78 ans en âge réel.
avatar
Choi Jae Sun
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Jeu 8 Sep - 18:26



 

 
Don't worry, I’ll take care of you tonight

 
 
feat Naoya & Jae Sun

       
Il avait lutté tellement fort, il ne voulait pas devenir un monstre, il avait beau se mordre dans la main pour se contrôler … C’était déjà fichu, il avait l’impression d’être devenu ce monstre affreux. Qui ne pouvait pas se contrôler qui allait finir par mordre de rage dans le cou du gentil Naoya. Fermant les yeux, le jeune vampire essaya de se calmer petit à petit. Une bonne chose c’était que la personne qui était blessée avait continué son chemin. Il n’avait plus l’odeur directement du sang dans le nez. Certes, l’odeur de Naoya était horriblement trop présente. Mais ce n’était pas pour autant qu’il bougeait. Sa voix résonna un moment dans l’esprit du vampire. Lâchant doucement sa main en sentant l’humain lui faire lâcher prise, le vampire leva le nez doucement pour le regarder. Ses yeux injectés de sang se plongèrent dans ceux de son vis-à-vis. Que voulait-il faire ? Avoir peur ? L’odeur de Naoya continuait de lui titiller les narines. Son odeur était si douce et exquise. Déglutissant doucement, il lécha doucement ses lèvres avant de s’amuser à passer sa langue sur ses canines. C’était un petit réflexe qu’il avait depuis peu. Il avait fait comme une découverte de soi. Il fixa longuement le cou du japonais avant de le regarder de nouveau. C’est comme-ci une autre personne avait pris possession de son corps. Il avait du mal à résister et Ichiro lui avait conseillé de chasser des humains. Il avait besoin de force.

Alors qu’un grognement animal s’échappé de sa gorge, les paroles de Naoya le fit se stopper directement. Il pouvait le mordre ? Il pouvait réellement le mordre, prendre son sang ? Se rapprochant d’une vitesse folle, il se colla contre le japonais. Caressant doucement le cou de l’humain, le vampire rapprocha ses lèvres de son cou. « Si tu le proposes si gentiment. » Sa voix était beaucoup plus froide et le rire qu’il lâcha juste après était encore plus glacial. Ouvrant la bouche pour s’apprêter à le mordre, le chat de ce dernier lâcha un grognement énervé et se mit à cracher en direction du vampire. Se redressant alors surpris, le vampire regarda autour de lui. L’air désabusé et perdu, il ne savait plus vraiment où il était. L’espace d’un instant il avait eu comme l’impression de ne plus être lui-même.

Reposant son regard sur Naoya, il se recula rapidement. Arrivant contre le mur de la pièce, il ferma les yeux et il se laissa glisser doucement contre le mur. « Je … Je suis ignoble. » Son envie de sang passait petit à petit. Il n’avait plus cette envie qui lui torturait la gorge. Mais la culpabilité était grandissante. Si … S’il n’avait pas repris ses esprits, il aurait fait du mal à Naoya. Il l’avait recueilli et aidé et … Au premier moment venu il était prêt à le mordre. Il était le pire. La pire enflure du monde. « Laisse-moi … Partir. Je … Ne veux pas te blesser. Tu ne peux pas me faire confiance… J’ai failli te mordre. » Passant ses mains dans ses cheveux, le vampire grogna agacé. « Il ne faut pas faire confiance aux vampires … »

 
made by guerlain

 

_______________________________

HOMELESS

Je n'ai pas toujours été parfait. Pardonnez-moi, ne m'en voulez pas. Je ne voulais pas être celui-là. Mon propre corps a décidé de me chasser. ©️shinouh


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : Nuage
Avatar : Kyosuke Hamao
Messages : 217

Age : 24 ans
avatar
Shimizu Naoya
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Dim 16 Oct - 16:26




Don't worry, I’ll take care of you tonight

Shimizu Naoya & Choi Jae Sun


Obéissant, Jae Sun avait finit par ouvrir ses yeux injectés de sang et fixer le japonais. Les battements du cœur de ce dernier s’accélèrent légèrement sous le coup de la surprise, mais le mortel ne fit pour autant aucun mouvement de recul. Le temps lui paraissait simplement suspendu, et il se sentait comme forcer de plonger dans le regard étrange de son vis-à-vis pour se laisser hypnotiser. Car oui, ses yeux avaient quelque chose de fascinant pour le libraire, bien qu’il ne sache pas pourquoi il pensait une telle chose… Il se pencha inconsciemment de quelques millimètres en avant, quand il sentit le coréen se rapprocher de lui et commencer à caresser doucement son cou. Tétanisé, Naoya sentit l’ensemble de ses muscles se figer et sa respiration se coupa durant quelques instants. Ce grognement… ce rire… cette voix… la voix qu’il avait adoptée n’avait rien à voir avec celle qu’il avait eu précédemment. Jae Sun semblait être devenu une tout autre personne et ce brusque changement effrayait le japonais. Quand il sentit le souffle du vampire contre son cou, le libraire commença à regretter son idée… L’agression qu’il avait subie alors qu’il était lycéen passait en bouche dans son esprit et il fut parcourut de frissons. Ses prunelles s’humidifièrent légèrement et il regrettait désormais pleinement sa proposition… mais il était dans l’incapacité de faire machine arrière. Instinctivement, il fermant les yeux et attendit que les crocs de son-à-vis se plantent dans sa chair et qu’une vive douleur le saisisse… mais rien de tout cela ne se produisit.

Un simple feulement brisa le silence qui s’était installé et Naoya sentit Jae Sun se reculer. Le japonais se mit à respirer précipitamment et bruyamment, comme si ses poumons avaient manqués d’air depuis plusieurs minutes et qu’il devait de nouveau apprendre à respirer. Il pivota la tête vers son chat, qui observait d’un air mauvais le vampire, et finit par se tourner dans la même direction. Le japonais lança un regard à la fois attristé et effrayé au vampire, entrouvrant de temps à autre la bouche sans qu’aucun son ne franchisse la barrière de ses lèvres. Il s’en voulait tellement. C’était entièrement de sa faute si Jae Sun avait tenté de le mordre, entièrement de sa faute s’il se morfondait et qu’il se considérait comme un monstre. Fermant doucement les paupières, il patienta afin de retrouver un rythme cardiaque et respiratoire plus calme, avant de relever la tête vers le coréen. « Je… suis désolé… Je ne voulais pas… tout est de ma faute… C’est moi… et seulement moi… qui t’ai proposé de me mordre… Tu n’as absolument rien à te reprocher… » Bien que sa voix fut faible, le mortel essayait d’articuler les mots et de les rendre audible. « Le fait que tu sois un vampire n’y change rien… Et même si certains vampires sont mauvais… je suis persuadé que tu n’en fais pas parti… » Et quand bien même il soit un vampire, cela n’altérait en rien la confiance qu’il pouvait lui porter. Son beau-père était lui-même l’une de ces créatures, et Naoya lui accordait pleinement sa confiance. Ce qu’il était n’importait en rien sur leur relation. Et le japonais savait pertinemment qu’il en serait ainsi éternellement. « Si tu veux t’en aller… je ne vais pas te retenir… Mais sache que… je ne t’en voudrais pas si tu finis par me… » Quand bien même le libraire soit effrayé à l’idée de sentir à nouveau les canines du vampire sur sa peau, il était en réalité plus bien anxieux en sachant qu’une autre personne allait certainement se faire mordre à sa place. Mais à cet instant, il était bien incapable de savoir qu’elle était la meilleure des finalités...


love.disaster

_______________________________

Born to be free

« Just believe in love. Breathe in life. You'll seize the world of difference, you'll cross the line... It's endless. As if destiny has it's own mind, it's love covers mine with blindness, it's hatred cuts through the skin of shallowness. But I wont run, I will rule. »
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1363-shimizu-naoya-live-w
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Lee Chang Seon (Joon).
Messages : 207
Double compte ? : Ziegler Siobhan ; Seo Sek Shi & Ahn Marc.


Age : 28 ans en apparence et 78 ans en âge réel.
avatar
Choi Jae Sun
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Dim 6 Nov - 22:56



 

 
Don't worry, I’ll take care of you tonight

 
 
feat Naoya & Jae Sun

       
Assis contre le mur, Jae Sun n’arrivait pas à bouger, il était bien trop perdu dans ses pensées. Il avait failli craquer. Il n’aurait jamais cru en arriver jusque-là. Cette situation ne pouvait plus durer. Il se devait de changer et apprendre à mieux se contrôler. Les mains dans ses cheveux, le vampire n’arrêtait pas de se répéter qu’il était un monstre et qu’il n’aurait jamais dû agir de la sorte. C’était un vrai suicide, il avait fini par attaquer un innocent et en plus, il connaissait son visage et son identité. Autant dire qu’il était fichu si ce dernier décidé d’aller en parler aux rebelles. Mais apparemment, aussi étrange soit-il, l’humain ne semblait pas lui en vouloir tant que cela. Il avait pourtant essayé de le mordre. Certes, il avait réussi à se retenir, sans savoir par quel miracle, mais tout de même. Penchant la tête sur le côté, il afficha un petit sourire. « Merci de dire que je ne suis pas un monstre. Cela me rassure un peu. » Oui, cela était une maigre consolation de savoir qu’il n’était pas un monstre pour tout le monde. Cela était une bonne chose de pouvoir se positionner de manière positive dans l’esprit d’un humain. Se redressant doucement le vampire resta contre le mur. Il ne pouvait pas prendre le risque de s’avancer vers l’humain. Naoya ne le voyait pas comme un monstre, mais ce n’était pas sûr qu’il supporte l’idée qu’il se rapproche de lui, même sans arrière penser.

Le vampire fixa un long moment l’humain puis son chat. Il recommençait à envisager l’idée de se faire mordre par lui ? Il allait finir par croire qu’il avait des penchants étranges. Jae Sun fit un signe négatif de la tête. « Je ne veux pas me laisser tenter. Cela serait une grossière erreur de ma part. » Se décalant du mur, le vampire écouta un instant les bruits autour de lui. Apparemment, il n’y avait aucune menace pour lui. Il allait pouvoir sortir. « Je … Je préfère partir. Je crois que j’ai largement abusé de ton hospitalité. » Il adressa un petit sourire à l’humain avant de hocher doucement la tête. Comme-ci, il acquiesçait ses propres paroles.

Il osa approcher un peu l’humain pour l’observer. Il était à moins d’un mètre de lui, c’était bien assez pour son regard pour l’observer. Apparemment, il n’avait aucune blessure. Même si son odorat aurait pu lui confirmer, il préférait s’en assurer. Aucun vampire ne viendrait ici pour s’en prendre à lui après son départ. « Prend soin de toi Naoya. Tu es une bonne personne. Mais … Ne recueille plus les gens d’accord ? » Il faut l’avouer, cela n’était pas une bonne idée de recueillir des gens de la sorte chez soi. Jae Sun le salua poliment en inclinant le haut de son corps et il prit la direction de la sortie. Il ne pouvait pas rester plus longtemps. Il se devait de fuir. Il savait vers qui se tourner, il avait des amis vampires prêts à le soutenir et il n’allait pas manquer une occasion d’aller vite les rejoindre. Mieux vaut ne pas rester seul.

 
made by guerlain

 

_______________________________

HOMELESS

Je n'ai pas toujours été parfait. Pardonnez-moi, ne m'en voulez pas. Je ne voulais pas être celui-là. Mon propre corps a décidé de me chasser. ©️shinouh


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : Nuage
Avatar : Kyosuke Hamao
Messages : 217

Age : 24 ans
avatar
Shimizu Naoya
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   Lun 30 Jan - 11:13




Don't worry, I’ll take care of you tonight

Shimizu Naoya & Choi Jae Sun


Observant le vampire qui se tenait désormais contre un mur de son appartement, le japonais nota le faible sourire qu’il esquissa alors qu’il venait de lui avouer qu’il ne le considérait pas comme un monstre. Ce qui n’était finalement que la pure et stricte vérité. Il n’avait rien contre les vampires, du moins tant que ces derniers ne maltraitaient pas les humains pour leur propre plaisir, tant qu’ils ne les considéraient pas comme des jouets dont ils pouvaient s’amuser comme bon leur semble. Ils avaient beau être plus puissants, autant physiquement que psychiquement, rien de pouvait justifier certains actes qu’ils osaient commettre envers le genre humain. Souriant alors faiblement à son tour, Naoya voulait ainsi montrer à Jae Sun la sincérité de ses paroles.

Tout en continuant de fixer le visage de son interlocuteur, le japonais lui proposa une nouvelle fois dans un souffle de le mordre. Au fond, il ignorait pourquoi il tenait tant à l’aider à se nourrir… mais peut-être était-ce simplement dû à sa gentillesse… ou à sa naïveté. « D’ac… d’accord… Comme tu voudras… » Le vampire avait finalement décliné sa proposition, et Naoya acquiesça d’un signe de la tête, sans prononcer un mot de plus. Il respectait sa décision, elle n’appartenait qu’à lui. Et désormais, il préférait éviter de penser à l’être humain qu’allait finalement choisir Jae Sun pour se nourrir. Il devait ainsi comprendre qu’il y avait des choses contre lesquelles il ne pouvait aller, qu’il ne devait pas porter le poids de la malédiction des vampires sur ses épaules…

Se mordant doucement la lèvre inférieure, Naoya fut surpris quand Jae Sun, après lui avoir indiqué qu’il comptait partir, s’approcha de lui pour finalement s’arrêter à quelques mètres de sa position afin de l’observer. N’esquissant aucun geste, le japonais se laissa dévisager sans rien dire et il fut soulagé que le vampire stoppa son inspection avant de s’incliner en guise d’adieu. Courbant lui aussi la tête, Naoya écouta attentivement ses dernière paroles. « Je… D’accord, je te le promets Jae Sun… » Et avant qu’il ne puisse prononcer le moindre autre mot, le vampire avait déjà franchi la porte de son appartement, laissant ainsi le japonais seul avec son chat qui vint aussitôt le rejoindre pour lui demander des caresses. Sa main vint alors distraitement le caresser tandis que son regard resta fixé sur la porte durant quelques instants. Il espérait sincèrement que Jae Sun parvienne un jour à ne plus se considérer comme un monstre et à s’accepter en tant que vampire. Et qu’il comprenne enfin qu’il n’était pas le monstre qu’il pensait être.


love.disaster

_______________________________

Born to be free

« Just believe in love. Breathe in life. You'll seize the world of difference, you'll cross the line... It's endless. As if destiny has it's own mind, it's love covers mine with blindness, it's hatred cuts through the skin of shallowness. But I wont run, I will rule. »
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1363-shimizu-naoya-live-w

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Don't worry, I’ll take care of you tonight   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't worry, I’ll take care of you tonight
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Séoul † :: In-sa-dong :: Logements-
Sauter vers: