Partagez | 
 

 yks ▬ a voice inside my head

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Level 3
theyarepowerful

Pseudo : Heiko/Rieser.
Avatar : Mitsuji Sen
Messages : 39
avatar
Satô Benjiro
MessageSujet: yks ▬ a voice inside my head   Sam 6 Fév - 18:31


 

Yun Kwang Sun
ft. Nam Joo Hyuk

   logo

 
Bonjour moi c'est Yun Kwang Sun, âgé de vingt-deux ans et je suis d'origine coréenne. Je fais partie des humains, tout simplement. Actuellement, je suis étudiant en littérature. Quant à ma situation, je suis célibataire et je ressens une forte attirance pour personne.
 



 
 

 
Bonjour moi c'est Rieser/Heiko. Je suis actuellement bébé. Je débarque sur Calix grâce à un partenariat et je trouve le forum très accueillant. Concernant mon activité, je serais présent(e) souvent. Et attendez, ce n'est pas fini ! Je souhaiterais également vous dire que j'ai enfin fini ma fiche.

A remplir pour le bottin
Code:
▲<pr> Nam Joo Hyuk</pr> alias [url=http://calix-sanguinis.forumactif.org/u303]Yun Kwang Sun[/url]
 
Dans sa famille, personne ne disait jamais exactement ce qu'il pensait. Une règle tacite existait entre chacun d'entre eux : ne pas importuner les autres avec ses problèmes personnels. Considéré comme une faiblesse de caractère difficilement pardonnable, se plaindre sans raison était la meilleure façon de provoquer une dispute dans la famille. Non, la famille de Kwang Sun n'était pas insensible aux sentiments de ses membres. Elle n'aimait simplement pas les disputes.
Parce qu'il baignait dans cet environnement familial, Kwang Sun n'avait pas envie de critiquer ce mode de vie, qui lui convenait très bien. Enfant, il était doté d'un tempérament posé qui s'accordait bien avec le calme qui régnait chez lui. Peut-être tout le monde y était-il un peu hypocrite, et le moindre secret subitement révélé aurait eu le pouvoir de briser toute cette fausse harmonie. Mais pour Kwang Sun, toutes ces précautions étaient ce qui lui permettait de considérer sa maison comme un havre de paix. Pas de disputes, un respect très strict de l'intimité des autres, et l'impression d'appartenir à une famille modèle, que tout le monde pouvait jalouser dans leur dos. Pour la satisfaction de ce sentiment, la famille pouvait bien endurer quelques sacrifices.
Aux yeux de Kwang Sun, le responsable – ou selon le point de vue le garant – de cette harmonie était son père. Kwang Sun n'avait jamais rencontré d'homme plus froid que lui. Il donnait l'impression d'avoir fait un mariage arrangé et de n'éprouver aucune attirance pour sa femme ni aucun attachement à ses enfants. En fait, c'était faux, Kwang Sun l'avait vu une fois en train de remonter les bretelles à un garçon qui harcelait une de ses sœurs aînées. À l'extérieur, évidemment. Car de retour à la maison, il n'avait fait aucune mention de son intervention, et n'avait même pas permis à sa fille de lui adresser des remerciements. Il n'était donc pas aussi indifférent que Kwang Sun le pensait. Mais il avait visiblement du mal à exprimer ses sentiments, comme s'il avait honte d'en avoir. Kwang Sun s'était souvent demandé si son père avait une pathologie quelconque dont il n'avait parlé à personne, mais il savait qu'il s'agissait sans doute du secret le mieux gardé de la Terre, et qu'il n'avait aucune chance de le découvrir. Comme si ça avait de l'importance.
En tout cas, Kwang Sun appartenait à une famille heureuse. Une famille dont le sourire était figée comme dans la photographie d'un magazine.

En bref, pas de soucis à l'horizon pour Kwang Sun, qui pouvait couler des jours tranquilles. Ses sœurs aînées avaient pu poser des problèmes à leurs parents, l'une à cause de cette histoire de harcèlement déjà mentionnée, l'autre parce que l'adolescence avait été synonyme de rébellion contre l'autorité, mais Kwang Sun avait été épargné par ces désagréments. Il n'était pas le type qu'on avait envie d'embêter, mais il n'avait pas l'allure d'un gros dur. Il avait plutôt tendance à se fondre dans la masse. Bon élève, mais pas exceptionnel ; sensible, sans sombrer dans le mélodrame.
Et dans cet univers très humain, les vampires n'avaient pas leur place. Kwang Sun savait qu'ils grouillaient à Séoul, et qu'il valait mieux éviter d'en croiser, pour son propre bien ; mais quand on ne rencontre pas un danger, on finit toujours pas le sous-estimer un peu. Kwang Sun savait que les vampires étaient dangereux, mais puisqu'il restait souvent chez lui, il ne pensait pas être la personne la plus vulnérable de la ville.
Ce en quoi il se trompait quelque peu. Le danger qui le menaçait ne venait pas directement des vampires, mais ceux-ci avaient une place à jouer dans son histoire. Qu'il le veuille ou non.

Tout ce bonheur, ça avait fini par complètement obscurcir le jugement de Kwang Sun. Même lui devait le reconnaître à présent. Il avait jusque là su surmonter toutes les épreuves que l'adolescence impose généralement aux jeunes gens.  Pour la première fois, Kwang Sun avait cru déceler une lueur de fierté dans les yeux de son père. Il prenait exactement la voie que celui-ci voulait le voir emprunter. Kwang Sun n'eut donc aucun mal à imposer son choix d'étudier la littérature – comme si quelqu'un allait s'y opposer. Sauf à annoncer son intention de se prostituer, il avait peu de chance d'obtenir une réaction.
Kwang Sun n'avait donc pas de raison de foutre sa vie en l'air. Et pourtant, il n'hésita pas un instant lorsque l'occasion se présenta à lui. Il est vrai que la personne qui lui avait proposé du Bloody Steam – humain, vampire, comme si ça changeait quelque chose – ne lui avait pas explicitement dit qu'il allait tomber dans un cercle vicieux qu'il aurait bien du mal à quitter. Il n'aurait jamais réussi sa transaction avec un discours aussi pessimiste. Mais Kwang Sun était un bon pigeon, pardon, client : les poches bien remplies, pas particulièrement méfiant, pas aussi sage qu'il en avait l'air. Le genre de garçon trop tranquille qui ne demandait qu'à se dévergonder un peu.
Attirer Kwang Sun à l'écart sans éveiller ses soupçons s'avéra un jeu d'enfant : « venez voir par ici », ces mots magiques qui avaient inévitablement modifié le cours de sa vie. Tel un faiseur de merveilles, le dealer avait présenté les mérites de sa marchandise, jusqu'à en faire une expérience métaphysique qu'un jeune homme tel que Kwang Sun devait connaître un jour. Qu'est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête lorsqu'il avait accepté le deal ? Kwang Sun s'était des centaines de fois revu en train d'hésiter pour la forme, puis de mettre la main au porte-monnaie pour s'acquérir une dose qu'il s'était empressé d'essayer et... woaw.
Indescriptible.
Non, il n'avait pas regretté l'expérience. C'était le reste qui lui avait posé problème. L'euphorie d'avoir fait une découverte capitale lorsqu'il était rentré à la maison s'était complètement dissipée, ne laissant derrière lui que l'impression d'une faute dont il devrait désormais assumer la responsabilité.

Les jours suivants, Kwang Sun avait tout fait pour cacher les effets de son égarement. Ses parents n'y avaient vu que du feu, et si sa rebelle de sœur avait eu des doutes, elle avait vite conclu qu'ils n'étaient pas justifiés. Parce qu'au fond, aucun d'entre eux n'avait envie de connaître la vérité à propos de Kwang Sun. Reprendre le cours normal de son existence avait été si simple que le jeune homme avait fini par se demander où se trouvait le mal à consommer du Bloody Steam. Il avait survécu à cette première expérience, qu'il avait trouvée intéressante, alors pourquoi pas une seconde ?
Et pourquoi pas à une troisième, pensa-t-il après la deuxième.

Et le voilà aujourd'hui dans un état de dépendance de plus en plus difficile à cacher à son entourage. Créant une frustration qui se déverse sur son entourage comme une forme de venin. Le regard mauvais, Kwang Sun regarde parfois sa famille s'activer autour de lui, en se demandant comment ils peuvent être imbéciles au point de ne rien voir.
Mais parce qu'il les aime, Kwang Sun a pris de nouvelles habitudes. C'est lui qui est responsable de l'argent qui disparaît mystérieusement à la maison. Il s'est également rendu coupable de vol auprès d'amis plus ou moins proches, et plus récemment d'inconnus. Kwang Sun n'aurait jamais pu en arriver là si son addiction ne l'avait pas poussé à avoir quelques mauvaises fréquentations. Des paumés comme lui qui tentent de réunir un peu d'argent et se passent des astuces pour y parvenir. Et plus le temps passe, et plus les méthodes de Kwang Sun se diversifient. Paris truqués, combats de chiens illégaux, jeux de hasard, et plus sobrement concours à prix sont désormais à sa portée, et il ne s'en prive pas.
Pas mal pour un gamin bien sage, non ?

Et les problèmes ? Quels problèmes ? D'accord, en se comportant de la sorte, Kwang Sun se met à la merci de personnes peu fréquentables. Il n'est pas idiot de ne pas en avoir conscience. Mais comme toujours, il contrôle la situation. Jusqu'au jour où ces gens s'en prendront à sa famille et qu'il comprendra enfin ce qui est en train de lui arriver.

SIGNES PARTICULIERS


A priori, Kwang Sun n'est pas très différent des autres humains que vous pourrez rencontrer, mais vous devez savoir :
▬ Qu'il est très facile à manipuler, pour peu qu'on utilise la bonne méthode. Ce n'est pas un imbécile, mais jouez avec son orgueil et il tombera droit dans vos filets.
▬ Qu'il déteste son nom, qu'il trouve au mieux disgracieux, au pire grotesque, et se demande ce qui a bien pu passer par la tête de ses parents lorsqu'ils ont décidé de le prénommer ainsi. Il aimerait autant ne pas être appelé, ni par son prénom, ni par son nom de famille d'ailleurs, et être un simple il sans identité. Mais il paraît que c'est impossible et a donc abandonné cette idée.
▬ Qu'il était autrefois très sportif mais qu'il commence à laisser le sport de côté depuis qu'il est occupé ailleurs. Ce qui ne l'empêche pas de se renseigner sur tous les matchs professionnels diffusés.
▬ Qu'il est certes attiré par les demoiselles, mais qu'il perd de plus en plus son intérêt pour elles.
▬ Qu'il prend toujours ses précautions lorsqu'il consomme du Bloody Steam et évite de le faire en pleine rue comme la première fois. Il n'a pas envie de se faire chopper par ses parents ou que quelqu'un abuse de la situation.

사람의 ABOUT THE VAMPIRES


Certains s'en accommodent, d'autres les haïssent du plus profond de leur être, Kwang Sun se contente de leur réserver une stricte indifférence. Ce n'est pas qu'il ne les considère pas comme un danger, ou qu'il n'a pas peur d'eux, mais Kwang Sun a simplement le désir de pouvoir vivre sans être concerné par leurs affaires. Et puis, son père lui paraît infiniment plus effrayant qu'eux.
À moins qu'il n'ait la preuve flagrante que la personne en face de lui est un vampire, Kwang Sun est trop prudent pour juger de la race de cette personne. Le manque d'entraînement y est sans doute pour quelque chose, Kwang Sun n'ayant jamais pris l'habitude de se poser la question systématiquement. Et il ne s'est jamais dit que cela pourrait lui être utile un jour, n'ayant jamais jusque là attiré de vampire.
Une chose est sûre : il mésestime clairement le danger que les vampires représentent, ayant tendance à penser qu'ils ont besoin des humains et qu'ils n'iraient pas les menacer inutilement. Comme si eux, les humains, avaient d'une façon ou d'une autre le pouvoir sur eux. Ou mieux, qu'ils soient des égaux. Après tout, Kwang Sun lui-même n'est-il pas un consommateur du sang des plus honorables d'entre eux ? S'il avait toute sa tête, il se rendrait donc de toutes les différences qui existent entre les deux situations, mais bon, c'est Kwang Sun.
Indifférent envers les vampires, il l'est également envers les humains qui se positionnent par rapport aux vampires. Il trouve la situation des calices bien triste, mais il pense qu'ils ne peuvent pas se plaindre d'une situation qu'ils ont choisie. Quant aux rebelles, il envie leurs pratiques à haut risque et leur idéalisme, mais il a bien du mal à les prendre au sérieux. Il ne sait pas trop ce qu'ils pensent être capables de faire, mais pour lui, leurs capacités se limitent à pas grand chose.
Et même dans le cas où le monde s'avérerait plus dangereux que ce qu'il imagine, Kwang Sun sait qu'il ne le dénoncera pas. Comme s'il avait le droit de le faire.
À première vue, rien ne distingue Kwang Sun des autres humains. Il partage les mêmes rêves, les mêmes peurs et les mêmes désirs que tous les autres. Trouver le métier qui lui correspondra et dans lequel il s'épanouira. Fonder une famille et vivre assez longtemps pour voir ses arrières petits-enfants naître. S'investir dans un projet de longue haleine qui prouvera que son existence n'aura pas été vaine. Trouver la personne qui lui faut, qui saura le connaître, et qui restera à ses côtés jusqu'à son dernier souffle. Rien de bien original, mais pour Kwang Sun, c'est dans les joies simples que se construit une vie heureuse. Tout le monde aspire après tout à un brin de normalité.
Et parmi tous les êtres humains qui existent, Kwang Sun est particulièrement radieux. Souvent qualifié de solaire de par son comportement, Kwang Sun sourit en permanence. Il sourit à longueur de journée, pour un oui ou pour un non, aux inconnus comme à ceux qu'il aime, pour les choses graves comme insignifiantes. Parce qu'un sourire, c'est la clé de tout, et qu'il ne se prive pas de montrer ses dents bien blanches à tous ceux qui veulent bien le regarder. Parce qu'il ne sait faire que cela, et que sourire est beaucoup plus simple que de montrer toute la palette des sentiments dont il est capable. Kwang Sun ne veut pas imposer ses doutes ou sa tristesse aux autres, ce n'est pas ainsi qu'il a été éduqué. Il n'aime pas non plus voir les autres souffrir, d'ailleurs. Alors il sourit, parce qu'il sait qu'il ne tendra pas la main à quiconque, que ce geste est trop complexe pour lui, réclame un investissement trop important, ne lui apportera pas la gratification qu'il en attend. Gentil, oui, mais pas généreux pour autant. Il est en revanche quelqu'un de très sympathique, avec qui la discussion est en général facile, puisqu'il ne se permet pas de porter un jugement sur les autres. Il les accepte tels qu'ils sont, avec leurs qualités et leurs défauts.
Tout est donc dans le dosage, avec Kwang Sun. Chaque chose à sa juste mesure. Les gestes contrôlés, parfaitement maîtrisés, font partie de lui, et il ne saurait s'en passer sans avoir l'impression de perdre une part importante de sa personnalité. Sans être précieux, Kwang Sun est simplement quelqu'un de méticuleux, mesuré, ou encore prudent. Discipliné. Kwang Sun n'est pas vraiment le genre à se laisser aller à de mauvaises habitudes. On ne peut pas le taxer de fainéantise ou de mauvaise volonté, sauf en de rares occasions où il a généralement de bonnes raisons de le faire. Mais le domaine où la mesure s'exprime avec le plus de pertinence est celui du langage, ou plus généralement de l'expressivité. Les mots de Kwang Sun ont une polysémie qui dépasse largement celle de la langue coréenne. Les mots ont pour lui des sens qui n'existent pas pour les autres. Comme s'il était conscient de significations que les autres oublient ou ignorent. Lorsqu'il ferme les yeux, Kwang Sun peut voir les mots se former sous ses yeux, comme certains parlent de leurs personnages RPG par exemple. Au final, Kwang Sun est un beau parleur, il pourrait presque être manipulateur, mais il ne sait pas bien jouer avec les sentiments des gens, ce qui fait de lui un menteur plutôt moyen.
Ah, oui, c'est vrai. Kwang Sun ne se contrôle pas uniquement par habitude. Il aime beaucoup l'image que ces premières lignes donnent de lui, et il n'a pas envie de la briser pour si peu. Il ne peut pas non plus se le permettre, vis à vis de son père, qui attend de lui quelqu'un de responsable. C'est pourquoi il ne montre à personne la vérité à son sujet. Qu'il est en fait dépendant depuis quelques mois à une drogue nommée Bloody Steam, qu'il s'efforce d'en consommer le plus souvent qu'il le peut, qu'il est en train de ruiner sa vie à petit feu. Peut-être pas un bon menteur, mais un bon cachottier, assurément. Ce n'est pas qu'il a honte. Kwang Sun a toujours rêvé d'aventure, mais contrairement aux autres humains, il a trouvé le courage de braver l'interdit et de repousser ses limites. Kwang Sun s'amuse à penser que tout ce qu'il fait est parfaitement son contrôle. Qu'il ne finira pas comme les autres, complètement défoncé dans le caniveau. Et d'une manière, il trouve agréable la douleur que lui inflige le manque. Ce n'est pas le cas des autres, alors sans doute est-il différent.
Malheureusement, tout cela se délite malgré lui. Sans que Kwang Sun ne s'en rende compte, la réalité prend un sens différent pour lui. La prise régulière de Bloody Steam est devenue son échelle de temps. La drogue elle-même est devenue la mesure de toutes choses, ou la valeur absolue qui lui permet de juger tout ce qui l'entoure. Le manque devient de moins en moins agréable. L'avis de son père a de moins en moins d'intérêt à ses yeux. Il perd la crainte, il perd le respect, il perd la mesure. Kwang Sun connaît ses toutes premières crises de colère. Jusqu'alors, il ne s'était jamais énervé de la sorte. À dire des choses qu'il ne pense pas. À se mettre en conflit avec tout le monde, même ceux qui pourtant le soutiennent. Jusqu'à ce que passe le coup de sang et qu'il redevienne lui-même.
Est-ce inquiétant ? Peut-être. Kwang Sun n'aurait jamais dû finir comme cela. Mais il est tombé dans ce cycle infernal parce qu'il avait une faiblesse.
Faiblesse qu'il n'a jamais détectée.

 
© Pimchan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: yks ▬ a voice inside my head   Sam 6 Fév - 18:47

enfin on ta fiche!!!!  :mexico: :danse: :string: :yay: :hiii: :yah:

bienvenue et j'espère que tu sera rapidement validé! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Level 3
theyarepowerful

Pseudo : Heiko/Rieser.
Avatar : Mitsuji Sen
Messages : 39
avatar
Satô Benjiro
MessageSujet: Re: yks ▬ a voice inside my head   Sam 6 Fév - 18:59

Merci. *.*
Hi hi, je stresse comme une malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: yks ▬ a voice inside my head   Sam 6 Fév - 19:17

Du coup, amuse toi bien parmi nous. (:

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Level 3
theyarepowerful

Pseudo : Pimchan
Avatar : Bang Yong Guk [B.A.P]
Messages : 225
Double compte ? : Maybe

Age : 27 ans
avatar
Bae Keenan
MessageSujet: Re: yks ▬ a voice inside my head   Sam 6 Fév - 19:37

Ben alors chaton on signal pas sa fiche fini ? Petit coquinou ! En tout cas BIENVENUE parmi nous :cute: . J'étais impatiente de lire ta fiche #wiwiwi et je n'ai pas été déçu tu as même fait une histoire autour du Bloody Steam ♥️ c'est tip top, j'ai encore plus hâte de voir comment ça va se finir :eheh: !

En attendant je te valide mon chat ♥️


Félicitation

Tu es validé(e) !




Bravo à toi, tu as survécu à la première étape. Mais il te reste encore un petit bout de chemin afin de vivre parmi nos survivants. Tout d'abord, je te conseille de te trouver des amis en créant ta fiche de liens. Cela serait dommage de se retrouver seul(e)... Tu peux aussi remplir la partie liens situé dans ton profil pour qu'on puisse consulter ta fiche de lien, c'est très important. Ensuite, élances-toi dans l'aventure Calixienne en demandant ton premier sujet. Une bonne âme ou (peut-être pas) se fera une joie de trouver un ou une partenaire de rp. Pour finir, nous t'invitons à faire vivre la magie de Calix en votant sur les top-sites. Qui sait ? Peut-être que d'autres aventuriers te rejoindront !

Lilith et nous le staff, nous resterons toujours à ta disposition. Mais en attendant, nous te souhaitons une bonne aventure sur Calix Sanguinis !

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1187-han-min-sung-liens#1
Invité

Invité
MessageSujet: Re: yks ▬ a voice inside my head   Sam 6 Fév - 19:38

bienvenue sur le forum !! :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Level 3
theyarepowerful

Pseudo : Heiko/Rieser.
Avatar : Mitsuji Sen
Messages : 39
avatar
Satô Benjiro
MessageSujet: Re: yks ▬ a voice inside my head   Sam 6 Fév - 20:00

Merci pour tout tout le monde.
Oh j'ai oublié PARDON. Je ne sais pas pourquoi ? Bref, merci d'avoir passé outre. :coeur:  Tout se passera bien, promis. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calices
willing slaves

Pseudo : Natia / Korea.
Avatar : Karen Gillan.
Messages : 451
Double compte ? : Seo Sek Shi ; Choi Jae Sun & Ahn Marc.


Age : 25 ans.
avatar
Ziegler Siobhan
MessageSujet: Re: yks ▬ a voice inside my head   Sam 6 Fév - 22:12

Ooh ! J'arrive en retard pour te souhaiter tout bien, la bienvenue sur le forum ! Mais en tout cas ! J'espère que tu vas continuer à avoir une bonne impression sur le forum ! :coeur: Amuse toi bien beau mâle humain ! :eheh:

_______________________________

let a sky comes falling down
We be all night, and everything all right. No complaints from my body, so fluorescent under these lights. Boy, I'm drinking, park it in my lot, 7-11. I'm rubbing on it, rub-rubbing, if you scared, call that reverend.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1188-ziegler-siobhan-lutt
Level 3
theyarepowerful

Pseudo : Heiko/Rieser.
Avatar : Mitsuji Sen
Messages : 39
avatar
Satô Benjiro
MessageSujet: Re: yks ▬ a voice inside my head   Sam 6 Fév - 22:15

Ce n'est jamais trop tard, merci. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: yks ▬ a voice inside my head   

Revenir en haut Aller en bas
 
yks ▬ a voice inside my head
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: La gestion de nos survivants † :: Who are you ? :: Les survivants-
Sauter vers: