Partagez | 
 

 Le mur des lamentations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Le mur des lamentations    Dim 31 Jan - 15:44


Don't be shy, just let me know

Jung Jae Jin & Kim Jun Myeon


Encore une longue et pénible journée. Je me sentais frustré par ce qui c’était passé l’autre soir, j’essayais de ne plus y songer, mais il faut croire que ce gamin avait le don de parvenir à marquer, à la perfection, chacun de ses passages. C’était vraiment déstabilisant et je n’aimais pas ça. Comment deux jumeaux pouvaient être si différents l’un de l’autre, l’un était si doux, si calme, paisible, adorable, et souriant, tandis que l’autre, pas un seul de ses traits ne lui correspondait. Il était tout le contraire de son jumeau. Plus j’y songeais, plus je me demandais s’il n’avait pas raison dans un sens. Peut être que ma présence finira réellement par anéantir la vie de Jae Jin. J’étais persuadé que cela atteignait beaucoup plus Chul Hei que son propre jumeau, il se sentait blessé, délaissé. Évidemment, sa moitié l’avait délaissé d’un peu pour un humain, il ne pouvait que se sentir blesser, peut être même un peu trahi ? Et s’il se laissait mourir ? J’ignorais quelle sorte de lien rattaché des jumeaux, si cela pouvait être plus puissant qu’un lien qui unissait un couple, mais si c’était le cas, si une étrange et si forte connexion les lier à ce point, Jae Jin pourrait, effectivement, finir par être blessé lui aussi.  
Lorsque les stores furent abaissés, chaque gondole rangée, que tout les derniers détails avant la fermeture ont été vérifié je pus quitter la supérette avant de saluer mon supérieur, puis je rejoignis le métro, partant en direction de chez moi.

Il était aux alentours de vingt heures du soir, las et pensif je ne prenais plus même la peine de me précipiter car les derniers retardataires se ruaient toujours dans les wagons avec une telle agressivité qu’il valait mieux ne pas tenter de les affronter. Après que la meute se soit installée, je cherchai du coin de l’œil une place vide, où je pourrai m’y reposer, et surtout vider mon esprit qui n’allait pas tarder d’un instant à l’autre à exploser.

Le chemin me parut être une éternité, moi qui ne voyais pas le temps passer en temps normal, ce soir, j’eus l’impression d’avoir vu ma vie défiler. Ce fut comme si je rembobinais une vieille cassette vidéo poussiéreuse gardée bien trop longtemps sur l’une de nos étagère, usée par le temps à présent.

Je me sentais bizarre, une drôle d’émotion était en train de me submerger, et je repensais à ces vieux souvenirs, bien que minimes, le visage de mes parents apparurent soudainement dans mon esprit. Ils me manquaient. Ils me manquaient horriblement, et je les détestais pour m’avoir laissé seul. Pourquoi ne pas m’avoir écouté tout simplement ? Pourquoi avoir été entêtés jusqu’au bout ?
Un picotement à l’œil, un mal de ventre, quelques frissons, je rajustais ma casquette afin d’abaisser  la visière de sorte à ce que l’on ne me voit m’apitoyer sur mon sort.

Lorsque j’arrivais à destination, je laissais tomber à terre mon sac à dos, défaisais ma veste et me laissais tomber sur le lit, je n’étais d’humeur à rien, je ne voulais rien, simplement rester sous ma couette et m’enfermer dans le noir complet. Cependant quelqu’un avait l’intention de ne vouloir me laisser me morfondre dans ma mélancolie. Qui cela pouvait bien être, à cette heure-ci ?   
© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Taehyung (BTS)
Messages : 48
Double compte ? : nope

Age : 21 ans
avatar
Jung Jae Jin
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Mer 23 Mar - 18:03

Jae Jin ferma un instant les yeux, appréciant la caresse du vent sur son visage encore enfantin. C’était agréable. Ca l’était toujours quand il venait se poser à cet endroit, sur le toit. Étrangement c’était un des endroits dans lequel il se sentait vraiment à l’aise et ce n’était pas pour rien. Tout d’abord c’était le toit le plus haut du quartier et non seulement la vue était superbe mais en plus il se sentait presque intouchable, inatteignable et ça lui faisait du bien.
Soupirant d’aise, le vampire rouvrit lentement ses paupières et baissa machinalement le regard sur la petite supérette qui faisait le coin de la rue, ses jambes se balançant distraitement dans le vide. De là, il pouvait parfois apercevoir ce visage aussi parfait que familier, celui de ce jeune humain qui s’était fait sans le vouloir une petite place dans son coeur soit disant mort. C’est d’ailleurs assit à cet endroit exact qu’il avait remarqué pour la première fois le garçon. Et sans même le connaître, il s’était prit d’affection pour lui à force de le regarder. Inconsciemment, un sourire tendre prit place sur les lèvres rosées du vampire qui fini par se relever en remarquant que l’objet de ses pensées fermait les portes du magasin. «Oh? C’est déjà l’heure?» Sans attendre, il se précipita à une allure surnaturelle en bas de l’immeuble sur lequel il était perché et prit en filature l’humain qui prenait sans aucun doute le chemin de chez lui.

Jae Jin affichait une moue joueuse alors qu’il s’amusait à jouer l’espion quelques mètres derrière le jeune homme qui lui ne semblait même pas remarquer sa présence. «Tch..il n’est pas très prudent..» grommela le vampire qui fini par reprendre son air faussement sérieux, car il ne l’était jamais vraiment au fond. Il continua de le suivre, observant chacun de ses gestes, l’oreille tendue à un quelconque bruit provenant du brun et ne pu s’empêcher de penser qu’il y avait quelque chose qui clochait. Le garçon ne semblait pas dans son assiette..ou alors était-il simplement fatigué? Ses sourcils se froncèrent automatiquement en imaginant son petit humain contrarié et ses dents maltraitèrent d’elles-même sa lèvre inférieure alors que le garçon entrait dans son immeuble. Jae Jin accéléra le pas pour être sur de rattraper la grosse porte grinçante avant qu’elle ne se verrouille et prit son temps pour grimper les quelques marches le séparant de l’appartement du brun pour finalement faire cogner ses doigts contre le battant.

Il attendit patiemment qu’il lui ouvre avant de lui offrir son plus beau sourire géométrique. «Bonsoir chaton.» s’exclama le vampire et lui sautant littéralement dessus pour lui offrir une étreinte vitaminée. «Ca va? Tu es pas malade hein?» enchaîna-t-il en se reculant légèrement pour plonger son regard inquiet dans le sien, palpant ses joues rebondies qui le rendaient plus qu’adorable à ses yeux. «Yah, tu devrais faire attention quand tu rentre à cette heure. N’importe qui pourrait te prendre par surprise et te faire du mal. Tu imagines dans quel état je serais si on faisait du mal à mon chaton?»

_______________________________

breath me... Be my friend. Hold me, wrap me up, unfold me. I am small and needy. Warm me up and breathe me. Ouch, I have lost myself again. Lost myself and I am nowhere to be found, yeah. I think that I might break, lost myself again. And I feel unsafe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Sam 16 Avr - 11:58


제발

재 진  그리고  준 면

Je ne m’attendais pas à ce qu’il viendrait me rendre visite ce soir, à cette heure-ci, alors que je venais tout juste de rentrer de cette longue et épuisante journée de labeur, ce fut comme s’il m’avait attendu sagement, comme s’il avait guetté mon arrivé patiemment. Alors que je laissais mes doigts glisser lentement sur la poigné laissant la porte coulisser dans un bruit peu agréable, mon regard s’était perdu sur son visage éclairé par la lumière du couloir qui finit par pénétrer l’enceinte de la sombre demeure. Mes yeux s’étaient légèrement arrondis sur mon visage vêtu par la fatigue, tandis que mes lèvres venaient quant à elles, se détacher l’une de l’autre. «Bonsoir chaton.» Alors qu’il venait accompagner son salut d’un sourire sincère, doux et chaleureux, ses bras s’étaient refermés autour de mes épaules dans un geste précipité. Je laissais fermer lentement mes paupières, souhaitant apprécier mieux sa chaleur contre la mienne. Il ne pouvait s’imaginer combien sa présence venait me rassurer, apaiser d’un peu mes angoisses et mélancolie. «Ca va? Tu es pas malade hein?» Je ne pu m’empêcher de forcer sur mes paupières closes, me retenant de fondre en larmes dans ses bras. Comment pouvait-il se douter de mon mal être ? N’arrivais-je à le dissimuler complètement qu’il puisse oser penser ainsi ?

Sans plus tarder il recula de quelques pas avant de plonger ses prunelles dans les miennes. Songeur, il me questionna du regard et laissa glisser ses mains sur la peau de mon visage avant de venir tâter mes joues qui se teintèrent dans un léger rose clair, au simple contact de sa peau, donnant un peu plus de couleur à ce visage pâle. Mes yeux s’humidifièrent et je sentais venir les larmes couler, mais je fis en sorte de ne pas craquer, pas maintenant en tout cas. « Yah, tu devrais faire attention quand tu rentre à cette heure. N’importe qui pourrait te prendre par surprise et te faire du mal… » C’était incroyable de voir combien Jae Jin était si différent de son frère jumeau. Si doux, si calme, si attentionné, si adorable qu’on ne pouvait le repousser et seulement s’y attacher. Et bien qu’il fit parti de ces êtres immortels dont je répugnais de tout mon être, je ne parvenais à ressentir quelconque sentiment de dégoût envers Jae Jin, il était le seul, l’unique pour qui je me laissais abandonner de temps à autre quand la faim le dévorer.

« …Tu imagines dans quel état je serais si on faisait du mal à mon chaton?» Je restais silencieux tandis qu’une douleur affreuse venait cogner douloureusement contre mon cœur, me faisant ressentir de la culpabilité. Alors, je ne pus m’empêcher de songer à nouveau à ce qui c’était passé, quelques jours plus tôt, piégé dans les filets du jumeau machiavélique. Les quelques traces marquées par son passage sur ma peau n’avaient pas encore complètement disparu, et je craignais la réaction du jumeau angélique. Je ne lui avais rien dit, comment le pourrai-je ? Je ne souhaitais pas qu’il songe à une quelconque idée fausse qui le fasse s’éloigner de moi, comme si je me rendais tout doucement compte de l’importance qu’il prenait dans mon cœur.

L’éviter avait été une bonne idée, mais ce soir il se trouvait face à moi, à ma porte, je ne pouvais plus laisser perdurer d’avantage le secret dans l’ombre, il n’allait tarder à le découvrir de toute évidence, j’en avais la certitude nette.

« Dans quel état serais-tu ? » Un léger sourire forcé étira mes lèvres et je l’attrapais par le bras en l’attirant à moi, l’obligeant à pénétrer l’intérieur, tandis que je refermais de l’autre la porte. Ma main resta accrochée à son bras pendant de brèves secondes de silence, hésitant à le lâcher de peur de m’effondrer à ses pieds. « Veux-tu bien rester avec moi ce soir ? » Parce que j’avais besoin de lui à mes côtés, de sentir sa présence, sa peau m’effleurer, sa bonne humeur me contaminer, et ses sourires angéliques m’apaiser.

Je l’avais laissé entendre comme un supplice, et alors que j’attendais sa réponse, mes doigts s’étaient resserrés légèrement contre sa peau sans que je ne m’en rende compte. « S’il te plaît. » Laissais-je entendre dans de simples souffles.
© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Taehyung (BTS)
Messages : 48
Double compte ? : nope

Age : 21 ans
avatar
Jung Jae Jin
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Ven 13 Mai - 10:34

C’était incroyable à quel point Jae Jin avait de l’affection pour Jun Myeon. Et aussi étrange que ça paraissait, ce fut déjà le cas dés qu’il eu le bonheur de poser ses yeux sur lui pour la première fois. Après tout lui-même était un être sensible qui avait besoin de se sentir protégé constamment. Il n’était pas du genre à jouer aux héros pour impressionner la galerie ou pour regonfler son égo. Lui aimait juste être chouchouté, cajolé et son frère avait toujours été celui qui comprenait et comblait ce besoin. Pourtant avec Jun Myeon tout était différent. Avec ce visage angélique, l’humain lui semblait aussi adorable que fragile. Il éveillait ce côté protecteur en lui que lui-même ne se connaissait pas.

Alors quand il avait croisé ses grands yeux sombres et tristes, il avait ressenti le besoin de tout faire pour apaiser sa peine dont il ne connaissait pas la source. Ses pouces câlinant avec douceur ses joues encore rondes, s’affairaient à leur donner un peu de couleur, tirant un nouveau sourire plus discret au jeune vampire. « Hm ? » s’étonna Jae Jin à l’interrogation du bel humain. Dans quel état se retrouverait-il ? Il savait que ça lui ferait du mal, qu’il s’en voudrait pour l’éternité mais les mots refusaient de sortir tels quel de sa bouche, laissant un silence s’installer quelques instants pendant qu’il pénétrait la demeure du plus jeune. Il détourna le regard pour remettre de l’ordre dans ses idées, ce qui était très difficile face à cette tristesse qu’il décelait sans mal dans ses prunelles.

« Je serais...vraiment...inconsolable. Je serais triste et en colère, frustré aussi et..je m'en voudrais beaucoup.. » avait avoué le vampire en soupirant, perdant son air enfantin pour le troquer contre une expression plus sérieuse et adulte.
Et il ne mentait pas. Certes il ne connaissait pas Jun Myeon depuis très longtemps mais il n'imaginait plus son quotidien sans lui. Il pensait souvent à lui, trouvait n'importe quel prétexte pour aller le voir et ne pouvait s'empêcher de le toucher, de sentir sa chaleur et son odeur maintenant familière. Et bien qu’il le laissait parfois s’abreuver de son sang ce n’était aucunement la raison qui le poussait à lui rendre visite aussi souvent. Bien sur ça lui donnait un prétexte de plus et il mentirait si il disait que parfois en sa présence, il ne pensait pas à planter ses crocs dans cette peau pâle et attirante pour se nourrir de son fluide vital si riche et délicieux. Mais Jae Jin n’était pas un vampire lambda. L’idée de faire du mal à une personne innocente ne lui plaisait vraiment pas, contrairement à son frère qui lui semblait y prendre un certain plaisir.

Baissant les yeux sur les doigts de Jun Myeon accrochés à son bras, le vampire se mit à sourire à nouveau et sans encore lui répondre, il défit doucement sa prise sur sa peau froide pour porter sa main à sa bouche et poser un baiser sur sa paume, ses yeux à nouveau intensément plantés dans les siens. «Bien sur mon chaton...» souffla-t-il contre ses doigts qu’il câlinait de ses lèvres avec la plus grande délicatesse. «Je ne comptais pas partir de toute façon, sauf si tu me le demandes.». Sans un mot de plus, Jae Jin relâcha sa main et glissa les siennes contre les hanches de l’humain pour l’attirer, toujours avec tendresse contre lui, le serrant avec autant de douceur que de force en fermant les yeux. Il chercha à tâton de ses lèvres la joue ronde du garçon pour l’embrasser, ainsi que sa mâchoire, la peau fine sous son oreille jusqu’à progressivement les poser dans son cou. Humant son délicieux parfum, Jae Jin soupira de bien être alors que , du bout de ses doigts il câlina dans de subtiles allers retours sa colonne vertébrale pour le rassurer.

_______________________________

breath me... Be my friend. Hold me, wrap me up, unfold me. I am small and needy. Warm me up and breathe me. Ouch, I have lost myself again. Lost myself and I am nowhere to be found, yeah. I think that I might break, lost myself again. And I feel unsafe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Dim 15 Mai - 2:06


좋아요

재 진  그리고  준 면

Un léger sourire avait étiré mes lèvres tandis que je me remémorais ce que mon aîné m’avait confié il y a un instant. En y songeant de plus près je me rendais compte qu’il n’était pas simplement celui qui m’avait sauvé de la mort cette nuit là. Non, il était la deuxième épaule sur laquelle je m’appuyais sans m’en rendre compte, une personne à laquelle je m’étais attaché. Étrangement, je ne me voyais pas, ou plus  jamais ne le revoir. Jae Jin était un vampire différent des autres que j’observais, et si différent de son jumeau même. Peut être était-ce les raisons pour lesquelles je m’étais attaché à lui. Il dégageait une certaine aura de confiance, mais aussi doux, sensible et adorable à la fois, je vous avouerais que je ne me sentais pas en danger à ses côtés, plutôt rassuré. Et lorsque l’envie le prenait, je me vouais à lui sans l’ombre d’un doute, ni d’une crainte. La douleur n’était plus aussi désagréable qu’autrefois. Habitué certainement, je le laissais tout simplement s’abreuver de mon sang tandis que ma respiration se faisait entendre plus fort, tout en même temps que les battements de mon cœur accéléraient, à chaque fois qu’il pompait le liquide dans mes veines. Était-ce étrange ? Était-ce anormal de savourer presque même ce geste ?

Je l’avais observé silencieusement tandis que son regard avait changé, adoptant une allure sérieuse, je ne pouvais douter de la moindre de ses paroles un instant. Mon regard s’était quant à lui adoucit et je me sentais un peu plus libéré. Beaucoup moins peiné lorsqu’il saisit entre ses doigts ma main qu’il porta à sa bouche, avant de laisser ses lèvres se glisser au creux de celle-ci et y déposer un baiser. Ses prunelles n’avaient quitté une seule seconde les miennes avec insistance, et je ne pu que me sentir presque intimidé par son geste.  Un léger frisson parcourut mon échine et je restais comme un sot figé sur place, ne dépendant plus que de ce visage angélique qui se tenait à moi. «Bien sur mon chaton...» Mes paupières se fermèrent pendant l’espace d’un instant, tandis que chacune de ses lippes venaient délicatement caresser mes doigts qui se fragilisaient, à ce simple contact.  «Je ne comptais pas partir de toute façon, sauf si tu me le demandes.» Chaque mot, chaque geste prononcé et commis de cet être avaient littéralement le don d’apaiser toutes mes craintes. Je me sentais vivant à ses côtés. Revenant plus fort à la réalité, prêt à affronter le danger sans remord. Et je m’en rendais compte, maintenant, après avoir laissé défiler les épisodes précédents, jusqu’à aujourd‘hui, ce soir même. Jae Jin n’était pas n’importe qui, oh non, il prenait étrangement de l’importance dans mon cœur, passant d’un simple inconnu mystérieux justicier, à l’être pour qui je me damnerai sans repentance, ni hésitation.

Alors qu’il lâcha prise, je sentis ses doigts s’accrocher à mes hanches avant qu’il ne m’attira doucement à lui et dans un geste entreprenant à la fois. Les paupières toujours closes, j’agrippais mes doigts d’une main à son bras tandis qu’il laissa ses lèvres explorer d’autres lieus avant de regagner mon cou. Encore une fois, chacune de ses caresses venaient furtivement éveiller d’étranges sensations dans mon corps, et à nouveau de frissons. Je devinais que l’envie de goûter à mon sang l’aguiché et qu’il n’allait tarder à céder d’une minute à l’autre.

Sa main s’était glissée le long de mon échine et je m’étais mis à mordre furtivement la lèvre inférieure, maintenant toujours les paupières closes. Quand allait-il céder ? Je penchais légèrement la tête vers l’arrière, étirant et dégageant un peu plus mon cou pour nous mettre plus à l’aise et seulement après de brèves secondes, je finissais par ouvrir les yeux. Je laissais glisser ma main le long de son bras, remontant vers le haut, jusqu’à effleurer la peau de sa nuque dans un geste lent et doux. Je finissais par venir chatouiller, du bout de mes doigts, la peau située sous la pointe de ses cheveux. « Jamais. » Daignais-je par lui répondre finalement dans un simple souffle.  « Comment le pourrais-je. » Me confessais-je tandis que mon regard en biais se perdait dans sa chevelure soyeuse, ne pouvant apercevoir l’ombre de son visage angélique.
© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...


Dernière édition par Kim Jun Myeon le Dim 12 Juin - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Taehyung (BTS)
Messages : 48
Double compte ? : nope

Age : 21 ans
avatar
Jung Jae Jin
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Mar 17 Mai - 18:46


Jun Myeon était sur bien des points semblable à un petit chat égaré et craintif. Après tout, Jae Jin ne lui avait pas donné ce surnom sans raison. Sa frimousse à croquer en était le premier argument. Cette façon qu’il avait aussi eu de se défendre le soir où le vampire l’avait sauvé des griffes d'un de ses semblables. Car bien que totalement inoffensif comparé à ce prédateur qui avait menacé de le vider de son sang, il avait tout de même sortit les griffes pour l’en empêcher. Et puis cette manière avec laquelle il s’était laissé apprivoiser par Jae Jin...à bien y repenser ça le rendait particulièrement fier. Plus il le laissait entrer dans sa bulle et son intimité et plus le vampire voulait lui donner toute sa tendresse et son affection.

Il avait bien sentit que chacun de ses gestes étaient appréciés, voire même savourés par son adorable humain. Oui son humain. Jae Jin était quelqu’un de possessif. Une fois qu’il s’attachait réellement  à quelqu’un, il ne supportait pas l’idée qu’un autre que lui puisse avoir même la moitié de ce dont il avait droit. C’était le cas pour son frère, mais aussi pour Jun Myeon. Alors voir que son humain s’offrait aussi docilement à lui et ses désirs suffisait à le ravir. Aussi, il continua de caliner cette peau douce de sa bouche, jouant parfois de ses dents pour lui provoquer des frissons, frottant son nez contre cet épiderme délicat en soupirant de contentement. Et le toucher agréable que lui procurait les doigts du brun contre sa nuque le poussait a continuer ces chastes attouchements. Une de ses mains remonta longuement son dos pour venir frôler sa nuque et enfin elle se logea dans sa chevelure soyeuse. Ses doigts se faufilèrent entre ses mèches pour tirer sans brusquerie dessus, dégageant un peu plus sa gorge qu’il taquina de sa langue jusqu’a sa pomme d’adam. Chaque geste était fait avec la plus grande douceur. Son chaton lui était réellement précieux et c’était sa façon de lui montrer.

« Mon chaton...ne t’inquiètes pas je ne vais pas te mordre...» susurra le vampire contre sa peau, sa bouche la frôlant a chaque syllabe prononcée. «Pas alors que tu sembles si triste. Je vais seulement...te chouchouter jusqu’à ce que tu en ronronnes de bonheur..» continua-t-il, souriant contre sa gorge avant de continuer ses baisers le long de ses clavicules, tirant un peu sur son pull de sa main libre pour avoir toujours plus de surface sur laquelle s’aventurer. « Est-ce que...ça te plais..?» le questionna Jae Jin, un peu hésitant. Certes de extérieure, le jumeau angélique semblait savoir exactement ce qu’il faisait, il n’avait pas l’air de manquer d’assurance...mais en vérité chaque geste à son égard le rendait..fébrile. Alors il décolla ses paupières, pour au moins détailler l’expression de Jun Myeon mais ses orbes sombres furent attirées par autre chose que son doux visage. «Qu’est-ce que...». Ses doigts glissèrent sur les boursouflures rouges qui jurait sur la couleur porcelaine de sa peau et ses yeux retrouvèrent  ceux de l’humain, y cherchant une réponse à ses interrogations. Ses phalanges retracèrent les marques, faisant naître en lui une colère mais aussi une forte tristesse. «Qui t’as fais ça? Pourquoi tu ne m’as rien dis?». L’inquiétude se faisait ressentir dans sa voix. Alors quelqu’un lui avait réellement fait du mal..et ce quelqu’un devait déjà ressentir que Jae Jin était en train de le maudire de toutes ses forces.

_______________________________

breath me... Be my friend. Hold me, wrap me up, unfold me. I am small and needy. Warm me up and breathe me. Ouch, I have lost myself again. Lost myself and I am nowhere to be found, yeah. I think that I might break, lost myself again. And I feel unsafe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Mer 18 Mai - 21:20


좋아요

재 진  그리고  준 면

D’innombrables frissons venaient parcourir mon corps entier tandis que pendant ce temps, Jae Jin poursuivait les somptueuses caresses qu’il  ne cessait de m’infliger sans retenue.  Je ne pouvais être insensible à chacune de ses douceurs, ni même de son charme, alors je ne faisais que subir silencieusement, me laissant guider par les innombrables étreintes qu’il m’offrait gracieusement. Je ne pus d’ailleurs m’empêcher de venir mordre ma lèvre inférieure avec force tandis qu’il faisait doucement glisser ses lèvres, puis ensuite, ses dents contre ma peau qui se fragilisait d’avantage. C’était étrange, c’était agréablement bon, agréablement fascinant, mais pourquoi devais-je soudainement avoir son jumeau en tête alors que je ne désirais que l’adorable ? Oui, pourquoi Chul Hei venait hanter mon esprit en ce moment même, je ne pouvais alors songer à autre que ce qui c’était passé la dernière fois, dans la boutique, laissant de côté l’ange qui tentait de  me consoler. M’en voudra t-il si je lui disais ? Jae Jin, m’en voudras-tu pour te l’avoir caché ? Seras-tu en colère ? Me détesteras-tu ? Une partie de moi me poussait à le lui avouer dès à présent, avant que la tempête ne fasse ravage. Je me sentais coupable au fond, mal, et mon cœur semblait saigner sans même que je ne comprenne la raison.  

Continuant sur sa lancée, il laissa entendre un soupir de satisfaction qui me fit automatiquement tressaillir sur place  et replier légèrement mes doigts, mais il ne s’arrêta pas là, oh non. Ses doigts finirent par vagabonder dans ma chevelure avant de venir doucement tirer dessus. Très vite, il suffit d’un rien pour me faire oublier le jumeau machiavélique et me pencher à nouveau sur l’adorable. Sans plus attendre, son muscle chaud et humide s’initia à son tour, allant parcourir le long de ma jugulaire, jusqu’à atteindre et venir caresser ma pomme d’Adam, dans de gestes emplis d’une grande délicatesse. Quelques frissons eurent don d’apparaître sur ma peau tandis que je lui laissais plaisir à entendre les quelques plaintes de satisfaction. Je m’étais beau accoutumé, je ne parvenais pas à contrôler mes émotions complètement à chaque fois que nous en venions ainsi. Je découvrais et redécouvrais de sensations nouvelles. « Est-ce que...ça te plais..?» Est-ce que cela me plaisait ? Je n’en savais rien, cela était agréable oui, mais encore une fois je ne parvenais à apprécier pleinement ce que mon ainé m’offrait.  «Qu’est-ce que...» Revenant à la réalité, je sursautais légèrement en l’entendant s’interroger à voix haute et là, je compris de suite qu’il les avait vus. La simple envie d’aller me terrer dans un trou me frôla l’esprit, et je me maudis pour l’avoir laisser pénétrer cette pièce bien trop longtemps.

Alors que son regard cherchait à croiser le mien, je prenais crainte de sa réaction, appréhendant ses émotions et certainement la colère qui devait déjà le couvrir entièrement. «Qui t’as fais ça? Pourquoi tu ne m’as rien dis?» Je ne pus échapper bien longtemps à ses prunelles emplies d’une certaine tristesse et rancœur. Les croisant je me tus simplement. Que dire ? Que faire ? Que pouvais-je dire qui n’aille le blesser ? Si je lui avouais, si je lui racontais ce qui c’était passé, comment est-ce-que Jae Jin allait le prendre ? À la simple idée d’y songer, j’imaginais tout un tas de scénarios les plus crédibles et extravagants à la fois, qui puissent exister.

Les secondes continuaient de s’écouler tandis que le silence régnait toujours dans la pièce. À quoi bon lutter, à vouloir se taire bien trop longtemps ainsi ne faisait qu’attirer d’avantage sa curiosité, et surtout, me trahissais hautement.  « Je … » Hésiter n’était bon, je signais pitoyablement mon arrêt de mort, si l’on pouvait dire ça comme cela. « Personne. » Tenter de dissimuler la vérité n’était raisonnable aussi. « Ce n’est pas grave.  Laisse tomber. » Dis-je en ajustant mon t-shirt convenablement. « Oublie, veux-tu. » Finissais-je en m’écartant de lui alors qu’il continuait de redessiner les marques sur ma peau. Je n’avais l’envie de me disputer, ou d’élever le ton, surtout avec Jae jin, alors j’osais espérer que la discussion n’allait virer en quart de tour.
© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Taehyung (BTS)
Messages : 48
Double compte ? : nope

Age : 21 ans
avatar
Jung Jae Jin
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Mar 7 Juin - 18:38

Tout allait bien. Vraiment trop bien. Jae Jin se sentait à l'aise, dans cette bulle de tendresse qu'il avait créée autour d'eux. Il aimait gratifier la peau de Jun Myeon de ses lèvres, la flatter de sa langue mutine. Il appréciait aussi plus que de raisons effleurer l'épiderme chaud et doux. Et plus que tout, il se sentait comblé de l'entendre soupirer de bien-être grâce à lui.
Son but avait été de lui changer les idées et il croyait sincèrement qu'il était sur la bonne voie. Pourtant quelque chose le chiffonnait sans vraiment qu'il sache quoi précisément. Encore dénué d'expérience sur le plan physique, il n'était pas sur de comment prendre les choses. Bien sur quelques réactions ne trompaient pas Jae Jin, son humain semblait apprécier mais..pourquoi...était-il toujours celui qui donnait sans recevoir? Non pas que ça le dérangeait. Il n'hésitait jamais a offrir tout ce qu'il pouvait aux personnes chères a son coeur sans jamais rien demander en retour. C'était simplement une interrogation. Trouvait-il cela gênant sans oser lui avouer? Etait-il juste trop timide? Ou alors il se forçait pour lui faire plaisir? Ou simplement il appréciait mais n'était pas du genre tactile. Quoi qu'il en soit, Jae Jin était vraiment curieux a ce propos. Il n'avait pu s'empêcher de lui poser la question..a laquelle il n’eut aucune réponse.

Au lieu de ça, c'est une autre découverte qu'il fit, tout aussi déplaisante. Ces marques qu'il avait sous les yeux. Ces traces de griffures qui semblaient avoir été laissées par un être immortel. Un de ses semblables. Il vit le visage de Jun Myeon se décomposer et ses yeux l'éviter quand celui-ci sembla comprendre ce qui le contrariait. Il n'en fronça que plus les sourcils, une boule se formant dans sa gorge. Qu'est-ce que ça voulait dire? Jae Jin ne le lâcha pas des yeux, cherchant une réponse claire qui pourtant lui était refusée. Celui qu'il surnommait son chaton n'avait pas l'air de vouloir lui dire quoi que ce soit et il se sentit triste en plus d'être énervé. Cependant il fit de son mieux pour garder son calme. Il entendait distinctement le coeur de l'humain qui faisait des siennes, tambourinant plus vivement dans sa poitrine et l'idée qu'il puisse lui faire peur lui était insupportable. « Chaton...» tenta-t-il avec douceur bien qu'il devinait aisément que ce dernier lui mentait. Et le voir le repousser lui brisait un peu plus le coeur.

« Ne me mens pas...s'il-te-plais...»
Malgré sa déception, le vampire tenta une autre approche en glissant ses doigts entre les siens, se mordillant tristement la lèvre « Si quelqu'un te fais du mal tu dois me le dire. Peu importe qui c'est hm? ». Jae Jin essayait réellement de comprendre pourquoi Jun Myeon en viendrait à lui faire des cachoteries. Il avait la capacité de le protéger. Il avait beaucoup de choses à offrir...Ou alors...« Tu..fréquentes un autre vampire? » Cette fois c'est lui qui s'éloigna, se faisant déjà tout un tas de films. Pour autant cette supposition n'était pas impossible et pour quelqu'un comme Jae Jin, aussi possessif et jaloux c'était un scénario cauchemardesque. Car si Jun Myeon en venait à appartenir à un autre, à s'éprendre d'un autre alors leur relation ne serait plus la même. Il ne partageait pas, il n'aimait pas se retrouver au dernier plan et ne supporterait certainement pas de voir son chaton épanoui avec un autre.
Il était d'ailleurs tenté de partir avant d'entendre ce qu'il n'avait pas envie d'entendre. Son regard se porta sur la porte qu'il avait franchit quelques instants plus tôt puis sur Jun Myeon à nouveau et passa ses mains sur son visage en soupirant pour se calmer et réfléchir posément

_______________________________

breath me... Be my friend. Hold me, wrap me up, unfold me. I am small and needy. Warm me up and breathe me. Ouch, I have lost myself again. Lost myself and I am nowhere to be found, yeah. I think that I might break, lost myself again. And I feel unsafe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Dim 12 Juin - 15:12


떠나지마

재 진  그리고  준 면

« Ne me mens pas...s'il-te-plais...» En vérité cela me fendait le cœur, je ne désirais pas mentir à Jae Jin, je n’aime tout simplement pas le voir blesser, et encore pis, me voir le blesser. Mais que pouvais-je faire d’autre ? Avouer la vérité nous serait certainement fatal, à tous les deux, s’il apprenait que l’auteur de ces bleus n’est autre que son propre jumeau, que dirait-il ? Que ferait-il ? J’appréhendais grandement sa réaction. Je ne désirais non plus qu’il m’abandonne, me délaisse et faire comme si, jamais, nous nous étions connus. Je n’en sortirais pas indemne, oh non.  « Si quelqu'un te fais du mal tu dois me le dire. Peu importe qui c'est hm? » Ses doigts s’étaient glissés doucement dans les miens, cherchant à me rassurer et certainement à le rassurer tout aussi. J’avais mal en distinguant de biais, son visage meurtri par un quelconque chagrin. Jae, resteras tu avec moi, malgré tout ? Alors que je continuais à songer à d’innombrables pensées les unes aussi noires que les autres, je fus aussitôt attiré par ses dires qui me surpris. « Tu..fréquentes un autre vampire? » Mon regard avait effleuré le sien pendant l’espace d’une seconde tandis que je le voyais reculer à son tour, de quelques pas. Je rétorquais aussitôt en élevant légèrement le ton. de mon cœur ne cessaient de battre à la chamade et j’eus la sensation qu’il  n’allait tarder à jaillir de ma poitrine. « Ne pars pas… » Je me rendais réellement compte que si Jae Jin s’en irait pour de bon, je ne pourrai clairement le supporter. Il ne semblait être uniquement que mon simple sauveur, cette nuit là, il avait pris jour après jour, une place plus importante dans mon cœur, une place que je n’étais pas prêt à céder à quelqu’un d’autre. Je ne désirais que lui, et uniquement lui.

Toujours aussi distant, semblait-il, je tentais toutefois de m’approcher délicatement de mon Jae Jin, et avec hésitation j’effleurais ses doigts des miens, comme il l’avait fait un peu plus tôt, avant de venir les glisser complètement dans les siens. « J’ai peur de ta réaction … » Avais-je finis par lui avouer. « Si je te le disais, j’ai peur que plus jamais tu ne veuilles me revoir … » Je ne me cachais plus de lui dire, je savais que cela allait le blesser, me blesser, nous blesser tout bonnement, mais tant pi, si l’on finit par me punir pour mon honnêteté, et bien soit. Je ne pouvais le lui cacher plus longtemps, je ne pouvais supporter de le voir dans cet état là, alors je lui avouais tout simplement. « Chul … Hei ... » Je baissais la tête, ne parvenant toujours pas à le fixer droit dans les yeux, je laissais mon regard se perdre sur nos mains qui restaient toujours liées. Et, pour ne pas le voir s’enfuir loin de moins dans les secondes qui n’allaient certainement pas tarder à filer, j’avais même oser resserrer mes doigts contre les siens, sans pour autant lui faire mal.
© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...


Dernière édition par Kim Jun Myeon le Mer 20 Juil - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Taehyung (BTS)
Messages : 48
Double compte ? : nope

Age : 21 ans
avatar
Jung Jae Jin
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Sam 16 Juil - 15:18


Jamais Jae Jin n'avait eu l'impression d'étouffer en la présence de Jun Myeon. Il était au contraire généralement une bouffée d'oxygène pour lui et à ses côtés il n'avait plus vraiment l'impression d'être une créature sanguinaire mais un jeune homme comme un autre...avec la gorge qui grattouille un peu...Mais là, il était difficile pour le vampire de se sentir bien vu la tournure que prenait leur rencontre. Il savait qu'il avait toujours tendance à s'attacher trop vite aux gens dés que ceux-ci avaient le malheur de lui porter ne serait-ce qu'un peu d'attention, et ça n'avait pas manqué avec Jun Myeon. Ca avait même été trop facile, trop rapide. Tellement simple, comme si c'était l'évidence. Et dans un sens, même si c'était honteux à avouer, il avait été content que le garçon ai si peu d'attaches puisqu'il l'avait eu presque que pour lui pendant ces dernières semaines, ces derniers mois même. Pourtant il avait fallu une seconde pour tout remettre en question. Rien que d'imaginer un autre le toucher, l'embrasser, boire son sang...ça le rendait fou de jalousie. Et bien que Jae était un vampire des plus pacifistes, ce genre d'émotions, trop fortes, menaçaient de faire ressortir la bête enfouie en lui.

Et dans ces cas là, il préférait s'isoler. Il préférait fuir et déverser cette rage surhumaine dans un lieu désert où personne ne risquait de se retrouver égorgé dans le feu de l'action. Et qu'importait les raisons de la gêne de Jun Myeon, de son malaise, il préférait se planter lui-même un pieu dans le coeur plutôt que de lui faire ne serait-ce qu'une égratignure comme celle qu'il arborait sur sa peau d'ivoire. C'est donc pour cette raison qu'il commençait déjà à se reculer vers la porte, prévoyant déjà sa prochaine sortie. « Ne pars pas… » l'avait rappelé à l'ordre l'humain en frôlant ses doigt des siens. Rien que ce contact lui faisait du bien, calmant un peu l'oppression qu'il ressentait. Alors quand il glissa plus franchement ses doigts entre les siens, le vampire ne put qu'abandonner l'idée de s’éclipser et laisser son chaton seul alors qu'il semblait si las et triste. « Chaton.. » souffla-t-il alors que le jeune garçon expliqua à demi mot ce qui le tracassait. « Tu peux tout me dire, jamais je ne m'énerverai contre toi. Jamais je ne voudrais te faire du mal, peu importe ce que tu as fais. » expliqua le vampire en oubliant ce foutu pan de bois qui pourtant lui aurait permis de fuir une discussion difficile.  « Même si tu commettais un meurtre, je serais là pour toi.. » fini-t-il en tentant un doux sourire qui sonnait tout de même plus inquiet que rassurant. Mais tant qu'il n'aurait pas plus d'explications, il ne pourrait s'empêcher de penser au pire, de s'inquiéter.

Il allait d'ailleurs lui reposer la question, masquant au mieux son appréhension mais se ravisa en comprenant qu'il n'aurait pas besoin de le faire, Jun Myeon semblant sur le point de parler. « Chul … Hei ... » fini enfin par raisonner dans sa tête, créant un echo presque angoissant à l'intérieur de son crâne. Chul Hei?
L'être qu'il chérissait le plus au monde? Jae Jin refusait d'y croire. Sa propre chaire, son propre sang...il aurait fait ça malgré ses avertissements, ses interdictions? Il serait passer outre la seule faveur qu'il lui avait demandé? Il aurait aimé pouvoir nier et ne pas douter..mais au fond de lui il savait. Il savait qu'il en était capable et qu'il y avait surement prit du plaisir. « Chul..? » répéta-t-il en ravalant un sanglot. Ca faisait mal. Mal de se dire que sa moitié était venue à la rencontre de Jun Myeon en parfait connaissance de cause, en sachant que ça toucherait profondément celui qu'il aimait plus que personne.
Jae Jin releva les yeux vers lui en soupirant et le tira entre ses bras pour l'enlacer étroitement à nouveau. « Raconte moi tout Jun Myeon..s'il-te-plais.. »

_______________________________

breath me... Be my friend. Hold me, wrap me up, unfold me. I am small and needy. Warm me up and breathe me. Ouch, I have lost myself again. Lost myself and I am nowhere to be found, yeah. I think that I might break, lost myself again. And I feel unsafe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Mer 20 Juil - 20:12


떠나지마

재 진  그리고  준 면

Pourquoi avais-je la sensation que mon cœur saignait atrocement à l’intérieur de ma poitrine ? Pourquoi  était-ce si difficile de lui avouer ? Alors que je venais à l’instant de le blesser par mes mots, par ces aveux dont je mettais longtemps voulu l’en préserver, je lui demandais à présent de ne pas m’abandonner, pour qu’il demeure encore un peu à mes côtés, jusqu’à qu’il finisse certainement un jour, par s’en lasser lui-même. Égoïste, n’est-ce pas ? Seulement, je ne pouvais le laisser partir, je ne pouvais le voir me tourner le dos, je ne l’acceptais pas, et mon cœur ne l’acceptait tout aussi.

Et pourtant, aurait-il forcément fallut que son maléfique de jumeau vienne chambouler mon esprit pour me rendre compte, combien je tenais à Jae Jin ? Les paupières closes, combien ont été les fois où je me suis souvenu de ses touchers, ce soir-là ? Cela en était devenu perturbant, bien trop pour que je ne puisse plus, me défaire des griffes du maléfique.  Et d’un autre côté, nous avions l’angélique, l’adorable et sensible jumeau que je chérissais beaucoup. Qui pourrait bien lui vouloir du mal ? Oui, qui ? « Chul..? »  Avait-il répété tandis que je devinais tel sentiment s’emparer de lui. Mon cœur s’était resserré davantage que je terminais presque étouffer dans cet appartement trop étroit.  Je n’en pouvais plus, il me fallait me calmer ; je me sentais coupable.

Je n’appartenais déjà plus à ce monde. Me laissant guider par mes songes, je n’étais plus qu’une coquille vide à présent, vide de sentiment. Et, à nouveau, d’horribles et même images venaient traverser mon esprit, me faisant revivre cette pénible soirée. Le cœur palpitant, je me rappelle encore quels ont été ces sentiments qui m’avaient habité, pendant que sa moitié s’amusait de moi. Pendant qu’il venait m’humilier d’une certaine façon dont j’aurai mieux fait de ne pas le tenter. Étais-je mauvais ? « Raconte-moi tout Jun Myeon..» M’avait supplié Jae Jin alors que j’avais fini par croire qu’il s’en irait tout en me laissant ainsi, moi et mon égoïsme. Mais non. À la place il m’avait attiré à lui, me serrant à nouveau dans ses bras, me faisant revenir à la sombre et triste réalité.  « ..s'il-te-plais.. » Mes paupières s’étaient lourdement refermés lorsqu’il prononça ce mot désagréable à entendre. Je ne voulais pour rien au monde lui dévoiler ce qui c’était passé, mais Jae Jin quant à lui, semblait vouloir à tout prix prendre connaissance des faits. Pas ça, Jae Jin, s’il te plaît. Avais-je eu tout simplement l’envie de lui souffler. Mais, à la place, je me laissais tout simplement me blottir contre lui, contre son buste, cherchant un peu de réconfort, de chaleur, et certainement du courage.

« Je … » La peur tiraillait mes entrailles, je ne parvenais à sortir un quelconque son de plus, et me sentant plus que ridicule, je me tus une bonne fois pour toute.
De quoi avais-je réellement peur ? D’un Jae Jin prit de colère parce que sa moitié aurait tenté de lui chiper sa nourriture, ou bien, d’un Jae Jin prit de colère, parce que je me serais pitoyablement entiché de son jumeau ? Un peu, rien qu’un peu.  

Voilà où j’en étais, voilà ce qui m’avait longuement remis en question, voilà pourquoi j’avais eu tant mal à m’ouvert auprès de KiBum.
J’aimais Jae Jin, oh oui que je l’aimais. Alors, s’il venait à me tourner le dos parce que j’aurai osé lui partager la vérité, parce que j’aurai été on ne peut plus honnête, j’étais certain de ne pas m’en remettre.

« Pourquoi ? » Interrogeais-je sa  curiosité. « Ce n’est pas très important. Ce n’est pas comme si j’étais devenu sien, n’est ce pas ? » Dis-je tout en saisissant entre mes doigts, son vêtement que je serrais avec légèreté. « Je vais bien, ne t’en fais pas. » Tentais-je de le persuader de mon regard beaucoup plus doux qui n’hésita plus une seule seconde, à plonger dans le sien.

Mes doigts finirent par lâcher le tissu et glissèrent furtivement autour de sa taille tout en l’entraînant à se rapprocher d’avantage.  Je me penchais alors par-dessus son épaule, et près de son ouïe je prononçais. « Promis. » Finissais-je tout en laissant mes lèvres se coller, et glisser lentement sous la peau fine de son oreille avant d’y déposer un léger baiser.

Mensonge. Que de mensonges. Finirais-je pardonné ?

© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Taehyung (BTS)
Messages : 48
Double compte ? : nope

Age : 21 ans
avatar
Jung Jae Jin
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Dim 28 Aoû - 18:39

«Parce que...je veux savoir...jusqu’où a été mon frère. A quel point..il s’est fichu de moi..» avait soufflé le vampire, la voix tremblante. C’était dur. Très dur pour lui. Il prenait ça comme une trahison. Il avait toujours eu une confiance aveugle en sa moitié. Ca coulait de source pour lui. Il était tout pour Chul Hei et Chul Hei était tout pour..Le vampire soupira, plongé dans ses pensées. Chul Hei avait toujours été le centre de son petit monde jusqu’à l’arrivée de Jun Myeon dans sa vie. Depuis ce jour, le jeune humain s’est fait une jolie place dans le coeur de Jae Jin. Peut-être était-ce ça le fond du problème pour Chul Hei? Jae Jin secoua la tête et resserra sa prise sur le corps de Jun Myeon. Son jumeau avait déjà eu des conquêtes, des relations et trouvait ça naturel alors que le level 2 lui croyait mourir de jalousie à chaque fois, trop peureux de le voir s’éloigner de lui. Et maintenant que lui trouvait quelqu’un d’autre à cajoler, Chul Hei se permettait de lui faire du mal dés qu’il avait le dos tourné? C’était insensé. Jae Jin était vraiment déçu. Déçu et désolé pour Jun Myeon qui avait subit le mauvais caractère de son frère.

« Ce n’est pas très important. Ce n’est pas comme si j’étais devenu sien, n’est ce pas ? ». Jae Jin fronça les sourcils et sans le vouloir, serra plus fort ses doigts sur les hanches du brun. Chul Hei n’avait pas interêt à le faire. Vraiment pas. Parce que leur lien finirait vraiment affaibli. Et il ne lui ferait plus jamais confiance. Et il priait pour qu’il n’ai pas à s’éloigner de Jun Myeon et de Chul Hei en même temps. Il n’aurait plus personne après ça. Il aurait tout perdu et ne serait plus le même après ça. Ce qu’il pourrait devenir sans ses points d’encrage..lui même n’osait pas y penser tellement ce serait mauvais pour lui. « Il ne faut pas...Il faut pas.» rêpeta-t-il en chuchotant, un peu dépassé par ce flot d’émotions qui le prennent et lui font tourner la tête. « Si tu lui appartiens..je ne pourrais plus rien. Et tu ne me reverras plus. Jamais.». déclara le vampire en détournant à son tour les yeux face au regard de Jun Myeon, fixant un point au dessus de sa tête pour ne pas perdre la tête devant ses adorables orbes sombres. Il pourrait avoir envie de se l’approprier totalement et d'apposer sa marque sur lui, et ne serait peut-être pas aussi doux qu’habituellement.

« Fais attention à toi Jun Myeon. Chul est un prédateur et prendra plaisir à te surprendre. Tu dois rester sur tes gardes et t’assurer d’être toujours en...en..chaton..» soupira Jae Jin en manquant de s’étouffer. « Si tu fais ça...je vais avoir envie de...te dévorer..». Jae Jin était déjà à sa limite. Le trop pleins d’émotion dont il avait éé victime quelques instants plus tôt l’avait poussé à sa limite. Il avait besoin de se détendre, de se changer les idées et l’odeur délicate et tentante qui émanait de Jun Myeon ne l’aidait pas à penser à autre chose. Surtout si ce dernier s’attaquait avec autant de douceur à ses points faibles, de cette jolie bouche rosée. Bouche dont il avait envie de s’emparer sans plus attendre.

_______________________________

breath me... Be my friend. Hold me, wrap me up, unfold me. I am small and needy. Warm me up and breathe me. Ouch, I have lost myself again. Lost myself and I am nowhere to be found, yeah. I think that I might break, lost myself again. And I feel unsafe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Lun 29 Aoû - 22:46


용서해

재 진  그리고  준 면

En cet instant même je n’avais plus envie d’échanger un seul mot de plus,  je n’en étais plus capable. La boule au ventre continuait de grossir et je me sentais encore plus mal, plus faible, plus pathétique. Je n’avais à blâmer aucun des deux, ni mon adorable Jae Jin, ni même l’abominable Chul Hei. Non. Le seul coupable n’était ce pas simplement le mortel ? J’aurai pu tout simplement ignorer Chul Hei, faire en sorte qu’il ne s’éternise pas dans mon esprit de cette façon. L’oublier, faire comme s’il n’existait pas. Pourtant, j’ai tenté, oh que oui, combien de fois  ais-je  essayé d’oublier l’horrible jumeau, ignorer ses pics et sauts d’humeur, mais impossible. Impossible de m’en détourner. C’était affreux, j’étais affreux.

«Parce que...je veux savoir...jusqu’où a été mon frère. A quel point..il s’est fichu de moi..» Jae Jin ne parvenait plus quant à lui à dissimuler ses émotions. Sa voix s’était faite plus basse, tremblante, et presque inaudible. Je savais ce qu’il pouvait ressentir, je m’en doutais du moins, mais je n’avais pas cherché à lui répondre avec honnêteté, bien qu’au  fond  je l’aurai souhaité.  À la place, j’ai tenté de répondre du mieux que j’ai pu, en lui retournant une simple question. « Il ne faut pas...Il faut pas.» Avait-il dit alors que ses doigts s’étaient refermé d’avantage contre mes hanches, avec plus de force, m’obligeant presque à lui offrir une horrible grimace. Mais je tentais de rester simplement immobile, faisant comme si de rien n’était,  calme, m’obligeant à penser autre chose qu’à la douleur. « Si tu lui appartiens..je ne pourrais plus rien. Et tu ne me reverras plus. Jamais. » Pourquoi est ce que soudainement mes yeux se mirent à me piquer après ces quelques derniers mots prononcés ? Ces mots me brisèrent le cœur, je ne voulais pas que Jae Jin disparaisse à jamais de ma vie. Et à la simple idée d’y penser, cela me rendit triste, à un tel point que mon regard s’était assombri en peu de temps.

Pendant l’espace d’un bref instant j’imaginais Jae Jin ne plus faire partie de mon existence, le rayer à jamais de ma vie, imaginer qu’il n’y aurait plus ces fois où il se glisserait de temps à autre ici, venant me voir, me demandant des nouvelles, me prendre dans ses bras pour me rassurer, et consoler comme il le faisait si bien à chaque fois. Oublier la douceur de ses caresses, de ses mots, ses lèvres, et toute son existence entière. Impossible, je ne pouvais pas, et ne le voulais pas non plus. Les paupières à présent closes, je tentais de calmer mes émotions, me forçant à croire que cela n’arrivera jamais. J’avais  beau espérer, mais cela n’empêcha tout de même pas une larme, de venir perler sur ma joue, tintée d’un léger rose. Pourquoi faisait-il si chaud à présent ?

« Fais attention à toi Jun Myeon. Chul est un prédateur et prendra plaisir à te surprendre. Tu dois rester sur tes gardes et t’assurer d’être toujours en...en..chaton..»   Je n’avais plus envie de penser une seconde de plus à Chul Hei. Je ne le voulais plus d’ailleurs. Cela m’avait finalement permis de comprendre combien seul Jae Jin comptait pour moi, et personne d’autre. Pas même lui. Qui avait toujours été là pour moi ? « Si tu fais ça...je vais avoir envie de...te dévorer..» Si cela peut nous aider à nous porter mieux, alors fait-le. Avais-je eu l’envie de souffler à nouveau près de son oreille. Si cela peut nous permettre à chacun d’oublier nos craintes, alors soit, je me laisserai abandonner, oublier cette revanche, et cette haine que j’ai tant ressentie envers les vampires. Père, mère, pardonnez-moi. Pardonnez ma faiblesse. Pardonnez l’horrible fils que je suis pour m’être épris d’un vampire. Était-ce ça l’amour ? Était-ce ce que l’on définissait comme un sentiment si puissant, que rien ne pouvait parvenir à nous faire ouvrir les yeux, sur le monde réel ?

Jae Jin, dit moi, oh oui, dit moi avec honnêteté ce que je représente pour toi. Ais-je une place dans ton cœur ? Que ressens-tu lorsque mes doigts frôlent les tiens, que nos lèvres se collent l’une à l’autre.  Dis-moi.

Sans plus attendre une seconde de plus, je déportais mes lèvres en direction de sa bouche, ne manquant pas de les laisser effleurer sa peau jusqu’à destination, dans un geste lent. Et, sans aucune hésitation, ni même une gêne, je laissais mes lèvres s’abandonner sur les siennes, les effleurant tout d’abord, puis, lui offrais un véritable baiser.

Oubliant tout le reste, m’offrant à lui, je laissais ma main glisser le long de son bras, jusqu’à remonter au niveau de sa nuque que je caressais avec douceur durant l’échange.

Nul mot n’avait été besoin d’être soufflé pour lui faire comprendre combien il avait une place importante dans mon cœur, et que, jamais, je ne voulais le voir disparaître de ma vie. Alors, par ce baiser à la fois passionné, brûlant, et emplie d’inquiétudes, j’espérais qu’il finisse par comprendre combien lui seul importait, combien sans lui, peut être, serais-je certainement avide d’une haine incontrôlable, éliminant tous vampires, si nous nous n’étions pas rencontrés. On dit qu’une rencontre peut changer toute une vie, et bien, saches que notre rencontre a rendue ma vie, meilleure, Jae Jin.

© M

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Taehyung (BTS)
Messages : 48
Double compte ? : nope

Age : 21 ans
avatar
Jung Jae Jin
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Sam 8 Oct - 14:22


Jae Jin cru vraiment qu’il allait finir par se mettre à pleurer devant la goutte salée qui roulait sur la joue de Jun Myeon. Ca lui fendait littéralement son petit coeur déjà mort de voir son humain aussi sensible et fragile. Comment Chul Hei pouvait seulement penser à faire du mal à ce petit ange? Il ne comprenait pas. Pourquoi étaient-ils si différents malgré leurs similitudes? La mort dans l’âme, le vampire glissa délicatement son pouce sur la peau douce de sa joue sur laquelle roulait la larme qui trahissait la peine du brun pour la faire disparaître. Inconsciemment, il radoucit sensiblement la prise qu’il avait sur les hanches du garçon alors que la culpabilité se fit d’autant plus sentir.

Depuis leur première rencontre, il ne s’était jamais poser cette question...Sa présence était-elle aussi bénéfique pour Jun Myeon qu’il avait aimé le croire? Il aurait pu simplement se contenter de lui sauver la vie et retourner a son quotidien sans demander son reste. Mais non, il n’avait pas pu s’empêcher de revenir à la charge, s’imposant égoïstement dans l’existence du brun. Lui avait juste conclu après l’avoir vu qu’il était à croquer et qu’il voulait se faire une petite place près de lui. Qu’après tout ça ne causerait de tord à personne. Il n’avait pas prit la peine de penser en premier au bien-être de Jun Myeon qui ignorait complètement l’existence de son jumeau. Sans le vouloir il l’avait exposé à un danger qu’il ne suspectait même pas. Ou plutôt qu’il ne voulait pas suspecter. Il avait vu son double vider le sang de parfaits innocents et y prendre goût. Il avait senti qu’il prenait du plaisir à soumettre et torturer ses proies. Mais ça ne l’avait jamais choqué. Il se sentait juste compréhensif et compatissant envers son frère qui souffrait et se forçait à ne pas se soucier plus que ça de ses victimes.

Mais là il s’agissait de Jun Myeon. Il lui avait présenté, avait juste précisé à Chul Hei qu’il tenait à lui et à sa vie et avait exposé l’humain à son vampire de frère. Il ne s’était pas posé plus de question, faisant une confiance aveugle a sa seule famille.
Tout ça pour en arriver là. Quel idiot il était.
Alors même si il était trop tard à cet instant, Jae Jin avait tenu à le mettre en garde. Chose qui quitta net ses pensées alors que Jun Myeon avait trouvé judicieux de le distraire de ses lèvres rosées. Et ça marchait plus que bien.

«Jun Myeon..» avait soufflé l’immortel conquit par ses attentions. C’était doux et délicat. C’était du Jun Myeon tout craché et Jae Jin trouvait ça très plaisant. C’était lui d’habitudes qui débordait de gestes tendres envers l’humain. C’était lui qui enclenchait chaque contact. Alors que ce soit son protégé qui, à sa manière, réclame son attention..c’était plus que satisfaisant.
Surtout lorsque ses lèvres s’étaient posées sur les siennes dans un geste des plus agréable.
Un léger soupire franchit ses deux croissants de chair, se répercutant sur ceux de son partenaire alors qu’il se mit à les mouver avec la plus grande délicatesse, de peur d’effrayer son chaton. Peu à peu, leurs gestes furent moins hésitants et Jae Jin se chargea non sans plaisir de mouler délicieusement sa bouche à la sienne, laissant la passion remplacer au fur et à mesure la tendresse. L’échange devint vite bien plus prononcé. Le vampire enroula ses bras autour de sa taille pour l’approcher un peu plus de lui, collant leur corps à l’image de leurs lèvres alors qu’il glissa le bout de ses doigts sur la peau chaude de Jun Myeon, franchissant de quelques centimètres la limite de son vêtement. C’était un vrai délice. Et les subtiles caresses qu’offrait le brun a sa nuque sensible ne dénotait en rien, au contraire.

Il pourrait embrasser Jun Myeon pendant des heures mais Jae Jin du bien se résigner à quitter sa bouche un instant pour le laisser reprendre son souffle. Il ne s’éloigna pourtant à aucun moment, collant juste avec douceur son front au sien, câlinant avec douceur son nez du sien pour patienter. «Je suis désolé Jun Myeon, c’est de ma faute..pour Chul.» Chuchota le vampire, l’air coupable. «J’aurais dû être là...j’aurais du le tenir à distance..Pardon.»
Lentement, il rapprocha a nouveau sa bouche de la sienne et effleura sa lèvre supérieure de sa langue, quémandant ainsi un autre baiser.


Spoiler:
 

_______________________________

breath me... Be my friend. Hold me, wrap me up, unfold me. I am small and needy. Warm me up and breathe me. Ouch, I have lost myself again. Lost myself and I am nowhere to be found, yeah. I think that I might break, lost myself again. And I feel unsafe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humans
we are weak

Pseudo : M (엗랜)
Avatar : Jeon Jung Kook + M (엘랜)
Messages : 419
Double compte ? : Yim Jung Won & Wu Gao Sheng

Why I need you when I know I will get hurt?
Age : 19
avatar
Kim Jun Myeon
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    Sam 5 Nov - 1:18



- 사랑해, 내 사랑 -


" Remember love you, I love you"


Jae Jin. Lui seul occupait mon esprit, lui seul parvenait à atténuer mes craintes et douleurs, à les faire disparaître de par son unique présence. Je ne songeais à rien d’autre qu’à ses innombrables caresses qu’il ne cessait de m’infligeait, ne m’aidant pas à recouvrir la raison, me laissant tout simplement abandonner dans ses caresses. Ses doigts qui venaient frôler ma peau dans de gestes lents, si agréable, si reposant, pour rien au monde je n’aurai voulu me détacher de son étreinte. Demeurer ainsi éternellement pour avoir moins peur, pour tout oublier, me reposer sur son épaule, avoir sa chaleur contre la mienne, et croire que plus rien ne pourrait m’atteindre parce qu’il serait là. C’était ce qu’il me faisait ressentir, ce qu’il représentait pour moi. Jae Jin était entré dans ma vie sans que je ne m’y attende, sans avoir pensé une seule fois qu’il pourrait devenir une personne, dont je ne pourrais m’en lasser une petite, et seule fois. Qui l’aurait cru ?

«Je suis désolé Jun Myeon, c’est de ma faute..pour Chul.» Alors que son front s’était collé au mien, mes doigts lâchèrent prise, glissant le long de son échine. Pourquoi s’excusait-il ? «J’aurais dû être là...j’aurais du le tenir à distance..Pardon.» Avait-il chuchoté avant que ses lèvres ne viennent à leur tour, se coller aux miennes.
Le baiser était doux, il était bon, suffisamment pour me faire succomber à nouveau et ne penser à rien d’autre qu’à lui, bien que le nom de Chul Hei s’en était échappé de sa bouche, une fois de plus. Pourquoi est ce que Jae Jin devait s’excuser pour les actes commis par son jumeau, pourquoi devait-il toujours « payer » à la place de son frère ? Quand est ce que Chul Hei s’en rendra t-il compte ?  « Tu n’as pas à t’excuser. Tu ne dois pas t’excuser. » Lui avais-je dis après avoir doucement décollé mes lèvres des siennes. Le regardant dans le fin fond de ses prunelles, sans jamais ne le quitter, je poursuivais, « Pourquoi t’excuses tu sans cesse pour Chul Hei ? »  Je marquais un léger temps de répit avant de reprendre, « Tu n’as pas à le faire, et je ne veux plus t’entendre le dire. » Affichant une légère moue, puis terminant par un sourire, je ne le laissais pas le temps de riposter, devinant ce qu’il dirait. « Ne t’inquiètes pas. Chul Hei ne me fera rien. » Me détachant de son étreinte en reculant d’un pas, je saisis sa main entre la mienne. « Il ne me fera rien, puisque tu es son adorable frère qu’il chérit tant. » N’est ce pas ?

Un sourire sincère se dessina sur mon visage tandis que je l’attirais à moi, l’entraînant vers la chambre à coucher. « Ce soir tu es mien. » Reculant toujours, et sans le lâcher du regard, mes doigts glissèrent sur la poignée de la porte avant que celle-ci ne s’ouvre à nos pieds. « Ce soir, j’aimerai que l’on s’appartienne seulement. » J’aimerai que l’on cesse d’évoquer Chul Hei, de discuter de nos problèmes, et angoisses, pensons à nous. « Me laisserais-tu, t’aimer ? » Dis-je alors que je venais doucement heurter le pied du lit. Ma main se resserra délicatement et nerveusement à la fois dans la sienne, avant que mes doigts ne finissent par caresser sa peau.  


To be continued ...

Petit message:
 

_______________________________

- 미안해, 사랑해, 용서해  -
내 사랑 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1211-topic

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le mur des lamentations    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mur des lamentations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 2-
Sauter vers: