Partagez | 
 

 what do you want from me ? ♣ Kibum & Jae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calices
willing slaves

Pseudo : billpazuzu
Avatar : JIMINIE PABO + moimêmehuhu©
Messages : 126
Double compte ? : Song Hyo

it's too cold outside for angels to fly
Age : 25 ans
avatar
Bang Kibum
MessageSujet: what do you want from me ? ♣ Kibum & Jae   Dim 31 Jan - 15:17


What do you want from me ?
feat. Jae Jin & Kibum

Ses doigts filaient sur les touches de son clavier. Son ordinateur aurait presque eu du mal à tenir le rythme s'il n'avait pas été dernier cri. Obtenu de son dernier anniversaire, il était le genre d'objet qui témoignait de son attache à son père. Kibum avait ce grand regret au fond du coeur : celui de ne pas être vraiment indépendant. Mais pour être major de promotion et parvenir à tenir toutes ces nuits où il sortait chasser – soit disant – il ne pouvait pas travailler. Un job, même à mi-temps n'aurait pas été gérable. Même s'il ne dormait pas énormément, il lui fallait quand même des temps de repos... autrement, c'aurait été inhumain. Alors oui, il vivait encore aux crochets de la famille Bang. Ca lui convenait plus ou moins pour le moment. Et en échange, il tachait de ne pas entrer en conflit avec son géniteur. C'était un accord tacite : se taire et être un fils exemplaire, honorable, en échange du gîte, du couvert et de la protection.

Pour autant, la satisfaction de son père ne reposait que sur des leurres : Kibum faisant des études de sciences politiques, s'entraînant avec ardeur pour être un bon chasseur, assez beau et galant pour se trouver une femme digne de son nom... Tout cela n'était que mensonges. Il était pour commencer étudiant en théologie, pacifiste même avec ses ennemis familiaux et gay. Totalement, jusqu'aux bouts des cheveux. Il était au fond tout ce que son père abhorrait. Mais il faisait en sorte de retarder l'échéance, le jour où son père le dénigrerait, le mettrait dehors et le renierait. Son nom était tout ce qui le rattachait encore à sa mère. Et c'est pourquoi il y tenait. Elle, il savait qu'il ne l'aurait pas déçu. Elle l'aurait aimé malgré tout. Il aimait à le penser en tout cas.

Le professeur termina son monologue et tous les étudiants rangèrent leurs affaires, Kibum y compris. Il se leva, ajusta sa veste en cuir sur ses épaules et se dirigea vers le couloir. Dans son esprit, fusait encore les informations que le maître de conférence venait d'exposer. Il laissa le flot d'élève descendre les escaliers en direction du hall donnant sur l'extérieur. Les cours étaient terminés. Mais Kibum n'avait aucunement hâte de rentrer chez lui. Il savait que son père serait là. Il ne tenait pas à passer du temps avec lui p^lus que nécessaire. Il ne détestait pas son père, loin de là. Ils ne se comprenait pas, c'est tout. Il n'y avait déjà presque plus de bruit dans les couloirs lorsqu'il entreprît de descendre les marches. Il le faisait d'un pas lent mais léger. Le son de ses semelles sur le parquet glacé ne produisait qu'un son feutré. Si bien qu'il percevait parfaitement le bruit de pas furtifs qui le suivait. Il tourna à peine la tête, tentant d'identifier son successeur. Il reconnut, lui sembla-t-il, la silhouette d'un jeune homme qu'il avait déjà croisé dans les couloirs et remarqué, pour deux raisons : la beauté évidente que ses traits dégageaient, des traits fins et proches d'une perfection surnaturelle. Et son regard, intense qu'il surprenait souvent posé sur lui. Fixe, presque hagard. Il avait l'impression alors d'être un alien, une bête curieuse. A moins que le garçon ne l'eût trouvé à son goût ? Flatteur. Mais loin d'être certain pourtant.

Il hésita un bref instant avant de se retourner et de faire face à la bouille d'ange derrière lui. A cet instant, l'individu en question avait l'air d'un lapin éclairé par les phares d'une voiture. Kibum haussa les sourcils légèrement. « Salut. » lui adressa-t-il simplement. « Kibum » ajouta-t-il en guise de présentation, lui tendant la main dans le but de le saluer plus officiellement. « Je peux t'aider ? » lui demanda-t-il plus pour le mettre au pied du mur qu'autre chose. Pourquoi l'avait-il suivi jusqu'ici ? Que lui voulait-il ? Il y avait autre chose que d'habitude dans le regard de l'inconnu. Une lueur, étrange étincelle au fond de ses pupilles sombres. Et Kibum eût l'impression sournoise d'être lui-même, cette fois-ci, le lapin. Mais pas celui perdu sur l'autoroute. Celui épié par braconnier armé de son fusil. Une proie. Et son expression se fît méfiante alors qu'une alarme dans son esprit se mît à hurler « DANGER ». Mais il repris un air impassible. Ne pas montrer ses craintes. Et peut-être se fourvoyait-il ? Peut-être que ce garçon n'avait aucune mauvaise intention. Peut-être./blockquote

_______________________________


Listen to my heartbeat. It calls you whenever it wants to. Because within this pitch black darkness, you are shining so brightly. Give me your hand save me save me. I need your love before I fall...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1245-kibum-in-nomine-patr
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Taehyung (BTS)
Messages : 48
Double compte ? : nope

Age : 21 ans
avatar
Jung Jae Jin
MessageSujet: Re: what do you want from me ? ♣ Kibum & Jae   Mer 23 Mar - 2:17

Il aurait du rester chez lui. Voilà ce qu’il n’avait cessé de se répéter toute la journée. Du moment où il avait franchit le seuil de son immeuble jusqu’à cet instant, pendant les dernières minutes de son dernier cours. Les traits tirés, les yeux cernés et la joue collée à une des nombreuses tables de amphithéâtre, l’étudiant n’essayait même plus de faire semblant de s'intéresser au long monologue de son professeur qui devait certainement se sentir soulagé de le voir aussi calme et immobile pour une fois. Il ne fit d’ailleurs aucune remarque sur sa posture inadéquate, surement parce qu’il ne semblait pas au top de sa forme. Son aura sombre avait même suffit à garder ses camarades les plus proches à distance, au cas où il serait contagieux. Mais Jae Jin n’était pas malade. Loin de là. Il avait juste faim. Vraiment faim. Et c’était un véritable supplice de sentir toutes ces effluves de sang chaud venir chatouiller ses narines. L’idée qu’en un seul geste il pourrait étancher sa soif avec un fluide des plus délicieux le rendait fou. Mais il résistait. Il n’avait pas d’autre choix si il voulait éviter les problèmes plus gros que lui. Il se contentai de réciter un bon nombre de fois toutes les conséquences qu’auraient un tel geste. Non seulement pour lui mais aussi pour son frère..et Myeon. Son petit chaton..comment pourrait-il se tenir devant lui sans honte après le massacre qu’il avait imaginé ne serait-ce qu’une petite seconde? Et quel exemple donnerait-il à son frère alors qu’il n’avait de cesse d’essayer de l’aider à se contrôler? Le jeune vampire secoua la tête en grognant. Non non et non. Il ne pouvait pas.

Heureusement pour lui, son supplice touchait à sa fin. Jae Jin sorti de ses songes en se rendant compte du mouvement autour de lui et remarqua que le cours était enfin terminé en les voyant ranger leurs affaires et se lever. Sans attendre, il balança négligemment son cahier et son stylo dans son sac et se rua hors de la vaste salle...pour se prendre un petit bain de foule dans les couloirs. Ce détail lui avait totalement échappé, ce qui lui donna envie de fondre en larme, frustré par la quantité d’humains certainement délicieux autour de lui. Mais là encore il allait devoir se contenir, pleurer du sang n’étant pas une norme chez la majorité de ces étudiants. Inutile de se faire remarquer.
Jae Jin hésita un instant à aller chercher son jumeau, au moins pour avoir un peu de soutient et de compassion de sa part mais abandonna bien vite alors que la vague d’élèves l’emporta malgré lui en direction de la sortie.

Quelques minutes et coups de coudes plus tard, Jae Jin était enfin parvenu, non sans mal, à s’extirper de la masse d’adolescents. Il était maintenant adossé contre un mur, respirant enfin convenablement, semblant être au bout de sa vie, aussi longue devrait-elle être. Il attendrait ici quelques instants que l’université se vide avant de rentrer chez lui et il ne sortirait pas avant d’avoir vidé quelques poches de sang, à défaut d’autre chose. Seulement rien de ce qu’il prévoirait ce jour-là ne serait une réussite. Si il avait réussi à résister toute la journée, il eu un véritable doute quand son flair aiguisé détecta cette odeur. Celle qui enflammait ses sens et éveillait ses instinct de chasseur. Celle qui le narguait depuis maintenant quelque temps sans qu’il ne puisse assouvir le désir qu’elle attisait chez lui. Et là..là il tenait l’occasion d’enfin approcher cet être singulier, les couloirs étant à présent quasiment déserts. Ni une ni deux il se redressa et s’aida de son odorat pour partir à la recherche de cette personne. Et finalement, quelques instants plus tard, il parvint enfin à la trouver. Jae Jin ferma un court moment les yeux pour savourer cette divine effluve et suivi à la trace l’humain qui en était l’origine. Il ne connaissait pas son nom, en fait il ne connaissait absolument rien de lui mais il était certain qu’il l’intriguait et l’attirait irrésistiblement. Assez pour le pousser à le suivre alors même que sa conscience lui sommait d’arrêter et de rentrer sagement. Mais il voulait juste faire sa connaissance, en savoir plus sur ce rouquin qui sentait aussi bon, même si il ne se sentait même pas capable de le héler pour engager la conversation.

Seulement il n’eu pas à le faire puisque l’étudiant semblait l’avoir remarqué et le fixait à cet instant d’un regard plus que transperçant, le faisant se recroqueviller légèrement. « Euh je..je..» se mit-il à balbutier en réponse à la salutation du garçon, rougissant de honte. Cependant il ne détourna pas le regard. Il ne pouvait pas. C’était la première fois qu’il était aussi proche dudit Kibum. Et il ne pouvait s’empêcher de le trouver aussi séduisant qu’alléchant. Plus il le regardait et plus il ressentait ce besoin de planter ses canines dans cette peau délicate et légèrement halée. Ses instincts de prédateurs voulaient plus que tout, à cet instant, entendre cet humain gémir autant de plaisir que de douleur, le sentir se débattre tout contre lui pendant qu’il lui sucerait avidement le sang dans une étreinte puissante et dominatrice. Et ce fut pire quand il perçut l’affolement de son rythme cardiaque, faisant pulser distinctement son sang et faisant se lécher les lèvres au vampire qui n’avait jamais eu autant envie de se nourrir d’un humain. C’en était trop, cette fois, il ne pourrait pas lutter contre son instinct, malgré toute la bonne volonté dont il avait fait preuve aujourd’hui? Cependant dans un dernier élan de lucidité, Jae Jin parvint à siffler quelques mots entre ses dents serrées, avant de lui sauter dessus «Va-t-en!...»

_______________________________

breath me... Be my friend. Hold me, wrap me up, unfold me. I am small and needy. Warm me up and breathe me. Ouch, I have lost myself again. Lost myself and I am nowhere to be found, yeah. I think that I might break, lost myself again. And I feel unsafe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calices
willing slaves

Pseudo : billpazuzu
Avatar : JIMINIE PABO + moimêmehuhu©
Messages : 126
Double compte ? : Song Hyo

it's too cold outside for angels to fly
Age : 25 ans
avatar
Bang Kibum
MessageSujet: Re: what do you want from me ? ♣ Kibum & Jae   Mer 23 Mar - 8:44


What do you want from me ?
feat. Jae Jin & Kibum

Combien aurait-il aimé comme certains ne pas avoir eu vent de quoi que ce soit concernant les vampires. Combien il aurait aimé être complètement ignorant des dangers rôdant tout autour, de nuit comme de jour et menaçant la sécurité de chacun. Il n'était pas non plus dans une haine totale de cette race. Bien sûr ils étaient monstrueux. Bien sûr ils étaient pour la plupart des meurtriers. Bien sûr, boire le sang d'autrui avait quelque chose de malsain et de dérangeant. Mais pour autant, il n'était pas totalement dupe. Nombre d'êtres encore humains faisaient preuve de tellement plus de barbarie. Alors au final, qui étaient les vrais monstres ? Ceux qui n'avaient d'autre choix pour survivre depuis leur transformation que d'épancher leur soif au cou d'innocentes victimes ? Ou les pervers qui n'avaient aucune excuse sinon la folie pour devenir des bêtes plus cruelles et sanguinaires ? Et au fond la candeur ne l'aurait pas protégé des mauvaises rencontres. Bien au contraire. Il n'en aurait eu que plus de surprise et n'aurait pas pu les appréhender efficacement. Il reconnaissait au moins cet intérêt dans l'entraînement intensif qu'il avait subi depuis ses premières années d'adolescence. A seulement onze ans, il s'était retrouvé dans une salle peuplée de nombreuses machines de musculation, course et autres activités visant à amélioré ses compétences physiques : endurances, forces, résistances au coup. Il se rappelait encore de ses divers entraîneurs. Tous des membres de la famille plus ou moins éloignés du côté de son père, ou même son père lui même. Tous n'avaient pas éprouvé un seul remord à faire subir au jeune garçon de nombreuses sévices pour qu'il apprenne à les anticiper, ou les endurer. Que des objets contondants, ne laissant d'autres traces que des bleus, heureusement. Mais il se souvenait les nombreuses fois où il avait pleuré en suppliant son père d'arrêter. De le laisser se reposer, qu'il n'en pouvait plus. Mais ses supplications n'avaient pas trouvé de public consentant, juste des remontrances sur le fait qu'il était faible, n'avait aucune volonté et mourrait trop vite s'il se retrouvait confronté à un vampire. Mais il n'était encore qu'un enfant, pas vrai ? Qu'importait. Ca n'avait aucune influence sur l'esprit de ses parents proches ou non. Et c'était dans des moments comme ça, il l'avouait que sa mère lui manquait le plus. Mais il n'avait plus 5 ans et même si elle avait encore été là, il n'aurait pas pu courir pour se cacher dans ses jupes. On l'avait forcé à devenir un homme, un combattant bien avant qu'il n'ai eu le temps de vivre son enfance comme il tout autre enfant en aurait eu le droit. Mais il finît par ne plus s'en plaindre. Il n'avait pas d'autre choix. Et il accusa les coups jusqu'à être capable de les supporter. Et plus tard de les esquiver. Puis de les parer. Il travailla sa musculature à grands renforts d'haltères, de séance d'abdominaux et de tractions, son endurance sur les tapis de course et des exercices de cardio et ses capacités d'esquive, d'anticipation et de défense sur des tatamis ou champ de tir. A seulement 14 ans, il savait déjà viser et tirer au centre d'une cannette se trouvant à plusieurs mètres. Quel autre gamin de 14 ans aurait pu s'en vanter ? Peu. Et au fond il ne s'en vantait pas. Il n'en avait même parlé à personne. Tous ses camarades de classe, même les plus proches avaient ignoré ces compétences de combat et de chasse. Il cachait sa musculature sous des vêtements trop grands, n'exposait pas ses possibilités lors des cours de sport. Non. Il restait discret. Il était un fils de rebels. Et il n'assumait pas.

Mais lorsque cet inconnu le suivît dans les marches de l'escalier, il eût comme une alarme qui se mît à lui vriller le cerveau. C'était un réflexe qu'il avait acquis. Se méfier de tout et de tous. Et le jeune homme hagard à qui il fît face lorsqu'il se retourna aurait tout aussi bien pu être innocent et seulement malade, mais il n'en resta pas moins sur ses gardes. Il le salua et se présenta, lui proposant même son aide. Il le détailla longuement. Il entendît distinctement la respiration irrégulière du garçon qui lui faisait face. Il n'allait clairement pas bien. Pour autant, il était très beau – il ne pût s'empêcher de s'en faire la remarque. Il avait un profil masculin mais doux, un peu enfantin. Malgré ses traits tirés par il ne savait trop quoi. Enfin... s'il s'avérait qu'il était bien ce qu'il pensait qu'il était, il n'aurait plus eu de doute quand au mal qui le rongeait : la soif. En tout cas, s'il était un vampire... c'était une bien triste nouvelle. Le garçon n'était pas plus âgé que Kibum. Il était même jeune. C'était le genre de chose qui avait tendance à le démoraliser. Lui-même, à l'heure qu'il était aurait très bien pu être l'un d'entre eux. Il y avait même des vampires qui étaient encore plus jeunes. Et ça... c'était encore pire. Alors que le garçon ne répondait qu'évasivement, il comprît que quelque chose n'allait pas et discrètement, glissa sa main sous son sac à dos. Il s'y trouvait une poche secrète. Et il pouvait y avoir accès grâce à une fermeture discrète. Dans cette fameuse poche, s'y trouvait des pieux et autres objets en argent. C'était son père qui les lui avait refourgué sans lui demander son avis. « Par sécurité. » avait-il avant de tapoter l'épaule de son fils. Et Kibum n'avait pas protesté. Les pieux, au final, il ne s'en servait que rarement. Voire jamais. Il ne voulait pas les tuer. Etait-ce si compliqué à comprendre ? Pour sa famille... oui. Ca n'avait aucun sens. Pour lui, ça en avait plus que de devenir un meurtrier.

Nerveux face au jeune homme – était-il vraiment jeune d'ailleurs – il laissa son cœur s'emballer. Chose qu'il avait pourtant appris à contrôler il y avait de ça des années. Mais sa sensibilité était bien réelle et il ne savait pas faire autrement parfois. Pour autant, ça ne dura qu'un bref instant. Mais en voyant le regard du garçon devenir plus noir encore, il comprît que ça avait suffit. Il ouvrît alors la poche à la hâte et s'empara d'une chaînette épaisse en argent. L'inconnu lui hurla de déguerpir avant de plonger sur lui. Les canines de ce dernier luisirent dans la pourtant faible luminosité du couloir. Comme un éclair. Kibum eût un mouvement de recul, aucun sursaut pourtant et s'écarta de son chemin. Il se servît de l'élan du vampire pour le choper par la nuque une fois qu'il l'eût dépassé dans l'escalier et le plaqua au mur en y mettant toutes ses forces. Ca n'était pas ici une question de force au fond, mais une question d'équilibre. Sans attendre un instant de plus il maintînt le vampire face au crépi, profitant de sa surprise, certainement. « C'est toi... qui devrait déguerpir. Fais moi confiance sur ce point. » lui adressa-t-il, appuyant son avant bras à l'horizontale entre ses omoplates. Il tenait toujours dans sa main libre la chaîne qu'il ne voulait utiliser qu'en cas de péril imminent. Il repoussait toujours l'échéance du moment où il serait forcé de faire du mal à ces créatures. Il resta un moment comme ça avant de le lâcher et de le pousser vers ce qu'il restait de marches pour descendre. « Ne fais pas l'idiot et rentre chez toi. » ordonna-t-il à l'être qu'il pouvait à présent identifier de façon certaine comme un membre des êtres noctunes qu'il était censé chasser. Son ton était froid, autoritaire. Il le voulait convaincant. Il voulait éviter un accident, que le vampire s'en prenne à quelqu'un d'autre mais aussi et surtout... qu'il ne se fasse pas prendre par un autre rebel sur le chemin. « Il faut apprendre la discrétion. Et le self control. » conclût-il, sa main armée légèrement vers l'arrière pour que le vampire n'ai pas conscience de la présence de l'argent enlaçant ses doigts. Il espérait que ses mots seuls seraient suffisants et aussi, un peu au fond, que le vampire ne sache pas à quelle famille il appartenait. Car c'était là son plus grand fardeau.

_______________________________


Listen to my heartbeat. It calls you whenever it wants to. Because within this pitch black darkness, you are shining so brightly. Give me your hand save me save me. I need your love before I fall...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1245-kibum-in-nomine-patr
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Taehyung (BTS)
Messages : 48
Double compte ? : nope

Age : 21 ans
avatar
Jung Jae Jin
MessageSujet: Re: what do you want from me ? ♣ Kibum & Jae   Lun 4 Avr - 14:11

Jae Jin était encore trop jeune. Et même si il apprenait vite en tant que vampire, bien des choses lui échappaient encore. Personne ne lui avait enseigné comment chasser, comment le faire proprement, comment choisir un calice, comment transformer un humain en calice et surtout, comment détecter les chasseurs et s’en défendre. Car même avec une force surhumaine et une rapidité hors norme, Jae Jin était bien moins discipliné et entraîné, ce qui le rendait plus vulnérable que d’autres de son espèce. Et il s’en rendait encore plus compte alors qu’il se retrouvait face au mur, la nuque bloqué et la joue sur le crépit rugueux. Un couinement de surprise et même de peur lui avait échappé au moment même où il s’était retrouvé dans cette position. Et ça lui avait fait l’effet d’une douche froide, reléguant sa faim au second plan. Le prédateur en lui avait disparu aussi rapidement qu’il avait prit le dessus sur lui, ne laissant qu’un jeune vampire pacifiste et sensible à la merci du rebel qui l’avait sous sa prise. «Ah..» avait-il seulement répondu au garçon, les yeux écarquillés et les membres tremblant alors qu’il déglutissait avec peine. Que dirait son frère si il le voyait à cet instant? Il aurait certainement honte de lui, honte de le voir si faible face à un simple humain, aussi délicieux pouvait-il sembler. Et lui-même avait honte. Même en tant que vampire, il n’arrivait pas à la cheville de Chul Hei. Même avec ses capacités, il se laissait dominer sans essayer de se débattre ou de prendre l’avantage sur le brun. Il attendait juste. Il ne savait pas quoi exactement mais il attendait.

Jusqu’à ce que ce Kibum ne décide de le lâcher, Jae Jin n’avait toujours fait aucun geste. Il se rattrapa juste au mur alors qu’il se fit bousculer vers les nombreuses marches mais ne tenta absolument rien, la tête baissée et les yeux larmoyants sous le flot d’émotions qui l’assaillait.
Il était d’abord rassuré d’avoir été stoppé, puis apeuré face à ce surprenant rebel, honteux d’avoir été si facilement neutralisé mais toujours affamé et intrigué face à cette odeur qui émanait délicieusement de lui. Mais il n’y avait pas que ça. Il n’y avait pas que son sang qui rendait Jae Jin curieux mais il n’aurait su dire pourquoi.

Toujours muet, le vampire glissa ses doigts sur sa joue éraflée qui commençait déjà à guérir et sans lui jeter un seul regard, il descendit quelques marches lentement, vidé d’énergie. Leur confrontation aurait pu s’arrêter à cet instant là mais la dernière remarque du rebel hérissa le poil du vampire. Instantanément, il se raidit et tourna vivement son regard vers le sien, les sourcils froncés. «Self control..?». Jae Jin laissa un rire amer lui échapper, essayant de faire fit de sa voix éraillée. «Va dire ça à ceux qui égorgent des humains dans des ruelles sombres sans aucune once de pitié mais pas à moi. Pas alors que c’est de ta faute si j’ai perdu le contrôle quelques secondes. Tu ne sens pas comme les autre, Kibum. Je subis des bains de foules tout les jours ici sans craquer et il a suffit que toi tu sois là pour manquer de foutre en l’air des mois de restrictions.»  Soupire et secoue doucement la tête, reculant encore de quelques pas. « Mais malgré tout, heureusement que tu ai été en mesure de me maîtriser. Pour le reste, je ferais en sorte qu’on ne se recroise pas.» Jae Jin adressa au rebel un sourire amer avant de s’incliner, prêt à s’éclipser.

_______________________________

breath me... Be my friend. Hold me, wrap me up, unfold me. I am small and needy. Warm me up and breathe me. Ouch, I have lost myself again. Lost myself and I am nowhere to be found, yeah. I think that I might break, lost myself again. And I feel unsafe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calices
willing slaves

Pseudo : billpazuzu
Avatar : JIMINIE PABO + moimêmehuhu©
Messages : 126
Double compte ? : Song Hyo

it's too cold outside for angels to fly
Age : 25 ans
avatar
Bang Kibum
MessageSujet: Re: what do you want from me ? ♣ Kibum & Jae   Dim 1 Mai - 19:59


What do you want from me ?
feat. Jae Jin & Kibum

Cette situation lui déplaisait fortement. Il détestait la violence, même si elle était défensive. Il ne supportait pas de blesser qui que ce soit, même une créature au potentiel aussi dangereux que le vampire qu'il avait plaqué contre le mur. Pourtant, lorsqu'il y était obligé, son instinct et ses nombreuses années d'entraînement savaient le faire réagir juste comme il fallait pour éviter tout incident grave. Pas toujours. Evidemment, parfois, la situation était hors de contrôle. Mais pas cette fois. Pas aujourd'hui. Le vampire semblait jeune et loin d'être réellement agressif. Aussi lorsqu'il le libéra, ce dernier commença déjà à vouloir quitter les lieux. Il s'était certainement emporté. Fait qui aurait pu lui coûter bien plus que ce qu'il venait de vivre, selon à qui il aurait voulu se frotter. Il avait eu de la chance que ce soit Kibum. Beaucoup de chance. Il n'avait eu qu'à endurer de la surprise et non pas mille et une torture comme le père de Kibum aurait fait subir à un membre de son espèce. Avec toute la bienveillance du monde mais une pointe d'autorité aussi, il voulût lui conseiller d'apprendre à se contrôler et à ne pas se dévoiler aussi facilement, à la première envie aussi puissante soit-elle.

Sa remarque ne sembla pas plaire du tout au garçon qui se retourna vers lui et le fixa avec un ressentiment palpable. Kibum en resta un instant interloqué mais ne réagit pas outre mesure, haussant seulement brièvement les sourcils. « Self control...? » C'était en effet les mots qu'il avait employé. Le fait que le brun les reprennent avec cet air désapprobateur signifiait bien que c'était ces derniers qui ne lui avait pas plu... Il acquiesça malgré tout. Pour lui, ça n'avait rien d'insultant. Il ne comprenait pas la réaction du jeune 'homme'. « Va dire ça à ceux qui égorgent des humains dans des ruelles sombres sans aucune once de pitié mais pas à moi. » commença-t-il. Et au fond, le rouquin ne pouvait qu'être d'accord avec lui sur ce point. Ces derniers étaient de la pire espèce : l'espèce humaine. Et ils n'étaient que plus monstrueux. Pourtant il ne réagit pas. Il savait que le vampire face à lui n'en avait pas fini. Il ne prendrait la peine de lui répondre qu'une fois fait. « Pas alors que c’est de ta faute si j’ai perdu le contrôle quelques secondes. » De sa faute ? C'était la meilleure. Il n'avait absolument rien fait qui mérite une telle accusation. Du moins le pensait-il. « Tu ne sens pas comme les autre, Kibum. Je subis des bains de foules tous les jours ici sans craquer et il a suffit que toi tu sois là pour manquer de foutre en l’air des mois de restrictions. » continua-t-il et le roux ne pût empêcher un nouveau haussement de ses sourcils. Comment ça ? Qu'est-ce que ça signifiait ? Devait-il prendre ça comme une insulte ? A y réfléchir, il n'était pas certain de n'avoir jamais entendu ça. Mais il pensait que les compliments sur son parfum des nombreux vampires qu'il avait côtoyé étaient quelque chose qu'ils disaient à toutes leurs victimes potentielles. C'est ce qu'il avait pensé oui. Pourquoi les mots du garçon face à lui le troublaient dans ce cas ? Pourtant, il ne s'attarda pas sur cette remarque, n'en ayant pas le temps. Pas encore. « Mais malgré tout, heureusement que tu aies été en mesure de me maîtriser. Pour le reste, je ferai en sorte qu’on ne se recroise pas. » conclût-il en lui montrant, par une courbette, sa ferme intention de prendre congé.

Pourtant, ça ne pouvait pas être dans les plans de Kibum de le laisser filer. Il voulait remettre les choses à leurs places. Il voulait aussi des réponses à ses questions. Il trottina de quelques pas afin de dépasser le jeune homme et lui bloquer le passage, un peu plus bas dans l'escalier, se retournant vers lui. Il posa une main ferme sur son torse, lui signifiant qu'il ne voulait pas qu'il s'en aille. Pas tout de suite en tout cas. « Pour commencer... je veux que tu saches que mon intention n'était pas de t'insulter. » Il faisait référence à la première réflexion du brun qui s'était trouvé offusqué par ses propos qu'il n'avait vraiment pas voulu désobligeant. « Je ne voulais que te conseiller... pour qu'à l'avenir une telle situation ne se reproduise pas. Celle-ci ou une autre... bien plus périlleuse. Pour toi. La plupart des gens qui connaissent le même entraînement que moi ne sont pas tous aussi cléments. » C'était même tout le contraire, ha. Il parlait d'une voix qu'il refusait de teinter d'agressivité. Après tout, il était plus ou moins en train de lui faire des excuses implicites. Etre offensant par son ton l'aurait desservi. « Je ne te traite pas de monstre. Ce n'est pas... ce que je pense de toi ou de ton espèce. » avoua-t-il. Le devait-il d'ailleurs ? Est-ce que ça n'allait pas lui porter préjudice et réduire à néant sa carapace imposante de petit guerrier chasseur de vampires ? Qu'importait. Il sentait que le garçon face à lui n'était pas de ceux qui le mettrait en danger. « Comme tu le dis si bien, l'homme est parfois pire et n'a contrairement à vous... aucune excuse pour être sanguinaire. » Cette pensée lui donnait toujours froid dans le dos. Et ne faisait que l'amener plus encore à déprécier la cause de sa famille. Tuer des vampires parce qu'ils étaient des « meurtriers » ? Ils n'étaient hélas pas les seuls. Et la fierté d'être un homme n'était pas des siennes. Il refusait de tuer sous l'alibi de la justice.

Mordillant un instant sa lèvre inférieure il se redressa, retirant finalement sa main des pectoraux – apparemment plutôt fermes – du jeune homme et il les enfonça avec sa voisine dans ses poches. Il allait en venir à la deuxième partie du discours de celui qui ne lui avait toujours pas dévoilé son identité. « Par contre... je n'aime que moyennement tes accusations. » Il tournait ça à son avantage, feignant d'être offensé. « Me dire que mon odeur est assez spéciale pour être repérable... je prends ça comme une insulte. » Il tenta un sourire en coin. Il n'était pas un grand bout-en-train ou un expert en humour. Il espérait que la blague serait perçue. Le brun ne lui avait pas dit qu'il puait mais il faisait mine de l'interpréter ainsi. Penchant légèrement la tête sur le côté, il reprît son sérieux et analysa ses réactions. « Qu'a-t-elle de si spéciale... ? Mon odeur ? » s'enquît-il d'une voix douce et légèrement désincarné, alors qu'à nouveau, il se perdait dans ses propres réflexions.

_______________________________


Listen to my heartbeat. It calls you whenever it wants to. Because within this pitch black darkness, you are shining so brightly. Give me your hand save me save me. I need your love before I fall...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1245-kibum-in-nomine-patr
Level 2
Do not underestimate

Pseudo : Deubeulesse
Avatar : Kim Taehyung (BTS)
Messages : 48
Double compte ? : nope

Age : 21 ans
avatar
Jung Jae Jin
MessageSujet: Re: what do you want from me ? ♣ Kibum & Jae   Mar 17 Mai - 17:42

Jae Jin pensait, alors qu’il prévoyait de prendre congé du chasseur, que leur entretien était terminé. Et il en était toujours certain alors qu’il tourna les talons pour descendre les quelques marches qui les séparaient de l'extérieure. Cependant, avec ce garçon il allait de surprises en surprises. En effet, alors qu’il atteignait le dernier escalier, il entendit distinctement des bruits de pas se rapprocher jusqu’à ce que son odeur puissante vienne embrouiller a nouveau ses sens. Que voulait-il encore? Ne lui avait-il pas laissé entendre que son parfum lui était aussi enivrant qu’insupportable pour son fameux self-control? Un léger soupire lui échappa alors qu’il devina qu’il ne le croyait pas. Et un autre alors que Kibum posa une main sur lui. De mieux en mieux, était-il en train de penser. Il se retint pourtant de repousser sa main avant de se faire encore écraser contre le mur. Il releva alors simplement son regard vers lui et haussa les sourcils, le questionnant silencieusement en s’efforçant de ne pas inspirer, de peur de céder à nouveau à ses pulsions.

Il l’écouta ainsi sans l’interrompre la tirade de celui qu’il dominait encore plus par la taille à cet instant tout en le scannant presque de ses orbes noires. Même irrité et inapte à l’écouter, il ne pouvait s’empêcher de trouver le garçon à son goût. Son regard intense mais étonnament doux, son petit nez légèrement courbé, ses joues biens rondes et adorables et ses lèvres charnues qui se mouvaient sous ses yeux appelaient aux baisers. A cette pensée, le vampire se gifla mentalement et secoua légèrement la tête pour la chasser de son esprit. Le garçon était un chasseur, et lui un vampire. Il ne le laisserait certainement pas l’embrasser. Enfin encore aurait-il fallu qu’il ai assez de cran et d’asurance pour le faire. Et ça il y avait peu de chances.

Jae Jin se décida alors à se concentrer sur les paroles qui lui étaient adressées «...pas de monstre. Ce n'est pas... ce que je pense de toi ou de ton espèce. ». Le vampire acquiesca pensivement tout en réalisant le sens des seuls mots qu’il avait entendu à la volée. Hein? Sérieusement? Ses yeux s’écarquillèrent alors que ses lèvres s’entrouvrirent, laissant clairement à Kibum la possibilité de comprendre ce à quoi il pensait. Un chasseur qui ne déteste pas les vampires....Soit il se moquait ouvertement de lui, soit quelque chose ne tournait pas rond dans sa jolie petite tête. « Hm.» Et la suite ne l’en laissa que plus perplexe. Il semblait être d’accord avec lui. Non, il se moquait de lui. Il essayait de le caresser dans le sens du poil pour mieux pouvoir lui retourner le cerveau. De ce qu’un bon nombres de vampires disaient sur les chasseurs, il ne pouvait croire en la sincérité de ses mots. Mais que pouvait-il faire, là, à cet instant a part faire semblant de gober ses salades?

Feindre l’innocence, voire l’idiotie était une de ses spécialité. Beaucoup le sous-estimaient, le considérant simplement comme un enfant naïf et rêveur qu’on pouvait manipuler sans difficulté. Certes, ils n’était encore qu’un enfant vis à vis de certaines choses mais il était bien plus vif qu’il n’en avait l’air, ce qui lui avait permit de survivre à quelques périlleuses expériences. Mais il restait quand même intrigué par son interlocuteur. Surtout alors que celui-ci maltraita ses jolies lèvres de ses dents sous ses yeux. Jae Jin réprima un frisson et détourna un instant le regard, tendant malgré tout l’oreille. Ah voilà qu’il changeait de sujet, un sujet qui avait failli réduire à néant ses propres convictions.
Du coin de l’oeil, il perçu le sourire..taquin? du brun et croisa ses bras sur son torse maintenant relâché. Alors il ne le savait pas? Il ignorait l’effet qu’il produisait à ses semblables alors qu’il semblait en connaitre long sur eux?

Jae Jin hésita un instant sur le comportement à adopter et se décida finalement à jouer un petit peu. Une lueur malicieuse dans le regard et un léger sourire taquin sur les lèvres, le vampire se risqua à faire un pas en avant, descendant de son perchoir. Il était maintenant presque collé à lui et dut se faire violence pour ne pas retenter sa chance. « Tu tiens vraiment à savoir en quoi ton odeur est spéciale?» questionna le jumeau en se penchant quelque peu, son visage à cet instant près du sien. « Je ne saurais comment l’expliquer clairement...disons que..si on te donnes le choix entre hm..un plat basique et fade et ton met préféré, tu choisirais a coup sur la deuxième option pas vrai? Voilà ce qui différencie ton sang des autres. Et je n’ai même pas besoin d’y goûter pour savoir à quel point il doit être exquis...». Il avait presque chuchoté ces derniers mots, sa voix grave et chaude se faisant à peine entendre. Rien que d’en parler, ça lui mettait l’eau à la bouche. Il trouva donc plus sage de s’écarter, s’avançant près de la porte avant de s’y adosser, fermant un instant les yeux et contrôlant sa respiration pour reprendre ses esprits. «Je te l’accorde, la comparaison est pas terrible du tout. En réalité rien n’est comparable pour un vampire. Sache juste que si l’un de nous à le choix entre toi et un autre humain...il n’hésitera même pas une seconde..». Son sourire disparu finalement sans aucune raison apparente. En vérité, même si il n’était pas un monstre sanguinaire c’était un supplice de rester dans un endroit confiné avec le chasseur, son odeur restait imprimée dans ses narines et il s’efforçait de garder une certaine contenance et serrant avec force ses mains tremblantes.

_______________________________

breath me... Be my friend. Hold me, wrap me up, unfold me. I am small and needy. Warm me up and breathe me. Ouch, I have lost myself again. Lost myself and I am nowhere to be found, yeah. I think that I might break, lost myself again. And I feel unsafe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calices
willing slaves

Pseudo : billpazuzu
Avatar : JIMINIE PABO + moimêmehuhu©
Messages : 126
Double compte ? : Song Hyo

it's too cold outside for angels to fly
Age : 25 ans
avatar
Bang Kibum
MessageSujet: Re: what do you want from me ? ♣ Kibum & Jae   Ven 24 Juin - 10:29


What do you want from me ?
feat. Jae Jin & Kibum

Ses confessions semblèrent troubler son interlocuteur. Ce que Kibum comprenait totalement. Il s'était présenté comme un rebel. Tout du moins lui avait-il fait comprendre qu'il faisait partie de cette congrégation officieuse en sortant cette petite chaînette en argent et en le plaquant au mur comme il l'avait fait. Tous les êtres humains lambda auraient été incapables de réagir comme il l'avait fait de façon consciente tout du moins. Et là... il lui révélait pourtant qu'il ne trouvait pas les vampires monstrueux. Quelque chose était contradictoire. En effet. Kibum était une abomination au sein de sa famille. Il était tout le contraire de ce qu'on attendait de lui. Et n'importe quel autre vampire que Jae Jin aurait eu des doutes quant à la véracité de ses propos. Quand on ne connaît pas la personne, il est difficile de lui prêter une confiance aveugle. Son « Hm. » discret en témoignait. Pour autant, il l'écouta sans émettre un seul commentaire. Preuve peut-être qu'il lui laissait le bénéfice du doute. Et il faisait bien puisque Kibum était plus que sincère. Les faux-semblants, l'hypocrisie, les mensonges étaient des choses qu'il haïssait. Mais qu'il pratiquait pourtant au quotidien auprès de son clan dans le seul but de ne pas en être rejeté. Lorsqu'il y pensait, il se sentait misérable. Pathétique. Agir ainsi alors qu'il éprouvait pour ce genre de comportement une aversion aussi forte... encore une preuve de sa contradiction.

Finalement, c'est lui qui en vînt à poser des questions. Une chose l'intriguait : Jae Jin avait parlé de son odeur et il voulait en savoir plus sur les spécificités dont il était question. Qu'avait son parfum de si particulier ? Il n'en avait nullement conscience. Etait-ce ponctuel, seulement aujourd'hui ou était-ce perpétuel, une essence qu'il traînait avec lui au quotidien ? Il avait des tas de questions en tête. Mais celles-ci risquaient de rester sans réponse puisque leur rencontre était initiale et donc unique pour le moment. Qu'importait. S'il pouvait lui apporter des précisions sur la nature de son odeur... c'était déjà un peu épancher sa curiosité. Il faillît reculer alors que Jae se rapprochait de lui dangereusement. A quoi jouait-il ? Dans d'autres circonstances, Kibum aurait pu croire à une tentative de séduction. Mais à cet instant... il n'imaginait pas une telle chose. Le vampire cherchait-il à se montrer imposant ? Possible. Ca n'avait pour autant que peu d'effet sur le chasseur. Mais il ne lui en dît rien. Et puis... il était bien trop concentré sur la vision magnifique qui s'offrait à lui. Il pouvait, à cette distance découvrir chaque détail du visage de Jae. La première chose qui capta son attention furent ses yeux. Ils étaient en amande, longs, grands et doux malgré l'attitude que leur propriétaire voulait se donner. Et puis il dériva sur son nez, rond, marqué d'un léger grain qui le rendait atypique et adorable. Puis ses lèvres, étirées dans un sourire en coin attirèrent à leur tour son attention. Elles étaient magnifiques, pulpeuses et d'un dessin sensuel qui fît légèrement palpiter son cœur. Il se serait donné à cœur joie de les dévorer des siennes qui s'entrouvrirent légèrement à cette idée. Il les referma sèchement, déglutît et voulût secouer la tête pour reprendre contenance. Il ne le fît pas. Ca ne l'aurait que d'autant plus trahi. Il remonta le long de ses joues lisses et hâlées pour retrouver ses prunelles sombres. Il ne pouvait pas se laisser aller et baisser sa garde. Ne sait-on jamais.

« Tu tiens vraiment à savoir en quoi ton odeur est spéciale ? » lui demanda-t-il tout en se penchant plus encore pour que leur proximité soit infime. Kibum haussa les sourcils et posa une main sur les pectoraux – oh combien fermes – de son interlocuteur, pour lui intimer de ne pas s'approcher plus. Non pas qu'il était repoussant – bien au contraire – mais il avait besoin d'un minimum d'espace vital. « Je ne saurais comment l’expliquer clairement... disons que... si on te donnes le choix entre hm... un plat basique et fade et ton met préféré, tu choisirais a coup sur la deuxième option pas vrai ? Voilà ce qui différencie ton sang des autres. Et je n’ai même pas besoin d’y goûter pour savoir à quel point il doit être exquis... » Le troubla s'installa dans l'esprit de l'étudiant en théologie. « Je... je vois. » répondît-il plus pour prouver qu'il l'écoutait que par réel acquiescement. Exquis.. ? A ce point là ? Il ne comprenait pas. Est-ce qu'il fallait faire quelque chose de spécial pour en venir là ? Avait-il une quelconque particularité qui lui octroyait cette 'qualité' étrange ? Les questions fusaient à présent dans son cerveau bouillonnant. Ses yeux perdus dans le vide. « Je te l’accorde, la comparaison est pas terrible du tout. En réalité rien n’est comparable pour un vampire. Sache juste que si l’un de nous à le choix entre toi et un autre humain... il n’hésitera même pas une seconde... » En effet, se faire comparer avec de la nourriture n'avait rien de flatteur mais au moins, il avait saisi l'image. Alors que toutes ses questions semblaient trop nombreuses, il remarqua le changement d'expression de son interlocuteur et se reconcentra sur lui. Ses yeux étaient sombres et il semblait plus que tendu. Si ce qu'il lui avait révélé était vrai, il pouvait donc comprendre cette attitude. Kibum était comme un bon steak saignant, alléchant. Une pièce de choix d'ailleurs. Il recula avant de se retourner et de descendre les dernières marches, comme pour créer un espace et donc soulager un minimum le jeune vampire. Il pouvait sentir son regard sur sa nuque, dans son cou et il pinça légèrement les lèvres. Il avait déjà été ainsi épié, pris pour cible. Mais aujourd'hui, la situation lui laissait une impression étrange. Pourquoi ? Un coup d'oeil lancé vers la créature de forme humaine lui mît la puce à l'oreille. Peut-être était-ce parce que le garçon qui semblait si envieux à l'idée de le dévorer était plus qu'attirant ? Un léger frisson parcourût l'échine de Kibum alors qu'il redécouvrait son allure élancée, ses épaules larges et sa taille fine, ses grandes et minces jambes. Il détailla sa carrure un instant avant de remonter à son visage qu'il ne voyait plus aussi bien qu'il y avait de cela quelques secondes. Il fronça les sourcils à sa propre attention, détournant le visage et pinçant les lèvres. Il ne pouvait pas se laisser aller à le trouver un tant soit peu attirant. Mais c'était difficile. Il était beau. Vraiment très... très... « beau... » souffla-t-il inaudiblement avant de passer une main sur son visage. Il soupira contre lui-même et lui refît face. « Bien... merci pour ces informations. » lui dît-il simplement. Il fallait que leur entrevue se termine ici. Expressément. « Je vais... prendre congé. » continua-t-il en reculant lentement en direction du hall et donc de la sortie. « Garde en tête mes conseils... malgré tout. » insista-t-il. « Te retrouver parmi les trophées de chasse de mon père ou d'un de mes cousins est loin d'être ce que j'attends. » lui confia-t-il, sous-entendant par là qu'il serait déçu de voir arriver quelque chose de malencontreux à Jae. Il ne le connaissait même pas. Mais il ressentait ça pour tout le monde, hm ? Ca n'était pas juste Jae. Non... pas juste lui. « Je te souhaite... une bonne soirée. » conclût-il enfin en faisant volte-face, remontant le sac de son ordinateur sur son épaule et rangeant à l'intérieur la chaînette en argent. La démarche assurée et rapide, il résista à l'envie de se retourner une dernière fois avant de passer les énormes portes d'entrée de l'université. Juste pour revoir sa silhouette. Juste ça... Stupide.

_______________________________


Listen to my heartbeat. It calls you whenever it wants to. Because within this pitch black darkness, you are shining so brightly. Give me your hand save me save me. I need your love before I fall...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org/t1245-kibum-in-nomine-patr

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: what do you want from me ? ♣ Kibum & Jae   

Revenir en haut Aller en bas
 
what do you want from me ? ♣ Kibum & Jae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Séoul † :: Hongdae & Sinchon :: Campus :: Université Yonsei-
Sauter vers: