Partagez | 
 

 Poème [Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Level 3
theyarepowerful

Pseudo : Flafla
Avatar : TOP big Bang
Messages : 136
Age : 25 ans / 300 ans
avatar
Park Jun Min
MessageSujet: Poème [Yuki]   Sam 23 Jan - 0:34

Jun Min traînait rarement aux côtés de la société humaine. A son sens, tout vampire ayant la mauvaise idée d’apprécier les mortels et d’avoir de l’égard pour – et prôner l’égalité des « races » - était un paria. Cependant, toute règle avait son exception, et dans le cas du Milicien, c’était l’art. En effet, en deux cent ans, il n’avait cessé de faire des dons aux jeunes talents, et d’être leur mécène – au travers de l’identité d’une société, évidemment. Par contre, cette année, il allait se présenter comme un véritable mécène Vampire, sans cacher sa nature. En effet, avec la « popularisation » de l’existence des créatures de la Nuit, certaines choses étaient « moins compliquées » à gérer.

Ainsi, les fesses fermes posées sur une chaise inconfortable de premier prix, il écoutait les propos d’un directeur d’une école d’art qui vantait le mérite de plusieurs élèves. Il finit par le faire taire d’un signe de main.

- J’accepte de faire ce mécénat cette année pour l’élève qui arrive à représenter au mieux ce que je vais décrire, annonça-t-il mystérieusement.

Jusqu’à maintenant, il avait toujours choisi selon les œuvres données ou selon les discussions avec les artistes rencontrés dans quelques bars de bohème ou estudiantine. Il faut dire, c’était les rares fois où il voulait bien décrocher un sourire ou deux, et surtout les seules fois où il était « charmé » par l’Homme.

- Qu’avez-vous à l’esprit ?
se hasarda le Directeur en face.

Il tendit une feuille. On pouvait lire les mots suivants :

«Je plie en deux la hanche de cette longue nuit d’hiver,
La glisse délicatement sous un linge de vent de printemps
Pour la tendre amoureusement la nuit où mon amour viendra »
, qui étaient les vers d’une célèbre courtisane douée dans les arts du nom de Hwang Jin Yi.

Le texte semblait assez ambigu et on pouvait bien se demander d’où le vampire pouvait bien pêcher cela. Par contre, au vue de sa statue et de ses « capacités, le Directeur n’insista pas. Un mécène pour un élève était bon pour lui aussi : l’élève s’illustrera plus facilement, et la renommée de son école grandira par la même occasion. Autant dire, il se fichait des lubies des riches hommes d’affaire, qu’importe leur race.

- Je vais communiquer cela à mes…
- Je veux qu’ils réalisent ce qu’ils ressentent immédiatement, sous mes yeux.


La logistique en soit … a été compliqué. Dans les trois heures qui venaient, les cours avaient été annulés, les élèves absents appelés d’urgence pour cette « grande » occasion, et le tout dans une grande salle de dessin. En tout, les vingt meilleurs élèves de l’école, toute classe et âge confondue, étaient réunis devant leur chevalet. Jun Min était assis tout au fond, à observer les différentes toiles vierges.

- Vous êtes tous réunis ici afin de réaliser une toile basée sur un poème. Vous avez à peindre ce que cela vous inspire, et qu'importe la durée. Dix minutes ou une nuit peuvent être pris ... A la fin, Park Jun Min ici présent, décidera d'être le mécène de l'artiste qu'il jugera le plus talentueux. A ce jour, il a déjà été le mécène de nombreux artistes reconnus, et célèbres tels que ... et il commença l'énumération de trois ou quatre noms connus de la profession.

Quant aux coûts des enseignants qui avaient perdu leurs heures ou encore ce matériel soudain de bonne qualité ? C’était offert par les maisons de Jun Min lui-même. Il voulait une perle, et il ne lésinait pas sur les moyens …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Poème [Yuki]   Sam 23 Jan - 1:15

L'art est une passion qui a germé il y a peu, au milieu de mes années lycée. Jamais j'aurais cru entré dans une fac d'art. Oui je dessine depuis que je suis petit mais je n'aurais jamais cru que ca aurait pris une grande importance comme ca. J'avais jamais cru que j'avais du talent et pourtant j'ai bien été admis dans cette faculté d'art et je suis vite arrivé dans les 20 meilleurs toutes années confondu. J'avais cru à une bonne blague au début. Et encore aujourd'hui je crois toujours que c'est une blague. Surtout à la vue des étudiants talentueux qui me battent facilement niveau talent.

Si je suis là c'est que l'art me rend curieux, j'ai envie de tout savoir, un peu comme les vampires. L'art est fascinant, intriguant et mystérieux. L'art a encore une part de mystère jamais dévoilé, que ca soit dans la peinture, la sculpture, la poésie le théâtre. L'art dans toute ses formes est le plus grand mystère de l'univers. Enfin de mon point de vue évidemment.

Mais la, pour le moment, le plus grand mystère c'est pourquoi moi et les 19 autres meilleurs élèves sommes dans une salle de dessin pour assouvir les caprices d'un vampire accroc à l'art? Annuler les cours pour ca, surtout qu'on nous a interrompu en plein analyse des œuvres de Picasso. ca c'étais intéressant. Ayant pas cours l'après midi je voulais en profiter pour me reposer, mais c'est mort. Je me retrouve devant une toile, fatigué et énervé à devoir faire un dessin sur un poème. J'écoute les explication du directeur alors que je tente de garder la forme. Je n'ai pas dormis de la nuit à cause Hyun Jun qui est partis couché avec plusieurs filles du campus, pourquoi il a fallut que je tombe amoureux du vampire dont je suis le calice. Il y a eu également un orage qui a éclaté toute la nuit de quoi me faire faire une crise d'angoisse et de me garder éveillé.

-je t'en foutrais moi des mécènes et des artistes

La fille a coté de moi rigole discrètement à ma phrase, ca doit être la seule à m'avoir entendu. Le silence s'installe alors que tout le monde commence à dessiner. Je lis plusieurs fois le poème avant de grincer des dents. il se fout de notre gueule ou quoi!? Comment il veux qu'on fasse un tableau sur ca? Et pourtant tout les monde c'est déjà mis à peindre, tout le monde sauf moi. Je savais bien que c'était ridicule que je fasse partit des 20 meilleurs élèves. Je pose mes mains sur mon visage. C'est un pur cauchemars. Je ferme les yeux et murmure les lignes du poème, comme pour tenter de trouver de l'inspiration.

Deux heures se sont écoulés, et toujours rien. J'ai envie de tout balancer et de pleurer. Je tente de calmer l'inspiration avant d'enfin toucher le matériel de qualité qu'on nous a passé. Je commence à avoir une idée qui germe dans ma tête. Je commence à taché la toile, à lui faire prendre des couleurs. C'est mon inspiration qui prend le contrôle de mon corps et m'ordonne de peindre. Au bout de quatre heure la toile a perdu sa blancheur, couverte de diverses couleurs. Je soupir de frustration et de soulagement avant de me lever et de regarder le directeur.

-Monsieur j'ai fini...Enfin j'en ai plutôt marre de vos conneries. J'ai fait ce que j'ai pu. Moi si je suis ici c'est pour apprendre l'art et tout connaitre, pas augmenté la réputation d'un campus ni de gonfler l’ego du directeur ni de céder au caprice d'un mécène vampire. Sur ce au revoir.

Je m'incline face à l'homme responsable de tout ce bordel par respect et sort de la salle sous les regards choqué de tout le monde et le regarde colérique du directeur

-Monsieur Jung Yuki revenez immédiatement ici pour vous excuser sinon ca va mal finir pour vous!

Je ne fais pas attention à ce qu'il dit et passe déjà la porte de la salle. Je laisse enfin la pression retomber, libérant mes larmes qui peuvent enfin tomber
Revenir en haut Aller en bas
Level 3
theyarepowerful

Pseudo : Flafla
Avatar : TOP big Bang
Messages : 136
Age : 25 ans / 300 ans
avatar
Park Jun Min
MessageSujet: Re: Poème [Yuki]   Dim 24 Jan - 22:04

Park Jun Min entendait le rythme saccadé des cœurs, il sentait le sang circulait et battre les tympans de plus d’un, voyait les mains tremblants et surtout les regards emplis de passion, de rancœurs et de crainte. Finalement, un des vingt candidats craqua dangereusement, termina sa toile pour sortir et pleurer – il pouvait entendre les sanglots étouffés qui avaient du mal à sortir. A priori, le vieux vampire s’en ficherait mais l’odeur de l’humain le poussa à se lever pour aller le voir. Cependant, avant de sortir il jeta un coup d’œil au portrait : il voyait une demoiselle à la chevelure noire, assise dans une posture séduisante, sous un clair de lune. Il ne pouvait s’empêcher de voir une certaine personne …

« Je dois la voir » se disait-il soudainement, se mettant dans l’idée de faire une visite surprise sans plus tarder. Sur cette pensée bien mystérieuse qui lui arracha un pseudo sourire, il finit par sortir de ce hall pour aller voir le « Calice ».

- Qu’arrive-t-il au Calice ? demanda-t-il en parlant très doucement, presque en murmurant.

Coup de destin, la situation bouscula soudainement : l’alarme incendie sonna et soudainement, une masse importante d’humains comme vampires coururent à l’extérieur. Jun Min soupira longuement, releva sans ménagement le Calice pour le traîner vers l’issu de secours prévu à cet effet. Malheureusement, rien ne se passa comme prévu. Les sens relâchés, soudainement, il sentit un coup puissant aux deux côtes et il s’effondra presque aussitôt sous la douleur. Il aurait voulu se relever mais c’était ardu : les deux poignards en argent restèrent bien accroché à ses cotes, distillant en parallèle un tout autre produit endormant ou empoisonnant dangereusement le level 3. Le Calice fut assommé pour sa part.

*

C’est le doux vrombissement de la voiture qui le réveilla. Si le Calice était simplement menotté, lui avait droit à des chainettes en argent assez épaisses et assez lourdes et uniquement en caleçon – situation grotesque qui virait presque au barbecue avec la chair qui brûlait petit à petit. Ajoutons à cela que le soleil tapait du plafond vitré comme des vitres, et ce n’était pas le « top » pour un level 3. Il aurait pu se sentir « flatté » mais ce n’était nullement le cas. Il était plus épuisé et en souffrance qu’autre chose.

« Maudit tableau ». Il suffisait qu’il s’intéresse à l’art pour être suffisamment discret, et oublier son monde, notamment le fait qu’il y avait un jolie trafic de Bloody Steam ou encore des ennemis de Level 3 ou de Vampire au sens large du terme. Du regard, il tenta de chercher un moyen pour sortir de ce pétrin. Un regard au Calice et il se disait que ce n’était pas lui qui allait apporter un changement significatif.

- Mec ! On a Park Jun Min ! Son sang vaudra de l’or !
se félicita l’un des compères.

Jun Min soupira. Il avait affaire à quelques trafiquants de drogue … Minables. Minables mais astucieux. Il fallait trouver quelque chose, et vite, car il risquait de vraiment y passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Poème [Yuki]   Mer 27 Jan - 22:05

Inspire, expire. J'avais besoin de calme et de sommeil. J'ai envie de vomir et mon mal de crâne ne fait qu’empirer de minutes en minutes. Je sursaute à la voix du vampire. Je me doute qu'il est là car il a sentit que j'étais un calice. Manquait plus que ca tient. J'allais lui répondre quand l'alarme se met à sonné. Tout les étudiants sortir en panique et je fut rattrapé par le vampire alors qu'on me poussait assez violemment. Je vois des personnes venir vers nous dont une poignarder le vampire. Je n'ai pas eu le temps de réagir que quelqu'un m’assomma.

Je me réveille quelques temps plus tard dans une voiture, les mains menottés. Je regarde à coté de moi et je vois le vampire en caleçon attaché avec des chaines en argent. Merde ca doit être des trafiquants. Mais pourquoi ils m'ont emmené je n'ai rien à voir avec ces conneries. Et tout ca à cause des fascination à la con de ce Park Jun Min. Je donne un coup de pied sur le siège passager pour attirer l'attention du gars

-hé enfoiré! Je n'ai rien à voir avec ca alors pourquoi vous m'avez enlevé.
-la ferme le mioche! il est hors de question que tu balance tout au flics
-Vous croyez vraiment que m'attacher allait m'empêcher de vous en mettre une?

Je les entend rigoler. Ils me prennent vraiment pas au sérieux là? Je vois que le mec sur le siège passager à les clés dans sa poche. Je me jette sur lui et le frappe fort avec mes deux poing. J'éssai de m'en prendre au conducteur mais l'autre me prend le bras pour m'en empêcher. Je le frappe plusieurs fois avant qu'il me donne un bon coup au visage. J'étais sonné, je sent le canon d'un pistolet sur ma tempe. Merde ils ont des armes. Je ne bouge plus alors qu'il rigole et se vante de m'avoir calmé. Je serrais les clés que j'avais reussi à volé

-Maintenant gamin tu me donne les clés avant que je décide de te tirer une balle dans l'épaule pour t'apprendre le respect.

Je le regarde dans les yeux, le défiant avant de sourire et de jeter les clés vers Park Jun Min. Ce que je ressent ensuite et une immense douleur à l'épaule. L'enfoiré il m'a vraiment tiré dessus. Je me retrouve dans le coin de la voiture à hurler de douleur. Merde en plus il y a un vampire à coté il est malade!?
Revenir en haut Aller en bas
Level 3
theyarepowerful

Pseudo : Flafla
Avatar : TOP big Bang
Messages : 136
Age : 25 ans / 300 ans
avatar
Park Jun Min
MessageSujet: Re: Poème [Yuki]   Sam 6 Fév - 1:57

La situation dégénéra rapidement. Le tir sur l’épaule de l’humain déchaina un violent écoulement de sang et l’un des Vampires « Kidnappeurs » semblaient à peine se contrôler. Il lâcha le volant pour diriger, gueule béante, sur Yuki alors que l’autre peinait à reprendre contrôle du volant. Quant à la suite, la voiture fonça tout droit sur un obstacle, « sauta » littéralement pour rouler à plusieurs reprises. Dans tout cela, le Level 3 avait tant bien que mal gardé son calme pour quitter ses chaînes grâce à la clé donnée par l’Humain, et pu quitter le véhicule – comme dans un film d’action – en agrippant l’humain. Il ne pourrait dire s’il s’en sortait indemne celui-là, mais Jun Min se rétama avec une grande violence sur un arbre, brisant presque le tronc. Par contre, si l’arbre tenait encore – tant bien que mal – debout, ce n’était nullement le cas du Level 3 : malmené par ses blessures faites par un poignard ou deux, et l’affaiblissement dû aux chaînes d’argent, la chute acheva définitivement le vieux Vampire.

- Merde … entendit-il non loin. Le compère qui savait se contrôlait était sorti de la voiture.

Il semblait moins blessé que le level 3 et, conscient de ce rapport de force, s’attaqua au vieux Vampire. Autant dire, pour la première fois de sa vie, il avait des difficultés dans un combat. Entre les coups violents qui lui valurent quelques crachats de sang ou des grognements de douleurs ou encore une vision de plus en plus trouble, il réussit à survivre au combat tant bien mal, finissant par écraser la tête de ce « fou » contre le pauvre tronc d’arbre qui ne cessait d’en voir de toutes les couleurs. Non loin, entre temps, la voiture avait explosé.

- Il faut partir d’ici, disait-il avant de tomber à genoux.

C’est en se traînant qu’il se dirigea vers l’Humain pour l’obliger à avancer, et à quitter les lieux très vite.

- Je dois me reposer, loin de la lumière. Je dois me nourrir aussi. Et je te préviens Calice. Je ne veux pas une seule goutte de ton sang. J’ai déjà assez d’ennuis … Milice jusqu’au bout des doigts, il respectait les lois qu’il avait lui-même imposé. Et si tu le fais, je te tuerais à mon réveil. Et ton maître m’importera peu, entends-tu, dit-il avec un air extrêmement menaçant. Si tu as ton téléphone ... appelles la Société SaiToPu ...

Autrement, il n’allait nullement recouvrir à sa santé aisément. Il était plus qu’affaibli et n’importe quel level pourrait le tuer à cet instant-ci. Et il faut dire, plus d’un paiera cher pour avoir le sang d’un Vampire vieux de 300 ans : effectivement, dû à leur « rareté », à la « chasse de Level 3 » et à leurs sangs qui « vieillissaient » davantage, ils étaient chacun très prisés. Ajoutons à cela que Park Jun Min a bien trop d’ennemis et aucun ne se priverait d’une telle opportunité s’ils en avaient vent.

Autrement, plus important : où étaient-ils ? Il s’écroula finalement, épuisé, et en pleine « récupération ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Poème [Yuki]   Ven 12 Fév - 19:47

J'aurais jamais pensé qu'on arriverait dans cette merde. Et pourtant c'est bien la voiture de nos ravisseur qui a fait des tonneaux, c'est bien Jun Min qui m'a sorti de la voiture avant qu'on soit blessé gravement et c'est lui qui a achevé nos ravisseurs. Maintenant on était au milieu de nul part. Je le suis et l'écoute parlé. La société SaiToPu? Cet entreprise lui appartient? et bin bordel tu m'étonne qu'il doit etre puissant! Je le pris dans mes bras alors qu'il s'écroulait. Merde faut que je trouve un endroit ou nous mettre à l'abris.

-Tenez bon! on va trouver un lieu!

Je le porte tant bien que mal jusqu'à ce que je trouve une maison récemment abandonné qui me semble familière. Je reussi à entre avec le vampire et barricade l'entrée avant de trouver une chambre et se le poser sur le vieux lit. Je reprend doucement mon souffle alors que je prend mon portable qui est bien amoché, il a du mal à bien fonctionner. il faut que je fasse vite pour appeler la société. Je trouve un vieux annuaire dans le salon et réussi à trouver le numéro qui n'a pas été effacé. Je compose le numero et tombe sur la secrétaire

-La société SaiToPu?...Ecoutez moi c'est important et ca concerne Park Jun Min....Alors qu'il était dans ma fac pour choisir l'étudiant dont il allait être le mécène il a été attaqué et enlever par des trafiquant.....oui j'étais témoins ils m'ont aussi enlevé...Allo? je vous entend mal...on a pu fuir on est dans une vieille maison abandonné....Allo? non! Repondez! putain de portable de merde!

Mon portable viens de lâcher, je ne peut rien faire. Je fouille vite fait et trouve la salle de bain. Je tente de voir si je peux pas trouver des compresses et des bandages en bonne état. J'en trouve peu mais c'est mieux que rien. Je prend aussi une pince à epiler qui me semble assez grosse pour enlever la balle dans mon épaule. Je retourne voir Jun Min et regarde ses blessures. Je met doucement les compresses avant de mettre les bandages. C'est peut mais ca permet de stopper le saignement et l'aider à mieux récupérer de ses blessures. Je m’apprêtais à extraire la balle quand une photo sur la table de nuit attire mon attention. J'en lache la pince quand je reconnais les deux adultes et les deux enfants sur la photo.

-Non....

Cette maison abandonné, n'était d'autre que la mienne. Je me souviens qu'elle a été abandonné après que j'ai demandé à Hyun Jun de tuer ma famille...Je tente de rester neutre et reprend la pince. Je regarde vite fait Jun Min avant de retourner à ma blessure.

-J'ai tenté d'appeler votre société, je leur ai expliqué ce qui c'est passé mais j'ai pa pu leur transmettre notre position mon portable à rendu l'ame
Revenir en haut Aller en bas
Level 3
theyarepowerful

Pseudo : Flafla
Avatar : TOP big Bang
Messages : 136
Age : 25 ans / 300 ans
avatar
Park Jun Min
MessageSujet: Re: Poème [Yuki]   Mar 8 Mar - 21:03


Il ne fallait pas sous-estimer la dite société conseillée par Jun Min. Que ce soit au travers du maître de Yuki, ou encore des dernières informations tirées de la fac, des vidéos de surveillance ou encore du trafic, il y avait toujours moyen de savoir quoi faire ou encore où trouver. En soi, les membres de la Milice ne mettront pas longtemps avant de retrouver le duo. La véritable était la suivante : dans quel état les Miliciens sous ordre de Jun Min les retrouveront ? En effet, il n’y avait pas plus dangereux qu’un Vampire grièvement blessé, et surtout un vieux Vampire qui avait très bien maintenu sa forme en étant un soldat depuis 2 siècles.

Effectivement, Jun Min entendait à peine l’humain lui parler. Il était mal, mine de rien. Entre les coups de poignards d’argent, les chaînettes en argent, et l’effort pour ne pas finir brûler dans cette voiture, il était définitivement à bout de ses forces. Il avait besoin de sang. Il se fichait d’être traîné dans une maison abandonnée, d’être déposé comme un sac à patate sur un lit grinçant et plein de puces et « d’entendre » la « chose » blablater sur il ne savait quoi. Non, la seule chose dont il était conscient était sa vision qui devenait tour à tour rouge. Le « Self-contrôle » en pâtit davantage lorsque le sang du Calice arriva jusqu’aux narines du Milicien. Il ne put s’empêcher de grogner. L’humain ne pourra pas fuir bien loin : si sa nature bestiale reprenait le dessus, le Vampire verra cela comme un « jeu » du chat et de la souris. L’idéal serait de mordre sans vergogne mais il ne souhaitait nullement se mettre à dos quiconque, et laisser le futur à la coïncidence.

- Sérieusement. Va me chasser des animaux, souffla-t-il. Il me faut du sang. Autre que le tien. Et quitte l’endroit, calmement. Sans courir.

Il ne saura jamais si Yuki lui avait obéit ou non. La seule chose qu’il fit fut de se recroqueviller, et d’attendre.

*

Le vampire tint bon jusqu’au doux vrombissement de deux voitures. L’un était une voiture des plus simples, l’autre ressemblait plus à une petite camionnette. Une petite escouade de Vampires émergèrent, et vinrent enfoncer – ou non – la porte pour accourir un peu partout jusqu’à trouver le duo. On ne tarda pas à prendre en charge chacun : Yuki fut bien mieux soigner que quelques pinces à épiler, et on ne tarda pas à mettre sous perfusion un Jun Min très, très, très à cran. D’ailleurs le vieux Vampire fut introduit dans la camionnette, et déjà conduit ailleurs.

- Park Jun Min nécessite des soins plus spécifiques.

La Milicienne restante, avec un autre partenaire, omettait volontairement l’aspect des « problématiques de contrôle ». Il ne fallait pas effrayer inutilement les humains.

- Nous allons vous apporter les premiers soins adéquats. Puis, après un certain repos, vous serez conduit à votre demeure. Nous vous prescrirons les médicaments nécessaires. Je suis médecine, rassurez-vous.

On sentait bien que ce n’était pas la première fois que ces gens faisaient face à cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Poème [Yuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poème [Yuki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Topics terminés-
Sauter vers: