Partagez | 
 

 Do you remember the first meet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Dim 1 Mar - 19:57

« - Si ça ne te dérange pas, alors c'est d'accord ... Mais en ce qui est de se faire le plus petit possible, je crois que je suis le mieux placé parmi nous deux ..~ »

Un léger rire m'échappa à cette remarque... C'était mignon cette façon de s'embrouiller, accompagnée qui plus est de rougeurs sur ses joues qui accentuaient le côté adorable.
Je me demandais si je n'avais pas poussé un peu trop loin dans ma façon d'être sans gêne... J'avais fini par le mettre dans l'embarras... !
Mais au moins j'avais obtenu ce que je voulais : Rester avec lui ce soir... Et on ne pouvait pas faire plus proche... Néanmoins, j'avais proposé ça en toute innocence, n'appréciant pas vraiment le fait de le faire dormir par terre parce que je me pointais en pleine nuit en sachant parfaitement qu'il ne me rejetterait pas...
Je me glissais donc dans le lit avant qu'il ne fasse de même, et remontais les couverture jusqu'à mon nez tout de même un peu gêné de cette proximité...

« - Si il y a quoi que ce soit, n'hésite pas à me réveiller. Et puis surtout, ne te gêne pas, prendre tout la place que tu veux, je ne bouge pas beaucoup durant mon sommeil de toute façon .. ! Bonne nuit Sei, dors bien .. !~
- D'accord... ! Merci, bonne nuit à toi aussi Jin.  »
murmurais je en hochant légèrement la tête.

Je fermais ensuite les yeux, trouvant rapidement le sommeil tant je me sentais apaisé... Je n'étais pas dehors dans le froid, à angoisser de me faire chopper par mon créateur, et surtout il était prêt de moi... Et dieux sait à quel point il avait le don de m'apaiser !

Mais malgré ça, mon sommeil ne tarda pas à être agité d'un mauvais rêve sombre et ensanglanté... Si bien que je finis par me réveiller en pleine nuit, le cœur battant... Aussitôt, je cherchais Jin du regard et me sentais tout de suite mieux en le voyant si proche... Me sentant encore un peu cotonneux du fait du sommeil que je venais à peine de quitter, je finis par me rapprocher de lui sans avoir réfléchi le moins du monde à mon geste, et le prenais doucement dans mes bras avant de clore de nouveau les yeux, fatigué et désireux de pouvoir me rendormir tranquillement, car un sommeil agité de mauvais rêves n'est jamais reposant...

Le lendemain, lorsque j'ouvris les yeux, je me tenais si proche de lui, collé dans son dos, que mon nez effleurait son épaule...
Cette position me fit aussitôt rougir et je m'éloignais un peu, gêné de la situation... Surtout que je me rappelais à présent parfaitement que c'était moi qui était allé me coller à lui dans la nuit, à moitié endormi et de ce fait irréfléchi...

« - Hey... Excuse moi je ne me suis pas rendu compte... J'espère que je ne t'ai pas gêné... ! » murmurais je les joues rouges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Lun 2 Mar - 22:09

Somnolant, je sentais une douce odeur flotter dans l'air. Une odeur familière, et dont il me paraissait impossible de me lasser. Lorsque j'humais ce doux parfum, l'image de Sei Wong m'apparaissait, étirant mes lèvres en un sourire.
Mais le soleil qui perçait doucement à travers les volets mal-fermés m'empêcha de sommeiller plus tant la luminosité me dérangeait. Instinctivement, et par pure paresse de ma part, je me retournais pour éviter d'avoir à ouvrir les yeux. Cependant, un souffle chaud contre mon torse me força à le faire, intrigué par cette présence, et aussitôt, mon regard se posa sur le visage enfantin de Sei Wong. Il dormait à point fermé, l'air serein. Pourtant, je me tournais immédiatement pour retourner à ma position initiale, ayant oublié sa présence ici, ainsi que le fait que nous partagions le même lit. Il était si proche ... Son souffle se répercutait contre mon épaule, me faisant frissonner. Je sentais mes joues s'enflammer, ne m'étant vraiment pas attendu à une telle proximité. Mon coeur battait la chamade dans ma poitrine, si bien que je fermais les yeux pour essayer de penser à autre chose. Ma réaction était exagérée, j'en avais conscience, je ne savais même pas pourquoi j'agissais de la sorte ...
Plongé dans mes réflexions, je le sentis tout à coup bouger dans mon dos, il devait s'éloigner, à en juger par la sensation de froid que me laissa la distance qui séparait à présent nos deux corps.

-  Hey... Excuse moi je ne me suis pas rendu compte... J'espère que je ne t'ai pas gêné... !
- Non .. Non ça va, ne t'inquiète pas .. !

Espérant que le rouge sur mes joues ait disparu, je me tournais vers lui, constatant alors que lui aussi rougissait, ce qui m'arracha un petit sourire.

- Tu as bien dormis .. ? ~

Afin de nous mettre à l'aise tous les deux, je changeais rapidement de sujet, espérant par cette occasion dissiper le léger malaise que traduisait la coloration de nos pommettes.
Cette technique sembla marcher, puisque nous passions le reste du temps ensemble sans se remémorer cet instant.
Plus les jours passaient, et plus je me sentais proche de Sei Wong. J'aimais partager des instants avec lui, le voir éclairait ma journée, bien que je me trouvais un peu puérile de penser de la sorte, de cette façon qui rappelait les jeunes filles amoureuse dans les dessin animés que je regardais étant gamin. Pourtant, je me sentais vraiment bien lorsqu'il était à mes côtés ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Lun 9 Mar - 21:27

"- Non .. Non ça va, ne t'inquiète pas .. ! "

Il avait beau dire que ça n'était rien, je ne manquais pas de remarquer ses joues rougies, ayant également conscience des miennes... Ce genre de situations m’amusaient un peu mais elles me rendaient aussi confus... Je me demandais pourquoi je réagissais ainsi, pourquoi on réagissait ainsi...
J'aurais très bien pu passer une nuit comme ça avec Kwang sans éprouver ne serait ce qu'une once de gène... Alors pourquoi avec lui c'était tout autrement...?
Il me sortit de mes pensées en me demandant si j'avais bien dormis, ce à quoi je répondis, après avoir cligné des yeux plusieurs fois pour me remettre les idées en place. Hormis cet incident matinale, j'avais très bien dormi...! Mieux que d'habitude, car il m'arrivait souvent de faire des cauchemars. Et même si l'un d'eux était venu me tourmenter cette nuit, sa présence avait fini par me rassurer et me permettre un sommeil lourd et reposant.
Nous passions ensuite le reste de la journée ensemble sans revenir sur ce moment quelque peu gênant.
Par la suite nous nous revîmes plusieurs fois. A chacune de nos rencontres, sa présence me devenait de plus en plus indispensable et rendait longue l'attente jusqu'à notre rendez-vous suivant... Il m'apaisait beaucoup et me distrayait de mes lubies meurtrières, occupant souvent mon esprit à la place de la vengeance...
Néanmoins, il y eut d'autres "accidents" gênant comme celui de ce fameux matin qui eurent lieux entre nous... A commencer par les fois ou nous échangions notre sang pour nous nourrir mutuellement... Ces moments devenaient de plus en plus sensuels mais aussi embarrassant... Ça faisait un bien fou quand je sentais ses dents pointus se planter dans ma gorge pour ensuite sucer mon liquide vitale, le volant à mon corps.. Bien que ce soit quelque chose face à quoi il se montrait assez réticent... Si je voulais être mordu je devais le convaincre, car il tenait a rester végétarien... Bien que je ne considérais pas le fait qu'il me morde comme une entorse à son régime.
De plus, les fois ou moi je le mordais, ces soupires et frémissements d'aise ne m'échappaient plus...
Au fur et à mesure que les jours s'écoulaient j'en venais à me poser de plus en plus de questions quant à notre relation mais aussi quant à mes sentiments qui étaient extrêmement confus mais pourtant bien présent...
Après y avoir longuement médité et avoir prit sur moi pour oser, je finis par lui demander d'une manière assez spontanée, alors que nous étions entrain de regarder un film chez lui :

" - Jin... Que penses tu des couples gays...?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mar 10 Mar - 12:56

- Jin... Que penses tu des couples gays...?

Installé devant le film que nous regardions, je me tournais vers lui, surpris. Il demandait cela d'une façon si spontanée que s'en était déconcertant. Je ne comprenais pas pourquoi il me demandait ça, ni même pourquoi avait-il choisi cet instant qui ne supposait aucun rapport avec sa question.

Certes, j'avais à quelques occasions pensé à cela au cours des dernières semaines, notamment à cause de ce que je ressentais pour le jeune vampire, mais pas une seconde je me serai douté que lui aussi. Je ne pouvais vraiment plus me passer de lui, je chérissais sa présence, appréciais le moindre de ses actes, ne me lassant pas de le regarder. Même si je n'étais pas d'accord avec le fait qu'il se batte et revienne ensanglanté pour je ne sais trop quelle raison, je ne pouvais que l'adorer. Et son sang ... Je détestais le lui voler, mais en raffolais ... Il était si fin, si fruité et velouté ... Jamais je n'avais goûté si bon met.
Mais lorsque c'était lui qui se nourrissait du mien, je ne parvenais pas à contenir mon aise. Des soupires m'échappaient tant la sensation de ses crocs dan ma chaire était plaisante.
Je m'étais alors interrogé : Ces sentiments étaient-ils normaux ..? Je l'aimais, mais au point d'en être amoureux, je ne savais pas, je ne l'avais jamais été.

- Euhm .. Je ne sais trop ... Je pense que se sont des couples comme les autres. Chacun à le droit d'aimer qui il veut, peu importe son sexe ou même ses origines. Du moment que tu es heureux et amoureux, c'est tout ce qui compte, non ?

Je ne savais pas vraiment si ma réponse lui convenait, elle était un peu basique, mais c'était réellement ce que je pensais. Personnellement, une telle relation ne m'aurait pas gêné. Non, ce qui me gênait, c'était que le visage de Sei Wong apparaisse lorsque je m'imaginais avec un homme. Je ne comprenais pas pourquoi c'était lui que mon esprit mettait en scène, ou plutôt, je ne voulais pas me l'avouer, me cachant derrière l'excuse qu'il était mon seul ami. Quoi que Min Hun aussi, mais je le percevais plus comme un frère, et de telles images ne me venaient jamais avec lui.

Voulant alors me sortir ce songe de la tête, je l'observais, l'interrogeant du regard et lui demandait finalement.

- Pourquoi cette question, mon bébé ?

Ce surnom, je lui avait donné il y a un peu plus d'une semaine à cause de son statut de vampire nouveau né et de sa bouille enfantine, depuis, il ne le quittait plus. L'utilisation du pronom possessif était purement égoïste, je le voulais à moi, mon ami, mon Sei, mon bébé ... Quant à ma question, simple curiosité. Néanmoins, je me demandais si pour lui aussi, il s'agissait d'une curiosité innocente comme celle de tout adolescent de son âge, ou s'il s'interrogeait sur sa propre orientation sexuelle, chose que je n'avais jamais vraiment fait. Dans le dernier cas, pensait-il être attiré par un homme en particulier ?
Cette idée laissa place à une douce panique en moi, je ne voulais pas qu'il passe du temps avec quelques d'autres, je voulais rester le seul pour lui, même si cela m'apparaissait très imbus de ma part. Pourtant, je n'acceptais pas à me résoudre à passer moins de temps avec lui et surtout, à l'idée que je ne sois plus le premier à qui il pensais lorsque le besoin d'être avec quelqu'un se faisait sentir ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mer 11 Mar - 11:53


- Euhm .. Je ne sais trop ... Je pense que se sont des couples comme les autres. Chacun à le droit d'aimer qui il veut, peu importe son sexe ou même ses origines. Du moment que tu es heureux et amoureux, c'est tout ce qui compte, non ?

J’écoutais attentivement ses mots, pensif…De ce que je pouvais constater, il n’était pas contre ce genre de couple. Etrangement, ça me rassurait un peu sans que je ne sache vraiment pourquoi… Et puis j’appréciais ce point de vu qui changeait un peu de celui que j’avais toujours connu, c'est-à-dire, l’avis quelque peu homophobe de mes parents… « Du moment que tu es amoureux, c’est tout ce qui compte. » Ces mots tournaient en boucle dans mon esprit et je les trouvais justes…

« Amoureux »… Je ne connaissais pas ce sentiment… De ce fait j’étais incapable de savoir si j’étais amoureux de Jin ou si c’était seulement de l’amitié un peu affectueuse du fait que je n’avais pas vraiment d’ami hormis lui et celui que je considérais comme mon frère. Cette pensée me fit de nouveau réaliser que malgré tout, je n’avais pas du tout, avec Kwang, le même genre de comportement ou réaction que j’avais avec JinHyun… Et puis je n’étais pas idiot non plus, je réalisais bien que nous avions des gestes qui dépassaient un comportement simplement amical… C’était bien plus ambigu que ça… ! Pourtant cette pensée me dérangeait un peu… Elle me gênait, m’intimidait… C’était aussi pour ça que j’avais tenu à engager la conversation la dessus avec ma question.

« - Pourquoi cette question, mon bébé ? »

Un doux frémissement me parcouru à ce surnom… Même ça, ça faisait beaucoup plus couple qu’amis… Pourtant j’aimais bien qu’il m’appelle ainsi, ça me faisait sentir important à ses yeux. Je me demandais à présent si je devais lui faire par de mes ressentis vis-à-vis de notre relation. Surtout maintenant que j’avais clairement abordé le sujet… Et puis j’avais envie d’en parler, je pensais que ça me soulagerait… Mais c’était assez intimidant, je ne me voyais pas non plus commencer à lui déballer que je m’interrogeais sur notre relation et que j’avais l’impression d’avoir des sentiments pour lui et que ça me perturbait beaucoup… J’hésitais donc un long moment avant de finalement oser demander :

« - Je ne sais pas trop… Comme ça… Enfin, honnêtement, c’est que je me pose des questions quant à notre relation… »

Certes c’était cru comme déclaration… Mais je n’avais pas envie d’inventer un truc sorti de nulle part qui ne ferait que compliquer la chose. Les joues un peu rougies je perdais mon regard dans le vide, ne parvenant pas à le regarder en face.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Dim 15 Mar - 21:55

- Je ne sais pas trop… Comme ça… Enfin, honnêtement, c’est que je me pose des questions quant à notre relation…

Je l'observais, sous le choc de sa déclaration, tandis que son regard se perdait dans le vide. C'était plus fort que moi, je ne pouvais m'empêcher d'imaginer le pire suite à ce genre d’aveux. Je pensais déjà parfois le gêner, l'embêter et l'intimider avec mon comportement ou mes surnoms absurdes, mais je ne pensais pas que c'était à ce point, et j'en étais désolé ...

Je voulus poser une main sur sa tête, mais me ravisais, craignant alors un autre excès de ma part.

- Quels genre de questions .. ? Je t'assure que je ne voulais pas te gêner, et je suis vraiment désolé si c'est le cas … Je tiens beaucoup à toi Sei, je n'aimerai pas que notre relation, aussi indéfinie soit-elle, se termine ou change  … Tu comptes beaucoup à mes yeux ...

Confus, j'éprouvais grand mal à trouver mes mots ainsi qu'à m'exprimer de façon claire. Je ne savais que dire, ni comme réagir face à cette déclaration. C'était la première fois que je ressentais une telle chose pour quelqu'un, même dans ma vie d'humain, je n'avais jamais connu cela, n'étant à l'époque qu'un concentré de haine et de colère inépuisable, auxquelles s'ajoutait la jalousie et le désespoir, du moins, depuis la mort de ma mère qui avait changé ma vision du monde.

Avec Sei Wong, je me sentais libre d'être moi-même, je me sentais bien. J'adorais entendre le son de sa voix me parler de tout et n'importe quoi, écouter son rire enfantin, voir son visage poupin et innocent, prendre soin de lui, même lorsqu'il revenait dans un état pas possible suite à je ne sais quel combat, je m'appliquais à le soigner et à le réconforter du mieux que je pouvais sans jamais lui en vouloir. Je ne comprenais donc pas où était ma faute. Était-ce de le prendre trop souvent dans mes bras ? De le surnommer sans lui avoir demandé son avis avant ?

Anxieux, j'attendais sa réponse, ne cessant de l'observer tout en cherchant dans ses traits la moindre trace de réponse … Je ne m'étais peut-être pas bien exprimé ... Et si j'avais enfoncé le couteau dans la plaie plutôt que de la panser ? Le silence devenait vraiment insoutenable, aussi court soit dit-il, car, bien entendu, je craignais  le pire.


Dernière édition par Heo Jin Hyun le Mer 18 Mar - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mer 18 Mar - 10:54

« - Quels genre de questions .. ? Je t'assure que je ne voulais pas te gêner, et je suis vraiment désolé si c'est le cas … Je tiens beaucoup à toi Sei, je n'aimerai pas que notre relation, aussi indéfinie soit-elle, se termine ou change … Tu comptes beaucoup à mes yeux ... »

Je clignais une ou deux fois des yeux, un peu surpris par cette réponse, à laquelle je ne m'étais absolument pas attendu. Seulement maintenant alors, je remarquais à quel point mes mots pouvaient avoir une connotation ambiguë. A l'entendre il les avait prit dans le mauvais sens, c'est à dire comme des reproches, alors que ce n'était pourtant absolument pas le cas... Je ne lui en voulais pas du tout de se montrer comme ça envers moi.. ! Affectueux et même tactile. Au contraire, j'appréciais ce genre de comportement, je devais bien l'avouer... Et ce qui m'interpellait le plus, ce n'était pas ces gestes affectueux, mais bien les sentiments confus que j’éprouvais, moi.

« - Non je ne disais pas ça comme un reproche... » murmurais je en posant mon regard sur lui.

Je devais avouer que le fait qu'il le prenne « mal » dans le sens ou il commençait déjà à s'excuser me rendait encore plus confus... Je ne savais plus comment rattraper ça... Car même si j'avais osé l'interroger de cette façon, je ne me voyais pas non plus étaler la confusion de mes sentiments floues et incertains devant lui...Surtout que ça le concernait directement ! Et si il ne me comprenait pas... ? Ou pire encore, si ça le mettait en colère ou autre...
Et puis, si moi même j'avais du mal à comprendre mes ressentis, je sentais bien que les expliquer aller être d'une difficulté encore autre...
Ça m'embêtait un peu d'arrêter la conversation la, mais il était impératif que je me rattrape à présent... Et puis, ça m'avait un peu coupé l'envie de continuer la conversation, sûrement par timidité... J'ajoutais donc :

« - Je ne veux pas que notre relation change ou se termine... Pour moi aussi tu comptes beaucoup. Et puis, c'est très bien comme ça, ne t'en fait pas. Laisse tomber, je ne voulais pas t'embêter ou t'inquiéter. »


Je lui offrais un léger sourire pour le rassurer avant de reporter mon attention sur l'écran animé en face de nous... Autant arrêter la pour le moment... De toute façon après l'avoir interrogé sur les couples homosexuelles tout en lui assurant que je ne voulais pas que notre relation change, peut être qu'il finirait par comprendre le message que je voulais lui faire passer... C'est à dire mes sentiments confus à son égard... Ceux que j'avais tant de mal à exprimer et avouer...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mer 18 Mar - 13:16

 - Non je ne disais pas ça comme un reproche...

Ce simple murmure suffit à me perdre.  Je ne comprenais plus vraiment où il voulait en venir ... Si ce n'était pas un reproche, cela signifiait alors qu'il appréciait notre proximité, mais que, néanmoins, elle le poussait à s'interroger sur le lien qui nous unissait ... Un peu comme je le faisais. Se pouvait-il que .... ? J'avais du mal à y croire, que lui puisse aussi penser à ce genre de sentiments ambigües, ça me paraissait irréel. Je m'emballais peut-être, mais je ne voyais que cette explication ...

-  Je ne veux pas que notre relation change ou se termine... Pour moi aussi tu comptes beaucoup. Et puis, c'est très bien comme ça, ne t'en fait pas. Laisse tomber, je ne voulais pas t'embêter ou t'inquiéter.


Le léger sourire qu'il m'offrit alors ne me convint pas, même si ses paroles me rassuraient énormément, bien qu'elles accentuent le doute qui venait de se semer dans mon esprit. Il détourna son attention sur la télé, pourtant la mienne restait ancrée sur lui. Des centaines de questions tournaient en boucle dans mon esprit, auxquelles la seule réponse qui m'apparaissait était l'idée qu'il partage les mêmes sentiments étranges pour moi. Après tout, s'il m'avait interrogé sur les couples homosexuels, ce n'était pas pour rien, c'est que mine de rien, il y pensait ... En revanche, il ne pensait pas forcément à moi ... Quoi qu'il affirmait ne pas vouloir que notre relation change, que je lui étais chère ... Et lorsque moi j'affirmais cela après avoir entendu sa question, je me voyais déjà avec lui comme l'un de ces couples ... Je doutais cependant que son imagination soit la même que la mienne, je n'imaginais pas une seconde qu'il puisse ressentir ce genre d'attirance pour moi, ça me paraissait trop peu probable.

Je le fixais un moment sans même le voir, happé par mes réflexions, avant de finalement osé l'interroger, posant une main sur sa tête pour attirer son attention. Si je ne le faisais pas maintenant, j'avais peur qu'une sorte de froid ou de gêne ne s'installe entre nous, et pour rien au monde je ne voulais que cela se produise.

- Sei ... Est-ce que toi aussi tu ... J'hésitais, je ne savais pas vraiment comment aborder le sujet. Un soupir m'échappa alors, et je pris le risque de me lancer. Moi aussi je m'interroge à propos de notre relation ... Enfin surtout à propos de ... de ce que je ressens ... Je t'aime énormément Sei Wong, et je n'ai jamais aimé quelqu'un de cette façon, alors ça me rend confus ... Je n'arrive pas à définir jusqu'où ça va ... C'est pour ça que ça m'effraie un peu quand tu dis que tu t'interroges sur notre relation, j'ai peur d'agir bizarrement et que tu ne ressentes pas ça pour moi, notre amitié m'est trop précieuse, je ne veux pas la gâcher en risquant de te gêner ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Lun 23 Mar - 17:09

Je sentis sa main se glisser dans mes cheveux, ce qui rappela un peu à l'ordre et me fis reporter mon attention sur lui. D'un côté j'étais anxieux, mais de l'autre, je préférais qu'il en reparle tout de suite car si nous n'avions pas continuer cette conversation, je savais bien que ça allait me faire bizarre dans nos prochaines rencontres et je ne voulais pas que ça arrive...

« - Sei ... Est-ce que toi aussi tu ... Moi aussi je m'interroge à propos de notre relation ... Enfin surtout à propos de ... de ce que je ressens ... Je t'aime énormément Sei Wong, et je n'ai jamais aimé quelqu'un de cette façon, alors ça me rend confus ... Je n'arrive pas à définir jusqu'où ça va ... C'est pour ça que ça m'effraie un peu quand tu dis que tu t'interroges sur notre relation, j'ai peur d'agir bizarrement et que tu ne ressentes pas ça pour moi, notre amitié m'est trop précieuse, je ne veux pas la gâcher en risquant de te gêner ... »

J'écoutais avec attention ses mots, inquiet de ne pas en comprendre correctement le sens... Mon cœur se mit à accélérer à l'idée qu'il puisse éprouver des sentiments au-delà de l'amitié pour moi...
Je ne savais pas comment réagir mais pourtant j'en étais heureux... J'espérais sincèrement avoir bien suivi ses confessions... J'aurais préféré qu'il se montre un peu plus clair bien que je concevais que ce soit difficile.. !
Après tout, il venait de dire qu'il ne parvenait pas à déterminer jusque ou ses sentiments allaient … Je ne savais pas trop quoi répondre, moi même un peu confus par ce qu'il venait de me dire... Pourtant je voulais que l'on parvienne à mettre ça au clair bien que je ne voyais pas comment m'y prendre...
A vrai dire, je n'y connaissais strictement rien sur le plan amoureux... Étant issu d'une famille assez conservatrice des valeurs traditionnelles, je n'avais jamais eu d'amourette de lycée ou autre, et m'étais encore moins imaginé éprouver des sentiments pour un homme...
Je restais donc un moment silencieux bien qu'étant conscient que ça devait l'inquiéter... Mais je savais que je n'allais pas le rejeter de toute façon... Après un petit moment dans un silence uniquement perturbé par les bruits de la télé, je finis par demander de manière un peu cru :

« Jin, est ce que tu m'aimes ? »

En fait, je voulais avoir une réponse claire à cette question qui se posait sur le plan amoureux et non amical... J'étais un peu cru et sans gêne comme à mon habitude... Mais avoir du tact ne faisait pas parti de mes capacités.
J'ajoutais néanmoins, ne voulant pas le mettre encore plus dans l'embarras que ce que j'avais déjà fait :

« Excuse moi... Mais en fait je veux savoir... Je n'y connais vraiment rien, je n'ai jamais été en couple et en plus ma famille était contre les relations homosexuelles. Alors je ne suis pas sur de comprendre ce que tu ressens si tu ne me le dis pas clairement... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Lun 23 Mar - 19:33

Son silence devenait réellement pesant, presque angoissant. Il pesait de tout son poids sur mes épaule, faisant naître en moi un stress que je n'aurai jamais cru possible pour une telle situation. En fait, je n'aurai pu penser qu'une situation comme celle-ci se produirait un jour, surtout avec Sei ... Oppressé par cette attente, j'avais fini par détourner le regard du jeune vampire, fixant alors le vide avec un intérêt soudain, en venant presque à regretter mes paroles. Pourtant, il fallait aborder le sujet, ou du moins, le continuer, sans quoi une gêne risquerait de s'installer entre nous, et je ne voulais cela pour rien au monde. Il m'était si précieux ... Et puis, regret ou non, les mots étaient dis, pour l'un comme pour l'autre, et il n'y avait aucun moyen de revenir en arrière. Déjà, je ne me serais pas senti tranquille tant qu'il ne m'aurait pas expliqué avec un peu plus de précisions les questions qu'il se posait, et ensuite, je ne pouvais pas lâcher de tels mots sans m'expliquer par la suite, bien que l'entreprise semblait compliquée à réaliser.

Le silence installé me paraissait de plus en plus long et presque insupportable. Je sentais mon rythme cardiaque s'accélérer, c'est à peine si je n'entendais pas le battement de mon propre sang dans mes tempes. J'avais hâte qu'il me réponde, bien que ça m'effraie ... D'ailleurs, c'est sa voix dénuée d'hésitation qui me sortie de mes pensés, et non avec délicatesse.

- Jin, est ce que tu m'aimes ?

Mon souffle se coupa, et je tournais vivement la tête vers lui. Je me sentais ... trahis ? Comme s'il était parvenu à lire en moi mieux que moi-même. L'aimer ... Je me doutais bien qu'il ne parlait pas d'amitié, car je lui avais déjà bien assez répété. Il parlait donc d'amour, ce même amour que je ne parvenais pas à identifier, et encore moins à délimiter. Mais ce qu'il ajouta ensuite me déstabilisa encore plus que sa première question.

- Excuse moi... Mais en fait je veux savoir... Je n'y connais vraiment rien, je n'ai jamais été en couple et en plus ma famille était contre les relations homosexuelles. Alors je ne suis pas sur de comprendre ce que tu ressens si tu ne me le dis pas clairement...


Je le connaissais direct, mais à ce point, c'en était déconcertant, surtout pour quelqu'un d'aussi perdu que moi, d'autant plus que j'avais à son égard une certaine timidité, comme si j'avais peur qu'il n'apprécie pas ma façon d'être ou de penser ... Sans doute qu'inconsciemment j'essayais de lui plaire ... Je n'étais pas plus connaisseur que lui en la matière, humain, je n'étais qu'un gamin violent et délaissé, tandis que vampire, je n'étais qu'antisociale qui cherchait à fuir tout contact sauf le sien que j'allais jusqu'à rechercher. Etait-ce donc ça, l'amour ? Le fait d'aimer quelqu'un .. ? Vouloir à tout prix sa présence, vouloir lui plaire plus qu'à un autre, n'avoir d'yeux que pour son bonheur et son magnifique sourire ?

Maintenant qu'il énonçait cette possibilité, je remarquais qu'elle était sans doute vrai, que mon amour pour lui dépassait l'amitié, dépassait la fraternité. Contrairement à Min Hun, je ne l'avais jamais considéré comme un frère, mais plutôt comme un ami, le plus précieux du monde.
J'avais laissé un silence nous recouvrir, et il fallait à présent que je le brise, sans quoi il pourrait mal l’interpréter ...

- Moi non plus je ne comprends pas clairement, c'est tout nouveau pour moi ... Je n'ai jamais été amoureux, ni en couple d'ailleurs ... Ça fait vraiment un paquet de temps que je fuis toute sorte de relation ... Mais avec toi c'est différent, depuis que je te connais j'ai besoin de toi pour me sentir vraiment bien ... Alors ... Alors si c'est ça être amoureux de quelqu'un, alors oui, je t'aime, Sei Wong ... Je t'aime ...

D'abord réticent à employer des mots aussi forts que "je t'aime", j'avais la sensation d'être capable de lui dire des centaines de fois une fois le premier pas franchit. Cependant, il me restait encore à voir sa réaction ... Mon regard à présent planté dans le sien, je l'attendais avec la crainte de le voir me rejeter ou de l'avoir apeuré, j'espérais que le silence ne dure pas aussi longtemps que les précédents ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Jeu 26 Mar - 21:57

« - Moi non plus je ne comprends pas clairement, c'est tout nouveau pour moi ... Je n'ai jamais été amoureux, ni en couple d'ailleurs ... Ça fait vraiment un paquet de temps que je fuis toute sorte de relation ... Mais avec toi c'est différent, depuis que je te connais j'ai besoin de toi pour me sentir vraiment bien ... Alors ... Alors si c'est ça être amoureux de quelqu'un, alors oui, je t'aime, Sei Wong ... Je t'aime ... »

Je me sentais frémir à l'entente de ces mots a la fois indécis mais assez clairs. Les deux derniers mots qu'il avait prononcé résonnaient en boucle dans mon esprit d'une façon agréable.
J'aurais tout de même préféré qu'il m'avoue cela de façon clair, sans dire qu'il n'était pas sur car il ne comprenait pas ses sentiments. Mais bon, comment lui demander de faire ce que moi même j'étais incapable... ? Bien que ses confessions m'aidaient un peu à y voir plus clair ou du moins me poussaient à réaliser mes propres sentiments.
Je pensais pouvoir dire que moi aussi je l'aimais, bien qu'une relation de ce genre m'apparaissait encore gênante à ce moment la, d’où le laps de temps qu'il nous avait fallut avant de nous mettre « officiellement » ensemble.
Je reposais alors doucement ma tête contre son épaule, souriant bien qu'un peu anxieux, mon cœur pourtant sois disant de glace, battant à tout allure, résonnant jusqu'à mes oreilles.

« Moi aussi je t'aime Jin... »


J'étais timide de dire ses mots, pourtant j'étais tout de même content de pouvoir enfin les avouer. Cependant, après ça, je ne savais pas trop comment agir ou réagir. Je n'avais pas non plus que ça aille trop vite bien qu'à la fois un peu impatient... Cependant, je venais tout de même d'avouer que j'avais des sentiments pour un homme et c'était un peu chamboulant, donc c'était déjà pas mal pour aujourd'hui...
Je restais donc silencieux, gardant ma tête posée sur son épaule, mon corps calé contre le sien, lui laissant l'initiative de réagir. Je reportais faussement mon attention sur l'écran, mes pensées étant cependant toutes tournées vers lui ainsi que la conversation que nous venions d'avoir.
J'avais quand même conscience d'avoir une réaction un peu spéciale, mais j'étais un peu spécial dans mon comportement... Je commençais même à me dire que ça pouvait être un peu inquiétant pour lui. Je pris alors l'initiative de glisser mes doigts sur sa cuisse dans un geste que j'espérais rassurant afin de ne pas l'inquiéter et lui faire comprendre que ses sentiments étaient acceptés et réciproques...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Ven 27 Mar - 9:10

Depuis cet instant où nous nous étions avoué nos sentiments et où je l'avais pris dans mes bras pour lui exprimer ma tendresse, de crainte de le brusquer par un baiser dont je me savais d'avance maladroit, quelques gestes un peu gênés avaient accompagné nos rencontres. Nous étions plus proche, c'était un fait indéniable, mais encore timide l'un envers l'autre. De plus, nos déclarations, aussi bancales soient-elles, ne s'étaient pas conclues par le statut de couple, ce qui, je dois l'avouer, me faisait m'interroger à de nombreuses reprises.

Peut-être que, tout compte fait, il m'aimait, mais pas au point d'avoir une telle relation ? Et si rester amis lui convenait ? Je ne dirai pas que ça m'aurait déplu, au contraire, mais je nourrissais l'espoir que nos sentiments engendreraient quelque chose de plus ... sérieux ?
Quoi qu'il en soit, je ne le pressais pas, après tout, il avait précisé descendre d'une famille à l'éducation stricte et aux moeurs contre les homosexuels plutôt bien ancrés ... Parfois, je me surprenais à essayer de me rappeler ce que disaient mes parents sur ce sujet. Mon père, c'était simple, il ne parlait pas, il frappait. Et même avant, nous n'avions jamais eu de grande conversation ensemble, les banalités suffisaient. En revanche, en ce qui concerne ma mère, c'était une toute autre histoire. Elle me parlait souvent, même si la conversation n'avait rien d'extraordinaire, et je prenais toujours plaisir à l'interroger sur telle ou telle chose pour l'écouter me répondre avec sagesse. Du peu de souvenir que j'avais d'elle, si me semblais qu'elle ait indiqué au jeune garçon que j'étais qu'en amour, seule la sincérité comptait. Il avait que les deux soient heureux, mais je ne me souviens pas qu'elle m'ait parlé d'homme et de femme ou de deux personnes du même sexe.

Ce soir, Sei Wong était venu chez moi lorsque j'avais finis les cours, nous avions convenu de passer la soirée ensemble, comme souvent ces derniers temps, bien qu'il garde toujours du temps pour Min Hun et moi pour mon travail. Ainsi, nous étions assis sur le canapé pas encore déplié, je le tenais dans mes bras avec toute la tendresse dont je disposais, ma tête reposant alors contre la sienne. Afin de remédier à l'ennuie que nous imposais la quasi absence de sommeil, nous avions mis un film que je ne suivais pas vraiment, trop plongé dans mes pensées.
Après un temps à méditer sur mes sentiments et sur ce que j'espérais de "nous", je resserrai légèrement mon étreinte et déposais un timide baiser sur le crâne du jeune vampire. Bien sur, j'avais longuement réfléchis à ce geste, comme à chaque fois, de peur que cela lui déplaise ou le gêne, étant donné l'éducation qu'il avait reçu. Et puis, si il n'était jamais sortit avec personne, je n'allais pas risquer de le brusquer, bien que ce soit ma première expérience à moi aussi.
Je reposais ensuite ma tête contre la sienne, fermant les yeux, et chuchotais ces mots qui me brûlaient les lèvres depuis la première fois où je les avais prononcés "Je t'aime ... ".
En plus de ces trois mots, je mourrais d'envie de lui demander ce qu'il en était de nous, de notre relation, car je devais bien avouer que cette question commençais à me torturer l'esprit, mais je m'abstenais. Sans doute était-ce trop tôt pour lui, et je voulais aller à son rythme. Il était tellement précieux pour moi, pour rien au monde je n'aurai pris le risque de le perdre à cause de mon empressement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mar 31 Mar - 21:28

Ce soir, je m'étais rendu chez JinHyun, un peu impatient de le voir. Je n'aimais pas trop son appartement, voir vraiment pas...! Mais nous n'avions pas vraiment d'autre endroit ou aller étant donné que je logeais chez MinHyun... Et comment expliquer à ce dernier une relation entre son meilleur ami et son colocataire ..?
J'avais en plus de ça, du attendre l'heure a laquelle il finissait les cours pour le rejoindre et m'étais pas mal ennuyé le reste de la journée... Heureusement que nous avions la possibilité de passer la nuit ensemble sans éprouver de fatigue. ~
Impatient, je m'étais rendu dans son quartier un peu en avance et m'étais installé dans les marches de son immeuble pour l'attendre.

J'aimais bien la relation que nous entretenions actuellement, c'était agréable. Ambiguë mais agréable. ~ Mais je voyais bien qu'il ne le prenait pas de la même façon moi... Pour lui ça semblait être désagréable, et je le sentais... Sans doute qu'il avait des doutes à cause de ce manque de conversation à propos de notre relation et surtout de mon manque d'engagement... C'est vrai que je ne faisais pas grand chose pour lui prouver qu'il y avait bien quelque chose entre nous si ce n'était répondre à ses tendresse. Bien que lui non plus ne soit pas gros engageant... Mais je remettais ça sur le compte de la timidité.
Lorsque JinHyun arriva, me sortant alors de mes pensées, je me précipitais pour venir le saluer, tout joyeux de le voir. Nous montions ensuite à son appartement on nous passions le temps comme nous pouvions, c'est à dire devant un film comme souvent.
J'aimais bien ce genre de moment ou je pouvais me caler contre lui, dans ses bras rassurant, tout en découvrant un énième scénario.

Au milieu du film, je sentis son étreinte protectrice se faire un peu plus ferme, me ramenant ainsi contre lui tandis qu'il déposait un baiser contre ma tempe. Ce geste me fit sourire et je relevais les yeux vers lui, observant son visage à la fois doux et viril. Les mots qu'il chuchota ensuite à mon oreille accentuèrent un peu plus mon sourire... J'aimais tellement qu'il me le dise... ! Il était tellement adorable avec moi... Toujours présent quand j'avais besoin de lui, que ce soit grave ou non, et toujours affectueux à mon égard !
Ces petits gestes me firent d'ailleurs étrangement réagir... Tout d'abord car j'avais envie d'y répondre, mais aussi de lui prouver ma propre affection...
Après une hésitation, je finissais par me redresser pour venir déposer un baiser à la commissure de ses lèvres, un peu incertain mais tout de même désireux de lui offrir une démonstration de mes sentiments.
Je revenais ensuite me blottir contre lui, mon visage se nichant dans son cou tandis que je soufflais :

« Moi aussi je t'aime, Jin... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Lun 6 Avr - 16:31

Alors que je pensais que nous allions en rester à ce simple baiser de ma part, il se redressa, un magnifique étirant les lèvres rosées, avant de venir les déposer à la commissure de mes lèvres. Je crois bien que c'était la première fois que nos lèvres s'effleuraient de la sorte, et ce n'était pas désagréable du tout bien au contraire. Ce baiser, aussi bref soit-il, suffisait à réchauffer mon coeur glacé dont le rythme de battement s'était accéléré, faisant s'envoler dans centaines de papillons dans mon estomac. Je ne me souvenais plus vraiment si j'avais déjà embrassé quelqu'un, sans doute trop saoul si cela c'était produit, mais ce qui était sûr, c'est que jamais aucun geste ne m'avait plus ravi que celui-ci, si on met à part la fois où Sei m'avait avoué ses sentiments.
Il se blottit alors une nouvelle fois contre moi, son visage agréablement caché contre mon cou. Je sentais son souffle chaud se répercuter sur ma peau froide, ce qui m'arracha quelques frissons plutôt plaisants. J'avais l'impression de ne l'avoir qu'à moi seul, et cela me comblait de bonheur.

"Moi aussi je t'aime, Jin ..."

Ce fut à mon tour de sourire, j'adorais entendre ces mots de sa bouche ... C'est donc tout naturellement que je resserrais avec tendresse mon étreinte, pris d'une soudaine envie de sceller nos lèvres pour la première fois.
Cependant, je devais réfléchir à cet acte. C'était quelque chose d'important, il s'agissait tout de même de son premier baiser, et je ne pouvais pas lui voler. Je voulais être sûr qu'il soit d'accord, mais lui demander aurait tué tout romantisme ... J'attendis donc un moment, humant l'odeur irrésistible du jeune vampire que je tenais toujours dans mes bras, avant de finalement glisser une main dans ses cheveux que je caressais avec douceur d'un geste dont je ne me serai jamais lassé.

Après un moment passé ainsi, je profitais de l'instant romantique du film et de la musique qui s'y prêtais pour glisser mes doigts sous le menton de mon aimé, lui faisant ainsi doucement relevé la tête. Je l'observais ainsi un instant, lui souriant tendrement.

" Comment fais-tu pour être aussi mignon ? ~ "

Sur ces mots spontanés, je me lançais et osais déposer un baiser sur ses lèvres délicates, ne m'y attardant pas trop pour ne pas le gêner, posant ensuite mon front contre le sien en murmurant de nouveau.

" Je t'aime, Sei ..~ "

J'avais certes peur que ce geste l'ait gêné, mais tout de même heureux de l'avoir réaliser. C'était un contact agréable, électrisant, et encore, ça avait été si bref ... Je me surpris alors à me demander ce que je serai un "vrai" baiser ... Oh, et puis, finalement, tout ce qui venait de Sei était parfait à mes yeux, alors l'embrasser devait être exquis à un point indescriptible .. !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Do you remember the first meet ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 1-
Sauter vers: