Partagez | 
 

 Do you remember the first meet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Lun 24 Nov - 19:04

Je fus plutôt surpris de sa réponse...! Il me proposait de rester encore un peu si j'en avais besoin... A vrai dire, j'avais même plutôt l'impression qu'il voulait que ce soit finit le plus vite possible et que je le laisse tranquille. Pourtant, étrangement, sa réponse enlevait un peu cette sensation.
Je l'observais donc, un peu curieux suite à ce qu'il venait de dire. Il semblait avoir fini ce qu'il était entrain de faire et allait sans doute s'apprêter à le manger à présent. C'était vraiment bizarre de voir un vampire faire ça... Je devais même avouer qu'il ressemblait d’avantages à un humain, ce qui venait compléter mon impression de la nuit dernière.

Il parti s'installer à la table et je le suivi avant de m'asseoir en face de lui, continuant de l'observer, ayant du mal à croire qu'il s’apprêtait à manger ça...
Et puis il avait dit que je pouvais rester et ça me faisait un peu plaisir, donc je m'étais finalement décidé à prolonger un peu le temps passé ici.
Je restais assez silencieux, ne sachant que dire et très curieux de l'observer faire. C'était étrange, mais même si il y a encore quelques mois j'étais humain, depuis ma transformation, il y avait eu une certaine rupture avec cette vie la. Tous mes souvenirs, même les bons, étaient devenus en quelque sorte traumatiques, et même si quand je le voulais, je parvenais à m'en rappeler, je ne faisais jamais cet effort.
Quant à mes habitudes humaines, ces choses qui s'étaient gravées au cours de nombreuses années, elles avaient subitement disparues largement étouffé par un instinct vampirique. Cette chose avait complétement transformé ma vision du monde...
Et quant à la personne que j'étais, elle avait elle aussi complètement disparu... Selon moi, cela c'était fait un peu avant ma transformation en revanche... Quoi qu'il en soit, j'avais le sentiment qu'elle était morte...

Tout ça pour dire qu'en tant que vampire je le trouvais vraiment étrange... Rien qu'à l'odeur, ça me paraissait immangeable...
MinHun me préparait des trucs comme ça souvent... J'avais horreur de ça, mais il le faisait avec des si bons sentiments que je me forçais toujours. Et comme ça il me pensait vraiment humain.
Mais ce qui me faisait bizarre c'était le fait que ce soit lui qui mange volontairement ça...

"C'est dingue que tu parviennes à avaler ça... Tu arrives vraiment à ne te nourrir que de ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mar 25 Nov - 19:59

Tandis que je m'apprêtais à débuter mon repas, il s'installa face à moi sans pour autant que je ne relève les yeux vers lui. Je sentais son regard sur moi qui observait ce que je faisais, et sans doute le contenu de mon assiette. Il est vrai que très peu de vampire optent pour ce style de menu, et en réalité, je doute que beaucoup arrivent à tenir. Même pour moi, ce programme était une extrême difficulté, bien que je tentais de ne rien laisser paraître.

Sans y trouver de réel plaisir, j'entamais mon repas sous les yeux curieux de mon invité qui ne tarda pas à me questionner sur mon régime. Le nez plongé vers ma nourriture, je réfléchis un instant à la réponse que je pourrai lui donner, puis relevais la tête vers lui, croisant son regard. Bien sur que non, je n'arrivais pas à me nourrir que de cela. Il m'arrivait de perdre le contrôle ... Deux mois sans sang humain s'imposait pour moi comme une limite, je n'avais jamais dépassé ce stade là. D'ailleurs, ce n'était pas bien beau à voir lorsque je perdais les pédales au point d'attaquer un inoffensif humain ...

- Non ... Ca ne nourrit pas vraiment, c'est juste comme si ça anesthésiait ma soif. Comme lorsqu'un humain mange du sucre pour rester debout lorsqu'il est fatigué. Au bout d'un moment, il faut que je morde quelqu'un ... Mon organisme a besoin de sang d'Homme, même si je déteste cela ...

Resserrant mon emprise sur mes couverts, j'avalais le dernier morceau de viande qui y trainait encore et me relever, décidé à clore la conversation, peu enjoué à l'idée de répondre à d'autres questions.
Rapidement, je plaçais la vaisselle utilisée dans l'évier et laissais couler un peu d'eau pour que les tâches ne s'incrustent pas, avant de retourner au salon pour préparer rapidement mon sac. Je n'allais pas à l'école tout de suite. Non, avant, je devais passer par mon travail. Il m'en fallait bien un pour payer ce taudis et toutes mes dépenses auprès du boucher. Je me surpris à soupirer, comme chaque matin : "ah quoi bon ..? ".
Une pensée pour Min Hun, une autre pour ma sœur, et je parvins à me convaincre d'avancer, au moins pour aujourd'hui. Tout serait à recommencer demain de toute façon, mais peu importe.

- Je dois y aller ... Reste ici si tu veux, ça ne me dérange pas, de toute façon je rentrerai tard. Si tu veux partir, sache que la porte ne ferme pas à clef, tu n'auras qu'à la claquer.

Je lui lançais un faible sourire que je n'aurai pu justifier. Pourquoi lui avais-je souris ? Je n'en avais aucune idée. Quoi qu'il en soit, je ne perdis pas de temps et quittai l'appartement délabré pour me rendre à mon travail.

*****

Quelques jours avaient passé depuis ma rencontre fortuite avec celui qui est à présent le plus chère à mon coeur. Mais à cette date, je ne le savais pas encore. Il m'était arrivé plusieurs fois de me demander si son bras allait mieux, ou encore si son créateur ne lui avait pas infligé d'autres tortures. Je n'avais aucune idée de ce qui me poussait ainsi à penser à lui, ce qui est sûr, c'est que je me souvenais clairement de sa morsure. Elle me revenait parfois, me faisant monter le rouge aux joues tant je me trouvais honteux d'avoir ressenti un tel plaisir à être mordu par une de ces créatures que je haïssais, quoi que celui ci ne semblait pas bien méchant.

Ce soir là, après mon travail, l'idée de passer voir mon meilleur ami m'effleura l'esprit. Entre les cours et mon job à temps partiel, je n'avais pas beaucoup eu l'occasion de le saluer ces derniers temps. Et puis, peut-être croiserais-je le jeune vampire, et pourrai, à cette occasion, lui demander de ses nouvelles, juste pour m'assurer qu'il aille bien.
Je passais donc à une petite boutique de quartier afin d'acheter une bouteille  de soda, histoire de ne pas arriver les mains vides, et marchais en direction de l'appartement de mon Hyung, espérant que ce dernier ne soit pas chez son exécrable vampire ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mar 25 Nov - 21:49

J'étais seul chez MinHun, vêtu d'un gros sweat à capuche et d'un jogging assez fin, tout juste douché. J'aimais bien ce genre de moment ou j'étais décontracté et au calme. Bien sur j'aurais préféré que hyung soit la pour me tenir compagnie, mais il était chez son maitre...
C'est vrai dans ces précieux moments de sérénités, j'aimais bien être en compagnie de quelqu'un. Enfin... "quelqu'un" se résumait à mon frère ou Minnie à vrai dire, mais bon j'aurais bien aim qu'ils soient la...
Mais bon, ils ne l'étaient, alors je faisais avec... Je m'installais donc sur le canapé avant d'attraper la télécommande pour allumer le poste de télévision, en espérant que ça arrive à me distraire au moins un petit moment. Ce qui était rarement le cas...

Sans vraiment faire attention à la chaine qui passait, je me blottissais dans le canapé, enfonçant mon menton dans le col de mon pull, laissant mes pensées dériver un peu. A vrai dire j'avais un peu de mal à me concentrer sur ce qui était entrain de se diffuser...
Sans m'en rendre compte, je me mis à repenser au vampire de Minnie... Voilà à présent une semaine depuis qu'il m'avait recueilli... Il fallait d'ailleurs que je retourne chez lui pour lui rendre ses vêtements et le voir par la même occasion. Cette semaine, je n'avais pas vraiment eu le temps...Enfin bref...
J'avais un peu envie de le revoir... Parfois, j'avais tendance à m'accrocher aux gens qui m'offraient un peu d'affection, tellement j'en étais en manque, même si je refusais de le voir ou ne le comprenait tout simplement pas...

Avec un peu de chance j'allais m'endormir serein et au chaud devant la télé... J'avais eu une semaine assez éprouvante alors j'étais assez fatigué. Je sentais mes yeux se fermer doucement et j'espérais que ça continuerais ainsi.
C'est alors que deux coups frappés à la porte me firent sursauter, résonnant brusquement dans mes oreilles. J'entendis ensuite la porte s'ouvrir et aussitôt, je sautai sur mes deux pieds, un peu inquiet d'entendre quelqu'un arriver comme ça...!
Une voix étrangement familière interpellant Minnie me parvint alors.. Il ne me fallut que peu de temps pour reconnaitre le fameux vampire de la derrière fois... J'étais surpris de le savoir ici à cette heure...! Mais je compris vite qu'il venait sans doute voir Minnie. Moi qui comptait justement retourner le voir, ça tombait vraiment bien !
Sans perdre plus de temps, je trottinais jusqu'à l'entré pour aller à sa rencontre tout en me disant qu'il faudrait que je lui demande son nom d'ailleurs... Car avec tout ça, il ne me l'avait pas dit !

" - Salut. Si tu viens voir Minnie, il n'est pas ici et je pense qu'il reviendra pas avant demain...! Mais entre si tu veux."

Sur ces mots, je lui fis signe d'entrer, m’avançant moi même vers le salon. En temps normal, la présence d'un autre vampire ici m'aurait mis à cran, mais celui-la je lui faisais confiance... Et puis comme je me sentais assez bien, du moins aussi bien qu'une personne comme moi peut l'être, ce soir, j'étais de bonne humeur.

" - Je vais te rendre tes vêtements du coup, bouge pas."

Je me dirigeais alors vers ma chambre que Minnie m'avait aménagé et récupérais les vêtements bien pliés et propres que j'avais pris soin de mettre de côté avant de retourner au salon pour lui tendre.

" - Tiens les voilà. j'attendis qu'il les prenne avant d'ajouter : Au fait, tu pourrais me dire ton nom s'il te plait ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mer 26 Nov - 16:11

Comme à mon habitude, je frappais deux coups avant d'entrer sans en demander l'autorisation. A vrai dire, cela faisait un moment maintenant que je pouvais aller et venir comme je le souhaitais, la porte m'était toujours ouverte, et je savais pertinemment que cela ne dérangeait pas mon Hyung.

Soucieux de préserver la propreté du lieu, je retirais mes chaussures tout en poussant mes sens pour savoir si oui ou non les deux locataires étaient ici. Cependant, je n'eus pas le temps de vraiment chercher que le jeune vampire de la dernière fois vint m'accueillir. Il était vêtu humblement, semblant sortir de la douche. Bien que surpris par son attitude que l'on pourrait qualifier de joviale, je lui offris un léger sourire en guise de salutation. Il avait l'air rétabli, cela me rassurait quelque peu.

- Salut. Si tu viens voir Minnie, il n'est pas ici et je pense qu'il reviendra pas avant demain...! Mais entre si tu veux.

J'aurai dû m'en douter ... Hyung se rendait souvent chez son vampire pour la nuit, j'aurai dû passer plus tôt ... Cependant, je ne refusais pas l'invitation du garçon et entrais, le remerciant. Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il m'accueille de la sorte. Il me conduit jusqu'au salon, bien que je connaisse déjà le lieu par coeur avant de m'annoncer qu'il s'apprêtait à me rendre mes vêtements. Observant la pièce que je connaissais déjà dans les moindres recoins, j'attendis patiemment son retour qui ne tarda pas. Le bruit de la télévision couvrit ses pas, attirant mon attention. Il s'agissait d'un programme que je connaissais point. De toute façon, je n'y connaissais plus grand chose en ce qui concernait l'actualité humaine, si ce n'est l'actualité liée à mes cours. Chez moi, je n'avais pas la télé, trop vieille, elle ne marchait plus depuis quelques temps déjà, et je n'avais pas les moyens de m'en racheter une dans l'immédiat, mon travail et mes études ne me le permettaient pas.

Sei Wong (est-ce bien cela ? ) revint rapidement et me présenta mes vêtements soigneusement lavés et pliés, cela faisait un moment que je ne les avais pas vu si impeccable ! D'habitude, ils se trouvaient jetés dans mon armoire et restaient dans la position dans laquelle ils avaient atterrie jusqu'à ce que je daigne les mettre. Je les pris alors et les glissais dans ma sacoche. Celle-ci contenait déjà quelque cahiers ainsi que mon porte-feuille, ce qui laissait largement assez de place pour mes habits.

- Au fait, tu pourrais me dire ton nom s'il te plait ?
- Heo Jin Hyun. Et toi c'est Sei Wong, si je ne me trompe pas .. ?

J'avais un peu de mal à retenir les prénoms, il n'y faisait pas exception. Tout de même, je me demandais en quoi mon nom l'importait. Sans doute était-ce pour dire à Min Hun que j'étais passé ?

- Si Huney n'est pas là je ne vais pas te déranger plus, tu semblais occupé ...

Je jetais un bref regard à la télévision pour accompagner mes paroles, ne trouvant rien d'autres à dire. "Aish, Jin Hyun, pourquoi es-tu toujours aussi distants, fais un effort !"
Mais quel effort pouvais-je bien fournir .. ? Je n'avais rien à lui dire, ni à lui, ni à personne d'ailleurs. Même lorsque je voyais mon Hyung, c'était à lui de me raconter sa vie de long en large, et je me contentais d'écouter, glissant de temps à autre un petit commentaire. Alors là, avec un parfait inconnu, je ne savais vraiment pas quoi dire, à moins que ...

- Euh .. Au fait, ça va ? Enfin, tes blessures je veux dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Sam 29 Nov - 22:50

J'hôchais la tête pour confirmer mon prénom. Apparemment il l'avait bien retenu.  Pourtant je ne me souvenais pas le lui avoir dit, mais MinHun avait du le faire...

- Si Huney n'est pas là je ne vais pas te déranger plus, tu semblais occupé ...

Occupé... Pas vraiment... Enfin, j'étais plutôt occupé à me détendre pour rester calme et ne pas commencer à sombrer dans l'énervement, chose courante chez moi... Ça commençait par les cents pas, puis la nervosité, ou plutôt l'anxiété montait jusqu'à faire de moi un être hors de contrôle. A cette époque j'avais régulièrement ce genre de crise lorsque je me retrouvais seul et en forme. La solitude me pesait. A cause d'elle, les mauvais souvenirs commençaient à venir me ronger malgré mes efforts pour les chasser, puis ils me tourmentaient jusqu'à me faire sortir de mes gonds...
C'est pour ça que j'essayais de m'endormir ayant peur que ça arrive avant qu'il ne débarque. Mais je devais avouer que sa présence était la bienvenue, et qu'il était arrivé au bon moment.

Alors que je m'apprêtais à répondre, il ajouta quelques mots interrogateurs à propos de mon état, ce qui me surprit un peu... C'est vrai qu'il avait prit soin de moi, mais ça aurait pu être pour des motifs qui ne nécessitaient pas de prendre des nouvelles par la suite...
Enfin, après tout il ne venait pas me voir moi à la base...! Mais dans ce cas, sa question était signe d'effort, non ?
Instinctivement, je pliais mon bras endommagé une semaine avant comme pour vérifier moi même que ça allait avant de répondre :

- Oui ça va, tout est guéri il me semble. Et tu ne me déranges pas du tout, je m'ennuyais. Tu peux même rester un peu si tu veux...

Je voulais qu'il reste, mais je ne voulais pas passer pour indépendant d'une présence malgré le fait que ce soit le cas...
En vrai j'avais peur d'être seul car j'avais peur de criser... Le début de soirée c'était bien passé, puis j'avais commencé à m'inquiéter de m'énerver et avait cherché un moyen de me distraire au cas ou... Et puis malgré tout, ce n'était pas n'importe qui, c'était un vampire qui avait acquis une certaine confiance de ma part, donc je ne me sentais pas tendu du fait qu'il soit la.
Désireux d'alimenter une conversation et m'étant déjà posé quelques questions à ce sujet, je finis par demander :

- Je peux savoir ce qui t'a poussé à m'aider ...? Je croyais que tu ne pouvais pas me voir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Dim 30 Nov - 10:37

Lorsqu'il plia son bras et m'informa que tout allait bien, je fus comme soulagé. Une part de moi était rassurée, tandis que l'autre se demandait d'où venait cette inquiétude. C'est vrai, je connaissais à peine ce jeune vampire, alors pourquoi m'en inquiéter autant ? Cependant, je n'eus pas le temps de plus réfléchir à la situation qu'il enchaîna sur autre chose, répondant par cette occasion à ma précédente intervention. Je le dérangeais pas ... Il me proposais même de rester ... Tout cela ne m'avait pas même effleuré l'esprit. Pour moi, il était évident que ma présence ici l'importunait, qu'il préférait être seul et continuer ces activités, pourtant sa réponse m'indiqua le contraire, ce qui me surprit vraiment.

Mais alors que je réfléchissais à la situation, ce fut à son tour de m'interroger, et sa question se justifiait parfaitement. Il est vrai que je ne l'aimais pas. Je n'avais aucune confiance en ce suceur de sang qui vivait de façon aussi proche et confiante avec mon Hyung. J'avais peur qu'il finisse par lui faire du mal, d'autant plus qu'il semblait être au stade de level 1, alias l'étape où le vampire fraîchement transformé peut devenir hors de contrôle d'une seconde à l'autre. Ses sens sont développer, il suffit donc d'une odeur humaine pour creuser son appétit et ainsi nuire à la santé et à la survie d'Huney.
Pourtant, lorsque je l'avais vu dans ces conditions, et ce malgré mes remarques hautaines et désagréables, je n'avais pu m'empêcher de lui venir en aide. Je me souvenais avoir éprouvé une certaine pitié pour lui ... En cet instant, il paraissait fragile et inoffensif, pauvre gamin perdu dans un monde qui n'était pas le sien et qui, de toute évidence, ne lui correspondait pas.
En fin de compte, peut-être que je me retrouvais un peu en lui ... Il semblait solitaire, de par sa posture la première fois que je l'avais vu, du fait qu'il se promène seul, et également qu'il n'appelle personne alors qu'il se retrouve dans un état pitoyable. Seul, je l'étais aussi. En théorie, j'avais Min Hun ainsi que ma soeur aînée, mais ce n'était pas pareil ... J'avais constamment peur de blesser l'un d'eux, de perdre le contrôle. Je ne voulais pas les blesser, ils comptaient tellement pour moi ... Mais aucun d'eux ne comprenait ce que je vivais. Aucune de ces deux personnes essentielles à ma vie ne pouvait compatir à ce que je ressentais. Tout était de ma faute, j'en étais conscient. Ma transformation, je l'avais bien cherché, du moins je l'imagine, mais il ne se passait pas une seconde sans que je ne regrette mon comportement d'antan. Je ne me sentais pas à ma place dans ce monde fait de crimes et de sang. Je n'étais pas ainsi, je ne supportais pas l'idée que quelqu'un puisse souffrir .. ! Peut-être était-ce cela qui m'avait poussé à aider Sei wong ? Je n'en savais trop rien finalement.
Ou alors était ce le fait de l'avoir vu couvert de sang masquant de larges bleus, avec son bras cassé par la force des coups ? Ca aussi, je connaissais. Je connaissais la bagarre qui tournait mal et que je ne gagnais pas toujours, je connaissais l'adversaire qui prend un malin plaisir à te faire regretter ta provocation, je connaissais ces coups portés, guidés par la seule influence de l'alcool qui monte au cerveau, et qui viennent te réveiller tard dans la nuit, ou te déranger pendant que tu fais simplement tes devoirs dans un silence concentré.

Cette pensée me fit serrer les poings tant je détestais ces souvenirs là, les rares qu'il me restait de ma vie humaine. Ou du moins, les rares qui la composait ... Je secouais légèrement la tête, comme pour chasser toutes ces idées noires, et relevais le regard vers lui, lui offrant enfin la réponse, certes vague, qu'il attendait.

- Ce n'est pas que je ne pouvais pas te voir, mais plutôt que je n'avais pas confiance en toi. Je sais ce que peux faire un level 1, et Min Hun est trop important pour que je ne fasse pas au moins l'effort de te mettre en garde ... Et pour te dire la vérité, je ne sais pas trop pourquoi je t'ai aidé, je ne pouvais juste pas te laisser comme ça.

Parce que je ne sais que trop bien ce que c'est de se retrouver blessé par une pluie de coups, et je ne supporte pas que quelqu'un subisse ça ... Cette phrase, je la pensais fortement, mais je ne la lui confiais pas. Qu'est ce que ça pouvait lui faire de savoir ça ?

- Enfin, l'important c'est que tu ailles mieux ! Min Hun ne t'a pas trop ennuyé avec ses questions ? Je sais qu'il peut être un peu casse pied avec ça ...~

Etrangement, j'avais envie d'entamer une conversation avec lui, de partager quelque chose. Contrairement à ce que j'avais laissé entendre, je n'avais aucune envie de repartir tout de suite, mais plutôt d'apprendre un peu à le connaître, non par méfiance, mais par curiosité. Il me laissait cette impression, cette sensation d'inconnu que j'aimerai découvrir ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mar 2 Déc - 22:17

J'écoutais silencieusement ce qu'il disait, pensif. C'était compréhensible qu'il me voit comme quelqu'un de nocif pour MinHun... Surtout si ils étaient amis de longue date. Et c'était un peu compliqué pour moi de le convaincre que je ne lui ferais jamais de mal. Déjà car par précaution, je faisais attention à ne pas être ici quand j'avais trop soif, mais même sans ça, je sais que je ne l'aurais pas blessé...Puis aussi car il était calice, celui de mon frère qui plus est, et puis Kwang m'avait apprit qu'on ne doit pas toucher au calice des autres... De plus, je savais bien que j'étais incontrolâble, mais aussi invraisemblable que cela pouvait paraître, mes moments de « folies » étaient presque toujours dirigé contre mes congénères et non contre des humains... J'étais l'auteur de nombreux crimes dans le monde de la nuit, mais avant tout sur d'autres vampires...Et puis je me nourrissais régulièrement, de cette façon, je ne tuais pas les humains sur lesquels je prélévais du sang. Et puis cela m'aidait à rester plus calme... Mais par dessus tout, j'aimais beaucoup MinHun... Jamais je ne lui aurais fait du mal, du moins je l'espère... !
Mais c'était trop compliqué de lui expliquer tout ça, de toute façon il le verrait bien par la suite car je ne comptais pas partir d'ici, ni faire de mal à mon hyung.
Néanmoins, ce que je retenais surtout était qu'il m'avait aidé comme ça, sans raison apparentes... C'était un peu bizarre en soit, mais il l'avait fait sans aucune arrière pensées, juste comme ça... C'était bien ce qu'il m'avait semblé vu son compotement, mais j'avais quand même eu quelques doutes...

- Enfin, l'important c'est que tu ailles mieux ! Min Hun ne t'a pas trop ennuyé avec ses questions ? Je sais qu'il peut être un peu casse pied avec ça ...~

Je fus surpris de son ton assez, joviale... ! A croire qu'il c'était enfin résigné à ne pas être désagréable... ! Ces mots en question me firent un peu sourire. Il était vrai que MinHun posait parfois des questions un peu...insistantes.. ! Mais il avait plus ou moins prit l'habitude avec moi. A vrai dire, il avait remis ça sur le compte que j'étais jeune et que je sortais beaucoup pour voir des amis...

- Non ça a été... Il a l'habitude que je parte souvent... Et il pense que c'est parce que je suis avec des amis. Puis comme il est souvent chez son vampire, il n'est pas toujours la non plus.

Je marquais une pause, prenant le temps d'observer le vampire blondinet... Ca me faisait un peu bizarre de dialoguer ainsi avec quelqu'un d'autre... Depuis ma transformation il n'y avait eu que Kwang, puis MinHun, mais les deux étaient liés. Quant à Kwang, c'était lui qui été venu vers moi, donc la c'était un peu mes « premiers pas » vers un autres... Maladroit, j'essayais tout de même de montrer un peu d'interêt pour lui en l'intérogeant sur quelque chose que je m'étais déjà demandé auparavant...

- Au fait... Comment as tu connu MinHun ? Enfin, comme il déteste les vampires, ça m'intrigue un peu...



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mer 3 Déc - 16:53

Si j'en croyais les dires du jeune vampire, il était parvenu à cerner le personnage qu'était Min Hun et à camoufler son côté vampirique en se faisant simplement passer pour un adolescent. Dommage que cette excuse ne marchait pas pour moi, je devais souvent en chercher, surtout en moment de crises ... Mais lui dire la vérité n'était même pas imaginable ! Il m'aurait haït si la vérité s'était su ...

- Au fait... Comment as tu connu MinHun ? Enfin, comme il déteste les vampires, ça m'intrigue un peu...

C'est vrai qu'il était en droit de se le demander, tout comme je me posais moi même la question à son sujet.
Cela faisait quelques temps à présent que je connaissais Min Hun, si bien que je le considérais comme un grand frère et le seul ami proche que je n'avais jamais eu. Il m'était si précieux que je n'aurai pu supporter un quelconque éloignement de sa part, c'est pour cette raison que je le surprotégeais un peu, quitte à lui mentir sur ma nature afin de préserver sa vision très rose du monde.
Au souvenir de ma rencontre avec Huney, un léger sourire se dessina sur mes lèvres.

- Je l'ai connu car je fréquente la même université que lui. Je l'avais déjà aperçut, notamment car il était souvent dans la lune ou paraissait un peu anémique, mais je n'étais jamais allé lui parler, je préférais rester seul. Cependant, un jour, dans les couloirs, je l'ai croisé au moment où il s'apprêtait à faire un vol plané monumentale. Grâce à mes réflexes j'ai pu lui évité ça, et depuis, on a fait connaissance et je pense que tu peux imaginer la suite ... D'ailleurs, depuis le temps, je me demande comment il fait pour ne pas remarquer ma nature ... Ca m'attriste un peu de lui mentir de la sorte, mais je sais que si je lui dis la vérité, il ne voudra pas l'accepter ... Il nous déteste tellement ... je le comprends, je partage son point de vue, mais savoir que je fais parti du lot me pèse encore plus ...

Je perdis mon sourire en pensant à cela, c'était un sujet auquel je préférai ne pas penser, bien qu'il frôle régulièrement mon esprit. Déjà qu'être un vampire se présentait comme le plus gros poids que je puisse porter, savoir que mon meilleur ami les haïssait ne m'aidait guère, bien au contraire.

Cependant, je ne m'attardai pas sur mon sort et relevais la tête vers lui, l'interrogeant quant à ce qui piquait le plus ma curiosité ces derniers temps :

- Et toi, comment l'as tu connu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mar 9 Déc - 19:03

J'écoutais avec attention ses dires, comprenant un peu mieux comment un vampire avait pu devenir ami avec Minnie. Selon moi cela s'expliquait aussi en parti par le fait que ce JinHyun se comportait constamment comme si il était humain... Utiliser des trucs d'humains comme un parapluie, aller à l'université, manger de la viande humaine ! Pas étonnant qu'il ait pu se rapprocher de MinHun incognito... Pour ma part, le fait que ce dernier me trouve, je cite, "incroyablement mignon" et qu'il recherchait un colocataire m'avait bien aidé...

Mais les mots qui retinrent le plus mon attention furent sans doute les suivant : " je partage son point de vue, mais savoir que je fais parti du lot me pèse encore plus ...".
Un vampire qui hait les vampires... C’était presque le comble... Selon moi, il était sûrement le vampire le plus bizarre jamais rencontré... C'était pour ça, alors, qu'il s'était montré aussi désagréable avec moi ? Et c'était peut être aussi pour ça qu'il refusait de s'alimenter normalement. A vrai dire on aurait presque dit un humain dans un corps de vampire...

- Et toi, comment l'as tu connu ?

Je sortis de mes pensées à cette question pour poser pour regard sur lui. Je ne répondis pas tout de suite, repensant alors à un élément qui m'avait jusque là échappé et qui avait fini par resurgir dans ma mémoire au cours de la semaine. Mon frère, Kwang Ho, m'avait déjà évoqué un vampire qu'il détestait du fait qu'il était proche de son calice... A l'époque, comme je ne connaissais pas encore son calice, je ne savais pas qu'il détestait les vampires.. Mais maintenant le lien était assez facile à faire...!
Il était également assez facile de déterminer qu'il ne devait pas beaucoup aimé mon frère non plus... Surtout que celui ci n'était pas très tendre avec Minnie. Bien que ce soit une chose dont je ne me sois jamais mêlé...
Etant donné la nature de ce "triangle de relation", mieux valait éviter de dire que j'étais ici grâce à mon hyung... Il m'aurait sûrement encore plus détesté...
Je finis par répondre, après une brève réflexion :

- Il cherchait un coloc et moi je cherchais un logement depuis ma sortie de l'orphelinat... J'ai mis du temps à trouver suite à quelques événements ... et au fait que je ne travaille pas... Et puis je n'avais pas très envie d'être seul donc c'était idéal. Et puis je crois qu'il a un peu "craqué" pour moi donc ça n'a pas été très difficile. je marquais une pause avant de finalement ajouter : Il a du être vachement collant avec toi pour que vous soyez autant ami ?

C'était un peu piquant comme remarque je dois l'avouer... Cela faisait référence à la froideur que j'avais pu constater chez lui. Il n'était pas quelqu'un avec qui on copine facilement. C'était clairement un solitaire, un peu comme moi à vrai dire... Quoi que je fus un peu paradoxale sur ce point... J'ai toujours agit seul dans mes "activités" , sauf sous ordre de Kwang Ho. Mais du reste, quand je parvenais à être serein, j'avais besoin de compagnie pour oublier un peu et m'empêcher de repenser involontairement à quelque chose qui me ferait sortir de mes gonds... Vous savez, quand on ne veut pas penser à quelque chose et que malgré tout on y pense involontairement...? Une situation à laquelle j'étais constamment confronté, surtout dans mon monde actuel... J'étais souvent seul a errer dans les endroits sinistres... Comment ne pas ruminer de sombres idées dans une telle situation..?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mar 9 Déc - 20:55

Je l'écoutais attentivement m'expliquer la façon dont il avait connu mon Hyung, qui paraissait tout à fait logique. Néanmoins, le temps de réflexion qu'il eut me donna l'impression qu'il préférait oublier un détail, ou quelque chose du genre. Néanmoins je ne relève pas, après tout qui suis-je pour exiger tout savoir de cette histoire ? Quoi qu'il en soit, ce n'est pas étonnant que Min Hun ait craqué pour lui, avec son apparence enfantine et sa voix toute aussi mignonne, mon HYung n'aurait pas pu résister, même s'il le désirait. Même si il avait connaissance de son côté vampirique ? Mh, c'était sans doute là la seule exception.

- Il a du être vachement collant avec toi pour que vous soyez autant ami ?

Sur ce coup là, je ne savais pas trop comment le prendre ... Pourtant, le son de sa voix en disant long, indiquant par la même occasion que sa phrase cachait quelques sous entendus.
Alors je paraissais si froid que ça ? Celle là, tu l'as bien mérité, Jin ... A me conduire comme un idiot, voilà tout ce que je récoltais. Mais devais je lui répondre en feignant ne pas comprendre, ou au contraire devais-je me jouer du sens caché de ses mots ? D'un côté, il n'avait pas tort. Mon Hyung a fait preuve de patience avant que je ne daigne m'intéresser réellement à lui, ou plutôt m'y autoriser. J'avais encore tellement peur de le blesser ... Cette crainte était toujours présente à cet instant, mais moins qu'à la date de notre rencontre. Tout comme avec le jeune vampire, je m'étais montré distant et froid, pourtant, j'avais finis par m'éprendre de lui, et nous voilà à ce point de non retour où notre amour l'un pour l'autre est d'une grande force que rien ne pourrait briser. De plus, à l'époque, l'idée que l'on découvre ma nature me terrorisait, comme si j'avais honte de ma nature. Non, j'en avais honte. Je voulais que personne ne sache, je voulais croire au fait qu'adopter une attitude humaine me permettrait de le rester. Idiot. Quelle stupide idée, un vampire est un vampire, et il le reste pour l'éternité, aussi longue soit-elle.
Je relevais alors le regard vers le jeune homme qui me faisait face et l'observais un court instant avant de répondre à sa question.

- Que serait Huney s'il n'était pas collant ? Mais tu as raison, notre amitié ne s'est pas construite en deux jours ...

Je marquais une pause, le temps de réfléchir, et ajoutais, plantant mes iris dans les siennes.

- Je suis si horrible et irritant que ça, pour que tu en viennes aussi vite à cette conclusion .. ?

A vrai dire, je n'étais pas pressé d'entendre la réponse, car je ne me doutais que trop bien de laquelle serait-elle. J'allais sans doute recevoir mes quatre vérités que je connaissais pourtant déjà, mais que je n'étais pas disposé à accepter. Cette froideur, c'est une carapace que je m'étais construit. Dans le fond, je n'étais pas comme ça, je pouvais même être plutôt chaleureux et attentif, mais pour que personne ne m'approche, pour n'être un danger que pour moi-même, je m'étais forgé ce caractère repoussant qui semblait avoir d'importantes failles, puisqu'à trois fois j'avais abaissé mon masque ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Dim 14 Déc - 22:24

Sa remarque sur Minnie me fit sourire. Nous avions tout les deux la même représentation de lui.
Mais personnellement, je trouvais ça adorable... IL état allé vers moi, avait insisté pour que je me laisse approcher, n'ayant aucune idée de ma nature craintive ou de ma nature tout court. Grâce à lui je m'étais un tout petit peu plus ouverte et sa présence était une source d'apaisement pour moi...
C'était de ce genre de comportement insistant dont j'avais besoin... ~

- Je suis si horrible et irritant que ça, pour que tu en viennes aussi vite à cette conclusion .. ?

Je fus surpris de sa question, ne m'étant pas attendu à ce genre de réaction... A vrai dire, je pensais qu'il allait s'énerver ou du moins se braquer et que j'avais fait cette remarque à mes risques et périls... Mais au lieu de ça, il semblait qu'elle avait heurté sa sensibilité...
Je posai donc un regard un peu déconcerté sur lui tout en réfléchissant à une réponse.
Horrible était loin d'être le mot ! Il n'était pas quelqu'un d'horrible loin de la, au contraire même puisqu'il m'avait secouru et m'avait abrité...
J'étais quelqu'un d'horrible, je tuais des vampires et parfois des humains... Alors autant dire que la distance entre nous deux était simplement énorme sur ce point la. On dit qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Cette citation me résumait parfaitement ! Quoi qu'elle lui allait bien aussi..! Car à première vu il semblait vraiment froid alors qu'en fait il pouvait se montrer bienveillant, et je le sais d'autant plus aujourd'hui !
Il était simplement quelqu'un de désagréable et distant avec les autres... Il était clair qu'il ne voulait pas que l'on l'approche... Contrairement à moi qui recherchait secrètement de la compagnie...
J'avais peut être était un peu trop piquant avec lui... Surtout alors que je voulais qu'il reste...! Mais dans le fond, j'avais juste envie de connaitre les raisons de cette froideur...

- Non je ne voulais pas dire ça... Tu n'es pas horrible... Loin de la. C'est même le contraire... C'est vrai que tu es irritant et assez désagréable quand tu veux. Mais je pense qu'il y a une raison n'est ce pas ? Enfin, tu ne veux pas de compagnie...

J'étais un peu maladroit dans ma réponse, n'exprimant pas parfaitement ce que je pensais... J'espérais juste qu'il comprenne que si j'avais dit ça, c'était surtout par rapport à son attitude froide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Lun 15 Déc - 21:46

Il sembla réfléchir un court instant, un air exprimant la surprise marqué sur son visage. Alors comme ça, ma question l'étonnait ? Pourtant, il était naturel de vouloir connaître mes torts. Qui sait, peut-être pouvais-je les améliorer. Quoique, cela me paraissait peu probable tant j'étais ancré dans mes mœurs.

Mais alors que je m'attendais à entendre une liste innombrable de mes défauts, sa réponse fut tout autre, ce qui m'arracha un regard étonné. "Non je ne voulais pas dire ça... Tu n'es pas horrible... Loin de la. C'est même le contraire... " Etais-je entrain de rêver ou avais-je réellement entendu ces mots ? Pas horrible, même le contraire .. ? Il devait se tromper de personne. Je me montrais détestable envers tout le monde, même envers lui. Je n'accordais de confiance à personne, si ce n'est mes sunbae, et, par cette occasion, me méfiais de chaque être que je croisais.
Il en était la preuve, alors pourquoi me dire le contraire ? Je ne comprenais pas ... Je l'avais si mal traiter au début, il devrait me détester, me mépriser, comme je l'avais fais pour lui, pourtant, ça ne semblait pas être le cas. Mais ce qui m'étonna le plus, ce fut les phrases qui s'ensuivirent. " C'est vrai que tu es irritant et assez désagréable quand tu veux. Mais je pense qu'il y a une raison n'est ce pas ? Enfin, tu ne veux pas de compagnie..." Je me retrouvais totalement déstabilisé. Comment avait-il pu deviner tout cela ? Déjà, "quand tu veux", cela montrait bien qu'il ait saisit que je n'étais pas ainsi dans le fond. Ensuite, la question qu'il y ait ou non une raison. Bien sur qu'il y en avait une. Je ne l'avais jamais abordé avec personne, alors cela me laissais pantois qu'un garçon dont je ne connaissais presque rien entame le sujet. Il et évident que personne n'agit par hasard, mais je n'aurai pas pensé que cette déduction lui vienne si vite à l'esprit. En fait,  je ne pensais pas qu'il pourrait me montrer le moindre intérêt, puisque jusque là, ma technique c'était révélée infaillible, car personne ne devenait curieux à mon sujet. Sauf depuis que j'avais aidé ce vampire. Il paraissait différent des autres, et ça m'intriguais. "Tu ne veux pas compagnie". Tout juste. Ou plutôt, tout faux, c'était un sujet délicat.

Je ne laissais personne le voir, pourtant, la solitude me pesait. Je m'en étais cependant accoutumé, trop craintif de blesser mes proches, trop honteux de ma nature pour la révéler, trop instable pour prendre un tel risque.
Je réfléchissais un instant quant à la réponse à lui offrir, et la formulais avec maladresse, incertain de ce qui allait venir.

- C'est vrai, il y a une raison ... Il y a une raison pour laquelle je cherche constamment à paraître froid, distant et parfaitement désagréable, et c'est justement car je ne veux pas de compagnie ... Je n'ai pas assez confiance en moi pour tolérer une quelconque présence à mes côtés ... Cependant, on ne dirait pas que c'est ton cas ... Même si tu essayes de te donner un genre, on pourrait presque croire que tu recherches quelqu'un, comme si tu voulais qu'on s'occupe de toi ... ~

Et c'est mignon. Je m'abstenais de prononcer cette dernière phrase, il m'aurait sans doute trouvé ridicule d'avoir un tel avis après ce que je venais de dire. Néanmoins, j'espérais ne pas l'avoir vexé, ce n'était pas mon but. A bien y réfléchir, il s'agissait sans doute de la première fois que je me préoccupais ou non de déranger mon interlocuteur ... Mais il possédait quelque chose de particulier, quelque chose d'attirant que je n'aurai su décrire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mar 16 Déc - 22:28

J'écoutais attentivement sa réponse, à présent absorbé par notre conversation... Je méditais ensuite un petit moment sur ce qu'il venait de dire, afin d'être sur de bien comprendre tous ses mots. Si je le suivais bien et que je ne me méprenais pas, il ne voulait pas de présence à ses côté de peur de ne pas se contenir ? Enfin, c'était ce que je comprenais dans ses phrases...
Pourtant, c'était assez contradictoire, voir injustifié... Du moins, selon moi, ça ne justifiait pas complètement son attitude. Tout d'abord car il été justement ami proche d'un humain, MinHun. Un humain dont l'odeur était particulièrement alléchante qui plus est. Peut être que le fait que ce dernier soit calice en restreignait plus d'un, mais cela n'empêchait pas non plus un accident... !
De plus, à moins que je ne me trompe, il n'avait aucun proche vampire et se montrait même assez agressif avec eux, ou du moins avec moi... Et cela m'avait laissé supposer qu'il était comme ça avec tous les êtres de notre espèce. Hors, les relations entre vampires n'avaient rien de dangereux, contrairement à celle vampire/humain... Je ne pensais pas qu'il ait pu craindre de blesser un vampire en le fréquentant.

Mais après tout, il était également possible que mon raisonnement soit bancale ! Je ne pouvais pas non plus prétendre le connaître... Alors autant lui poser la question afin de mieux comprendre.
Cependant, ce qu'il avait dit sur moi m'interpellait aussi... «Même si tu essayes de te donner un genre, on pourrait presque croire que tu recherches quelqu'un, comme si tu voulais qu'on s'occupe de toi ... ~  »
Comment avait t-il pu me cerner aussi vite... ? Ça m'énervait un peu... Il ne me connaissait strictement pas, et même maintenant, il ignore certains éléments du passé qui m'a façonné...
Alors comment pouvait t-il prétendre m'avoir comprit ? Enfin, il ne faisait que spéculer, exactement comme je le faisais avec lui... Mais ça m'énervait juste qu'il ait raison... Cependant, il n'avait pas non plus entièrement raison, je ne me donnais pas un genre, du moins, je ne pensais pas le faire, j'étais comme ça.... C'est tout... Oui en fait j'étais complètement contradictoire c'était pour ça que ça pouvait laisser cette impression.

Je réfléchis donc un petit moment à ma réponse, l'observant d'un air de marbre, perdu dans mes pensées avant de finir par formuler :

«  Je ne me donne pas de genre. Mais tu as peut être raison car je n'arrive pas vraiment à m'occuper de moi seul et puis si je suis seul je ne vais pas bien. Mais toi, tu dis ça pourtant tu fréquentes régulièrement un humain et en plus, tu rejettes les vampires alors qu'il s'agit de ton espèce ainsi que d'être que tu ne pourras pas blesser même en cas de soif... Alors est ce vraiment uniquement pour ça ou c'est une excuse? »

L'explication aurait pu être le fait que, comme il l'avait précisé précédemment, il n'aimait pas les vampires. Mais c'était un concept que j'avais vraiment du mal à saisir...
De plus, je pense que je ne m'étais pas trompé sur ce raisonnement... Je pense qu'il s'était juste enfermé dans la solitude afin de garder une trace d'humanité en rejetant ses congénères et les humains pour ne pas les blesser. Tout ça pour ne pas blesser ses proches et respecter sa promesse... 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mer 17 Déc - 20:37

Son visage de marbre m'interpelait. Malgré son air sérieux, ses traits restaient ceux d'un enfant. Il était indéniablement mignon, d'autant plus que j'avais à présent tout le loisir de l'observer et de manière plutôt rapprochée. Il semblait réfléchir, voir même être un peu agacé, et ça m'attendrissais. Jin Hyun, tu n'es qu'un idiot. Pourquoi m'intéressais-je autant à ce petit ? C'était un vampire, un être détestable, un assassin, une sangsue, et j'en passe ... Mais il me paraissait si fragile, perdu dans un monde dont il ne devait pas comprendre toutes les facettes, obligé de se contenir face à un humain pot de colle et curieux, bien qu'adorable. Mais qu'en était-il de son créateur ? Et de ses relations vampiriques ? Jouait-il un rôle ou était-il sincère ? Pourquoi s'était-il fait tabasser de la sorte ? Même un mauvais comportement ne justifiait pas tant de douleur ... En souffrait-il moralement ? Etait-ce à cause de cela qu'il m'apparaissait comme cherchant de la compagnie ?

Je me posais bien trop de questions. J'étais trop intrigué face à ce gamin, je n'aurai pas dû. Que faisait le Jin toujours froid et distant sous tous les angles ? Il abaissait ses gardes face à un jeune vampire. Pitoyable, n'est ce pas ?

- Je ne me donne pas de genre. Mais tu as peut être raison car je n'arrive pas vraiment à m'occuper de moi seul et puis si je suis seul je ne vais pas bien. Mais toi, tu dis ça pourtant tu fréquentes régulièrement un humain et en plus, tu rejettes les vampires alors qu'il s'agit de ton espèce ainsi que d'êtres que tu ne pourras pas blesser même en cas de soif... Alors est ce vraiment uniquement pour ça ou c'est une excuse?

Il était intelligent. Sa déduction était un peu trop bonne, si bien que je me vis dans l'obligation de lui répondre. L'obligation ? Pas vraiment, en fait, mais l'envie ne me manquait pas. Je voulais continuer cette discussion, en apprendre plus sur lui, quitte à me dévoiler quelque peu. Et puis, sans se mentir, cela faisait du bien de parler à quelqu'un ...

- Bonne déduction ... Pour dire vrai, je déteste les vampires. C'est comme ça, je ne veux pas les approcher, et je ne veux pas qu'ils m'approchent. Je n'ai jamais demandé à faire partie de cette espèce, ils se croient tout permis envers les humains, envers les plus faibles, et je ne supporte pas ça.
Pour ce qui est d'Huney ... un soupir m'échappa. Huney, c'est différent. C'est un humain, certes, mais c'est plutôt lui qui est venu vers moi. Il a suffit que je l'aide une fois par réflexe pour qu'il décide de faire de moi son dongsaeng. Je ne peux pas me passer de lui ........ c'est mon seul ami ...

Ceci, je l'avais avoué en baissant la voix, presque honteux de cette déclaration plutôt grotesque. Il fallait pourtant dire les faits, il n'y avait que deux personnes à qui j'adressais la parole, et l'une d'elle se trouvait régulièrement injoignable. Min Hun était quelqu'un de sympathique, de compréhensif. Ses conseils étaient souvent les bons, et j'aimais l'entendre parler des heures durant, même s'il se plaignait parfois, je ne me lassais pas de sa présence, de cette unique présence.

- Tu dis que tu te sens seul ... personne ne s'occupe donc de toi ? Ton créateur ne t'apprend-t-il pas les rudiments du parfait petit vampire ? Si tu ne te sens pas bien lorsque tu es seul, ne le reste pas, c'est comme ça que tu te renferme sur toi-même et que tu deviens sinistre ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Sam 20 Déc - 22:50

Alors c'était bien ça... Il détestait les vampires ... Pas étonnant qu'il m'ait repoussé comme ça alors. Au début j'avais un peu de mal à saisir pourquoi, mais à bien y réfléchir, j'étais peut être le parfait exemple des raisons qui le poussaient à haïr ses congénères... J'étais un meurtrier... Je n'abusais pas des humains, mais je tuais d'autres vampires...! Et puis au fond, moi aussi je les détestais non ? Après tout, c'était eux qui avaient assassiné ma famille et ruiné ma vie...
Mais, ma vision du monde étaient un peu plus subtile que cela... Je détestais les assassins de mes parents, je détestais mon créateur, mais en revanche, j'aimais mon frère de cœur qui, lui aussi, pourtant, était un vampire.
Quant aux vampires qui n'avaient rien à voir avec le meurtre de mes parents, comme lui par exemple, je n'avais aucune raison de ne pas les aimer...
Mais malgré tout, au fond, je nous trouvais un nouveau point commun sur ce sujet... Et puis il ne devait pas avoir eu la chance de nouer un lien avec un être de sa race comme moi avec Kwang...

De plus, je tiltais également sur les mots : "Je n'ai jamais demandé à faire partie de cette espèce". Il avait donc été transformé contre son gré...? Je me demandais comment ce genre de situation pouvait arriver ..! Personnellement, j'avais voulu de cette condition, mais je supposais que tout le monde n'était pas dans le même cas que moi..!

- Tu dis que tu te sens seul ... personne ne s'occupe donc de toi ? Ton créateur ne t'apprend-t-il pas les rudiments du parfait petit vampire ? Si tu ne te sens pas bien lorsque tu es seul, ne le reste pas, c'est comme ça que tu te renferme sur toi-même et que tu deviens sinistre ...

Je ne pouvais pas affirmer que personne ne s'occupait de moi...! Min Hun et Kwang Ho le faisaient...! Par contre mon créateur, c'était une autre histoire...!
Mais malgré tout, il y avait beaucoup de moment ou je me retrouvais complètement seul...! Je n'étais pas non plus collé à eux, notamment dans mes escapades, et eux n'étaient pas toujours auprès de moi...!
Mais sinistre, je l'étais déjà, non...? Pourtant je ne pouvais pas non plus prétendre être complètement seul...! Enfin, je savais que ça ne venait pas de ça...C'était un peu compliqué à vrai dire...!

" Non mon créateur ne m'apprend rien à part comment faire pour souffrir le moins possible quand il me passe au tabac. Et malheureusement, ton conseil est assez difficile à appliquer... MinHun n'est pas toujours la... Et en plus de ça, je suis déjà "sinistre" donc c'est assez compliqué de ne pas être seul...! C'est un peu un cercle vicieux en fait..!" je marquais une pause pour l'observer avant de demander : "Si ce n'est pas trop indiscret, comment es tu devenu vampire si tu ne le voulais pas...?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Sam 20 Déc - 23:26

- Non mon créateur ne m'apprend rien à part comment faire pour souffrir le moins possible quand il me passe au tabac. Et malheureusement, ton conseil est assez difficile à appliquer... MinHun n'est pas toujours la... Et en plus de ça, je suis déjà "sinistre" donc c'est assez compliqué de ne pas être seul...! C'est un peu un cercle vicieux en fait..!

Sa première phrase me laisse un goût amer ... Alors comme ça, lui aussi était accoutumé à la violence ? Pauvre petit être, bien que vampirique, il ne méritait pas ça. Personne ne méritait pareille violence. Quant au reste de sa confession, il est vrai qu'il me paraissait déjà plutôt renfermé, mais de là à le qualifier de sinistre, peut-être pas. Mais qui étais-je pour prétendre cela ? Je ne le connaissais pas, même si notre conversation tournait de plus en plus dans le personnel que dans la simple curiosité. Et ce n'était pas déplaisant. Je n'avais jamais eu l'occasion de me confier de la sorte, et je ne trouvais pas l'idée désagréable. Même si j'étais un peu réticent, je m'adonnais de plus en plus volontiers à notre discussion, intrigué par mon interlocuteur. Je ne savais pas d'où me venait cette curiosité, était-ce le fait qu'il habite avec mon Hyung, ou la simple idée que sa façon d'être me pousse à me poser des questions ?

Quant à ce qui était du cercle vicieux, ce n'était pas la même chose pour moi, du moins, pas exactement, mais je comprenais ... La nature vampirique semble être crée pour attirer les cercles vicieux, et ce en n'importe quel point qui la compose. Que cela concerne la nourriture ou les relations, tout est compliqué avec ce sang d'immortel coulant dans nos veines. La vie des humains me paraissait à présent si simple, si paisible ...

Mais alors que je me perdais dans ces réflexions, l'interrogation de mon cadet me sortie de mes pensés. "Si ce n'est pas trop indiscret, comment es tu devenu vampire si tu ne le voulais pas...?"

Devais-je vraiment lui expliquer cela ? Pas que ça me dérangeait, mais plutôt, je n'avais rien à dire, aucun commentaire à émettre, pour la simple et bonne raison que ...

- "Je ne m'en souviens pas. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé ... Je crois être sorti avec des amis .... " ou plutôt avoir fuit mon domicile et rejoint une bande de quartier " .. j'ai peut-être un peu trop bu ..." ou cherché à boire pour oublier mon existence misérable et ce père exécrable ".. et c'est le trou noir ... "

Une vive douleur dans le cou, un mal de crâne incomparable, et une solitude des plus totales. Voilà la façon dont je m'étais réveillé le lendemain, en plein milieu d'une rue déserte, seulement meublée par quelques poubelles. Je ne savais plus où j'étais, ni ce qu'il s'était passé, c'est à peine si je me souvenais de mon propre nom. Seule l'horrible faim qui me tiraillait l'estomac m'avait poussé à me relever du bitume pour me mettre en quête de quelque chose à manger ... ou plutôt, quelqu'un, car mon instinct s'était montré plus fort que moi, si bien que le premier humain que j'eus croisé passa sous mes crocs nouvellement acquit, sans que je ne comprenne quoi que ce soit.

Les poings serrés, je ne m'attardais pas plus sur la question, peu désireux de m'aventurer sur ce sujet.

- "Et toi ? Tu désirais faire partie de cette race lorsque c'est arrivé ? "

Une fois de plus et sans le vouloir, mon ton s'était fait quelque peu froid, dû à l'amertume que me laissait le souvenir de ma transformation.
Je ne voulais pas le forcer à parler de sa transformation si il ne le désirait pas, mais j'étais curieux de savoir si ça vie actuelle était choisie ou non, et si oui, pour quelle raison. Bien sur, je ne me ferais pas trop curieux si je voyais qu'il préférait éviter le sujet.
Mais pour une fois ... pour la première fois depuis longtemps, je sentais un infime lien se créer. C'était sans doute une illusion de ma part, mais cette conversation me plongeait dans l'optique d'un quelconque rapprochement que je n'espérais plus et auquel je n'osais pas même rêver. Au plus profond de moi, j'espérais qu'il n'allait pas se renfermer et accepterais de continuer de converser avec moi. Peut-être que finalement, je commençais à apprécier la complicité de notre pseudo-relation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Lun 22 Déc - 23:28

- "Je ne m'en souviens pas. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé ... Je crois être sorti avec des amis .. j'ai peut-être un peu trop bu ... et c'est le trou noir ... "

Alors comme ça il avait bien été transformé sans le vouloir... Je comprenais que cette situation était assez difficile à vivre étant donnée le changement de vie phénoménal qu'impliquait la transformation vampirique... Elle pouvait te faire tout perdre... A partir du moment ou un humain devenait vampire, rien n'était plus jamais pareil... C'était cependant un peu moins catastrophique quand, comme moi, on a plus rien à perdre... Mais dans le cas contraire c'était d'autant plus difficile... Si, par exemple, l'on a un travail, une famille, en tant qu'humain... Et puis passer de la mortalité à l'immortalité ce n'était pas rien non plus...! Cela impliquait un immense changement de la vision des choses ..!
C'était peut être pour ça qu'il détestait les vampires ? Bien que je supposais qu'il y avait peut être une autre raison qui s'ajoutait à cela...

Je me demandais bien quel vampire avait pu le transformer comme ça, sans raison...! Mon créateur avait déjà exprimé à maintes reprises tout ses regrets de m'avoir engendrer alors que c'était moi qui l'avait supplié. Alors transformer un humain sans aucune raison et sans qu'il ne le demande...!
Je remarquais d'ailleurs qu'évoquer sa transformation semblait le fâcher étant donné ses poings serrés et sa posture plus tendu... Il devait vraiment en vouloir aux vampires de l'avoir transformé...!

- "Et toi ? Tu désirais faire partie de cette race lorsque c'est arrivé ? "

Moi... Je n'osais pas trop annoncer que c'était mon choix, qu'il avait été réfléchit et programmé, alors que lui avait perdu son humanité contre son gré...! Pourtant je n'allais pas non plus mentir sur ce qu'il m'était arrivé alors que lui c'était confié honnêtement.. du moins, je crois...
Après avoir pesé soigneusement mes mots afin de contourner les sujets qui fâchent, je finis par déclarer :

- " Oui je te l'avoue, c'était mon choix... Et il était parfaitement réfléchis et justifié... J'ai tout fait pour devenir vampire..." je marquais une petite pause, ayant peur de l'avoir fâché, avant d'ajouter " Pourtant je comprend très bien ce que ça a du être d'être transformé contre ton gré... Même si je le voulais, j'ai conscience des énormes changements que ça implique...! Mais moi... c'était justifié ... Je n'avais plus rien à perdre, tu comprends..?"

J'avais murmuré sans m'en rendre compte la dernière phrase... A présent, j'examinais donc sa réaction, me demandant ce qu'il allait en penser...!
C'était vraiment bizarre de raconter tout ça à un inconnu...! Pourtant, je ne trouvais pas la conversation désagréable au contraire... On parlait et on se comprenait mutuellement, ayant vécu des choses à la fois similaires et divergentes. Pour le moment il n'avait rien fait qui aurait pu me fâcher, donc je pouvais continuer volontiers cette discussion.
Un peu interrogatif à ce sujet, je finis par ajouter à mes confidences :

- " C'est pour ça que tu hais les vampires ? Parce que on t'a transformé sans raison ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mar 23 Déc - 14:23

- Oui je te l'avoue, c'était mon choix... Et il était parfaitement réfléchis et justifié... J'ai tout fait pour devenir vampire...

Ces quelques secondes de réflexions s'étaient concluent par ces mots. Au moins, il était honnête. Mais d'un côté, qu'est ce que cela allait-il changer pour moi de savoir cela ? Au moins, il ne vivait pas mal la perte de son humanité, contrairement à moi. Je devais me montrer soulagé qu'il ait eut le loisir de choisir sa vie. Je n'eus cependant pas à réfléchir plus qu'il reprit la parole, sa douce voix comblant le silence installé dans la pièce.

- Pourtant je comprends très bien ce que ça a du être d'être transformé contre ton gré... Même si je le voulais, j'ai conscience des énormes changements que ça implique...! Mais moi... c'était justifié ... Je n'avais plus rien à perdre, tu comprends..?

Je comprenais ... Même si, au départ, je refusais de comprendre tous ses humains qui aspiraient à devenir vampire, je m'étais fais une raison. Dans son cas, il semblerait que le désespoir l'ait poussé à faire cette demande, tandis que moi, il m'avait poussé à me renfermer sur moi même toujours un peu plus, jour après jour.

Doucement, j'acquiesçais d'une signe de tête, quelques souvenirs venant polluer mon esprit. Ce réveil en tant que vampire qui m'avait tant perturbé, ma première victime, puis la rencontre fortuite avec ma soeur ...
D'un signe de tête, je chassais ces mémoires et reposais mon regard sur lui, découvrant alors qu'il m'observait tout ce temps.

- C'est pour ça que tu hais les vampires ? Parce que on t'a transformé sans raison ?

Je réfléchissais un instant. Est-ce seulement pour cela ? Aussi loin que remonte ma mémoire, je n'ai jamais apprécié ces immondes sangsues, aussi dangereuses pour l'humanité que pour elles-mêmes.

- Je ne les ai jamais aimé ... Je n'ai jamais accepté l'idée d'être la proie alors que l'humain est sensé être le plus grand prédateur ... Il est sûre qu'ils ne me gênaient pas tant que ça avant ma transformation, mais à présent, je les hais vraiment ... Contrairement à toi qui prétends ne plus avoir rien à perdre, moi, j'ai tout perdu à cause de ça.

Je marquais une pause, quelque peu pensif, et décidais d'afficher un léger sourire sur mes lèvres, détestant me plaindre, surtout à un inconnu, et désirant alors me montrer plus conviviale.Après tout, c'était tellement agréable de parler avec lui, pourquoi gâcher cela par mon égoïsme .. ?

- Mais bon, parlons d'autre chose, ce n'est pas quelque chose de très important, la raison pour laquelle je déteste les vampires ... Je ne sais pas si ton apparence est trompeuse ou non, mais tu as l'air jeune .. Tu fais des études ?

Je n'avais trouvé d'autre sujet de conversation que celui-ci, certes banal, mais c'était toujours mieux que rien. Et puis, après tout, ça pouvait passer pour une conversation normale entre deux individus. N'étant pas doué pour ce genre de choses, je préférais rester sur les bases.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Dim 28 Déc - 9:45

- Je ne les ai jamais aimé ... Je n'ai jamais accepté l'idée d'être la proie alors que l'humain est sensé être le plus grand prédateur ... Il est sûre qu'ils ne me gênaient pas tant que ça avant ma transformation, mais à présent, je les hais vraiment ... Contrairement à toi qui prétends ne plus avoir rien à perdre, moi, j'ai tout perdu à cause de ça.

Ces mots confirmaient ce que j'avais supposé. Si il était comme ça, c'était à coup sur car il avait perdu sa vie d'humain à laquelle il tenait et à présent il en voulait aux vampires...
Il était clair que si j'avais eu ma famille, jamais je n'aurais cherché à atteindre le stade supérieur à l'humanité !
Mais une fois qu'ils étaient tous mort, que j'avais tout perdu, même ma maison, qu'aurais je pu faire ? Sûrement pas conserver ma pitoyable forme humaine qui me rendait bien incapable d'effectuer mes projets. Ma vengeance était la seule chose, je dis bien la seule à laquelle j'avais pu me raccrocher avant de sombrer alors que j'avais tout perdu ! Et pour pouvoir y prétende je n'avais pas eu d'autre choix...

- Mais bon, parlons d'autre chose, ce n'est pas quelque chose de très important, la raison pour laquelle je déteste les vampires ... Je ne sais pas si ton apparence est trompeuse ou non, mais tu as l'air jeune .. Tu fais des études ?

Il avait raison... Cette conversation faisait forcément remonter les sujets qui fâchent. Je remarquais d'ailleurs que j'étais de plus en plus tendu au fur et à mesure que le sujet faisait remonter les souvenirs dont je passais la plupart de mon temps à tout faire pour ne les oublier sans quoi je risquais une nouvelle crise. Le pire c'est que c’était moi qui avait voulu qu'il reste pour justement éviter d'y penser, et c'est moi qui l'avait ensuite questionné sur sa haine envers les vampires. Mais je ne pensais pas que ce serait autant lié...
Enfin, lui aussi ne semblait pas très enclin à parler de tout ça, donc oui, autant changer de sujet.
Mes études... J'avais tout arrêter depuis ma transformation... Pourtant j'aimais bien à l'époque on j'y allais... Mas bon, l'ironie du sort avait fait que j'étais en première année de médecine lors de ma transformation... Et puis je savais que j'étais trop instable pour fréquenter un endroit plein à craquer d'humain et étudier leur métabolisme dont je me nourrissait...

- J'en faisais... Quand j'étais humain j'étais en première année de médecine, et j'étais doué ! Mais bon, je ne pouvais pas continuer ça, c'est clair... Et puis je me sens trop instable pour tenir une journée dans une université pleine à craquer...
Et toi tu continues apparemment, non ? Enfin comme tu as dit que tu as rencontré MinHun la bas..!

J'étais un peu surpris de le voir sourire après cette question, mais j'inspirais un coup pour me détendre avant de faire de même, lui offrant alors un petit sourire en coin un peu gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Lun 29 Déc - 15:14

- J'en faisais... Quand j'étais humain j'étais en première année de médecine, et j'étais doué ! Mais bon, je ne pouvais pas continuer ça, c'est clair... Et puis je me sens trop instable pour tenir une journée dans une université pleine à craquer...
Et toi tu continues apparemment, non ? Enfin comme tu as dit que tu as rencontré MinHun la bas..!

Première année de médecine ? Il devait être quelqu'un d'intelligent. Quel dommage qu'il ait dû interrompre de telles études à la réputation pourtant si prometteuses. De plus, le fait d'être immortel pouvait présenter un atout dans ce genre de domaine, puisqu'il bénéficiait de l'éternité pour faire ses recherches et se pencher sur des remèdes aux plaies qui assassinent les humains et déciment leur race.

Je comprenais le fait qu'il craigne le retour aux études qui s'exercent dans ses lieux rempli de monde. Se retenir et ne pas craquer se montrait très compliqué dans ce genre de cas, et je savais de quoi je parlais. Il m'avait fallu quelques mois avant de pouvoir mettre un pied dans une université, mais la conservation de mon humanité passait par ce rituel étudiant auquel j'avais toujours tenu, ou presque. Fréquenter les grandes écoles était le rêve de tout enfant. Je m'y étais senti obligé en mémoire de ma mère qui, lors de mes jeunes années, m'avait toujours encouragé à travailler dur pour entrer dans une université de grande renommée. Elle aurait été si fière de moi .. ! Cependant, après sa disparition, j'avais fuis l'école. En fait, j'y allais toujours, mais je n'écoutais plus, alors cela revenait au même. J'avais tout de même obtenu mon diplôme, et ce par je ne sais trop quel miracle. Alors, après cette rencontre fortuite avec ma soeur au cours de laquelle je m'étais promis de ressembler le plus possible à un humain, j'avais pris cette décision de commencer des études aussitôt ma soif contrôlée, et n'avais pas manqué à ce devoir. Voilà comment je me retrouvais, un an et demi plus tard, à suivre des études d'économie.

- Oui, je fais des études d'économie, et il se trouve que c'est dans la même université que Min Hun .. ~ Je ne voulais pas me laisser abattre par ma condition, alors je me suis forcé à continuer ... Je comprends parfaitement que tu ne te sentes pas prêt à continuer, beaucoup de monde fréquente les lieux d'étude, et c'est dur de te retenir ... Tu es level 1, non ? Ca doit être vraiment difficile pour toi ....

Je compatissais sincèrement à son état pour être passé par là. La période du level 1 est sans doute la pire période après la transformation en vampire. La soif est presque incontrôlable et omniprésente, et il faut beaucoup de volonté pour se sortir de là et ne pas mordre le premier humain qui passe. A y penser, vivre en présence d'un humain devait être assez compliqué en vue de sa condition ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Lun 29 Déc - 21:29

- Oui, je fais des études d'économie, et il se trouve que c'est dans la même université que Min Hun .. ~ Je ne voulais pas me laisser abattre par ma condition, alors je me suis forcé à continuer ... Je comprends parfaitement que tu ne te sentes pas prêt à continuer, beaucoup de monde fréquente les lieux d'étude, et c'est dur de te retenir ... Tu es level 1, non ? Ca doit être vraiment difficile pour toi ....

J'hôchais la tête avec lenteur, une fois de plus pensif, pour appuyer ses dires. Mettre un pied la bas c'était comme suicidaire pour moi... Enfin... question soif, disons que ce n'était pas ça mon plus gros problème en temps que level 1. J'avais constamment soif c'est vrai, mais j'arrivais à me débrouiller pour ne pas trop blesser d'humain. En fait j'avais une routine très régulière question nourriture. Je me nourrissais très régulièrement pour ne pas faire de connerie sur ce point. Mon côté instable de level 1 résidait plus particulièrement dans mes crises de colères fréquentes et mon animosité dans les combats.
Si je venais à entrer dans ce genre d'endroit, ce qui serait le plus susceptible et le plus dangereux d'arriver, est que la foule et l'omniprésence de tout ces gens me rende nerveux et me fasse sortir de mes gonds. Je n'étais pas habitué à la présence massive d'autres personnes... Même quand je me déplaçais, je passais le plus souvent par les toits des immeubles pour ne pas avoir à me mélanger avec tous ses humains et tout ce bruit trop agressif pour moi.
Et puis si j'allais à l'université, j'aurais peur d'avoir besoin de me retenir de me nourrir trop longtemps...

- Oui je suis level 1... C'est vrai que c'est un vrai handicap d'avoir tout le temps, tout le temps soif comme ça... Mais sur ce point ça va... Je me nourris souvent  donc ça m'évite d'avoir des problèmes avec ça... Non, c'est surtout que je pique constamment des crises de colères, donc il faut mieux que ça n'arrive pas la dedans...! Et puis mes sens sont trop développés et je n'arrive pas à les contrôler donc quand il y'a trop de bruit, c'est vraiment désagréable... !

Quant à lui, c'était assez honorable de se battre comme ça, tous les jours en y allant tout en prenant en compte le fait qu'il ne buvait pas de sang humain...
Cependant, ces mots illustrait une fois de plus a quel point il haïssait sa condition de vampire... L'observant, je me disais que ça devait être assez triste comme vie pour lui... Devoir renier sa vrai nature, vivre en solitaire en imitant les humains mais dans la crainte de les blesser... Je me demandais bien pourquoi il s'infligeait tout ça...

- Mais pour toi ça doit être tout aussi horrible voir pire non ? Tu te contrains constamment à renier ta propre nature pour te comporter comme un humain... Car ça ne saute pas aux yeux, mais la vie est vraiment différente pour un vampire, que ce soit dans les ressentis, les gestes... Mais pourtant, tu ne te nourris pas, ce qui fait que tu vis comme un pariât pour ne pas blesser d'humain. Se contraindre à un vie inapproprié pour soi et en plus de ça subir le nœud de la soif, ça doit être pire que tout, non ? Je me demande pourquoi tu t'infliges autant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Mar 30 Déc - 12:25

Je l'observais hocher la tête avec lenteur, comme pensif. Ce n'est pas la première fois que je notais son air absent, et me demandais si cela était négatif. Profitant de son air absent, je détaillais une nouvelle fois ses traits enfantins. Malgré son air sérieux, il n'en restait pas moins un être aux apparences mignonnes. Et beau ... Il dégageait une beauté adorable, mêlant l'innocence d'un enfant à la finesse d'un adulte. Bien qu'il paraisse plus jeune que moi, je me demandais ce qui avait poussé son visage à prendre des airs si matures. Le fait qu'il ait choisit de devenir un vampire devait sans aucun doute jouer pour beaucoup dans cette histoire. "Je n'avais plus rien à perdre ..." Je devenais vraiment trop curieux. Qu'avait-il bien pu lui arriver pour qu'il devienne ainsi ? Car son visage poupin ne mentait pas, avant de devenir un être de la nuit, il avait sans doute été un humain heureux et épanouie, alors comment ... ? Il ne me laissa cependant pas le temps d'approfondir mes pensés et prit la parole.

- Oui je suis level 1... C'est vrai que c'est un vrai handicap d'avoir tout le temps, tout le temps soif comme ça... Mais sur ce point ça va... Je me nourris souvent donc ça m'évite d'avoir des problèmes avec ça... Non, c'est surtout que je pique constamment des crises de colères, donc il faut mieux que ça n'arrive pas la dedans...! Et puis mes sens sont trop développés et je n'arrive pas à les contrôler donc quand il y'a trop de bruit, c'est vraiment désagréable... !

Je ne comprenais que trop bien ce qu'il vivait. Cette période était décidément la plus horrible de la vie d'un vampire. Moi-même j'avais eu beaucoup de mal à en sortir ... Il est vrai que dans ce cas précis, il était fortement déconseillé de se rendre dans des lieux aussi bruyants et infestés d'humains qu'étaient les universités. Cela était autant dangereux pour le vampire que pour ses potentielles proies. Il fallait donc énormément de self control ainsi qu'une bonne maîtrise de ses sens pour ses rendre ici.
Une fois de plus, je n'eus pas plus le temps de méditer sur ses paroles qu'il enchaîna.

- Mais pour toi ça doit être tout aussi horrible voir pire non ? Tu te contrains constamment à renier ta propre nature pour te comporter comme un humain... Car ça ne saute pas aux yeux, mais la vie est vraiment différente pour un vampire, que ce soit dans les ressentis, les gestes... Mais pourtant, tu ne te nourris pas, ce qui fait que tu vis comme un pariât pour ne pas blesser d'humain. Se contraindre à une vie inappropriée pour soi et en plus de ça subir le nœud de la soif, ça doit être pire que tout, non ? Je me demande pourquoi tu t'infliges autant.

Sa question me déstabilisa entièrement. Je voyais rarement les choses de cette façon, cachant la réalité sous cette promesse qui m'enchaînait au statut d'humain malgré ma réalité de vampire. Je ne sais par quel moyen, il avait réussit à trouver les mots qui me touchèrent directement, car bien trop véridiques pour ma perception illusoire des choses.
Perturbé, je pris la liberté de m'asseoir sur le canapé, fixant le vide avec obstination tandis que mes pensés défilaient à vive allure. "Pire que tout" le terme était un peu fort. C'était très compliqué, certes, mais de là à employer une telle expression ... "Infliger", là encore le verbe était dévastateur, mais bien réel. Pris de court, je balbutiais.

- Je ne suis pas d'accord avec toi ... Ce mode de vie ne m'est pas vraiment "innaprorié", je l'ai choisi, je savais à quoi m'attendre, alors ce n'est pas "pire que tout" ... Certes, c'est souvent compliqué de me contrôler et de me contenter de viande animale, mais je m'y suis habitué ... Et puis je ne peux définitivement pas y renoncer. Je ne suis pas lié à beaucoup de personnes ... Peu de gens acceptent mon caractère, et c'est tant mieux .. ! Mais pour ces deux personnes ... un soupire m'échappa tant abordé ce sujet me contrariait légèrement, surtout vu sous cet angle Pour ces deux personnes je dois faire de mon mieux et ne pas les décevoir. Je dois réussir à devenir complètement végétarien et à préserver le peu d'humanité qu'il me reste, sans quoi, j'aurai vraiment tout gâché ...

Les souvenirs m'assaillaient et ne faisaient qu'accentuer la sincérité de mes paroles. Si je faillais à cette promesse, je n'étais plus digne de m'estimer le petit frère de Jee Hee. Si je faillais à cette promesse, je n'étais plus digne de m'estimer l'ami de Min Hun. Et surtout, cela signifierait que je serai devenu entièrement un monstre assoiffé de sang, tout ce que je ne voulais pas.
Un faible sourire se dessina sur mes lèvres tandis que mon regard venait se poser sur lui.

- Tu dois me trouver stupide, non ? Toi qui arrive à te contrôler en présence d'Huney ... C'est vrai que je pourrai être un vampire comme les autres et apprendre à me nourrir comme un vampire normal, mais il y a cette personne que j'ai blessé en quittant la maison et en devenant vampire, et elle m'a fait promettre ça. Elle m'a fait promettre de ne faire de mal à personne ... de rester son petit frère, son humain de petit frère ... Et je n'ai trouvé que cette solution, puisque cette même personne m'a interdit le recourt à la mort ... Et puis, on ne va pas se mentir, il est dur de mourir lorsqu'on est considéré comme immortel. Alors non, ce n'est pas pire que tout, je ne m'infliges rien, si ce n'est les conséquences de mes actes irréfléchis.

Après tout, si j'étais resté bien sagement à la maison, si je n'avais pas fuis et bu jusqu'à en perdre la mémoire, je serai toujours ce faible et chanceux petit humain ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Sam 3 Jan - 13:55

Sa réponse me surpris un peu dans le sens ou elle était contradictoire a l'avis que j'avais émis. Et je n'étais pas vraiment d'accord avec les propos qu'il avançait. Quoi qu'il en pense, que ce soit lui qui l'ai choisi ou non, ce mode de vie était bel et bien inapproprié. Nous n'étions pas fait pour nous nourrir de viande animal. Notre organisme était destiné à carburer au sang humain, que ça lui plaise ou non... Il n'y avait que l'immortalité qui accompagnait notre race qui lui permettait de survivre ainsi...
Pourtant ce qu'il ajouta par la suite m'éclaira un peu plus sur ce qu'il pensait ainsi que ses raisons d'être comme ça...
De ce que j'en comprenais, il détestait vraiment sa condition de vampire, au point d'avoir pensé au suicide et à présent, la seule chose qui le maintenait en vie était cette personne pour qui il cherchait à "conserver son humanité..."
Je ne le trouvais pas stupide étant donné qu'il avait des raisons, juste... irrationnelle à vrai dire... Enfin, j'avais du mal à admettre qu'un vampire puisse vivre comme ça. Mais d'un autre côté, si les vampires étaient plus nombreux à être comme lui il y'aurait moins de dégât... Ma famille n'aurait peut être pas été massacré et je serai toujours humain... Mais la réalité était que nous avions été crée pour nous nourrir de sang humain et que c'était trop difficile de faire sans... C'était assez dangereux quand on y pensait... Une simple odeur pouvait le faire sortir de ses gonds si il était trop en manque.

- Tu n'es pas stupide, tu es spécial... Tu as des raisons, et de toutes façon c'est impossible de s'infliger ça par stupidité et sans raison, justement. Je continuerai de dire infliger car c'est mon avis et j'ai du mal à croire qu'un vampire puisse vivre comme ça...

Des bruits de pas sur le palier me firent tilter, et je m'arrêtais alors dans mes paroles... Etant donné le bruit des clefs dans la serrure, il s'agissait forcément de MinHun. Il revenait tôt... Quoi que je remarquais alors que nous avions passé beaucoup de temps à discuter et que nous étions à présent presque dans la mâtiné...
Il allait sûrement se demander ce que son ami faisait ici à cette heure...!
Changeant de sujet, je m'adressai de nouveau à l'autre vampire, profitant du temps pendant lequel Minnie se retrouvait à galérer avec la porte, ayant sans doute tenter de l'ouvrir alors que je l'avais déjà déverrouiller pour faire entrer JinHyun.

- Minnie revient déjà on dirait... Dis lui que je t'ai retenu, ce sera plus simple. Merci d'être resté... C'était sympas de parler avec toi.

Je lui offris un dernier sourire tandis que MinHun entrait enfin dans l'appartement, la mine fatigué. Je partis ensuite saluer mon hyung avant de lui dire que son ami était la et que j'étais parti à discuter avec lui, l'ayant ainsi retenu, comme ça il n'aurait pas trop d'explications  fournir quant au fait que nous étions debout à cette heure. Il ne manqua cependant pas de me réprimander pour mon manque de sommeil qui se voyait car j'avais, selon lui, une mine fatigué. Je lui annonçai alors que j'allais me reposer, le laissant ainsi avec Jin Hyun. Même si je m'isolait dans ma chambre, le fait de savoir qu'il y avait une présence à côté me rassurait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Sam 3 Jan - 15:48

- Tu n'es pas stupide, tu es spécial... Tu as des raisons, et de toutes façon c'est impossible de s'infliger ça par stupidité et sans raison, justement. Je continuerai de dire infliger car c'est mon avis et j'ai du mal à croire qu'un vampire puisse vivre comme ça...

Des bruits de pas l'interrompirent. Je mis un peu plus de temps que lui à les percevoir, étant donné mes sens affaiblis par mon régime, mais ne tardais pas à reconnaître l'odeur de Min Hun qui s'intensifia lorsqu'il s'arrêta devant la porte, tentant apparemment vainement de violer le cadenas afin de rentrer chez lui. Je repris alors conscience de l'heure, constatant que la matinée n'allait pas tarder. Nous avions passé beaucoup de temps à se parler l'un et l'autre, et je devais bien avouer que cela m'avait fait un bien fou, même si nos avis divergeaient parfois.

- Minnie revient déjà on dirait... Dis lui que je t'ai retenu, ce sera plus simple. Merci d'être resté... C'était sympas de parler avec toi.

Il eut à peine le temps de me sourire que le propriétaire des lieux entra, ne me laissant pas le temps de répondre quoi que ce soit avant de rejoindre le nouvel arrivant. Je me relevais alors du canapé et lui emboîtais le pas pour à mon tour saluer mon Hyung. Il sembla quelque peu surprit de me trouver là à cette heure si matinale, et je m'en excusais, lui demandant par la même occasion pardon pour avoir manqué au sommeil du jeune vampire qu'il abritait. Ainsi, avant que ce dernier ne nous quitte pour rejoindre sa chambre, je lui adressais à mon tour un sourire.

- Merci de m'avoir tenu compagnie, c'était agréable de discuter avec toi.

Sur ce, je le regardais partir, puis me laissais entraîner une nouvelle fois au salon, à la différence près que cette fois-ci, ce fut Min Hun qui m'y conduit. Comme à l'accoutumée, je l'écoutais parler et commentais parfois ses dires d'une brève réponse, bien que mes pensés soient tournées vers le level 1 quelques pièces plus loin. J'étais définitivement intrigué par ce garçon. Malgré son jeune âge, il possédait une façon si mature de voir les choses ... Presque plus mature que moi.

Durant quelques jours, le jeune garçon occupa régulièrement mes pensés. Il me captivait, sans compter le souvenir de cette morsure qui revenait régulièrement à mon esprit. Un vampire qui en mordait un autre, ça sortait un peu de l'ordinaire ... J'avais proposé ça sans vraiment réfléchir, mais jamais je n'aurai pensé que ça m'aurait fait un tel effet .. !

Cloîtré dans mon appartement, confortablement (ou presque) installé sur le canapé déplié qui me faisait office de lit, je me remémorais notre rencontre d'une semaine plus tôt, me souvenant de notre conversation en réfléchissant à la condition du jeune homme. L'envie de le revoir ne m'était pas étrangère, au contraire, mais je ne me voyais pas vraiment débarquer chez Min Hun comme une fleur et m'imposer dans l'emploi du temps du bébé vampire. Et puis, étais-je vraiment prêt à faire le premier pas ? Ce n'était pas mon genre. De toute façon, pourquoi aurais-je besoin de le revoir ..? Il avait sans doute mieux à faire que de perdre son temps avec un hérétique tel que moi.
Un soupire m'échappa. Pourquoi me sentais-je obligé de me dénigrer constamment ? Et puis je devais cesser de me torturer l'esprit avec ce gamin, je le reverrai à l'occasion chez mon Hyung, et tout irait bien ainsi. Bien décidé à laisser ces pensés de côté, j'éteignis la lampe de chevet qui m'éclairait et me rallongeais, priant pour que le marchand de sable éloigne toutes mes idées sans intérêt le temps d'une nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    Dim 4 Jan - 12:52

Ça devait faire deux ou trois heures que je baladais dans les rues de Séoul, privilégiant largement le quartier vampirique. Je m'étais encore battu et avais éliminer mon adversaire, comme souvent... Et à présent, je craignais une "descente" de mon créateur, c'est pourquoi je ne restais pas statique...
Après quelques minutes à circuler, souvent grimpé sur les toits, je finis par reconnaître l'endroit ou je me trouvais... Cet endroit du quartier des vampires, c'était par la que je m'étais réfugié il y'a quelques jours et que le vampire végétarien m'avait retrouvé...
En parlant de lui, je ne l'avais pas revu depuis ce soir la, chez MinHun... Et j'avais été assez occupé dernièrement, entre mes recherches, mes traques, mes entraînements avec KwangHo, me nourrir... Mais se serait mentir que de dire que je n'avais pas repensé à lui... A vrai dire, c'était quelque chose qui hantait souvent mes pensées dernièrement... Ce vampire, Jin Hyun, il m'avait soigné et c'était par la suite montré gentil avec moi... C'était déjà largement suffisant comme raison pour que j'ai envie de le revoir...!
Et puis la pour une fois, je n'avais rien à faire, donc autant en profiter si j'avais envie de le revoir, non ? Cette façon d'être un peu collante, je crois que c'était l'une des seules choses qui me restait de mon existence humaine... J'avais gardé cette tendance à scotché les personnes que j'appréciais, même quand ce n'était pas réciproque..
Je finis donc par atterrir dans la rue ou, il y'a environs deux semaines, je me trouvais, blottit dans un coin sombre en attendant que mon bras guérisse... Par réflexe, je bougeais doucement ce dernier, comme pour vérifier qu'il allait bien. En fait, j'avais un peu peur de conserver des faiblesses physiques à force de me retrouver avec des os en morceaux, c'était pour cette raison, et aussi dans le but de devenir plus fort que je pratiquais souvent des entraînements physiques. Peut être qu'un jour, je réussirais enfin à tenir tête à mon créateur...

Enfin, peu importe pour le moment. Me remémorant le chemin qu'il avait emprunté pour me ramener chez lui, je me mis en route, espérant ne pas me tromper et réussir à retrouver son logement de mémoire.
Après quelques minutes de marche dans eunpyong, je finis par arriver devant un immeuble que j'étais certain de reconnaître. Sans perdre de temps, j'entrai donc à l'intérieur, découvrant sans surprise que la porte du bas n'avais aucune sécurité et s'ouvrait avec une facilité surprenante.
Une fois l'intérieur, c'est de mon odorat que je me servis, non sans quelques difficultés pour retrouver l'étage exact. Malheureusement, l'odeur d'humidité qui hantait les lieux, me déconcentrait fortement...
Mais je finis tout de même par dénicher la bonne porte, non sans une certaine satisfaction. De façon spontanée, je frappais trois coups sur le vieux bois dont la peinture s’effriter complètement, laissant tout de même supposer la couleur d'origine verte.
Qu'allais t-il dire en me découvrant ici ? Si ça se trouve il n'avait pas envie de me voir, ou il s'en contre fichait de moi...
Le vampire blond ne tarda pas à apparaître, m'ouvrant la porte, non sans une mine surprise de me découvrir ici... Je pris donc les devant, lui offrant par la même occasion un sourire :

" - Hey ..! J'avais envie de venir te voir, alors je suis passé sans vraiment y avoir réfléchis...! Je te dérange ?"

J'espérai vraiment que ça ne soit pas cas car j'avais vraiment envie de le voir... D'ailleurs son odeur ne tarda à embaumer mes narines, me rappelant alors que j'avais faim et que la dernière fois, j'avais trouver son sang tout à fait à mon gout. ~
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Do you remember the first meet ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Do you remember the first meet ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 1-
Sauter vers: