Partagez | 
 

 You see me ? ft Masamune Ayano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: You see me ? ft Masamune Ayano    Mar 23 Sep - 20:50


You see me ?
Grâce à toi l'inspiration reviens


Cela faisait une semaine déjà que j'étais arrivé en Corée. Ce pays est vraiment intéressant à voir ! Toutes ces coutumes si différentes du japon. Cela me changeait beaucoup d'air, ça me faisait un peu de bien, avec ce qui c'était passé ces dernières années. Je vais finir par croire que quelqu'un m'a maudit... Enfin bref passons, je rentrais vers l'hôtel où je suis en train de séjourner pour je ne sais encore combien de temps. Pour le moment je ne fais qu'aller à des expositions de peintres, de photographes, d'artistes en tout genre. J'avais perdu l'inspiration depuis plusieurs mois déjà, plusieurs semaines à regarder ma feuille blanche... Rien ne voulait se dessiner. C'est dur pour moi, je me sens tellement vide, à croire que j'avais perdu goût à tout ce que j'aimais...

Entrant à l'hôtel je me dirigea vers le côté brasserie qui était situé à l'étage, je pris un grand café et alla m'asseoir à une table. Bien entendu je m'étais mis du côté fenêtre pour regarder les gens dans la rue. Je sortis mon carnet de croquis, le feuilleta légèrement et m'arrêta sur une page vierge. Je la fixa en soupirant, je la boudait même... J'en avais assez ! Je voulais dessiner ! Je m'affalais contre le dossier de la chaise, passant ma main dans mes cheveux, les secouant légèrement. Je regarda les personnes qui étaient dans la salle... Puis mon regard ce posa sur un homme, il dégageait un tel aura ! Ses traits de visage étaient juste parfaits... ses cheveux d'un noir profond retombaient merveilleusement bien sur son visage puis que dire de son sourire.... Je pris mon crayon de la main droite et commença à dessiner quelques traits, le coup de crayon était assez rapide, puis au fur et à mesure son visage apparaissait sur cette feuille blanche... Je jetais quelques coups d’œil rapide sur lui.Je fonça quelques traits, donnant un peu plus d'ombre et de profondeur à ce croquis qui ce transformait en portrait à chaque coup de crayon. Je gomma de temps à autre, les yeux fixés sur mon dessin je ne me rendis même pas compte que l'homme n'était plus à sa place.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: You see me ? ft Masamune Ayano    Mer 24 Sep - 18:07







You see me?
Du bout de tes doigts


J'étais venu avec mon manager me détendre au café de l'hôtel où je séjournais. La journée avait été longue et épuisante. Nous étions en pleine fashion week et comme le dernier jour approchait, il fallait se donner à fond. En plus, à côté de ça, nous avions des shooting à faire. J'avais vraiment hâte que ça se termine, j'avais besoin de repos, un peu de vacances, bref, de quoi me détendre !

Mon manager m'offrit un verre, du coup, je pris du whisky. Mon ainé se mit à me raconter les ragots amassés dans les coulisses pendant que j'étais sur scène. Beaucoup de femmes me désiraient, physiquement parlant. Certaines têtes de mode voulaient m'avoir dans leur rang. Une a même dit que je "devais" devenir absolument la figure de sa marque. Les petites marques ne m'intéressent pas. Je vise très haut.

Mon manager me raconta, déjà prêt à rire, qu'une dame voulait même savoir si on pouvait m'acheter. Les gens avaient vraiment des idées bizarres... Je riais aux éclats, large sourire sur le visage. Par contre, quelque chose me titillait depuis tout à l'heure. Je me sentais vraiment observé... Depuis que j'étais vampire, mes sens s'étaient développés. Je jetais un coup d'oeil çà et là. Beaucoup de personnes s'étaient rassemblées au bar, donc il me fallait chercher longtemps avant de comprendre qui était le petit voyeur qui me regardait autant.

Un jeune homme dessinait sur une table un peu plus loin. Tout d'abord surpris, je constatais qu'il y avait enfin un autre japonais que moi dans ce pays. Puis, je regardais dans sa direction un petit moment, le fixant à mon tour. Mon manager s'inquiéta et je lui expliquais vite fait. De nature curieux, je ne pus m'empêcher de me lever pour voir ce qu'il dessinait.

Je me levais donc et alla vers lui. Il était tellement plongé dans son oeuvre qu'il ne me vit pas bouger. J'arrivais enfin à sa table. Toujours aucune réaction de sa part. Tout à l'heure il m'analysait sans arrêt et maintenant il ne me regardais plus. Comprenez la frustration d'un mannequin comme moi de se faire ignorer !

Je me mis derrière lui pour observer son dessin. Quelle surprise que de voir mon reflet sur cette feuille. Ce garçon avait un réel talent. Les traits de son oeuvre en imposaient tant par la pureté de ses coups de crayons mais aussi par sa passion qu'on ressentait au travers de son dessin. J'étais stupéfait et fasciné. Ce garçon éveilla ma curiosité. Passant un bras par dessus son épaule, je lui indiquait un endroit du bout de mon doigt :

"Vous avez oublié un grain de beauté, ici."






Dernière édition par Masamune Ayano le Dim 28 Sep - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: You see me ? ft Masamune Ayano    Dim 28 Sep - 19:25


You see me ?
Grâce à toi l'inspiration revient


J'étais tellement obnubilé par mon dessin, que je n'avais même pas vu que mon modèle était partit de sa table. Je poffinais quelques traits, je voulais le rendre le plus vrai que possible. C'était incroyable, depuis tout ce temps que je n'avais rien fait, je n'avais pas perdu la main et heureusement ! Mais comment cet homme avait pu réussir à me faire ça. Je n'en revenais pas moi même.  Mais soudainement une main apparue dans mon champs de vision, et une voix ce glissa dans mon oreille ! Un grain de beauté ? Hééééé ?! Je me retourna alors et me figea net en " le " voyant derrière moi ! Si proche ! Je pouvais l'entendre respiré ! Je le regarda et effectivement j'avais oublier un grain de beauté à l'endroit où il me l'avait indiqué. [color:e0a4=##BC8F8F]" Ah oui... " je le dessina donc, je devais être aussi rouge qu'une tomate à présent. C'était terriblement gênant, est-ce qu'il l'avait mal prit ? Il ne devait pas aimer mon dessin... Haaa toutes ses questions dans ma tête...

L'homme s'assied alors en face de moi, je m'enfonça un peu plus dans ma chaise sur le coup, terriblement gêné. " Euh...je... je ne vous ai pas vexé au moins ?  Pardon c'était très impoli de ma part ! Mais quand je vous ai vu je n'ai pas put m'empêché de vous dessinez! Vous dégagez quelque chose d'extraordinaire ! Je ne pourrais pas dire ce que c'est... Cela fait des mois que je n'ai rien dessiner, et grâce à vous tout d'un coup je retrouve l'inspiration ! " Je m'arrêta de parler... J'étais en train de faire un monologue, halala il allait me haïr ! C'est sûr ! Je me cacha derrière mon carnet mais en faisait cela ma jambe cogna la table et ma tasse de thé ce renversa pour aller ce briser sur le sol en petit morceau, je reçu de l'eau sur moi bien évidemment bouillante , mais j'avais réussir par je ne sais quel miracle à levé les bras pour ne pas que mon dessin soit abîmé. J'avais l'air débile... oui... mon dieu... je voulais mourir maintenant pourquoi ça devait arriver maintenant ! Surtout devant lui ! Une serveuse ramassa mes bêtises je m'excusa à plusieurs reprises... Je me remit assit sur ma chaise, puis je voulu prendre mon carnet où y était mon dessin, mais je fus surpris de le voir dans les mains de mon modèle. " J'espère que je ne vous ai pas trop loupé..."

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: You see me ? ft Masamune Ayano    Lun 29 Sep - 9:37







You see me?
Du bout de tes doigts


J'avais eu raison de venir le taquiner ainsi, c'était un bien bon divertissement pour l'occasion. Le jeune artiste paniquait du fait que j'ai vu son oeuvre, oeuvre qui me représentait. Ca ne me dérangeait en rien d'être regardé, j'aimais ça, sinon je ne serais pas acteur et encore moins mannequin. Il était tout rouge, c'était adorable à voir. Ca faisait longtemps que je n'avais pas pris plaisir à taquiner quelqu'un. Du coup, intrigué par le japonais, je pris place sur le siège en face de lui. Décontracté et grand sourire aux lèvres, j'admirais ses joues s'empourprer. Sa voix sortie de nouveau de sa bouche. Elle était très douce et reposante. Je l'entendais déblater des excuses inutiles, l'admirant se prendre la tête tout seul. Je pense que ca faisait parti de son charme.

Lorsque le jeune homme releva le fait que je dégageais quelque chose d'extraordinaire, je ne pus m'empêcher d'avoir une certaine peur ; est-ce qu'il s'était rendu compte que j'étais un vampire ? C'était très étrange comme sensation. Je ne voulais pas lui faire peur. Je n'avais pas envie qu'il me craigne. Alors que je pensais cela, le garçon continuait son monologue, terminant sur une révélation bien étrange. Il avait retrouvé l'inspiration grâce à moi.

En tant qu'acteur, j'aimais à faire brûler une passion chez mes fans, alors savoir que j'aidais quelqu'un dans sa passion, ça me faisait chaud au coeur. Je souriais, restant silencieux. J'allais enfin décrocher un mot quand je le vis commencer à se cacher derrière son calepin. Je devais vraiment le perturber parce que, je ne sais comment, le jeune artiste tapa dans la table.

Renversant son thé et se brûlant les jambes par la boisson qui avait coulée de la table, le japonais souleva de justesse son carnet. Un soupire de soulagement. J'aurai eu mal au coeur de voir mon reflet se noyer... Faisant signe à une serveuse, elle ramassa tout ça, épongeant la table. Il s'excusa je ne sais combien de fois auprès de la demoiselle, se courbant sans arrêt. C'était adorable à regarder. Quel sacré celui-là. J'allais bien l'aimer, le petit. Peut-être avais-je enfin trouvé un ami.

Dans un lourd soupire, il reprit enfin place sur sa chaise. J'en profitais pour m'emparer de son dessin, l'admirant sous toutes les coutures. Les yeux baissés, il m'avoua espérer ne pas m'avoir loupé. Un petit rire s'échappa de ma bouche et avec un large sourire, je lui avoua qu'un miroir ne saurait aussi bien me représenter.

Rougissant encore plus, le japonais évita de nouveau mon regarde. Pour tenter d'adoucir l'atmosphère, j'essayais une nouvelle approche : "Est-ce que je peux me permettre de vous demander votre nom ? J'aimerais en savoir plus sur vous." Admirant toujours le dessin, je lui posais des questions sur sa carrière.

Puis, je me rappela de ce qu'il avait mentionné tout à l'heure ; je lui permettais de retrouver l'inspiration. Malheureusement, mon manager me rejoignit pour me dire qu'il était temps pour nous de partir. Je tournais une page du carnet du jeune homme, y écrivant mon numéro de téléphone. "Si l'inspiration vous quitte encore, vous n'avez qu'à m'appeler. Je ferais mon possible." Son visage rayonna et son sourire plein de pureté obligea mes lèvres à copier les siennes. Même pour des shootings je n'arrivais pas à sourire autant !






Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: You see me ? ft Masamune Ayano    Lun 29 Sep - 22:08


You see me ?
Grâce à toi l'inspiration revient


L'homme en face de moi ce mis à rire à m'à remarque, quel doux son, j'en étais presque jaloux ! Il avait vraiment tout, il était beau, souriant, charmant... Je faisais pâle figure à côté. Je n'ai rien de tout ça après tout ! Je ne suis qu'un petit artiste. Mais lorsqu'il m'avoua qu'un miroir ne pouvait faire mieux, je me mis à rougir soudainement. C'était bel est bien la première fois que j'avais un tel commentaire du travail que j'avais fait ! Mon cœur manqua un battement... Cela me touchait énormément. Au plus profond de moi, j'étais heureux qu'il me dise ça ! Pour un artiste c'est beaucoup d'avoir un commentaire correct sur son travail. Puis je releva la tête vers lui à ses questions surpris. Il voulait me connaitre un peu plus... J'allais pour répondre mais l'homme avec qui il était tout à l'heure le fit signe qui devait partir. Je fus surpris sur le coup, je regarda mon model qui gribouilla quelque chose sur une des pages de mon carnet. Je me leva alors pour lui dire au revoir, lorsqu'il me dit ses mots, je ne pouvais que sourire à cela ! " Merci !" Les deux homme commencèrent à partir puis soudainement une de ses questions revena dans ma tête je me tourna vers lui et dit " Akihiko Yukimura ! C'est mon nom !" L'homme me souria et s'en alla.

Trois jours étaient passer à présent depuis ma rencontre avec cette homme. Grâce à sa beauté j'avais réussis à retrouver le goût de dessiner. Mais cela n'avait pas duré longtemps... Je dessinais quelque croquis, mais la seule chose que je pouvais voir c'était son visage. Il me hantait le jour et la nuit, ha mais pourquoi ?! Bon il faut avouez c'était un model parfait ! Tous ses traits de visage, ses cheveux, son sourire, tout était parfait ! Je n'avais jamais vu un tel visage... Je repris donc mon carnet de dessin et regarda son portrait que j'avais fait... Halala qu'est ce que je devais faire à présent ? Je tourna la page et resta un moment à fixé le numéro de téléphone, je voulais l’appeler... Mais nan j'étais beaucoup trop timide pour le faire ! Et puis qu'est ce que je pourrais lui dire d'ailleurs hein ? Je m'affala sur le lit en soupirant. Je ne voulais pas sortir dehors, le temps était vraiment mauvais en plus... J'allais surement rester toute la journée sur l'ordinateur comme d'habitude, ou rester sous la couette à penser à des choses triste... Ha non! Tout mais pas ça ! Je pris alors mon téléphone et appuya sur la touche " nouveau message "... Je voulais le revoir, le dessiner à nouveau ! Allez Yukimura ! Ne soit pas timide !


Nouveau message !
   De : Akihiko Yukimura
   Reçu à : 15h30
   -----------------------------------------------------------------
   Bonjour c'est Akihiko Yukimura, je suis celui qui vous ai dessinez l'autre jour au café de l'hôtel. J'aimerais vous revoir pour vous dessinez encore, pour moi vous êtes le model parfait ! Pour le moment je suis toujours à l'hôtel Sutton chambre 24 si vous voulez me voir. Bonne journée. A bientôt.


J'envoya le sms allongé sur mon lit, puis je regarda mon portable, cinq minutes, dix minutes, vingt minutes... Toujours rien... Si ça ce trouve il m'a déjà oublier... Après tout j'étais vraiment rien comparé à lui. Je ne suis qu'un petit artiste qui peine à vendre ses œuvres... Je soupira doucement et alluma la télé en attendant une réponse de sa part au fond de moi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: You see me ? ft Masamune Ayano    Mar 30 Sep - 19:24







You see me?
Du bout de tes doigts


J'avais rejoint ma chambre avec mon manager, c'était l'heure de se nourrir. Il nous fallait rester discrets, du coup, une connaissance nous avait apporté des poches de sang pour nous rassasier. C'était un bien triste quotidien de fashion week. Le sang me dégageait pas le même goût que prit directement d'une gorge. Mais bon, il fallait vivre avec ça... La soirée se termina sur un verre de cette boisson vitale.

Cette nuit, j'ai rêvé. Ca faisait bien des années que ça ne m'étais pas arrivé. Je voyais son visage. Il se tournait vers moi et me souriait. Tout était lumineux. Sa main s'approchait de moi et venait pour prendre la mienne pour m'emmener dans la lumière de son sourire. Ce rêve restera dans mon coeur, il m'avait permis de me repérer et d'oublier le poids de ma vie éternelle... Akihiko Yukimura, comment avais-tu réussi à me plonger dans un tel sentiment de bien être ? Un soupire. Repensant à son sourire, je partais motivé au défilé. La journée va être bien longue...

Le temps passait, les défilés n'en finissaient plus. Les interviews se multipliaient et les shootings ne touchaient toujours pas à leur fin. Je tenais bon en passant à mes fans. Je tenais bon en pensant à son sourire. La fin de la fashion week sonna enfin. J'étais épuisé en plus ma gorge était sèche. Il ne restait plus qu'une interview générale pour la fermeture du concours. Je devais garder un sourire, pour mon image publique, mais ça devenait vraiment difficile. Je voulais partir. Mon manager réussit à me sortir de mon problème, s'excusant à ma place de ma prise de congés pour partir sur un nouveau lieu de tournage. Evidemment, ce n'était pas vrai. Nous nous échappions alors à l'hôtel.

Je m'allongeais nonchalamment sur mon lit et sorti mon portable de ma poche. le rallumant enfin après cette dure journée. Quelle ne fut pas ma surprise de voir que j'avais un message ! Je l'ouvrais, curieux. Puis un large sourire prit place sur mon visage fatigué. Je relisais son sms, une, deux, trois fois et mes yeux croisèrent enfin la ligne de l'heure de réception du message ; 15h30. Affolé, je me relevais d'un coup et sortais de ma chambre en catastrophe. Mon manager n'eut pas le temps de m'intercepter, je courrais à travers les couloirs. Chambre 24, chambre 24...  J'étais à la suite, moi, j'avais aucune idée d'où se trouvait cette chambre ! Me précipitant à l'accueil, je sautais sur l'hôtesse pour lui demander de m'indiquer le chambre de Yukimura. Elle m'invita à la suivre.

J'y étais. J'étais enfin face à sa porte. Hésitant, ma main s'apprêtait à toquer. Il était déjà 21h00. D’innombrables questions tournaient dans ma tête : Est-ce qu'il dormait ? Et si je le dérangeais en plein sommeil ? Près à faire demi-tour, je fixais une dernière fois la porte en me mordant la lèvre. Soudain, la porte s'ouvrit et je me retrouvais nez à nez avec lui... Ma pression se relâcha et d'une voix douce, je lâchais tel un soulagement : "Yukimura..."




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: You see me ? ft Masamune Ayano    Jeu 2 Oct - 16:13


You see me ?
Grâce à toi l'inspiration revient


A force d'attendre une réponse je m'étais endormit comme un imbécile. J'avais dormis deux bonnes heures au moins, je m'étira pour réveillé mon corps tout en baillant. J'alluma alors la télé, assis sur le lit je zappais les chaines. Il n'y avait vraiment rien d'intéressant... Je soupira fortement, puis je tomba sur une chaîne  qui diffusait la FashionWeek en direct, je regarda pendant 5 minutes, puis je pris la télécommande pour zappé, mais je me stoppa net en voyant un visage familier passer sur le podium. Ses cheveux noirs, ses traits de visages... HAAAAA !! C'était lui ! L'homme à qui j'avais envoyé un sms et que j'avais dessiner il y a trois jours ! " Masamune Ayano" ? Alors c'était son prénom... C'est vrai je ne lui avait même pas demander son nom... Il avait une telle présence sur ce podium... Et puis les vêtements de créateurs lui allait merveilleusement bien... Ha il était bien maquiller aussi ! Cela lui allait parfaitement... De toute façon c'est le genre d'homme qui peut porter n'importe quoi il aura quand même la classe ! Lorsqu'il fini de passer j’éteignis la télévision. Woah il était mannequin ! Avec un tel visage ce n'est pas vraiment étonnant en fin de compte !

Je me mis à sourire comme un idiot en pensant à son sourire, je secoua alors ma tête pour revenir sur terre. Je partit dessiner sur le bureau, je peaufinais le portrait que j'avais fais de lui, mettant quelques couleurs déçu. Comment arrivait-il à me faire ça... Je dessinais quelques plumes en fond dans les tons bleu nuit. Le rendu final était vraiment joli ! J'aimais mon travail pour une fois. J'avais de la craie plein les mains, j'alla dans la salle de bain pour les lavées, mais je n'avais plus de savon ! Ah mince ! Je regarda vite fait l'heure... 21 heure... Espérons qu'il y ai encore quelqu'un à l'accueil ! J'ouvris la porte, et me stoppa net en voyant celui qui était en face de moi et qui m'appela par mon prénom, il avait l'air paniqué ! " Masamune ?! Qu'est ce que vous faites ici ? Vous allez bien ? Vous avez l'air paniqué...  " Inconsciemment je mis une mains sur son épaule, je me rendis compte de ma bêtise... Pas de chance pour lui, il portait une chemise blanche. " Haaaaaa ! Pardon j'ai tâché votre chemise avec de la craie !! J'allais demander du savon à l'accueil pour nettoyé mes mains en plus ! " J'étais complètement en panique, par chance dans le couloir ce trouvait un chariot avec savon et produit pour laver son linge, je demanda à la femme si je pouvais en avoir. Elle me l'offrit avec gentillesse, je fis entrer Masamune dans ma chambre et partit me laver les mains. Une fois propre, je retourna vers lui et lui demanda d'enlever sa chemise pour la laver... Je ne me rendais pas compte du tout que c'était très suspect comme phrase mais je voulais surtout enlevé ce bleu de ce blanc ! Je pris alors son vêtement et alla dans la salle de bain pour essayer de faire partir ma bêtise... Je passa 20 bonnes minutes au moins à frotté comme un malade... en vain... Le bleu était toujours là. Masamune était contre le coin de la porte... haaa j'avais tellement honte... " Je vous en rachèterais une autre promis... pardon. Je suis quelqu'un de très maladroit... sauf quand je dessine..." Ma maladresse avait encore frappé... Je devais avoir une tête de chien battu...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: You see me ? ft Masamune Ayano    Ven 3 Oct - 6:18







You see me?
Du bout de tes doigts


Son visage, ah, quel doux sentiment que de le revoir... C'était si apaisant. Mais il avait l'air un temps soit peu... Inquiet ? Pour la première fois, je l'entendais prononcer mon nom. Ca m'arracha un sourire sur mon visage fatigué. Mais comment l'avait-il su, tiens ? Je ne me souvenais pas lui l'avoir donné... Bref, il aurait bien fallu que je le lui donne de toute façon, quelle impolitesse de ma part de ne pas avoir commencé par là. Puis, Yukimura me décrivit comme paniqué. L'étais-je vraiment ? Je me demande bien. De drôles de sentiments m'animaient depuis quelques jours. Et la fatigue de la fin de fashion week restait toujours dans mes pattes. Sa main sur mon épaule qui tentait de me rassurer, c'était vraiment trop adorable de sa part.

Puis d'un seul coup c'est le jeune homme qui fut pris de panique. En effet, chose que je n'avais pas remarquée, ses mains étaient couvertes de poudre bleue. D'après ce que j'avais compris c'était la craie qu'il utilisait pour dessiner. Sans que je n'ai le temps de dire quoi que se soit, et trop occupé à vouloir réparer sa bêtise, il intercepta une femme de ménage dans le couloir et lui emprunta du savon. Me prenant par le bras, il m'invita à entrer dans sa chambre. Une fois dans la pièce, Yukimura s'en alla se laver les mains pour être sûr de ne pas réitérer sa bêtise. Ah, sa maladresse le rendait vraiment charmant. Hum, "charmant" ? Il y avait bien longtemps que je n'avais pas pensé cela... Que se passait-il, dans ma tête ?

Je le vis se tourner à nouveau vers moi. Et à sa question, je mis du temps à réagir. Bien qu'il m'arrivait souvent de poser torse nu pour des magazines et autres, là je me sentais comment dire... Gêné ? Je devais être rouge quand je me mis à enfin déboutonner mon vêtement. Quand j'eus fini, je le lui tendais sans le regarder. En silence, il s'éloigna jusqu'à la salle de bain pour ôter cette tâche bleue de ma chemise. Pourquoi se donnait-il autant de mal alors que ce n'était qu'une chemise ? Il fallait que j'aille lui dire de ne pas s'en faire, mais pour l'instant, je me sentais un peu trop dévêtu pour aller le voir.

Mon regard se posa sur son dessin alors que je réfléchissais. Mes jambes bougèrent presque toute seule jusqu'à son oeuvre tant la curiosité me piquait ; il avait continué le portrait de moi de la dernière fois. Cette fois, ça faisait vraiment photo. Ce petit maladroit avait un réel talent. Les quelques plumes rajoutées à l'arrière et ce bleu doux dégageaient une certaine tendresse du dessin. J'étais vraiment content de voir qu'il ne s'était pas arrêté de dessiner. Souriant, je me dirigeais vers la porte de la salle de bain.

Restant dans l'encadrement de la porte, je le regardais faire. Il mettait tout son coeur à faire partir cette tâche. Mais plus que de la faire partir, je dirais qu'il était entrain de l'étaler... C'était tellement adorable de le voir frotter sans relâche que je ne me manifesta pas tout de suite. Mon regard se focalisa sur ses mains. Qu'est-ce qu'elles étaient belles... Quand Yukimura s’aperçut enfin de ma présence, il s'excusa à nouveau et promit de me racheter une nouvelle chemise. Un air de chien battu avait pris place sur son visage. Soupirant, je lui expliquais qu'il n'y avait pas de mal et que ce n'était pas la peine pour la chemise, j'en avais un tas d'autre. Je me mis à lui ébouriffer les cheveux, inconsciemment, pour tenter de faire partir son air de chien battu de son visage.

Me rendant compte de la proximité et de la rougeur sur le visage du garçon, sans oublié ma nudité actuelle, je me stoppais net et reculais légèrement. M'excusant à mon tour, je mettais mes mains derrière mon dos et regardais un peu plus loin, vraiment gêné. Un court silence prit place et, tentant de le casser, je me mis à lui poser des questions : "Au fait, comment as-tu su mon nom, j'avais oublié de te le dire, je m'en excuse d'ailleurs...". M'invitant à retourner dans la salle principale, il m'offrit un siège et nous commencèrent à discuter. Plus le temps passait plus la conversation s'étendait, allant de tout à rien. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas apprécié discuter autant avec quelqu'un.

Il se faisait tard par contre, et comme le sommeil devait manquer à chacun d'entre nous, je me dis qu'il fallait que je me retire. Surtout que je ne m'étais pas nourri et je ne voulais faire aucun mal à ce jeune homme. Mais je me sentais si paisible que la soif n'était pas une grande priorité. Yukimura Akihiko, qu'étais-tu pour me faire cet effet là ? En pensant à cette paix que m'apportait l'artiste, et sans vraiment me rendre compte de mon geste, plutôt que de lui dire au revoir de la main, je le pris dans mes bras en le serrant fort contre mon torse, toujours nu. Mon étreinte resta douce pour ne pas le blesser.  "J'espère pouvoir te revoir vite, Yukimura." Ainsi, je partis en direction de ma chambre, sentant l'inquiétude de mon manager quatre étages plus haut... Ah, quelle maman poule celui là ! Mais il fallait vraiment que je parle à quelqu'un de ces étranges sentiments qui me rongeaient...


Petit bonus pour la chemise...:
 





Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: You see me ? ft Masamune Ayano    Jeu 23 Oct - 20:30


You see me ?
Grâce à toi l'inspiration revient


Je m'en voulais tellement, une si belle chemise, à présent tâché de bleu... J'étais vraiment un idiot ! Mais Masamune n'avait pas l'air fâché, il me disait même que ce n'était pas si grave, je voulus répliqué mais sa main était venu me secouer les cheveux. J'étais tellement surpris que je me mis à rougir... Cette main sur ma tête à l'instant... M'avait fait sauté un baptement de coeur. Le dernier à avoir fais ça était mon ex. Je chassais vite son image de ma tête et me reconcentra sur le mannequin. Puis il me posa une question, ha oui c'est vrai qu'à présent je savais son prénom ! Je l'invita alors dans le salon " Ha ça ! je t'ai vu à la télé ! Pour la fashion Week, les présentateurs ont mentioné ton nom. Tu es incroyable quand tu défile sur le podium... Tu dégages vraiment quelque chose quand tu défiles, et puis tout te va aussi !" dis-ai-je en souriant. On parlait de tout et de rien, vraiment j'adorais discuté avec lui, j'étais à l'aise, ce qui est chose rare... Je me sentais rassuré quand il était près de moi. Mais il ce faisait tard, et Masamune commença à ce retiré, j'étais un peu triste sur le coup mais bon ! J'allais lui faire au revoir de la main, mais le brun me pris dans ses bras, j'ouvris grand les yeux sur le coup, sa voix me donna un frisson, je n'osais pas le touché à cause de sa légère nudité... A vrai dire j'esperais le revoir aussi." Attend je te donne un t-shirt ! Tu ne vas pas te ballader comme ça voyons !" J'ouvris alors ma valise et lui offris une simple chemise à carreaux noire et rouge. Il l'enfila, elle était légèrement trop grand pour lui, enfin déjà pour moi elle était un peu grande alors lui... Je lui souris " La prochaine fois c'est toi qui m'envoie un message si tu veux me voir ! . Il se mit à rire à ma phrase et s'en alla, je ferma ma porte et resta devant un petit moment... J'étais de nouveau tout seul... ça faisait vide tout d'un coup. Je me coucha alors peu après et dormi jusqu'au lendemain.

Quelques rayons de soleils passaient à travers les rideaux, j'étais légèrement réveillé, mais j'avais les yeux fermés encore. Je sentis alors mon portable vibré sur ma table de nuit à ma gauche... Mmmh ? Qui sa pouvait bien être ? Je pris alors mon téléphone dans ma main, frotta mes yeux de l'autre mains pour les réveiller un peu. Puis en voyant le nom qui apparaissait je me réveilla d'un coup ! Masamune ?! Qu'est ce qu'il m'avait envoyé ? J'ouvris alors le sms.

Nouveau message !
   De : Masamune Ayano
   Reçu à : 11h05
   -----------------------------------------------------------------
   Si tu es libre cette après midi rejoins moi au parc près de l'hôtel à 16h.


Je me leva alors de mon lit et me prépara pour aller le voir, je pris une douche, m'habilla d'un jeans avec une chemise blanche, des boots marrons, me coiffa un peu, pris mon sac  et sortit, bien entendu je lui avais répondu que je pouvais venir. Je mangea alors dans un petit restaurant coréen, leur cuisine était vraiment bonne, j'étais content d'être ici. L'après midi je fis un tour dans des gallery d'arts, j'aimais bien y flâner un peu, voir ce qui ce faisait un peu, peut être que certains tableaux allaient m'inspiré ! Je regarda l'heure sur mon portable, ha il était presque 16h !! Je me dépêcha alors d'aller au parc comme il m'avait indiquer, au final j'étais un peu en avance, j'avais couru comme un malade, je vis un banc un peu plus loin, je m'y étais assis pour récupéré un peu mon souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: You see me ? ft Masamune Ayano    Mar 28 Oct - 16:51






You see me ?
I need your loving hands


C'était adorable de sa part. Comment pourrais-je ne pas lui envoyer de message après la façon dont il m'avait demandé de le faire ? Evidemment, je n'allais pas lui envoyer quelque chose tout de suite, non. J'attendrais le lendemain, histoire de le laisser se reposer. Et pour me laisser le temps d'aller me nourrir. Ce soir, nous devions rejoindre un autre vampire pour pouvoir enfin avoir de quoi manger. Nous dégustâmes ensemble la boisson sans rester bien longtemps ensemble. Ah, croquer dans une gorge me manquait dans le fond... Je rentrais à l'hôtel bien vite, j'étais claqué. Puis, en m'allongeant sur le lit, ma main attrapa le t-shirt que Yukimura m'avait prêté.

Inconsiemment, je me mis à le serrer contre moi en passant à ce magnifique jeune homme. Je devenais dingue. Je voulais le revoir, oui, il me hantait. Un gros soupire s'échappe de ma bouche. Mon manager rigola en m'entendant soupirer de la sorte. Je sursautais, n'ayant pas fait attention au fait qu'il soit rentré lui aussi. Il vînt m'ébouriffer les cheveux et rigola encore une fois. Un peu vexé de le voir rire ainsi de moi, je dégageais sa main de ma chevelure, lui demandant des explications sur son sourire idiot. Il m'expliqua que ce genre d'expressions n'avait jamais été aperçues sur mon visage. Lui jettant un simple "Et alors ?" un tant soit peu irrité, il me mit devant le fait accompli. En entendant son explication, tout me paru évident. Oui, c'était ça... Je ne voyais que ça...

Le sommeil eut  bien du mal à venir ce soir. Je n'arrêtais pas d'y penser. Le seul moment où je réussi à m'endormir c'est de lui dont je rêvais. Ah, je devenais vraiment dingue... A mon réveil, mon manager m'avait laissé un petit mot, m'expliquant que je ne bossais que de 13h à 16h pour un shooting. En plus, je n'avais pas beaucoup de chemin à parcourir puisque le shoot avait lieu dans l'hôtel. Et bien, c'était presque un jour de congé, dis donc ! Bon, il était déjà 11h. Je savais que je terminerai à temps. J'ouvris mon portable et parti dans les messages, relisant le sms de la dernière fois que Yukimura m'avait envoyé. Souriant bêtement, je me rappelais du sourire de l'artiste et ça me donnait encore plus envie de le revoir

Je me décidais enfin à oser rédiger un petit texte. Je l'invitais donc à me rejoindre après mon shoot, comme ça je pourrais l'emmener faire un tour. J'avais vu non loin un parc d'attraction, meilleur moyen de distraire Yukimura. Je voulais à tout prix le voir sourire du fond du coeur, voir son visage s'illuminer.

Sans savoir comment, j'avais été charmé par bien des choses chez lui. Son physique m'attirait énormément, sa voix me charmait, ses yeux m'apaisaient et son odeur me rendait ivre de bonheur. Mais ce qui m'avait fait chaviré, c'était ce sourire qu'il avait. Un don, c'est tout ce que j'arrivais à dire là dessus ! Oui, il suffisait de voir un sourire prendre place sur son doux visage et je me retrouvais à sourire moi aussi. J'étais heureux de le connaître.

Rah, et voilà que j'avais pensé à lui tout le long de mon shoot ! Je n'avais même pas vu le temps passer ! Je me changeais rapidement, décontracté et parti vers le parc. Je pressais un peu le pas parce qu'il était déjà 16h, et je n'aimais pas être en retard. Mon coeur manqua de s'arrêter quand je le vis assis sur un banc. Il baignait dans un rayon de lumière, avec un visage un peu fatigué. Il avait le nez sur son portable. Je m'approchais lentement vers lui, un sourire se dessinant de plus en plus sur mon visage. Ah, bon dieu, ce que j'étais heureux !

Je pencha la tête sur son portable. Très surpris, il fit un bond en arrière. Un petit rire, et je m'excusais de lui avoir fait peur. Me remettant droit, je lui tendais ma main. Il la prit, croyant que c'était là une poignée de main amicale mais je le fis se relever du banc en le tirant vers moi. Puis, gardant sa main dans la mienne, je commençais à partir vers notre destination.

Ne lui donnant aucune information sur notre direction, Yukimura s'inquiéta un peu. Je lui tenais fermement la main et l'obligeait à me suivre. Il est vrai que c'était inquiétant mais je n'osais pas parler. Pourtant, on se connaissait bien maintenant mais voilà, aujourd'hui il y avait quelque chose d'autre qui trottait dans ma tête. Voyant le jeune homme boudé un peu, et comme nous arrivions presque à destination, je lui révelais que nous allions nous amuser quelque part pour se détendre tous les deux.

Une fois devant l'entrée du parc, Yukimura ouvrit grands les yeux, émerveillé par ce qui l'attendait. Son sourire était enfin revenu. Je l'invitais à entrer, l'agrippant encore une fois par la main. Une fois nos places payées, c'est lui qui pris ma main et m'entraina çà et là, admiratif devant les attractions et n'arrivant à se décider par laquelle commencer. Je lui proposais de faire toutes celles qui l'intéressaient, comme ça c'était plus simple. Et je vis de nombreuses étoiles se mettrent à briller dans ses yeux. Quand il était comme ça, je ne pouvais rien lui refuser et surtout, je sentais mon coeur palpiter. C'était comme si des sentiments humains que je n'avais pas ressenti depuis un moment refaisaient apparition.

On essaye toutes sortes d'attractions ; de celles qui manquaient de nous faire vomir à celles qui nous berçaient, passant par les stands de tirs et différents jeux d'abilité qu'on pouvait trouver à une fête foraine. Nous avons terminé par aller dans la grande roue, en plus, comme le soleil se couchait, c'était le meilleur moment pour admirer la vue.

Dans l'étroite cabine, Yukimura et moi admirions le paysage. C'est le genre de chose pour lesquelles on oublie de s'arrêter et de laisser le temps s'écouler en fixant l'horizon entrain de changer. Même si ma condition de vampire me rends la vie longue, un coucher de soleil reste toujours un magnifique tableau. J'avais vu une toile de Yukimura représentant un coucher de soleil et c'est depuis que j'ai vu ce tableau que je me suis rendu compte de la beauté de cet évènement qui se répéte à l'infini.

Lorsque le peintre se rassit correctement dans la cabine, j'en profitais pour le remercier de m'avoir accepter. Il ne s'attarda pas sur le sujet et me remercia au passage d'être son modèle. C'est à ce moment que la roue cessa de tourner ; nous devions descendre de l'attraction. Quittant en permier la nacelle, je me retournais, prêt à tendre ma main à Yukimura. Mais quand mes yeux croisèrent les siens, je ne fus pas capable de tenir ma langue plus longtemps et sortirent tous seuls de ma bouche ses quelques mots :

"Je t'aime."





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You see me ? ft Masamune Ayano    

Revenir en haut Aller en bas
 
You see me ? ft Masamune Ayano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 1-
Sauter vers: