Partagez | 
 

 Une heure de plus à vivre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Une heure de plus à vivre...   Mar 29 Juil - 15:12


Հ Une heure de plus à vivre...
A moitié allonger sur Jin, je m'employais à déposer des baisers sur son cou, remontant parfois jusqu'à ses lèvres pour les embrasser. J'ignorais si nous allions aller plus loin ce soir... A vrai dire, j'en avais bien envie. Cela faisait un moment à présent que Jin et moi étions ensemble et que nous ne l'avions toujours pas fait. Et puis son nouvel appartement nous offrait un endroit agréable avec un calme assuré. Enfin bref l'idéal...


Cependant, alors que je m'apprête à lui retirer son haut, une désagréable sensation me parcourt, me faisant désagréablement frisonner. Interloqué par cette soudaine étrangeté, je me redresse et parcourt la pièce du regard. Cette sensation ne semble pas vouloir me quitter et semble également venir de l'environnement. C'est étrange mais on dirait que quelque chose vient de changer... Un changement subtil mais aussi désagréable et inquiétant... Comme si le temps venait de se figer... Ce sentiments peut paraître étrange, pourtant c'est la seule façon que je trouve pour le décrire.
Inquiet, je jette un œil au réveil matin posé sur la table de nuit à côté du lit et constate que les chiffres lumineux indiquent minuit pile.
Anxieux je finis par me redresser en position assise, fixant toujours le cadran qui semble bloqué sur cette heure la...
Il y'a quelque chose d'anormal et de bien réel qui vient de se produire, je le sens et je suis certain que ce n'est pas moi qui me fait des idées... Mais qu'est ce que ça peut bien être...? Je n'ai jamais ressentit ça auparavant...
Je me tourne alors vers Jin, et murmure « Est ce que tu sens aussi... ? Il y'a quelque chose d'anormal... »
Tout en parlant, je me lève et me rend à la fenêtre de la chambre pour jeter un œil dans la rue, emplit de curiosité. On dirait que cette... « chose » s'étend également à l'extérieur...
Je me tourne alors vers lui, ne comprenant pas ce qui se passe, mais désireux d'en savoir plus. « On va voir dehors... ? »
Ma demande peut paraître bizarre et spontanée, et c'est vrai qu'elle l'est, mais ce qui vient de se produire commence à m'intriguer. Je n'ai pas l'habitude d'avoir peur, alors l'envie de jeter un œil à l’extérieur et assez prenante...  







Dernière édition par Ahn Sei Wong le Jeu 7 Aoû - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Jeu 31 Juil - 8:58


Հ Une heure de plus à vivre...
Allongé sur le lit, supportant avec facilité le poids de Sei, je le laisse embrasser mon cou, puis mes lèvres, frissonnant sous l'aise que m'apporte ce contact. Ses lèvres contre ma peau me font l'effet d'une décharge électrique tant il est désirable. Cela fait un moment que nous formons un couple, pourtant, nous ne sommes toujours pas passé à l'acte. Je me demande si cette fois sera la bonne. Cela m'excite et m'effraie un peu à la fois. Je glisse mes mains dans dans son dos, l'incitant à continuer, lorsqu'une étrange sensation m'éprend. Quelque chose est entrain de changer, je le sens. Je ne saurai dire quoi, mais une chose n'est pas normale.
Aish, sans doute est-ce l'effet de mon imagination, rien de plus .. ! Je ne pensais néanmoins pas stressé à ce point pour ce moment, même si je l'ai toujours un peu appréhendé.
Pourtant, je ne semble pas être le seul à remarquer ce changement si soudain. Sei se redresse, cessant ses activités si agréables et toise la pièce. Je fais alors de même, lorsque sa question me sort de ma contemplation. "Oui, je le sens ... "
Tandis qu'il se lève, je me redresse, ne le quittant pas du regard. A en juger par l'expression qu'affiche son visage, il n'y a pas que chez nous que cet étrange événement s'est produit.
Interloqué, je me lève à mon tour, le prenant par la taille. "Oui, allons-y, il faut voir ce que c'est."
De façon tendre, je dépose un baiser contre son front et va chercher de quoi nous vêtir plus chaudement dans la penderie. Je tends alors un pull à mon amour avant d'en enfiler un et prendre sa main, le guidant ainsi vers la sortie. "A ton avis, qu'est ce que c'est ? "
Pour ne pas mentir, je n'ai aucune idée de ce qu'il peut se passer, je sais simplement que la sensation que je ressens est amèrement désagréable. On dirait qu'il manque quelque chose de naturel, comme si l'espace-temps avait perdu l'un de ses composants. C'est vraiment bizarre. Je me demande si nous sommes les seuls à ressentir cela, ou si d'autres personnes s'aventureront comme nous à la recherche de ce détail manquant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Lun 4 Aoû - 10:54


Հ Une heure de plus à vivre...
Marchant d'un pas tranquille dans les rues seulement éclairées par les lampadaires, je tiens fermement la main de mon calice dans la mienne, un petit sourire collé aux lèvres.
C'est agréable de se promener ainsi avec lui... Même si à présent il faudrait rentrer...
Il commence à se faire tard et je ne veux pas le fatiguer...! Pour moi, le sommeil n'est pas très important et il me suffit de peu pour rattraper, mais pour lui c'est une autre histoire. C'est donc dans cet optique que je prend le chemin du retour pour me rendre à mon appartement. Appartement qui est aussi le sien à présent. ~
C'est tellement différent la vie avec lui comparé à lorsque je vivais seul... Et tellement plus agréable d'ailleurs...!
Ce soir, c'est moi qui lui ait proposé de sortir, et c'est la première fois depuis très longtemps que je fais ça. Et j'ai vraiment passé une bonne soirée. ~ Même si Qiao à insisté pour que je goutte à l'un de ces plats humain la ou nous sommes aller manger...!

Néanmoins, alors que nous approchons de notre immeuble, quelque chose vient perturber cet instant paisible et un brusque frisson me parcourt, me surprenant... Une désagréable et inquiétante sensation me prend, me faisant m'arrêter... Il y'a quelque chose d'anormal qui vient de se produire, je le sens... Je resserre alors mon emprise sur les doigts de Qiao, inquiet. On dirait que le cours normal des choses vient d'être perturbé... L'air semble être en suspension et le monde entier semble s'être arrêter... "Il y'a quelque chose d'anormal...".
Alors que je parcours la rue du regard, je perçois la présence d'autre vampire au alentour... Je sais que nous somme à myeondong et qu'il y'a un bon nombre de mes congénères dans ce quartier. Je n'ai pas peur de mes semblables, mais cette fois ci, étant donné les circonstance inquiétantes qui nous entour, j'aurais préféré ne pas les rencontrer...     





Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Mer 6 Aoû - 0:43


En cette douce nuit d'été, trop chaude à son goût, Kwang Ho traversait la ville à vive allure sur sa moto, joli bijou de collection, pour rejoindre son calice. Enfin rejoindre, ou plutôt faire à nouveau irruption dans sa vie privée comme il avait l'habitude de le faire. Les rues étaient agitées, mais commençaient à se vider, il n'allait pas tarder à sonner les douze coups de minuit. Pressé d'observer les moindre fait et gestes de son calice, il avait oublié de faire le pleins d'essence. Malheureusement pour lui sa bécane manquait d'essence, et ne tardait pas à s'arrêter pour ne plus vouloir démarrer. Il descendait de celle-ci mécontent et donna un grand coup de pied dedans pour la faire tomber. « Saloperie de moto » pensait-il. Mais c'était le cadet de ses soucis, il senti que quelque chose ne tournait pas rond. La ville n'était pas comme d'habitude.Cette sensation était étrange, il levait la tête pour observer le ciel. Un oiseau, non même deux, s'étaient immobilisés en pleins vol. Un pigeon près de lui ne bougeait plus non plus. Curieux il posait sa main sur les plumes du volatile. Aucune réaction. Il sentait que c'était encore un coup foireux de l'autre là, il en était certain.

Il abandonna sa bécane pour arpenter les rues calmes, rien, le silence battait son pleins. Et c'est en passant dans une rue familière habituellement remplie d'animaux errant qu'il ressenti une sensation plus que désagréable comme si quelqu'un avait stoppé le temps. De l'incompréhension totale. Un vampire, oui il sentait la présence d'un vampire avec lui un calice. Il les vit au loin, il apparu discrètement derrière eux et était bien décidé à avoir quelques explications concernant cette mystérieuse atmosphère.

« Hé, c'est quoi ce merdier ? Qu'on m'explique ce foutoir. » Disait-il sur un ton froid qui lui était propre. « Les oiseaux ne bougent plus, l'atmosphère est lourde. C'est quoi ce merdier putain ? »






Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Mer 6 Aoû - 20:26


Հ Une heure de plus à vivre...
Je viens de passer l'une des meilleures soirées de ma courte vie ! Ca doit être la première fois que je vois mon Miaou si volontaire ! Premièrement, il m'a proposé de sortir, ce qui m'a fait trèèèès plaisir ! D'habitude, j'ai presque l'impression de le forcer à sortir ou à m'emmener quelque part ... Mais là, il l'a fait de lui même ! En plus, il a même accepté de goûter de la nourriture humaine ! Il ne veut jamais pourtant, mais cette fois il l'a fait ! Je suis vraiment le calice le plus heureux du monde ! Pour achever la soirée en beauté, j'ai même ma petite idée en tête, mais il faut pour cela que nous rentrions ... ~

Pourtant, nous n'avons pas le temps d'atteindre la maison Ah, oui, parce que maintenant c'est aussi ma maison ! Depuis que je me suis fais virer de chez moi, j'habite chez Miaou, avec lui ! C'est tellement génial ! Et ... Oups, j'allias m'égarer ...  que mon vampire s'arrête, comme interloqué. Il observe les lieux, déclarant que quelque chose n'est pas normal. Et je suis d'accord avec lui ... Je sens une drôle d'impression. Il manque quelque chose. Tous les bruits ont disparus, même l'air semble ne plus vouloir circuler. Tout semble ... figer ... Comme si le monde était devenu une statue ! C'est effrayant n'est-ce pas ? Comment vivre dans un monde de statue ? C'est vraiment bizarre ! La logique voudrait pourtant que nous soyons nous aussi des statues, mais nous bougeons encore ... Alors ce n'est peut être pas vraiment un monde de statue ! Mais alors pourquoi plus rien ne bouge ... ? Aaah ! C'est vraiment étrange,je n'arrive pas à comprendre pourquoi ... ! Peut-être que Miaou saura, lui, il est si intelligent ! Il m'apprend plein de choses utiles, je ne sais pas comment il connait tout ça, mais c'est un grand maître parmi les maîtres ! Je lui voue un véritable culte !
Enfin bref, quoi qu'il en soit, la situation m'effraie, je me cache donc derrière lui, serrant son haut entre mes doigts, avant de lui demander : "Miaou ... Qu'est ce qu'il se passe ? On est dans un monde-statue ? Ca me fait peur ...."
Cependant, je n'ai pas le temps d'obtenir de réponse qu'un drôle de personnage apparaît, me faisant sursauter. Quelle idée que de venir dans le dos des gens ! Remarque, il est impressionnant avec son air sévère et ses cheveux noirs d'ébène. Et puis sa voix ... Elle est grave, presque sourde. Il me fait vraiment peur ! Ni une, ni deux, je retourne me planquer dans le dos de mon vampire, je sais qu'il me protégera quoi qu'il arrive. Toujours apeuré, je chuchote à l'intention de mon amoureux :  "C'est qui ce monsieur ..? Il fait peur, et en plus il est vulgaire ... Tu crois que c'est le roi du monde-statue ? Il nous veut du mal ? Il va nous mettre en prison ? Han ! Il veut nous tuer ??? Miaou protèges moi ! "
Paniqué, j'enfuie mon visage contre son dos, serrant un peu plus le tissus entre mes doigts tremblants. 





Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Ven 8 Aoû - 1:41


Հ Une heure de plus à vivre...
La nuit est tombé sur la ville, les vampires sortent de leurs cachettes, les krsnik aussi. Shou ne sortait pas souvent de son atelier où ils confectionnait des poupées au charme particulier, lorsqu'il le faisait c'était pour faire son boulot de krsnik, de toutou des rebelles. Mais ce soir, il s'accordait une nuit pour sortir et la passer avec celui qui avait réussis à voler son cœur de fou. Un vampire, qui l'aurait cru, au lieu de le tuer, il s'était découvert des sentiments pour son garde-manger. Mais il était si mignon comment ne pas craquer face à la bouille si mignonne du petit Shaiming. Un vampire âgé aux allures d'enfant, un chasseur de créature nouveau né, quel couple étrange. Mais Shou s'en fichait pas mal de ce que l'on pouvait dire sur ce qu'il se passait entre eux. L'amour ne l'avait pas changé il agissait toujours de manière aussi folle mais dans le bon sens, comme dans le mauvais avec ses ennemis. Il lui avait donné rendez-vous dans le parc de leur rencontre, une poupée à la main, sa toute nouvelle création, il attendait l'élu de son cœur.

Une fois qu'il fut arrivé, il lui offrit rapidement le fruit de son laborieux et amusant travail. Il le prenait dans ses bras lui offrant un doux baiser avant de sautiller comme un gosse avec Shaiming contre lui. Mais soudain quelque chose cloche, il sent l'atmosphère se changer comme si quelque chose venait s'abattre sur la ville. Un moineau sur une branche, prêt à s'envoler, ne bougeait plus comme si le temps avait été suspendu. Il fixait son vampire d'un regard remplis d'incompréhension et de questions comme s'il pouvait répondre à ce phénomène étrange.

« Regarde, Shaiou... C'est bizarre, quelque chose se passe ici. Tu le sens toi aussi ? » Demandait-il d'un air plutôt inquiet tout d'un coup, contrastant avec son habituelle bonne humeur. « Allons voir plus loin pour vérifier si ça s'étend sur toute la ville. Mais c'est vraiment étrange ce truc... » 





Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Mer 20 Aoû - 10:10


Հ Une heure de plus à vivre...
Comme tous les soirs et ceux depuis plus d'un an déjà, je venais bosser au miracle. A croire que ce boulot allait finir par m'achever, car j'en avais tout simplement ras-le-bol de côtoyer ces créatures. Et puis avec Kwang a côté... je ne suis pas aidé. D'ailleurs je pourrais très bien quitter mon boulot et demander à mon maître de me filer de l'argent ! Après tout je suis son joujou de calice non ? Un boulot de pute en y réfléchissant... puisque j'assouvie à chaque rencontre, ses envies sanguinaires et sexuelles. Cependant, quitter mon job voudrait dire aussi être au chevet de ce monstre toute la sainte soirée. Il en était hors de question ! Aish je suis coincé entre deux situations bien pénibles. Enfin bref... je devais reprendre mes esprits avant que ma boss me tombe dessus ! Je n'avais pas l'habitude de rêvasser en plein travail. Ma connerie me rappela à l'ordre, je venais d'enchaîner une autre lorsque le verre se brisa sur le plancher. Il fallait que cela arrive maintenant ! Je m'empressais de réparer ma bêtise lorsque soudainement un morceau de verre se planta dans la paume de ma main. Merde ! Le boulet ! Se couper alors qu'il y a une horde de vampire dans cette salle. Je pris rapidement une serviette, la première qui était sous mon nez afin de vite remplacer le morceau tranchant par le bout de tissus. Je finis par me redressais comme si de rien n'était malgré des regards envieux posés sur ma personne. Il était tant que je trace de cet endroit !! Par conséquent, je trouvais l'excuse de sortir les poubelles.

Une fois dehors, je me battais avec le tas d'ordure. Aish ! Quel est l'idiot qui a réalisé ce foutoir ? Comme un bon samaritain, je rangeais ce désastre sans prendre en compte de ce qui venait d'arriver à cet instant. C'est seulement à l'intérieure, que je compris l'étendu de la situation. Il n'y avait plus personnes, enfin devrais-je dire plus aucun vampire puisque les seuls être humains qui restaient été touts figés, de véritables statues. Cette scène me glaçait le sang et j'ai eu à ce moment, un mauvais pré-sentiment. Apeuré et surtout ignorant de ce changement si soudain, je pris mon manteau et fuyais ce lieu au plus vite.

Me voilà désormais à déambuler dans les rues de la ville dans l'espoir de voir une âme qui vive, un signe ou bien quelque chose qui pourrait répondre à ses nombreuses questions inondant mes pensées. Mais à peine avoir effectuer quelques mètres, on me plaqua violemment contre le mur, ce qui m'extirpa un frêle gémissement. Merde... mais qu'est-ce qui ? Je n'avais guère le temps de me questionner, que mon regard croisa celui d'un vampire. Dois-je criais victoire ? Enfin quelqu'un de vivant (enfin plutôt mort) dans cet satanée ville ? Cependant, son regard prit une couleur étrange et surtout effrayant ! Était-il sur le point de me mordre ? Allais-je enfin mourir ? - Je... qu'est-ce qui se passe ? Lui demandais-je? Mais aucune réponse... A croire que s'en était fini pour ma pomme. Étrangement, face à la mort, ma seule pensée se tournait vers celui qui me faisait le plus souffrir dans cette chienne de vie "Kwang" !





Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Mer 20 Aoû - 10:40


Հ Une heure de plus à vivre...
Je pointais mon regard vers l'heure, une heure où la nuit commençait à tomber sur la ville ! Normalement, je devais sortir comme le plupart de mes frères en quête d'une victime afin de me nourrir. Cependant je n'étais pas comme eux, cela ne m'intéressait pas. Et puis, mes parents m'avait nourri y à peine quelques minutes. Pas au biberon non, avec un bol. Les bols sont pourtant réservés à la soupe ou aux céréales non ? J'aurais tant voulu manger cette étrange nourriture comme tout être humain. Je me mis à soupirer face à ce brin de tristesse lorsque soudainement, mon sourire s'emparait de mes lèvres, je venais de recevoir un appel de la part de Shou Hyungnim. Je ne sais pas ce qu'il se passe entre nous ! Les êtres humains ont tendance à appeler ce genre de relation "un couple". Par conséquent, j'étais heureux oui très heureux. C'est un peu grâce à lui que parfois, je pouvais me sentir comme un humain, le coeur qui bat et tout ça.

Lorsqu'il me demanda de le rejoindre, je sautais directement de ma paire de chaussure sans même prévenir mes parents de ma sortie nocturne. Ils étaient sans doute entrain de s'occuper de leur calice... Je sortais rapidement histoire d'éviter de tomber sur les servantes voir les majordomes ! Finalement je fis signe au chauffeur de le conduire au lieu de rendez-vous en lui demandant sagement et surtout de garder cela pour lui. Je savais que je pouvais compter sur cet homme. Il était gentil comme humain, donc je pouvais lui accorder ma confiance. Il m'emmena sans aucun soucis et étrangement, les rues étaient vides. Je me posais pas vraiment de questions car après tout, la nuit s'était emparée une bonne fois pour toute de la ville. A peine sorti de la voiture, je courrais directement dans les bras de mon petit-ami. Enfin c'est comme cela que les humains appellent leur moitié non ? Il m'offrit une autre de ses créations ce qui me rendait encore plus joyeux. Shou Hyungnim avait ce don de me remplir de bonheur ! Son baiser me rendait d'autant plus heureux que j'en ronronnais presque.

Nous voilà désormais ensemble en sautillant avec joie, j'exprimais cet instant chaleureux en rigolant avec lui ! Je me sentais tellement bien dans ses bras, mais malheureusement, l'ambiance s'assombrit ce qui me rendait un tantinet apeuré par ce changement si soudain. Mon regard se déposa sur celui de Shou, je fis une mine de chien battu. Lui aussi sentait cette atmosphère mystérieuse, mais qui ne sentait rien de bon. J'étais contre son idée d'aller voir ce qu'il se passe plus loin... on était bien là tout les deux non ? Pourquoi doit-on s'aventurer quelque part où peut être, on risquerait notre peau ? Je me mis à tirer sur son t-shirt plusieurs fois afin d'attirer son attention ! - Anni Shou... Je... je veux être rien qu'avec toi ! J'ai peur... j'ai pas envie qu'il nous arrive quelque chose ! Lui annonçais-je d'une voix tremblante ! Oui j'étais un vampire trouillard, mais qui a dit que les êtres de la nuit étaient tous de cruelles créatures qui aimaient le danger ?





Revenir en haut Aller en bas

Messages : 259

avatar
Lilith
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Dim 21 Sep - 11:00



Une heure de plus à vivre


Et bien mon cher Liu ? On change ses habitudes d'alimentation ? Appel à tous les binômes ! Oh on dirait bien que monsieur Nam n'a pas encore trouvé son partenaire ! D'ailleurs, vous attendez quoi pour venir à son secours ? Mais trop tard, le jeu est lancé et une brume mystérieuse vient de se lever. Vous ne voyez plus rien, seulement le bruit de votre partenaire. Sa voix ? Sa respiration ? Puis soudainement, un grand silence ! Une fois cette brume dissipée, vous voilà tous séparé de votre binôme, mais surtout, vous vous retrouvez dans un dédale d'immeubles en béton ! Comment allez-vous en sortir ? Et si vos protégés se faisaient subitement attaqués ? La première victime n'est autre que Gang Min Hun ! Si le temps s'est arrêté pour les êtres vivants, les vampires les plus incontrôlables rôdent encore. Un cri surgit de nul part !!! D'où vient-il ? Il se pourrait bien que le cher calice de monsieur Nam ne va pas tenir pour très longtemps. Quant aux autres, une deuxième victime sera bientôt ciblée. Qui sera-t-elle ? Lee Qiao ? Sei Wong ou alors Jin Hyun ? Suspense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://calix-sanguinis.forumactif.org
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Dim 21 Sep - 20:45


Հ Une heure de plus à vivre...

Je prend le pull que JinHyun me tend et l'enfile, ne pouvant détacher mon regard de la fenêtre. Que ce passe t-il...? C'est inquiétant mais je ne me sens pas effrayé. Ça peut paraitre étrange mais je me sens même excité... J'ai envie d'aller dehors voir et comprendre ce qu'il se passe.
Lorsque Jin est prêt je le prend par la et le suit jusqu'à la sortie, prenant ensuite les devants, montrant sans doute ainsi mon impatience.
Une fois à l'extérieur, je me stoppe, surpris. Cette sensation étrange qui nous prend depuis tout à l'heure est encore plus flagrante une fois à l'extérieur.
Pas un bruit, même pas celui d'un cafard. Les gouttes d'eau s'échappant de la gouttière à côté son en suspension dans l'air, comme si elles avaient été stoppées dans leur chute.
Je garde fermement la main de Jin dans la mienne est commence à m'aventurer dans l'obscurité de la rue.
Après une certaine distance, il me semble ressentir la présence d'autres personnes un peu plus loin. J'essaie alors de me concentrer sur mon odorat mais comme d'habitude, je n'arrive pas à avoir ce que je veux puisque absolument toutes les odeurs de la rue me parviennent, agressant mon nez. Voilà l'un des plus gros inconvénient à être un level 1. Je possède des sens plus aiguisés que tout et pourtant je suis incapable de m'en servir correctement. Je continu alors à avancer tout en demandant à Jin :

"Tu sais de qui ou quoi il peut s'agir ? Je n'arrive pas à me concentrer..."

Mais avant même qu'il ne me répondre, une brume envahit soudainement la rie ou nous nous trouvons, me stoppant dans mon élan. Qu'est ce que c'est que ça...? Ce n'est pas un brouillard naturel !
A peine quelques secondes plus tard, je suis incapable de voir plus loin que mon nez...
Mon coeur s'accélère immédiatement. Je suis vulnérable ainsi ! Je ne peux pas me fier à ma vue, seul sens fiable, et mon odorat et mon ouïe sont inutilisable. Ce sont les battements de mon propre coeur qui me parviennent, m'empêchant de me concentrer sur autre chose !
Mais il y'a pire encore que ma propre vulnérabilité. Je ne distingue même plus Jin !
J'aggripe alors sa main avec force tandis qu'il semble m'échapper.

"Jin !!"

Peu à peu tout devient silence, je suis prit dans un noir complet ! Instinctivement, j'essaie de me débattre mais rien n'y fait. Tout m'échappe.

Néanmoins après un petit moment, cette impression de paralysie s'estompe, me rendant mes sens.
Des que je parviens à distinguer mon entourage, je cherche aussitôt Jin du regard. Mais je suis seul et dans un autre endroit qui plus est !
Prit de panique, je m'élance dans les allés sombres au milieu de ces immeubles. Je dois trouver Jin ! Cette séparation si brutale me fait complètement paniqué ! Alors que je chercher désespérément mon petit ami, un cri de terreur retentit, me glaçant le sang. Aussitôt, je double de vitesse, hurlant le nom de Jin Hyun







Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Lun 22 Sep - 19:35


Հ Une heure de plus à vivre...
J'ai à peine le temps d'entendre ce qu'il me dit qu'une étrange brume apparaît. Elle monte jusqu'à mes genoux, se faufile à hauteur de ma taille, pour terminer sa course au dessus de ma tête. La voix de Sei résonne. Instinctivement, je m'élance pour saisir sa main que je distingue vaguement. Mais lorsqu'il me semble l'attraper enfin, elle devient sable entre mes doigts, juste avant qu'un noir intense ne m'engloutisse tout entier, me privant de tous mes sens. "Sei !!"
Ma voix s'étouffe en un murmure. Je ne vois plus rien, je n'entends plus rien. Aucune odeur n'effleure mes narines, pas une once de vent ne vient caresser ma peau. Je ne ressens ni chaud ni froid, juste ces ténèbres oppressantes.
Je reste alors sur mes gardes, m'attendant à une quelconque attaque. J'ai peur. Je n'ai pas peur de cette fameuse attaque, je n'ai pas peur du noir, j'ai seulement peur pour Sei. Je ne le perçois d'aucune façon, je prie intérieurement pour qu'il soit saint et sauf, mais comment cela se pourrait-il s'il se retrouve dans la même situation que moi ... ?
Tout à coup, cette masse abyssale se dissipe, et je retrouve peu à peu mes sens. Une lumière grisâtre agresse mes iris, me faisant plisser les yeux. Une fois habituer à ces rayons d'une étrange clarté, je réouvre les yeux en plein et me retrouve nez à nez avec un bloc de béton. Je me retourne alors soudainement, pour découvrir un autre bloc de béton. Peu importe où je regarde, il n'y a que du béton, partout. "Sei Wong ! Sei, réponds moi .. !" Un horrible cri couvre ma voix, ne me laissant pas finir ma phrase. Je tourne alors la tête dans tous les sens, cherchant désespéramment d'où peut provenir ce cri. "Sei ! " Je me mets à courir à toute vitesse, parcourant le chemin frayé entre ces blocs de béton d'une taille herculéenne, ne me souciant guère de ce paysage monotone, trop occupé à penser au lieu où pourrait se trouver mon petit ami. Puis, soudainement, je réalise une chose. Cette voix, ce cri .. .Ce n'était pas Sei. Non, ce n'était pas cette personne à qui je tiens plus qu'à ma propre vie, mais à une autre personne qui compte tout autant dans mon coeur, Min Hun. Mais que diable fait-il ici ? !
La douce panique que je tentais de contrôler redouble d'intensité, comment ce peut-il qu'il soit ici ? Pourquoi cri-t-il ? Où est-il ? Et Sei ? Que se passe t-il à la fin ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Dim 5 Oct - 21:26

J'attrape mon calice par le bras et le tire dans mon dos en sentant une présence se rapprocher. Aussitôt je déploie mes sens, prêt à réagir en n'importe quelle situation.
Le nouvel arrivant surgit derrière nous, mais je ressens aussitôt sa présence et fait volte face, maintenant mon calice derrière moi.
Il s'agit de KwangHo, ce vampire hargneux et prétentieux... Je n'ai pas peur de ce jeune level 2, mais la présence de mon calice me dérange un peu car je crains qu'il ne lui arrive quelque chose...
Car moi et KwangHo avons déjà été plusieurs fois en conflit et je sais qu'il ne peut pas me voir en peinture.
Je l'ai empêché de lever la main sur son calice et ça ne lui a pas tellement plus.

Mais actuellement le problème semble tout autre. Je coupe alors court aux anneries de mon calice : "Chut Qiao... Ce n'est pas le moment de dire n'importe quoi."
Avant de m'adresser à l'autre vampire : " Je me posais justement la question. Et je ne vois qu'une réponse : Lilith"

Mais je n'ai pas le temps d'entendre sa réponse, qu'une épaisse brume nous envahit soudainement, anesthésiant rapidement nos sens.
En quelques secondes, je ne distingue déjà plus mon interlocuteur.
Aussitôt je serre Qiao dans mes bras, m'ecriant "Tu restes prêt de moi !"

Mais rien n'y fait ! J'ai beau le serrer de toute mes forces il s'échappe malgré moi de mon étreinte jusqu'à ce qu'un noir complet m'envahisse.
Prit de panique, je tente de me débattre sans aucun succès.

Mais peu à peu, les ténèbres finissent par me délivrer, libérant progressivement mes sens. Et il me faut peu de temps pour constater que mon calice n'est plus la et que je ne suis plus du tout au même endroit que tout à l'heure.
Crispé, je balaie les alentours du regard pour me rendre compte que Qiao a bel et bien disparu !
Pris d'une soudaine inquiétude, je déploie mes sens, sans réussir à le détecter... Je tente alors de le localiser par notre lien mental, mais je ne reçois qu'une ébauche de sa présence, sans réussir à localiser....

Soudainement, un cri retentit en se heurtant avec écho sur les murs de béton gris. Je me concentre alors sur celui-ci, de plus en plus paniqué et essaie de trouver de quelle direction il provient.
Je ne perd pas une seconde, et m'élance dans la direction qui me paraît la plus juste. Ce n'etait pas Qiao... Mais j'ai reconnu le cri d'une autre personne que j'apprécie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Mer 8 Oct - 14:35


Հ Une heure de plus à vivre...
Me pliant à son ordre, je me tais, restant blottit contre son dos, serrant toujours plus fort son haut entre mes doigts. Je peux même entendre le tissus se craquer peu à peu, mais tant pis, j'ai bien trop peur pour le lâcher. Je me contente d'écouter ce qu'il adresse au nouveau venu effrayant. Néanmoins, je ne parviens pas à entendre la réponse du vis à vis de mon vampire que ce dernier panique, me serrant de toute ses forces contre lui tandis qu'un vent violent s'abat sur nous. "Miaou !!" Alors que je m'accroche désespérément à lui, je cri son nom, car la peur qui s'empare de moi me pousse à vouloir sa protection. J'ai beau le serrer contre moi, c'est comme si on m'arrachait peu à peu à lui. Cela m'oppresse, m'effraie. Je ne veux pas être séparer de lui ! Surtout pas, j'ai bien trop peur, j'ai besoin de lui ! J'ai déjà du mal à passer mes heures de travail loin de lui, mais être enlevé si soudainement et brutalement ...
Affolé, je tente un peu plus de me cramponner à son dos, jusqu'à ce que je sois privé de tout mes sens, m’apeurant alors derechef.
Je ne sais pas si je ferme les yeux ou si je suis simplement aveugle, privé de ma vue et de mes autres sens, pourtant, lorsque je peux voir de nouveau, je ne reconnais pas l'endroit où je suis. Tout autour de moi n'est que béton, gris, dur, froid. Je me tourne et me retourne, incapable de faire un pas en avant ou en arrière de peur que l'on m'enlève encore. "Miaou ? Miaou ! Miaou où es-tu .. ? " Ma voix se brise en un sanglot. J'ai peur, terriblement peur. Et si il lui est arrivé quelque chose ? Si quelqu'un lui a fait du mal ? Si il s'était perdu ? Non, Miaou est trop intelligent pour se perdre ...
Alors que j'essaie de me rassurer, un cri retentit, me faisant sursauter. Je sais qu'il ne s'agit pas de mon vampire, ce n'est pas sa voix, et puis je le sens, mais je ne peux m'empêcher de paniquer un peu plus, criant soudainement "Liuuuu !", alors que de grosse larmes coulent de mes yeux qui ne cessent de le chercher.





Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Sam 18 Oct - 23:24


De toutes les personnes se trouvant à Séoul il fallut que Kwang Ho tombe sur un vampire et un calice un petit timbré sur les bords. Il ne savait pas si il devait avoir pitié de ce dernier ou être amusé de ses rééflexions. Il semble enfantin cela pourrait faire rire n'importe qui mais pas le level deux, bien qu'il y ait peu de chose qui pouvait le faire rire voir même sourire. Il aurait pu rester à converser avec le petit groupe cependant il devait retrouver son calice, même s'il n'était pas doux avec lui, voir même ignoble, il espérait qu'il soit en sécurité, il refusait qu'on puisse toucher à un seul cheveux de ce garde-manger. Il pensait pouvoir quitter le jeune couple et reprendre son chemin, mais il fallut que cela empire que le jeu auquel Lilith voulait jouer débute. Une épaisse brume se levait dans la ruelle où les trois se trouvaient, il commençait à faire sombre, encore plus que d'habitude puis la créature de la nuit ne voyait plus rien. C'est frustrant lorsque nous sommes privés de notre sens le plus important qu'est la vue. Il ne faut pas paniquer ce n'est pas dans les habitudes de Kwang Ho, il faut qu'il réfléchisse et retrouve Minou au plus vite, il sentait que quelque chose approchait, qu'on voulait du mal à son calice, il en était certains.

Kwang était persuadé d'être seul dans le noir et pourtant il sentait la présence de son calice, sa respiration saccadée, il semblait avoir peur. Puis plus rien, un long silence se faisait sentir mais il ne durait pas bien longtemps pour Kwang Ho. Un cris déchirait l'espace, il ne connaissait que trop bien cette voix, ce cris n'appartenait qu'à une seule personne, sont cher calice. Non l'être de la nuit ne pouvait pas rester ici à attendre que tout revienne à la normale, non son calice était en danger, il le sentait, il le sentait souffrir. Personne n'avait le droit de lui faire du mal sauf lui-même, la rage montait en lui et il ne pu retenir un cris.

« Min Hun ! » Criait-il après avoir entendu le hurlement de son garde-manger. Il ne disait rien d'autre il pensait que c'était une perte de temps de parler plutôt que d'agir.

Le voilà parti dans une course folle, une course pour retrouver sa propriété, une course pourtant peu rapide pour ne pas se prendre un mur ou quelque chose du genre. Il concentrait ses pensées sur le plus jeune, il savait qu'il pouvait l'entendre, il lui disait de l'attendre, qu'il allait venir, qu'il ne le laisserait pas tomber. C'était assez mignon comme paroles et pour cause, l'aîné tenait à son calice, il serait prêt à tuer pour lui sans pour autant s'avouer qu'il l'apprécie autrement que pour son sang.







Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   Sam 29 Nov - 1:22


Հ Une heure de plus à vivre...

Il fallait être préparé au pire, ce changement d'ambiance soudain inquiétait quelque peu Shou et semblait effrayer son petit vampire. Il se mettait à jurer intérieurement contre les vampires, il était persuadé que c'était encore un coup de ces êtres de la nuits, cela ne pouvait être que de le faute de toute façon. S'il jurait en son fort intérieur, c'était surtout pour ne pas blesser ou vexer Shaiming, après tout ils sont censés se haïr et non s'aimer éperdument. Le krnsik passait ses bras autour de son... petit ami, comme pour le protéger, il avait beau être un grand gamin il savait lorsque qu'il devait devenir sérieux et protéger les personnes qu'il aime, en l’occurrence ici, il s'agissait de son bébé vampire. Il le serrait fort contre son corps, il ne pouvait pas faire la sourde oreille face à la demande du vampire cependant il était extrêmement curieux, vilain défaut ! Il ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'il pouvait bien se passer. Il lui offrait un baiser sur la tempe pour le rassurer, et trépignait d'impatience tout de même.

« Mais Shaiou... » Ronchonnait-il comme pour essayer de convaincre Shaiming, en vain. « Bon d'accord... je reste avec toi, tu me tiens bien ! »

Son étreinte ne fit que se resserrer davantage lorsque les deux amoureux commençaient à voir apparaître une épaisse brume grise sortie de nulle part. Comme si celle-ci allait les avaler, Shou portait aussitôt son petit ami pour le protéger. Mais il dû bien vite le reposer à terre. Il ne voyait plus rien, le néant comme s'il était devenu aveugle en un rien de temps. Il paniquait bien vite ne sentant plus la présence de son bien aimé dans ses bras mais seulement le bruit de sa respiration. Il l'appelait donc, dans l'espoir d'avoir une réponse mais soudain, plus un bruit mais un cri survient rapidement. Il eu peur de reconnaître la voix du suceur de sang mais il fut rassurer que ce ne soit pas le cas. La brume se dissipait, mais la colère montait un peu en lui, l'angoisse, l'inquiétude de ne pas retrouver celui qu'il aimait était bien présente.

« Uh?! Shaiou !? Shaiming, où es-tu ? Shaiming ! » S'époumonait-il en appelant son bien aimé en vain. Il commençait à arpenter les environs, il avait retrouvé la vue, des immeubles à perte de vue mais aucune trace de son petit-ami/







Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une heure de plus à vivre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une heure de plus à vivre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 1-
Sauter vers: