Partagez | 
 

 Baek Julian ✘ Swallow the faith by injection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Baek Julian ✘ Swallow the faith by injection   Mer 11 Juin - 23:40




BAEK Julian
Jeon Jeong Guk




Bonjour mon nom est Baek Julian, je suis un jeune homme de 19 ans d'origine coréenne. Je fais partie des calices (bien que je sois également un rebelle) et je ne sais pas encore si j'ai trouvé ma vocation mais pour le moment je suis mannequin.  Même si ma vie privée ne vous regarde pas, je suis actuellement célibataire et je ressens une forte attirance pour rien.


   

   
   

   
   



기질 character
Julian est comme un trou noir dans la galaxie. Ou tout du moins, sa personnalité s’y apparente. Ce qu’il était avant n’a rien à voir avec ce qu’il est aujourd’hui. La plus part de ses sentiments se sont effacés avec certains traumatismes. Doué dans tous les domaines qu’il ait pu exercer, il ne doute aucunement de lui-même et si certains trouvent que cela s’apparente à une forme d’orgueil, et bien lui n’estime pas que cela en soit. La réalité étant ce qu’elle est, il pourrait démontrer par A + B sa perception par rapport à ça mais… Et bien, il n’est pas bien bavard. On dit de lui qu’il est également comme une machine au travers des rebelles. Si son supérieur lui donne un ordre, il s’y pliera, sauf si réellement cela ne lui convenait pas, et dans ce cas il serait en mode OFF comme certains le disent. Oui, il a un côté presque docile. PRESQUE. En fait, cela y ressemble fortement, mais concrètement, il ne suit le courant que lorsque celui-ci va dans son sens. Il n’a que faire de l’opinion des autres sur lui ou sur sa conduite d’ailleurs. Que lui apportent-ils, ces individus, après tout ? Rien. Ils ne sont eux aussi que des pions. Et en général, il se montre tout à fait honnête dans ses paroles ou ses actions, en montrant explicitement sa supériorité. Y trouve-t-il satisfaction ? Non. Il estime simplement que broder la vie de mensonge est inutile, et de ce fait, n’agit pas en contradiction avec ceci.
Concernant son manque de sentiments évident et bien… Vous devez savoir que certains traumatismes vous poussent à dresser quelques barrières. Ces barrières à lui sont telle la muraille de Chine. Au point qu’il s’est mit à se protéger, non pas seulement des autres, mais également de lui-même. Ressentir des sentiments pouvant aussi bien apporté le bonheur que le malheur, il a préféré taire tout cela pour ne plus souffrir. Quelques sentiments parfois semblent s’échapper, mais généralement, ceux-ci sont néfastes : la colère, la haine, la rancune, la frustration. Et parce qu’il est rare qu’il ressente quelque chose, lorsque ces émotions font surface, elles ont la fâcheuse tendance à être exacerbées, violentes. A contrario, les rares émotions positives qu’il ressent sont bien moins perceptibles : le sentiment de sérénité, de quiétude, ou encore une forme de douceur l’enlacent parfois, mais ceux-ci sont rares et peu perceptibles aux personnes extérieur. Voir à lui-même. Parce que lui non plus ne se ressent plus, ne se rend plus compte de ses propres sentiments pourtant quelque part bien enfouis.







사람의 about the vampires
Julian et les vampires ? C’est bien loin d’être une belle histoire d’amour. Il les hait. Level 1, 2, 3, riches, pauvres, végétariens ou non, gentils ou pas, qu’importe ! Ils sont tous aussi répugnants les uns que les autres. De même, les Krsniks ne valent pas mieux, même en étant dans le même camp que lui. Ce sont tous des suceurs de sang, des nuisances. Parlons-nous souvent des sangsues en de bons termes ? Non. Il n’y a qu’autrefois, dans des temps reculés, que les médecins en faisait usage. Mais ce temps et bel et bien révolu et nous n’en entendons guère, aujourd’hui, l’éloge. Bien au contraire. Et bien les vampires : c’est exactement pareil. Quoique… non : PIRE ! Ce sentiments est apparu très jeune déjà, lorsqu’on lui a apprit qu’il avait un sang parfait pour nourrir ces choses. Et sa famille ayant été une famille de ce que l’on appelle calices, il allait dans la tradition et en toute logique qu’il allait lui aussi servir et nourrir une de ces créatures. Et son avis dans tout ça ? Ce sentiment de soumission ne lui avait jamais convenu. Et lorsqu’il voyait sa mère s’écrouler d’anémie et son père couvert de bleus, d’hématomes et parfois même avec un membre brisé, laissant ainsi lui et ses deux sœurs ainée se débrouiller seuls, il ne pouvait se résoudre à devenir aussi misérable qu’eux. En fait, sa haine d’abord tournée vers les vampires s’était amplifiée au point que tout ce qui n’était pas humain, animal ou végétal était une horreur à ses yeux, les calices inclus par exemple. Il s’était toujours bien protégé de toutes ces vermines, d’abord dans les jupons de ses sœurs, puis derrière une arme. Pourtant, à 20 ans, le voilà devenu calice. Comment vous décrire la haine profonde qu’il peut éprouver pour ce vampire qui l’a fait sien… ? S’étant engagé dans les rebelles depuis un temps en gardant son statut de calice, les vampires sont nombreux déjà à avoir été tué par ses soins, lui permettant de déverser sa haine… Un instant au moins.


1
« Maman, pourquoi t’a le visage avec tes taches bleues et des bosses partout… ? »
Un silence avant que la mère ne se penche sur le jeune enfant de 4 ans qui ne comprenait pas comment sa mère avait pu changé ainsi d’apparence entre le matin où elle l’avait emmené à la garderie et le soir où il était rentré avec ses deux sœurs aînées. Curieux, l’enfant approcha sa petite main de la joue enflée de sa génitrice qui la repoussa violemment à peine eut-il émit une petite pression dessus. Choqué de la réaction de sa mère, l’enfant avait commencé à pleurer, très vite encerclé des bras de ses sœurs jumelles venus le protéger. Se rendant compte de sa réaction excessive, la mère s’excusa avec des yeux chagrinés tandis que sa voix, elle, restait impassible.
« Excuses moi, mon bébé. Mais tu sais ça fait mal. Et puis, tu dois savoir que tôt ou tard tu risques fortement, au même titre que tes sœurs, de vivre la même chose que moi. Nous sommes une famille au sang pur et fort agréable pour nourrir quelques personnes que tu rencontreras bien assez tôt. »

Ce jour là, il découvrit que sa vie serait aussi cruelle que celle de sa mère et de son père, au contraire des autres enfants de la garderie. Ses sœurs s’étaient couchées avec lui pour tenté de le bercer, lui faire oublier la dure réalité qu’elles savaient un jour devenir également la leur, et pour tenter de le rassuré en cas de cauchemar. Finalement, bien que se sentant bien plus en sécurité dans leurs bras que sans, l’enfant n’avait guère trouvé le sommeil cette nuit là, et avait commencé à devenir par la force des choses insomniaque, s’empêchant de dormir d’abord, puis prenant un rythme nocturne mauvais pour sa santé.
2
Julian, depuis toujours protégé par ses deux grandes sœurs, avait à cette période 7 ans. Quelques mois avant ce jour qui le marqua au même titre que le précédent cité, il avait apprit qu’il allait avoir une petite sœur. Fier de ses grandes sœurs, il comptait à son tour protéger la petite princesse qui naîtrait sous peu, au même titre que lui avait été protégé. Il avait imaginé tellement de choses, de souvenirs que plus tard ils se raconteraient en riant, des 400 coups qu’ils pourraient faire, et même du fait qu’il pourrait la protéger des vampires qui entourait cette famille qu’était la sienne. Avant même sa naissance, Julian flottait sur un petit nuage. Un nuage qui ne le soutint que quelques mois avant de le laisser s’écraser au sol lors de la tragique découverte du fait que sa sœur ne verrait jamais le jour, à la suite d’une chute de sa mère dans les escaliers de son travail. En effet, celle-ci, épuisée par sa vie de mère, de salariée mais aussi de calice, avait eu une faiblesse durant une montée d’escaliers et perdit l’équilibre avant de tomber en arrière et de se tuer sur le coup. Cruellement pour certains, Julian ne ressent de peine que parce qu’il ne verrait jamais la petite sœur qu’il attendait avec une impatience considérable, pour sa mère, il ne ressentit qu’un soulagement, pour lui, pour ses sœurs. Avec le temps, en grandissant, il se sentit un peu soulagé que sa mère ait perdu la vie, pour elle-même cette fois, la vie de calice ne lui réussissant absolument pas. Mais sa rancœur ne disparut pas, la totalité de sa famille, père comprit, étant toujours entourée de vampires.
3
Il avait 14 ans, et les deux jumelles 19 ans lorsque leur unique parent encore vivant perdit la vie. Il était mort tué à la fois par les vampires mais également par ses faiblesses. Souvent couvert de blessures et parfois quelques membres cassés, il avait noyé sa douleurs dans l’alcool et quelques médicaments consommés à trop grande dose. Ses sœurs étant majeures, il avait pu continuer à vivre avec l’une d’entre elles que son vampire traitait étrangement bien et qui lui offrait un toit et une vie plutôt confortable en échange de son sang. L’autre demandez-vous ? L’autre avait disparu une semaine avant la mort de leur paternel. Pourquoi ? Avait-elle fugué ou avait-elle été enlevée ? Personne ne savait. Mais Julian suspectait les vampires, comme toujours, et ceci malgré le maître de sa sœur encore prêt de lui qui était respectueux et respectable pour le peu qu’ils en savaient.

Une semaine encore après le décès, deux semaines donc après la disparition de sa sœur, celle-ci réapparu, en fin de journée, telle une fleur. Il ne lui fit pas de reproche, mais se montrait froid avec, tandis que sa jumelle, elle, montrait très clairement son mécontentement, sa tristesse d’avoir été abandonnée et de s’être inquiétée pour rien selon les dires de la revenante. Au soir, alors que les rayons du soleil se couchaient, et que sa sœur calice et son vampire étaient parti dans leur chambre, l’autre sœur demanda à Julian de dormir avec elle, comme avant. Et si Julian ne se montra pas forcément partant, il céda.

Ce soir là, pour la première fois, un vampire intenta à sa vie, sa propre sœur, à cette heure Level 1 et qui supportait donc encore relativement bien le soleil. Il faillit mourir de cette première morsure qui lui fit perdre pas mal de sang.

A son réveil, il était à l’hôpital, branché à quelques fils et ont lui annonçait qu’il manquait cruellement de sang, ce qui le bloquait en ces lieux le temps que celui-ci ne se régénère, où que l’on lui en donne.
4
Par un coup du sort, deux ans plus tard, à ses 16 ans, il rencontra un rebelle. Ce rebelle l’avait un soir sauvé d’un vampire convoitant son sang d’or et l’avait regardé avec un regard que jamais Julian n’aurait pu, et ne pourrait oublier. Comme le gosse qu’il était, il avait finit par l’observer rentrer chez lui pour ainsi pouvoir le suivre comme un caneton suit sa mère, avide de devenir aussi fort que lui et ayant bien assez souffert jusque là. S’il montrait son intérêt ? Pas plus que ça, ne faisant que le suivre et lui demandant toujours de lui apprendre. Mes ses émotions étaient éteintes. Son visage était devenu froid. Et l’on ne comprenait pas qu’un adolescent de son âge puisse ne plus éprouver de sentiments. Le rebelle, lui, savait de quoi il en retournait. Ce gamin avait certainement perdu plus d’une chose à cause des vampires et ne souhaitait pas se résigner au sort que son sang semblait vouloir lui imposer. Bien sûr, il n’avait pas accepté tout de suite de lui enseigner le maniement de l’arme lui apprenant déjà à se défendre contre un humain, à avoir des reflexes, etc. A ses 17 ans, soit un peu moins d’un an plus tard, étant donné que ses 16 ans étaient déjà quelque peu entamés à leur rencontre, il lui offrit une petite arme à feu, à roulette. Avec, il lui avait offert un coffret remplit de balles en argent. Mais également, si le geste y était, il l’avait empêché de l’emmener avec lui, pour raison de sécurité. Il ne pouvait y avoir accès qu’en sa présence à lui, son mentor. Mais parce que la mort semblait attendre tous ceux approchant Julian, alors qu’il avait toutes les clés pour devenir un rebelle aguerrit à sa majorité, son mentor perdit la vie à une de ses missions. Etrangement, il avait laissé tout son héritage au jeune Julian qui acquit la quasi-totalité à sa majorité, à l’exception de son arme soigneusement dissimulée. L’appartement de son mentor et tout ce qui se trouvait dedans fut sauvegardé grâce aux sous du vampire qui accompagnait encore son unique proche encore en vie, sa sœur.
5
Jusque ses 19 ans, en plus des cours dont il ne savait pas trop où ceux-là allaient le mener, Julian avait cumulé en secret les petits boulots. Lorsqu’enfin il eut la majorité, son diplôme de lycéen en poche, il arrêta les études et prit un boulot à temps plein, ayant par chance, au travers de contacts, trouvé un boulot qui payait fort bien, même sans compter les primes. Il avait quitté le foyer de sa sœur pour s’installé dans l’appartement de son ancien ami et mentor qu’il avait soigneusement sauvegardé. Durant ces années, dans l’anonymat, même des rebelles, il avait tué quelques vampires et avait faillit mourir plus d’une fois, soyons honnête. Très vite, sans parler de son expérience, il entra dans les rangs des rebelles, s’avérant être un être prometteur. En quelques mois, il était devenu un élément indispensable et très certainement l’un des meilleurs pour son sang froid permanent, son manque de pitié, et son agilité à dégainé et viser très rapidement sans jamais se louper. De plus, malgré son jeune âge, et même s’il taisait les raisons, il était doué d’une maturité et d’un caractère plus élevé qu’un jeune homme de son âge, ce qui n’enlevait rien à l’idée du rebelle parfait.

S’il on excepte ceci : 4 mois après son entrée dans les rangs des rebelles, il baissa sa garde un très court instant mais l’instant de trop. Il ne fut certes pas tué, mais fut transformé en ce qu’il avait réussi à ne jamais devenir : un calice. Il tait depuis sa nature, honteux, et s’est juré que même s’il devait y laisser la peau, lorsqu’il aurait tué sa sœur vampire qui avait manqué de le tuer par le passé, il tuerait ce vampire qui avait osé le faire sien, quitte à y laisser sa propre vie.


현실 the real me
Me voici à nouveau avec un nouveau personnage pour remplacer le tout premier que j'ai pu avoir ici: Yang Ki Seol.
Prenez soin de moi, s'il vous plait. ♥
Code du forum:
 
.



Code:
[*]<pr>Jeon Jeong Guk [Calice] </pr> alias [url=http://calix-sanguinis.forumactif.org/u67]Baek Julian[/url]
[*]



Dernière édition par Baek Julian le Mar 29 Juil - 14:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Baek Julian ✘ Swallow the faith by injection   Jeu 12 Juin - 9:34

Re-Bienvenue à toi avec ce nouveau personnage :D j'espère qu'il va t'apporter du bonheur ! Et ravie de voir un rebelle en plus ! C'est une bonne chose ! On va en avoir besoin sous peu xp

Courage pour faire ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Baek Julian ✘ Swallow the faith by injection   Jeu 12 Juin - 17:36

Re-Bienvenue !

Courage pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Baek Julian ✘ Swallow the faith by injection   Jeu 12 Juin - 18:05

Re-Bienvenue avec le beau et élégant JaeJong bon courage pour ta fiche \o/ !!!! En espérant que tu puisses t'épanouir avec ce tout nouveau personnage :) !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Baek Julian ✘ Swallow the faith by injection   Dim 3 Aoû - 1:25

Je me permet de me valider toute seule~ ♥


Bravo, tu as été validé(e) !
Pour commencer, nous te souhaitons la bienvenue sur Calix Sanguinis ! Si tu reçois ce message, c'est que tu as été validé(e) par un de nos magnifiques administrateurs (héhé) ! Comme tu peux le constater, tu as à présent une magnifique couleur accordée à ton groupe. Afin de bien débuter sur le forum, un guide du petit nouveau a été créé pour vous faciliter la tâche, n'hésite donc pas à y jeter un coup d'oeil ! Comme nous sommes sympas, voici un petit récapitulatif des tâches que tu dois accomplir à présent ! Pour commencer il serait donc judicieux de créer ta fiche de de liens & de topics. Si tu te sens seul(e), tu peux te trouver un colocataire, créer ton groupe ou même rejoindre un gang ! Afin de nous faciliter la tâche, il est obligatoire d'aller faire un tour sur la liste des membres classés par groupe et par rang et d'y remplir le code mis à ta disposition pour que nous puissions t'y ajouter !  Il ne te reste qu'à rp ! Ah et oui, n'hésite pas à voter pour calix sanguinis en cliquant sur les petits étoiles affichées sur la page d'accueil et à commenter le forum à l'endroit prévu à cet effet !

Votre staff adoré ♥
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Baek Julian ✘ Swallow the faith by injection   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baek Julian ✘ Swallow the faith by injection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 1 :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: