Partagez | 
 

 Retour aux sources? ft Nah Ra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Retour aux sources? ft Nah Ra   Ven 16 Mai - 22:56

"Ah quelle nostalgie.."

Était la seule chose qu'il avait trouvé a dire en se retrouvant face au loft de sa créatrice, les fesses partiellement posées sur son deux roues rutilant. Mais qu'aurait-il pu dire d'autre de toute façon? Se retrouver là faisait remonter de nombreux souvenirs, aussi bons que mauvais. Bien qu'il devait l'avouer, il en avait surtout des bons, sa créatrice n'ayant jamais vraiment été mauvaise avec lui. Ce qui l'aurait conforté dans sa bouderie puérile qui avait déclenché la brisure de leur lien si spécial. Enfin il n'était pas le seul fautif mais il avait largement contribué a cette situation. Et bien qu'il ne l'avouerai jamais a voix haute, la culpabilité et le manque laissaient un goût amer dans la bouche du vampire. Et encore plus maintenant qu'il se retrouvait là. Ce qui expliquait surement le temps qu'il avait mit à se décider de revenir auprès de Nah Ra. C'était toujours difficile de faire face aux conséquences de ses actes, et ce n'était pas la première fois qu'il ressentait ça. Et puis il y avait aussi le fait qu'il redoutait la réaction de la brune. Elle n'était pas très réputée pour laisser des secondes chances à autrui et lui-même avait vu l'ampleur que pouvaient prendre ses "colères", ce qui l'avait sur le champ poussé a se faire la promesse de ne jamais la contrarier. Et voilà où il en était maintenant...

Au fur et a mesure que Khun Tae vaquait a ses souvenirs et a ses pensées, l'envie de faire face au problème se faisant moins ressentir. Sa vie de vampire pourrait très bien se finir dans les minutes qui allaient suivre. Il aurait peut-être du faire ses adieux a Angelina..Khun Tae ricana a sa propre réflexion. Si Nah Ra avait voulu l'exterminer, il serait déjà en cendres a l'heure qu'il est. Donc a par se faire ignorer ou défigurer, il ne risquait pas grand chose.

"Aller ce n'est qu'un mauvais moment à passer" murmura-t-il pour se donner du courage avant de se lever et de s'avancer vers l'arbre qui surplombait la maison luxueuse. Il ne se risqua pas a sonner a la porte, ça risquerait de couper court a toute discussion. Il allait entrer dans les règles de l'art à la Khun Tae, comme il avait toujours eu l'habitude. C'est-à-dire par surprise par la fenêtre. Bien qu'elle ai déjà surement senti sa présence dans le quartier. Le vampire grimpa agilement entre les branches broussailleuses et se faufila jusqu’à la baie vitrée, l'ouvrant le plus silencieusement possible avant de poser un pied dans la chambre de sa créatrice. Rien n'avait changé, tout bien rangé a sa place, ce qui ne manqua pas de le faire sourire. Khun Tae ne referma pas la fenêtre, laissant le vent pousser les rideaux délicats a l'intérieur de la pièce, caressant sa silhouette masculine au passage et il prit place sur le fauteuil confortable près de la baie. Le brun n'alla pas directement a sa rencontre, attendant simplement et en silence que Nah Ra monte dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retour aux sources? ft Nah Ra   Jeu 29 Mai - 21:30


Elle s’était éveillée depuis bien deux heures avant la tombée de la nuit et avait déjà prit une douche avant de filer dans sa salle de réunion personnelle une fois changée. Elle avait un entretien avec un PDG situé géographiquement à l’autre bout du globe et se devait donc de s’adapté aux horaires du petit humain faiblard en se levant assez tôt, pour elle, et être présente à l’heure à cette entretien filmé. Aussi, bien qu’elle sentait que la nuit tombait ici et qu’elle allait donc pouvoir enfin profiter de sa vie nocturne, elle resta bien plus longtemps que prévu avec cet humain avare mais ô combien facile à manipulé pour une femme de son âge. En fin de conversation, alors qu’elle avait conclut une entente qui sur la longueur lui serait bien plus gratifiante à elle qu’à lui, elle fut distraite par l’odeur de sa création et le bruit de son deux roux. Tout son être avait senti l’arrivé de son enfant et elle aurait presque pu entendre ses pensées si elle n’avait pas fait en sorte de rester sourde depuis quelques temps déjà en ce qui le concernait. Avec une hâte contrôlée, elle coupa court à sa conversation n’ayant déjà que trop durée et sorti de la pièce cette fois sans se hâter. Elle l’avait entendu et sentit entré, son odeur se propageant, aidée par le vent s’infiltrant à l’intérieur de la bâtisse, jusqu’à embaumée presque délicatement les pièces de cette odeur qui la rendait nostalgique.

Avant de monter à sa chambre, elle ressentit comme un pincement au cœur et, par chance, Khun Tae ne le verrait jamais, mais son visage fut tiraillé de tristesse. Elle adorait Khun Tae, qu’elle considérait réellement comme son fils, bien que leur apparence ne fasse penser à des frères et sœurs. Elle l’avait chéri et élevé comme un vampire se devait d’aider sa création, l’affection en plus. Et bien que Khun Tae ait déjà été exécrable, tout comme elle l’avait certainement été par moment, elle ne gardait de lui pratiquement que du positif, puisque par chance, le plus jeune lui avait, selon elle, rendu son affection. Cependant, perdurait leur plus grosse dispute, qui les avait divisés jusque là. Le fait qu’il aille vivre avec son calice. Pas qu’elle ait eu quelque chose contre la demoiselle en particulier, mais elle avait eut peur que son jeune vampire ne sache se contrôler en étant autant proche d’un être humain autant de temps. S’il avait dérapé et avait par accident blessé l’humaine, elle le savait, Khun Tae l’aurait très amèrement vécut. Et lui, obstiné, n’avait pas tenté de comprendre. Et parce qu’ils étaient tous les deux de fortes têtes, ils s’étaient séparés en très mauvais terme, ponctuant par un désir de ne plus se revoir.

Bien sûr, aimant sincèrement son enfant, elle avait eu de nombreuses pensées pour lui mais… Mais il n’était jusque là jamais revenu alors elle avait préféré oublié jusqu’à son existence. Tout du moins jusque cet instant. Ne croyez pas qu’elle allait lui sauter au cou, elle devait d’abord savoir le pourquoi de sa présence, si ses raisons étaient acceptables pour elle, elle lui remonterait très certainement les bretelles à sa manière puis finalement peut-être le serrerait-elle dans ses bras comme une mère serre son enfant. Enfin, tout dépendrait des arguments du plus jeune.

Elle monta lentement, de son pas naturellement souple et délicat et ouvrit la porte avec une lenteur contrôlée. Elle le fixa alors de ses yeux rouges vifs et s’approcha avant de le faire se relevé par le colle et lui sourire. « Dis donc toi. Ne t’ai-je pas apprit la politesse ? Et notamment à entrer par la porte d’entrée lorsque l’on t’y autorise ? » Elle le tira hors de la pièce et le relâcha en lui faisant signe de la suivre, montant un étage pour ensuite rejoindre le toit où se situait une terrasse couverte, accueillante et décorée de plantes. Elle prit place sur un canapé de manière presque professionnelle et lui montra la place en face. « Que fais-tu ici ? Cela fait un bon moment que tu es parti. C’est étrange que tu réapparaisses comme ça. Du jour au lendemain. » Puis elle passa une main dans ses cheveux en soupirant. « Remarque, tout comme ton entrée peu conventionnelle, ça ne m’étonne pas de toi. »





Dernière édition par Byeol Nah Ra le Dim 6 Juil - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retour aux sources? ft Nah Ra   Sam 5 Juil - 14:45

Nonchalamment installé sur le fauteuil confortable, Khun Tae appréhendait encore ses retrouvailles avec sa créatrice. La peur que tout soit définitivement terminé avec Nah Ra lui tiraillait le ventre et c'est à ce moment là qu'il remarqua a quel point il était attaché à la brune. Il avait retrouvé en elle la mère qu'il avait d'un certain point de vue perdue avant sa transformation et ne pu s'empêcher de penser que perdre l'affection de Nah Ra serait un nouveau coup dur pour lui. Bien sur il ne pouvait s'en prendre qu'a lui-même et son caractère difficile. Mais que pouvait-il y faire? Son attitude provocante et son masque froid n'aidaient jamais le vampire à créer des liens et encore moins à les garder. Et bien qu'il jouait aux indifférent, en son fort intérieur il le vivait assez mal. Surtout a ce moment là, dans la demeure de sa créatrice. Mais comme à son habitude il ne laissait rien paraître, arborant simplement son air éternellement indifférent.

Et il ne bougea pas d'un pouce alors que la porte s'ouvrit devant ses yeux, pianotant simplement sur l'accoudoir de son siège sans lâcher du regard la jeune femme qui pénétra dans la pièce et se dirigea vers lui. Il ne fût pas non plus surprit de se faire ainsi attraper par le col. Il s'était déjà préparé au fait qu'elle utilise la violence pour apaiser sa colère certaine alors il ferma simplement les yeux, attendant les coups qui ne vinrent pas. Curieux, Khun Tae reporta son regard sur son aînée et ne pû empêcher un sourire amusé prendre place sur ses lèvres alors qu'elle le traita ouvertement de malpoli. « Bonsoir Nah Ra..comme tu le vois, je n'ai toujours aucune notion de courtoisie. Mais m'aurais-tu seulement autorisé à passer le pas de la porte de cette manière?»

Une fois relâché, Khun Tae suivit docilement sa créatrice, détaillant chaque objet ou meuble sur son chemin, nostalgique. Rien n'avait changé et pourtant il semblait redécouvrir la démeure de la brune et celle qui avait aussi été la sienne pendant un certain temps. Ce fut donc normal qu'a chaque pas, les souvenirs remontaient en masse, et ce jusqu'a ce qu'ils parviennent tout deux jusqu'a la terrasse. Et pendant que Nah Ra prit place de façon aussi conventionnelle, le vampire lui fit distraitement le tour, triturant non sans délicatesse la plante qu'il lui avait offerte des années auparavant. Il fut étonné de voir qu'elle était encore là et qu'elle n'avait pas eu l'idée de se venger et la jetant par dessus le balcon.

« Eh bien...je viens aux nouvelles au péril de ma presque vie..». Et c'est toujours un petit sourire sur les lèvres que le plus jeune tourne le regard vers elle, sondant ses réactions. En réalité a cet instant il ne savait pas sur quel pied danser. Il n 'arrivait pas a présenter ses excuses comme ça à blanc. Il ne pouvait pas non plus ignorer leur dernière dispute et agir comme si tout allait bien. « Tu as l'air de bien te porter alors je suppose que tout va bien? Tu m'en vois ravi.» A ces mots, Khun Tae fini par aller s'installer à côté de sa créatrice et osa contre toutes attentes, y compris les siennes, attraper les doigts fin de la brune pour les serrer tendrement. Il savait qu'elle ne se laisserai pas amadouer mais prit tout de même le risque de se faire rejeter. Rien ne serait aussi facile de toute façon alors autant y aller sans hésiter. « Tu m'as manqué..mère..c'est surtout pour ça que je suis revenu..Bien sur tu pourras me dire que si c'était le cas je serais venu plus tôt, et tu n'aurais pas totalement tord..mais toi et moi on a un point commun, on est bien trop fier pour faire le premier pas. On ne cesse de se dire que tant que l'autre ne vient pas alors il peut toujours courir..n'est-ce pas?». Sans lacher la main de la jeune femme, Khun Tae continue sa tirade, s'étonnant lui même de passer aussi rapidement au coeur du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retour aux sources? ft Nah Ra   Dim 3 Aoû - 15:36


Lorsqu’elle le tira par le col, le soulevant presque du sol sans s’en rendre compte, et qu’il lui répondit, Nah Ra resta impassible. Tout du moins en apparence. Au fond, et bien malgré elle, elle souriait un peu, prenant conscience que celui qui avait été son fils n’avait pas changé. Toujours un brin arrogant, toujours à contre sens du courant des normes sociales, mais aussi le même physiquement aussi, bien que cela n’avait rien d’étonnant. Depuis qu’elle le connaissait, elle avait toujours pensé que l’enfant qu’elle aurait du mettre au monde lorsqu’elle était humaine lui aurait très certainement ressemblé. Alors oui, quelque part, en réalité, rien que le fait qu’il soit venu la voir faisait qu’il était un quart pardonné. Pourquoi pas la moitié ? Parce que peut-être venait-il l’importuner, bien qu’elle en doutait, puisque tous les deux étaient bien trop fiers pour montrer une faiblesse et demander de l’aide, surtout après une dispute qui entraina une séparation conséquente. Avant, il vivait ici, et du jour au lendemain, ils s’étaient séparés sur un très mauvais terme ce qui avait entrainé qu’aucun ne s’était aperçu depuis.

Suite à cette entrée en matière plutôt douce en soi, ils montèrent sur le toit faisant également office de terrasse couverte et elle s’était installée de manière professionnelle en indiquant à son vis-à-vis de prendre place sur le fauteuil face au canapé sur lequel elle s’était assise. Mais fidèle à lui-même, le vampire n’écouta pas, de toute évidence quelque peu distrait pas sa contemplation des plantes dont une en particulier. Et comme elle avait eu pratiquement dix ans pour apprendre à le connaître, elle se doutait qu’il était surpris qu’elle n’ait pas balancé la plante du haut du toit. Mais elle n’était pas aussi impulsive. Et si elle devait se venger sur quelque chose ou quelqu’un, cela aurait été sur lui directement. De plus, ce cadeau, elle l’avait eut à l’occasion de la fête des mères et elle s’en était bien occupé, preuve étant que la plante était en bonne santé et avait bien poussé. Durant ce temps où il observait cette plante, elle se senti presque apaisée de voir Khun Tae en bonne santé et de le savoir un peu après d’elle, son instinct de protection maternel jouant un rôle dans tout cela. Mais sa remarque sur le fait qu’il vienne en ces lieux en mettant sa presque vie en jeu soutira un regard perçant de la part de la jeune créatrice qui ne supportait pas cette image de brute épaisse qu’il semblait avoir d’elle. Certes, lorsqu’elle s’énervait réellement, elle faisait appel à une violence qu’on ne lui soupçonnait pas, mais ces moments de crise étaient rares. De plus, elle n’avait jamais frappé sa progéniture, ayant parfois usé de la force sans en venir à lui assener un coup, histoire de lui rappeler où se trouvait sa place lorsqu’il faisait quelques ‘crises d’adolescence’ comme elle les appelait, puisqu’elle l’avait eut lorsqu’il avait 21 ans, soit un jeune homme à peine sorti de l’âge bête. Mais elle n’avait jamais fait usage de la moindre torture physique à son égard et, bien qu’elle se soit senti abandonnée et peut-être un peu trahit, elle se voyait mal le tuer après tout ce temps. Elle lui avait offert une nouvelle vie, et bien qu’elle eut pu la défaire, si elle en avait eut l’envie, elle l’aurait très probablement fait avant qu’il ne prenne ses clics et ses clacs et ne disparaisse de cette demeure.

Et comme toujours, comme Khun Tae ne faisait que peu ce qu’on lui disait, bien qu’il y ait un temps où Nah Ra avait un très bon contrôle de son jeune vampire, il n’écouta pas son indication de se placer sur le fauteuil face à elle, prenant plutôt place à côté de sa créatrice avant de prendre sa main. Acte qui les surpris tous les deux, au moins autant que le fait qu’il en vienne directement à la discussion qui avait poussé la créatrice et sa création à prendre des chemins séparés. Le regardant avec ce regard naturellement profond, elle ne pipa mot tout du long de sa tirade et peut-être une minute encore après. Elle faillit tout lui pardonner d’un coup mais son caractère rancunier lui fit réagir autrement, et pour certains bizarrement.

Tout à coup, elle le serra avec force, bien que modérée, comme elle le faisait parfois avant, mais ce qui suivit fut bien moins… Tendre, dira-t-on. Puisque sans prévenir, elle plongea ses crocs dans la fine peau du coup de sa création, sans aucune douceur, elle qui autrefois montrait plus de délicatesse en ce geste avec lui, et se mit à boire du sang de sa progéniture. Peu de gorgées, mais de grandes gorgées cependant. Pas de quoi tuer son enfant où le faire vaciller comme un être faible qu’il n’était plus cela étant. Puis tout à coup, comme si de rien n’était, elle relâcha son étreinte et son cou pour se replacer droitement, tapotant le coin de ses lèvres des quelques traces de sang qui pouvaient s’y être incrusté. Et aussi surprenant qu’elle eut agit, elle répondit : « Ton sang me manquait. J’ai du me nourrir d’humains, plus que quand tu étais ici. Certes, leur sang était bien meilleur, mais tu connais bien mon aversion à goûter à ces êtres inférieurs. » Pour dire les choses comme elles étaient, elle se nourrissait autrefois quotidiennement du sang de son jeune vampire, bien que ne se nourrissant pas exclusivement de lui, alors cela n’était pas forcément des plus surprenant entre eux.

Une fois toute trace disparue, elle le regarda à nouveau. « Je sais qui tu es Khun Tae, mais est ce que tu comprends que je me suis senti abandonnée ? Et pire que ça, tu n’as pas écouté mes conseils. Côtoyer une personne et vivre avec son  deux choses différentes, et les choses sont encore plus compliquées lorsque cela implique vampires et humains. Tu n’as même pas prit en compte que je m’inquiétais pour toi. Si tu l’avais tué, ça t’aurait achevé, je me trompe ? » Elle soupira. « Mais je suis tout de même contente que tu sois revenu vers moi, au moins pour faire la paix. Tu m’as accompagné 10 années quasiment, et même si 10 années ne sont rien s’il on prend en compte mon âge, ce fut une dizaine d’années partagées avec celui que je considère être mon enfant, même si j’ai l’air aussi jeune que toi. C’était comme si tu me privais également du lien qu’on avait tissé. »




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retour aux sources? ft Nah Ra   Mar 23 Sep - 19:46

Assit aux côtés de Nah Ra, Khun Tae ne quitta a aucun moment son regard perçant. Pendant quelques secondes il avait même pensé que ceux-ci le fixait d'un air inquisiteur. Il se demandait en son fort intérieur si elle était en train de réfléchir à une façon de le punir alors qu'il lui parlait ou si simplement elle s'interrogeait sur la véracité de ses paroles. Allait-elle lui pardonner ou le laisserait-elle patauger encore un moment pour soulager ce sentiment de trahison qu'elle devait surement ressentir après tout ce temps? Il essayait de s'imaginer ce que sa génitrice avait pu ressentir mais ce n'était pas si simple. Il n'avait jamais procréé et il n'avait pas encore le pouvoir de se choisir un "enfant" par voie..vampirique alors certaines choses pouvait bien lui échapper.
Cependant cette passe de silence avait été assez longue pour que le jeune vampire se remette en question. Avait-il eu entierement raison? Etait-ce réellement son dédain envers la race humaine qui l'avait poussé a lui déconseiller une vie commune avec sa petite amie? Ah oui, sur le coup ça l'avait mit dans tous ses états, lui qui aimait Angelina comme un fou n'avait pu accepter l'avis négatif de celle qu'il appelait dorénavant mère. Il aurait voulu que celle qu'il aimait comme telle accepte son choix et l'encourage, ne doutant de lui à aucun moment alors ça l'avait particulièrement touché. Et malheureusement a chaque fois qu'on pressait le point sensible, Khun Tae ne savait pas faire autre chose que contre-attaquer pour se défendre. Susceptible? Si peu..

Cependant dans le top 3 des réactions qu'il avait imaginé il n'avait pas pensé une seule seconde que Nah Ra lui sauterai au cou de cette manière là. Inutile de préciser que Khun Tae fut hautement surprit de sentir les crocs aiguisés de sa génitrice dans sa jugulaire. Une grimace déforma un instant les trait froids mais pourtant enfantin du brun mais il ne bougea pas. Il y a quelques temps de cela, c'était un geste habituel, bien que moins douloureux. Mais Khun Tae se douta que c'était volontaire. Il ne méritait pas, selon elle qu'elle y aille en douceur. Et dans un sens il le comprenait parfaitement. Alors il resta silencieux et immobile le temps que la brune ai terminé de se nourrir de son sang avant d'hausser un sourcil, l'air assez amusé en l'observant essuyer dignement les coins de ses lèvres délicates. « Oui, je me doutes...bien que le sang serait bien meilleur prélevé dans le cou d'un beau calice près à t'offrir sa vie. Et puis tu es toujours tellement aspirée par ton travail, il faut bien que tu t'amuses un peu. ». Retrouvant son petit sourire en coin, le plus jeune se releva et avança distraitement vers la rambarde, s'y accoudant pour glisser un instant son regard sur la ville illuminée. Khun Tae essaya pensivement d’apercevoir son appartement mais celui-ci était trop éloigné et camouflé par d'autres immeubles. Il se demanda même ce que pouvait bien faire Angelina à cette heure, avait-elle vu son message? Cependant il cessa de réfléchir pour reporter son attention sur créatrice, se retournant pour la regarder sérieusement.

« Oui Nah Ra, avec le temps j'ai fini par comprendre où étaient mes tords et je comprends que tu ai pu t'inquiéter..Seulement comment voulais-tu que je le prenne? Je m'attendais a ce que tu me soutiennes, que tu acceptes mon choix parce que ça me tenais à coeur. J'aimais et j'aime toujours Angelina alors j'aurais été incapable de lui faire du mal. La preuve, je n'ai jamais levé la main sur elle et j'ai toujours su contrôler mes excès de colère en sa présence. La seule erreur que j'ai commise avec elle...ça a été de lui imposer ce style de vie... ». Khun Tae soupira à son tour. Parler de ça lui rappelait que sa vie de couple avec son calice devenait de plus en plus problématique. Les disputes faisaient parti de leur quotidien et lui faisaient progressivement perdre espoir. Il savait qu'il finirait par la perdre et cette idée le torturait constamment. Arriverait-il seulement à reprendre le cours normal de sa vie si elle en venait à le laisser? Il ne vivait presque plus que pour elle alors il n'osait même pas s'imaginer dans quel état il serait quand ça arrivera. Il deviendrait entièrement dingue. C'est le regard presque torturé que Khun Tae releva les yeux vers sa créatrice. Cette fois il avait besoin de son soutient, il avait besoin de savoir que Nah Ra serait là pour lui à ce moment là. « Je ne tenais plus sans toi..Alors même si je n'étais pas revenu ce soir pour m'excuser, je n'aurais pas trop tardé quand même..Et tu as raison, tu ne fais pas du tout ton âge.. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retour aux sources? ft Nah Ra   Mer 29 Oct - 16:39


Lui pardonner tout, le serrer contre elle, le rassurer, Nah Ra aurait très bien pu le faire. Elle lui pardonnait d’ailleurs déjà en partie. Mais voilà, sa fierté ne lui permettait pas de le faire. Il y avait en elle une lutte entre ses instincts de mère et ses instincts de femme. Alors oui, il était à moitié à nouveau accueillit les bras ouverts mais elle restait buttée et ne comptait pas rendre le pardon trop facile d’accès. Alors elle l’avait mordu sans douceur, bien au contraire. Au sein de sa chair, elle tentait de lui faire comprendre la douleur de cette trahison. Mais une douleur physique et une douleur morale étaient deux choses différentes. Lorsqu’elle s’était redressée, elle se tourna vers lui et fronça légèrement les sourcils tandis qu’il souriait à ses propres propos.
« Me connais-tu si peu ? Prendre un calice, un animal de compagnie fragile ? Tu sais très bien que je n’aime guère les humains alors m’attacher à l’un d’eux… Et puis, qui voudrait d’une personne comme moi comme maîtresse ? Je n’ai encore rencontré personne ni pour m’aimer, ni pour m’apprécier. Tu es le seul, et ceci afin de survivre. Autrement, tu n’aurais jamais accepté. »

Elle passa une main dans ses cheveux avant de s’enfoncer droitement dans le dossier du canapé et observer le ciel nocturne, quittant des yeux sa progéniture l’espace de quelques instants. Et alors qu’il parlait de sa position, elle se remémorait son humanité et le début de sa nouvelle vie. Une vie baignée dans l’amour d’un époux qu’elle aimait autrefois d’un amour sincère mais qui, à force de mésentente, avait fini par s’estomper. C’était un souvenir douloureux, même aujourd’hui. Parce que de cette union avait faillit naître un bébé. Bébé qui ne pu voir le jour. Autrefois, elle aspirait à une vie simple, une vie de famille heureuse. Mais aujourd’hui, si elle s’était ouverte à l’idée d’avoir un enfant, elle n’arrivait à aimer et rejetait l’amour des hommes. Il n’était rien d’autre que de quoi assouvir sa libido. Rien de plus.
Elle poussa un soupire à fendre l’âme alors qu’elle s’intéressait à nouveau au temps présent. Elle posa alors à nouveau ses yeux bordeaux sur le dos de Khun Tae qui avait marqué un temps de pause. Elle ne disait rien, ne pouvant le conseiller en ce qui concernait la femme qu’il aimait. Pour deux raisons : sa seule relation amoureuse avait mal tourné et elle n’avait jamais eu de calice. Bien sûr, elle avait entendu bien des vampires parler de leurs calices, mais ayant un réel désintérêt pour ce genre de lien, elle n’en avait pas plus fait attention. Alors oui, plutôt que de se prononcer à tors, elle avait gardé le silence, se contentant de fixer sa création jusque là encore de dos.

Puis il s’était retourné et tous les deux s’étaient regardés dans le blanc des yeux avant que le plus jeune ne reprenne la parole. Rien qu’en sondant son regard, Nah Ra ressentait la détresse de son enfant et son regard s’adoucit un peu. Elle ne pouvait décemment pas le laisser souffrir. Elle ignorait le pourquoi de ce regard, mais elle savait qu’elle ne tarderait pas à le savoir. Puis les mots du jeune homme lui soutirèrent un sourire léger mais doux également. Elle se leva alors et se plaça prêt de lui, passant une main dans les cheveux de Khun Tae en les plaçant en arrière.
« Racontes moi ce qui te tracasse. Je commence à connaître ce regard de chien battu. » dit-elle en un sourire maternel.




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retour aux sources? ft Nah Ra   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour aux sources? ft Nah Ra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calix Sanguinis :: Hors jeu † :: Cemetery :: Calix Version 1-
Sauter vers: